Gravity Falls: D VXQQB GDB

Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...
 

Grace isn't everything. [Day 2 - Mission]

 :: Gravity Falls :: Fête foraine :: Manèges :: Cirque Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 142
Dollars : 3155
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 23

Secret Files
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:
◄► Grace isn't everything. ◄►
Ma cherie Mademoiselle,
It is with deepest pride and greatest pleasure
That we welcome you tonight
And now, we invite you to relax
Let us pull up a chair
As the dining room proudly presents
Your dinner!

Be our guest

Be our guest

Put our service to the test
Tie your napkin 'round your neck, cherie
And we'll provide the rest



Deuxième jour, pour le moment il tenait le bon bout. Plus que trois jours et son rôle de danseur serait enfin derrière lui. Tu verras vieux con, tu verras... le voilà qui était avachit dans la loge réservée au staff. Il était bien loin le danseur gracieux et tonique, là il avait plus l'air d'une flaque prête à s'étale sur le sol. Certes l'eau était souple et les ondins ondulaient avec grâce sur sa surface mais les similitudes restaient là.

Le liquide humain était pensif car peu de temps après son arrivée sur les lieux, on était venu lui annoncer une nouvelle des plus emmerdantes. Il fallait se trouver des accessoires pour accompagner ses danses. Plus facile à dire qu'à faire. On lui demandait cette fois que ses danses soient plus captivantes. Il fallait donc un objet hors du commun, quelque chose qui fasse réagir la foule. Ça n'allait pas être de la tarte de satisfaire pareille demande. Résigné, il se releva lentement et se dirigea vers le chapiteau. Peut-être qu'observer les autres artistes à l’œuvre lui donnerait des idées. A défaut, il pourrait toujours jeter un coup d’œil dans le coffre pour voir ce qui lui était proposé.  

Le chapiteau était encore sombre à cette heure matinale et, comme il le craignait, les rares âmes présentes étaient en train de s'échauffer et s'étirer plutôt que d'entamer leurs prouesses corporelles.

Pour une fois mon gars, tu es arrivé un peu trop tôt mon gars...


Mais il n'abandonna pas pour autant. Direction les nombreuses malles dissimulées derrière le rideau pour voir ce qu'ils avaient en réserve. Il ouvrit la plus grande, espérant y trouver du choix et se pencha pour examiner ce qu'il contenait.

Plusieurs choix s'offraient à lui comme le célèbre ruban qu'il refusa sans prendre la peine de les toucher. Refus catégorique et sans appel. La suite, bien que meilleure, ne l'enchantait pas plus. Il y avait bien les massues, objets un tant soit peu plus virils, mais jouer les majorettes à plein temps n'était pas pour lui, il avait déjà bien assez morflé avec son pantalon durant le premier jour et ne voulait pas du tout réitérer l’exploit de se faire remarquer de nouveau. Les cerceaux, mis de coté aussi mais cette fois par peur que ses mouvements de bassins n'attirent de nouveau les groupies qu'Apocrypha avait eu la gentillesse de dégager. Ce n'était pas parce qu'elles étaient assez dessinées sous son tissu hier qu'il fallait que ces folles s'obstinent à mater ses fesses.

Bon le premier coffre n'avait pas été un franc succès, il le délaissa et s'attaque au second, plus petit. Après tout, ce n'était pas la taille qui comptait. Mais mauvaise pioche, c'était un contenant à vêtements et rien ne l'aiderait à satisfaire la demande de ses chefs. C'est donc avec un soupir qu'il e referma pour s'attaquer au troisième contenant.

Espérons que cette fois-ci ce serait la bonne...

Cette fois des ballons de toutes les tailles. Il ne savait pas vraiment jongler et abandonna l'idée d'essayer de l'apprendre en une journée. Bordel, ils n'étaient pas dans une série télévisée où le héros pouvait apprendre des techniques secrètes en une heure, non ils étaient dans la réalité. Pour sur qu'il captiverait le public en tentant de jongler, mais ce serait plus en tant que clown. Idée à proscrire. D'autres rubans bariolés s'offraient à lui, c'était toujours hors de question.

Pendant ces réflexions, l'orchestre avait commencé à jouer quelques notes pour accompagner les échauffements des artistes. C'était assez entraînant pour être honnête. Bien rythmé et rapide à souhait. Si seulement il pouvait trouvé quelque chose pour faire honneur à cet air enfiévrant. Les équipements standards ne l'aideraient pas vraiment. Non. Cette fois, il fallait se creuser la cervelle pour trouver quelque chose d'original. Quelque chose de surprenant. Il interrompit ses recherches et alla s'installer sur les bords de la piste, assit à coté de ses collègues pendant que le lanceur de couteaux s'affairait à son entraînement. Il le voyait manier ses lames avec une telle dextérité. C'était impressionnant. D'autant plus que cela avait le don de mettre le public en haleine à cause de la dangerosité de la prestation.  

C'est ça ! Il était habitué à manier des armes. Il pourrait peut-être utiliser cela à son avantage. Il se souvint alors d'une arme qui avait un jour attirer son attention : la corde shéng biāo. Ce projectile métallique fixé à une corde était très intéressant dans son utilisation. Mais trouver pareille chose n'était pas aisée, surtout dans une fête foraine. Il fallait donc trouver une alternative dans le même goût.

