Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

avatar
Messages : 335
Dollars : 7553
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 23
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

Faire le premier pas. [Mission - Day 1]

MessageSujet: Faire le premier pas. [Mission - Day 1] Dim 16 Avr - 14:25
◄► Faire le premier pas. ◄►
Ma cherie Mademoiselle,
It is with deepest pride and greatest pleasure
That we welcome you tonight
And now, we invite you to relax
Let us pull up a chair
As the dining room proudly presents
Your dinner!

Be our guest

Be our guest

Put our service to the test
Tie your napkin 'round your neck, cherie
And we'll provide the rest


Ça y était enfin, la fête foraine avait commencé et Tristan avait ouvert les portes de la fête foraine. Chacun était prêt à remplir son rôle. Chacun ? Pour une fois oui. Même Anoki. La feignasse était anormalement concentré et faisait preuve d'un enthousiasme et d'un professionnalisme qui ne lui faisait généralement défaut. Comment était-ce possible ? Lui, le paresseux notoire, prêt à partir au quart de tour.

La foule devenait de plus en plus dense autour d'eux. L'animateur avait donné le ton, il fallait se démener pour satisfaire le public. Les danseurs commencèrent alors leurs acrobaties et il les suivit, mélangé parmi eux. Le tempo était donné la musique et les applaudissements du public. Caché au milieu des autres saltimbanques, il suivait minutieusement leurs gestes. Il était un pantin parmi tant d'autres, noyé dans le groupe de ses confrères. Il n'était même pas dans les premiers rangs. Seule sa couleur de peau plus foncée pouvait attiré le regard sur lui et encore.

Des couleurs, il y en avait de toute part. Leurs costumes bariolés étaient là pour attirer le regard plus que leur faciès. Il était composé d'une chemise blanche, dont les manches bouffantes donnait un peu de volupté à leurs mouvements répétés, attachée à l'avant par une ficelle de couleur au niveau de la poitrine. Bien entendu, l'amérindien n'avait pas été jusqu'à faire l'effort de la serrer au maximum, ce qui laissa un peu transparaître un peu de sa poitrine basanée. Après tout, un peu de fan-service n'avait jamais fait de mal.

Un petit saut dans les airs synchronisé et le reste du costume apparaissait, une simple ceinture de ruban de la même couleur que le lacet de la chemise venait se tortiller harmonieusement autour de leurs hanches mises à rude épreuves par les gestes répétés. Cet accessoire retenait ainsi la chemise et le pantalon noir. Mais on pouvait voir que chacun portait aussi une brassière, dans la couleur du costume, à chacun de leurs bras. Pour le métis ces apparats lui rappelaient vaguement les siens, qu'il portait sur son long manteau, même s'il aurait préféré les accommodés de plumes.

Quelques pas chassés sur le coté et leurs gambettes se révélaient. Il fallait bien les tendre pour être les plus gracieux mais certains dévoilaient là des spaghettis flagadas. Il fallait espérer que le public ne s'attarderait pas sur ces quelques fautes. En tout cas, leurs muscles étaient tendus et révélés sous le tissu noir de leur pantalon moulant. Ça par contre, l'amérindien avait eu du mal à le digérer. Ce truc collant lui serrait un peu trop les parties et manquait de lui faire un simili-string à chaque fois qu'il devait exécuter un saut de cabri. Il le sentait, à la fin de la journée il allait se retrouver avec un fessier rougit. Au moins ça allait contraster avec la couleur de sa tenue : bleu. Car même s'il était noir, ce pantalon avait toutefois deux rayures colorées au niveau des cotés, partant du haut des cuisses pour terminer sa chute au niveau des chevilles.

Un demi-tour sur une pointe dévoilait enfin le dernier morceau de la tenue, les si célèbres chaussures de danse. Là aussi dans un noir des plus sobres, elles étaient retenues au niveau de la cheville par des boutons à pression. Ces vêtements sans semelles leur permettait une certaine souplesse au niveau des pieds et étaient renforcés à l'avant pour soutenir les danseurs lors de leurs pointes.

Une simple révérence pour terminer la première série de pas et les gens purent constater qu'Anoki avait tronqué sa sempiternelle coiffure de la demi queue de cheval pour une tresse serrée évitant ainsi de se retrouver avec les cheveux plein la figure. Bien entendu, malgré tous ses efforts, quelques tiffes sauvages tombaient ça et là à cause des pirouettes répétées. La prochaine fois, il rajouterait certainement un peu de gel pour consolider la coiffure...

Le groupe commença à s'éloigner sous les applaudissements lorsqu'un mouvement de foule fit tomber une pauvre petite malheureuse. Elle en récolta une écorchure au genou assez douloureuse pour la faire sangloter. Les danseurs s'arrêtèrent, se regardant les uns les autres pour savoir comment réagir, ce n'était pas prévu dans le scripte ceci. Les gens commencèrent alors à s'attarder sur l'enfant qui pleurait alors que le sang du natif ne fit qu'un tour.

En deux pas de course, le voilà à genou devant elle pour regarder les dégâts. Plus de peur que de mal mais une cliente triste n'était pas bon pour les affaires. Il défit alors le ruban qui retenait ses cheveux indisciplinés et récupéra une bouteille d'eau non loin, il trempa le tissu et commença à en tapoter doucement le membre meurtri pour nettoyer la plaie. Tout en s’occupant du bobo, il complimentait la demoiselle sur son courage, la réconfortant d'une voix tendre et douce. Son geste eu tôt fait de remplacer les larmes de chagrin par un grand sourire enfantin. C'était une chose magique chez les enfants, ils pouvaient passé comme ça du rire aux larmes en quelques instants.
Une fois les soins terminés, le voilà qui utilisa le reste du ruban non mouillé pour l'entouré autour du genou et lié dans un joli nœud papillon.

« - Voilà un ruban pour une petite princesse bien courageuse. »

Fit-il, attentionné, sous le regard de son public. Mais ses collègues avaient arrêté eux aussi de danser leur danse. Ce n'était pas bon et s'il faisait rien, ça allait très certainement barder ce soir pour leur matricule. C'est alors qu'une petite idée lui trotta dans la tête. Il se releva et tout en surjouant le rôle d'un prince il se mit à inviter l'enfant à danser avec lui. D'un mouvement de tête, il intima à ses collègues de faire de même et bientôt plusieurs petits couples se formèrent alors qu'un cercle se dessina pour une piste de danse improvisée.

Certains avaient prit plusieurs clients et dessinèrent de petits rondes. Peu à peu les applaudissements s'intensifièrent alors qu'Anoki salua sa cavalière qu'il laissa aux soins de ses collègues. Au moins la situation avait été sauvé. Il s'éloigna quelques instants, fixant le ciel bleu et d'un ton froid il se mit à murmurer.

« - Tu vois vieux con... je peux y arriver... »

« - Anoki ? »

L'acier visible dans ses yeux disparu aussitôt alors qu'un large sourire fatigué ornait ses traits tirés par l'effort. Il se retourna et tomba nez à nez avec sa chère petite sœur.

« - C'était très gentil ce que tu as fait pour la petite fille. »

Pour toute réponse, il haussa les épaules tout en se grattant l'arrière du crâne. C'est vrai qu'il avait plus agit par instinct et sur un coup de tête. Tout avait été bon pour ramener le sourire à cette enfant. Mais au moins sa joie et ses rires c'étaient propagés et le résultat était plus que suffisant.

« - Ce n'était vraiment rien tu sais... »

Mais quand il releva son regard bigarré, il croisa une main tendue et un sourire doux. Levant un sourcil, il ne comprit les intentions de sa sœur que lorsque cette dernière attrapa son bras libre et le tira de nouveau dans la ronde. De nouveau sous les feux, il ne put que suivre les pas de danse imposé par sa cavalière espiègle. Mais loin d'en être furieux, il lui rendit un timide sourire alors qu'ils continuèrent leur danse. Finalement, ça n'allait peut-être pas être une épreuve si difficile que cela.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 779
Dollars : 2003
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 26
Who am i !

Secret Files
Age du personnage:
Alignement: Chaotique Mauvais
Inventaire:

Faire le premier pas. [Mission - Day 1]

MessageSujet: Re: Faire le premier pas. [Mission - Day 1] Mar 18 Avr - 19:00





Mission: Faire le premier pas.

Mission réussie! La fête foraine est une réussite, grâce à vos pas de danse, les gens se pressent de plus en plus vers l'entrée. Venez donc prendre votre paye...et quelques extra.

Récompense: 40$
Bonus pour le rp de + de 1200 mots: 40$





Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mission "complication"
» Entraînement I - On a toujours besoin d'un plus faible que soi. [Pv : Shin]
» Faire le premier pas... du moins essayer (pv Lynn) TERMINE
» Lily-Rose N. Stevenson || Viens petite fille dans mon comic strip
» Sortir, c’est faire le premier pas pour tourner la page - Kaya L. Jager

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Ailleurs :: Archives :: Fête foraine-