Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

" Invité "
avatar
Who am i !

Oh darling won't you stay with me ? ~♥ | Amael Balthazar Beranger

MessageSujet: Oh darling won't you stay with me ? ~♥ | Amael Balthazar Beranger Jeu 22 Déc - 20:15

identité

L'oisif spectre que je suis à bien trop d'années d'existence pour avoir pu les compter, sachez néanmoins que je suis mort au modeste âge de vingt-huit ans, et que de mon vivant je passais du bon temps avec mon ami Shakespeare. Hum... après réflexion, je ne suis pas si flâneur qu'il n'y paraît, j'erre beaucoup – en me lamentant, certes – et, pour être plus sérieux, me suis auto-proclamé gardien des mémoires de ce monde.

Capacités

— Télépathie, un don bien plus délicat que vous ne le pensez...
— Probabilité Avancée, ma petite fierté de fantôme, la raison de mon flegme inébranlable.
— Et bien d'autre, vous les découvrirez plus tard...

Objectif/s

Ayant eu la moitié d'une éternité pour laisser s'éteindre en moi toute trace de haine ou idée vengeresse, vous remarquerez que je ne possède pas d'objectif particulier. Après tout : réduit à un corps immatériel et avec seuls les ghostbusters comme menace... disons qu'après trois ou quatre siècles on fait vite le tour des objectifs.

AMAËL BALTHAZAR BERANGER

Ghosts believe in us, that's why we have to believe in them. — A. Hitchcock

Objets de départ

Contre tout cliché, un fantôme n'est pas toujours à se balader les poches vides, si ce n'est de ses mains. Les soucis matériels des vivants sont loin de nous paraître superficiels, bien que nous n'ayons pas les mêmes besoins, lorsqu'il est question de se nourrir, par exemple, mais avouons le une bonne fois pour toutes : Si tu veux mater le JT du soir, y'a pas trente-six solutions.
Je traîne avec moi et ne lâche jamais mon précieux sac à dos, il en devient un peu lourd, mais j'ai le temps pour me faire un peu de muscle, et puis on ne meurt pas d'une tendinite voyons. On y trouve cinq cahiers grands carreaux,  et trois petits carreaux, et un trousseau renfermant deux crayons gris HB et 2B, trois stylos bleus, un rouge et un vert. Tout un arsenal pour pouvoir décemment prendre note de tout ce que j'observe. Bien sûr, il existe bien des histoires relatant un fantôme devenu fou de solitude, aussi, je contourne le problème (un peu tardivement, certes) à l'aide d'un walkman. J'ai donc un casque, et une petite collection de CD dans mon sac me proposant un large éventail de genre musicaux : classique et baroque (Bach, Hendel, élus de mon cœur), jazz et tout ses proches dérivés (RagTime, Standart, je vous aime), rock et toutes ses associations, (Audioslave, Red Hot Chili Peppers, merci à vous), et enfin ce bon vieux métal que tout le monde aime, qui présente encore Led Zeppelin et Rage Against The Machine ? Moi le fantôme qui environne l'âge du Docteur sait que la musique n'est pas qu'une poussière dans le temps. Aussi, le violon que je possède vous convaincra de mon âme d'artiste incompris. Sa boîte est généralement accrochée comme une annexe à mon sac. Ajoutez à ce tout quelques livres de mes auteurs favoris et je pense que nous aurons fait le tour de mon nécessaire de voyage, et, oui, je ne suis pas un fantôme sédentaire. Bien que cela puisse sembler complet, je souffre chaque jour de ce qu'il me manque le plus : une lampe torche et une gomme, j'espère ainsi pouvoir enrichir mon inventaire prochainement.
Ps: L'acquisition de ces objets s'est faîte non sans quelques entorses à la loi.

Capacités et Particularités en détails

Il est stipulé dans le Guide du Voyageur - Fantôme - Intergalactique que le spectre par défaut est doué de ; Télékinésie, Lévitation, Invisibilité, Possession, Influence Gravitationnelle, Immunité Physique et Immortalité. Bien sûr, cette liste était celle exposée sur la quatrième de couverture, aussi, vous et moi nous doutons d'une éventuelle supercherie, ou, comme nous le connaissons si bien, soupçonnons le fameux effet « Curriculum Vitae ». Toujours plus beau quand c'est résumé. Aussi, je commencerai par dévoiler ce qu'il en est véritablement, comparant théorie (Guide du Voyage -Fantôme- Intergalactique) et pratique (j'ai nommé Amaël Balthazar Béranger).
La Télékinésie. Telle qu'elle est présentée dans le GVFI, je deviens la puissance de Charles Xavier et du Phoenix combinées. Certes, c'est donc les étoiles dans les yeux que j'ai cherché mon Magneto afin de tester cet immense pouvoir qui, citation du GVFI deux points et ouvrez les guillemets, « Sommeille en vous une force mentale dont vous n'en imaginez pas les limites. » Et bien... grande fut ma surprise quand je compris que la force en question était équivalente à la force physique du corps immatériel. Autrement dit, lorsqu'il s'agit de soulever une chaise (une chaise, et non un fauteuil) cela peut se faire en feignant une facilité d'exécution condescendante... Mais adieu la classe et l'badass quand quelqu'un vient s'asseoir dessus, jaugez mon corps de lâche, vous vous doutez bien que je tire une toute autre tronche lorsque je dois soulever quatre-vingt kilos par la seule force de mon regard.
La Lévitation. Ok ok, rien à redire, mis à part que le GVFI a omit de mentionner les effets indésirables : Essayez un peu de léviter trop haut, et le prochain coup de vent pourra vous donner un aperçu du Tour du Monde en 80 Jours.
Possession. Ooh, celui là est l'un de mes favoris ! Il est en effet possible de prendre possession du corps d'un être vivant ou... ou d'autre chose. Attention néanmoins, car les possessions les plus précipitées vous amènerons à partager votre corps avec son propriétaire légitime, lequel exprimera sa contrariété d'une manière... ou d'une autre. Enfin, il est déconseillé de séjourner longtemps dans un corps autre que le votre (pour ceux qui ont la chance d'en garder un encore plus ou moins frais), en effet, des effets secondaires relativement désagréables parviendront ; Schizophrénie, désynchronisation avec le corps, démangeaisons virulentes, troubles alimentaires, allergie au pollen et aux copeaux de bois, probante envie de manger des livres, et pour les plus malchanceux, l'apparition d'une dévotion pour le sado-masochisme.
L'Influence Gravitationnelle. Et bien, et bien, et bien. Ou bien je n'ai pas encore le level requis (et compte tenu de mon âge faut pas trop déconner non plus), ou bien je suis un fantôme discriminé ou bien GVFI est aussi certifiant qu'une propagande électorale. Je crains bien avoir été lésé mes chers amis.
L'Immunité Physique n'est qu'en fait une manière bien fourbe que nous avons, nous les fantômes, pour nous ostraciser de vos maux infligés par votre pauvre condition de simple humain. Mais attention, la vie après la mort n'est pas plus simple, et une fois de plus le GVFi se voit être un vilain charlatan  « Vous ne pourrez tomber malade, être blessé, ou mourir. Moui, les maladies spirituelles ne sont bien sûr, pas mentionnées. Je viens en revanche casser un des mythes les plus célèbres du fantôme : Nous ne sommes pas condamnés à passer aux travers des choses toute notre vie (…), et après une certaine maitrise, nous pouvons vous toucher. Mais on ne s'y risque pas, voyez vous, nous les fantômes de la haute société.  
L'Immortalité, oh que de beaux mots pour simplement vous expliquer que vous ne pourrez mourir qu'une fois. Hein.

Nous en terminons enfin avec le détail des particularités du Fantôme par Défaut, aussi, cela implique tacitement que nous allons devoir faire face à une seconde partie ;  le Fantôme Stylé.

Par défaut veut bien dire ce que ça veut dire, après le tutoriel ; on passe à la conquête des levels. Faisons le tour des pouvoirs que j'ai pu obtenir grâce à la sueur de mon front.
Source de malaise et malentendu je vous présente la Télépathie. Qui est, dans mon cas, la capacité à pouvoir communiquer par la pensée . Un don n'est jamais livré avec son mode d'emploi, c'est pourquoi, il m'arrive souvent de faire savoir mes pensées aux destinataires à la place des paroles bien choisies que j'aurai voulu lui dire. Ainsi, un bref « Mais quel boulet sérieusement...» prendra la place d'un modeste « Oh mince, comme t'as fait ? ».
Ensuite, ma petite fierté, la réponse à pourquoi Amaël Béranger, les Probabilités Avancées. Voyez vous, je suis un petit fantôme flegmatique, un spectre qui voit votre futur, votre futur proche, rien qu'en vous observant. Accoudé sur le bord de fenêtre, rêvassant les yeux baissés sur le parc, je peux voir que ce gosse va tomber de sa balançoire dans les dix prochaines minutes, je détourne le regard, et revient à lui, et je peux voir que plus tard dans la journée il s’achètera une glace. C'est... intéressant.

Physique

Je suis le corps de lâche d'Amaël, enfin, c'est le p'tit surnom qu'il m'a donné. J'applique en effet la règle des trois F : fin, fragile, filiforme. Pourtant je ne me trouve ni rachitique ni du gabarit de MrGrosBill ; je mesure un mètre quatre-vingt pour soixante-sept kilos (bien qu'à ce jour une balance ne me pèse pas). De mon vivant j'étais très malade, j'avais aussi des os en verres. Mais aujourd'hui, ah la la, je ne m'explique pas le dégoût que me porte Béranger. J'ai une peau très claire, mais je ne suis pas un cachet d'aspirine, hum.... Disons que c'est couleur crème. Avec un tel gabarit, je pourrais être rapide, agile, agile... Mais non. Non non non, je suis mou, désinvolte, et lent. Zéro Réflexe base sa définition sur moi. Mais en revanche, je fais aussi parfois preuve d'une force insoupçonnée, mais seulement lorsqu'il s'agit de café. Enfin bref, Amaël et moi sommes d'accord sur un seul point : On est mieux mort que vivant.

Je suis la douce chevelure d'or de Béranger. Légère, touffue, brillante, mi-longue, je subtile les éclats du soleil et les empreigne entre mes mèches. Marchant au pas de ses humeurs, il m'arrive parfois de me hérisser, ou de voleter, j'encadre le visage angélique d'Amaël. Je viens parfois faire un petit coucou à mes copines les yeux, et lui souffle pour me rappeler à l'ordre. Ah, il m'arrive parfois d'être rebelle ! J'ai beau être douce comme l'esprit d'Amaël, il faut parfois se braquer un peu pour le sortir de son flegme, aussi il m'arrive souvent de me battre avec ce dernier... mais bon, cela ne dure jamais bien longtemps et je sais rester sagement à ma place lors des moments où monsieur dois faire bonne impression.... Mais disons que tout comme lui, je n'aime pas les réveils.

Nous sommes les yeux glacés d'Amaël. Notre couleur environne entre le bleu-des-mers-du-sud et blanc-des-eaux-gelées. Nous passons notre temps à poser notre regard flegmatique sur tout ce qui nous entoure, on observe chaque chose, on scrute, on erre. On voit arriver le futur, les échéances, on voit arriver de loin le chausson qu'on va se recevoir dans la figure, on implore le corps de réagir, alors qu'on observe, impuissants, la poussière sous la semelle venir se coller contre notre figure. Aïe.

Mental

Cécile Béranger, mère d'Amaël → Oh vous savez pour moi qui désirait ardemment une fille, je n'en suis pas moins comblée avec Amaël. Ce petit garçon a toujours été doux et calme, je le trouvais souvent à rêvasser dehors ou sur le bord d'une fenêtre. Haha ! Il est aussi foutrement maladroit, combien de fois s'est-il perdu ? Il ne regarde jamais où il va, ne se concentre que sur ses pensées, s'évade toujours de la réalité... Ah ce petit garçon perché sur la lune... Je me demande parfois à quoi peut ressembler son monde intérieur...

Monsieur Dubois, professeur d'arithmétique → Très doué pour les choses logiques ce garçon, il a un esprit vif et acéré ; et pourtant à le voir comme ça, combien l'ont trouvé mou et dénué de tout nerf ? Je descelle en lui un don d'observation impressionnant, associée à sa mémoire monstrueuse, je soupçonne ces capacités fautives de lui avoir légué son ennui permanent. Mais, j'en suis certain, le Béranger flegmatique de l'extérieur n'est pas le même dans son monde intérieur.

Yolande Foy, bibliothécaire → C'est un curieux jeune homme. Il s'intéresse tout en étant ennuyé... Rien n'est jamais trop grave, trop surprenant, je ne l'ai jamais vu s'affoler ! Pour moi qui angoisse facilement, imaginez le bien que me fait sa présence ! Je ne saurai dire s'il sait rester lucide en toute circonstance où si c'est plutôt parce qu'il n'est jamais bien réveillé qu'il est ainsi, néanmoins, sa tranquillité est impressionnante. Bien que j'aimerai parfois le voir quitter sa bulle et observer un semblant de piquant en lui....

Lazare Kerns, meilleur ami → Ah lui ? Qu'est ce qu'il a fait encore ? Haha ça ne m'étonne pas! Ah vous savez c'gosse il est malin, un peu trop malin d'ailleurs... Bref, j'en aurai des dossier à balancer sur cette face de guimauve diabolique, mais allons à l'essentiel... Je suis plutôt bien placé pour savoir à quel point c'est titillant de le voir perdu dans ses pensées, sans pourtant savoir de quelle nature sont les réflexions qui nous enlèvent Amaël. Pourtant je le sais, même s'il a le regard vague, il laisse toujours une oreille traîner. Sa capacité à se déco' du monde tout en étant au courant de tout ce qu'il se passe autour de lui est flippante. Je vous le dit, s'il s'installe tranquillement sur son fauteuil l'air paisible, tenant un mug de café entre ses deux mains... cela ne veut pas forcément dire que tout roule pépère pour sa vie et surtout que c'est le même calme à l'intérieur de sa petite tête. Je le soupçonne d'attendre le moment le plus propice pour nous surprendre... Vous êtes tranquille là, monsieur ronronne et fait son calme et puis... PAF ! ...

Camilla Prigent, hater → Argh, ce mec... C'est quoi son problème sérieusement ? Avec son air calme et tout là, bon dieu, si le monde savait ! Il est capable de tout, et le pire c'est qu'il ne s'en rend même pas compte ! Tout est si... normal pour lui, argh, je le hais, il a le don pour jouer avec mes nerfs. Il est fourbe, il voit trop de chose, je ne le comprends pas, il n'est pas là et prouve pourtant qu'il est bien présent... Puis son flegme, sérieusement, ça vous ennuie pas ? Vous trouvez pas ça hautain ? Malpoli !

Kai Béranger, fils → Rah la la, papa est très maladroit, il ne s'en rend même pas compte... J'ai l'impression qu'il ne se rend compte de rien sauf quand ça l'arrange... Il est obnubilé par le monde, est curieux de tout et s'en fout de tout, je comprends pourquoi il a si peu d'amis, si difficile de piger comment ça marche dans la tête de papa... Moi je l'aime assez, il a toujours de quoi surprendre, pis il est cool, tranquille... Mais c'est dur de le berner, 'fin, c'est que même s'il a l'air pas très concentré,  il voit clair l'vieux, mais après comme il s'en fout hein... Bwah, disons qu'il est bon acteur au pire ?

Histoire

Vingt-huis ans de vie, trois cents deux ans d'errance, trois cents trente ans d'existence. Aah la la mon pauvre vieux, comment veux-tu qu'j'explique ça ?

1685, nord de la France.
Cadet d'une fratrie de six gosses, t'eus tout naturellement toutes les attentions qu'oblige le statut de 'petit dernier'. Maman était  gentille, papa était cool et les frangins bruyants. Toujours un peu paumé, jamais les deux pieds sur terre, après quelques vaines tentatives de t'enchaîner à la réalité ton petit monde t'accepta finalement comme tu étais. Le patelin était pas grand, « Fais un peu attention Béranger », « Regarde ce que tu fais Béranger », « On a encore perdu Béranger », « Rah la la décidément tu changes pas toi » et l'discours changeait pas plus. De ton vivant il s'était révélé que le jeune homme que tu étais possédais une bonne fibre artistique et scientifique, mais tu l'sais bien qu'à cette époque et dans un si petit village ; ce qui n'apportait pas pièce était futile et ce qui n'était pas productif ; désespérément inutile. On aurait cru que ces mots étaient devenus tes deuxièmes prénoms, mais quelle importance hein. Il semblait bien aux pauvres gens de ce monde que tout te passait au travers, la faute à ton apparente désinvolture tu sais. Haha ouais, même vivant t'étais déjà fantomatique. Mais tout ça c'est l'extérieur tu vois, dis moi, comment ça se passait à l'intérieur ?
L'ignorance de mon entourage attire mon soupir agacé comme la lumière appâte les insectes.
Voilà une première mauvaise impression de toi, mais tu étais frustré, tu voyais loin, tu voyais le monde alors qu'ils te demandaient de te concentrer sur la petite ferme. Ta frustration n'empêchait pas l'altruisme de grandir, ni ne bousculait ta douceur. Tu avais ta sensibilité.
Ils ont dis que j'avais été utile aujourd'hui, j'ai simplement fait ce qu'ils ne voulaient pas faire mais ça m'a fait plaisir. Ils disent qu'elle est folle mais la vieille dame est sympathique, elle a une autre intelligence. J'ai appris des choses intéressantes, je pense que je vais rester plus souvent avec elle.
N'ayant pas de carrure conséquente et plutôt une dangereuse maladresse, ils en étaient arrivés à te confier les tâches les plus faciles, t'occuper de la vielle dame, faire le jardin, balayer la place, occuper les enfants, animer les fêtes... Rien de bien épanouissant, mais les compromis sont ce qu'ils sont non ?
Ça suffit, j'étouffe. Je pars.  

Suspendisse vestibulum nunc ut nibh molestie interdum eu a diam. Sed egestas mauris dignissim, faucibus neque et, pulvinar elit. Nulla turpis, accumsan augue. Donec dignissim nibh at tellus lobortis, a efficitur tellus. Donec consequat, nulla ac vulputate ultrices, sem tortor commodo nunc, egestas malesuada dolor erat non ex. Phasellus sagittis turpis vel dignissim. Maecenas odio magna, tempor a vulputate eu, volutpat vitae elit. Donec semper metus id eleifend eleifend. Cras vitae odio ornare, viverra quam a, faucibus nisi. Nulla imperdiet laoreet neque, nec ornare sapien tincidunt id. Nulla imperdiet laoreet neque, nec ornare sapien tincidunt id.

Quelques lignes sur vous

►Votre pseudo ? Noize, Nono pour vous servir ♥
►Ton âge ? 14 ans, quinze dans pas si longtemps ~
►Comment as-tu trouvé ce forum ? Et bien, très inspirant, j'aime beaucoup l'atmosphère qui s'en dégage, connaissant un peu Gravity Falls j'ai tout de suite accroché à ce contexte, merci beaucoup pour ce forum !  
►Qu'en penses-tu ?  ♥
►Des questions ou des remarques ? Hm, j'aurai envoyé un mp ou débarqué sur la cb pour déballer mes questions d'ici là alors non je ne crois pas, mais je tiens à dire qu'à défaut de le connaître que depuis très récemment, je l'aime beaucoup ! ♥♥
►Un double compte? Si oui, lequel? Eeh non, bien que ça risque sûrement d'arriver XD

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 756
Dollars : 1963
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 26
Who am i !

Secret Files
Age du personnage:
Alignement: Chaotique Mauvais
Inventaire:

Oh darling won't you stay with me ? ~♥ | Amael Balthazar Beranger

MessageSujet: Re: Oh darling won't you stay with me ? ~♥ | Amael Balthazar Beranger Jeu 12 Jan - 13:08

Des nouvelles?

Je viens aux nouvelles puisque cela fait un moment à présent que nous n'en avons pas de ta part. Est-ce que la fiche avance? As-tu besoin d'aide? :hum: Si je n'ai pas de nouvelles de ta part d'ici la fin de la semaine je me verrais contraint d'archiver ta présentation et supprimer ton compte.

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Oh darling stay with me | KALEY ♥
» Fiche technique et news de Stay with me
» Fate Stay Night RPG (demande de partenariat)
» BUT I'LL ONLY STAY WITH YOU ONE MORE NIGHT - 9 JUIN, 2H24
» sullivan&sevde ◭ stay out tonight and see through my eyes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Préambule :: Présentations des personnages :: Abandonnées ou refusées-