Il se releva et trouva une corde qu'il s'amusa à faire tournoyer autour de son bras tout en cherchant ce qu'il pouvait bien y accrocher. La réponse lui vint tout bonnement de la musique. Ces accords de guitare endiablés. Oui, il allait donner chaud aux spectateurs. Pourquoi chercher dans le conventionnel quand on voulait de l'extraordinaire. De l'épatant. De l’époustouflant même ! Il allait mettre le feu. Dans tous les sens du terme. Ces satanés rubans le suivaient depuis tout ce temps ? Et bien grand mal leur en a prit.

Il reposa la corde sur le sol et récupéra deux chaînettes dans lesquelles il imbriqua en boule deux rubans. Quelques curieux arrêtèrent leur activité pour tenter de savoir ce qu'il mijotait dans son coin. Se rappelant de ses anciennes expériences sportives et martiales, il commença à faire tourner doucement ses deux nouveaux joujoux : deux bolas faites mains. Le pied frappant le sol au rythme de la musique, il s'autorisa un quart de tour alors que les boules de tissus tournoyaient toujours plus vite autour de lui.

Ses pas qui au départ étaient hésitants, se firent plus sures, plus sauvages. Il prenait confiance en lui et mettait de plus en plus de puissance dans ses élans. Habité d'une beauté sauvage, presque animale, le voilà qui se mit à tourner sur lui-même avec aisance alors qu'on commençait à l'accompagner par des applaudissements au rythme de la musique. Ils allaient goûter à l'exotisme d'un sauvage aujourd'hui. Mais avant de donner son maximum, il allait devoir donner quelques modifications à sa tenue. En effet, il avait remarqué que ses manches bouffantes n'étaient pas des plus pratiques pour ce qu'il comptait entreprendre.

Il s’arrêta net dans ses mouvements et posa ses accessoires au sol sous l'incompréhension de quelques uns. Il en profita pour retourner à l'une des malles de tout à l'heure, disparaissant derrière le rideau pour revenir quelques minutes plus tard habillé d'une veste moulante sans manche et ouverte à l'avant. Quelques rires complices de la part de la gente féminine l'accompagnèrent tandis qu'il murmure au cracheur de flammes quelques instructions, puis il retourna jusqu'à ses nouvelles alliées qui avaient été laissées là où il les avait posées plus tôt.  

Les ayant de nouveau en main, le show pouvait continuer vers son apothéose. La musique sembla s’intensifier avec les mouvements de l'amérindien. Cette fois c'était lui qui menait la danse. Des rires vinrent se mêler alors qu'on accompagnait en frappant le sol du pied. Ils avaient beau être en automne, il faisait tout d'un coup bien chaud dans le chapiteau. C'est là que le gros bonhomme avec lequel Anoki avait discuté plus tôt décida de se lever et enflamma l'un de ses souffles juste dans la trajectoire des bolas du natif, les embrasant au passage. Il maniait désormais deux boules incandescentes qu'il faisait tourner tout autour de lui, son corps se mouvait avec agilité alors que son pied frappait avec énergie. Toute cette sauvagerie, c'en était captivant et harmonieux. Un plaisir pour les yeux de ces demoiselles.

Les traînées ardentes commencèrent enfin à s’essouffler alors que le corps du danseur luisait maintenant d'une couche de sueur. Il avait donné son maximum pour épater la galerie. Montrer de quoi il était capable. Mais au moins ils avaient eu un florilège de ce qui les attendait lors de sa future représentation. La respiration haletante et les muscles tendus, il n'avait pas autant donné depuis un certain temps, même ses entraînements au tomahawk lui semblèrent plus doux en cet instant. La bête sauvage laissait peu à peu place au jeune homme flemmard de d'habitude. Il fit quelques pas et s'écroula net sous le regard médusé de ses collègues. C'est alors qu'une voix grave se fit entendre de l'ouverture.

« - Ne vous en faites pas, il fait toujours ça... »

Comme pour confirmer les dires, voilà qu'on pouvait entendre la respiration lente de la feignasse qui commençait doucement à roupiller sur le sol. Les deux silhouettes se rapprochèrent dévoilant leur identité jusque là cachée par le contre-jour. La plus frêle était Chenoa tandis que l'imposant inconnu se dévoilait sous les traits de Kanentokon, alias le meilleur ami / souffre douleur d'Anoki. Sans la moindre difficulté, il récupéra son patron échoué au sol et le déposa sur son dos.

« - Il sera de nouveau opérationnel dans maximum une heure. »


Sans demander son reste, le voilà qui faisait demi-tour avec son fardeau sur le dos en direction des loges pour lui permettre de se reposer quelques temps. C'est qu'il devait s'assurer que l'autre mollusque basané réussisse son pari.
Mer 19 Avr - 0:43
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://gravity-falls.forumactif.com
Compte Fondateur
Messages : 656
Dollars : 1659
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 25

Secret Files
Age du personnage:
Alignement: Chaotique Mauvais
Inventaire:






Mission: Grace isn't everything.

Mission réussie! La fête foraine continue de battre son plein, vous avez fini votre premier spectacle et avez sût captiver la foule. Venez donc prendre votre paye...et quelques extra, vos collègues, charmés par vos efforts, vous offre même de quoi vous réveillez; un bon café.

Récompense: 70$ + café
Bonus pour le rp de + 1600 mots: 50$





Jeu 20 Avr - 22:17
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Gravity Falls :: Fête foraine :: Manèges :: Cirque-
Sauter vers: