Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Messages : 309
Dollars : 1747
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 20
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans (26 ans)
Alignement: Chaotique neutre
Inventaire:

Darkness in my mind. | Tristan ♥

MessageSujet: Re: Darkness in my mind. | Tristan ♥ Ven 28 Avr - 19:29
participant 1Apocryphaparticipant2Tristanparticipant2In the highschool

Darkness in my mind.

#660033

∑ Inventaire

‒ Collier
‒ Lunettes teintées x1
‒ Téléphone

La situation est désespérée, mais pas sérieuse.
—  Jean-Jacques Schuhl
« Well would you look at that, that's also my case. »

Tu le regarda s'adosser lui aussi à un évier non loin. Cela te fit légèrement esquisser un sourire en coin. Était-ce une perche tendue ? Tu avais quelques doutes... S'il voulait jouer à ce jeu là, tu n'étais pas contre. Après tout, autant s'amuser un peu... Sait-on jamais ce que cela pouvait donner. En tout cas, il ne posais pas beaucoup de questions. N'importe qui l'aurait fait, disons, après avoir dit que tu avait connu pire. Mais si ça ne l'intéressait pas, grand bien te fasse, c'était du blabla mensonger en moins à dire. Une chute d'escalade... C'était vraiment une bonne blague sachant que même si tu chutais suite à un mauvais appuis, tu savais te rattraper, quitte à avoir des coupure ou des bleus. Et puis bon, tu n'étais pas... Bon, ok, tu étais suicidaire, mais généralement, tu évitais de faire de l'escalade sans corde.

Tu t'attendais à n'importe quelle réaction à l'évocation de lui et Dipper. Cela le fit sourire. Mh, au moins, depuis la bibliothèque, il avait appris à s'en amuser, c'était déjà ça.

« Haha it's funny how people can believe everything they heard. That's why media can manipulate everyone easily with photos, like mine and Dipper. It was just an accident but, at least, they made me laugh. »

Oooooh, et à en rire également. Il te surprenais. Dans le bon sens. Après tout, une personne qui se braque à la moindre phrase sur un sujet pareil, ça devient vite très ennuyeux, même si au début ça s'avère marrant. Et il avait raison sur les médias. Il avait bien rétorqué. Intéressant. En même temps, les vampires jouaient aussi pas mal avec les médias. Sinon, l’existence des vampires aurait été révélée au grand jour depuis longtemps. Et avec les réseaux sociaux, smartphone, etc, il devenait encore plus compliqué de contrôler l'information... Même si les problèmes des vampires, tu t'en foutais royalement. Ton père savait très bien gérer ses affaires, les autres, il se démerdent.

« No, that's not funny. Now people think I'm in a relationship with him... »

Franchement, les gens aimaient beaucoup les ragots ici. S'ils voulaient croire que Dipper et Tristan étaient ensemble, autant en jouer avec amusement. Cela faisait parler d'eux, après tout. Ton sourire s'accentua.

« Eh bien on peut dire que tu n'as pas froid aux yeux, mais tu as raison, malheureusement les mœurs restent encrés dans le crâne des gens et nous conditionnent. C-C'est instinctif si j'ai réagit comme ça, d'habitude une fille aurait hurlé pour moins que ça. Glad you're not like the others. »

Tu pouffas. S'il y avait bien une chose chez toi qui faisait la différence, c'était bien ta différence.

« I'm definitely not like the others. I mean, look at me. I've red eyes and gray hair, ahah. And frankly, what others can think, I don't care. »

Ton apparence, cela faisait longtemps que tu l'avais acceptée. On allait pas te faire chier à nouveau pour ça aujourd'hui. Les gens se faisaient bien des teintures de couleurs improbables, mettaient leurs pantalons à ras du caleçon, etc... Franchement, tu étais presque normale face à ces connerie, ahah. Au moins, tu t'habillais bien. Cela te donnais des occasion de parler à Pacifica Northwest, d'ailleurs, quand tu faisais une nouvelle acquisition vestimentaire d'une marque ou d'un couturier... Car malgré tout, ton père t'avais habitué à porter des vêtements avec des prix exorbitants, surtout quand vous étiez en France. La haute couture de Paris... Puis comme il avait les moyen -et même plus, en 3000 ans, franchement, on est plus que milliardaire. Ton père avait une véritable fortune de dragon, et même plus. Plus riche même que Picsous, Iron Man, Bruce Wayne... Enfin bon, pas besoin de faire un dessin-.

Ton sourire se fit plus joueur. Une fille aurait crié pour moins que ça, uhuh ? Il n'aurait peut-être pas dû dire ça...

« Oooooh, if you want make me scream... Tu va devoir faire mieux que ça. »

Quoi ? C'était ambigu ? Eh bien, justement. C'était là, le but. Et ça sonnais presque comme un défit. Tu n'avais pas froid au yeux, comme il venait de le dire. En fait, tu avais tellement été blasée de la vie que n'importe quoi sortant de l'ordinaire remettait une dose d'amusement et de couleur à ta vie terne telle une image en nuance de gris. Ton regards était littéralement provocateur. Tu voulais voir ce que le Tristan carpette... Le Tristan qui était en train de changer... Le Tristan hésitant, était capable de faire avec de telles paroles à son encontre.

« And, in case, I'm not kidding. I'm not embarrassed for lots of things. Or something else. Use your imagination for find anything. Pfeheheh. »

Te faire crier de par ta condition de fille... Il y avait très peu de choses capable de te faire faire ça. If you know what I mean.
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 157
Dollars : 1937
Date d'inscription : 11/12/2016
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 17 ans
Alignement: ???
Inventaire:

Darkness in my mind. | Tristan ♥

MessageSujet: Re: Darkness in my mind. | Tristan ♥ Lun 22 Mai - 13:00
Ah qu'est-ce qu'on est
serré au fond de cette boîte~!




« La vraie séduction de l’acteur, c’est faire admettre au public qu’il est vraiment le personnage. »


« I'm definitely not like the others. I mean, look at me. I've red eyes and gray hair, ahah. And frankly, what others can think, I don't care. »

Le garçon l'observa un instant puis lui rendit un sourire naif.

-It's like you're a vampire or something! That's actually pretty cool!

Oh à quel point était-il proche de la vérité sans s'en rendre compte. S'il savait qu'il avait vu juste et ce, alors qu'il plaisantait, comment réagirait-il? Eh, après tout, cela ne semblait pas le déranger, n'est-ce pas? Attendez, il y a une différence entre la réalité et les petits délires entre adolescents, Tristan reste une poule mouillée, quoique, il avait bien changé depuis sa rencontre avec Dipper Pines alors peut-être prendrait-il une révélation de ce genre un peu mieux? Qui sait. En tout cas, peut-être valait-il mieux préserver ce sourire idiot pendant qu'il se faisait encore des illusions sur la jeune fille. Qu'elle imite un vampire, c'est cool, qu'elle soit un vampire, ça, c'est l'est surement moins. Et puis il y a ce jeu. Oui ce jeu qui s'installe, ne serait-ce pas une provocation? Ne serait-ce pas un défi? Ne serait-ce pas.....une proposition? Oui, on dirait qu'elle...le drague? Non? Oui? Elle ne devrait pas donner de l'espoir à ce pauvre garçon qui ne sait pas quel comportement adopter avec les filles, il pourrait bien la surprendre en passant d'un garçon ultra timide à un garçon ultra entreprenant. Quel jeu bien dangereux, s'il croit qu'elle est intéressée par lui alors qu'elle ne fait que s'amuser, elle va briser son petit kokoro. Ou alors....il ne va pas comprendre ses sous-entendus, ça aussi, c'est possible. Le voilà, vous fixer un instant, il vous semblerait presque trop mystérieux lorsqu'il se contente de rester silencieux en vous regardant derrière ces lunettes, eh oui, c'est injuste, lui peut observer vos expressions sans vos lunettes mais pas vous.



Il n'ajouta rien, qu'y avait-il à dire? Des actes valent mieux que des paroles, n'est-ce pas? Ou peut-être qu'il se dégonflait, elle l'a peut-être effrayée en se montrant trop impétueuse avec lui ou alors, il prépare une surprise qu'elle n'est pas prête d'oublier, sait-on jamais.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 309
Dollars : 1747
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 20
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans (26 ans)
Alignement: Chaotique neutre
Inventaire:

Darkness in my mind. | Tristan ♥

MessageSujet: Re: Darkness in my mind. | Tristan ♥ Lun 22 Mai - 17:24
participant 1Apocryphaparticipant2Tristanparticipant2In the highschool

Darkness in my mind.

#660033

∑ Inventaire

‒ Collier
‒ Lunettes teintées x1
‒ Téléphone

La situation est désespérée, mais pas sérieuse.
—  Jean-Jacques Schuhl
Qu'il pense à vampire était totalement... Non, pas imprévu. Mais curieux. Enfin bon, tu ne connaissais pas la culture qu'il avait des vampires. Il y avait tellement de choses différentes, entre les films à la Twilight (franchement, entre les films et les livres, tu préférais limite les films, parce que quelques-uns montraient qu'il ne prenaient pas l'oeuvre au sérieux. Bon par contre, dans les deux cas, un vampire qui brille comme une boule à facette au soleil, c'était bien la pire des idées les plus pourries sur les vampires du siècle). Maintenant les vampires n'étaient plus synonyme de crainte. Mais d'humidificateur de culotte. Oui monsieur, j'ai bien dis ça. Bref.

Plus tard, tu lui demandera ce qu'il a vu comme film et lu sur les vampires pour te faire une petite idée de ce qu'il pense de ces créatures. Même si toi, t'étais pas vampire. Enfin. A moitié. Mais personne n'est obligé de le savoir, après tout. C'est même mieux quand moins de gens savent ce petit secret qui te met en danger H24. Ton existence était tout juste tolérée par les vampires de la lignée de ton père (et de toute façon ils n'avaient pas le choix, sinon c'était la mort ou la répudiation, mais la mort était préférable pour qu'ils ne parlent pas, ahah. Ton père ne reculait devant rien pour te protéger...) Mais les autres... Pas sûr qu'ils soient aussi regardant... Alexis avait été une bien grande exception, quand tu étais jeune... Et de toute façon tu ne comptais pas revoir cette chef de lignée vampirique.

Se faire observer après avoir sorti les pires conneries (osef, tu aimais les défis, ça avait le mérite d'égayer ta journée, sachant que tu avais dû toucher un FUCKING piano. Meh), c'était particulièrement... Mh, singulier. C'était toi qui observait les gens derrière tes lunettes, d'habitude, pas les autres. Tu pourrais presque ressentir ce que les autres ressentaient quand tu les observais comme des bête curieuses bien à l'abris derrière tes lunettes. En même temps, avec tes yeux particulièrement sensibles... (La dernière fois que l'infirmière t'avais foutu son putain de truc lumineux sans prévenir dans les yeux, tu avais fait un bon en arrière en plus de l'avoir menacée que si elle recommençait, elle allait le regretter. Si une lumière faisait mal aux yeux, nous vous laissons imaginer l'impact du soleil sur ses pupilles. L'enfer.)

Tu entendis des bruits de pas venant du couloir et s'arrêter devant... les toilettes des garçons. Mh.
Après tout, c'était quand même curieux qu'au court de votre petit manège, vous n'aviez été pas une seule fois interrompus. Tu tournas la tête pour voir...

Eh merde.

La prof du club de musique, bien sûûûûûûûûr. Tu fronça les sourcils en la voyant. Elle était pas sensée faire club, nan ? Ou alors depuis tout ce temps elle te cherchait partout... Oh god, une véritable plaie. Elle ne semblait pas vraiment vouloir faire de commentaires sur le fait que tu étais dans les toilettes des mecs... Avec un garçons, ahah... Mais son regard en disait plus long que ce qu'elle avait besoin de dire. Cependant, elle semblait plus avoir autre chose a te dire que "oulala, t'as pas le droit d'être ici, c'est les toilettes des garçons". Tu croisa les bras.

« Madame Stramberry... »

« Apocrypha, tu aurais pu me dire que tu avais quelque chose qui t'empêchais de faire du piano, je n'aurais pas insisté... Qu'est-ce que tu t'es fais à la main ? »

Tu soupira. C'était d'un ennuis.

« Juste un petit accident, trois fois rien, j'ai déjà été à l'infirmerie. »

« Est-ce que tu veux m'en parler ? »

Tu plissa les yeux. Définitivement inutile.

« Non. »

« A la psychologue peut être ? »

Tu passa une main sur tes paupières pour montrer que cela ne t'amusais pas et que ça commençait à devenir énervant.

« Pourquoi est-ce que j'aurais besoin de parler de quelque chose qui s'est passé qui ne vous regarde absolument pas ? Ni vous, ni la psychologue, ni l'infirmière, ni le corps enseignant ? »

« Écoute, je ne voulais te froisser. Mais ça m'a vraiment surprise que tu t'arrête en plein milieu du morceau de piano, alors que tu étais si bien partie... Et que tu partes précipitamment. »

Et encore, elle avait même pas mentionné que tu avais choisi un requiem, ahah. Tu avais légèrement zappé l’existence de Tristan. Le fait qu'il entende ça... Mh, nan. Ça se serait su quand même. Les nouveaux du club de musique t'avaient tous vu aplatir les touches soudainement comme si t'avais été piquée par un frelon.

« ... »

Tu n'étais plus amusée. C'était devenu barbant. Tu soupira de dépit.

« Definitely not your problem, ok? »

Tu n'avais pas besoin d'expliquer que retoucher à un instrument était pour toi synonyme de souvenirs qui te donnaient à la fois des sueurs froides, et des envies de meurtres sur des personnes déjà mortes. Nan, en fait, c'était plus des envie de torture à l'argent, mais comme le fruit de ton ressentiment était déjà mort, tu ne pouvais pas assouvir ta vengeance bien méritée... Tu n'écoutas pas un traître mot de ce qu'elle raconta ensuite.

Tu te retenais de frapper dans quelque chose pour faire peur à la prof. En plus, si tu frappait dans le miroir des chiottes des mecs, tu risquais de t'abîmer l'autre main. Tu n'en avais pas besoin, là, tout de suite.

Tu étais autant une très bonne élève qu'une sorte de mauvaise graine qui répond aux prof quand ils deviennent chiant à tes yeux. Mais comme tu avais des bonnes notes, ton comportement passait crème. Même si le fait que tu avais fait exprès d'échouer aux examens deux fois de suite était difficile à avaler pour les profs, qui placent certains espoirs en toi... Pathétique. Tu faisais ce que tu voulais. On allait pas te pousser au cul pour avoir des résultats. Et on te demandais encore moins de vider ton soit-disant sac à des humains. Ils ne pourraient jamais comprendre. Et puis de toute façon, raconter 26 ans de ta vie, sa serait un peu long.

En voyant ton dossier scolaire, on pouvait voir que tu avais été instruite à la maison, et non en école. Du moins, ça avait commencé après tes cinq/six ans. Après que les humains aient définitivement prouvés qu'ils étaient pourris de l'intérieur. Tous autant qu'ils sont. Pas de traitement de faveurs, ils étaient tous... pourris. Bien entendu, détester l'humanité toute entière, c'était un peu compliqué à appliquer sur toutes les personnes que tu pouvais rencontrer... Ou côtoyer. Certains sont moins pourris que d'autres. Mais ils le restent... Et puis merde quoi, ce sont des insectes à tes yeux, qu'est-ce que tu attends ?

« You annoy me. »

Tu pris à nouveau Tristan par le poignet, de ta main non blessée, et parti des toilette, et aussi loin possible que la prof, qui te regardait avec un pauvre petit air impuissant et... empli de pitié. Et tu savais très bien où elle pouvait se la mettre, sa pitié. Non mais sérieusement. Pitié, pour toi ? Mais. Non. Juste. Non. Un insecte n'a pas le droit de te regarder comme ça.

Tu lâcha Tristan une fois dans un autre couloir, loin de tout emmerdement.

« Booooon. Ces prof ne savent pas où sont leurs limites. »

Cela sonnait étrangement comme une... menace. Tu regarda Tristan, sans aucune animosité à son égard. En fait, là, maintenant, tu étais surtout redevenue une personne qui se fout de tout et qui ne ressent pas grand chose. L'amusement était envolé. Maudite prof, elle avait interrompu ton jeu.

« Huuum... ...Ah. Désolé de t'avoir embarqué dans tout ça. J'aurais aimé que ce ne soit pas le cas... »

Tu fis légèrement la moue en te passant une main dans les cheveux. T'excuser ? Juste pour la forme, en vrai tu t'en foutais bien de l'avoir encore traîné comme un boulet avec toi. Il en savait juste un peu plus que tout le monde sur toi, maintenant... Ce n'était pas particulièrement un problème, mais quand même. Il savais maintenant que tu ne touchais plus d'instruments de musique. Enfin, un piano. Mais ça valait pour tout les autres que tu avais jouer.
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 157
Dollars : 1937
Date d'inscription : 11/12/2016
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 17 ans
Alignement: ???
Inventaire:

Darkness in my mind. | Tristan ♥

MessageSujet: Re: Darkness in my mind. | Tristan ♥ Jeu 8 Juin - 17:53
Ah qu'est-ce qu'on est
serré au fond de cette boîte~!




« La vraie séduction de l’acteur, c’est faire admettre au public qu’il est vraiment le personnage. »


Décidément, les gens s'enchainaient pour parler à la jeune femme, faites donc la queue comme tout le monde, jeez! Ne pouvait-il donc pas discuter avec elle sans être interrompus? Le blond remonta ses lunettes en fixant un air indifférent la nouvelle personne qui venait d'apparaitre face à eux. Même lui la trouvait particulièrement agaçante et ennuyeuse.Il manqua même de bailler à un moment mais détourna la tête en mettant sa main sur sa bouche en faisant mine d'être concentré sur ce qui se disait. Quel manque de respect ce Tristan, mais que voulez-vous, il en avait surement marre d'être autant déranger avec sa dulcinée petite copine, hahum avec son amie. Pourquoi cette dame lui forçait la main? Si elle ne voulait pas en parler, inutile d'insister, haaa...parfois il ne comprenait vraiment rien aux soucis des adolescents et puis si ça se trouve, c'est plus grave que cela et alors dans ce cas, c'était à elle de faire un pas vers eux quand elle se sentirait prête.

-----------------------------------------------------------

-What do you think?
-I think your mother would be ashamed of yourself, what a bunsh of crap you're writing, but eh, do what you want, that's pretty funny actually~
-You would see, I will become famous, everyone will understand more of our mind.
-Yeah, sure.


----------------------------------------------------------

Oh, c'était la fin de la discussion il semblerait, voilà la jeune femme le tirer en dehors des toilettes, décidément, tu n'étais bon qu'à ça Tristan, te faire trainer lamentablement d'un air à l'autre comme une poupée de chiffon, il serait temps que tu prennes un minimum en main ta vie. Lorsqu'il jeta un regard en arrière, il pu croiser le sien avec celui de la prof, elle lui faisait presque pitié, non mais regardez moi cette moue de désespoir et d'impuissance, il ne savait pas si s'en était drôle ou triste et surtout qu'en pensait la dhampire? Elle semblait être quelqu'un de très fier alors cela devait être vexant non certainement pire que cela. Enfin dans le couloir, elle le relâcha alors qu'il se massa quelque peu le poignet, elle semblait autant ennuyé de t'entrainer ailleurs à chaque fois qu'il ne l'était de virevolter à droite et à gauche. Ils restèrent un moment à se fixer sans rien dire, l'humour n'était plus au jeu et voilà le Tristan baissé le regard plus intimidé, il semblait à nouveau se sentir mal à l'aise avec ce silence pesant. Hum...peut-être devrait-il dire quelque chose? Mais quoi? Devait-il parlé de ce qu'il s'était passé? Mauvaise idée. Ce fut elle qui brisa ce moment awkward en s'excusant, c'était...plutôt inattendu et voilà le garçon lui faire son plus beau sourire lumineux et doux, elle était si gentille Apocrypha, Tristan l'aimait bien et puis elle était si jolie! Alors le voilà prendre ses mains entre les siennes sans vraiment se rendre compte de ce qu'il faisait, c'était bien plus instinctif qu'autre chose.

-C-ce n'est rien! Ça ne me dérange pas! a présent nous sommes amis, hein?!

Comment résister à cette bouille totalement naïve, le pauvre garçon y croyait vraiment, il s'imaginait déjà se rapprocher de la belle et que celle-ci se confie à lui, se repose sur lui pour aller de l'avant. A vrai dire, le blond était quelqu'un d’intéressé et pourtant, parfois, il voulait juste atténuer la peine des gens malheureux sans arrière pensée, juste les voir à nouveau sourire, qu'ils se sentent mieux. Alors s'il pouvait être ami avec elle et l'aider, ne serait-ce pas une belle chose?





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 309
Dollars : 1747
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 20
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans (26 ans)
Alignement: Chaotique neutre
Inventaire:

Darkness in my mind. | Tristan ♥

MessageSujet: Re: Darkness in my mind. | Tristan ♥ Mar 20 Juin - 16:00
participant 1Apocryphaparticipant2Tristanparticipant2In the highschool

Darkness in my mind.

#660033

∑ Inventaire

‒ Collier
‒ Lunettes teintées x1
‒ Téléphone

L'amitié finit parfois en amour, mais rarement l'amour en amitié.
— Charles Caleb Colton
Non, vraiment, c'était très chiant les profs. Même si c'était amusant de se faire passer pour une lycéenne, ces "adultes" arrivaient à te les briser. Tu allais avoir 26 ans cette année, t'étais loin d'être une gamine paumée comme les autres. T'avais pas besoin d'aide. Non mais. Manquait plus que ça encore. Horripilant.

Tu n'avais pas spécialement fait attention à la situation avant que tu ne t'excuse. En même temps... Tu t'en foutais un peu, à vrai dire. Le jeu était fini. Cependant, il arriva quand même a te surprendre en prenant tes mains entre les siennes... Wow, il perdait pas de temps. C'était bizarre, ce contact spécifique avec des mains chaudes. Même le contact te semblait un peu... Ben. T'étais pas habituée à ça du tout. Les gens évitaient généralement tout contact avec toi. A grand raison. Tu n'étais pas très réceptive aux contacts non voulu à l'initiative des autres. On ne sait jamais ce qui te rappellera quelque chose de désagréable. Bon, au moins, ta main blessée ne se faisait pas trop sentir...

« C-ce n'est rien! Ça ne me dérange pas! a présent nous sommes amis, hein?! »

Oh my... Tu ris légèrement et sincèrement -ce qui était très rare... Pour ne pas dire impossible- avant de lui sourire gentiment naturellement. Pour un humain, tu l'aimais finalement bien, même si tu ne le connaissais que très peu... Bien trop pur pour ce monde de brutes. Ahlala. Tu n'avais pas envie de lui dire non. Ça aurait presque été de la méchanceté gratuite. Et puis être son "amie" allait certainement t'arranger à un moment où à un autre. Ce n'était pas une si mauvaise idée que de dire oui...

« If you want. Enfin bon, tu sais... »

Tu l'observa un instant sans rien dire. Qu'est-ce que tu voulais lui dire au juste ?... Hum.

« Je ne suis pas quelqu'un de fréquentable. »

Tu ôta tes mains des siennes avec un petit air légèrement attristé. Ce n'avait pas été si désagréable comme contact.

« Mais si tu veux courir le risque, c'est toi qui vois. »

Tristan était un humain assez... spécial... Tu préférais le mettre en garde contre toi. Tu n'étais pas quelqu'un de gentil. Tu allais forcément le blesser à un moment. Volontairement ou non. Même si cette mascarade était un jeu des plus hasardeux, tu comprenais quand même cet humain. Un peu. Mais ce n'était pas le moment de faiblir, ressaisi toi Apo. Cet air de petit garçon naïf ne devait pas changer ton jugement. Et puis, s'il était ami avec Dipper... être toi même amie avec Tristan aurait de grande chance d'enquiquiner un minimum le Pines. Oui, ça, c'était bien. Faire chier le monde, t'étais littéralement née pour ça. Tu mis ton sac sur ton épaule.

« Bon, c'est pas tout ça, mais ça fait quand même un moment que les clubs ont commencés... Merci pour tout à l'heure. A la prochaine Tristan~ »

Tu posa ta main non blessée sur son épaule quelques secondes en le dépassant, lui faisant un clin d’œil au passage. N’empêche, demander ça à une fille... C'était limite s'il ne se mettais pas dans la friendzone tout seul, ahah... M'enfin, tu étais presque intéressée après tout ça... Enfin non. Tu l'étais. Il avait réussi à attiser ta curiosité. C'était avec un petit sourire que tu pris le chemin du club de lecture.
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» [100%] Calliope ♣ I'm the darkness on your soul, the sweetness on your life, and the dream on your mind
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» 1.04 Where is my mind ?
» | When Darkness Falls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Gravity Falls :: Propriété Municipale :: Highschool-