Gravity Falls: D VXQQB GDB

Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...
 

The tree needs help...Stupid bird...[ PV Anoki]

 :: Gravity Falls :: The forest Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 100
Dollars : 631
Date d'inscription : 18/12/2016
Age : 20
Localisation : Dans la foret

Secret Files
Age du personnage: 15 ans
Alignement: loyal bon
Inventaire:

The tree needs help.... Stupid bird...
ft Anoki


Comme d'habitude, tu errais dans cette immense forêt, n'osant plus trop mettre les pieds sur le territoire des gnomes. Même si ceux-ci étaient malheureusement un peu partout. Tu faisais attention à ne pas attirer leurs attentions, et même lorsque ceux-ci te voyaient, tu t'estimais heureux qu'ils ne fassent pas de ta journée une vraie misère. L'épisode de la tarte n'était pas encore oublié...

Aujourd'hui encore, tu ne faisais pas grand chose, l'ennuie et la solitude te pesais de plus en plus. Tout comme l'idée d'allais te mêler aux humains, pour essayer de te changer un peu les idées. La seule chose qui te freinait, était tes odieuses branches qui même si tu arrivais à las faire disparaitre... Revenaient tôt ou tard de manière complétement aléatoire. Certes, même si tu avais eu rumeur que les habitants de Gravity Falls étaient pour la plupart des imbéciles, tu ne voulais pas prendre de risque.

Tu avais fini par t'asseoir sur une souche d'arbre, sans doute resteras-tu ainsi toute la journée. Tu arrivais facilement à te fondre dans le décor, de toute façon. Mais il te manquait quelque chose. Quelque chose de bruyant qui en temps normal avait limite le devoir de venir légèrement animer ta misérable existence. Et cette chose...n'est  pas là. D'habitude, l'oiseau bleu n'était jamais bien loin, ou alors il se faisait entendre... Mais là...Rien...

L'inquiétude finit par germer lorsque tu en pris conscience, tout en te relevant, balayant les alentours de ton regard vitreux. Où était encore passé ce stupide piaf ?

Maintenant, tu avais trouvé quelque chose à faire aujourd'hui. Quelque chose de barbant, mais de quoi t'occuper une bonne heure. Ainsi, tu débutas tes recherches, sans appeler ton compagnon à plume, puisque... Tu ne l'avais toujours pas nommé.

Au bout d'une bonne vingtaine de minutes de recherche, tu finis par t'adosser à un arbre, un peu atterré de voir que tu ne l'avais toujours pas retrouvé. Ton regard dériva sur la lanterne que tu tenais depuis toujours. Tu étais certain que si elle le pouvait, elle se moquerait de toi. Mais non, elle se contentait juste de briller, de contenir ton âme prisonnière à l'intérieur.

Tu lâchas un soupir, avant de soudainement te décoller de l'arbre sur lequel tu avais pris appuie. C'est vrai, tu as encore oublié que tu pouvais communiquer avec...Avec...Ça. Et que ce végétale venait de tout bêtement t'offrir la réponse à la question que tu te posais.

Maintenant , tu sais ou est ton stupide compagnon à plume.

Cette fois, tu marchas un peu plus vite, sachant exactement ou allé... Jusqu'à finalement trouvé ton ami à plume, qui était...Sur le sol, à piailler d'une façon très..faible. Normale que tu n'es rien entendu alors.

Lorsque tu t'approchas de l'oiseau, celui-ci s'agita aussi tot, battant l'air avec une seule de ces ailes, tandis que l'autre ne bougeait pas. Tu ne tardas donc pas à comprendre que le volatil à du se la casser.

-Stupid bird ..

Marmonas-tu avant de te baisser pour le recueillir aux creux de tes mains. Et maintenant ? Qu'est-ce que tu dois faire ? Tu ne sais pas. Après tout, tu es juste un arbre n'est-ce pas ? Tu n'as pas les connaissances pour soigner ce genre de problème.

Ou alors tu oublies peu à peu ton côté humain...

Alors que tu continuais de fixer bêtement ton compagnon, une simple pensée te traversa. Il y avait quelqu'un qui pouvait t'aider. Et il n'était pas si loin que ça, en plus. Certes, encore fallait-il qu'il soit présent...

En lâchant un énième soupir, tu commença à revenr sur tes pas, cherchant le domicile de l'Indien qu'Alexis et toi aviez dérangez il y'a peu. Cette fois, tu ne faira pas la même bêtise et tu n'entrera pas temps que tu n'aura pas l'autorisation.

Une fois arrivé devant le bâtiment, tu te posta devant la porte, vérifiant que tu avais pris ton apparence "humaine" et non celle d'ombre. Les branches étaient, quant à elles, toujours présentes, à ton plus grand regret.

Un dernier regard à l'oiseau, tu finis par appuyer sur la sonnette. Tu commenças aussi à douter de ton geste. L'Indien était-il présent au moins? Le dérangeras-tu? C'est vrai qu'à cause de ton amie vampire, vous ne deviez pas lui avoir donné bonne impression la dernière fois à entrer sans prévenir.

Mais l'espoir fait vivre, n'est-ce pas?

code by Kanra sur epicode
Lun 20 Mar - 13:03
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 138
Dollars : 3135
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 23

Secret Files
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:
ft.
Marwin
«The tree needs help... Stupid bird...»
Vétérinaire malgré lui ~


Bordel mais qu'est-ce que ça commençait vraiment à l'emmerder cette histoire ! Voilà qu'Anoki était en train de ruminer sur ses livres alors qu'un belle journée évoluait tranquillement dehors. Que c'était chiant de travailler à l'intérieur tandis qu'il faisait beau. Il aurait bien voulu tout jeter de coté pour aller faire une petite escapade dans la nature mais les devoirs, sur lesquels il se penchait en ce moment, étaient bien trop importants.

