Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

avatar
Messages : 328
Dollars : 7522
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 23
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

L'envol du Three Feathers [Solo]

MessageSujet: L'envol du Three Feathers [Solo] Mar 21 Mar - 17:31
◄► L'envol du Tree Feathers ◄►
I can't believe this moment's come
It's so incredible that we're alone
There's so much to be said and done
It's impossible not to be overcome
Will you forgive me if I feel this way
Cuz we've just met - tell me that's OK
So take this feeling'n make it grow
Never let it - never let it go
(Dont let go of the things you believe in)
You give me something that I can believe in



C'était enfin le grand jour ! Il attendait cela avec impatience. Des mois de travail acharnés pour en arriver là. Il avait dut verser sueur et sang pour rénover cette vieille bâtisse croulante, jouer d'huile de coude pour rafistoler tout ça. Bien sur il avait fait appel à des ouvriers mais certaines parties, considérées comme trop dangereuses ne leur étaient pas accessible. Il avait dut y aller, sous la désapprobation du maire, pour dégager les débris et aménager des passages surs. Il avait failli tomber à plusieurs reprises, malgré ses compétences, mais il y avait réussi et les travaux purent continuer.

Mais il n'avait pas dut batailler que sur le terrain, les permis de construction, les normes à respecter. Il était passé par tant de paperasses qu'il se demandait comment ses mains ne saignaient pas déjà. Oh combien ça avait été douloureux. Ces nuits à devoir veiller très tard et poursuivre au petit matin avec une journée de cours. Ce casino avait été une épreuve pour lui aussi bien mentalement que physiquement, mais jamais il n'avait perdu espoir. Après tout, il y avait des gens pour l'épauler, le soutenir alors que son corps était prêt à s'écrouler sur le sol.

Déjà il y avait sa chère petite sœur. Elle venait le retrouver après l'école pour lui apporter une pâtisserie ou une boisson chaude. A lui mais aussi aux homme sur le chantier. Ces gros baroudeurs étaient enchantés par sa gentillesse et son attention. Elle était aimé des hommes et faisait de petites actions qui, mises bout à bout, rendait leur quotidien moins difficile. C'était tout elle ça, aider les autres et les soutenir du mieux qu'elle pouvait. Il la voyait aussi jouer les infirmières intérimaires en bandant ou soignant un petit bobo par-ci par-là. Tous se prenaient au jeu et elle n'était pas la malvenue sur le chantier.

Mais il pouvait aussi compter sur le soutien infaillible de son meilleur ami Kanentokon. Une montagne de muscles et de gentillesse que celui-là. Il pouvait largement rivaliser en force avec Manly Dan, il en était persuadé. Il était la force brute qu'Anoki n'avait pas, soulevant des masses qu'il n'aurait jamais imaginé même quand il lui imposait de se ménager. Combien de fois Kanen avait joué les fortes têtes devant les réprobations de son meilleur ami, tout simplement pour l'aider. Car c'était un point fort de ce géant, il était fidèle et dévoué au possible. Ça avait tendance à gêner l'amérindien mais il lui pardonnait rapidement. Il ne pouvait pas faire autrement devant les yeux de chien battu que Kanentokon lui lançait.



Il avait aussi le soutien de son clan, de sa famille (et oui même ce vieux poivrot d'Edward avait décidé de retrouver les manches de son smoking pour l'aider), de ses amis d'école et de personnes proches de la famille. Certains des associés de son père, devenus amis, avaient même prêté assistance pour les travaux. C'était beau à voir toute cette énergie mise en commun. Chacun y mettait un peu du sien et ça leur permettait de gravir des montagnes. C'est donc avec leurs efforts combinés que l'édifice, qui avait subit le poids de l'âge et des catastrophes naturelles, put renaître de ses cendres. Il était la preuve qu'en s'entraidant on pouvait accomplir des miracles.

Les travaux étaient enfin terminés et des cris de joies résonnèrent un peu partout. On lança des casques et des chapeaux en l'air, certains se permettaient même une petite danse alors que d'autres sortaient leurs instruments pour entamer un air guilleret. Des applaudissements retentirent aussi, bien entendu et des remerciements fusèrent. Puis tous se regroupèrent devant le bâtiment flambant neuf et une photo fut prise.

Mais aujourd'hui Anoki n'était pas aussi enthousiaste qu'en ce merveilleux jour. Il était stressé au possible car dans quelques minutes il allait officiellement ouvrir le « Three Feathers ». Un doute l'assaillit. Et s'il ne réussissait pas à mener l'embarcation, et s'ils coulaient et entraînaient par la même occasion ses proches dans leur ruine. Il avait peur. Non, il était terrifié. Son estomac était noué tant et si bien qu'il n'avait rien put avalé de la journée. C'était atroce. Il avait chaud et froid en même temps. L'attente était effroyable. Est-ce que le temps lui-même jouait contre lui et passait plus lentement que d'habitude ? Il se le demandait vraiment en cet instant. Chaque seconde paraissait minute, chaque minute heure. C'était insupportable au possible et il se demandait s'il n'allait pas finir la journée avec un ulcère.

Faisant les cent pas dans le bureau du casino, il était semblable à un fauve en cage. Il attendait tout simplement le moment de son exécution. Les doutes l'assaillirent un peu plus : et si son père avait raison ? Et si cette affaire était vouée à l'échec ? Le vieux lui avait sorti qu'il n'avait pas les épaules assez solides pour gérer un tel bâtiment. Et c'est par esprit de contradiction qu'il avait reprit les travaux trop longtemps abandonnés pour lui prouver le contraire, de là où il était. Lui montrer qu'on pouvait être fier de lui.

Finalement, il s'arrêta quand on toqua à la porte. Invitant l'inconnu à entrer, il put voir deux soutiens infaillibles : Chenoa et Kanentokon. Tous les deux dans de magnifiques habits sortis pour l'occasion. Elle, une magnifique robe écrue et jade qui soulignait magnifiquement ses grands yeux de biche et son ami qui avait fait l'effort de porter un smoking. Il avait dut faire rager son tailleur avec tout ses muscles, à cette pensée un petit sourire naquit sur ses lèvres. C'est que ce grand couillon pouvait être maladroit des fois et se mettre dans des situations inimaginables sans s'en rendre compte.

Mais au moins son stress venait de descendre de deux crans. Peut-être que finalement il allait survivre à cette journée tout compte fait...

Sa petite sœur lui sauta littéralement au cou alors que son meilleur ami restait à quelques pas. Quelques paroles réconfortantes furent échangées et tous portèrent leur regard vers une photographie trônant fièrement sur un mur, en face du bureau en bois du natif. Celle qui fut prise ce fameux jour où les travaux étaient terminés. Un flot de souvenirs et de sentiments le submergea et une poussière taquina son œil au point qu'il ne versa une larme. Satanée poussière, il faudrait vraiment s'assurer que le ménage soit mieux fait...



La pendule carillonna dans l'édifice alors silencieux. Les jeux étaient faits. Il allait devoir ouvrir officiellement le casino en coupant le rubis rouge posé pour l'occasion. Est-ce qu'il aurait du succès ? Est-ce que les gens se plairaient ? Hésitant à faire les derniers pas, ce fut une large main dans son dos qui l'obligea à avancer.

Les portes s'ouvrirent alors sur la foule qui était présente pour l'événement. Malgré son allure stoïque, il ne put empêcher ses yeux de s'ouvrir en grand. Jamais il n'avait été sous les feux de la rampe comme maintenant. Il avait beau avoir revêtit une tenue pour l'occasion, à l'intérieur c'était encore le petit sauvageon polisson. Il s'avança alors pour se placer sur le pupitre. Une inspiration et une expiration. Sa bouche s'ouvrit enfin. C'est là alors que débuta son discours. Les débuts étaient timides et hésitants mais au fur et à mesure qu'il parlait, il gagnait confiance en lui.

À chaque parole, il se rappela des gens qui l'avaient aidé. Les mains tendues alors qu'il était agenouillé au sol. Il s'en retrouva ragaillardi et ses paroles furent emplies d'une détermination forte. Pour eux, il n'avait pas le droit de douter. Ses paroles étaient pleines d'assurance et de résolution, il n'avait même plus besoin de ce fichu bout de papier pour lui rappeler ce qu'il devait dire. Il en détacha le regard pour le porter, fier, dans la foule qui le fixait. Il espérait que de là où ils étaient ses parents le regardaient.

Voir jusqu'où ils avaient pu aller par leurs propres moyens. De son regard, il pouvait voir quelques têtes qu'il connaissait : le meilleur ami de feu son père, monsieur Charles. Il pouvait aussi retrouver son grand-père. Les membres de la tribu shoshone étaient là aussi, les ouvriers ne manquèrent pas non plus à l'appel ni même les quelques journalistes d'ailleurs.

Tant de monde pour son projet. C'était un rêve devenu réalité. Il termina enfin son discours, voilà une bonne chose de faite, et s'avança ciseaux en main pour accomplir la dernière étape. L'argent du métal passa sur et sous le tissu. D'un mouvement de tête, il invita sa petite sœur à le rejoindre et d'un mouvement synchronisé la fratrie sectionna le tissu carmin qui chut lentement au sol. Ils rentrèrent dans le casino, bientôt accompagnés par la foule qui prit possession des lieux. Ça allait être une longue soirée mais au moins il n'avait plus peur. Car il savait que s'il chutait, il y aurait toujours quelqu'un pour l'aider à se redresser. Et puis il avait une chance pour que sa bonne étoile rayonne sur son « Tree Feathers » et le fasse prospérer.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» présentation Bob Solo [Validée]
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)
» Rompre la solitude (Solo acquisition Kuchiyose)
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» Entrainement et agrandisement avant le combat d'arêne {solo}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Gravity Falls :: Redwood Highway :: Casino-