Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

Aller à la page : 1, 2  Suivant
" Invité "
avatar
Who am i !

“Si tu veux l’arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie.”

MessageSujet: “Si tu veux l’arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie.” Mer 22 Mar - 11:47
“Pluie du matin n’arrête pas le pèlerin.”

     Un jour de pluie est toujours agréable, non ? On apprécie toujours la pluie ! On se met au chaud, on sirote un petit thé, un chocolat chaud, on accompagne son breuvage d'un plat bien consistant pour avoir chaud, on s'emmitoufle dans un plaid ou dans un des pulls de Mabel, puis on lit, on joue en famille, on dessine, ou on hiberne... Oui, vraiment, bénies soit les jours de pluie... SAUF en cette date, pas le jour où une superbe exploration en quête d'animaux fantastiques pacifiques était planifier afin de pouvoir faire de nouveaux croquis ! Pas ce jour attendu depuis le début de la semaine, à regarder le beau temps qui était présent comme par hasard durant les cours, à se dire à quel point cette journée serait agréable et enrichissante ! C'est pas possible, mais c'est pas possible... Zoey regardait les gouttes se projetant sur la fenêtre de sa chambre, complètement déconfite. Elle avait tout prévu, sa journée était parfaite, planifiée de A à Z, la météo avait été scrupuleusement étudiée, les affaires préparées 2 jours avant, ses crayons étaient impeccablement taillés, près à esquisser ne serait-ce qu'une simple moustache a caractère fantastique, tout était parfait ! Et là ? De gros nuages gris gorgés de pluie apparaissent en une nuit et stagnent sur Gravity Falls ?

« Rhâââ ! Mais comment voulez-vous que j'observe quoi que ce soit avec ce temps pareil ?! Aucune créature ne voudra mettre son nez dehors ! Et puis ah ! Même si il y en avait, je ne pourrais même pas la dessiner ! Non mais franchement ! C'est quoi ce revers de situation là ?! 

    La contrariété semblait avoir toucher la jeune fille, et ce n'était pas peu dire. Zoey était littéralement énervée contre la pluie, et comme si ça pouvait faire partir les nuages, elle brandit fougueusement son majeur vers le ciel. Une fois le geste fait, elle se concentra pour chercher son habituel optimisme qui semblait s'être caché. Elle se pinça l’arête du nez en fermant les yeux.

- Bon réfléchis Zoey, il doit bien y avoir un plan de secours, ou je ne sais quoi...

   Tandis que son regard se perdait sur les murs de sa chambre, ses yeux se fixèrent sur une feuille de journal tenue par une punaise. Elle s'en approcha pour la lire, et au fur et à mesure qu'elle s'avançait dans sa lecture, un sourire commençait à apparaître sur son visage. Elle était là sa solution ! Il s'agissait d'un vieil article, où Stan, Mabel et Dipper Pines ainsi que Soos avaient découvert une mine peu commune, celle-ci était remplie de dinosaures fossilisés dans la sève des arbres, leur état étaient intacts, une merveille de la nature, et la rumeur disait qu'un ptérodactyle avait réussi à s'en dégager. C'était parfait pour elle ! A l'abri de la pluie, remplie de dinosaures tous aussi intéressants les uns que les autres, et si quelque chose se passait mal, elle pouvait escalader les parois, Zoey était ravie, elle avait trouvé son plan de secours. Elle se dépêcha d'enfiler son coupe-vent et ses bottes, elle rangea ses chaussures d'escalades dans son sac, vérifia une énième fois que son sac contenait tout ce qu'il fallait, puis passa le seuil de la porte avec un grand sourire. Mais la réalité la rattrapa bien vite quand la pluie s'intensifia. Elle reprit alors sa moue renfrognée, qui fut cachée pendant un instant par un prospectus d'une réduction de -90% sur les couches pour cochons. Les poings sérrés, elle émit un grognement et se mit en marche, n'évitant même pas les flaques d'eau. Une petite heure après avoir marché sous la pluie, Zoey se retrouva devant l'église abandonnée, en effet l'entrée de la mine y était indiqué dans le journal. Mais son caractère peureux avait repris le dessus... Et si un monstre s'était abritée ici ? Et si la sève avait fondue et qu'un immense Tyrannosaure l'attendait pour me dévorer ?  Zoey se mit à imaginer toutes sortes de scénarios tous aussi horribles les uns que les autres, la faisant partir dans ses pensées,restant tout à fait immobile, ne faisant même plus attention à la pluie.

Citation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 239
Dollars : 6535
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 23
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

“Si tu veux l’arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie.”

MessageSujet: Re: “Si tu veux l’arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie.” Mer 22 Mar - 18:06
ft.
Zoey Bensan
« Si tu veux l'arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie. »
It's raining men ~

« - BORDEL DE MERDE ! »

Tel était le cri du cœur de la feignasse nationale alors qu'il constatait le magnifique temps qui glorifiait sa journée. Il avait eu le droit à UN jour de repos. Un seul jour et il avait fallu que cette journée soit baignée sous la bénédiction des nuages et de la pluie. Mais ce n'était pas grave, après tout ce n'était pas du tout comme s'il avait prévu de passer une journée en forêt pour se ressourcer, n'avait aucunement projeté de se détendre en faisant quelques exercices. Non pas du tout !

Jurant une nouvelle flopée contre le temps qui avait envie de le faire chier, il fini tout de même par se risquer à sortir. Après tout, les bois étaient encore assez denses pour qu'il puisse tenter de trouver son parcours d’entraînement sans finir complètement trempé. Sa bonne étoile n'allait tout de même pas le lâcher à ce point. Non ?

Non. Tout simplement non. Et il allait l'apprendre plus tard. Pour le moment le voilà qui démarrait sa voiture, après tout durant la matinée il avait eu l'impression que les précipitations c'étaient quelques peu calmées, ou peut-être était-ce justement ça : rien qu'une stupide impression. Parce qu'au fur et à mesure qu'il avançait en direction de la forêt, la pluie s'intensifiait à tel point que ses essuies-glace n’arrivaient plus à endiguer les flots qui se déversaient sur sa pauvre Mustang.

« - De mieux en mieux... »

Fit-il, amer, tout en éteignant le moteur. Pas la peine de dépenser plus d'essence pour rien. Il resta quelques temps à écouter le bruit de la pluie frapper contre ses carreaux. Dans d'autres circonstances, il aurait trouvé ce bruit apaisant mais pas aujourd'hui. A cause d'elle, il était coincé dans sa voiture au lieu de profiter d'une bonne bouffée d'air frais dans les bois. Il ne sait pas combien de temps il resta ainsi, seuls les clapotis pour sons aux alentours, mais c'était assez pour qu'une fine couche de buée se forme sur les vitres.

Maintenant il ne voyait plus rien. Quelle joie... Oh douce ironie quand tu nous tiens. Puis il n'en put plus. Merde à cette pluie. Merde à ce temps pourri. Il allait sortir malgré les éléments qui se liguaient contre lui. Les conséquences seront pour plus tard. Claquant donc rageusement sa portière, il traîna des pieds dans le sol boueux tout en se cachant derrière sa sempiternelle capuche. Toujours fidèle à son poste mais serait-elle assez suffisante pour supporter la pluie et le vent qui semblaient s'intensifier au fur et à mesure que le jour s'avançait.

Il était trop tard pour faire marche arrière et il lui semblait que non loin de trouvait une église en ruine. Il commença alors une course à grandes foulées pour tenter de trouver les lieux au plus vite. Il sentait que son manteau blanc et bleu ne pouvait plus retenir les trombes qui se déversaient sur lui. Traversant les différentes couches de vêtements pour refroidir sa peau chauffée par son soudain effort.

Plus que quelques petits efforts et il serait enfin à l'abri et peut-être pas complètement trempé. Au pire, il pourrait toujours faire un feu de camp pour se réchauffer en attendant que l'orage passe, si il passait un jour. De plus en plus frigorifié, il vit enfin les lieux tant espéré mais avec quelqu’un, immobile, devant. Quelque peu curieux, il réussi à faire arrêter ses dents de claquer pour prendre la parole.

« - Tu devrais vraiment te mettre à l'abri, je sais que ce n'est qu'une vieille bâtisse mais au moins elle te protégera de la pluie. Tu risques d'attraper la mort à rester sous la pluie. »

Puis, sans en attendre plus d'elle, il entra dans le bâtiment et alla se placer sur l'un des nombreux bancs encore en relativement bon état. Il constata toutefois qu'il n'avait pas entièrement raison sur un point, l'eau s'infiltrait dans les lieux à cause d'un énorme trou dans la toiture. Mais qu'est-ce qui avait pu provoquer un truc pareil ? Il chassa cette pensée pour reporter son regard ambre et noisette vers la porte pour voir si l'inconnue avait décidé de le suivre.  
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

“Si tu veux l’arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie.”

MessageSujet: Re: “Si tu veux l’arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie.” Jeu 23 Mar - 14:16
"Pluie du matin n'arrête pas le pélerin"


« - Tu devrais vraiment te mettre à l'abri, je sais que ce n'est qu'une vieille bâtisse mais au moins elle te protégera de la pluie. Tu risques d'attraper la mort à rester sous la pluie. »

    Hein ? De qui ? Qu'est-ce que ? Zoey sortit de ses pensées, tirée de sa rêverie par le son d'une voix, mais de qui ? Elle tourna sa tête à droite, puis à gauche, avant de tout simplement regardé droit devant elle. C'est à sa grande surprise qu'elle y vit un homme qui tentait de s'abriter tant bien que mal. Mais que faisait-il là ? Il s'était probablement perdu... Non non, il m'aurait demandé de l'aide avant de m'inviter à s'abriter. Il devait connaître cette église d'avant, était-il au courant pour la grotte et ses dinosaures ? Peut-être que lui aussi est en exploration... Il faudrait que je lui demande...Zoey ne s'en rendait pas compte, mais à se poser toutes ces questions, elle n'avait pas bougé d'un poil, et surtout, elle restait fixer le jeune homme, source de ses interrogations. Lorsqu'elle s'en rendit compte, elle fit prit d'un soudain sentiment de gêne. Oh merde, c'est vraiment trop bizarre, c'est super dérangeant, il va me prendre pour une cinglée la merde la merde ! Vite, réagis, fais quelque chose ! Pensa-t-elle. Elle prit alors une grande aspiration, garda sa poitrine gonflée pour montrer une certaine assurance, et vint se réfugier dans l'église. Une fois à côté de la personne, elle se rendit compte qu'elle était de taille bien médiocre par rapport à lui, le peu d'assurance qu'elle avait tenté de montrer était plutôt misérable. Elle relâcha alors son aspiration, se sentant bien stupide d'avoir voulu prouver quoi que ce soit, et puis, ça devait la rendre encore plus bizarre. Elle enleva sa capuche ruisselante d'eau pour laisser apparaître ses yeux améthystes et ses tâches de rousseurs. Elle ébouriffa ses cheveux et les attacha en une queue de cheval. Enfin, elle jeta un coup d’œil derrière elle, et prit conscience de l'endroit plus qu'étrange où elle se trouvait, ses yeux ne purent s'empêcher de s'écarquiller, ils brillaient d'excitation, quel endroit merveilleux ! Cette aura mystérieuse, ces ruines dignes d'un paysage post-apocalyptique, Zoey se mit à imaginer ce que donnerait la scène au crépuscule, les lumières seraient magnifiques se dit-elle. Prise dans son engouement, elle ne put s'empêcher de le partager avec l'inconnu.

- Vous avez vu ? Vous connaissez cet endroit ? C'est vraiment merveilleux !

    Il fallait qu'elle esquisse ce lieu, ça donnerait une magnifique introduction pour le chapitre qu'elle réservait sur les dinosaures pour son futur livre. Elle prit maladroitement son sac, l'ouvra en vitesse, sortit son carnet et un fusain, et se mit à dessiner debout, les yeux bougeant à toute allure, passant du paysage à son carnet, elle essayait de retranscrire tout les détails, la mousse sur les pierres, la nature qui reprenait peu à peu du territoire sur la bâtisse, les traces de l'ancienne utilité du bâtiments, oui, ce lieu avait quelque chose de superbe.

- C'est superbe, regardez-moi ça ! Cette rencontre entre la nature et le travail humain , la nature qui reprend ses droits, c'est fascinant, un véritable petit trésor pour les personnes en quête d'inspiration...

    Si Zoey était déjà admirative devant ce paysage, elle n'avait alors pas idée de ce qui lui réservait la mine... Quel bonheur de voir un trésor là où certains ne voient que des ruines
.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 239
Dollars : 6535
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 23
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

“Si tu veux l’arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie.”

MessageSujet: Re: “Si tu veux l’arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie.” Jeu 23 Mar - 15:57
ft.
Zoey Bensan
« Si tu veux l'arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie. »
It's raining men ~



Silencieux, il regarda la jeune fille rentrer à son tour dans l'église. C'est qu'elle en avait mit du temps pour se décider à le suivre. Bon, okay elle avait pour elle que ce n'était pas très intelligent de suivre un parfait inconnu dans un lieu isolé. Il n'avait vraiment pas réfléchit à ce point quand il avait invité la « demoiselle de la pluie » à le rejoindre. Mais au moins, elle fini par écouter ses conseils et entrer. C'est avec une drôle de dégaine qu'elle alla se poster non loin de lui, son sourcil relevé sous sa propre capuche, il la fixa continuer son petit manège tout en ne pipant mot. Qu'essayait-elle de faire de la sorte ? Paraître imposante ? C'était un peu raté...

Elle avait l'air plutôt louche en fait et il fini par se dire que le plus en danger en cet instant c'était probablement lui. Mais la gamine dégonfla sa stature et il chassa bien vite cette idée de sa tête tout en laissant échapper un soupir amusé.

Pendant ce temps l'inconnue abaissa sa capuche dévoilant de grand yeux violets, des cheveux de couleur auburn et une multitude de taches de rousseurs. Ces petits points le firent sourire et il dévoila les siens, bien plus foncés, en abaissant à son tour sa capuche. Mais lui avait clairement eu moins de chance que la jeune fille était son visage ruisselait d'eau alors que ses longs cheveux ébènes collaient à sa peau sombre. Pendant qu'elle s'attardait à coiffer sa chevelure dans un chignon sauvage, lui entreprit la tentative d'essorer la sienne. Super. Il était trempé de la tête aux pieds, mieux valait trouver de quoi se chauffer ou il sautait qu'il allait passer son lendemain au lit avec une vilaine fièvre.

Il s’affaira par la suite à enlever son manteau trempé et le tordit dans tous les sens pour en extraire le plus d'eau possible. Il ne prêtait plus vraiment attention à la deuxième âme dans ce lieu. Les cheveux et sa chemise blanche plaqués sur lui par l'eau, ne lui laissaient pas vraiment de protecteur contre cette légère brise qui venait le titiller de temps en temps. Se maudissant pour sa bêtise, il fut toutefois sorti de ses pensées par la voix de l'inconnue. Elle avait décidé de sortir de son silence et il la fixa de son regard ambre et noisette.

Son expression fut illisible quelques instants, comme plongée dans d'intenses réflexions. Mais l'étincelle de la vie retrouva ses pupilles qui balayèrent alors le décor qui les entourait. Ce n'était pas un lieu de culte de son peuple mais une certaine aura mystique y planait. L'endroit était à l'abandon et pliait sous le poids des années mais pourtant il pouvait encore ressentir la majesté de ce lieu intemporel. Ces pierres étaient empreintes de l'énergie des prières d'autrefois, il en ressentait chaque vibration, résonnant dans son corps jusque dans son âme. Ses paupières se fermèrent quelques instants, il ressentait l'énergie des lieux. Mais aussitôt qu'il les rouvrit, le charme avait été comme rompu.

« - C'est vrai. »

Admit-il, dans un murmure songeur, la voix encore rêveuse de la transe qui l'avait si fugacement animé. Il n'aurait jamais cru qu'un bâtiment en ruine puisse avoir un tel impact sur lui. Voulant reprendre contenance, et ne pas alerter la brunette, il continua d'une voix plus neutre.

« - Je connaissais cette église de réputation mais n'avais jamais eu l'occasion de m'y rendre. C'est une merveilleuse découverte je dois l'avouer. »

Son regard fut attiré par les soudains gestes de l'inconnue, la voilà qui fouillait son sac. Sûrement allait-elle sortir un appareil photo pour immortaliser de nombreux clichés les lieux qui les entouraient. Une certaine surprise le parcouru quand il découvrit le carnet et les fusains qu'elle en sorti. Une dessinatrice. La curiosité piquée ua vif, le voilà qui s'avança doucement vers elle, pour tenter d'avoir un aperçu sur ses esquisses.

Alors que ses yeux étaient calmes et ciblés sur le papier, ceux de la jeune femme étaient volatiles, bougeant au gré des détails qui semblaient accaparer son attention. Une nouvelle fois ils étaient opposés. C'était vraiment joli ce qu’elle faisait. Il allait finir par jalouser sa dextérité à manier le morceau de bois calciné entre ses doigts experts... ou peut-être que plus tard il se risquerait à lui demander quelque cours. Ça pourrait toujours être utile s'il voulait un jour continuer le grimoire de ses ancêtres.

« - C'est magnifique en effet. La nature nous prouve par cela que malgré toute l'énergie et le savoir-faire humain, avec de la patience et de la douceur elle reprend petit à petit ses droits. »

Puis il s'éloigna d'elle, la laissant tranquille pour terminer son dessin. C'est vrai qu'avoir une personne, collée contre son épaule pour fixer son travail, n'était pas vraiment du goût de tous. Il fit alors quelques pas et remit son manteau toujours trempé mais assez essoré pour espérer le protéger de cette petite brise qui semblait s'acharner sur lui depuis tout à l'heure. Mais peine perdue, elle semblait le poursuivre dans ses mouvements. Arrivé à un monticule de ce qui fut jadis la toiture de l'église, il remarqua même qu'elle semblait s'intensifier, comme en provenant.

Assez curieux, il se mit à dégager quelques poutres et tuiles brisées pour s'apercevoir que l'amas cachait en réalité un trou. Un peu d'exercice lui permettrait sûrement de se réchauffer pensa-t-il alors qu'il se mit à utiliser toute sa force pour dégager les plus gros morceaux. Le tas diminua au fur et à mesure qu'Anoki envoya ça et là les différents éléments qui le constituait et dévoila un bien étrange trou. Sans quitter des yeux sa découverte il alerta sa complice, même si le bruit de ses actions avait très certainement dut attirer son attention.

« - Miss, je crois que je viens de découvrir quelque chose... »

Son regard se mit à pétiller de curiosité tandis qu'il essayait de voir à travers l'obscurité du trou nouvellement découvert. Peine perdue, ses yeux ne purent rien distinguer parmi les ténèbres sous eux. Il ne restait plus qu'une solution. Il attrapa un morceau de corde qui trainait non loin d'eux, c'est que bouger les décombres leur avait permit de découvrir plein de surprises parmi les gravats, et le noua à sa taille. Il allait descendre en rappel tandis que sa cabine téléphonique qui lui faisait office de portable servirait de lampe torche.

Doucement mais surement, le voilà qui descendait la paroi rocheuse pour s'enfoncer toujours plus profond dans le centre de la terre. De temps en temps, le voilà qui s'arrêtait pour jeter un coup d’œil dans les environs afin d'y déceler d'éventuelles anomalies. Jusqu'à ce qu'il atteigne enfin le sol. Mais pas le temps de trainer, il avait une grotte à visiter. Empochant son unique moyen d'éclairage, il s'avança.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 740
Dollars : 1898
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 26
Who am i !

Secret Files
Age du personnage:
Alignement: Chaotique Mauvais
Inventaire:

“Si tu veux l’arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie.”

MessageSujet: Re: “Si tu veux l’arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie.” Mer 10 Mai - 7:59
Le membre 'Anoki Lawrence' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Evenement' : 6
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 740
Dollars : 1898
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 26
Who am i !

Secret Files
Age du personnage:
Alignement: Chaotique Mauvais
Inventaire:

“Si tu veux l’arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie.”

MessageSujet: Re: “Si tu veux l’arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie.” Lun 5 Juin - 11:40






Jet évènement: “Si tu veux l’arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie.”

Mais alors que vous descendez dans la mine, vous apercevez une lanterne. Il semblerait que vous ne soyez pas seul ici-bas et bientôt, vous entendez la voix d'un homme avec un fort accent s'exprimer à vous, assez surpris.

-What are ya doing here? That's pretty dangerous, you should really skedaddle before something bad happen!

Il regarde un instant autour de lui en agitant sa lanterne à droite puis à gauche, émet un moment de pause puis la redirige vers vous. Après tout, il n'a rien à dire puisqu'il est lui aussi ici, semblant étudier les lieux de manière minutieuse. Son ton est loin d'être menaçant et sa volonté n'est pas de vous donnez des ordres, plutôt de vous conseiller.

-Well I guess that's safe but don't run with the big dogs.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 239
Dollars : 6535
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 23
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

“Si tu veux l’arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie.”

MessageSujet: Re: “Si tu veux l’arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie.” Sam 24 Juin - 0:30
ft.
Zoey Bensan
« Si tu veux l'arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie. »
It's raining men ~


Avec son téléphone pour seule source de lumière à travers ces chemins qui s'enfonçaient dans la terre, l’amérindien avançait tout en découvrant un nouveau visage de la terre. Lui qui marchait chaque jour dessus sans s'en rendre compte, se sentait si petit en cet instant. Il avait laissé la corde avec laquelle il était descendue bien accrochée à la paroi pour sa remontée. Il était donc désormais équipé que de son portable, des clés de sa voiture et de rien d'autre. Mais bon, il ne craignait vraiment rien. Gravity Falls était une paisible petite bourgade sans histoire, rien d'intéressant ne s'y passait. Les gens n'avaient donc aucune raison de se méfier.

C'est peut-être pour cela qu'il s’engouffra sans crainte dans le ventre de la terre. Le silence régnait ici-bas. Quiétude et obscurité étaient toutes deux maîtresses dans ce lieu rempli d'histoire. A travers chaque pierre, chaque roc se dévoilait les vestiges des vies d'autrefois. La nostalgie le gagna. Est-ce que ses ancêtres avaient foulé ces lieux comme lui désormais ? Il passa l'une de ses mains contre les parois. C'était frais. La vie avait déserté les parages, ce n'était qu'un musée. Non, un cimetière dans lequel se reposaient pour l'éternité les êtres qui les avaient précédés. Chaque pas qu'il faisait était un voyage à travers le temps.

Mais il s'avéra qu'il n'était pas le seul voyageur dans les boyaux de la terre, une autre lumière chassa l'obscurité qui semblait l'entouré et bientôt il discerna la silhouette d'un autre homme, bien plus que petit et plus âgé que lui. Il s'en approcha mais garda le silence.

L'homme le mit en garde avec un accent et un patois fort prononcé tant et si bien qu'il ne compris que très difficilement ce qu'il lui disait. Dangereux ? Comment de tels lieux mystiques pouvaient être si dangereux ? Il leva un sourcil circonspect devant ce bien étrange personnage haut en couleur.  Le voilà d'ailleurs qui semblait inspecter les lieux à l'aide de sa lanterne. Au moins avec ce truc, ils pouvaient voir plus clairement qu'avec son téléphone. Plus la peine d'user de batterie pour rien, il éteignit son appareil et le rangea dans l'une de ses poches.

L'homme sembla se raviser et changea de ton. Il était peut-être temps de faire place au dialogue ? En tout cas l'amérindien ouvrit enfin la bouche.

« - J'ai découvert ce passage et j'ai juste voulu savoir où il menait. Et vous, que faites-vous ici tout seul ? Je peux peut-être vous aider ? »

Après tout, ils avaient été tous les deux des inconscients à se balader seuls dans un tel lieu. Pour Anoki cela relevait de la stupidité, mais pour l'homme, peut-être qu'il en savait un peu plus sur les lieux. Après tout, c'était lui qui l'avait prévenu des dangers des lieux et qui semblait analyser la situation avec plus de sens critique que lui. Il semblait savoir là où chercher. Le suivre pour le moment était ce qui semblait être le choix le plus judicieux pour le Snake.


« - Je pourrais savoir ce que nous risquons à nous promener ici ? Que peut-il arriver ? »

Mieux valait prendre le plus d'informations possibles pour ne pas risquer de se faire surprendre et de pouvoir agir en conséquence. Plus il en savait et mieux il pourrait faire face à la situation.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 740
Dollars : 1898
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 26
Who am i !

Secret Files
Age du personnage:
Alignement: Chaotique Mauvais
Inventaire:

“Si tu veux l’arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie.”

MessageSujet: Re: “Si tu veux l’arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie.” Ven 4 Aoû - 17:07






Jet évènement: “Si tu veux l’arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie.”

L'homme essaye de ne pas braquer la lanterne vers vous pour ne pas vous gênez mais la garde de côté pour vous illuminez tout deux. Vous apercevez du matériel près de lui, visiblement sorti de son sac: une truelle, des pinceaux, un grattoir, du ruban, une corde, un mètre, une boussole et bien d'autres éléments qui s'apparente....à l'exploration? Visiblement, ce mec est un professionnel, ses mains sont d'ailleurs un peu sale lorsqu'il se décide à vous la tendre par politesse certainement, bientôt il se ravise pour essuyer ses mains dans une serviette qu'il avait pris avec lui et vous la retendre.

-Well...I'm busy as a stump-tailed cow in fly time y'know? I reckon you can be usefull but I'm an archeologist so you can't do my job good ol' boy!

Il ria amusé mais satisfait de votre initiative, pourtant, il vous tend la lanterne, comme comme acceptant que vous l'aidiez à ce sujet. Ou alors peut-être veut-il vous montrer....oui ça, derrière vous, il le désigne du doigt. Un dinosaure! Non. Plusieurs! Mais ils semblent...prisonnier de quelque chose de visqueux et collant de couleur orangé....qu'est-ce que c'est? Il vaux mieux ne pas approcher, on ne sait jamais. En tout cas cela répond à votre question et aussi au pourquoi cet archéologue se trouve ici.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 239
Dollars : 6535
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 23
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

“Si tu veux l’arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie.”

MessageSujet: Re: “Si tu veux l’arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie.” Lun 14 Aoû - 21:24
ft.
Zoey Bensan
« Si tu veux l'arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie. »
It's raining men ~

Suivant le drôle d'homme, Anoki se trouva au final dans un site archéologique. Du moins c'est ce que laissaient présager les différents éléments autour d'eux. Les mains sales de l'individu allaient d'ailleurs en ce sens, le voilà qui lui en tendit une. Pas le moins du monde rebuté par un peu de poussière et de terre, il voulu la lui serrer mais l'homme se ravisa bien vite et la nettoya tant bien que mal pour la lui retendre. Il se dépêcha de la prendre cette fois et lui offrit une franche poignée de mains.

L'étrange homme lui confirma être un archéologue et refusa poliment son offre de l'aider. Il haussa les épaules. C'était lui qui voyait après tout, il n'allait pas insister. Mais contre tout attente il lui tendit la lanterne. Se pourrait-il que finalement le plus vieux ai tout de même besoin d'un petit coup de pouce ? Il dissimula son petit sourire en coin et allait accepter de faire porte-lumière quand il remarqua que ce geste n'avait pas pour but de lui adresser l'objet mais bien de lui montrer quelque chose.

Quelque chose de grand, d'écailleux et qui était censé avoir disparu depuis un sacré bout de temps déjà. Putain c'était quoi ce bordel ? Il n'allait pas dire que cet homme s'appelait Hammond et qu'il allait lui refaire le remix de « Jurassik Park » ? Spoiler mec, c'est un fiasco total et les dinosaures en plus de s'enfuir, se sont fait un sacré petit casse-croûte des employés du parc.

Toutefois il n'arrivait pas à éloigner son regard de la créature prisonnière de la matière visqueuse et ambré. Matière qui ressemblait à de la résine. Cette magnifique texture collante qu'il avait le « bonheur » de se foutre dans les cheveux et sur ses vêtements quand il s'amusait, étant jeune, à grimper aux conifères. À chaque fois c'était galère pour tout enlever et bien souvent il se faisait gourmander par son connard de père pour avoir encore été « traîner les bois et faire son sauvageon », comme il le lui faisait si bien remarquer.

Si son regard était toujours posé sur le préhistorique animal, son corps c'était conforté à son instinct de survie qui lui avait suggéré un retrait stratégique. Au moins maintenant il comprenait pourquoi l'homme au fort accent était ici et surtout pourquoi il était assez stressé lors de leur première rencontre. Se pourrait-il qu'il y en ai d'autres dans les galeries, et qu'ils soient libérés. Si c'étaient de petites créatures, il serait plus qu'heureux d'en récupérer une et de l'adopter mais si l'évadé était un gros carnivore ne voulant rien d'autre que se faire une collation, lui non plus n'avait pas vraiment envie de faire sa rencontre.

« - Je vois... Les fossiles ne sont pas trop votre truc, vous préférez quand il y a un peu plus de chair autour des os... »

Fit-il, songeur, à l'inconnu. Par contre si leur prison était assez gluante c'est qu'elle avait sûrement prit un coup de chaud et cela augmentait les chances d'escapades. Il ne savait pas s'il pourrait gérer un tel troupeau. Bien que faire du rodéo sur un dinosaure était une idée assez tentante, il préféra jouer la carte de la sûreté.

« - Par contre, je pense qu'il serait préférable de baisser votre lanterne monsieur, ce qui les retient ne me semble plus aussi solide et la chaleur risquerait d'accélérer leur libération. Je n'ai vraiment pas pour envie de finir dans le ventre de l'une de ces bêtes. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 740
Dollars : 1898
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 26
Who am i !

Secret Files
Age du personnage:
Alignement: Chaotique Mauvais
Inventaire:

“Si tu veux l’arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie.”

MessageSujet: Re: “Si tu veux l’arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie.” Dim 20 Aoû - 15:17






Jet évènement: “Si tu veux l’arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie.”

« - Je vois... Les fossiles ne sont pas trop votre truc, vous préférez quand il y a un peu plus de chair autour des os... »

-Welp, that's not really a piddle but to discover something like that, y'know, that takes the cake!

Oui l'homme était lui même très surpris d'avoir découvert quelque chose d'aussi intéressant, pendant un instant il resta pensif et émit même un leger rire lorsque vous semblez aussi nerveux, une bonne distance de quarante mètres vous separait des dinosaures, il ne semblait pas inquiet donc que la chaleur de la lanterne affecte plusque là cette sorte de "cryogénisation" étrange. Non, ce qui le souciait était tout autre chose, son matériel attirait son regard et bientôt le voilà deposer la lanterne sur le sol et ranger celui-ci.

-I'm aiming to go back here for more research as for now, I'm leaving.

L'homme reprend sa lanterne, vous sers à nouveau la main après avoir repris son matériel sous le bras et quitte les lieux. Bientôt vous vous rendez compte qu'il a fait tomber un de ses écris sur le sol. Peut-être pourrez-vous un jour le lui rendre lorsqu'il reviendra ici, en attendant, il est à vous.

Acquis: La découverte d'une caverne préhistorique sous Gravity Falls




Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Si tu veux l’arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie [Steve]
» SAGE ☞ je veux pas du ciel comme royaume
» Si je veux être une altesse, je dois faire des prouesses....
» « La vie c’est comme un arc-en-ciel, il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs. »
» La vie est comme un arc-en-ciel : il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Gravity Falls :: The forest :: Mines-