Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

avatar
Messages : 424
Dollars : 854
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 21
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 16 ans
Alignement: Loyal Neutre → Neutre Absolu
Inventaire:

▶ Un sapin dans la forêt • Pinetree.

MessageSujet: ▶ Un sapin dans la forêt • Pinetree. Dim 20 Nov - 2:26

identité

Californien • Adolescent à casquette. 16 ans et une jumelle à son actif. Chasseur de créatures paranormales. Attire les moustiques, joue du tuba.

Capacités

— Intelligent.
— Très bonne mémoire.
— Grand sens de l'observation.
— Beaucoup d'expérience dans le paranormal.
— VDLW FUDFNHU OHV FUBSWRJUDPPHV HFULWV HW LQIRUPDWLTXHV.

autres

Ne quitte jamais sa casquette, elle porte chance d'après lui. Il ne la lave jamais. N'est pas très populaire dû à son comportement. Écrit sa vie en liste de tâches à faire car monsieur aime être organisé. Déteste qu'on lui dise qu'il est petit ou mignon. Adore les raviolis au pesto. A un historique internet effrayant et chante Disco Girl dans la douche.

Mason Pines




If you've ever taken a road trip through the Pacific Northwest, you've probably seen a bumper sticker for a place called Gravity Falls. It's not on any maps, and most people have never heard of it. Some people think it's a myth. But if you're curious, don't wait. Take a trip. Find it. It's out there somewhere in the woods, waiting.
Dipper.

Objets de départ



▴ Journal.
Une couverture en cuir rouge ornée d'un sapin dorée. Écrit en journal intime plus qu'en encyclopédie. Ne contient pas d'encre invisible, juste son stylo bleu et sa jolie écriture. Il ne s'en sépare jamais. Il le garde dans une poche intérieur de sa veste.
▴ Couteau suisse.
Toujours utile pour quelques bricolages !
▴ Lampe de poche.
Elle ne grandit/rétrécit pas les objets, mais au moins elle éclair assez pour se repérer.
▴ Appareil photo x2.
Un sous sa casquette et un dans sa poche. On est jamais trop bien servit !

A noter que monsieur à perdu son portable. Très pratique pour partir à l'aventure.


Capacités et Particularités en détails

— Intelligent : Dipper montre une intelligence et une logique exceptionnelle pour son âge. Plus jeune, il était déjà capable de résoudre des équations complexes. Il semble particulièrement à l'aise avec les maths et la physique.
— Très bonne mémoire : Capable de retenir les moindres détails, Dipper montre un intérêt particulier pour les récits paranormaux. Il a mémoriser nombres de bouquins plus ou moins vrais.
— Grand sens de l'observation : Inspecteur né, il fait attention au moindre recoin. Des petites phrases écrites dans les journaux, à la tâche de sauce sur votre joue. Rien ne lui échappe. Suspicieux et curieux, il fait attention à ce genre de choses.
— Beaucoup d'expérience dans le paranormal : Évidemment, ses nombreuses péripéties lui ont forgé une expérience. Allant de petites créatures loufoques aux plus grands démons, Dipper en a déjà rencontré la plupart même s'il lui en reste encore à découvrir. Il sait comment les traquer et les approcher.
— VDLW FUDFNHU OHV FUBSWRJUDPPHV HFULWV HW LQIRUPDWLTXHV. Bien qu'il soit plus pointu sur le premier que le deuxième, en grandissant, le jeune garçon s'est très vite intéressé à ce genre de choses. Découvrant alors tout un monde. Son sens de la logique et sa persévérance font de lui quelqu'un de plutôt bon dans ce domaine.

A noter qu'en plus de ces capacités, Dipper révèle avoir un très bon odorat. Il est très sensible. Infortunément, il ne semble pas être gêné par sa propre odeur...

Physique


Dipper, c'est pas le mec le plus impressionnant. Non. Il a beau être un aventurier, il est bien loin de l'image dont on se fait d'eux. D'une taille 'raisonnable', son corps de lâche n'est pas aussi musclé qu'il l'aurait bien voulu. Ses jambes sont mêmes qualifiés de nouilles pas les autres. Sa pire faiblesse sont les chatouilles. Et pour finir sa voix en pleine mue rend son ton comique. Quel beau tableau de cet adolescent lutant contre les boutons et autres aspérités. Il peut au moins se venter d'être un centimètre plus grand que sa sœur, oui monsieur ! C'est très important de souligner ce point. Et il ne se gène pas pour s'en venter.
Malgré son corps de faible, il est a noté qu'il a un certain souffle (lorsqu'il ne s'arrête pas de dormir pendant trois jours) puisqu'il joue du tuba. Il s'est notamment déjà battu avec des monstres et a tout de même mit à terre un multi-bear, il a donc beau avoir un corps de femmelette, il sait se débrouiller le garçon.

Un peu gras, mais aucuns muscles malgré à ses explorations, Dipper est un garçon en pleine forme. Il se croit viril (sisi, laissez le dans ses rêves d'enfant) et il lui arrive même compter ses poils de torse tellement il est désespéré... sinon... Des cheveux châtains et des yeux marrons. Il a CONSTAMMENT les mains moites. Ce jeune homme ne se respecte clairement pas, puisque lorsqu'il n'a aucune autorité (pas de parent), il considère que le fait de se laver est facultatif. A rajouter le fait que ce garçon transpire constamment ce qui en découle d'une odeur très désagréable de ses vêtements (Mabel aimerait les brûler). En plus, maintenant qu'il a la puberté, c'est encore pire. Sans parler de ses dents... il a des gencives terrifiante d'après sa sœur. Il ne connait pas le peigne et n'en a jamais utilisé de sa vie, les objets pourraient rester coincer indéfiniment dedans.
-seriously tout est dans le journal-


Il n'est pas forcément beau et à tout l'air d'un adolescent banal. Et pourtant, il y a bien un détail unique chez lui : Sa tâche de naissance. Elle se situe sur son front et représente point par point la grande ours (The Great Dipper en anglais) cela lui a valu son surnom. Mais vous ne la verrez que rarement. En effet, cette marque a été le sujet de nombreuses moqueries lorsqu'il était jeune et c'est pour cela qu'il la garde cachée sous sa mèche et ses casquettes. Il n'en est pas fier et peu de gens sont en réalité au courant de cette marque.

Il a toujours le nez rougit par ses allergies qui débutent en même temps que sa sœur. Ça lui gène son odorat sur-développé, il peut deviner ce que vous mangez à votre haleine ainsi que la marque de votre parfum. Quelques cicatrices de ses douloureuses aventures. Mais la chose la plus intrigante sur son corps est de loin son tatouage. Un tatouage qu'il a fait (malgré son age #AmericaIllegal) peu après avoir rencontré... quoi au juste ? Il a une impression étrange. Ce tatouage représente le cercle d'invocation de Bill ainsi que les dix symboles. Un moyen mnémotechnique de le neutraliser à la fois pour rassurer sa paranoïa, mais les symboles lui rappellent également ses amis d'un été.

Question vestimentaire, Dipper reste classique. Un short, des basquettes sans tenir compte de la marque, une veste avec de grandes poches (pour tout fourrer). La première des conditions pour lui est de se sentir à l'aise. bien sûr, il a un minimum de goût pour éviter les couleurs flashie. Tant que cela reste confortable et discret ça lui va. Le jeune garçon n'est d'ailleurs pas un exemple de propreté puisque cela ne semble pas l'alarmer de porter les mêmes vêtements plusieurs jours d'affilés contrairement à sa sœur.
Il est toujours équipé, droit dans ses bottes; Il ne quitte jamais son journal, son stylo (et son horrible tic de le cliquer et le mâchouiller quand il réfléchit), son couteau suisse, un appareil photo et une lampe de poche. Toujours prêt pour l'aventure !
Oui, il a commencé à écrire lui-même un journal. Après avoir massacré les travaux scientifiques de Ford en gribouillant dessus et écrivant à l'intérieur tel son journal intime, il a décidé d'écrire le sien. Tel le fanboy qu'il est. Reprenant les écrits des anciens et en y ajoutant son histoire. Il est rouge, un sapin doré sur la couverture. La quatrième de couverture un texte visant à le présenté et la représentation d'un triangle avec un œil et un haut-de-forme.
Il écrit plus dans son journal qu'il ne devrait avoir de relation sociale.

Et pour finir, sa casquette. Évidemment. La casquette qu'il ne quitte jamais, son ancienne casquette d'il y a trois ans. Il l'a récupéré lorsqu'il est retourné à Gravity Falls. En effet, depuis son plus jeune âge, Dipper a toujours portée une casquette kaki avec un symbole d'étoile. En plus de cacher sa tâche de naissance, elle lui portait chance d'après lui. Il ne la lavait jamais. Il n'a pas réellement été triste de la perdre puisqu'il avait pu la remplacer par l'une des casquettes du Mystery Schack. Il a également porté la chapka de Wendy les trois ans suivant son départ. Désormais, il retrouve bon vieux couvre-chef au sapin !

Mental


Dipper Pines. Le héro. Non. Dipper est loin, très loin du gentil garçon dont on pourrait croire au premier regard. Il est menteur pour arriver à ses fins, manipulateur quand ça l'arrange.

Maintenant que vous êtes prévenu, vous devez savoir qu'un mot caractérise ce jeune adolescent. Un défaut pour certains, une qualité pour d'autre : La curiosité. Dipper est un enfant curieux. Très curieux. Il a cette envie de savoir, ce sentiment de faim, il doit savoir. Découvrir les secrets d'une ville, d'un évènement, d'une enquête. Il a toujours été fasciné par le bizarre, l'étrange, l'inexplicable. Et ceux ? Depuis tout petit. Après tout, sa tâche de naissance est elle même bizarre, une constellation... on peut dire qu'il est né sous une bonne étoile ! Good one.

Pour percer dans le paranormal, il faut des connaissances, beaucoup de connaissances et de la chance aussi. Et Dipper est quelqu'un de déterminé. Il aime lire, il adore ça. Tous les soirs, il lit en compagnie de sa lampe des livres. Des romans, du paranormal. C'est quelqu'un d'extrêmement cultivé sur ces sujets. Il n'abandonne jamais. Qui a chercher, rechercher, re-rechercher des preuves pour mettre en évidence ses théories. Il déteste perdre et abandonner serait un échec pour lui.
Dipper est mauvais joueur, que ce soit aux échecs et autre jeux mentaux, il n'aime pas quand les choses ne vont pas comme il le veut. Et il aime souvent faire les choses lui-même, il n'est pas très alerte quand à l'esprit d'équipe. Après tout, MONSIEUR aime prouver qu'il a raison. Monsieur est très (trop) confiant.

C'est un adolescent extrêmement intelligent pour son âge, à l'âge de douze ans, il était déjà capable de résoudre des équations complexes. Et il n'est pas modeste pour deux, oh que non. Dipper aime se venter, s'attribuer les mérites même. Il met toujours en avant ses capacités cérébrales quand ce n'est pas sa virilité. En effet, le frère à prit bien plus dans la tête que dans les muscles... Pour ne pas dire qu'il est complexé de son manque flagrant de virilité. C'est en un sens pour cela qu'il déteste quand on lui dit qu'il est mignon ou petit. Il se vexe facilement. Pour quelqu'un qui aime se venter, savoir que l'on est inférieur est frustrant, très frustrant. Et si c'est face à sa sœur ? Là c'est le drame. Et Dieu seul sait que Dipper peut se montrer rancunier parfois.
Mais au moins, il a un peu gagné en maturité de ce côté là, puisqu'il a pardonné certaines personnes.
Malheureusement, il ne semble pas se remettre en question lorsqu'il écoute et chante des chansons de jeune fille tel Disco Girl en dandinant son popotin sous la douche ! Sans parler de ses réactions bien trop féminine parfois. Et Après ça veut séduire les filles...

En parlant de filles, comment dire... Dipper est un garçon sociable, mais les filles. Il ne sait pas réellement les aborder, fait parfois des gaffes et au final... est si bizarre qu'elles l'esquivent. Et pourtant, il sait théoriquement comment leur parler, il a déjà eut nombres de leurs numéros lorsqu'il était plus jeune, mais il a vite apprit que flirter avec plusieurs filles en même temps n'apporte jamais rien de bon. Alors il tente une approche plus naturelle. Autant dire que c'est raté, il est certain que les filles sont les créatures les plus étrange qui soit ! Pff ! Résultat ? Il n'est jamais sortit avec une d'elle. Et... côté social, c'est pas la joie non plus. Dipper est tellement obsédé par tout ce qui tien du paranormal qu'il en oubli de vivre comme un adolescent normal. Et les réputations vont bien vites au lycée. Il n'est pas très populaire. En effet. Mais au moins, il a toujours sa sœur avec lui. Sœur qui est bien plus populaire... si seulement il était comme elle. Il est un peu jaloux de ce côté là.

Dipper admire Mabel. Elle est tout pour lui. Elle est la seule personne dont il a entièrement confiance. Il se sacrifie pour elle et la protège du mieux qu'il peu. Rôle de frère oblige. Mais elle reste toujours plus courageuse et... insouciante ? Que lui. Il ne veut que son bien même si parfois, il a cette impression. Comme si à force de grandir, ils allaient prendre deux chemins différents. L'idée d'être séparé de sa sœur lui est bien insupportable. Et pourtant. Pourtant il serait prêt à le faire, sans réfléchir à s'il allait la blesser ou non.
C'est égoïste. Complètement égoïste. Dipper pense bien souvent à ses intérêts avant ceux des autres, jusqu'à ce qu'il comprenne qu'il a causé du tord et décide de réparer les choses. Mais un beau jour, il devra apprendre que certaines actions sont irréversibles.

Il est hystérique, superstitieux doublé d'un tempérament hyperactif, parfois presque autant que sa sœur. C'est simple, il ne tient pas en place. Surtout quand il s'agit de paranormal. Il devient vite fatiguant pour les personnes qui n'y sont pas habituées.
Ce gosse est une contradiction. Il ne croit en personne, mais est pourtant des plus influençables. Notamment lorsqu'il s'agit de 'coller' avec le groupe qu'il côtoie. Il se valorise toujours devant les autres dans le but de se faire des amis, qui à faire comme eux, bêtises sur bêtises.

Ce garçon à pourtant tout pour quelqu'un de bien ! Il est gentil, compatissant, rationnel. Toujours prêt à faire quelques bêtises d'enfant, à aider son prochain et explorer le monde, les étoiles dans les yeux. C'est avant tout un gamin, faisant preuve de maturité certes, mais un gamin. Parfois trop brave, il sait tout de même mesurer les risques d'une situation, il a toujours un coup d'avance grâce à ses plans écrit à l'action près.

Il pourrait être une bonne personne.
Il aurait pu être une bonne personne.
Mais malheureusement, le garçon est bien trop naïf. Il se fit bien trop aux écrits et le fait d'avoir déjà eut un journal aussi exacte ne l'a pas aidé en grandissant. Il est parano, complètement. Les théories du complot, les clichés de monstres. Il y croit. Il fait entièrement confiance aux livres et pourtant... il ne fait confiance en personne. TRUST NO ONE est son crédo. Certes, la seule personne en qui il a entièrement confiance est sa sœur. Mais personne d'autre, pas même sa famille. Et il est têtu. Il est prêt à se retourner à tout moment contre eux s'il soupçonne le moindre danger. Il n'a pas hésité à se retourner contre son oncle Stan lorsqu'il a découvert la vérité ou contre Ford lors de l'encryptage de sa mémoire.
Les remords, c'est pour après.

Si quelque chose tourne mal, il n'est pas comme sa sœur, non. Il n'a aucun scrupule à mentir, provoquer ou à manipuler qui que ce soit, même les monstres. Ce garçon n'a pas de figure et tricher ne l’importune pas quand c'est pour sa bonne cause.
Et s'il ne vous aime pas ? C'est alors le pire des enfoirés. Votre vie serait en danger qu'il ne vous aiderait même pas. Capable de vous sortir les pires atrocités pour vous enfoncer encore plus et ce, juste pour le plaisir de la vengeance.
Quand il se sent mal à l'aise, il a tendance à faire des sourires hypocrites.

Non, vraiment. On pourrait croire que ce garçon est tout blanc, mais en analysant bien ses réactions, vous comprendrez qu'il n'est pas une si bonne personne qu'il pense ne l'être.
C'est un vrai enfoiré. Comme beaucoup de gens.

En réalité, il est juste un adolescent banal. Quand il ne part pas à l'aventure, il joue aux jeux-vidéos ou reste le cul vissé sur le canapé en zappant les chaines de télévisions. Il aime particulièrement la photographie. Il est quelque fois difficile de le supporter tant il est paranoïaque, mais au fond, il reste quelqu'un d'agréable. Personne n'est tout blanc.
Ah. Et ce con parle souvent à haute voix pensant que personne ne l'entend... quel abruti.

Histoire


Le 31 Aout 1999. La naissance de deux jumeaux au sein de la famille Pines : Mabel et Mason. Sa sœur étant née 5 minutes avant lui, il est considéré comme le petit frère bien que cela soit rarement relevé. Ils furent élevés de manière athée. Cela ne les empêchent pas de fêter absolument toutes les fêtes -à la demande de Mabel-. La fête préférée des jumeaux étant bien entendu Halloween. Aller toquer aux portes, porter des costumes complémentaires... Ils ont grandit ensembles et sont inséparables. Plus jeune et même encore aujourd'hui, lorsque l'un ne va pas bien, l'autre est là pour l'épauler. Ils se serrent les coudes du mieux qu'ils peuvent.

Plus ils grandirent, plus les différences se firent marquées. Pour un garçon, il était étrangement le plus 'calme'. Pas qu'il soit tranquille, oh que non. Mason à toujours eut la bougeotte ! Mais ce n'était rien comparé à sa sœur. Lui préférait lire quand elle préférait faire du collage. Il se démarqua notamment par ses facilités à l'école et une plus grande maturité. A contrario, sa sœur était bien plus à l'aise socialement. Elle a toujours eut beaucoup d'amis et du succès auprès des autres.

Et lui ? Comment dire... hormis sa sœur, il n'avait pas vraiment d'ami. Les enfants le raillaient pour sa tâche de naissance, la grande ours (The Great Dipper). C'est de là que venu son surnom et avant même l'âge de 5 ans. Mason l'adopta pour se différentier de sa sœur et car il aimait bien ce nom. Bien qu'il a toujours voulu s'appeler Tyrone. Mais bon.
En revanche, à l'école on le surnommait Dipstick. Il était un peu la 'victime' de la classe, se cachant parfois dans le débarras de l'école. Les autres se demandait vraiment s'il était le frère de Mabel tellement la différence était frappante dans leur caractère. Il fut et est toujours jaloux à propos de ça.

Les jumeaux n'ont jamais été fusionnel, ni télépathe. Mais ils restaient toujours ensembles. Dipper préférait lire et résoudre des casse-têtes plutôt que se sociabiliser avec les autres. Ce fut certainement pour cela qu'il développa très vite un grand sens de la logique. Pour dire, ses notes sont excellentes à l'école. Dans les matières dites scientifiques en premier. Mais Dipper ne voulait pas être scientifique, non, il voulait être reporter/journaliste ! Et ainsi créer sa propre émission où il chasserait les fantômes. Il deviendra riche et célèbre ! Toutes les filles voudrons de lui !
Ah... les rêves de gosses. Dipper a toujours été attiré par l'étrange, certainement grâce à sa tâche de naissance. Sa mère lui a dit qu'il serait destiné à de grandes choses.



Aah... Gravity Falls. Les deux jumeaux n'étaient pas content d'y aller. Ils y ont été forcé par leur parents, voulant que les jumeaux prenne l'air. Ou alors, c'est juste une excuse pour être tranquille le temps d'un été... tout en est-il qu'il dû se résoudre à abandonner internet et ses jeux vidéos pendant de longs mois... Obliger de travailler dans cet attrape touriste miteux de son grand oncle. Travailler à douze ans... douze ans ! Pas de vacance et certainement l'été le plus ennuyeux de sa vie.

Enfin... c'est ce qu'il pensait ! Très vite, le jeune garçon découvrit que cette ville ne tournait pas rond. Faits étranges, apparitions inexpliquées, créatures en tout genre... et ce journal. Ce fameux journal. Celui qui l'a guidé lors de ses aventures, lui forgeant le caractère plein de théories, de curiosité, de fascination, paranoïa. Surtout de paranoïa. Dipper avait prit la mention TRUST NO ONE trop au sérieux. Prêt à trahir famille et amis au moindre soupçon.
Cela lui donna le goût de l'aventure, ses batailles et ses victoires le rendirent plus sûr de lui. La poule mouillée devint plus brave. Il se fit presque pour la première fois autant d'amis et apprit (mais pas trop) à compter sur eux.

L'été et ses amours également... Dipper avait beau demander à Mabel d'arrêter avec ses 'boys crush', le jeune garçon n'y échappa pas non plus. Il tomba fou amoureux de Wendy. Une adolescente de 15 ans. Son première amour. Et c'est le cas de le dire, au point de ne plus dormir et de ne penser qu'à elle. Malheureusement, malgré tout ses efforts durant l'été à se plier en quatre, se ridiculiser, s'entrainer et saboter sa relation avec son petit ami... il mordu en plein dans la friendzone. Il était trop jeune pour elle... trois ans de différence. Ils ne sont que des amis. Enfin, c'est ce qu'il lui dit. Secrètement... il espère toujours.
Sans parler de sa première 'bagarre'. Lorsqu'il s'était confronté au petit-ami de la jeune fille. Car oui, même si la fille n'est pas libre, Dipper c'est un fou dans sa tête, il tente quand même. briser des couples, la draguer devant lui... mettons ça sur le comptes de son âge ?

Et ses ennemis... parlons-en. Ils sont nombreux, très nombreux. Dipper n'a jamais été fort pour se faire des liens positifs. Entre un gamin de 10 ans psychopathes, des manotaures bafoués, des gnomes sans royautés, des licornes tabassées (ah non, ça c'est sa soeur !) et un démon des cauchemars tout puissant. Oui, Dipper à beaucoup d'ennemis. Sans doute la plupart des créatures surnaturelles de la ville qu'il a délogé/chassé/importuné.

Son été tourna autours d'une grande quête : Qui est l'auteur du journal 3 ? Oh, il en a passé des longues nuit à relier chaque photos, chaque éléments de ce gigantesque puzzle, arrivant parfois à des conclusions étrange. Comme lorsqu'il a cru que l'auteur du journal n'était autre que McGucket, le 'fou du village' qui est en réalité un ingénieur de génie.
Il découvrit également l'existence d'une secte regroupant des habitants du villages qui semblaient pourtant inoffensif... trust no one. Le journal avait TOUJOURS raison. Toujours. Il révélait même la vérité sur la fondation de Gravity Falls ! Qui était l'auteur pour avoir fait tout ça ? L'auteur était un peu comme... son modèle, la parole bien pensante, le guide. Il devait le retrouver, son journal était incomplet... il avait disparu subitement, certainement car il avait découvert un secret bien plus grands et plus dangereux...

Cette question l'obséda. Il devint rapidement accusateur envers les autres.

Et c'est sans doute cela qui le poussa à trahir sa propre famille. Notamment son grand-oncle Stan. Oh, Dipper lui avait déjà fait le coup, il l'avait déjà trahit auparavant. Mais même avec cette leçon apprise, il récidiva. Étant d'un égoïsme certain.

La première ? Le garçon n’appréciait pas qu'il l’envoi toujours faire le sale boulot. Il pensait clairement qu'il n'était pas aimé du vieillard. Alors quand Gideon invoqua un démon pour entrer dans l'esprit de son oncle afin de lui dérober son magasin... il ne l'aida pas. Les souvenirs de grunkle Stan semblait confirmer ses premières impressions... ha. C'était sans compter une scène. Une scène où Dipper comprit. Son oncle était dur avec lui dans l'unique but de le rendre plus fort. Qu'il agisse comme un homme. Qu'il combatte comme un homme. Lui qui allait se cacher telle une larve. Son oncle l'aimait.

Son oncle l'aimait. Oui. Et quelques semaines plus tard il était prêt à le livrer au FBI. En effet, les services secrets américains avaient déjà arrêté son oncle le soupçonnant d'avoir volé des déchets radiocatifs. Les jumeaux en voulant prouver l'innocence de leur oncle ont découvert que Stan n'était pas réellement Stan. Stan Pines était mort dans les journaux, de plus il y avait un nombre impressionnant de faux papiers dans son bureaux, un dangereux criminel en cavale. Voilà la réelle identité de l'homme qui les avait recueillit. Mais ce n'était pas le pire, non. Ils avaient trouvé un passage secret dans les sous-sols du magasins... et une nouvelle qui mit fou de rage le jeune garçon.
Stan avait les deux autres livres. Le journal 1 et le journal 2. Depuis TOUT CE TEMPS Dipper avait cherché. Depuis TOUT CE TEMPS la vérité était juste devant ses yeux ! Le plus grand mystère de Gravity Falls ! Et les 3 journaux menaient tous à un message alarmant. La destruction du monde par une machine que Stan voulait mettre en route. Il y avait un compte a rebours, de puissantes énergies, des moments d'anti-gravité. Cette machine allait détruire le monde !
Dipper entreprit de désactiver la machine, ce fut sans compter l'arriver du grand oncle et d'une scène de panique générale tandis que la machine s'emballait.

Et puis... ce choix. Le choix de sa sœur. Elle qui avait le bouton en main pour tout arrêté. Stan lui criant de le croire, que tout était pour sa famille. Et Dipper ? Ne croyant pas un seul instant dans les paroles de l'homme qui l'avait recueillit tout l'été.



Et l'arme de destruction massive s'activa... sauf que le monde ne fut pas détruit, non. C'était en réalité un portail menant vers une autres dimension. Leur oncle ne voulait pas les détruire. Il voulait ramener son frère : L'auteur.


-Insert fangirl scream-


L'été prit un tout autre tournant. Entre révélations et aventures... Dipper ne s'est certainement jamais amusé autant depuis qu'il suivait les traces de son idole. Certes, les débuts furent difficile puisque Ford ne voulait pas qu'on le dérange dans son travail, mais quand ils réalisèrent qu'ils avaient la même passion : Les jeux de rôles, l'auteur le laissa le suivre dans ses aventures. Explorations de vaisseaux extraterrestres, expériences etc etc. Dipper passait tellement de temps en sa compagnie qu'il ne réalisait pas qu'il s'éloignait de sa sœur.

Et leur treizième anniversaire approchait. Marquant leur entrée dans le teen-age. Il en avait tant rêvé ! Sa sœur également, mais... plus ils en découvrait sur le monde des adolescent... moins 'super-mega-trop-géniale' cela paraissait.
Mais... au lieu de préparer leur fête d'anniversaire comme ils l'avaient toujours fait ensemble. Dipper passait du temps avec Ford. Et chacune des amies de Mabel déclina l'invitation parce-qu’elles étaient occupées.
Ford ne s'entendait pas avec son frère et il poussait Dipper à le rejoindre. Sauf qu'en faisant ça, l'enfant s'éloignait de sa sœur sans s'en rendre réellement compte. Certes, il ne le voulait pas, mais... l'auteur... tellement d'opportunités, d'aventures... et puis il pourrait la visiter de temps en temps, lui envoyer des lettres, discuter par internet... non ? Ce n'est pas comme s'il allait vraiment l'abandonner n'est-ce-pas ?

Sauf qu'elle le su. Et elle le prit TRÈS TRÈS mal. Dipper fut alors confronté à lui même. Il avait fait du mal à sa sœur et il s’apprêtait à la quitter pour... mais la vie continue, les enfants doivent grandir, non ? Il ne s'était jamais séparé d'elle auparavant...
Non. Il ne pouvait pas. Mabel l'avait tellement aidé. Il ne se sacrifiait pas pour elle par profit. Non. Parce qu’il l'aimait en tant que jumeau.

Et la fin du monde. Le Weirdmageiddon. Bill Cipher, l'un de ses ennemis avait prit le contrôle de Gravity Falls. Mais le pire, c'est qu'il avait mit Mabel en danger. Et il se devait de la sauver. Et c'est ce qui arriva, au travers d'une scène touchante de deux enfants ayant juste peur de grandirent.
Puis la 'bataille' finale. Le sacrifice de Stan ayant accepté d'effacer son entière mémoire pour vaincre Bill. Dipper se sentit tellement mal à ce sujet, il était certain qu'ils auraient pu trouver une autre solution ! Le cercle par exemple, il devait bien servir à quelque chose...
Heureusement pour eux, Stanley retrouver -étrangement rapidement- la mémoire. Comme si tout cela ne s'était pas passé. Et Bill ne refit pas surface. Ils avaient gagnés.

Et puis cela devait arriver. La fin de l'été. Dipper aurait voulu que l'été reste à jamais, mais... il fallait bien qu'il retrouve ses parents, qu'il découvre le vie de teenager, qu'il grandisse mais pas trop. Et puis... il retournerait au Mystery Shack !
Il en était certain.
Il était plein d'espoir.



Le retour en californie. Le retour à une vie normale. L'école, les parents... Tout cela n'a pas été facile pour les jumeaux. Surtout après un été aussi intense. C'est non sans larmes que Dipper dû quitter ses magnifiques, merveilleux, parfaits livres de Ford. Ses Bibles. Mais aux moins, ils ne repartaient pas les mains vides. Des souvenirs pleins la tête, des objets pleins les poches, de l'expérience et bien entendu Waddles. Sa mère avait crié en voyant qu'ils avaient ramené un cochon à la maison, mais beaucoup plus que quand elle avait vu son état à lui. Faut dire qu'en l'absence des parents... Dipper avait oublié la mention hygiène...

Bref. La famille Pines en fut transformée. Premièrement puisqu'ils apprirent que Stanley était toujours vivant et qu'en plus, il s'était fait passer pour Stanford. Que Stanford était partit en 'voyage sans prévenir'. Et qu'ils avaient donc confié leurs gosses à la mauvaise personne. Gosses qui à leurs retours avaient un casier judiciaire et des compétences dans l'escroquerie, le crochetage, le cambriolage, les armes... oui, les mois qui suivirent cet été furent assez bruyants.
La décision des deux frères de partir en mer avant même de profiter de leur famille fut assez mal comprise parmi les Pines hormis les deux jumeaux. Évidemment, Dipper et Mabel connaissaient plus ou moins les raisons de cette aventure. Ils pensent qu'il s’agit juste de renouer les liens fraternels.

Cet été avait transformé le garçon. Plus courageux, plus confiant, moins naïf quand aux vérités établit. Il sortait enfin de chez lui, adieu le cluedo et autres romans policiers. Il partait à l’aventure dans son quartier, cherchant dans les moindres recoins chaque bizarrerie. Pour son plus grand malheur, il ne trouva rien. Tout n'était que fausses pistes. Il se remémora les paroles de Ford. Gravity Falls est une ville qui attire le paranormal. Cela voulait donc dire qu'en dehors de cette ville... il était très rare. Une raison pour laquelle les gens normaux ne sont pas au courant de ce qu'il se passe.

La rentrée fut donc des plus frustrante pour lui. "Wouhou" l'école des grands. Pas aussi génial qu'il ne le pensait. Tout le monde était... désagréable ? Les hormones ? Mabel qui en avait peur semblait mieux s'y adapter que lui au final. Et cet ennui... ohhh cet ennui...
Il dû se rabattre sur les conspirations, les théories du complots, mais rien n'était aussi passionnant qu'avant. Les deux tours, l'assassina de Kennedy, le premier pas sur la lune... comment comparer ça à la chasse aux gnomes, l'exploration de vaisseau extraterrestres ou encore les parties de D,D&D avec Ford !
C'est sans doute pour tuer l'ennui et par nostalgie de ses vacances qu'il commença à écrire son journal. Son propre journal. Ayant prit soin de choisir un livre similaire aux anciens. Il rédigea tout ce qu'il pouvait se souvenir des 3 anciens livres. Il ne quittait plus son journal, s'enfermant dans sa passion du paranormal.
Oh, il était toujours aussi brillant à l'école, mais question relations sociales... Elles n'avaient jamais été bonne de toutes façons. Et ceux, même s'il apparaissait désormais plus sûr de lui. Au moins, il se faisait moins prendre pour cible, il savait se défendre maintenant. Et puis... il ne pouvait pas compter tout le temps sur sa sœur, c'est lui l'homme ! Il a subit un entraînement des manotaures, oui monsieur !
Mabel quand à elle rayonnait toujours autant. Ah... elle ne changera jamais. Elle a toujours eut le don de se faire des amis quelques soit le lieu et l'âge. Comment fait-elle ? Est-ce un don surnaturel ? Sa sœur ira loin, il en est persuadé.

Il garda tout de même contacte avec Wendy et Soos via internet. Il ne pouvait attendre de retourner dans l'Oregon avant de leur reparler. Gravity Falls lui manquait déjà. Ford et Stan étaient injoignables.
L'année passa lentement, trèèèès lentement pour le jeune homme. Il commençait à compter les mois, les jours, les heures de son retour. Et si cela ne se passait pas comme prévu ? Si Gravity Falls était redevenu normal ? Si rien de tout ce qu'ils avaient vécu ne s'était passé ?... Cela semblait tellement extraordinaire quand il y repensait. Non, non et non. Tout cela était bien réel, il avait les objets qui le prouvait, il avait la chapka de Wendy. Chapka qu'il ne lavait pas non plus au risque de retirer toute sa chance... le parfum pour fille était déjà partit, mais il retrouvait parfois quelques cheveux roux qu'il gardait précieusement quelque part.

Et le jour fatidique arriva. L'annonce de ses parents. Le jour ou Dipper fut salement punit. Ce fut la première fois qu'il haussa le ton contre ses parents. Et pour cause ! See you next summer... ILS NE PASSERONT PAS LES VACANCES D’ÉTÉ A GRAVITY FALLS ! Tout ça pour passer des vacances chez papy Shermie. Pffffffft !
Certes, son grand-père ne s'était jamais entendu avec ses grands-oncles, notamment lorsque Dipper et Mabel étaient encore des bébés et qu'il se disputait avec Stan pour les tenir dans leur bras. Alors quand monsieur à apprit que ses deux petits enfants avaient passés tout l'été chez leur grand-oncle... monsieur était venu réclamer ses petits enfants.

Il se disputa quelque peu avec Mabel à se sujet, elle clamait que cet été ne serait peut-être pas si épouvantable. Après tout, ils n'étaient pas content d'aller à Gravity Falls au départ. Il ne réussit pas à convaincre ses parents de retourner en Oregon.
Et c'est ainsi... qu'il passa les deux mois les plus HORRIBLES de sa vie. Pas d'internet, pas de journal étrange, pas de chasse aux monstres, même pas de Game Boy. Supporter Mabel et ses boy crush. Trainasser sur le canapé, jouer avec son nyarf par dépit. Il cru devenir cinglé. Cela lui permit d'avancer dans son journal au moins.

Aller Dipper, l'été prochain... tu y retourneras.

Et c'est une nouvelle année scolaire qui commença. Il ne savait pas s'il devait réellement apprecier le statut de teenagers, parce-que la puberté commençait à se faire sentir. Au final, il n'était peut-être pas mieux que sa sœur. Puisqu'il commençait à s'intéresser de plus en plus aux filles. Un parcours sentimental aussi vide que le désert. Se prenant râteau sur râteau, il aurait pu passer son diplôme de jardinage tien. Pff. Faut dire que les filles ne le comprenaient pas, qu'il paraissait bizarre... mais il en connaissait peu des petits-amis qui ne se sauveraient pas devant un gremgobelin !
Dipper finit presque par abandonner, préférant se concentrer sur ses études. Devenir un grand scientifique, célèbre, ingénieux ? Ça ne l’intéressait pas. Malgré tout ce que Ford avait pu dire, il ne se voyait pas passer sa vie en blouse blanche enfermé dans un laboratoire jusqu'à la fin de ses jours. Non, lui il voulait partir à l'aventure, explorer, pourquoi pas monter sa propre émission télévisée de chasseurs de fantômes ! Puis il réfléchit. Ford était tellement... parfait. Il arrivait à construire de ses inventions... peut-être devrait-il devenir scientifique de terrain ? Il ne savait pas réellement dans quoi s'orienter... mais quoi qu'il en soit, il devait avoir les meilleurs notes possibles. Dans l'un ou dans l'autre, des bonnes notes étaient indispensables.

Cette année marqua également la reprise des GUID TO UNEXPLAIN. Ils les avaient abandonnés quelques mois après être retourné en Californie, constatant qu'il n'y avait rien d'étrange. Mais... à ce stade. Il était tellement désespéré que sortir le soir et chercher X ou Y trucs lui permettait de se vider l'esprit. Ses parents pensaient qu'il traversait une crise d’adolescence.
Il traqua diverses sectes, toujours aussi chiante sur la religion. N'y avait-il rien de croustillant ? Magie noire, reptiliens... Il se mit à voler quelques petites choses dans les magasins, loin des grands vandalismes de Stanley, mais si ça lui permettait d'avoir des appareils photos gratuits... autant pas se priver ! Et puis... ça lui rappelait la belle époque.
Il traqua toutes les portes 13 de Piedmont en vain. Aucune maudite. Il essaya même d'invoquer des esprits... rien non plus.

Et puis vain les vacances d'été, cette fois, il y retournera !
Enfin... c'est ce qu'il avait pensé. C'était sans compter ses parents un fois de plus. Eux qui d'habitude, profitait de l'été pour se débarrasser de leurs enfants... avaient prit des billets de croisières. "Waaaw", l'atlantique. Dipper n'espérait même pas croiser Stan et Ford. A vrai dire, il était tellement blasé de ne pas aller à Gravity Falls. Mabel prenait étrangement toujours le sens positif des choses, voulant revoir Mermando. Et lui ?... il avait peut-être jugé cet été trop vite.
Certes, il n'y était pas retourné. Mais il avait pu voir des choses biens étranges... comme une ombre géante sous la surface ! Il avait immédiatement enquêté sur la présence d'un éventuel kraken ! Les gens avaient beau lui répété qu'il s'agissait certainement d'un banc de dauphin ou d'une baleine, le jeune adolescent ne voulait rien savoir. Il VOULAIT trouver quelque chose de paranormal. Non négociable. Évidemment ? Il ne trouva rien. Mais il pû observer certaines personnes étranges sur le bateau, il enquêta sur plusieurs d'entre elles, attirant la craintes et la méfiances auprès des passagers... quoi... il s'était fait une mauvaise réputation ? Depuis quand suivre quelqu'un H24 jusque devant la porte de sa cabine était flippant ?! Non ! Il n'était pas obsessionnel ! Il était tout à fait saint d'esprit et il était certain que des choses étranges se cachaient autours de lui ! Son flair ne l'avait jamais trompé !

De retour, bredouille et engueulé par ses parents pour 'tu nous as fait honte', il passa le reste de son été à jouer aux jeux-vidéos en ligne en compagnie de Soos. Soos qui... avait l'air de s'en sortir plutôt bien avec le Shack d'après ses dires ?... Tout était possible pour lui semblerait-il.

Cette fois, qu'importe la décision des parents... tu iras de gré ou de force ! SEE YOU NEXT SUMMER GRAVITY FALLS.

Cette année fut une année charnière dans l'esprit du jeune homme.
Sa confiance qu'il avait alors gagné il y a deux ans commençait à se transformée en... paranoïa/obsession maladive. C'était malsain, perceptible. Le jeune garçon tentait vainement de se persuader qu'il y avait des évènements étranges autours de chez lui. L’ennui avait fait son travail, assassin et sournois. Il pouvait faire réellement peur parfois. Passant ses nuits devant des sites conspirationnistes, cherchant les moindres détails, les moindres chiffres étranges des journaux. Passant la bande son inversée des discours politiques.

Et il fallut bien qu'un évènement sortant de l'ordinaire arrive ! Un évènement confortant ce pauvre garçon dans sa paranoïa.
L'arrivée de Blendin. Il ne savait ni pourquoi, ni son résonnement de prendre contacte deux ans après en Californie de surcroît, mais il l'avait fait. Il était venu chercher les jumeaux pour l'aider à chercher le mystérieux trésor d'un pirate du temps. Un trésor inestimable. Mais Dipper n'avait pas accepté pour le profit, non. Il avait sauté sur l'occasion pour sortir de son ennui et partir à l'AVENTURE ! Après tout, Blendin était un timetraveler... comment dire... pas doué ? Pas assez pour devoir demander de l'aide auprès de deux gamins.
Dipper s'est donc équipé en conséquence avec Mabel, avaient laissé Waddle là où il était. Une aventure passionnante aux travers de divers âges The Old West, Medieval Times, 20705 ... mais une aventure en tout particulier... équipés de leurs combinaisons spatiales, de leur moto de l'hyperespace... ils furent envoyés entre le temps et l'espace dans le temps et l'espace... rencontrant alors un Axolotl géant, Dieu des galaxies. L'Axolotl leur avait offert une question. Une pour chacun. Mabel avait gâchée sa question... Lui... il avait demandé ce qu'il savait de Bill Cipher. Ce démon... cette question lui trottait dans la tête. Qui était-il, pourquoi, était-il vraiment mort ? Mais il n'eut qu'un poème en guise de réponse.


Sixty degrees that come in threes.
Watches from within birch trees.
Saw his own dimension burn.
Misses home and can't return.
Says he's happy. He's a liar.
Blame the arson for the fire.
If he wants to shirk the blame,
He'll have to invoke my name.
One way to absolve his crime.
A different form, a different time.



Les enfants ne comprirent pas. Ce texte tortura Dipper tout le reste de l'aventure... l'aventure qui se termina en...


Il se réveilla un matin. Une impression bizarre. Comme s'il... étrange. Qu'avait-il fait hier soir ? Il n'arrivait plus à s'en souvenir. Voilà qui est mystérieux. Il se devait d'enquêter dessus... un dévoreur de souvenirs ? Une possession ?! Les ondes du gouvernement visant à vous contrôler ?
Mais il ne trouva jamais la réponse.

Il commença étrangement à être constamment sous un mauvais pressentiment. Quelque chose allait se passer... mais quoi ? Sa paranoïa n'alla pas en s'améliorant. Il lu des recherches, beaucoup de recherches. Il trouva d'étrange similitudes à travers l'histoire. Les anciens astronautes, les pyramides, le triangles des Bermudes, les cercles de culture, le dollars, les illuminatis. Des triangles... des triangles partout... les yeux dans l’occultes, les yeux sur les troncs de Gravity Falls... Toute cette obsession, il commençait même à en dessiner sur ses cahiers.
Mais Bill avait été défaits. Il ne pouvait pas revenir. Jamais.

Cette ancienne prophétie, depuis la nuit des temps. Elle n'avait toujours pas été réalisée, ils n'avaient pas fait le cercle. Et il commençait peu à peu à en oublier les traits. Le garder dans un journal, insuffisant.
Les réelles raisons qui l'ont poussé à faire cela ? Seul lui les connaient. Crise d'adolescence, envie de rébellions, obsession maladive, la peur d'oublier, les symboles lui représentant des amis et des bons souvenirs, la clé d'une énigme, les bizarreries de Bill qui lui manquent... tant de choix, de facteurs, de raisons... peut-être sont-elles toutes justes ou toutes fausses. Tout en est-il qu'il l'a fait. Lui qu'on disait chochotte. Lui qu'on disait qu'il n'en ferait jamais. Lui qui ne voulait pas en faire. Il l'a fait. Ce tatouage... Accompagné d'une clé. Il est certain que cela lui sera utile un jour et... il devait le faire. Cette impression. Elle le poussait à retourner à Gravity Falls.

A sunny summer day.


Il n'allait pas passer sa vie à mâchouiller son t-shirt de frustration ! Ses parents refusèrent qu'il parte là-bas pour le punir. Apparemment, cet été lui montait trop à la tête. Et Mabel avait cafté pour son tatouage... aille, il se souvient de s'être fait tellement tué... se faire tatouer à 15 ans, de une, c'est illégal, de deux c'est irresponsable. Et quand c'est en plus un triangle illuminatis... Mais ce n'était pas ça le pire... non ! Il avait beau cafter également toutes les bêtises qu'avait fait Mabel, MONSIEUR s'était fait punir pour avoir cafté la cafteuse ! La belle blague !

Mais il était hors de question de laisser passer une année encore. Oh que non.
C'est après des semaines entières d'insistance accompagnée de Mabel qu'il réussit à convaincre ses parents. Il faut dire qu'il avait réussit à rallier assez vite sa sœur de son côté. Il voulait retourner à Gravity Falls. Définitivement.
Premièrement. Ils avaient 16 ans. Ils étaient en âge de conduire, etc etc. De deux, ils pourraient se faire héberger par leur oncle (sans leur dire évidemment que Stanford n'était pas là). Oui, l'oncle si sérieux et ses 12 doctorats ! De trois, ils avaient des amis là-bas, il connaissaient bien la ville ! Mabel avait dit directement oui quand elle avait su qu'elle pourrait rejoindre ses deux amis. Encore un point positif Gravity Falls était une petite ville et certes son lycée n'était pas réputé, mais... c'est une ville tellement tranquille, pas de vol, pas d'agression... (sentez l'ironie, mais c'est un argument qu'il a tout de même appuyé ce sale menteur).

Bref. Les parents acceptèrent, certainement pour s'en débarrasser en ayant marre des supplications. Mais... ils acceptèrent !
C'est ainsi que les jumeaux Pines contactèrent tout le monde pour leur retour.
Ils firent leurs valises... direction Gravity Falls.

La première chose qu'il ferait ? Aller à la rencontre de Wendy, récupérer sa casquette. Puis aller voir Ford... puis gruncle Stan et aller retrouver son si tant regretté Mystery Shack ! Il avait hâte de voir les changements que Soos avaient faits !


▴▴▴▴▴▴▴▴◬▴▴▴▴▴▴▴▴

FicheLiensTéléphoneTwitterPost-itJournal
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 776
Dollars : 1998
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 26
Who am i !

Secret Files
Age du personnage:
Alignement: Chaotique Mauvais
Inventaire:

▶ Un sapin dans la forêt • Pinetree.

MessageSujet: Re: ▶ Un sapin dans la forêt • Pinetree. Sam 10 Déc - 3:49

Fiche validée

Bienvenue parmi nous! Et une troisième fiche de validée et en plus c'est notre Pinetree national :owi: Que dire de cette magnifique fiche que j'ai dévoré? Tellement de soucis du détails, tu as vraiment pris grand soin dans ton physique et ton mental de bien tout cités et c'est beau. Bon je t'excuserais de ne pas avoir donné autant de détails pour l'histoire et tes quelques fautes de-ci de-là avec le pavé que tu as pondu. Jamais on ne trouvera meilleur Dipper que toi tu es déjà dans la peau de ton perso cela se sent. Oh j'ai si hâte de lire tes prochains rps. :flonom:


Magnet gun:
 
Le lecteur d'esprit:
 
Réplique du chapeau de Stan:
 
Ou autres choses au Mystery Shack






Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une Ame perdue dans la forêt de Cendre [Pv Nuage de Cendres]
» Dans la forêt de la nuit
» Dans la forêt.
» Une petite leçon dans la forêt
» La forêt de Lalwende

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Préambule :: Présentations des personnages :: Validées :: Validées [Prédéfinis]-