Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

Aller à la page : 1, 2  Suivant
" Marwin "
avatar
Messages : 102
Dollars : 646
Date d'inscription : 18/12/2016
Age : 20
Localisation : Dans la foret
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 15 ans
Alignement: Neutre- Mauvais
Inventaire:

Are you lost? [ Pv Apocrypha]

MessageSujet: Are you lost? [ Pv Apocrypha] Lun 26 Déc - 23:41

   
Are you lost?
ft Apocrypha


Depuis combien de temps étais-tu arrivé à Gravity Falls? C'est une très bonne question, surtout que cela faisait un moment que tu avais perdu la notion du temps. Tu trouvais cela stupide et sans intérêt de le savoir. Et qui dans la forêt se soucier de quel jour on pouvait être ? Personne.

De plus ici, il y avait une grosse différence avec ta forêt natale....Tout était légèrement un peu plus animé. Il n'y avait pas grande monde qui se perdait ici, mais il y avait d'autres phénomènes que tu n'avais encore jamais vus. Certains soirs, tu entendais des bruits étranges, accompagné d'ombre. Et par curiosité, tu la suis afin de voir ce qui se cacher derrière... Et bien souvent, tu es un peu déçu de voir un simple animal sauvage, qui s'enfuit à ta simple vue. Car la seule vraie "ombre"... C'est toi.

Une autre fois, tu avais vaguement aperçu des petits êtres barbus avec des chapeaux rouges sur le crâne. Ils ne faisaient pas attention à toi, comme si tu n'existais pas à leurs yeux... Et ça t'arrangeait d'un côté. Alors tu les ignorais aussi. Peut-être qu'un jour, tu en suivras discrètement un pour voir ou ils pouvaient bien aller...Tu ne connaissais pas encore bien cette forêt étrange.

Ton regard se porta sur le ciel bleu sans nuage, qui annoncer une belle journée ensoleillée. Les journées étaient longues et les soirées courtes. Tu lâchas un petit soupir en te demandant ce que tu allais faire aujourd'hui. Se mélanger aux humains ? Non, tes stupides branches finissaient tôt ou tard par revenir même sous ta forme un peu humaine.

Finalement, tu finis par poser ta lanterne sur une souche d'arbre. Malgré le soleil, la lumière continuée de briller dans cet objet... Ton fardeau que tu ne cessais de trimballer ou que tu allais... Cette chose qui te permettait de rester en vie...

Protect the lantern. Save your soul...

Te répétas-tu en fixant de tes yeux vides la faible lumière. Autant le soir, elle pourrait remplacer un phare... Autant en journée, elle était si faible que tu craignais qu'elle ne s'efface d'une minute à l'autre.

Lentement, tu te retournas en entendant un bruit provenant sur ta droite. Tu n'eut même pas le temps de te cacher, que déjà tu vis défiler devant toi un gnome. Encore. Tu étais vraiment stupide à vouloir te cacher, simplement pour préserver ta tranquillité. Tu te tournas vers ta lanterne, afin de la récupérer, mais tu constatas avec horreur que... Elle n'était plus là.

Et là, ce fut la panique totale. Tu oublias toute crédibilité en t'affolant pour un rien. Au début, tu pensas que c'était une stupide blague, qu'une créature avait décidé de te la voler pour te faire un chantage stupide.. Ou alors c'était simplement quelqu'un qui avait besoin d'une lanterne en plein jour.

Tu  fis quelque pas, imaginant déjà les plus sombres scénarios... Pourtant, tu étais toujours là, signe que la lumière ne devait pas s'être éteinte. Un peu d'espoir te fut insufflé à ce moment. Rien n'était perdu. Elle ne pouvait pas être bien loin !

Et effectivement, tu finis par l'apercevoir... Qui était tranquillement en train de rouler vers de nouveaux horizons. Alors, tu n'attendis pas plus et tu filas aussi vite que tu le pouvais, récupérer cette lanterne de malheur. Sous la peur, on agit toujours sur son instinct, en oubliant d'autres choses. Toi, tu perdis les ténèbres qui entourer ton corps, te donnant ainsi ton apparence un peu plus humaine. Seules tes branches étaient présentes.

Tu réussis à récupérer la chose qui t'appartenait en trébuchant par mégarde sur tes propres pieds. Tu t'étais certes étalé par terre... Mais tu avais récupéré à la fois la lanterne...Et ton âme. Une bonne nouvelle en quelque sorte. Tu te levas péniblement et allas t'asseoir sur la souche d'arbre, posant l'objet de malheur sur tes genoux.

Combien de temps arrivera-tu à la protéger?

code by Kanra sur epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 309
Dollars : 1747
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 20
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans (26 ans)
Alignement: Chaotique neutre
Inventaire:

Are you lost? [ Pv Apocrypha]

MessageSujet: Re: Are you lost? [ Pv Apocrypha] Mar 27 Déc - 6:21
participant 1Apocryphaparticipant2Marwinparticipant2in the forest

Are you lost ?

#660033

No I'm not. And you ?

∑ Inventaire
‒ Hugin
‒ Lunettes teintées x2
‒ Téléphone
moitié de sandwich

Désolé pour le pavé (en plus plein de trucs inutiles au rp, shame on me)

Que serait la lumière sans les êtres qui la perçoivent ?
— Philippe Montillier
Toc toc toc. Toc toc toc. Toc toc toc. Aaah, le doux bruit d'un couteau que l'on utilise pour couper des légumes sur une planche de découpe. Tu t'étais encore réveillée trop tôt. Encore à cause d'un cauchemars. Alors tu t'étais levée, lavée et habillée. Puis tu avais descendu les marches pour aller au rez-de-chaussée et chercher de quoi t'occuper. Caresser Hugin, ton corbeau de compagnie avait été un choix acceptable pour retrouver une certaine sérénité intérieure. Qui aurait cru que caresser un corbeau était aussi apaisant que de caresser un chat ? Enfin, là n'était pas le sujet. Quand tu t'es lassée, tu l'as nourri et tu as décidé de te mettre à la cuisine après t'être lavée les mains. Tu étais donc là, en train de couper des pommes de terre après les avoir épluchées. Tu te fichais bien du fait que ce n'était pas l'heure de cuisiner des patates, mais au moins, quand tu rentrera le midi, tu aurais de quoi manger sans attendre. Car tu n'avais pas l'intention de rester chez toi à gober des mouches, non. C'était bientôt la rentrée, et tu voulais profiter du peu de temps qu'il te restais pour faire un petit tour dans la forêt de Gravity Falls. Remarque, faire un repas à emporter n'étais pas une si mauvaise idée que ça... Mais il serait compliqué de manger quelque chose de chaud... Et de garder le steak que tu avais acheté hier chez le boucher bien saignant. Hum. Bon, eh bien tant pis, le repas pommes de terre sautées et steak saignant ne serait que pour ce soir. Ce midi, ce sera sandwich.

Tu termina tout de même de couper les pommes de terre, puis tu les déposa dans une bassine que tu remplis d'eau, pour ensuite la mettre au frigo. Bon. Il te restais quoi dans le dit frigo, pour faire un sandwich ?... Il restais du jambon... du beurre... hum... Bon, eh bien, va pour un parisien. Enfin, tu le fera juste avant de partir, sinon ce serait embêtant de devoir mettre la baguette dans le réfrigérateur. Il était d'ailleurs temps pour toi de déjeuner... et de boire une certaine chose, car cela faisait un peu plus d'une semaine que tu n'avais pas bu le fameux liquide qui te maintenait... en vie ? C'était compliqué, a vrai dire. Tu n'étais pas vampire, tu n'avais donc pas besoin de boire minimum une fois par semaine, mais si tu restais plus d'un mois sans en boire... Tu souffrais d'anémie. Tu étais tout autant esclave du sang qu'un vampire au final. Tu déverrouilla la cave avec tes clés (on est jamais trop prudent, il faut mieux fermer les caves dans le coin...) et du descendit les marches après avoir appuyé sur l'interrupteur. Dans cette pièce comme qui dirait « secrète », il y avait des cartons, des vieux meubles, etc. En gros tout ce que contenait normalement une cave de vieille maison. Puis il y avait un grand frigo dans un coin. Celui qui contenait des poches de sang en tout genre.

Il y avait en majorité du sang humain. Mais dans un des tiroirs, il y avait des poches remplie du sang de ton père. Il avait tenu a ce que tu ai de quoi te guérir si jamais il t'arrivais quelque chose de plus grave qu'une coupure... Ah, ton père... Depuis l'incident, il était comme une ombre derrière toi. Toujours à veiller à ce qu'il ne t'arrive rien. Tu avais du le faire choisir entre toi et ta mère en revenant ici il y a trois ans... Tu savais qu'il ne pouvais se résoudre à laisser ta mère... Mais il ne pouvait pas non plus se résoudre à te laisser. Tu avais dû lui expliquer par A+B que tu n'avais pas besoin d'un... voire de plus... gardes du corps qu'il aurait choisi parmi ses meilleurs vampires. Tu n'étais plus une enfant. Tu ne croyais plus en personne. Tu n'avais donc pas besoin que l'on te protège. Et toutes les heures passées à essayer de l'empaler pour t'apprendre a te défendre face aux vampires, il en faisait quoi ? Ce qu'il voulait apparemment. Enfin bon, le résulta était satisfaisant; Tu étais là, toute seule, à vivre comme une personne de ton âge. Et pas avec trois baby-sitter à tes basques partout où tu aurais pu aller... Tu pris une poche de sang que tu vida telle une pom'potes.

Le sang humain n'étais ni mauvais, ni excellent pour tes papilles. Disons simplement qu'il était plus attirant pour toi que pour les humain, qui avaient le droit à ce petit goût métallique que tu ne sentais pas. Décrire le goût du sang était... impossible. C'était indescriptible. Tout comme le sang de vampire. Lui par contre, tu le trouvais un peu plus... fade, peut-être ? que le sang humain. Mais il n'étais pas mauvais. Disons qu'il était plus riche, un peu comme un vieux vin rouge d'un grand cru que seul les initiés pouvaient apprécier... Tu mis la poche vide dans l'espace dédié dans le frigo avant de fermer la porte de celui-ci et de remonter. Un jour il te faudrais boire du sang autrement que froid, ça commençait un peu a te manquer, de sentir la chaleur de ce liquide se déverser dans ta bouche. Enfin bon, il fallait que tu arrêtes de penser au sang. Cela devenait limite une obsession après que tu en ai bu. Tes yeux luisaient... Tu tourna la clé à double tour dans la serrure de la porte avant de remettre les clés à leur place. Bon, tu disais... Faire un tour dans la forêt. Après avoir déjeuné.

Tu te prépara un chocolat chaud, sorti des biscottes que tu tartina avec du beurre et un peu de confiture de fraise. Un fois le tout dans ton estomac, tu fis ce que l'on est sensé faire après avoir mangé : se brosser les dents. On déconne pas avec les canines vampiriques. Enfin, après avoir fait les tâches les plus importantes, tu pu enfin préparer ton sandwich que tu mis dans un sac isotherme que tu mis lui même dans un sac à dos qui contenais ton portable et une paire de lunettes teintées de rechange. Puis pour changer, et qu'il devait bien s'ennuyer à rester assez souvent à la maison, tu pris Hugin avec toi. Comme il était apprivoisé, tu savais qu'il n'allait pas se sauver à la première fenêtre ouverte, alors dehors... Il resterais sur ton épaule avant de partir voler pas très loin... En regardant le ciel, tu te dis que tu n'allais pas aimer cette journée si elle s'annonçait ensoleillée. Un coup de soleil était si vite arrivé... Et tu ne te sentais pas à 100% à cause du jour. Enfin bon, après avoir bu du sang, tu pouvais avoir quelques petites heures sans que cela se ressente trop. Tu te rendis dans la forêt à pied, n'ayant pas besoin de te servir de ta magnifique voiture toute neuve de cette année offerte par ton père. Elle restait au garage, jusqu'à ce qu'il fasse trop froid pour que tu ai envie de faire le chemin jusqu'à l'highschool à pieds.

Une fois à la lisière de la fameuse étendue d'arbre, tu souris. Tu connaissais déjà tellement de chose de cette forêt, et pourtant, il y avait toujours des secrets à découvrir. Cela te permettait de ne pas te lasser de la ville. Et dire que tu serais passée a côté de tellement de chose si tu n'avais pas voulu revenir dans la ville qui t'avais vu naître. Peut-être était-ce le fait qu'elle attirait indéniablement les mystères qui t'avais attiré. Cependant, pendant au moins deux ans après le weirdmaggedon, il ne s'était plus passé grand chose. Fait assez étrange, non ? Mais cela avait été très pratique pour ne pas... se faire avoir par des pièges, et autres bizarreries du genre. Et dire qu'une fois tu avais quand même failli te faire aspirer on ne sait où après avoir ouvert une porte, qui après réflexion portait le chiffre 13 et avait eu un œil ouvert juste après que tu l'aie touchée. Voir sa vie défiler devant soi était un euphémisme quand tu avais vécu ça. Heureusement pour toi, tu avais une force surnaturelle... Un humain aurait été aspiré sans problème, lui. Après ça tu t'es méfié des portes de manière un peu paranoïaque, mais depuis tu avais appris à les reconnaître. Et ça allait beaucoup mieux...

Tes pas te menaient dans un lieu de la forêt au hasard. Tu n'avais pas envie d'une destination particulière. C'est en ne cherchant rien qu'il nous arrive de faire des découvertes, pas vrai ? Tu avais trouvé plusieurs lieux de cette manière. Pour d'autres, il avait fallu que tu t'acharne à chercher. Et, comment dire que, jamais tu ne reculais devant un défi aussi... intéressant... que de trouver des endroits secrets. Tu arrivas dans la partie de la forêt qui contenais les cristaux qui rapetissaient et agrandissaient. Tu pris bien soin de garder Hugin avec toi et de ne pas t'approcher des rayons. Tu l'avais fais une fois... Tu ne veux plus avoir affaire à ce genre de problèmes. En continuant ton chemin, tu trouva le Gnasty's. La taverne des gnomes. Ah, ceux là... Toujours en train de chercher une reine, sans doute. En observant le ciel, tu te dis qu'il serait peut-être temps de manger un morceau de sandwich. Mine de rien, marcher au hasard dans la forêt ça creuse. Tu donna un petit morceau de jambon à Hugin avant de mordre à pleine dent ta nourriture. Elle non plus n'avais pas un goût extraordinaire. En fait, tu avais l'impression que ta nature de dhampire faisait que tu ressentais les goûts en plus fades et moins appétissant, que ce soit pour la nourriture humaine que pour le sang... Un des rare "désavantage" à être ce que tu es.

En chemin, tu vis un gnome en train de courir vers un lieu bien précis. Tu le suivi du regard à travers tes lunettes... puis tu vis quelque chose d'inhabituel. Enfin... Pas tant que ça, mais tu ne te souvenais pas qu'il y avait un tel monstre dans la forêt de Gravity Falls. Tu resta volontairement derrière un arbre afin d'observer... une scène pour le moins cocasse. Le monstre était en train de paniquer car la... lanterne ?... qu'il y avait sur la souche où il était assis s'était faite la malle quand il s'était retourné pour voir le gnome. Assez comique. Un monstre qui a peur de perdre une lanterne ? Intéressant... Oh. Il a prit une forme un peu plus humaine que le noir qui le « recouvrait ». Mais il avait des branches ? Hum... Tu inspira l'air pour voir quelle odeur il pouvait bien avoir. La seule chose que tu sentais ici c'était l'odeur des arbres... de la lampe... d'un gnome... et de ton corbeau. Cela confirmait en tout cas qu'il n'était pas humain. Hugin croassa alors que le monstre maladroit reprenait place sur la souche d'arbre. Merci mon vieux, tu es très gentil de montrer que nous sommes là. Si ça se trouve, ce monstre n'est pas si inoffensif qu'il en a l'air, mais noooon, toi tu t'en fout, tu fais du bruit. Tu soupira en lui tapotant la tête. Tu aimais quand même ton corbeau, même si des fois il faisait preuve de... d'abrutisme.

Tu t'avança donc pour te montrer, toujours ton sandwich dans la main, n'ayant plus le besoin de te cacher maintenant que le monstre devait savoir qu'il y avait quelqu'un... ou quelque chose qui l'observait. Tu étais dans son dos, m'enfin bon, tu n'allais pas l'attaquer par surprise, eh. Tu avais là un sujet qui pouvait être intéressant à questionner. Ta curiosité et ta soif de savoir te perdra, Apocrypha, soit en sûre...

« Hum... Hello, I think ? »

Woah. Tu pouvais pas faire pire comme première phrase. Tu avais tellement perdu l'habitude de parler aux gens que ça ? Non parce que là, tu avais toi même envie de te facepalm face à cette stupidité de toi même... Hum, en fait, c'était pas plus mal, après réflexion. Et oui, tu ne parlais pas au gens en général, et ça faisait depuis le début des grandes vacances que tu ne faisais aucun efforts pour paraître sociable avec le peu de gens avec lesquels tu avais une interaction. Depuis le temps, les élèves de l'highschool ont compris qu'il ne fallait pas attendre de recevoir des nouvelles de toi lors des vacances. Déjà que tu serais dans une nouvelle session cette année... Il te faudra remettre le masque de la fille presque normale. Oh, minute. De la fille qui se fiche un peu de tout et qui ne prend rien au sérieux, en fait. Certains trouvaient d'ailleurs ça cool et tentaient de t'approcher. Tu t'amusais d'eux puis tu les lâchait. Aussi simple que ça. Pas d'attaches. Les humains a tes yeux ne sont pas important. Ils sont juste amusant... Enfin, là tu avais devant les yeux un monstre, alors cela changeais tout. Un montre. Pas un vampire. Pas un humain. Un monstre. Quelqu'un avec qui tu pourrais, éventuellement, nouer des liens... Ouais, nan, fallait pas déconner. Pour le moment tu ne ressentais que de l'intérêt dû au fait que tu n'avais jamais vu de monstres comme celui que tu voyais là.

« Tu n'es pas humain, pas vrai ? Quel genre de monstre es-tu, si ce n'est pas indiscret ? Je ne me souviens pas en avoir vu des comme toi dans cette forêt. »

Tu lui fit un sourire qui se voulais sympathique. Tu ne voulais pas faire peur à ta source d'intérêt, n'est-ce pas ? Tu ne montra, comme à ton habitude, pas les dents en souriant. Tes yeux étaient toujours cachés par tes lunettes... et ton sandwich devenait encombrant dans ta main. Tu le rangea donc dans ton sac, histoire qu'aucune bête ne se décide à te le chourer au passage, ou même qu'Hungin de becque dedans, car il était parti pour il y a quelques secondes. Satané oiseau pique assiette va.

« Mais dis moi... Cette lanterne, elle signifie quoi, pour toi ? Je t'ai vu t'affoler quand elle s'est... échappée. »

Tu te demandais vraiment ce qu'elle avait de très important. Tu le regarda un instant dans les yeux avant de te dire que tu devais sans doute avoir l'air d'une personne très malpolie.

« Oups. Mon nom est Apocrypha. Désolé, j'ai posé les questions avant de te demander ton prénom... Ahem. Tu t'appelle comment ? »

Et en plus tu le tutoie. Elles sont passées où les bonnes manières que ton père ta enseignées ? Sans doute au même endroit où il a mis les heures d'entrainement avec lui... A charge de revanche, papounet.
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
" Marwin "
avatar
Messages : 102
Dollars : 646
Date d'inscription : 18/12/2016
Age : 20
Localisation : Dans la foret
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 15 ans
Alignement: Neutre- Mauvais
Inventaire:

Are you lost? [ Pv Apocrypha]

MessageSujet: Re: Are you lost? [ Pv Apocrypha] Mer 28 Déc - 0:01

   
Are you lost?
ft Apocrypha



Finalement, tu avais posé tes mains autour de la lanterne, laissant cette étrange chaleur venir légèrement chauffer tes mains. C'était peut-être un acte un peu stupide, mais tu appréciais ce genre de moment.. Cela aurait presque pu être parfait si ton stupide oiseau bleu serait aussi présent... Mais il devait sans doute être quelque part ailleurs à faire un abruti de nid même si ce n'était pas encore la période. D'un certain côté, cela t'arrangeait aussi. Avoir un nid dans ces propres branches était ridicule.

Un croassement te fit hausser les sourcils. Ton compagnon à plume était-il revenu avec un ami ? Tu retiras tes mains de la petite source de chaleur, puis tu te levas péniblement. Même si ton petit accident s'était déroulé il y a quelques minutes, ton corps s'en souvenait encore et ne se gêner pas de te le faire remarquer.

Une voix féminine te surprit et cette fois, tu te tournas complétement vers la personne...Et le corbeau. Tu fus presque déçu de ne pas voir ce stupide oiseau qui te suivait partout. C'était lui que tu attendais... Pas eux ! D'ailleurs, bien trop tard, tu te rendis compte que tu aurais dû faire plus attention. A présent, tu étais face à une chose que tu essayais en vain d'éviter depuis tant d'années " resté discret". Autant chez toi, tu y arrivais... Mais là...

La demoiselle continua de parler, dévoilant ainsi qu'elle savait que tu n'avais rien d'humain. Depuis quand était-elle là? Avait-elle vu cette scène ridicule où tu essayais de récupérer ta lanterne ? Tu n'eus pas besoin de lui demander que déjà, elle t'offrait la réponse. Évidemment qu'elle t'avait vu.

Et c'est uniquement à la fin de toutes ces questions qu'elle se présenta.... Elle aurait peut-être dû commencer par là, non ? En tout cas, toi...Tu l'avais bêtement fixé dans les lunettes. On raconte que les yeux sont le miroir de l'âme... Mais si la personne avait le regard caché ? Comment faisait-on ? Et ne parlons même pas de ton cas. Ton regard est vide et dénué d'expression et de toute façon si on voulait voir ton âme..Il suffisait de jeter un coup d'œil à la lanterne.

Lentement, tu te ressaisis, quittant tes réflexions qui minent de rien, fonctionnait parfaitement bien. Cette "Apocrypha " posait beaucoup trop de question à ton goût, tel un enfant un peu trop curieux qui voulait absolument tout savoir de la Chose qui se trouvait en face de lui.

-....Pourquoi dois-je répondre à toute tes questions?

Répondit-tu un peu agaçé. Et encore, tu avais fait un effort, sinon tu ne lui aurais même pas adressé la parole pour ainsi faire gentiment demi-tour. Mais aujourd'hui, tu avais décidé de répondre aux questions...Par une question aussi.

Tu n'avais pas nons plus chercher à comprendre ce qu'était ton interlocutrice trop curieuse. Humaine ou monstre ? Peu importe, c'était le cadet de tes soucis. Docilement, tu cachas la main qui tenait la lanterne sous un pan de ta cape. C'était à cause de cet objet de malheur que tu avais attiré l'attention.. Comme quoi, même en pleine journée, elle arrivait à attirer l'attention.

code by Kanra sur epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 309
Dollars : 1747
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 20
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans (26 ans)
Alignement: Chaotique neutre
Inventaire:

Are you lost? [ Pv Apocrypha]

MessageSujet: Re: Are you lost? [ Pv Apocrypha] Mer 28 Déc - 3:52
participant 1Apocryphaparticipant2Marwinparticipant2in the forest

Are you lost ?

#660033

No I'm not. And you ?

∑ Inventaire
‒ Hugin
‒ Lunettes teintées x2
‒ Téléphone
moitié de sandwich

Une question est une réponse.
— Paul Claudel
Quand le monstre se retourna, tu semblas voir une légère déception, mais cela fut si fugace que tu semblais presque avoir rêvé. Déçu de te voir ? Il attendait peut-être quelqu'un dans ce cas, non ? Eh bien. Tu te demandais bien ce qu'un monstre pouvait attendre. Oh, remarque, tu étais toi même un monstre, alors... Ah, non, pardon. Une abomination de la nature serait plus juste pour te qualifier. Le résultat d'une union, non pas défendue, mais presque. Après tout, tu avais une chance sur... sur combien, déjà ? Tu aurais pu être morte avant la naissance. Tu aurais pu être morte avant tes dix ans. Tu aurais pu succomber à la douce tentation qu'étais la mort à une certaine période de ta vie. Tu l'avais même frôle, une fois. Son étreinte était froide. Glaciale. Profonde. Et forte. Tu ne serais certainement plus de ce monde si ton père n'avait pas retrouvé ta trace rapidement. Ce que tu te demandais aujourd'hui était... était-ce une bonne idée que de vivre ? Ton père et ta mère t'auraient pleurés. Mais les autres ?... Il n'en est rien. Même. Certains vampires auraient profité de la faiblesse, due à ta mort, de ton père pour prendre le pouvoir, le renverser. Et sans doute s'en prendre à ta mère.

Alors maintenant... pour qui vivais-tu vraiment ? Pour toi ? Ou pour tes parents ?... La réponse à cette question était trop floue pour que tu puisse y répondre. Avant le weirdmaggedon, tu devais certainement vivre pour tes parents. Mais maintenant, tu avais trouvé un quelconque intérêt dans ta vie. Bill Cipher. Les mystères. Le savoir... La puissance... Et l'amusement. Toi qui n'avais plus de réelle curiosité, ayant déjà vu beaucoup de choses lors de tes nombreux voyages avec tes parents... Tu l'avais retrouvé à Gravity Falls. Tu as certainement eu un déclic. Une révélation. Une ascension. Les humains n'étaient plus très intéressants. Mais si tu les faisais danser au creux de tes mains, cela devenait tout de suite différent. Ou même les voir se prendre la tête pour des histoires qui n'ont absolument aucune réelles importances. Pour cela, tu devrais certainement remercier Bill. Car il t'avait, en quelque sorte, sauvé de l'ennui mortel qu'étais devenue alors, ton existence, en provoquant sa petite fin du monde. Tu espérais vraiment qu'il ne soit pas disparu pour de bon... Tu voulais encore t'amuser... Tu voulais encore voir le monde sombrer dans une weirdmaggedon.

Enfin là, tu t'égarais dans le fil des pensées de ton propre esprit. Il fallait que tu arrête d'avoir des... flashback mentaux lors de certains moments inappropriés. Enfin, toujours étais-t-il que le monstre t'avais regardé dans les yeux, pour ainsi dire, vu que tu portais toujours tes lunettes teintée sur le nez. D'ailleurs, si tu les ôtais, régirais-t-il ou resterais-t-il de marbre comme maintenant après toute ta tirade interrogative ? C'était une question intéressante. Mais inutile, sans doute. Dans tout les cas, tu sentais que le bougre n'étais pas très décidé à répondre à...

« ... Pourquoi dois-je répondre à toutes tes questions ? »

... tes questions, oui. Il semblait agacé, même, que tu l'ai embêté avec autant d'interrogations. Cela devait se comprendre, oui. Toi même tu serais agacée avec autant de questions. On dit toujours de ne pas faire aux autres ce que tu ne veux pas que l'on te fasse... Eh bien, ce proverbe, cette citation, ou quoi que cela pouvait être, tu t'en fichais un peu, tu t'asseyais dessus. Et ceux qui t'avaient traités de monstre en primaire aussi, il fallait le savoir. Heureusement que tu n'étais pas très rancunière par rapport à ça aujourd'hui... Sinon... Comment dire que ceux qui t'avaient fait souffrir auraient, tous, sans exception, passés un sale quart d'heure. Il n'y avait que le présent qui comptait, maintenant. Mais c'était toujours intéressant de faire peur aux gros durs qui voulaient t'intimider, toi, la dernière année un peu bizarre, sous prétexte que tu étais seule, sans défense, et surtout, sans véritables amis... Il y avait bien certaines personnes des divers clubs de sport qui t'estimaient, ainsi que ceux du club d'art et d'occulte... Ce n'était pas pour rien que chaque années, tu avais le droit qu'on te supplie d'intégrer untel club de sport, ou un autre, ainsi de suite, malgré ton anormalité apparente. Une personne un tant soi peu intelligente se renseignerais sur sa victime avant de... bêtement aller l'emmerder. Mais c'était toujours une joie pour toi de... les faire redescendre sur terre d'un simple coup dans la mâchoire.

Eh, même les profs disaient qu'il ne fallait pas chercher Apocrypha. Tu échappais bien entendu à certaines sanctions, car, contre toute attente (ou non, en fait), tu étais généralement la première de la classe chaque années. Nerd ? Non. Tu avais juste eu une excellente éducation made in Valeriu Neculai Bàthory, ton père, un vampire de plus de 2000 ans. Et puis tu étais tout de même diplômée d'Oxford. Fallait pas déconner quand même. Alors. Il te fallait une raison pour qu'il te réponde. Compliqué. D'habitudes, les monstres que tu rencontrais étaient plus loquaces et avides de partager certaines choses sur eux. Les gnomes par exemple. Shmebulock était un spécimen intéressant, qui ne pouvait dire que son prénom. Mais qui avait, jusqu'à maintenant, pensé à le faire écrire, hein ? Pas grand monde, sans doute. Ce gnome avait été surprenant. Il fallait juste trouver le bon moyen de communiquer... Parfaitement, communiquer... Tu retira tes lunettes et les glissa dans la poche droite de ton pantalon. Puis tu t'approcha de quelque pas avec un sourire que se voulait conciliant. Patient. Gentil. Aimable. Et tout ce qui s'en suit. Donc, sans montrer tes jolies petites canines de vilain petit dhampire. Il avait déjà du grain a moudre avec tes yeux rouge sang... Enfin, s'il prenait la peine de vouloir réfléchir sur la question.

« Bien envoyé. Je suis désolé de t'importuner avec autant de questions, mais j'aime... savoir. Comment dire ça... hum... J'aime acquérir un maximum de connaissances pour mon plaisir personnel. »

Tu le regarda dans les yeux, toujours avec le sourire. Son regard à lui était plutôt vide. Intéressant. On y voyait bien plus clair sans lunettes... Mais il te faudrait les remette tôt ou tard, car le soleil, même s'il n'étais pas direct, te faisais déjà un peu mal aux yeux. La joie d'avoir des yeux rouges, wouhou. Tu regarda ensuite la lanterne qu'il tenait toujours, et qu'il avait caché dans sa cape, entre guillemet. On cache difficilement une lanterne éclairée derrière du tissu.

« Well... Si tu ne veux pas répondre à mes questions directement... J'imagine que l'on peut faire donnant donnant ? Je connais beaucoup de choses sur cette forêt... Ou même la ville. Comme je ne t'ai pas croisé avant, j'imagine que tu n'es pas d'ici... Je me trompe ? Je pourrais te donner quelques informations. »

En trois ans tu l'aurais certainement déjà croisé s'il était là depuis longtemps... Ou alors il se cachait drôlement bien, surtout avec une lanterne. Ce dont tu doutais, après avoir vu la scène de panique du monstre.

« Qu'est ce que tu en dis, Mr. Tree ? Navrée, mais comme tu ne m'a pas donné ton prénom, j'improvise. »

Eh oui, à défaut d'avoir un prénom... un surnom était de rigueur, pas vrai ? Et comme il sentait comme les arbres... Enfin, il sentait comme eux, mais avec une légère différence de fragrance... Tu considérais qu'il était un arbre. C'était aussi simple que ça. Hugin, en ayant marre de... cette immobilité qui commençait à se faire longue, décida d'aller voir un peu ailleurs, sans trop s'éloigner non plus. Il se posa simplement sur la branche d'un arbre. Bravo le corbeau. Se déplacer pour si peu. Tu haussa les épaule avant de reporter ton attention sur le monstre. Il faudra que tu notes les moindre détails de ce qu'il pourrait dire ou faire quand tu auras fini ton escapade dans les bois. Il fallait donc que tu te souvienne de son apparence, ses traits, tout, pour bien les redessiner après. Ahaaah, on te disais souvent que tu gâchais ton talent pour le dessin en n'en faisais que pour des choses étrange. Mais tu te fichais bien de l'avis des autres. Si tu voulais dessiner des monstres uniquement, pourquoi t'amuser à faire autre chose, franchement ?... Ça te faisais penser que tu devras aller plus souvent au club d'art cette année. L'année dernière tu n'y avais pas beaucoup mis les pieds, dans la salle dédié au club...
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
" Marwin "
avatar
Messages : 102
Dollars : 646
Date d'inscription : 18/12/2016
Age : 20
Localisation : Dans la foret
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 15 ans
Alignement: Neutre- Mauvais
Inventaire:

Are you lost? [ Pv Apocrypha]

MessageSujet: Re: Are you lost? [ Pv Apocrypha] Mer 28 Déc - 9:10

   
Are you lost?
ft Apocrypha



Ce fut un peu étrange que la demoiselle arrivât à comprendre ses erreurs assez vite. Certaines personnes n'aimaient pas vraiment passer un interrogatoire, surtout lorsqu'on ne sait pas ce qui se cache derrière. Tu t'étais déjà demandé ce qui adviendrait si un jour un humain tout à fait normal finissait par te découvrir... Pour arriver finalement à la conclusion que tu finirais dans un Zoo ou un cirque après avoir été étudié. Étrangement, tu préférais encore ta vie actuelle. Se cacher encore et encore...Et enterrer les rares souvenirs de ta vie absurde qui oser remonter à la surface.

Tu finis par trouver Apocrypha un peu plus accueillante, qui faisait sans doute l'effort de te mettre à l'aise. La couleur de ces yeux était aussi étrange, d'un rouge vif qui te surprit légèrement. Avec les lunettes qu'elle portait avant, essayait-elle de cacher quelque chose ? Alors tu finis par laisser la curiosité l'emporter et une simple question fit place dans ta tête: qu'est-ce qu'était cette femme, au juste ?

Elle finit même par te proposer une sorte de marché. Des informations contre des informations. Tentant. Tu ne pouvais pas rester cacher indéfiniment, si elle avait réussi à te voir... Alors d'autres aussi le pourraient. C'était un peu comme si tu étais maudit... Alors qu'en réalité, c'était bien plus que ça.

Tu t'en souviens n'est-ce pas? Qu'autrefois, tu était ce que l'on pouvait nommer de normal?

- On m'a nommé Marwin...En effet je ne suis pas originaire d'ici. Je fais du tourisme en quelque sorte.

Du tourisme en foret? Quelle pitoyable excuse. Alors que la vraie raison est encore un peu floue de ton côté, comme si tu avais du mal à te décider. Peut-être avais-tu simplement envie de changer un peu d'air et de routine...Ou que ton lieu de vie avait commencé à attirer trop de curiosité pour que tu puisses te permettre d'y rester.

Un pale sourire se dessina sur ton visage lorsque tu te rappelas de cette stupide vie que tu avais mené là-bas. Aider les pauvres âmes perdues à retrouver leurs chemins. D'un certain côté, tu avais apprécié de faire ça, de l'autre, tu te demandais comment tu avais fait pour en arriver là. Pourtant, la réponse était très simple. Tu avais fait une immense erreur qui t'avait coûté... Très chère.

A cette reflexion, la lueur de la lanterne sembla légèrement augmenter. Etait-il possible d'être faché contre soi même?

- Je ne sais pas vraiment ce que je suis..Mais je suppose être une sorte d'homme arbre. Et vous qu'êtes vous?

Tu avais finalement répondu à quelques unes de ces questions précédentes,baissant ainsi cette trop grande vigilance qui était la tienne. Si elle te demandait s'il exister d'autres êtres comme toi, tu lui diras certainement que oui, mais que cette immonde créature a étrangement disparu peu de temps après... Avoir fait de toi un monstre.

-Que savez-vous exactement sur cette forêt?....Et sur ces petits bonhommes que je vois courir un peu partout à chaque fois?

code by Kanra sur epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 309
Dollars : 1747
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 20
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans (26 ans)
Alignement: Chaotique neutre
Inventaire:

Are you lost? [ Pv Apocrypha]

MessageSujet: Re: Are you lost? [ Pv Apocrypha] Jeu 29 Déc - 6:08
participant 1Apocryphaparticipant2Marwinparticipant2in the forest

Are you lost ?

#660033

No I'm not. And you ?

∑ Inventaire
‒ Hugin
‒ Lunettes teintées x2
‒ Téléphone
moitié de sandwich

La peur de l’inconnu nous distrait du connu.
— Ylipe
Tu semblais, contre toute attente, avoir éveillé son intérêt avec ton petit manège de donnant donnant. Cela marchait toujours. Tu avais des informations, et tu payais avec pour en avoir d'autres. C'était si facile. Et à l'highschool, tu n'avais même pas besoin de faire ça, vu que les rumeurs allaient tellement bon train... Limite lors de ces deux mois, le brouhaha des gens dans les couloirs t'avaient manqués. Tant de choses que tu pouvais savoir, sans avoir à faire autre chose que de laisser faire ton ouïe surnaturelle. En revanche, tu ne regrettais pas une chose ; la sonnerie atroce pour les cours, les inters cours, etc... Tu avais appris par cœur les horaires pour savoir exactement à quel moment tu devais te boucher les oreilles pour ne pas perdre des points d'audition, ou entendre raisonner cette foutue sonnerie dans ta tête pendant de très longue et douloureuses minutes. Que ceux qui avaient inventé le principe de mettre le son les plus atroce possible pour ce genre de sonnerie aillent brûler en enfer. Nah. Enfin, revenons à nos... arbres.

« On m'a nommé Marwin... En effet je ne suis pas originaire d'ici. Je fais du tourisme en quelque sorte. »

Hum, quel drôle de nom... Mais après tout, qui étais-tu pour juger le prénom de quelqu'un d'autre, toi, la fille qui portait le nom « Apocrypha » ? Tu n'étais pas bien placée, non. Qu'un monstre face du tourisme était... intéressant. Toi tu en avais bien fait avec tes parents, alors pourquoi pas les autre, après tout. Il pouvait très bien provenir du patelin d'à côté que le bas de l’Amérique... oh, remarque, certainement pas le bas. Trop dangeureux. N'étais-ce pas là où habitait le soit-disant Chupacabra ? Tu ne serais pas surprise de savoir que derrière cette légende se trouvait en fait des vampires ayant un mode de vie moins saint que les vampires urbain. Ce n'est pourtant pas bien compliqué de se nourrir de sang humain... Mais certains, d'après ce que t'as dit ton père, refusaient de boire le sang des êtres dont ils faisaient partie avant. Mais ce n'était que des spéculations personnelles. Après tout il pouvait très bien exister un monstre pareil. Il suffisait de voir les giant vampires bats présentes à Gravity Falls. Des cousins éloignés comme aimait le dire ton père. Cela le faisait rire. Toi pas spécialement. M'enfin, si un jour il devait t'arriver de te battre avec une de ces créatures, tu lui montrera qui est le véritable suceur de sang le plus fort entre vous deux. À grand coups de savates. Pendant un instant, tu eu l'impression qu'il était contrarié. Et que la lumière de sa lanterne s'était intensifiée derrière le tissu... Ton imagination ?...

« Je ne sais pas vraiment ce que je suis.. Mais je suppose être une sorte d'homme arbre. Et vous qu'êtes vous ? »

Un homme arbre, uh ?... Voyons, qu'avais-tu bien pu lire, voir, entendre à leurs sujets... Hum, il y avait bien les nymphes qui étaient des choses similaire... Entre les dryades et les Hamadryades... Les premières étant libres de courir où elle le souhaitaient dans les forets, les autres étant liées à leur arbre, et mourraient si celui-ci était abattu. Mais dans l'équation, il y avait un hic pour Marwin. Et oui, c'était, à coup sur, un garçon. Hors les créatures plus tôt citées étaient toutes des femmes... Et la Grèce c'est très loin d'ici. Il y avait certainement d'autres créatures du genre, comme les fae, mais tu ne te souvenais... non. Tu n'avais simplement pas envie de trop réfléchir sur la question, car il serait peu probable que ce monstre soit issu du peuple fae qui était tout de même plein de diversité au niveau de sa population. D'ailleurs, le terme était volontairement très flou, étant issu du latin fatum et fatatus, il est devenu « faé » sous la forme médiévale en ancien français, puis « fé », signifiant « destiné » et « enchanté ». Autant dire qu'à partir du moment où l'on sait ça, une fée, c'est bien abstrait, comme créature. En tout cas, il était sûr que toi, tu ne lui dira pas ce que tu étais réellement. Non mais, même s'il ne savait pas ce que le terme dhampire voulait dire, quelqu'un pouvait éventuellement écouter la conversation... ou quelqu'un pourrait aussi poser des questions comme tu le fait à Marwin. Tu ne pouvais te permettre de prendre un risque aussi gros.

« Que savez-vous exactement sur cette forêt ?... Et sur ces petits bonhommes que je vois courir un peu partout à chaque fois ? »

Oh, c'est une question bien vague. La forêt recelait de tellement de choses en son sein que toi même tu te demandais si tu en avais découvert tout les mystères. Sans doute pas. Mais en trois ans, tu as quand même pu, pendant ton temps libre, lors des vacances, des week-end entre les cours, voire même la nuit en pleine semaine, découvrir beaucoup de choses intéressantes. Et puis il fallait tout de même se dire que certaines choses ne pouvaient être vue que la nuit. D'autres ne se passaient que dans une partie bien particulière de la forêt. Enfin, c'était tellement vaste. Tant de possibilités.

« Oh, intéressant. Je ne crois pas avoir déjà entendu parler d'un homme arbre comme tu pourrais l'être. Curieux... Moi ? Oh, je ne suis pas quelque chose de très original. Je suis un vampire, vois-tu ? Les canines, le sang, les yeux rouges, la peau pâle et froide comme celle d'un mort... Ce genre de choses banales. »

Tu lui fit un sourire en montrant les dents. Tes canines étaient légèrement plus longues que la normale, mais cela restait raisonnable pour passer inaperçu quand tu ne montrais pas tes dents dans un sourire un peu trop prononcé... D'ailleurs, en parlant de yeux rouges, tu remis tes lunettes en place, car la lumière t'agressais déjà les yeux. Tu ne pouvais même pas imaginer comment un albinos... Minute. C'était tout comme, de par ta situation. Tu pouvais limite de faire passer pour une albinos... Mouais, nan, c'était ridicule. Pourquoi tu avais oublié ça déjà ? Ah, parce que ce n'étais pas intéressant de savoir que tu étais comme les albinos, avec des choses en plus, et d'autres en moins. Tu te dégoutais toi même de dire que tu étais un... vampire... mais eh... quand on a pas d'autre solutions... Enfin bon. Il voulait savoir des choses sur la forêt, uh ? Tu te gratta le menton en réfléchissant à ce que tu pourrais lui dire... Oh, oui ! Ça.

« Ce que je sais sur la forêt, eh ? Je sais tellement de choses que je ne sais pas par où commencer... Voyons voir... Comme tu as certainement pu le remarquer, je pense, elle grouille de créatures surnaturelles. Des chauves souris vampires géantes, des fées vomisseuses; évite de t'approcher d'elles, on ne sait jamais, des leprecorn, ainsi de suite. Elle cache aussi bien des secrets. Il y a une partie de la forêt qui est pleine de cristaux. »

Ces saletés de fées. Uuurgh. Tu ne veux pas plus en entendre parler que des leprecorn... Affreuses ces bêtes là. Impossible d'apprendre grand chose avec elles. Et pas sûr qu'au final ce soit très utile. Il y avait aussi un lot de déceptions assez grand en trois ans de recherches, il ne faut pas croire. Même si ces créatures te semblaient intéressantes au début, tu avais fini par... les trouver ennuyeuses. Par contre pour ce qui était de la partie de la forêt ressemblant à un niveau de jeu vidéo, tu la trouvais toujours amusante. Bien que dangereuse pour les non initiés aux rayons colorés pouvant faire quelques surprises inattendues...

« Les petits bonhommes, comme tu les appelle, ce sont des gnomes. Ils ont une partie bien à eux dans la forêt, et n'aiment généralement pas que des personnes y mettent les pieds... Tu peux me croire. Il y a également une taverne où il se rendent, appelée le "Gnasty's", près du soit-disant salon pour fée, ou je ne sais quoi... Puis ils ont tendance à faire tout et n'importe quoi, que ce soit en forêt ou en ville. Ils sont partout ces gars là. Tu auras plus de chance de croiser des gnomes qu'autre chose, ici. Heureusement qu'ils sont assez inoffensifs... »

Tu avais déjà essayer de t'incruster dans la partie de la forêt qui appartenait au gnomes... Et cela avait été une mauvaise idée. Bien qu'au final, tu restais la plus forte et que tu pouvais très facilement les envoyer balader. Mais qu'étais la vie sans un petit grain de folie, après tout ?... En tout cas, ils étaient inoffensifs... Well... Si ont ne les énervais pas, bien entendu. Enfin, n'importe qui d'énervé te ferais ta fête si tu l'avais cherché, alors bon. C'était normal quoi... Tu avais la drôle d'impression de beaucoup parler. Et ça... ne devait pas être qu'une impression. Mais en même temps, tu répondais à ces questions, alors bon. Qu'il ne vienne pas se plaindre, car tu lui faisais un beau cadeau de toutes ces informations, que toi, tu avais du découvrir par toi même.

« Well... Peut-tu me dire ce qu'est cette lanterne pour toi, au juste ? Ou c'est trop personnel ? »

Pas que tu te souciais d’empiéter sur la vie privée des gens, mais bon, il faut savoir paraître aimable et avenant envers autrui.
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
" Marwin "
avatar
Messages : 102
Dollars : 646
Date d'inscription : 18/12/2016
Age : 20
Localisation : Dans la foret
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 15 ans
Alignement: Neutre- Mauvais
Inventaire:

Are you lost? [ Pv Apocrypha]

MessageSujet: Re: Are you lost? [ Pv Apocrypha] Jeu 29 Déc - 9:13

   
Are you lost?
ft Apocrypha


Peut-être avait, tu étais un poil trop naïf en acceptant ce drôle d'échange d'informations, après tout, tu dévoilais d'infime chose sur toi... Mais qui sait si la demoiselle n'allait pas le répéter à d'autre ? Tu ne pouvais pas fuir éternellement, partout ou tu iras, tu seras confronté à ce même problème. Et même en jouant le silencieux, tu savais très bien que tu ne tenais plus aussi longtemps autrefois et que tu finissais par faire la discussion... Sans trop parler de toi.

Mais c'était avec des enfants, des petits bonhommes qui insister quelques fois... Puis qui arrêter une fois que tu sortais des phrases absurdes, juste pour attirer leur attention ailleurs que sur ta personne. Les petits êtres sont si facilement manipulables...

Apocrypha te dévoila ainsi sa nature, ce qui te rendit un peu... Perplexe. Une vampire? C'est vrai que maintenant, cela expliquer un peu mieux les yeux rouges et les jolies dents qu'elle venait de lui dévoiler. Elle avait fini par remettre ces lunettes, tu en fis la déduction qu'elle devait simplement se les protéger de la lumière du soleil.

Tu n'avais pas croisé de créatures dans ta forêt, mais ici, il devait y en avoir une telle quantité...Certaines seraient certainement fourbes et emplies de ténèbres..Tu devais rester aux aguets... Toi qui étais si inoffensif, tu ferais une proie parfaite.

La vampire continua de te renseigner, et tu l'écoutas le plus attentivement possible. Tu n'avais pour le moment pas croisé les créatures qu'elle te dicter, même si cela ne saurait tarder, vu que tu avais la sale envie en ce moment d'explorer peut-etre ton nouveau chez toi.

Les gnomes étaient donc les drôles de créatures que tu apercevais de temps en temps, et selon ces dires, ils étaient inoffensifs. Ta stupidité te dicta tout de même d'aller aussi y faire un tour, un jour... Quitte à te faire chasser par une armée de petite chose ridicule. Cela animera un peu ton quotidien.

Puis ce fut à nouveau à ton tour de répondre...L'attention de la demoiselle s'était retournée contre cette ignoble lanterne...Objet de malheur. A contre-coeur, tu finis par la sortir de sous ta cape. De toute façon, c'était une cachette idiote, depuis toute à l'heure, on voyait la lumière, même masqué par le tissu. Ah... Ce que tu pouvais agir bêtement, mais cela ne change pas de d'habitude, n'est-ce pas ?

- Ce n'est pas trop personnel...C'est bien pire..Pardon, bien plus que ça.

Tu levas un peu cette maudite lanterne, afin de lui permettre de la voir mieux, même si ce n'était pas forcément utile. Au début, tu pensais inventer un gros mensonge et dire que c'était un cadeau d'une personne mourante, dont tu avais fait la promesse de prendre soin de cette lanterne...Mais...

C'est en effet un cadeau empoisonné, que tu as toi-même accepté. Tu ne peux que t'en vouloir, c'est TON choix.

- Il y a une part de moi... Enfermer à l'intérieur. Je ne peux me permettre qu'il lui arrive quelque chose. Ce serait très problématique sinon.

Problématique? Quelle bonne blague...Tu baissas un peu ton bras en secouant ta tête; fuyant les pensées fugaces qui commencer à revenir. Ce n'était pas le moment de se morfondre ou de se plaindre.

- Je veille à ce qu'elle ne s'éteigne pas, c'est mon...Travail.

Tu en avais peut-être un peu trop dit. Même la fin de ta phrase n'était pas certaine, car tu avais cherché quelque chose à inventer pour ne pas soulever une nouvelle vague de question...Puis une interrogation germa dans ta tête. Si les lieux étaient emplis d'être anormaux...Alors...

- Est-ce qu'il y'a des êtres qui chassent les créatures comme vous et moi?

Aurais-tu peur de quelque chose? Ou crains-tu que la tranquillité que tu cherche ne sois jamais possible ?

code by Kanra sur epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 309
Dollars : 1747
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 20
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans (26 ans)
Alignement: Chaotique neutre
Inventaire:

Are you lost? [ Pv Apocrypha]

MessageSujet: Re: Are you lost? [ Pv Apocrypha] Ven 30 Déc - 6:18
participant 1Apocryphaparticipant2Marwinparticipant2in the forest

Are you lost ?

#660033

No I'm not. And you ?

∑ Inventaire
‒ Hugin
‒ Lunettes teintées x2
‒ Téléphone
moitié de sandwich

La sagesse n'a rien à faire avec l'âme : l'âme n'a pas d'esprit.
— Paul Valéry
Il était certain qu'il t'avais écouté avec attention. Qu'il était bon de se faire écouter sur un sujet tout à fait passionnant. Enfin, passionnant pour toi. Certains aimaient parler politique, d'autres, de l'écologie, etc. Toi, tu adorais tout ce qui touchais le surnaturel. Et quand tu avais l'occasion de trouver le bon public, tu pouvais parler des heures sur les créatures surnaturelles. Donc autant dire que... La seule personne avec qui tu avais pu avoir une discussion intéressante sur ça était ton père. Il t'avais appris beaucoup de choses, ce qui en faisait la personne idéale pour débattre sur certaines théories. Lui qui avait vécu si longtemps ne pouvait que savoir plein de trucs sur le sujet. Malgré tout ce blabla, tu n'avais pas perdu de vue une de tes principale question. Sa lanterne, qu'était-elle au juste ?... Il la sorti du pan de sa cape, se rendant sans doute compte qu'il ne servait à rien de tenter de la cacher, même en plein jour. Tu étais un "vampire", tu avais quand même l’œil aiguisé... Et puis n'importe quel humain aurait vu également. Ta vue surnaturelle n'avait ici aucun mérite particulier.

« Ce n'est pas trop personnel... C'est bien pire.. Pardon, bien plus que ça. »

Hum ? Il commençait à t'intriguer. Plus que tu ne l'étais déjà auparavant. Cette lanterne était donc belle et bien spéciale, d'une manière ou d'une autre. Avais-tu affaire à un Jack'o'lantern ? Hum, non, il n'étais pas... assez horrifiant pour être un tel être qui sort les nuits Halloween. Qui était également ton anniversaire. Comment dire le malaise que tu ressentais quand tu repensais à ton enfance par rapport à ça... Tu croyais que les gens se déguisaient et t’offraient des bonbons parce que c'était ton anniversaire... Et franchement, tu aurais bien aimé ne jamais te souvenir de ce genre de détail. Mais apparemment, ton esprit aimait qu'il en soit autrement, la saleté... L'esprit a ses raisons, que la raison ignore, ouep. Si seulement tu pouvais effacer ça de ta mémoire... En plus de bien d'autres choses traumatisantes. Ces fameuses choses qui faisaient d'une grande partie de tes nuits, un cauchemar... Quand il leva la lanterne pour que tu puisse mieux l'observer, tu nota simplement qu'elle avait l'air ordinaire. Les apparences sont toujours trompeuses. Tu te demandais si tu collier cachait lui aussi des choses, vu son âge... Enfin, tu ne le découvrira sans doute jamais. Et si ça se trouve il était tout ce qu'il y avait de plus banal.

« Il y a une part de moi... Enfermée à l'intérieur. Je ne peux me permettre qu'il lui arrive quelque chose. Ce serait très problématique sinon. »

Oh. Tu n'avais jamais vu, entendu ou lu un cas pareil auparavant. Mais il est vrai que cela se rapprochait plutôt bien du mythe du Jack'o'lantern, tu avais eu la bonne réflexion. Cependant, cela ne devait pas être aussi facile à identifier. Il existe tellement de monstres de part le monde que cela ne t'étonnerais même pas qu'il y en ai des uniques. Des éditions limitées à un seul exemplaire, pour reprendre le terme employé pour faire vendre un objet unique très cher. Les cas comme ça étaient d'une rareté... Tu te trouvais chanceuse d'être tombée sur Marwin au hasard dans la forêt.

« Je veille à ce qu'elle ne s'éteigne pas, c'est mon... Travail. »

« Je vois. »

Si la lumière s'éteignait, tu avais une hypothèse de ce qu'il risquait de se passer. Tu avais lu assez d'histoires sur des cas similaires. Même si ce n'était que de la fiction, cela pouvait s'avérer vrai. Les humains sont toujours surprenants en matière d'imagination. Ils arrivent à imaginer des choses réelles. Ou alors ils cachaient bien leurs secrets. Dans tous les cas, tu comprenais Marwin, dans un sens. Chacun avait son propre fardeau à porter. Le sien était de garder une lanterne contenant un bout de lui, le tien... Vivre toute ta vie en tant que... moitié de ceci et moitié de cela. Mais quand c'est quelque chose que l'on doit supporter depuis la naissance... Il était plus facile de... le porter. I guess ?

« Est-ce qu'il y'a des êtres qui chassent les créatures comme vous et moi ?  »

Ouh. Question épineuse qu'il posait là. Tu te souvenais très bien des histoires de chasseurs de vampires de ton père. Il avait maintes fois échappé à la mort des mains de ces humains qui ne pouvaient pas supporter que des êtres puissent êtres morts et vivants à la fois. Il t'avais même montrer ses cicatrices, chacunes racontant une histoire bien précises. Tu adorais les entendre étant enfant. Aujourd'hui, tu te rendais compte que ton père était redoutable, pour avoir survécu à autant de chasseurs pendant plus de 2000 ans. Mais pour ce qui était des chasseurs de monstres en général... Il y avait bien la famille Pines, mais... Ils n'étaient plus là. Cependant, ils ne devaient pas être les seuls au monde. Mais qu'il y en ai plusieurs dans la même ville ? C'était peu probable. Enfin, tu l'espérais. Tu lui fit un sourire conciliant.

« Je ne peux pas dire non, car dans le monde entier, il doit y en voir plein. Ici ? Je ne sais pas trop. Il y avait bien la famille Pines, mais ses membres sont partis depuis un certain temps de la ville. Il ne faut en revanche pas oublier l'hypothèse qu'ils puissent revenir... Mais si tu reste dans la forêt, tu ne devrais pas rencontrer de mauvaises surprises. Niveau humains, bien entendu. Je ne garanti pas le côté monstre de la situation. »

Tu te gratta la tête, et Hugin a décidé de se poser sur ton avant bras à ce moment là. Oh, cet animal. Tu l'avais presque oublié, celui là. Tu baissa ton bras de manière à ce qu'il n'aie pas à trop bouger. Heureusement que tu avais une veste à manches longues... Sinon tu aurais eu le droit à les griffures et autres petits trous dans la peau a cause de ses griffe d'oiseau. Il choisissait bien son moment... Tu lui caressa la tête distraitement pour qu'il cesse d'attirer ton attention en te faisant ses petit yeux de corbeau mal aimé. Non mais je vous jure. Pourquoi ton père avait-il décidé que t'offrir un corbeau était une bonne idée, hein ?... Urh, lui et son sens de l'humour... Thank's Dad. Thank's.

« Après je ne te parle pas des chasseurs de vampires, vu que tu n'es pas concerné par la question, eheh... Mais pour en revenir aux Pines, ils ne semblaient pas chasser les monstres. »

Mais plus les attraper ou les observer... Comment tu savais ça ? Les rumeurs. Toujours les rumeurs. Ces. si. pratiques. rumeurs. Et puis les gnomes étaient assez bavard après avoir bu au Gnasty's. Ou quand on leur proposais des papillons. Et comme les gnomes se faufilaient partout... Soudoyez un gnome, il pourra certainement vous dire ce que vous cherchez à savoir, s'il n'est pas trop stupide. C'est pour ça que tu savais qu'une fois, Dipper Pines avait eu l'audace de capturer un gremloblin dans la forêt. Pas froid au yeux le gamin de 12 ans. Oui, pas froid aux yeux... Eheh.

« Enfin, tout ça pour te dire que tu ne craint normalement rien du tout des humains d'ici. Ils ne recherchent pas le surnaturel à tout prix. Je dirais même... qu'ils le craignent beaucoup. »
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
" Marwin "
avatar
Messages : 102
Dollars : 646
Date d'inscription : 18/12/2016
Age : 20
Localisation : Dans la foret
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 15 ans
Alignement: Neutre- Mauvais
Inventaire:

Are you lost? [ Pv Apocrypha]

MessageSujet: Re: Are you lost? [ Pv Apocrypha] Sam 31 Déc - 21:54

   
Are you lost?
ft Apocrypha


Toujours à l'écoute, tu fus pleinement rassuré en apprenant qu'il n'y avait techniquement pas d'être qui allait prendre la peine de venir te chasser. Du moins, d'après les dires de la demoiselle, les seules personnes qui aimaient de très près les créatures surnaturelles étaient une famille Pines. Cela ne te disa rien .... Toutefois, ils n'étaient pas présents actuellement... Tant mieux.

Et même si un jour par le plus grand hasard, tu tombais sur l'un d'entre eux, tu essayeras de paraitre le moins bizarre possible et de disparaitre le plus vite possible de leurs. Plus facile à dire qu'à faire, tu savais très bien que tu n'arriveras pas à accomplir cet objectif. Avec un peu de chance, tu ne croiseras pas la route d'un de ces bonhommes un peu trop curieux.

Tu avais aussi haussé un sourcil lorsqu'elle avait parlé de chasseur de vampire. Un nom sinistre qui ne laissait rien présager de bon. Pourquoi l'être humain cherchait-il des réponses aux choses qui n'en possède pas ? Pourquoi chasser des créatures qui n'avaient rien fait de mal ? Enfin, tu savais les bases que tout le monde connaissait sur les vampires. Un classique.

- Ils nous... Craignes dans ce cas...

Cela aussi, tu avais du mal à y croire.D'un certain côté, ils n'avaient pas tort. D'autres êtres pouvaient devenir très dangereux...Où avoir un physique peu recommandable qui ne laissait présager rien de très bon. Toi, tu pouvais te mêler aux humains sans aucun problème..Si tes stupides branches daignent bien sur, ne pas soudainement apparaitre de manière complétement aléatoire. Tu détestes ça.

- Je pense avoir compris. Les habitants d'ici ne doivent pas poser de grands soucis à toutes les créatures qui vivent ici....Est-ce donc une raison suffisante pour qu'il y soit autant de créatures surnaturelles, puisque personne ne les déranges?

C'était une question complétement stupide, une nouvelle fois. Tu pensais à présent que ce lieu était tel un immense refuge ou cohabiter en plus ou moins harmonies des monstres assez différents. Comme un zoo, mais sans spectateur ni vitre.

- Vous avez mentionnée des cristaux juste avant, ont-il des partciuliarités, ou sont-ils juste là afin de ..décorer?

Finalement, tu finis par cesser de porter ta lanterne, pour l'accrocher à une de tes innombrables branches. Mine de rien, tu commençais à nouveau à avoir mal au bras à force de toujours la tenir, bien qu'elle ne soit pas lourde. Tu rentras tes mains dans ce qui te servait de cape, te rendant sans doute un peu plus idiot à présent. Mais...tu t'en fichais complétement.

-Mon ancien chez moi était bien plus ...sombre et moins joyeux, par rapport à ici.

Finis-tu par terminer;tandis que des images revenaient une nouvelle fois à l'assaut de ta mémoire. Tu fuis ton passé, mais celui-ci revient toujours à la charge. Tu te souviendrais toujours de la noirceur de ta forêt, de ces arbres qui n'avait rien de très rassurant...et des cris des animaux sauvages qui traînasser dans le coin. Un parfait décor pour un bon film d'horreur qui se respect.

- Y'a t'il quelque chose d'important que je dois savoir?

[ Hors-rp : Je ferais mieux au prochain post , promis ><]
code by Kanra sur epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 309
Dollars : 1747
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 20
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans (26 ans)
Alignement: Chaotique neutre
Inventaire:

Are you lost? [ Pv Apocrypha]

MessageSujet: Re: Are you lost? [ Pv Apocrypha] Lun 2 Jan - 13:48
participant 1Apocryphaparticipant2Marwinparticipant2in the forest

Are you lost ?

#660033

No I'm not. And you ?

∑ Inventaire
‒ Hugin
‒ Lunettes teintées x2
‒ Téléphone
moitié de sandwich

La peur... Une arme primitive mais efficace.
— Pauline Michel
« Ils nous... Craignent dans ce cas... »

C'était peu de le dire. En fait, les habitants de Gravity Falls avaient une peur panique des créatures surnaturelles. Au point même de ne plus dormir la nuit... Mais il y avait quelque chose qui pouvait permettre à ceux-ci d'oublier. Enfin... Il te semblait que l'organisation des gens chargés de ça avaient été, comme qui dirais... démantelé. Tu n'en avais plus vu depuis un certain temps déjà. Cela t'arrangeais, tu n'avais aucune envie d'oublier tout ce que tu savais de surnaturel sur la ville. Mais tu avouais que tu n'étais pas contre oublier certaines parties de ta vie. M'enfin, qu'importe. Ce qui avait été fait était fait, après tout.

« Je pense avoir compris. Les habitants d'ici ne doivent pas poser de grands soucis à toutes les créatures qui vivent ici... Est-ce donc une raison suffisante pour qu'il y soit autant de créatures surnaturelles, puisque personne ne les dérangent ? »

« Je ne pense pas que ce soit la véritable raison. C'est plus compliqué que ça. »

Hum. Excellente question. Mais il te semblait plutôt que c'était... Une autre chose que cette raison là. Cette ville avait quelque chose de... magnétique pour les monstres. Il suffit de repenser à ton père. Il avait été attiré par cette ville. Et c'était grâce à ça qu'il avait rencontré ta mère. Ils s'étaient rencontrés à Gravity Falls. Par le plus grand des... hasards. Mais le hasard n'était pas permis dans cette ville. Tu ne le pensais pas. C'était autre de chose de bien plus grand. Après tout, la forme de la falaise était plutôt inhabituelle. Elle ne te semblait pas naturelle, en tout cas. Mais tu ne t’intéressais pas aux histoires d’extraterrestres, ou d'autres créatures venant d'autres systèmes solaires. Il y avait bien assez de choses sur terre que tu ne connaissais pas, il ne fallait pas s'éparpiller, après tout.

« Vous avez mentionnée des cristaux juste avant, ont-il des particularités, ou sont-ils juste là afin de... décorer ? »

« Ohoh. Un conseil, évite de passer dans la lumière qu'il émettent via les rayons du soleil. Tu risquerais d'avoir des surprises désagréables. Comme être de la taille d'une fourmi... Ou d'un éléphant... »

Toi même tu n'avais pas la réponse du pourquoi des cristaux étaient dans cette partie de la forêt. Ce qui était sûr, c'était qu'ils n'étaient en aucun cas normaux. Et que plus jamais tu ne ferais l'erreur d'aller dans leur faisceau. Fin de l'histoire. Tu n'avais pas envie d'en parler... Ni même d'y repenser... Te faire poursuivre par des bestioles, qui d’habitude étaient plus petite que toi et que tu pouvais facilement écraser... Never again. Tu ne releva pas le fait qu'il pose sa lanterne... Enfin, pose... Ahum. Sur une de ses branche.

« Mon ancien chez moi était bien plus... sombre et moins joyeux, par rapport à ici. »

Mh. Son ancien chez lui ? Ohoh. Ça, ça t’intéressais. De quel lieu était-il originaire. Cela pourrait vaguement t'aider pour savoir ce qu'il pouvait éventuellement être, un peu plus dans le détail, et moins dans le flou. Ta soif de savoir était bien trop prononcée. Peut-être parce que tu savais déjà tellement de choses que ce que tu ne connaissais pas était très attrayant pour toi. Oui, c'était sans doute pour cette raison.

« Y'a t'il quelque chose d'important que je dois savoir ? »

Cette question, était, à nouveau très vague. Il y a tellement de chose a savoir sur Gravity Falls que... Voilà. Il faudrait plus d'une journée pour raconter tout ce qu'il y a à connaitre sur cet endroit bien particulier. Oh mais... Si. Il y avait bien une chose à savoir sur cette ville... Eheh.

« Hum. Si tu vois une statue de triangle avec un œil, un haut de forme et un nœud papillon, évite de lui serrer la main. Sauf si tu veux faire un deal, éventuellement. Mais ça ne marche pas... hum... à tout les coup. En fait, je n'en sais rien. Et c'est pas faute d'avoir essayé. Mais ça reste entre nous, hein ? »

Tu baissa tes lunettes pour lui faire un clin d’œil alors qu'Hugin continuais de réclamer ton attention pour que tu continue à lui caresser les plumes... Satané volatile, va. Tu fit comme il le souhaitait, car tu l'aimais quand même, ton corbeau.

« Je pourrais te raconter l'histoire de cette statue en détail, mais je doute que tu trouve ça très intéressant. Surtout que peu de gens ont apprécié ce démon quand il à provoqué une petite fin du monde à l'échelle de la ville il y a 3 ans. »

Tu haussa les épaules comme si cela t'étais égal. Ce n'était pas tout à fait le cas, mais tu avais le mérite de paraître détachée sur le sujet. Personne n'a besoin de savoir que tu avais apprécié cette fin du monde, après tout.

« Mais dis moi, tu as parlé de ton chez toi... Tu viens de quel endroit au juste ? »
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» LOST LE RPG
» Alice always lost... [Validée]
» Why the U.N. Lost credibility in Haiti
» Lost in blue
» « I've lost myself in all these fights, I've lost my sense of wrong and right » Ҩ CAT&KATH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Gravity Falls :: The forest-