La fuite de la dernière fois lui avait été néfaste, trop préoccupé par sa fatigue grandissante, il en avait oublié complètement le cour qu'il avait fuit. Erreur fatale. Car voilà que le lendemain son professeur l'avait sévèrement engueuler devant toute la classe quand à son attitude. Il avait été à deux doigts d'aller voir le directeur de l'établissement et ce n'était qu'avec un miracle qu'il s'en tira juste avec un avertissement... et des devoirs supplémentaires.

Voilà donc comment il en était arrivé là, tout seul comme un con sur cette satanée chaise. A dévorer son crayon tout en ruminant moult menaces de vengeance contre ce « vieux connard aigri » comme il l'avait si affectueusement surnommé. Le crayon passait et repassait sur le papier meurtri d'avoir été trop gommé. A tel point que le basané était en train de se demander quand est-ce que la page allait être déchirée. C'était vraiment compliqué, le vieux c'était surpassé pour le faire chier sur ce coup mais à force de volonté, voilà qu'il arrivait à la fin de son exercice.

Plus que quelques petits efforts... et voilà ! Son crayon fut balancé à travers la pièce alors qu'un gémissement s'échappa de ses lèvres tandis qu'il s'étirait de tout son long. Ses muscles endoloris lui faisaient comprendre douloureusement que ses longs moment à rester dans la même position l'avaient ankylosé au possible. Ses nœuds se dénouaient alors que ça craquait de partout. Il se redressa rapidement pour aller se chercher de quoi s'hydrater. C'est qu'il avait dut faire tourner son cerveau à plein régime pour venir à bout de ces exercices. Mais au moins maintenant c'était terminé et il pouvait se pencher sur des activités un peu plus intéressantes.

C'est donc de meilleure humeur qu'il se rendit à sa cuisine et commença à faire couleur de l'eau dans un verre et le récupéra. La fraîcheur contre sa peau surchauffée lui faisait beaucoup de bien. Il s'en retourna dans le salon, prêt à prendre possession de son fidèle canapé quand le bruit caractéristique de sa sonnette résonna dans la grande demeure. Curieux de voir qui pouvait lui vouloir quelque chose à cette heure-ci, il déposa son verre sur la table basse et se dirigea vers la porte. Un rapide coup d’œil à l’œillère lui permit de voir un grand chapeau pointu rouge. De tout Gravity Falls, il ne connaissait qu'une seule personne portant un tel accoutrement : Marwin. C'est donc avec un franc sourire qu'il ouvrit la porte, prêt à l'inviter à rentrer chez lui. C'est que malgré l'étrangeté de leur rencontre, il avait vraiment apprécié de petit personnage haut en couleurs.

« - Bonjour toi, commen... »

Il remarqua alors la petite chose qui gisait dans les mains du brun. La joie avait fait place à un certain choc sur les traits de l'amérindien. Il recula un petit peu, histoire de le laisser rentrer tout en prenant le petit animal. Il se rapprocha d'une des fenêtres pour examiner un peu mieux la bête. Il était doux dans ses gestes, comme s'il avait peur de lui faire mal dans ses examens. Puis après son auscultation, il fini par déposer l'oiseau sur la table tout en invitant son sauveur à le surveiller tandis qu'il allait chercher de quoi le rafistoler.

Confiant quand à l'attitude que ce dernier allait prendre, il se dirigea vers sa salle de bain, à l'étage pour y dénicher la boite à pharmacie. C'est qu'avec une tête en l'air comme sa sœur, il se devait d'avoir tout le nécessaire à la maison. Une fois le paquet en main, il fit demi-tour pour retrouver les deux âmes qu'il avait laissées seules. Il posa la boite sur la table et déballa son contenu afin de trouver plus facilement les bandages, les ciseaux et de quoi faire une petite atèle. Avant de s'atteler à la tache, il se mit à fixer son assistant malgré lui.

« - Il va falloir que tu m'aides à immobiliser notre patient. Je n'ai pas pu voir correctement le degré de sa blessure. »

Non, il n'était pas maladroit mais les manipulations pouvaient effrayer l'animal, le forçant à se débattre et à augmenter ses dégâts. Mieux valait être prudent. Il se plaça alors de sorte que Marwin puisse s'installer pour ce qui allait suivre. Pendant ce temps, alertée par les bruits que faisaient nos trois compères, un nouveau personnage allait faire son entré en scène. Un personnage que l'homme arbre connaissait que trop bien.
Lun 20 Mar - 21:20
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 100
Dollars : 631
Date d'inscription : 18/12/2016
Age : 20
Localisation : Dans la foret

Secret Files
Age du personnage: 15 ans
Alignement: loyal bon
Inventaire:

The tree needs help.... Stupid bird...
ft Anoki



Une fois encore, tes craintes s'étaient effondrées lorsque l'Indien accepta volontiers de t'aider. Tu n'avais même pas eu besoin d'expliquer la situation, l'humain avait déjà compris la raison de ta soudaine présence. Ainsi, tu pénétra dans la maison humaine, tandis qu'Anoki récupéras ton ami à plume afin de l'examiner. Tu ne lui opposas aucune résistance, tu étais bien trop...Inquiet?

Il est vrai qu'en temps normal, tu as tendance à ne jamais dire ou exprimer qu'au fond, tu appréciais bien cet idiot d'oiseau... Même si tu avais tendance à dire le contraire, c'était faux, complétement faux.

Une fois l'examen passé, l'Indien déposa l'oiseau sur la table et parti immédiatement en quête de...De quoi en fait? Sans doute, quelque chose d'utile qui pourra plus ou moins soigner ton compagnon. Tu semblais faire confiance à cet humain...Mais n'étais-ce pas aussi un immense défaut, d'accorder si facilement ta confiance à quelqu'un que tu connaissais peu? Peu importe, c'était le cadet de tes soucis. De plus, l'Indien n'avais jamais était en mauvais terme avec toi..Et puis, n'avait-il pas aussi une dinde de compagnie ? Il devait avoir l'habitude de ce genre de cas.

Tu restas donc là, à surveiller cet oiseau que tu n'avais pris la peine de nommer, chose que tu aurais due faire il y a fort longtemps. Tu te permis aussi de simplement lui caresser le haut du crâne, tandis qu'il te fixait avec ces deux petits yeux noirs, silencieux comme jamais. Dorénavant, tu te juras de ne plus jamais quitter des yeux ton ami à plume.

Puis, l'Indien fut de retour, avec ne boite qui devait contenir toute sorte d'objet bien spécifique, à usage tout aussi spécifique. Comme simple signe de réponse, tu hochât la tête avant de poser ta lanterne sur la table aussi. Tu n'aimais pas non plus la lâcher, mais en cas de problème, tu aurais sans doute besoin de tes deux mains de libre. Et puis, tu étais en sécurité, non ? Personne ne viendra te la voler pour te plonger dans le gouffre du désespoir. Ah... C'était si dérisoire de se dire que cette chose te permettait de vivre...

Doucement, tu tachas d'immobiliser l'oiseau, faisant en sorte qu'Anoki puisse tout de même travailler. L'aile droite de l'oiseau était simplement cassée, il n'y avait aucune autre blessure à signaler. Toutefois, ton compagnon à plume s'agita légèrement à la vue d'Anoki. Tu fis de ton mieux pour le calmer.

-C'est de ma faute...J'aurais du garder un oeil sur elle..

Marmonnas-tu simplement dans une barbe inexistante. Tu feras un peu plus attention la prochaine fois.

-V-Vous allez y arriver?

code by Kanra sur epicode
Lun 27 Mar - 12:04
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 138
Dollars : 3135
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 23

Secret Files
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:
ft.
Marwin
«The tree needs help... Stupid bird...»
Vétérinaire malgré lui ~


Comme le lui avait demandé l'amérindien, voilà que le bonhomme au chapeau pointu se mit à tenir son compagnon à plumes. C'est que malgré sa petite taille, ses faibles forces et sa blessure, le bougre se débattait comme un lion. Qui aurait cru qu'une si petite chose puisse avoir autant de ressource ? Au moins, la présence du brun sembla calmer l'oiseau et Anoki eu tout le loisir d'examiner l'étendue des dégâts. Pas de fracture ouverte ni de lésion apparente. C'était déjà un bon début même si lâché tel quel dans la nature, leur petit protégé ne ferait pas long feu. L'un des deux allait devoir jouer les hôtes pour volatile blessé pendant quelques temps.

Il fit part de son diagnostique pour rassurer Marwin. Car même si le bonhomme avait un visage qui affichait peu ses émotions, ses dernières paroles trahissaient l'état dans lequel il était réellement. Prenant un doux sourire il quitta des yeux leur patiente, merci au petit pour cette précision car il n'avait pas pu vérifier ce détail pendant l'auscultation, et d'un regard compatissant il fixa le brun.

« - Ce n'est pas ta faute Marwin, tu ne pouvais pas tout le temps la surveiller. Imagine un peu, si tu devais constamment rester derrière elle, elle ne pourrait plus avoir de réelle liberté. C'est un petit accident et ça arrive tout le temps... Mais ne t'en fais pas, ON va y arriver bonhomme.»

Il comprenait bien sa réaction. Après tout, il avait été dans le même cas lors de des premiers jours de tutelle de sa petite sœur. Certes, elle était assez faible à cause de sa maladie mais il ne pouvait pas s'empêcher de s'en vouloir à chaque fois qu'elle tombait ou qu'elle se faisait mal. C'était plus fort que lui et il avait fini par vouloir la garder constamment sous surveillance. Toutefois, il réalisa que cette décision privait sa petite sœur de liberté et avait fini par abandonner sa lutte inutile.

S'il avait apprit une leçon ce jour-là, c'était de laisser vivre les êtres chers plutôt que de les forcer à une vie triste et ennuyeuse. Les bosses et autres petits bobos étaient les écrits qui retraçaient leurs expériences dans le grand livre qu'était leur vie.  

Le métis passa une main affectueuse dans les cheveux de Marwin et commença les soins. Il prit un morceau de bois qu'il posa délicatement contre l'aile de l'animal, ses gestes étaient lents et méticuleux. Il ne voulait pas lui faire de mal mais il devait tendre son aile pour qu'elle puisse guérir. Au bout de quelques tentatives, il réussi tout de même son entreprise et fini par bander le tout pour consolider l'atèle de fortune.

Il s'éloigna alors de la petite bête pour lui laisser le temps de se remettre de ses émotions et pour admirer son « œuvre ». Ça ne payait pas de mine mais au moins ça tiendrait le temps que les os de ressoudent. L'inspection terminée, il reporta son regard sur son assistant improvisé.

« - Tu vois, ce n'était pas si compliqué que ça ronkwe. Les blessures en tout genre, ça me connaît. Par contre j'aimerais savoir si tu as la possibilité de pouvoir la garder ou tu préfères qu'elle reste chez moi ? »  

Ronkwe ? C'était sorti tout seul d'entre ses lèvres. Ça avait été plus fort que lui, il avait parlé dans sa langue maternelle sans vraiment s’en rendre compte. Peut-être que l'attitude quelque peu perdue de Marwin l'avait poussé à agir aussi familièrement. Il tenta alors d'agir aussi normalement après cette constatation. Après tout, d'autres questions plus importantes devaient être soulevées.

En effet, il se demandait ce qu'allaient faire les parents du brun au chapeau rouge lorsque ce dernier leur rapporterait sa protégée. En cas de soucis, il accueillerait la demoiselle à bras ouverts et accepterait même que Marwin vienne la voir autant qu'il le voulait. Concentré sur ses deux invités, il ne remarqua pas la nouvelle arrivée.

La tête haute et fière, elle s'avançait dans la salle. Le pas assuré, elle voulait que tous la regarde. Elle était la reine mais quand elle s'aperçut que son auditoire avait son attention tourné vers autre chose, elle décida d'aller enquêter dessus. C'est donc dans un bond qu'elle atterri sur la table où étaient éparpillés les fournitures médicales mais aussi le petit oiseau bleu. Bien que blessée de ne pas être le centre d'intérêt, elle sembla ne pas en tenir rigueur face à la minuscule chose blessée couchée et préféra se coucher à ses cotés pour lui donner un peu de chaleur, comme l'aurait fait une poule pour ses petits.

C'est vrai qu'avec toutes les plumes qu'elle se coltinait, elle était aussi chaude et moelleuse qu'un bon gros oreiller. Surtout pour cela que son maître avait dut s'endormir une ou deux fois sur elle alors qu'il regardait de manière distraite la télévision. Ce dernier, encouragé par le comportement de son oiseau continua sur sa lancée.

« - Tu vois, elle a déjà été adoptée par son altesse Aiyana et peut donc rester en cas de besoin. Bon maintenant que son cas est arrangé, est-ce que tu veux quelque chose ? Une boisson pour faire passer toutes ces émotions fortes ? »

Puis il balaya son salon du regard pour le porter sur l'étrange lanterne que Marwin semblait se coltiner partout. Sa curiosité ayant eu le dessus sur sa raison, le voilà qu'il le questionna dessus.

« - C'est une bien belle lanterne que tu as là mais pourquoi vouloir l'emmener partout où tu vas ? Qu'a-t-elle de spécial ? »
Lun 27 Mar - 20:25
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 100
Dollars : 631
Date d'inscription : 18/12/2016
Age : 20
Localisation : Dans la foret

Secret Files
Age du personnage: 15 ans
Alignement: loyal bon
Inventaire:

The tree needs help.... Stupid bird...
ft Anoki



Du regard, tu n'avais pas quitté ton compagnon à plume, un peu nerveux même si Anoki semblait parfaitement maîtriser la situation. Pour un humain, il avait pas mal de connaissance ! Tu l'écoutas aussi attentivement, comme à ton habitude. Tu avais légèrement plissé les yeux face au mot " rownke", dont tu ne connaissais malheureusement pas la définition...ou la traduction. Oseras-tu lui demandais plus tard ? Sûrement pas, peut-être que tu allais décevoir l'amérindien si tu posais une telle question. Tu avais aussi été surpris lorsqu'il avait passé une main dans tes cheveux, n'ayant pas l'habitude de recevoir ce genre de contact physique.

Tes yeux vitreux se posèrent sur l'oiseau bleu, qui maintenant avait repris du poil de la bête et s'amuser à piailler joyeusement. Elle devait se reposer un moment, il était clair que la forêt pourra sans doute se révéler bien plus dangereuse pour elle. Et si tu pouvais éviter ça...Anoki se proposait même gentiment pour garder ton amie.Tu en fus presque touché.

Avec un peu de surprise mélanger à de l'amusement, tu eus tout le loisir de voir la fameuse dinde venir...Tenir chaud à ton amie à plume. Comme une espèce de maman poule. Ton amie ne réagissait pas, se contentent d'accepter tout bêtement la grosse présence. Elle était surtout intimidait !

-Si cela ne vous dérange pas...J'aimerais que vous gardiez temporairement mon.. Compagnon. Du moins, le temps qu'elle se rétablisse. Elle serait une proie bien trop facile si je l'emmène avec moi dans la forêt.

Alors que tu allais décliner la proposition pour boire quelque chose, l'Indien posa une question qui te fit perdre le sourire que tu peinais à afficher depuis le début. Tu avais réussie à l"oublier temporairement. Mais c'est vrai. Ta lanterne est là. Tu l'as juste posé, n'est-ce pas ?

Malheureusement, tu ne pouvais pas satisfaire la curiosité d'Anoki, bien que celui-ci eût fait preuve d'une immense gentillesse à ton égard. Il est humain, chose que toi, tu n'es plus depuis longtemps. Tu ne peux pas lui dire ce qu'elle contient.... Déjà qu'il pense que tu portes constamment un costume...

- Hé bien...C'est un cadeau que quelqu'un m'a offert. J'y tiens vraiment alors, je l'emmène avec moi un peu partout, hehe...

Tu étais nerveux en sortant ce mensonge. Cette..Chose? Un cadeau ? Franchement, tu t'en serais bien passé. Mais il y a des choses contre lesquelles on ne peut rien faire. Et dans ton cas...

-Finalement...Je ne suis pas contre boire quelque chose...De l'eau suffira!

Finis tu par demander gentimment, avant de finalement enchainer avec une question.

-V-Vous êtes ici depuis longtemps?...Et merci encore pour votre aide! Je...Je n'aurais pas jamais été capable de faire ceci.

code by Kanra sur epicode
Lun 3 Avr - 10:10
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 138
Dollars : 3135
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 23

Secret Files
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:
ft.
Marwin
«The tree needs help... Stupid bird...»
Vétérinaire malgré lui ~


Les deux coudes posés sur la table tout en gardant les bras croisés, Anoki écoutait les paroles du jeune homme déguisé. Il se maudit mentalement pour avoir troublé le bonhomme. Ce sourire si timide, en l'espace d'une seconde, il avait réussi à le faire disparaître. Il se contenta d'un mouvement de tête à la réponse du brun. Toutefois, ses yeux laissait transparaître une étrange lueur. Comme il était étrange pour lui d'être aussi expressif. D'habitude, il n'avait que deux masques à son actif : celui de la fatigue et son faux sourire d'homme d'affaire. C'était étrange...

« - Alors fais-y bien attention Ronkwe. »

Il se releva après que Marwin ai accepté un peu d'eau et se dirigea vers la cuisine. C'était assez « drôle » le fait qu'à chaque fois que le brun finissait chez lui, il se retrouvait toujours en face de ce foutu évier, à ouvrir le satané robinet pour verser de l'eau dans cette même carafe. Il était en train de se dire qu'il devrait désormais garder un broc d'eau sous le coude. Avec l'oiseau en pension chez lui, il était certain que les visites du garçon costumé se feraient plus nombreuses. La tache accompli, il retourna auprès de son invité non sans avoir au préalable attrapé deux verres et un petit bol.

Il installa son fardeau sur la table déversant de la carafe aux trois conteneurs. L'un fut pour Marwin, l'autre déposé devant les deux oiseaux et le troisième termina dans sa main. Lorsqu'il tendit le verre au petit brun, il ouvrit de nouveau la bouche. Non pas pour répondre à sa question mais pour tenter de faire passer un message.

« - Si un jour tu as besoin d'aide... Sache que je serai là pour toi. »  

Le ton était doux et empreint d'une certaine sincérité. Mais cette expression, aussi juste soit-elle, disparue bien vite derrière le faciès nonchalant. Son verre à la main, il retourna s'affaler sur son canapé. Il répondit alors à la curiosité du petit menteur avec son ton habituel, comme si sa dernière phrase n'avait jamais été prononcée, comme si cela avait été une illusion.

« - Tu sais, tu peux me tutoyer Marwin, je t'estime assez pour cela... Et puis ça m'évitera cette mauvaise impression d'être un vieux. Je suis né et ai toujours vécu à Gravity Falls. D'une certaine manière, on peut dire que ça fait longtemps que je suis ici. Mais tu sais... définir le temps est assez difficile car sa vision diffère d'un point de vue à un autre. Mais de rien, ce n'était pas grand chose et je pourrais t'apprendre. A soigner, si tu veux. Ce n'est pas sorcier. Tu verras, ta petite protégée va se remettre vite de son aile brisée. Fais moi confiance... »

Il avait changé le cour de la conversation, pour ne pas laisser son ton désormais rêveur. Il ne fallait pas qu'il soit transporté par un flot de questions et de réflexions. Mais en quelque sorte, il n'avait pas tort sur ce point : pour lui, le simple humain, ce qui lui semblait comme une éternité n'était qu'un battement de paupière pour d'autres... mais sur tous, le temps avait ce même pouvoir : les plus vieilles montagnes finissaient par s'éroder alors que le métal rouillait et s'ébréchait. Rien ni personne ne pouvait lui résister et tôt ou tard, il accomplissait son office. Mais il faisait aussi évoluer le monde dans lequel ils vivaient. Il était tout autant traite qu'allié. Un élément incalculable dans les engrenages de la Roue de la vie.

« - D'ailleurs ça me fait penser que je ne t'avais jamais croisé auparavant, et pourtant j'ai couru et découvert tous les recoins de la ville et ses environs. Ça fait peu de temps que tu as emménagé dans le coin non ? Tu te plais dans cette ville ? »
Sam 8 Avr - 17:14
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 100
Dollars : 631
Date d'inscription : 18/12/2016
Age : 20
Localisation : Dans la foret

Secret Files
Age du personnage: 15 ans
Alignement: loyal bon
Inventaire:

The tree needs help.... Stupid bird...
ft Anoki



Lorsque l'humain accepta avec bonté de t'apporter de l'eau, tu pris le verre dans une de tes mains, n'ayant plus à porter ton fardeau, sagement posé sur la table....Et heureusement que le récipient était petit et que tu ne pouvais pas voir ton reflet! Tu aimais oublier de temps en temps ce physique qui était le tien. Tu avais l'impression d'être dans un monde différant que les humains, une sorte de face cachée, que toi aussi dans le passé, tu n'avais jamais eu accès.

Tu finis par boire l'eau, tout en écoutant l'humain. Tu l'admirais tellement à présent..Il respirait à lui tout seul le respect et sans doute, une sagesse infinie. Si tu avais besoin d'aide... L'idée de laisser ton fardeau ici t'effleura légèrement.. Mais la crainte reprit très vite le dessus. Non. Pas encore. Peut-être un jour...Le jour où tu ne pourras plus supporter de devoir la trimballer partout, ou bien, le jour ou la foret deviendra trop dangereuse pour toi. Mais c'est encore lointain et non prévisible, et même si tu semblais avoir accordé ta confiance à Anoki, tu voulais garder ta lanterne à tout prix pour le moment.

Tu continuas de l'écouter parler, toujours avec ton air aussi impassible et ces yeux vide qui refléter très bien qu'il te manquer une chose particulièrement importante...et qui se trouver condamner dans une lanterne...Un jour...tu aimerais récupérer ton âme , quitte à ce que tu restes un monstre... Mais au moins, ta vie ne tiendra plus en fonction d'une stupide lanterne. Et tu serais déjà un peu plus "complet".

Puis, l'Indien finit par poser une question qui te tira de tes pensées. À vrai dire, bien que tu avais écouté Anoki, ton regard, c'était posé sur ton oiseau, puis sur ta lanterne..avant de revenir vers Anoki. Oh, cela devait être le bazar dans ta petite tête actuellement, mais tu y mettras de l'ordre plus tards.

- En effet...Je suis ici depuis peu de temps. Vous...pardon, tu as raison. Et...

La ville? Tu y mettais les pieds très rarement, tu pouvais essayer de te faire passer pour un humain, mais tes branches te trahissent tôt ou tard en revenant soudainement. Mais tu n'avais pas besoin d'aller en ville, ni de t'approcher des humains bien trop nombreux et bizarres à ton goût. Non. Il y en avait assez qui venaient en forêt. Mais que dire à l'humain ? Dire quelque chose qui ressemble à la réalité?

- Disons que je ne suis pas en ville. Je fais du...heu..Camping en forêt, j'apprécie le contact avec la nature. Et puis, il y a pas mal de visiteur, je ne m'ennuie pas vraiment non plus.

Du... Camping. Voilà la seule chose à laquelle tu avais pensé. Tu ne pouvais pas dire que tu te contenter d'imiter un arbre dans la forêt et d'essayer de te cacher des yeux humains.

-Et puis, ça change un peu de l'Écosse. C'est...Un peu plus calme et reposant.

Sauf les gnomes, qui sont un peu dérangeants. Et les humains aussi, mais pas tous. Ton amie à plume sembla te lancer un drôle de regard, presque accusateur. Quoi? Tu aurais dû dire la vérité ? Anoki est un simple humain, et tu n'avais pas envie de l'effrayer, ou de t'attirer sa colère. Il était si accueillant et gentil avec toi...Elle piailla un peu, ce à quoi tu répondit, oubliant sans doute la présence de l'Indien.

- Au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, je ne sais toujours pas comprendre le langage des oiseaux...

C'était certes inutile comme phrase, mais au moins, cela la fit taire. Tu soupiras...Avant de te souvenir que l'Indien était là, que tu n'étais pas tout seul, et que ce n'était pas le moment de se mettre à parler avec un oiseau. Vraiment pas.

- oh pardon ! ... Enfaite...Même si je risque de passer pour quelqu'un d'un peu benêt.. Que veux dire Ronkwe?
code by Kanra sur epicode
Dim 30 Avr - 18:20
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 138
Dollars : 3135
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 23

Secret Files
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:
ft.
Marwin
«The tree needs help... Stupid bird...»
Vétérinaire malgré lui ~


A la réponse de Marwin, le métis tiqua. Faire du camping en pleine forêt pourrait passer pour un certain temps mais ils se situaient à Gravity Falls, dans l'Oregon et les nuits froides de l'hiver allaient arriver à grand pas. Pour le moment les températures étaient clémentes mais il n'en serait pas toujours ainsi. C'était dangereux pour lui et sa famille. Certes camper était quelque chose de génial, lui-même étant petit s'amusait à dormir dans des campements de fortune avec ses amis dans les bois, mais uniquement en été. Lorsque passer la nuit dehors ne relevait pas du suicide.

Puis le jeune homme au costume parla d'un sujet toujours aussi intéressant mais qui toucha un peu plus à la curiosité de l'amérindien. L’Écosse. Ce qu'il connaissait de ce pays provenait des livres qu'il avait lu sur le sujet. Autant dire qu'il n'y connaissait rien. Terre de mystères et de légendes, il se demandait quels pouvaient être les paysages là-bas mais surtout quelles créatures pourrait-il rencontrer. Quels animaux pourrait-il croiser sur ces terres inconnues ? Quelles coutumes pourrait-il apprendre si un jour sa curiosité le poussait à s'envoler loin de ses terres natales ? Il y avait tout un monde à découvrir par delà l'horizon mais aurait-il le courage pour y faire face ? Tant de questions et si peu de réponses, si peu de temps pour pouvoir y répondre.

Les humains sont des êtres éphémères. Un battement de paupière et les voilà au crépuscule de leur vie. Aurait-il assez de temps et de motivation pour un jour découvrir le monde ? La grande question ne trouverait jamais réponse pour le moment.

Car il fallait surtout se concentrer sur la petite ville dans laquelle ils se situaient tous les deux. Gravity Falls. La ville de Gravity Falls où le mystère et l'étrange côtoyaient les gens très souvent. Mais depuis peu, ces phénomènes semblèrent redoubler un peu trop au goût du natif. Quelque chose clochait mais il ne le relèverait pas. Du moins pas pour le moment. Il laissait ce plaisir à des gens plus qualifiés que lui et attendrait patiemment. En retrait. Il attendrait le moment où il devrait jouer son rôle.

« - Oh un changement de vie alors ! Tu n'es pas la première âme à qui je viens en aide et qui arrivait d'un autre pays. La miss s'appelait Emma. Elle était française et perdue, maintenant elle est une habitante bien intégrée. J'espère que toi aussi tu arriveras à faire ta place. Gravity Falls peut paraître étrange mais c'est un lieu agréable. »

Il leva un sourcil interrogateur face à l'échange entre l'oiseau et Marwin et les laissa régler leur « différent ». Après tout, ce n'était pas un volatile blessé ou un jeune homme des bois qui allaient se battre et laisser sa demeure sans dessus dessous. Au pire, il récupérerai quelques plumes qu'il pourrait transformer en bijou ou pour orner un attrape-rêve. Il sembla que le petit brun gagna la partie car voilà qu'après une pique à l'encontre de son compagnon à plumes, ce dernier se mua dans un silence.

Mister bonnet rouge porta de nouveau son attention sur le maître des lieux et demanda quelques précisions quand à ce qu'il avait dit plus tôt. Après tout, le bonhomme venait d'une autre terre et n'était pas familier de ne pas connaître sa langue. Il n'allait pas le lier reprocher quand ceux qui se disaient de ce continent n'étaient même pas foutu de le faire. Un éclair passa rapidement devant son regard mais il s'atténua rapidement et c'est avec un regard bienveillant et un faible sourire qu'il lui répondit.

« - Cela signifie bonhomme. Il m'arrive des fois de parler en mohawk quand je suis un peu trop décontracté. Désolé, c'est une mauvaise habitude que j'ai pris. Mais je te rassure, ça ne se produit pas souvent. »

Cela arrivait surtout quand il baissait sa garde, face à des êtres où il sentait qu'il pouvait leur faire confiance. Le plus souvent avec Chenoa, sa petite sœur, mais elle le lui faisait rapidement la réflexion. Il ne comprenait pas pourquoi cela semblait la gêner qu'il parle cette langue. Après tout, elle faisait partie de leur patrimoine. C'était une partie d'eux qu'ils ne fallait pas oublier ni avoir honte. Bien au contraire. Il avait d'ailleurs essayé de la lui enseigner mais avait échoué tant et si bien qu'il avait fini par abdiquer. Encore une fois il avait abandonné.

Il attrapa son verre et le vida d'une traite. Avoir enfin quelqu'un avec qui parler lui avait asséché la gorge. Il se détendit sur son canapé tandis que son regard ne quittait pas son invité. Il semblait l'examiner sous toutes les coutures. Il avait tout de même certaines craintes quand à la sécurité de Marwin.

« - Tu sais je connais le camping pour l'avoir beaucoup pratiqué dans ma jeunesse. Toutefois j'espère que tu te doutes que les hivers ici sont beaucoup plus rudes qu'en Écosse. Cette solution ne pourra tenir que provisoirement mais je peux toujours t'aider dans tes recherches. »
Mar 9 Mai - 22:16
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 100
Dollars : 631
Date d'inscription : 18/12/2016
Age : 20
Localisation : Dans la foret

Secret Files
Age du personnage: 15 ans
Alignement: loyal bon
Inventaire:

The tree needs help.... Stupid bird...
ft Anoki


Lorsque l'Indien expliqua la signification du mot, tu essayas de le mémoriser, histoire d'avoir un peu de culture, et de ne plus passer pour un imbécile lorsqu'il l'utiliser. Une bonne chose de faite. Tu ne t'étais jamais penché sur les différentes langues qui pouvaient exister, à vrai dire, tu n'en avais pas vu l'utilité. Mais à présent, tu avais un tout autre avis sur la question.

Mais...il n'avait pas tort. Pour le moment, le temps était très agréable, mais lorsque l'hiver sera là.. Cela sera un peu plus compliqué. De plus, tu ne pouvais pas faire de feu de camp, sous peine de t'enflammer. Et pour le moment, mieux valait éviter ça.

Tu avais toujours l'habitude de te débrouiller seul. Les hivers en Ecosse ne t'avait pas effrayé et tu avais plutôt bien tenu. Il suffisait simplement d'agir comme un arbre. Été, printemps, automne, hiver, un arbre ne bouge pas, il endure en silence les caprices du climat. Alors pourquoi toi, tu ne pouvais pas essayer de faire ça ici ? ... Car même avec toute ta bonne volonté, malgré toute le choses que tu essayes d'oublier, il y a une chose qui te pourchasse tous les jours, une même pensée qui te martèle le crâne quand tu commences à devenir têtu.

Tu n'es pas née créature. Tu l'es devenu. Avec ou contre ton grès, tu avais choisi de le devenir, pour sauver quelqu'un qui t'était cher. Une personne toujours en vie, quelque part... Sinon...Tout ce que tu auras fait n'aura servit à rien.

Alors tu t'accroches à cet espoir, sans pour autant partir à sa recherche. Il ne te reconnaîtrait pas. Ou alors, il te rejettera sans doute. Ainsi, tu préfères vivre cet enfer en espérant que tout cela vaille la peine.

-En effet...Mais se ne sera si le premier ni le dernier, ce genre d'experience ne peut que m'endurcir d'avantage.

Mais que sous entendait-il-par tes..Recherches? Tu ne voulais pas spécialement vivre en ville...Se serait bien trop compliqué, alors que dans la forêt...Tu pouvais te cacher des yeux des ignorants!

- Que sous entends tu par...Mes recherches ? Je veux dire que, je ne cherche pas grand chose à part la tranquillité, bien que depuis quelque temps, j'ai remarqué que cela ne risque pas d'être le cas. Je survivrais l'hiver, comme aux précédents que j'ai pu connaitre. Je sais me débrouiller.

Tu te braque à nouveau, et d'un autre côté tu t'en voulait aussi. Ce bonhomme te proposer à chaque fois son aide, et tu semblait tout refusé. De quoi as-tu peur Marwin? Il a soigné ton unique ami et ne te rejette pas à cause de ta....Différence. Il n'a même pas demandé à ce que tu ote ton déguisement. D'ailleurs, même s'il aurait demandé, tu aurais eu l'air fin si tes branches surgissaient de manières aléatoires. Au moins là, tu n'avais pas de souci à te faire.

Finalement, tu finis par mettre de l'ordre dans tes pensées. A force de repousser les aides que l'humain offre, tu risque de t'attirer une mauvaise réputation à ces yeux. Et cet indien mérité amplement que tu baisses tes gardes. Est si tu agis comme...Ton.. "Ancien toi" ?

Ton regard se posa sur la lanterne, comme si elle pouvait offrir une réponse à cette question.Mais cette réponse, tu la trouvas seul.

- Après mainte réflexion...J'aurais sans doute besoin d'un peu d'aide pour ça. Si les hivers sont si rudes que ça... Je n'ose imaginer le reste.Pardonne-moi, je n'ai pas bien réfléchis au début..

Tu essaya de paraitre sincère, affichant à nouveau ce petit sourire sur ton visage inexpressif de base.
code by Kanra sur epicode
Lun 29 Mai - 13:52
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 138
Dollars : 3135
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 23

Secret Files
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:
ft.
Marwin
«The tree needs help... Stupid bird...»
Vétérinaire malgré lui ~


A la question du jeune homme, l'amérindien leva un sourcil. N'était-il pas au courant que les êtres humains faisaient souvent de longues recherches pour trouver leur habitation ? C'était souvent long et fastidieux. Alors pour un «jeune homme tout droit sorti des bois », cela allait se relever d'autant plus difficile. Les hommes c'étaient arroger le droit de posséder la terre, les bois n'y faisaient pas exception. Il y avait ces stupides lois qui vous interdisaient de construire votre maison là où vous en aviez envie. Permis de construire, salubrités des lieux, acte de propriété. Il fallait posséder tout un tas de papier pour vivre. A croire qu'il fallait même un permis pour pouvoir vivre.

Même le clan dont il état issu ne possédait leur réserve qu'avec l'approbation d'un traité. Encore une invention de l'homme cette chose. Parquer des vies, les enfermant dans un espace restreint sous prétexte qu'on avait récupérer leurs terres et qu'on leur laissait de quoi vivre. Mensonges. La terre n'appartenait à personne, ce papier n'avait aux yeux d'Anoki pas plus de valeur qu'un caillou sur la route. Pure invention pour se donner bonne conscience après avoir spoiler tout un peuple. Un moyen de dormir sur ses deux oreilles. Mais le moment n'était pas à l'amertume.

Après tout, il avait échappé à ce sort « grâce » au sang qui coulait dans ses veines : celui de son père. Métis, il n'avait pas hérité du même statut que les natifs véritables et avait suivi de train de vie de son riche de père. Loin de la réserve, au beau milieu de la ville parmi les autres enfants. C'est là qu'il avait grandi et apprit tout ce que « l'homme civilisé » avait à lui enseigner. Il devait partager son expérience avec ce jeune homme pour ne pas que ce dernier n'aille de gros soucis. Après tout, le camping sauvage était interdit.

« - Ce que je veux dire, c'est que tu auras besoin de toute l'aide nécessaire pour trouver une maison avant l'hiver Marwin. Et cette aide, je peux te la fournir grâce à mes relations. »

Il fixa quelques instants le jeune homme en face de lui, espérant qu'il ne se braque pas une nouvelle fois. C'était loin de là son idée mais il voulait lui faire comprendre certains points que le brun semblait ne pas avoir prit en compte. Sa voix fut plus douce.

« - Je sais très bien que tu peux te débrouiller tout seul Ronkwe... n'ai aucun doute là dessus. »

Puis le petit brun fixa quelques instants sa lanterne. C'est qu'elle semblait vraiment très importante pour lui. En tout cas, elle lui permit de changer d'avis et d'accepter enfin l'aide qu'Anoki lui proposait. Bien que surpris par ce revirement, le métis en sembla tout à fait ravi. Il afficha un faible sourire à son invité.

Il n'y a pas que les hivers qui sont dangereux dans ces bois... il y aussi les différentes créatures qui y vivent. Certaines sont inoffensives et d'autres moins. La toile d'une tente n'est qu'une maigre protection si tu te retrouves sur le territoire d'un hôte peu partageur.

Il se releva de son état avachit et attrapa un papier et un crayon d'un des tiroirs de sa table basse. Il posa le papier sur le meuble tandis qu'il gardait le crayon de sa main gauche. Il plongea de nouveau son regard bigarré dans celui de Marwin.

« - Alors que voudrais-tu ? Que je sache à quoi m'en tenir. »

Il était prêt à coucher sur le papier toutes les exigences du jeune homme.
Sam 3 Juin - 19:04
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Gravity Falls :: The forest-
Sauter vers: