Gravity Falls: D VXQQB GDB

Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...
 

A wonderfull walk [Feat Anoki]

 :: Gravity Falls :: Gravity Malls Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lucky Bun #Lonely Bunny
Messages : 128
Dollars : 542
Date d'inscription : 21/11/2016
Localisation : Mystery Shack

Secret Files
Age du personnage: 13 ans
Alignement: chaotique neutre
Inventaire:
A wonderful walk.



Elle avait réussi enfin! On lui faisait maintenant pleinement confiance dans le Mystery Shack pour la laisser aller et venir librement. Elle avait réussi son épreuve lors de sa toute première sortie où elle avait rencontré un drôle de chat pas si ordinaire. Elle avait aidé le pauvre petit animal et avait obtenu un allié en retour. La petite jackalope, maintenant prénommée Toblerone, vivait désormais en harmonie avec la famille Pines. Les débuts avaient été quelques peu houleux. Après le fiasco de leur rencontre, il y avait eu quelques tensions... Après tout avoir eu un bâton tueur, que les « zhumains » appelaient pistolet, pointé dans sa direction n'avait pas aidé à leur faire confiance. Mais le fait qu'elle se mit à éviter Stanford et sembla apeurée en sa présence les conduisit à une petite explication. Elle en apprit un peu plus sur sa famille d'accueil. Apparemment ils leurs devaient la fin du Weirdmaggedon.

Cette leçon lui apprit à ne pas prendre de conclusions hâtives. Stanley était l'exemple même, lui qui était passé pour une personne totalement indifférente de son état s'avéra être un peu plus attentionné que son sauveur. Bon il n'était pas totalement désintéressé, pour preuve il avait fait d'elle une attraction de son musée, mais ce vieux bougre se rapprocha petit à petit d'elle.

La furie qu'elle avait entraperçue dans la salle de bain gagna vite sa confiance. Toujours prête à l'aider. C'est elle qui l'avait récupérée le premier soir alors qu'on l'avait laissée dans un petit panier toute seule. Avait-elle ressenti sa crainte et sa peine ? Toujours est-il qu'après que tous se soient couchés, la voilà qui était redescendu pour la récupérer et l'emmener dans son lit. Ce soir, Toblerone pleura mais de joie.

Choyée durant sa longue convalescence, elle s'attacha plus ou moins aux membres de la famille. Ici au moins elle n'était plus seule. On se souciait d'elle. On l'aimait. C'était tout nouveau pour elle. On ne faisait plus que de se moquer d'elle. Non. On l'estimait enfin. Les railleries étaient terminées. Du moins elle l'espérait. C'est ainsi qu'elle se rempluma. La Jackalope émaciée et blessée qui faisait peur à voir se transforma en une magnifique créature au pelage soyeux.

Mais ses changements ne furent pas uniquement physique. Là voilà qui était plus sure d'elle, elle s'ouvrait au monde et bientôt elle trouva le courage pour être curieuse. Ses grands yeux s'ouvraient sur les merveilles qu'offraient à voir cette vieille bâtisse. Elle devint aussi plus taquine et aimait à faire des farces, pour le plus grand bonheur du Mystery Man toujours bon public.

Le moral toujours en hausse sembla améliorer sa guérison, même si sa patte était maintenant bien guérie depuis longtemps, lors des jours pluvieux il lui arrivait de ressetnir une douleur grondante, souvenir indélébile de ses infortunes. Elle regretta tout de même un petit peu la période où ils la promenaient dans leurs bras ou avec le porte-bébé. Cet étrange mais oh combien pratique objet avait été amené par Tristan afin qu'elle puisse les suivre dans leurs aventures malgré sa patte blessée. C'est dans ces moment-là qu'elle pouvait profiter pleinement de son papa adoptif. C'est qu'elle l'adorait vraiment, cette grande perche blonde au grand cœur et en plus elle adorait le voir dessiner.

Mais elle avait fait d'énormes progrès dans ses capacités: enfin elle pouvait trottiner et sautiller de nouveau. Certes ses cabrioles n'étaient pas aussi spectaculaires qu'avant l'accident mais ses progrès étaient tout de même importants. C'est là qu'elle put s'exercer à attraper les bulles de savon que les jumeaux soufflaient pour elle.

Entre ses spectacles en tant que mascotte, ses farces, ses séances de beauté et ses escapades dans la ville, elle avait des journées bien remplies. C'est fatiguée qu'elle regagnait tour à tour les lits de Mabel et Dipper. Une vie bien remplie, certes, mais il y avait un vide dans son petit cœur.

Après tout, elle restait un animal sauvage et l'appel de la nature lui manquait. Sa tanière et son vieil arbre aussi. Et puis, elle n'avait pas oublier sa quête. Elle aimait les Pines et leurs amis mais elle devait retrouver les siens. Armée des mots qu'elle avait emmagasinés à leurs cotés, elle leur fit enfin part de sa requête.

Toblerone veut sortir du Mystery Shack. Toblerone veut revoir sa maison.

D'abord réticents, ils finirent par accepter sa demande. Sa réaction ne se fit pas tarder et la voilà qui bondissait de joie dans tous les sens, manquant de renverser le mobilier dans ses élans. Une condition fut tout de même imposée. Elle devrait porter un collier. Trop heureuse, elle accepta sans rechigner.

Et la voilà donc arpentant les environs de Gravity Falls, le vent frais caressait ses poils alors que les odeurs de la nature lui parvenaient à son petit museau rose frémissant. Elle s'élança dans les bois, qu'il était bon de sentir la terre sous ses coussinets, d'entendre les chants de la nature...

Elle avait passé la matinée dans son terrier et auprès de son vieux chêne, histoire de vérifier que tout allait bien était avait fini par se diriger vers la ville où elle y avait errer, assez furtivement, pour en apprendre plus sur les « zhumains ». Certaines de leurs coutumes étaient assez étranges et elle seraient plus qu'heureuse de poser tout un tas de questions à Grunkle Stan et Grunkle Ford.

C'est ainsi qu'elle arriva sans vraiment s'en rendre compte vers un imposant bâtiment : le Gravity Malls. Toutes ces lumières, tous ces sons et ces odeurs ! Il fallait inspecter les lieux. Avec autant d'âmes aux alentours, elle pourrait peut-être trouver quelqu'un qui avait des informations sur sa famille.

Se baladant donc entre les différents rayons, elle fut attirée par un objet brillant. Un joli fer à cheval doré ! Il le lui fallait et comme dans la nature on prend ce que l'on veut, elle appliqua ses lois et se servit donc sans aucune gêne. Voilà son petit trésor accroché dans son collier mais par malchance, elle coinça cinq autres dans ses ramures. L'un des employés le remarqua et tenta de capturer la petite voleuse. Mais voilà, une Jackalope pouvait attendre des pointes de vitesse à 85 km/h, il lui étant quasiment impossible de la rattraper, même avec une patte tout nouvellement guérie.

Son incursion dans le centre commercial fut de courte durée et elle trouva bien vite des arbustes pour se cacher. Le danger était maintenant écarté, il ne lui restait plus qu'à enlevé les « ornements » de ses cornes...

Feat Anoki
Mer 4 Jan - 0:25
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 142
Dollars : 3155
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 23

Secret Files
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:
ft.
Toblerone
« A wonderful walk. »
A lucky day ~
Encore une fois, nous retrouvons notre indien national en train de faire ses courses. C'était à se demander si cette simple action n'avait pas pour conséquences d'attirer les catastrophes et les rencontres étranges. C'était par une belle journée comme tant d'autres. Monsieur avait passé le plus clair de son temps à roupiller, laissant de ce fait ses lourdes tâches à ses pauvres employés. Ils y étaient habitués mais on pouvait toujours compter sur l'un pour ronchonner quand à cet état de fait. Pour sur que ce n'était pas vraiment méchant, après tout tous connaissaient son histoire et la vie épuisante qu'il menait.

Conjuguer la vie d'étudiant, la gestion d'un casino et l'entretien d'une adolescente malade, ce n'était après tout pas facile tous les jours. Et puis il n'était pas vraiment un patron tyrannique comparé à ce « cher » monsieur Stanley Pines, ils pouvaient donc être quelque peu patients quand à ses siestes répétées. Combien de fois l'avaient-ils aperçu, de grosses cernes en dessous de ses yeux, le regard tracassé à cause des longues soirées passées à veiller la petite Chenoa à l’hôpital ? Ils ne pouvaient même plus compter. Le seul point positif était que les crises de sa sœur semblaient s'être atténuées avec le temps. Leur calvaire serait-il enfin terminé ? Tous l'espéraient.

Mais tous faisaient comme si de rien n'était et jouant les maussades pour l'embêter gentiment. Car ils savaient que si l'édifice était véritablement en danger, l'amérindien pourrait reprendre aisément les rennes et les sortir des flots.

Il avait donc passé le plus clair de son temps, la tête posée sur son bureau pour se reposer d'avoir veiller tard à cause de ses révisions. C'est que les examens approchaient et il se devait de les réussir. Pour Chenoa mais aussi pour sa famille. C'est vers les coups de cinq heures de l'après-midi que son sous-directeur ne décida enfin à le virer un bon coup de pied au cul bien mérité tout en lui rappelant sa tâche.

Car oui son vice-président avait prit aussi les jobs de secrétaire et d'agenda vivant. C'est donc quelque peu groggy qu'Anoki se dirigea vers le Gravity Malls afin de remplir de nouveau son frigo. Tout c'était déroulé sans aucun soucis, à tel point qu'il avait fini par croire que sa journée allait vraiment se terminer le plus calmement possible pour une fois. Faux espoirs. Car alors qu'il était en train de ranger ses courses dans le coffre de sa voiture, des bruits suspects se firent entendre non loin de là, dans des buissons.

Une fois encore, il se déchargea de son caddie après avoir fermé son coffre et se dirigea vers la source du bruit. Doucement, sans faire de bruit il s'avança. Ses pas, légers, ne pouvaient trahir sa présence. Plus que quelques mètres. Il se pencha en avant, faisant frisonner quelques feuilles mais sa proie ne semblait pas le remarquer, trop préoccupée à enlever de nombreux fers à cheval accrochés dans des bois ?!?

Il leva un sourcil d'incompréhension face à la scène. Un lapin avec des cornes ? Mais quel pouvait bien être l'imbécile pour faire pareille farce à ce pauvre petit animal ? C'est là qu'il décida de faire connaître sa présence pour ne pas l'effrayer. Mais il entamait déjà sa manœuvre pour l'attraper le plus délicatement possible. S'il choppait le salaud qui avait osé faire ça, il allait l'enfermer dans un conteneur, là où les ordures de son espèce devaient finir.

« - Alors mon petit, tu as besoin d'aide ? »
Dim 19 Fév - 13:52
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lucky Bun #Lonely Bunny
Messages : 128
Dollars : 542
Date d'inscription : 21/11/2016
Localisation : Mystery Shack

Secret Files
Age du personnage: 13 ans
Alignement: chaotique neutre
Inventaire:
A wonderful walk.



Cling cling cling.

Avec tous ces bruits, la petite Toblerone carillonnait à tue-tête dans son buisson. Il fallait arrêter ça où on allait finir par la repérer ainsi. Mais les fers accrochés à ses bois étaient solidement entrelacés. Ça allait prendre plus de temps et d'efforts pour pouvoir les y déloger. Si elle aurait sut que jouer les chapardeuses allait lui coûter aussi cher, jamais elle n'aurait laissé parlé sa gourmandise. La voilà qui était bien punie aujourd'hui.

Le tintement du métal contre le sol et voilà qu'elle avait au moins réussi l'exploit d'en déloger un. Il en restait pas mal mais au moins c'était un grand pas vers sa délivrance. Elle avait même fini par se demander si s'enfuir avec son chargement et attendre que son Grunkle Stan la libère n'était pas une si mauvaise idée que ça. Elle était rapide après tout et pourrait esquiver les « zhumains » mais elle grillerait aussi sa couverture car à carillonner jusqu'au Mystery Shack, elle allait leur apporter des ennuis. Non e fait c'était une fausse bonne idée !

Plongée dans ses pensées, et ses tentatives, elle ne remarqua pas l'ombre immense et silencieuse qui se rapprochait doucement d'elle. Quelle honte ! Pour une créature avec de si longues oreilles et une ouïe aussi fine ! Bon, pour sa défense, le bruit des fers couvrait largement ce qui se passait autour d'elle...

Elle couina de peur quand elle s'aperçut de l'intrus, alors que ce dernier parla. Elle ferma les yeux, tremblotante, attendant la punition qui allait s'abattre sur elle. Après tout, un type aussi baraque que ça, ça ne pouvait être qu'un des vigiles du centre commercial ! Le ventre noué, elle attendit d'être soulevée dans les airs par la peau du cou pour être transportée dans l'office où ils auraient la joie de découvrir le nom de son propriétaire gravé sur son collier. Un coup de fil et ils seraient dans la mouise...

Mais rien ne vint. Pas de douleur ni de remontrance. D'ailleurs le ton employé par le grand bronzé ne lui semblait pas avoir été dur ou menaçant. Ouvrant d'abord un œil carmin puis l'autre, elle se mit à le fixer. C'est qu'il n'avait pas l'air contrarié non plus. Elle se mit à remémorer ses paroles et comprit alors ses intentions. Loi de lui vouloir du mal, il voulait tout simplement l'aider.

Elle se senti un peu sotte en cet instant. Mais au moins elle venait de trouver son billet pour la liberté. Ragaillardie par ses découverte, elle redressa son poitrail et gonfla sa fourrure. La tête altière et le ton de princesse, elle voulait lui effacer l'image de la petite trouillarde qu'elle avait porté plus tôt.

« - Je suis LA jackalope Toblerone ! Mais oui, j'accepte son aide « zhumain ». Ces fiches fers se sont accrochés dans ma ramure et je ne peux m'en débarrasser seule ! Bien sur tu seras récompensé pour tes services ! »

Tout en se trémoussant, elle fit tinter la médaille qu'elle portait fièrement autour du cou. Puis elle se posta sur ses deux pattes arrières et avec ses antérieures, elle poussa le trèfle à quatre feuilles dans la direction du grand « zhumain ».

« - Et ça c'est là où habite mon maître ! Si tu pouvais aussi m'y ramener ça serait parfait. C'est que tous ces fers sont lourds à transporter pour la frêle et fragile créature que je suis. »

Si en plus il pouvait lui éviter de se fatiguer, alors elle réussi sa journée ! Elle espérait juste ne pas trop lui en demander. C'était déjà assez gentil de sa part de proposer son aide pour la sortir de ce mauvais pas.

« - S'il te plaît ? »

Avec ça, elle était sure qu'il ne pouvait plus lui refuser ! Après tout, on ne pouvait rien se voir refuser avec le mot magique !

Feat Anoki
Jeu 23 Fév - 1:02
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 142
Dollars : 3155
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 23

Secret Files
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:
ft.
Toblerone
« A wonderful walk. »
A lucky day ~



Comme il le craignait, le petit animal sembla se crisper une fois qu'il prit connaissance de sa présence. Pourvu qu'il ne détale pas et se mette en danger inutilement... Mais le trouble qui avait envahi le pauvre animal sembla se dissiper aussitôt et le voilà qui se relevait de toute sa hauteur. Soit dit en passant, ridicule à coté de ce que faisait en taille l'amérindien.

Et là se fut le drame. Voilà que le lapin, non content d'avoir des cornes, se mettait à parler. Oh bordel ! Un fucking lapin qui parle ! Non mais c'était quoi ce délire ?!? Les yeux vifs de l'amérindien trahirent ses émotions. Il était choqué, perplexe mais surtout très étonné de voir cela se produire. Certes, il connaissait les légendes de créatures pouvaient imiter la voix humaine grâce à son grimoire mais voilà ce que cela devait rester, des fables. Rien de plus.

Après, ils étaient à Gravity Falls. Capitale de l'étrangeté et du mystère. Pour preuve, il y avait eu ce fameux Weirdmaggedon dont tout le monde semblait vouloir taire l'existence. Ça sentait vraiment pas bon cette histoire et ce n'était, pour une fois, pas à cause de son meilleur ami.

Ce devait être ça ! Ou alors une mauvaise blague à ses dépends. Mais oui ! C'était ça la solution. Sûrement son ami qui lui jouait des tours, dans ce cas il allait faire semblant de rentrer dans son jeu pour se venger. Pour le moment il jouerait à la victime étant tombée dans le panneau, attendant sagement que ce dernier baisse sa garde et là il frapperait.

Apparemment le petit animal s'appelait Toblerone. Pauvre bête, elle avait dut avoir un maître complètement idiot ou affamé pour lui donner un tel nom. Une marque de chocolat, il aura vraiment tout vu dans ce monde mais au moins ça pourrait coller avec la thèse de son meilleur ami. Écoutant avec attention ses paroles, il porta son regard vers la source de son désarroi : les nombreux fers à cheval coincés dans sa ramure. En effet ça allait lui poser problème si elle voulait se déplacer. De toute façon il c'était proposé, sans jamais pensé qu'elle lui répondrait, mais il lui avait offert son aide et n'allait pas s'y soustraire.

La petite « princesse », car oui aucun autre mot ne pouvait décrire aussi bien l'animal en cet instant, ft alors tinter un petit objet accroché autour de son cou, un médaillon. Curieux, il l'attrapa entre deux de ses doigts et l'examina avec attention. C'était un collier, un collier avec l'adresse du propriétaire de l'animal. Était-ce un moyen de se faire de la pub ? En tout cas il n’appréciait pas vraiment le geste car cela se faisait au détriment du petit animal, il allait avoir une sérieuse conversation avec cet homme.

Car oui, il avait clairement reconnu le Mystery Man à travers l'adresse du collier. Non content d'exploiter ses neveux, ce vieillard se permettait aussi de maltraiter un innocent lapin albinos pour ses profits personnels. Une petite discussion s'imposait et, s'il le fallait, il emmènerait l'animal loin de ce personnage.

« - Mais bien sur ma petite, je vais t'aider je te le promets. Laisse-moi faire. »

Fit-il tendrement. Comme il était facile de jouer la comédie quand il mêlait ses sentiments à ses paroles. Pour elle, il n'avait qu'une profonde tristesse pour l'état dans lequel elle c'était retrouvé. Délicatement et minutieusement, il détacha un à un les « décorations » qui ornaient Toblerone.

« - Voilà c'est fait, tu es libre maintenant princesse. ~ »

Comme pour confirmer ses propos, il fit un rapide balayage de la main sur le sol, là où étaient entassés les différents morceaux de métal.
Jeu 23 Fév - 14:34
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lucky Bun #Lonely Bunny
Messages : 128
Dollars : 542
Date d'inscription : 21/11/2016
Localisation : Mystery Shack

Secret Files
Age du personnage: 13 ans
Alignement: chaotique neutre
Inventaire:
A wonderful walk.



Une à une ses entraves tombèrent au sol tout autour d'elle. C'était étrange de se dire que ces grandes mains pouvaient agir aussi minutieusement. Ces fers étaient pourtant bien entrelacés entre ses bois et elle n'avait rien senti. Cet être, il l'aidait du mieux qu'il pouvait et y mettait vraiment du cœur. Elle, qui était méfiante vis-à-vis des humains, lui faisait entièrement confiance en ce moment. Il avait accepté de l'aider. Même un « zhumain » pouvait donc faire preuve de bonté.

Oui, elle l'avait vu à plusieurs reprises. S'ils étaient mauvais, il en existait tout de même qui pouvaient se montrer bons. Tristan, Grunkle Stan et maintenant Anoki. Des personnes s'inquiétant vraiment pour elle et prenant soin d'elle. Puis elle fut enfin libérée, délivrée. Elle était maintenant allégée du poids de ses entraves et que c'était bon de pouvoir sautiller partout sans réveiller le quartier ou de pouvoir se mouvoir librement.

« - Merci beaucoup monsieur le grand « zhumain » ! Ça fait vraiment du bien d'être de nouveau libre ! »

Elle aurait pu fuir sans demander son reste. Le laisser tout seul dans l’arbuste avec les fers mais ce n'était pas juste. Il l'avait aidée après tout et méritait plus qu'un faux bond. Elle devait se montrer plus intègre que les hommes. Ne pas s'abaisser à leur niveau et commencer à croire en eux. Après tout cela faisait plusieurs fois qu'elle les avait croisé, être une attraction du Mystery Shack aidait grandement à cela, et ils ne c'étaient jamais montré hostiles ou méchants envers elle. La curiosité et l'admiration se lisaient plutôt dans leurs yeux.

Elle ne leur faisait pas confiance mais au moins elle les craignait moins que lorsqu'elle vivait seule dans la forêt. Peut-être que ce jour où elle avait été sauvée par ses deux parents marquait un moment fort dans sa vie. Grâce à cela, elle avait put comprendre un peu mieux ces étranges créatures.

Timidement, elle finit par se redresser sur ses pattes arrières. Ses longues oreilles dressées au dessus de sa tête trahissaient sa curiosité. Oui, elle était curieuse en cet instant. Curieuse de savoir la réaction du natif alors que cette dernière lui tendait sa frimousse pour y recevoir une caresse. Mais avant de faire son geste, elle lui posa une question.

« - Au fait, je voudrais savoir comment comptes-tu nous amener au Mystery Shack monsieur le grand zhumain ? »

Puis elle ferma les grands yeux carmins et tendit son museau gigotant au rythme de ses respirations. Là, sagement, elle attendait la réaction de son sauveur.

Feat Anoki
Jeu 2 Mar - 19:15
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 142
Dollars : 3155
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 23

Secret Files
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:
ft.
Toblerone
« A wonderful walk. »
A lucky day ~




Voir la petite créature sautiller dans tous les sens pour exposer sa joie eu pour effet de rassurer et amuser Anoki. C'est qu'elle avait l'air pleine d'énergie maintenant qu'elle était enfin libre. Comment c'était-elle retrouvé dans cette état, il se le demandait mais préférait attendre un peu avant d'en toucher quelques mots. C'est vrai que ce retrouver avec des fers à cheval coincés dans ses bois, ce n'était pas banal. Pire, il fallait vraiment y mettre du sien.

« - Mais de rien princesse. »

Fit-il, amusé par le comportement du petit animal. Se dire qu'en cet instant il était en train de parler à un lièvre blanc ne le choquait pas plus que ça. Il ne s'en sentait même pas particulièrement stupide. Il était passé au dessus de ça maintenant, après tout ils étaient dans Gravity Falls, la ville où tout était possible.

Voilà désormais que la miss se redressait sur ses pattes arrières, gagnant quelques malheureux centimètres par la même occasion. Mais que faisait-elle ? Alors qu'elle semblait l'inspecter sous toutes ses coutures, voilà qu'elle s'interrogea sur leur moyen de location. C'était au tour de l'amérindien de sourire face à ses gimmicks. Il baissa sa tête pour se rapprocher de la petite bête.  

« - Ne t'en fais pas pour ça, j'ai un très bon moyen de transport. Un carrosse à la hauteur de ta grandeur. »

Mais loin d'être moqueur, son ton était doux et affectueux. Il ne se moquait pas d'elle mais agissait amicalement comme il l'aurait fait avec une enfant. Car voilà comment il la voyait : une jeune enfant qui avait tant à découvrir. Son apparente présomption ne le leurrait pas. Mais il jouerait son jeu pour lui faire plaisir. Il fixa la minuscule tête dont les yeux clos lui prouvaient toute la confiance qu'elle avait pour lui et il fini par réduire la distance les séparait.

Le voilà qui venait de déposer  un tendre baiser sur son crâne, entre ses deux cornes. Un doux rire résonna dans sa gorge et le voilà qui s'éloigna aussi vite qu'il c'était rapproché, non sans avoir récupéré les nombreux fers à chevaux qui gisaient tout autour de la jackalope.

« - Si tu veux bien me suivre. »

Fit-il désinvolte alors qu'il sortait du buisson dans lequel ils c'étaient rencontrés. Mais avant de retourner dans la direction de sa voiture, il se présenta enfin. C'était bien étrange de se faire appeler « grand zhumain », il préféra de loin son nom.

« - Au fait Toblerone, moi c'est Anoki. Pour te servir. »

Et il ponctua sa phrase par une révérence. Une torsion de son corps et voilà qui se dirigeait dans le parking où attendait bien sagement sa fidèle Mustang rouge. Une fois arrivé à sa voiture, il sorti ses clés de sa poche et ouvrit le bolide.

« - J'espère que ce modeste « cheval » sera à la hauteur de tes attentes princesse. »

Puis il s'installa à la place du conducteur et alluma la voiture. Le silence fut alors brisé par un vrombissement, c'est qu'elle en avait dans le capot après tout. Il vira ce qui occupait la place passager et sorti de sa boite à gant une paire de lunettes noires qu'il mit sur son nez, il réitéra son action pour en sortir un modèle beaucoup plus petit et la tendit à son invitée. Ça appartient à ma très chère dinde Aiyana mais je pense qu'elle ne sera pas trop gênée si je te les prête le temps d'une ballade.  

Il l'aida alors à s'installer et attacha la ceinture, après tout la sécurité avant tout. Il ne voulait vraiment qu'il lui arrive quelque chose après tout. Une fois bien installés tous les deux, il appuya sur la pédale d'accélération et les voilà qui démarraient en trombe, les pneus crissant avant de partir à vive allure en direction du Mystery Shack.
Lun 13 Mar - 23:23
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lucky Bun #Lonely Bunny
Messages : 128
Dollars : 542
Date d'inscription : 21/11/2016
Localisation : Mystery Shack

Secret Files
Age du personnage: 13 ans
Alignement: chaotique neutre
Inventaire:
A wonderful walk.



Les yeux toujours clos, elle senti le contact tant espéré. Il avait accepté sa preuve de confiance. Elle était heureuse. Mais il était étrange qu'elle sente un souffle contre la fourrure de son crâne. Il ne lui semblait pas que les mains des zhumains pouvaient respirer. Elle attendit alors que le contact soit brisé et ouvrit ses grands yeux rouges pour tomber sur les lèvres souriantes de l'amérindien. Au lieu de lui faire de petites caresses, il lui avait déposé un bisou sur sa tête.

Heureusement qu'elle avait une fourrure blanche sinon on aurait pu assister à un rougissement qui aurait fait palier de jalousie les fraises les plus mures. Elle n'aurait jamais cru que quelqu'un fasse un tel acte mais ça eu l'avantage de la toucher énormément. Après tout, un bisou était beaucoup plus sincère et familier qu'une tape amicale. Malgré sa surprise elle fut touchée par le comportement d'Anoki.

Le voilà d'ailleurs qui ramassait ses anciennes entraves. Curieuse, elle le fixa sans bouger. Seul son petit museau se mouvait rapidement. Il l'invita alors à le suivre et elle n'allait pas le lui faire dire deux fois. Mais avant d'ouvrir la marche, le voilà qui dévoila son nom : Anoki dans une révérence qu'elle rendit avec joie. C'était étrange mais elle aimait bien. Après tout, elle ne pouvait rien dire sur les noms des autres compte tenu que ses deux parents adoptifs l'avaient affublée du nom d'une célèbre marque de chocolat. Heureusement qu'ils n'étaient pas fans d'autres choses sinon elle ne savait pas trop de quoi ils auraient pu l'affubler.

Mais pas le temps de s'imaginer les pires possibilités, son ticket de voyage était en train de s'éloigner d'elle ! Vite ! Vite ! Vite ! Il fallait faire vite ! Sautillant gaiement derrière lui, elle devait faire de rapides foulées. Après tout, ils n'avaient pas la même taille. Galopant. Trottinant. Elle lui faisait entièrement confiance. A tel point qu'il aurait été facile pour le zhumain de l'enlever s'il le voulait vraiment mais elle savait que c'était une personne bonne.

Il arrivèrent sur une étrange place toute goudronnée sur laquelle étaient alignées de nombreuses « voitures » comme les appelaient les bipèdes. Ils s'arrêtèrent vers l'une d'entre elles d'ailleurs. Toute rouge et tout brillante. Elle était très jolie et savoir qu'elle allait pouvoir monter dedans la fit trépigner d'impatience. Elle avait déjà eu le droit de voyager avec le caddie du Mystery Shack et avait aimé le voyage, peut-être qu'avec un véhicule plus grand et sûrement plus puissant, elle pourrait retrouver ces doux sentiments de liberté et du vent qui caressait son pelage.

« - Oh c'est plus que parfait Noki-chou ! »

Oui, elle avait trouvé le surnom parfait pour le pauvre amérindien. Malgré sa stature, c'était quelqu'un de gentil, de chou. Alors ça serait maintenant Noki-chou un point c’est tout ! Et sans demander son reste, elle grimpa dans le « carrosse ». Bon c'était un peu le foutoir. Voulait-il faire concurrence à Dipper pour le coup ? Mais bon au moins malgré le désordre il n'y avait pas cette mauvaise odeur. Peut-être que lui faisait plus d'efforts. Après tout, le voilà qui nettoyait tant bien que mal la place qu'elle où elle s'installa.

Il tourna des objets métalliques dans un trou et la voiture se mit à rugir. Plus qu'un cheval, cela lui faisait penser à un rugissement de félin. Un félin prêt à bondir sur sa proie pour la dévorer. Mais le bruit ne lui déplaisait pas du tout, c'était plutôt rigolo.

Son attention se reporta sur Anoki alors que ce dernier passait son bras devant pour sortir d'un compartiment une paire de lunette qu'il mit, elle le regarda faire, très attentive à ses moindres faits et gestes, et alors qu'elle pensait qu'ils allaient décoller le voilà qui replongea sa main pour en ressortir d'autres mais en plus petit. Il parla alors de sa dinde de compagnie. Comme elle serait heureuse de la rencontrer. C'était une idée à mettre de coté dans le coin de sa petite tête. L'amérindien l'aida par la suite à s'installer confortablement dans son siège avant de boucler un morceau de tissu contre elle. D'abord peu rassurée d'être ainsi harnachée, elle se décrispa quand elle le vit faire de même pour lui. Ça devait être un truc de zhumain...

Elle regarda le paysage à travers la fenêtre mais elle fut sorti de ses pensée par une soudaine accélération qui la cloua à son siège. Ah ! Ça servait donc ça ce tissu que le brun lui avait attaché autour du poitrail. Ça allait super vite, beaucoup plus vite que le véhicule du Mystery et c'était grisant. D'un mouvement de patoune sur un bouton, elle ouvrit la fenêtre et passa sa tête par l'ouverture où le vent la décoiffait et faisait voler ses longues oreilles.

Grunkle Stan nous voilà !


[La suite ici]

Feat Anoki
Mer 15 Mar - 1:09
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Gravity Falls :: Gravity Malls-
Sauter vers: