Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

" Jackalope "
avatar
Messages : 187
Dollars : 1216
Date d'inscription : 21/11/2016
Localisation : Mystery Shack
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 13 ans
Alignement: chaotique neutre
Inventaire:

Aurez-vous la chance de me croiser? Jackalope

MessageSujet: Aurez-vous la chance de me croiser? Jackalope Ven 25 Nov - 18:15

identité

Petite Jackalope de 13 ans qui adore jouer des tours.

Capacités

— Imitation des voix déjà entendues
— Porte bonheur et malchance
— Rapidité et agilité

Objectif/s

Elle voudrait retrouver sa famille qu'elle a perdu de vue depuis si longtemps afin de prouver qu'elle n'est pas la dernière jackalope, mais son premier objectif pour le moment est de sortir de ce piège zhumain dans lequel est est prisonnière.

Jackalope

"Sans juger nous jugeons, estant notre raison

Là-haut dedans la teste, où selon la saison

Qui règne en nostre humeur, les brouillars nous embrouillent

Et de lièvres cornus le cerveau nous barbouille. " — Mathurin Régnier (1573-1613)

Objets de départ

Jackalope est un petit animal et ne peut donc pas posséder d'objet. Plus tard il pourrait lui être possible de porter un collier mais ses biens matériels se restreindront à cela. Après tout, comment peut elle attraper quelque chose alors qu'elle n'a même pas le pouce opposable ? De plus sa vie dans la forêt ne lui a pas permit de garder grand chose, elle reste après tout un animal sauvage et s'en fiche des possessions matérielles, elle laisse cette perte de temps aux « zhumains » et tout autres « zhumanoïdes ». Après, il pourrait être mit dans ses biens la corde, issue du piège dans lequel elle est tombée, attachée à sa patte meurtrie.

Capacités et Particularités en détails

Le pouvoir le plus connu des jackalopes est celui d'imiter à la perfection les sons qu'ils ont déjà entendus. Les chants, cris d'animaux et voix humaines, elle peut imiter tout cela du moment qu'ils proviennent d'êtres vivants. Elle peut reproduire aussi les voix des créatures robotiques, légendaires et mystiques mais il n'y aura pas d'effet synthétique ou mystique ce qui fait que l'on pourra faire la différence entre son interprétation et les sons originels. Cette capacité lui permet de faire fuir tout prédateur potentiel. Elle peut se faire passer pour un petit oiseau dans les branchages, une grenouille près d'une mare ou encore un yéti en quête de nourriture. Tout est bon pour ne pas se faire repérer ou chasser les intrus loin d'elle et de sa tanière.

Mais ce n'est pas la seule capacité qu'elle possède pour échapper à ses poursuivants. Étant un lièvre magique, elle possède les capacités de ces derniers. Ses longues et puissantes pattes lui permettent de courir à une vitesse de 60 km/h avec des pointes pouvant atteindre 80 km/h. Elle est très rapide et agile mais question force, elle ne vaut rien. Après tout, dans la vie on ne peut pas tout avoir ! Ses pattes lui permettent cependant de faire des bonds pouvant atteindre deux mètres de hauteur. A cela, on peut rajouter qu'elle est une bonne nageuse même si elle préférera éviter de mouiller sa fourrure. Elle a aussi une excellente ouïe grâce à ses longues oreilles,  elle voit aussi très très bien et a un odorat développé.

Mais elle possède un autre don, que peu de récits relatent. Elle est capable d'attirer la chance ou de la repousser. Si une créature arrive à devenir son ami, il pourrait lui arriver tout un tas de bonnes surprises. En revanche, provoquer son courroux se terminera pas une poisse talonnant l'infortuné pour bon nombres d'années. Mais ce pouvoir n'est pas du tout contrôlé par le petit monstre, elle ne choisi pas qui sera touché et à quelle force le sort s'abattra. Il a juste été remarqué que la guigne la suivait quand elle était triste, en colère ou encore effrayée et que la chance pourrait lui sourire quand elle était heureuse et sereine.

Physique

Il est un animal de légende vivant dans les forêts du nord des États-Unis. Une créature mystérieuse dont les pouvoirs sont plébiscités par tous. Cet être, c'est bien sur le jackalope !  Les légendes l'entourant le disent farouche et difficile à observer, c'est d'ailleurs pour cela que personne n'a, à ce jour, réussi à en capturer vivant. On raconte toutefois qu'il est possible de l'attirer avec du whisky car il est réputé pour aimer cette boisson forte. A dire vrai, on ne sait pas grand chose sur ce dernier. Il serait cependant très agressif, se servant de ses bois ou de ses cornes pour attaquer les humains et on l'appelle de ce fait "lapin guerrier". Une de ses caractéristiques les plus étonnantes est sa faculté d'imiter la voix humaine.

Elles peuvent de ce fait utiliser le langage humain mais avec des mots empruntés à ces derniers. Il se peut ainsi qu'une phrase soit commencée avec une voix de petite fille et soit terminée avec celle, nasillarde, d'un vieux monsieur. C'est pourquoi notre héroïne ne peut quasiment pas utiliser cette façon de parler, de par son jeune âge et son manque d’interactions avec les hommes. Mais il se pourrait qu'avec l'âge elle apprenne, en les côtoyant, à dialoguer comme eux et à finir par avoir sa propre voix bien à elle.

Mais celle-ci est différente de ses congénères, plus craintive et peureuse, elle préférera fuir plutôt que de combattre. Cette petite jackalope est comme tout ses semblables une créature imaginaire dont l'apparence est celle d'un lièvre pourvu de deux cornes ressemblant aux bois des cervidés. Ces deux appendices ont pour particularité de changer en fonction des saisons. En effet, on peut voir apparaître sur ses bois des petites fleurs au printemps, des feuilles tendres et vertes en été, un feuillage rougeoyant et tombant en automne et des branchages nus en hiver.

Mais ce n'est pas la seule chose de son apparence qui change avec le temps. En effet, sa fourrure devient plus impressionnante pour les plus grands froids et lors de fortes températures son poil est très ras. Cependant, contre toute attente son pelage garde toujours la même couleur et ce qu'importe les saisons. D'ailleurs, il est bon d'en parler de ce coloris. Contrairement aux autres jackalopes qui ont leur fourrure dans les tons marrons afin de se dissimuler dans la végétation, celle-ci est entièrement blanche. Pratique pour se promener dans la neige mais un vrai danger quand son environnement est fait de brun, d'ocre et de différentes teintes de verdure.

Cette particularité est un vrai problème pour un être aussi petit qu'elle. Lorsqu'on est aussi bas dans la chaîne alimentaire, il est préférable de pouvoir se cacher dans son environnement mais avec une robe immaculée comme la sienne, elle vit chaque instant de sa vie avec une cible sur le dos. Alors elle ne vit qu'en se cachant, sortant timidement le soir venu pour pouvoir subvenir à ses besoins. C'est pourquoi elle semble plus frêle que ses congénères et qu'elle est restée très petite.

Son corps maigre n'est tout de même pas dépourvu de muscle. En effet, la petite jackalope possède de puissantes pattes lui permettant de fuir ou de gravir les différents paysages autour de Gravity Falls. Elle est rapide et agile mais n'a pas une bonne endurance ce qui fait qu'elle préférera se cacher et jouer des tours aux « zhumains » notamment en imitant des voix pour les effrayer.

Sa fourrure blanche n'est pas le seul élément unique de son être, ses yeux sont aussi remarquables. Grands rubis tachetés d'étincelles roses, ils expriment magnifiquement la myriades d'émotions qui peuvent la traverser. Joie. Tristesse. Colère. Peur. Ils ne peuvent rien caché à quiconque réussi à les croiser. Son petit museau rosé remuant n'améliore pas la dissimulation de ce qu'elle ressent, ni même ses longues oreilles duveteuses qui ont tendance à retomber facilement. C'est un fait, elle ment très mal et ses tremblements ne sont pas là pour l'aider.

Mental

Si un mot pouvait décrire la jackalope c'est bien peureuse. Passant la plupart de son temps à se cacher, elle a peur de tomber sur un autre être vivant. En même temps, être une petite créature quasiment sans défense n'aide pas à se sentir courageuse. Elle n'a vraiment rien pour se défendre, ni griffe ni force, elle ne peut que fuir. Fuir ou alors faire des tours afin d'effrayer ses poursuivants. Le courage lui fait défaut mais cela lui a permis de rester cachée aux yeux de tous et ce malgré son pelage immaculé. Son corps trahit d'ailleurs facilement ses émotions. Elle tremble de tous ses membres, a souvent les oreilles baissées, les yeux larmoyants. Bref elle représente la parfaite image d'une pétocharde.

Petite boule de nerf ambulante qui sursaute pour le moindre bruit, elle n'a jusque là put compter sur personne pour la soutenir. Ce qui fait qu'elle pourrait avoir du mal à se faire des amis voir même à accorder sa confiance. C'est un fait, elle a du mal à agir naturellement lorsqu'elle est entourée d'autres créatures, ne se sentant en sécurité que seule dans son terrier. Mais si par miracle un être réussissait à toucher son petit cœur meurtri alors il pourrait compter sur une alliée qui pourrait surmonter ses peurs pour lui venir en aide et l'entourer de sa chance.

Mais pour le moment elle reste un être dont les émotions sont difficiles à gérer. Elle ne peut les garder et les extériorise un peu trop. Elle n'a pas peur de montrer ce qu'elle ressent et de pousser des petits couinements apeurés,de tambouriner des pattes postérieures pour montrer sa colère, de menacer en grinçants des dents ou encore de crier à pleins poumons lorsqu'elle est apeurée ou blessée.

Ayant quasiment vécu seule, elle ne sait pas non plus se comporter face à d'autres êtres vivants. Elle agit sans vraiment réfléchir. Disant tout haut ce qui lui passe par la tête quitte à regretter plus tard ses actes impulsifs, c'est une enfant sauvage qui est donc spontanée et non réfléchie.

Car oui, il ne faut pas oublier qu'elle n'est âgée que de 13 ans et qu'elle n'est pas encore mature. Ce détail peut expliquer son goût pour les farces. Car une fois ses peurs passées, elle peut se révéler être la pire des pestes. Son physique tout mignon et tout doux est là pour cacher une petite créature espiègle adepte des tours et des farces. Elle utilisa d'ailleurs son don d'imitation pour faire tourner son entourage en bourrique.

Elle est aussi de mauvaise foi et boudeuse, n'hésitant pas à taper de la patte si on lui refuse un caprice. Elle peut s'énerver fortement mais fini bien vite par se calmer et à regretter ses agissements. Mais d'une grande mauvaise foi, elle aura du mal à l'avouer. Tentant par des moyens détournés de se faire pardonner.

Du fait qu'elle n'a que peu d'êtres en qui elle ai confiance, si elle s'attache à quelqu'un il se pourrait qu'elle soit un tout petit peu possessive voulant toujours avoir un contact physique avec eux. Il sera donc normal de la voir sauter sur ses connaissances et de s'installer tranquillement sur leurs genoux pour s'y reposer et aucune chance de l'en déloger sous peine de se faire mordre par une petite furie.

De ce détail en découle un bien moins drôle, elle a peur de perdre ses amis tout comme elle a perdu sa famille et elle serait prête à n'importe quoi pour les garder près d'elle. Elle serait même prête à tenter n'importe quel geste désespéré pour ne pas être séparée d'eux. Car l'abandon est sa plus grande peur. La solitude ne l'effraie pas, loin de là. Elle a vécu pas mal de temps seule à vivre par elle-même. Par contre elle ne supporte pas la foule et perd tout ses moyens quand elle est le centre d'attention.

Enfin, on peut noter que contrairement à ses congénères elle n'aime pas le whisky mais raffole des pissenlits, du trèfle et des pâtisseries à base de fruit. Elle adore ce qui est sucré et n'hésitera pas à jouer les petites voleuses pour aller grignoter un petit morceau.

Histoire

Dans les sombres bois aux alentours de Gravity Falls, vivent toutes sortes de légendes. Il n'est pas bon pour le voyageur imprudent de s'y égarer, trop de mystères entourent les lieux. Gnomes, trolls ou encore créatures enchantées y ont été dépeintes mais bon nombres d'habitants du village seront la pour assurer le contraire.

Et pourtant si une personne tend l'oreille elle pourra entendre d'étranges murmures portés par les vents. Des légendes susurrées à ceux qui savent écouter. Ils pourront ainsi entendre l'histoire de l'un des habitants de cette étrange forêt. Ce n'est pas la plus grande des créatures vivant en ce monde mais elle est très connue de part le pays. Cet animal c'est bien sur la jackalope !

Certains prétendent avoir vu des créatures aussi petites que des lièvres alors que d'autres assurent en avoir vu de la taille d'un cerf. Quelles allégations sont justes ? Surement toutes car ils ont élu domicile non loin de la forêt aux cristaux, leur permettant de changer de taille à leur guise grâce aux rayons rétrécissants et grandissants de ces pierres. C'est donc près des cristaux qu'une petite tanière cache aux yeux du monde notre petite héroïne poilue.

Elle vit dans un terrier creusé dans le sol entre les racines d'un vieux chêne bien étrange. Cet arbre centenaire a en effet un drôle de mystère : il fleurit. Et pas comme tous les autres arbres qui possèdent quelques fleurs parsemées dans leur feuillage ! Non là il s'agit bien de feuilles devenues fleurs par miracle ! Cela se produit tous les ans au printemps. Cet étrange phénomène n'est toutefois pas surveillé par grand monde. En effet il est dit que cet arbre est maudit et que quiconque s'en approche trop près fini poursuivi par la malchance. De plus, on peut entendre les rugissements de créatures féroces non loin du majestueux ligneux.

C'est ainsi que personne n'a découvert la créature qui s'y cache depuis sa naissance. La fameuse petite jackalope solitaire. Les êtres de la forêt aiment préciser qu'elle serait d'ailleurs la dernière de son espèce. S'amusant à souligner le fait qu'elle a été la seule à être aperçue par eux depuis plusieurs années alors qu'autrefois les siens sautillaient en hordes dans les fourrés.

La petite boule de poils tente tant bien que mal de faire abstraction de leurs brimades mais les paroles ont toujours jeté un doute dans son petit cœur. Après tout, les seuls souvenirs qu'elle possède des siens sont ceux flous d'une mère inquiète pour sa progéniture nouvellement née.

C'était une sombre nuit d'hiver. Là où tout semblait calme. La forêt dormait sous son gros manteau de neige blanche. C'est au milieu de ce silence qu'un petit couinement se fit entendre, suivi bien vite par d'autres. Les nouvelles vies faisaient connaître au monde leur venue. Bénis par les rayons des étoiles et de la lune, les vents chantant leur naissance. Voici que cinq petits jackalopes vinrent grossir les rangs de ceux des leurs. Quatre ayant le même pelage que tous ceux de leur race et une petite boule toute blanche. Telle la poudreuse. Elle était la dernière de sa fratrie et la plus petite aussi. Mais elle s'en fichait, l'amour des siens était là pour la guider et la protéger.

Les yeux clos de la jackalope née récemment ne pouvaient pas l'aider à voir autour d'elle mais son odorat déjà développé et ses longues oreilles à l’ouïe fine étaient là pour lui permettre de comprendre son environnement. Au dessus de sa tête, de la terre qui les protégeait probablement du reste du monde. Sous ses pattes, des brindilles et autres herbages secs. Ça piquait un petit peu entre ses coussinets mais au moins ça lui tenait chaud ! Tournant la tête en tentant de voir ce qui l'entourait, la créature fut attirée par une présence apaisante : sa mère. La voilà donc qui rampait vers elle pour y trouver une tétine pleine de lait. Son premier repas en ce monde. Le liquide blanc passait sa bouche pour finir dans son estomac, le réchauffant et donnant à l'organisme toutes les forces dont il aurait besoin pour survivre.

Comme elle se sentait heureuse et en sécurité mais le destin lui arracha tout ce qu'elle voulait. C'était quelques mois après sa naissance. Lorsqu'elle était assez grande pour se débrouiller toute seule mais pas encore totalement sevrée. Une période très importante pour la vie d'un jeune animal. C'était en pleine journée, alors qu'il pleuvait des trombes d'eau. Les « zhumains » avaient fait quelques constructions un peu en amont, modifiant un cour d'eau. Du moins c'est ce qu'ils crurent car voilà qu'un torrent déchaîné s'abattit sur la foret et ses occupants, les noyant sous des vagues boueuses vengeresses. Le barrage construit par les hommes n'avait pas été assez robuste pour supporter les pluies diluviennes qui s'abattaient sur eux depuis quelques jours.

Les jackalopes furent également touchées et alors qu'elles prenaient la fuite pour se mettre à l'abri, la pauvre petite blanchette ne fut pas assez rapide pour esquiver un autre assaut et fut emportée loin des siens. Ballottée et malmenée, elle usait de ses faibles forces pour maintenir sa tête hors des eaux. Après quelques tentatives, elle réussi à se mettre à l'abri dans les hauteurs mais elle était épuisée. La nuit fut juste pour récupérer de ses efforts et lorsque le lendemain matin arriva, elle put constater l'étendu des dégâts dans les environs.

Mais il fallait retourner à l'arbre pour rassurer sa famille. Leur faire comprendre qu'elle allait bien et qu'ils pourraient traverser cette épreuve ensemble. Elle était pleine d'espoir. Petit animal seulement âgé de quelques mois, elle réussi à retrouver son terrier mais il était désespérément vide. Alors couinant durant toute la journée. Pleurant. Implorant. Elle espérait que ses petits cris de détresse alerterait les siens mais aucune âme ne vint.

Vint la nuit. Froide. Noire. Malgré le fait qu'elle se réfugia dans le trou protecteur dans lequel elle avait vécu jusque là, elle ne retrouva ni la chaleur d'un foyer ni le réconfort d'une famille. Elle se mit à prendre peur pour n'importe quel bruit. Mais surtout, elle prit peur des « zhumains » qui lui avaient tant prit ce jour-là. A cause d'eux, il y avait eu énormément de dégâts dans la forêt. Il fallait donc les éloigner de sa cachette pour éviter qu'ils ne s'installent et quoi de mieux que de leur faire peur. C'est ainsi qu'elle devint les monstres rugissant, qu'elle devint la malchance des promeneurs assez fous pour se perdre près de son chêne.

Elle apprit à vivre ainsi. Seule. Étant perçue par tous comme la dernière de son espèce. Mais un sentiment d'affection la gagna peu à peu envers le vieil arbre qui cachait sa tanière avec ses grosses racines. En effet, certains matins qui suivaient des nuits où elle gémissait de tristesse et de solitude, elle pouvait voir sur le sol échoués quelques glands et si les créatures sylvestres l'ennuyaient de trop, elle pouvait jurer entendre le bois du chêne grincer telles des réprimandes. Ou peut-être était-ce juste son imagination...

Elle vécu comme ça pendant plusieurs années jusqu'à ce qu'il y eu des phénomènes très étranges il y a trois ans de cela : les arbres de transformèrent en pieds géants, des être monstrueux leur firent du mal mais surtout un immense triangle jaune fit beaucoup de mal au monde, plus que les zhumains. C'est donc avec tout son courage qu'elle se cacha. Tout simplement. Et aussi vite que ces événements apparurent, ils disparurent tout aussi brusquement.

Mais ce cataclysme marqua la petite peureuse. Elle qui avait senti son heure arrivée, elle décida qu'elle ne voulait plus être seule. Du moins elle ne voulait pas mourir seule. C'est ainsi qu'elle passa toute ces années à peaufiner un plan pour retrouver sa famille. Ce fut long mais elle fini par y arriver. Malgré sa peur. Malgré ses pattes tremblantes et son petit cœur tambourinant dans sa poitrine, elle s'élança dehors son terrier en pleine journée.

Elle avait un plan et allait s'y tenir si un imprévu ne l'en avait pas empêché. Une fois de plus les « zhumains » allaient être responsable de sa malchance. Trop obnubilée sur l'horizon, elle n'avait pas vu le piège dissimulé dans le sol. Elle se prit la patte dedans.

C'est donc ainsi que la petite jackalope se retrouve en cet instant suspendue dans les airs par l'une de ses pattes arrière.

Quelques lignes sur vous

►Votre pseudo? Bibi
►Ton âge? Tu ne veux pas le savoir... Crois-moi!
►Comment as-tu trouvé ce forum? J'ai fais un pacte avec un drôle de triangle.
►Qu'en penses-tu? J'aime bien mais ça manque un peu de Jackalope
►Des questions ou des remarques? Nope
►Un double compte? Si oui, lequel? Nope

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 773
Dollars : 1988
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 26
Who am i !

Secret Files
Age du personnage:
Alignement: Chaotique Mauvais
Inventaire:

Aurez-vous la chance de me croiser? Jackalope

MessageSujet: Re: Aurez-vous la chance de me croiser? Jackalope Ven 9 Déc - 20:29

Fiche validée

Bienvenue parmi nous! :oulala: Première validée, oh boy! J'aime vraiment ton personnage surtout que tu es un prédéfini sans être vraiment un prédéfini. Tu sembles bien doser ton personnage au niveau de ses pouvoirs, sa description physique et mentale est plus que complète. Ton histoire est émouvante et laisse place à une évolution possible de ton personnage alors je ne vois rien à en redire. Bref ta fiche est complète et très bien soignée o/ j'ai hâte de te voir rp.


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Aurez vous le courage et... l'envie de m'affronter ? Si la peur ne vous paralyse pas, bien sûr.
» [UploadHero] Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine [DVDRiP]
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Quel sport faite vous?
» A QUAND UN DEBAT SERIEUX ? LES ANTI-PARLMENTEURS LEVEZ-VOUS ! DEMASQUEZ-VOUS !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Préambule :: Présentations des personnages :: Validées :: Validées [OC]-