Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

avatar
Messages : 170
Dollars : 2833
Date d'inscription : 26/03/2017
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 91 (looks like he's 30 tho)
Alignement: Neutre, bon.
Inventaire:

You should've shopped online | ft.Tristan Smilovski - Day 2

MessageSujet: You should've shopped online | ft.Tristan Smilovski - Day 2 Lun 1 Mai - 18:41
You should've shopped onlineFaith S. & Tristan S. Inventaire :
- Chest Binder
- Pendentif


Le dîner c'était vraiment bien passé, quand bien même si les manières de Faith et son éducation ne lui permettait pas d'envisager quoique ce soit vis-à-vis de son accompagnateur. Celui-ci avait été à la fois vraiment amical et sympathique, tour à tour rieur, délicat, charmeur puis plus sérieux, ce que Faith appréciait chez lui. Il avait d'excellentes manières à table et ils échangèrent longuement sur leur éducation respective avec un grand sourire aux lèvres. C'était un bon début de soirée, il fallait l'avouer.

Toutefois, le fait que le danois se tenait dans un endroit public et que son interlocuteur n'était autre qu'un humain, il n'avait pu empêcher un sentiment de malaise naître et demeuré durant tout le repas, légèrement voilé par sa naïveté tranquille et la joie de pouvoir interagir comme une personne normale avec ce qu'il pouvait à présent considérer comme un ami.

Richard avait fait fort en choisissant un restaurant français. Un peu loin et horriblement cher, mais ça en valait le coup. Sans compter que ce bourguignon avait été vraiment succulent, Faith était ravi d'avoir goûté ce plat pour la première fois et d’en avoir une si bonne impression.

•••

Alors qu'il était occupé à découvrir les joies d'un bon restaurant -soit cela ne courait pas les rues de Gravity Falls, soit ce n'était au niveau de son portefeuille- il apprit que le brun n'habitait pas dans le coin et dormait à l'hôtel le temps que son contrat avec la fête foraine se finisse. Il habitait à la limite-est de l’Oregon, proche d’Ontario, avec sa sœur et ses neveux.
Ils discutèrent de tout et de rien comme le font des amis de longue date qui se retrouve après quelques années de séparations, et Faith se dit que pour une fois, ce n'était pas si mal d'avoir quelqu'un avec qui badiner. Parler de la pluie et du beau temps n’avait jamais été aussi divertissant –et pourtant le blond était un roi dans ce domaine.


Ils avaient rapidement échangé leur contact et le blond avait poliment proposé de raccompagné son acolyte...jusqu'à son taxi, of course.

Ils s'étaient quittés sur une simple poignée de main digne des poignées de mains les plus banales de ce siècle et des précédents, puis Faith avait pris le chemin du retour, tout à fait satisfait de sa soirée.

•••

Le son strident de son réveil résonnait toujours dans sa tête lorsqu’il arriva à son boulot, le matin suivant. Cette fois, plus de changement, il s’occuperait du magasin de souvenirs toute la journée à moins que quelqu’un ne le prévienne d’un changement. Et mon dieu, il espérait que ça n’arriverait pas. La boutique était pour  le moment bien tranquille comparée à ce qu’il avait traversé la journée d’avant. Gérer une gamine capricieuse n’était pas vraiment un problème pour lui, et réarranger des étalages en conseillant quelques parents sur l’objet le plus inutile qu’ils pouvaient acheter à leur bambin de 3 ans serait du gâteau.

Mais il avait peut-être surestimé un peu trop la magie de la fête foraine… Son succès récent était passé à la trappe et l’excitation retombée, il était redevenu le galérien maladroit et timide qu’il était en public. Une heure n’était pas encore passée et il s’emmêlait déjà dans tout ce qu’il entreprenait. Il avait inversé des piles d’articles à plusieurs reprises et confondait les prix de telle marchandise avec un autre.

Si hier avait été son jour, cela ne devait pas être le cas aujourd’hui.

Le pauvre changeur avait besoin de se ressaisir, et vite. Il pouvait sentir le regard noir du gérant dans son dos et l’idée d’avoir à l’affronter à la prochaine catastrophe lui faisait froid dans le dos. God, il se rapprochait de lui en plus, le fieffé vilain !

Pitié, faites qu’il ne s’approche pas de moi-… ! Non, ne regarde pas vers lui idiot, il va te remarquer ! Tourne lui le dos et range donc les jolies boîtes à leur place !

Ses épaules étaient beaucoup trop tendues et son visage beaucoup trop crispé pour qu’on ne remarque rien. Il sentait ses cheveux s’hérisser sur sa tête.

Du coin de l’œil il pu voir le bonhomme s’éloigner lorsqu’un autre employé lui déclara qu’il pouvait prendre sa pause.

Agh, saved! It won’t last forever though. Back to work right away now, dork!

Faith pu reprendre son occupation tranquillement, sans se douter que son infortune n’en avait pas finit avec lui. Quelque chose passa à côté de lui en quatrième vitesse, ce qui le fit se tourner dans la direction du mouvement d’un coup. UNE FLÉCHETTE ? Non. Pas du tout, à vrai dire, il s’agissait d’un petit garçon courant dans les allées étroites et…Était-ce un pistolet dans sa main ? Bon, la couleur fluo le rassura déjà un peu : ce n’était qu’un simple jouet qu’il avait dû tirer d’une étagère. Il n’empêche qu’il flairait la menace arriver, oh que oui !

Maman, regarde !

Eh, petit, tu ne peux pas juste partir comme ça !  Après un court temps de réaction, le danois se mit à courir derrière lui mais le mal était déjà fait. Le gosse passa devant le meuble où était posé toute une série de jolies boules à neiges dans lesquelles on pouvait trouver des personnages en plastique à l’effigie de la mascotte et de ses amis, ainsi que quelques attractions du parc ou des monuments connus. Et bien sûr, il la cogna avec son jouet en plastique, la faisant trembler assez pour que quelques unes d’entre elles s’approchent dangereusement du bord. Plus de choix, il ne serait jamais assez rapide, pourtant il fallait essayer ! Faith s’élança vers le sol duquel s’approchaient deux orbes en verre. Ses paupières se fermèrent, redoutant le choc mais ses paumes restèrent grandes ouvertes vers le haut, prêtes à réceptionner la marchandise.

BOUM.

Son menton heurta le sol et il glapit en sentant le sol froid. Ses yeux s’ouvrirent en grand et les deux boules à neige étaient intactes dans ses mains. Il n’y avait plus aucun signe de l’enfant turbulent, par contre…Il va se faire taper sur les doigts. Le danois soupira longuement, complètement défait.

Il voulait rester étaler sur ce sol pour toujours ! Mais cela aurait été trop facile.

Soudain, un pied se heurta à son corps et il sentit quelqu’un trébucher sur lui pour tomber.

Oh god.

Faith voulu se relever sur le champ, mais le choc provoqué par les chutes successives des deux hommes entraîna une nouvelle boule à neige à se précipiter dans le vide. Pas vraiment dans le vide, puisqu’elle se brisa sur le crâne du métamorphe qui lâcha un énième geignement surpris. Lört ! Non mais, c’était finit oui !

Il sentit du liquide s’écouler dans ses cheveux et dégouliner dans sa nuque, et il espérait vraiment que ce n’était que le liquide du satané objet décoratif.


T-toutes mes excuses, je ne voulais pas-… !



Il se remit sur ses pieds et aida le client à se relever. C’était un jeune homme aux cheveux blonds. Client ?... N’était-il pas un membre du staff, lui aussi ? Il lui rappelait beaucoup le gars qui s’était chargé de l’ouverture de la veille… Se répandre en excuses n’allait aider personne ici.


E-est-ce que tout va bien, vous avez mal quelque part ?


Sa tête lui faisait mal, mais la douleur n’était pour le moment que minime. L’adrénaline était le meilleur antidouleur du monde après tout ! Le seul point positif de sa situation était que le patron était absent, occupé à fumer ou à boire un triple expresso serré, quelque part, loin de-là.

Il pouvait sentir ses yeux le piquer et les larmes monter, plus dues au stress qu'à la vilaine boule qui avait littéralement éclatée sur sa tête quelques minutes plus tôt.

Oh god, quand est-ce que ses ennuis allaient s’achever ?



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 180
Dollars : 2073
Date d'inscription : 11/12/2016
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 17 ans
Alignement: ???
Inventaire:

You should've shopped online | ft.Tristan Smilovski - Day 2

MessageSujet: Re: You should've shopped online | ft.Tristan Smilovski - Day 2 Sam 6 Mai - 12:12
You should've
shopped online.




Objet/s:
Cape de visibilité partielle
Téléphone Portable
Totem Faucon


« The whole fairground with all its memories would soon be smashed into the dust. »

Jamais on n'avait connu garçon ayant une aussi grande poisse, c'était à la limite du surnaturel, non mais regardez-moi, il suffisait de si peu pour que le garçon se ramasse...même sa propre famille aurait honte de lui. Non mais June, ça ce n'était pas nouveau, mais son père...le plus cool et sympa qui soit parfois se demandait de qui il tenait cette maladresse. Certainement pas de lui ni même de sa mère...non à vrai dire, il n'avait jamais été aussi maladroit par le passé. Tout ça, c'était depuis la mort de la figure maternelle, depuis qu'il tentait désespérément de rentrer dans le moule. Mais au moins, ces derniers temps, parce qu'il essayait de s'améliorer et changer, on avait vu une nette amélioration mais parfois il fallait croire que monsieur était un peu trop tête en l'air. ou peut-être était-ce le fait d'avoir vu cette personne manquer de s'étaler qui l'avait fait s'élancer vers lui pour le secourir.....en retard. Bien joué Tristan. You fucked up, man.

Et au lieu d'arranger la situation et apporter son aide, il fit l'exact opposé et s'étala de tout son long sur le pauvre homme. CRASH. Quelque chose était tombé sur eux, mais quoi? Enfin sur eux, il semblerait que "l'heureux chanceux" était l'autre homme et que le bruit ressemblait à du verre. Alors, ayant fermé les yeux sous le choc comme n'ayant pas l'envie de voir l'atrocité de la suite des événements, il rouvrit un oeil pour constater que l'autre homme non seulement avait de l'eau, d'une anciennement boule de neige, répandue sur lui, mais en plus a cela se mélangeait le sang d'une vilaine blessure infligée par les morceaux de verres. Aoutch. Ce n'était pas beau à voir et pourtant l'espace d'un instant il fixa ce sang avant de s'écarter de lui pour lui laisser le soin de se redresser. Il ne pu s'empêcher de vérifier que lui, allait bien et constata qu'en effet, le liquide l'avait légèrement éclaboussée le visage et le col mais rien de bien grave. Il souria doucement à cette main qui se tendait vers lui et la saisit pour se redresser puis la lâcha pour épousseter ses vêtements, rajuster son nœud papillon et remettre....ah. Il observa autour de lui et récupéra son chapeau sur le sol inondé...et l'agita pour retirer l'eau. Uuuuh...non il n'allait pas remettre ça sur lui, il allait devoir en récupérer un autre. Tsss dire qu'il était venu ici pour simplement voir par curiosité ce qu'ils proposaient.

-Well it seems, you're as lucky as me.

Il lui accorda à nouveau un regard ambré avant de sourire à nouveau d'une manière presque trop pur, on aurait cru être en présence d'un ange gardien qui venait accomplir une mission sur terre, peut-être venait-il prendre en pitié le pauvre Faith? Sa voix n'était peut-être pas la plus viril qui soit mais il s'en dégageait une certaine chaleur et un grand calme malgré la situation, comme si elle signalait une grande tolérance. Mais le voilà bientôt tendre délicatement un morceau de tissu vers lui.

-I'm fine, thanks. C'est plutôt toi qui va mal...are you alright?

Mais alors qu'il se rapprochait de l'autre homme en haussant un sourcil -attendez...est-ce qu'il allait pleurer? C'était peut-être plus sérieux que ce qu'il pensait...- il remarqua quelque chose sur l'étal. Une boite à musique? Oh comme elle était belle! Il s'en approcha en passant à côté de lui après lui avoir donner le morceau de tissu dans le but de s'essuyer. Oh mais c'est qu'il y en avait des choses intéressantes ici! Mais...cette boîte...il la prit minutieusement  entre ces doigts et l'examina sous toutes les coutures. Il fronça néanmoins les sourcils, il ne devrait pas, ce n'est pas un client mais un membre du staff! C'est bien pour cela qu'il était là, il ne pouvait rien acheter.....n'est-ce pas? Quoique....tant qu'il payait....





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 170
Dollars : 2833
Date d'inscription : 26/03/2017
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 91 (looks like he's 30 tho)
Alignement: Neutre, bon.
Inventaire:

You should've shopped online | ft.Tristan Smilovski - Day 2

MessageSujet: Re: You should've shopped online | ft.Tristan Smilovski - Day 2 Ven 19 Mai - 22:03
You should've shopped onlineFaith S. & Tristan S. Inventaire :
- Chest Binder
- Pendentif

Les boules à neige font un mal de chien. Faith allait le retenir pour un bout de temps, aux vues de sa première boulette du jour.

L’homme qu’il avait entraîné dans sa chute n’avait pas trop mal réagit pour le moment, il lui avait souri –espérons qu’il allait bien– et avait accepté la main tendue sans s’agiter. Le danois l’observa jeter un œil de droite à gauche jusqu’à ce qu’il ne s’abaisse pour ramasser…Un chapeau ? Ouch, dégoulinant d’eau mais il s’agissait bien d’un chapeau. Allait-il être agacé par son état déplorable ?  Le métamorphe se mordilla la lèvre inférieure en restant discret, droit comme un i à côté du jeune homme qui réarrangeait ses vêtements.
Mieux valait ne pas énerver qui que ce soit par des propos inutiles. C’était une très mauvaise idée que d’aller chercher la petite bête jusqu’à ce que l’inconnu ne s’emporte. Très mauvaise.

Well it seems, you're as lucky as me.

Et de nouveau un sourire bienveillant et chaleureux. Le rire n’était pas la seule chose qui contaminait le danois facilement, et bientôt il eut cette expression timide et bêta, rayonnante.
Aussi malchanceux que lui… É-était-ce possible ? Cet homme était-il un mirage ou quelque chose du genre, pour lui faire croire qu’il n’était pas tout seul sur le bateau de la mésaventure ? Il avait cette aura étrange mais pour l’instant accueillante – Il n’irait pas dire qu’il ressemblait à un Saint, mais voir une auréole apparaître tout autour de ses cheveux dorés ne l’aurait pas surpris sur le moment.

Faith mis un instant à se rendre compte qu’on lui tendait quelque chose. Il s’avéra que son interlocuteur lui prêtait un mouchoir en tissu.
Devait-il le prendre ? Ce serait impoli de le rejeter, certes- mais il ne voulait pas tâcher le carreau pour autant ! Il l’accepta avec un regard reconnaissant, ne voulant pas faire attendre l’humain plus longtemps.


I'm fine, thanks. C'est plutôt toi qui va mal...are you alright?


S’il allait bien ? Eh… plutôt, non ? Ce n’est pas comme si la tête lui tournait ou qu’il souffrait affreusement. Ce n’était pas grand-chose en somme, quand bien même il se serait écorché avec le verre.


Yup, thanks i’m good !… I think ?

Le jeune homme s’approcha de lui et le coupa dans ce qu’il aurait pu dire ensuite. Il était juste trop près pour le moment, et Faith ne savait pas vraiment où se mettre. Il se contenta de hocher la tête, cligna des yeux en tamponnant son front avec le bout de mouchoir docilement. Puis le regard de l’animateur s’égara, derrière lui. Et il s’écarta. Fiou.

Faith expira longuement et posa ses yeux sur le mouchoir humide et rougeâtre. Great. Il s’était donc bien ouvert. Un peu d’eau et ça devrait aller. Tant que ladite eau ne venait pas de ses horribles boules à neige, il ne dirait pas non ! Mais il fallait qu’il nettoie le bazar qu’il avait causé avant, sinon ce ne serait pas que sa tête qui ferait mal à la fin de la journée…


Mais quelque chose le titillait. Qu’est-ce qui avait bien pu attirer l’attention du blondinet ? Lorsqu’il se retourna, ce dernier s’était arrêté devant un étalage et tenait une petite boîte entre ses mains. Elle semblait être bien jolie et finement détaillée, malgré qu’il soit assez éloigné.

Est-ce que quelque chose vous intéresse par hasard ?

Il s’approcha de lui pour mieux savoir ce qu’il trafiquait et remarqua que l’objet ressemblait fortement à une boîte à musique.


Quoi ! Il ne connaissait pas tout l’étalage par cœur ! Il n’était là que depuis quelques heures à peine, tout de même ! Il en avait vu des articles quelconques défilés, il n’allait pas chercher à connaître tout sur le bout des doigts ! Il n’était pas si organisé ! A vrai dire, il avait plus traînaillé au rayon bouquins… Déjà qu’il n’y en avait pas beaucoup, il fallait bien qu’il en profite un peu, quand même !  Alors oui, appelez cela du négligemment de boulot, mais comment voulez-vous résister à l’appel du livre neuf ? Il n’avait même pas eu le temps de voir s’ils sentaient le livre tout juste imprimé… !

Woaw, calm down chick! Slow down and stop fantasizing.

Vous avez un bon œil pour l’avoir remarqué de si loin ! Elle est vraiment jolie !

Le sang avait arrêté de couler et, après s’en être assuré en tapotant sa tête avec sa main et voyant qu’elle n’était pas tâchée, il replia le mouchoir méticuleusement en quatre. Mais il n’allait pas le lui rendre comme ça ! Le changeur garda le tissu entre ses doigts.

Je vais le nettoyer correctement dès que possible ! V-vous êtes l’animateur qui se charge de la fête pour la semaine ? Je pourrais vous le rendre dès que cela vous arrange ou le déposer à votre tente ?.. S-si ça ne vous dérange pas !

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 180
Dollars : 2073
Date d'inscription : 11/12/2016
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 17 ans
Alignement: ???
Inventaire:

You should've shopped online | ft.Tristan Smilovski - Day 2

MessageSujet: Re: You should've shopped online | ft.Tristan Smilovski - Day 2 Lun 22 Mai - 13:40
You should've
shopped online.



Objet/s:
Cape de visibilité partielle
Téléphone Portable
Totem Faucon


« The whole fairground with all its memories would soon be smashed into the dust. »

Elle était si jolie et bientôt sa main se posa naturellement sur la boite, il voulait l'ouvrir, il devait l'ouvrir à tout prix, quelque chose l'attirait irrésistiblement vers elle et il était trop curieux, bien trop curieux. Il fallait qu'il sache ce qu'elle contenait, il fallait qu'il entende la douce mélodie qui allait en jaillir ainsi que ce qui allait s'offrir à ses yeux en ouvrant. Non. Il ne devrait pas. Il ne devait absolument pas l'ouvrir. Il n'en faisait vraiment qu'à sa tête avec ces caprices. Mais rien qu'un coup d'oeil? C'était plus fort que lui, tremblant presque, il ouvrit délicatement la boite à musique et....le mini carrousel se mit à tourner en libérant sa délicate musique. C'était un carrousel, il devrait en avoir peur, comme au premier jour, n'est-ce pas? Et pourtant, à cet instant précis, il est comme fasciné, il ne quitte plus des yeux la boite à musique, il...n'arrive plus à décoller ses yeux. Ses oreilles sont parfaitement tendus et pourtant il y a comme une sorte de plis sur son front alors que ses sourcils ne sont plus froncés, comme s'il y avait un conflit intérieur. Ça tourne....ça tourne encore et encore...il entend des cris enfantins dans son esprit, il entend des petits rires, les bruits de pas précipités, bientôt ils croient voir des ombres sur les chevaux, sur les autres animaux et dans les autres véhicules composant le manège.

Il les voit bouger, lui faire coucou de la main, certains même lui tendent la main et puis...il entend des voix...des murmures....plusieurs....on lui dit des choses...il n'aime pas ça. Il n'aime vraiment pas ça, pourtant il entend tout. Et ces voix ont raison, c'est vrai qu'il est jaloux de Dipper, c'est vrai qu'il est jaloux de tout ces gens. C'est vrai...pourquoi n'a-t-il pas le droit de vivre? Pourquoi n'a-t-il pas le droit d'être un peu plus libre sans avoir peur de faire honte aux autres? Pourquoi devrait-il toujours leur obéir à tous? Et si lui, il en avait marre du comportement de sa soeur? Non, il aime sa soeur. Pourtant, elle n'était pas très aimable et au fond son père devait aussi avoir honte de lui, sa mère avait voulu faire de lui une autre personne, il n'avait sa place nulle part en réalité. Et tous ces gens....à rire, à s'amuser, à vivre paisiblement alors que lui n'en avait pas le droit...parce qu'il s'était jurer de  devenir une ombre, se fondre dans la masse...
Ce n'est pas juste...
Ce n'est pas juste...!
Ce.n'est.pas.juste.

-Yeah, very pretty.

Avait-il dit en refermant assez sèchement la boite à musique en détournant la tête et le regard d'elle. Eh bien si tu veux cette boite à musique Tristan, prends-là donc. Mais ne vient pas te plaindre après. Alors le blond désigne le dit objet et dit donc à son interlocuteur qu'il en prendra une avant d'écouter sa demande. Quel...gentleman, il devait certainement avoir du succès auprès des filles, lui, hein? Tsss qu'a-t-il de mieux que toi? Un beau sourire et un petit non de la main s'en suivit:

-No no, you can have it, it's yours, I have ton of them.

Et le voilà mettre sa main dans la poche de son costume et....en sortir un autre mouchoir, non attendez! Il y en a d'autres qui suivent et sont reliés entre eux, et ce, de toutes les couleurs! Oh god, ça ne s'arrête plus! Comment peut-on mettre autant de mouchoirs dans ses poches, on dirait Mary Poppins! L'animateur en rit doucement avant de remettre tout son bric à brac dans sa poche en lui lançant un petit clin d'oeil complice, puis revint vers l'étal en choisissant d'autres articles, tous aussi intéressants les uns que les autres.

-Je prendrais aussi ce coussin! Ce mug et cet autre mug me paraissent bien aussi!





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 170
Dollars : 2833
Date d'inscription : 26/03/2017
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 91 (looks like he's 30 tho)
Alignement: Neutre, bon.
Inventaire:

You should've shopped online | ft.Tristan Smilovski - Day 2

MessageSujet: Re: You should've shopped online | ft.Tristan Smilovski - Day 2 Jeu 25 Mai - 9:45
You should've shopped onlineFaith S. & Tristan S. Inventaire :
- Chest Binder
- Pendentif
Le jeune homme n’avait pas répondu tout de suite à ses questions, absorbé par le jouet duquel émanait une mélodie connue dès qu’il souleva le couvercle. De ce que Faith pouvait voir, il s’agissait pourtant d’un carrousel comme un autre –certes bien joli–, mais cela restait un bête carrousel. Peut-être qu’il en était un fanatique ? On ne savait jamais ! Lui aimait bien les bouquins de façon irrationnelle, pourquoi pas les manèges ? Ou était-ce les petits chevaux qui tournaient en rond qui lui plaisait tant ?
De toute sa matinée, il n’avait pas vu un client, pas même un gosse regarder avec autant d’adoration un des produits du magasin de souvenir. Et ça l’étonnerait grandement que la « magie » des jouets n’opère qu’à partir d’une certaine heure, il était donc tout à fait anormal de le voir s’extasier autant.

Mais les étincelles dans les yeux du blond se chargent bientôt d’une autre émotion, plus… Négative ? Avait-il vu une imperfection quelque part, ou bien un défaut du côté du son ? Non, on n’arborait pas ce genre d’expression à cause d’un petit détail déplaisant sur une boîte à musique, quand même pas.

Yeah, very pretty.

Le danois n’avait pas eu le temps de bien voir. Son interlocuteur s’était détourné vivement de lui, puis était revenu à son état précédent…Normal, si l’on pouvait dire cela comme ça. Le couvercle de la boîte retomba d’un coup sec sur le manège, et la musique se coupa immédiatement. Soucieux, Faith jeta un dernier coup d’œil à la jolie boîte à musique, qu’il reporta ensuite sur l’autre homme.

Et un grand sourire, un ! Celui-là n’allait pas le duper si facilement, avec l’aperçu qu’il avait eu une seconde avant. L’animateur le pria de garder le mouchoir car il en avait plein d’autre en réserve.


Are you sure about this, sir ?

Lorsqu’il lui indiqua de la main qu’il pouvait le garder, Faith n’insista pas. Étonné, le blond rangea le carré de tissu soigneusement plié dans la poche arrière de son pantalon avec un petit soupire mais le remercia tout de même poliment.
Puis, son regard fut attiré par un mouvement de la main du jeune homme. Il avait fourré sa main dans l’une de ses manches puis… En tirer une ribambelle de mouchoir multicolore ! Il n’avait pas vu cela venir ! Bon, s’était un tour surtout destiné aux enfants, mais c’était quand même incroyablement bien fait ! Faith ne put retenir de s’écrier un « Awesome ! » qui sorti de sa bouche sans qu’il ne s’en aperçoive sur le champ.

Mais voilà que le magicien s’éloignait déjà vers d’autres étalages de bibelots en tout genre. Tasses, théières, coussins, jouets… Qu’est-ce que cette boutique ne proposait-elle pas ? Et tout cela à l’effigie de la mascotte rose bonbon ! À la place des clients, il aurait immédiatement céder à la bouille adorable du lapin duveteux. Pour le moment, il était coincé à son poste, mais il pourrait bien revenir plus tard pour acheter l’un de ces objets si tentants et pourtant tellement inutiles. Aller quoi, juste un mug de rien du tout… Ou une peluche ? C’est bien les peluches, ça tient chaud ! Si, je vous assure !


Je prendrais aussi ce coussin! Ce mug et cet autre mug me paraissent bien aussi!

Qu’est-ce que je vous disais ? De vrais fruits défendus, ces petites choses ! Il y avait quelque chose chez elles qui donnait envie à quiconque posait les yeux dessus de les proclamer comme siennes –il exagérait un peu, mais au final pas tant que ça, pas vrai ?–.

Au final, l’incident était tout à fait oublié et il se retrouvait devant un comptoir sur laquelle était entreposé un monticule de souvenirs en tout genre. Immense, le monticule. Il offrit un sourire mi-amusé à son interlocuteur.

Are you sure you’re gonna take all of that ? Do you need a bag ?... Oh, we’ve got some with our mascott on it if you want to !


Faith sortit de derrière la caisse un large sac sur lequel figurait le lapinou et ses compères, pour démontrer ses propos.
Il n’oserait même pas dépensé autant, à la place du garçon. Mais qui était-il pour juger un bon et honnête client ? S’il n’était pas aussi raisonnable, il aurait pu en faire autant.

•••

Ce sera tout, Monsieur… ?

Ah crap, il n’avait aucune idée de son nom, stupide volaille. C’était pourtant un membre du staff, un collègue et une vedette qui plus est ! Bah, Faith n’était pas connu pour sa rapidité hors du commun à digérer l’information.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 180
Dollars : 2073
Date d'inscription : 11/12/2016
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 17 ans
Alignement: ???
Inventaire:

You should've shopped online | ft.Tristan Smilovski - Day 2

MessageSujet: Re: You should've shopped online | ft.Tristan Smilovski - Day 2 Jeu 25 Mai - 15:52
You should've
shopped online.



Objet/s:
Cape de visibilité partielle
Téléphone Portable
Totem Faucon


« J'me présente, je m'appelle Tristan,
J'voudrais bien avoir du talent, être aimé~
»

-Are you sure you’re gonna take all of that ? Do you need a bag ?... Oh, we’ve got some with our mascott on it if you want to !

Aoutch, il ne ferait pas un très bon vendeur, devrait-il lui dire qu'il ne devrait jamais dire ça à un client? Remettre en cause voir même reprocher à un client ce qu'il achète...ce n'était pas très malin, il pouvait presque lire dans ses paroles: moi je n'aurais jamais pris autant de chose. Si cela pouvait énerver certains qui se sentirait offenser et aurait presque eu envie de dire "de quoi je me mêle?", d'autres, honteux, auraient reposer certains articles ressentant de la culpabilité de se montrer aussi "gourmand". Eh, ce n'était pas son boulot de lui dire ce qu'il doit dire ou faire, n'est-ce pas? Il n'est pas monsieur moralisateur, se serait plutôt impoli  venant de lui. Il fit mine de ne pas avoir entendu le début de sa remarque et acquiesça simplement, lui proposé un sac, par contre, c'était une bonne idée.

-Oh yeah, thanks.

Il n'allait certainement pas de toute façon se coltiner ce sac pendant toute la durée de la journée, non il allait l'installer dans son vestiaire histoire de ne pas être encombrer et profiter un maximum de sa journée et de la fête foraine. Il fixa un instant l'homme et lui souria lorsqu'il chercha à lui demander son nom en quelque sorte, ce n'était pas vexant pour lui qu'il ne sache pas son nom, avec tous les membres du staff qu'il y avait plus ceux des forains, cela representait une sacré masse d'information.

-Tristan, nice to meet you Faith, j'ai entendu des autres que tu as fais grande impression le premier jour, j'aurais bien aimé voir ça. C'est incroyable de savoir qu'autant de personne s'en sortent aussi bien à leur job, il faut croire que les forains savent bien choisir leur nouvelles recrues, enfin je ne sais pas si on puisse en dire autant de moi...

Le blond passa une main dans sa nuque un peu plus embarrassé malgré son petit rire qui semblait plus nerveux qu'autre chose, Tristan avait toujours peur de ne pas être à la hauteur de ce qu'on attendait de lui mais pourtant...on ne s'était pas plains de lui au contraire. Alors c'était plutôt une bonne chose? Bientôt il pris le sac qu'on lui tendait et tourna à nouveau son regard vers l'individu, il ne devait pas trop le distraire de son boulot en le tenant trop occupé en discutant avec lui mais puisqu'il ne semblait pas y avoir d'autres clients.

-You're not from here, are you? That's good to not be the only one! This town is strange, isn't it?





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 170
Dollars : 2833
Date d'inscription : 26/03/2017
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 91 (looks like he's 30 tho)
Alignement: Neutre, bon.
Inventaire:

You should've shopped online | ft.Tristan Smilovski - Day 2

MessageSujet: Re: You should've shopped online | ft.Tristan Smilovski - Day 2 Sam 27 Mai - 20:34
You should've shopped onlineFaith S. & Tristan S. Inventaire :
- Chest Binder
- Pendentif
Le dénommé Tristan connaissait déjà son nom, à son grand étonnement. Comme quoi, les rumeurs étaient le meilleur moyen de communication peu importe où il allait. Faith n’y prêtait en général pas grande attention, mais se mettre au courant de quelques potins ne pouvait jamais faire mal, non ?
Le grand blond semblait décontenancé pour X raison. A l’entendre parler, on avait l’impression qu’il n’avait pas réalisé sa prestation d’hier.

Enchanté. Et ne dites pas ça, je n’ai rien fait d’extraordinaire, vraiment ! Seulement éviter quelques fléchettes (damn these darts), et je n’étais pas seul. Votre prestation pour l’ouverture était incroyable, vous savez ! Mes collègues et moi-même avons été plus qu’impressionnés.

Le danois rangea bien vite les articles dans le sac qu’il avait entre les mains après les avoir passé au scanner. Le nombre de clients commençaient à doucement diminuer, mais le blondinet savait qu’ils reviendraient en masse après la pause déjeuner. Tristan devait bien être l’une des dernières personnes à mettre les pieds dans l’échoppe pour la matinée. Et encore, c’était un membre du staff, il ne devait pas avoir beaucoup d’autres occasions de faire ses courses dans la journée.
Il serait peut-être plus sage pour le changeur d’acheter ses babioles après ses jours de travail, sans doute.

You're not from here, are you? That's good to not be the only one! This town is strange, isn't it?

Tristan prenait la peine de discuter avec lui. Aww, les jeunes gens pouvaient se montrer sympathiques quand ils le voulaient. Faith hocha la tête avec un petit sourire. En effet, il n’était pas encore habitué à tout ce que Gravity Falls  renfermait. Entre la population avec moitié moins de Q.I que la moyenne et les mystères qui l’entouraient… Il n’allait pas s’ennuyer.


Non,. Content d’être utile à quoique ce soit dans cette histoire ! Je n’ai pas encore eu le temps de vraiment m’installer, mais je suis sûr qu’on s’y fait vite. Depuis combien de temps habitez-vous ici ?

Lui aussi était rassuré de ne pas être le seul nouveau venu. Même s’il avait l’impression parfois que tous les gens qu’il croisait étaient des purs amerlocs tous nés au même endroit. Il n’avait juste pas rencontré assez de monde, voilà tout. Il n’avait pas encore fait la connaissance de gnomes. Oooh, qu’ils se préparent. Ils ne lui échapperaient pas ! Quand bien même on l’avait averti de leur tendance étrange, il ne risquait rien…

Ça fera 80$ tout net !, puis, prit d’un élan soudain et inexpliqué, il rajouta. Don’t overdo it too much, just be yourself! You were doing great yesterday, I’m sure it’ll be the same today too!

Il s’apprêta à prendre la monnaie et à la mettre à sa place, bien au chaud dans la caisse, puis remis le sachet entre les mains du jeune homme.

Bien. Il avait survécu à la matinée. Une bonne chose de faite.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 180
Dollars : 2073
Date d'inscription : 11/12/2016
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 17 ans
Alignement: ???
Inventaire:

You should've shopped online | ft.Tristan Smilovski - Day 2

MessageSujet: Re: You should've shopped online | ft.Tristan Smilovski - Day 2 Lun 29 Mai - 12:12
You should've
shopped online.



Objet/s:
Cape de visibilité partielle
Téléphone Portable
Totem Faucon


« J'me présente, je m'appelle Tristan,
J'voudrais bien avoir du talent, être aimé~
»

Des compliments? Des compliments. Regarde Tristan, n'est-ce pas merveilleux? Tu es à présent dans la cour des grands! L'animateur afficha un mince sourire comme légèrement timide et touché des paroles de l'autre blond, il ne méritait pas à son sens toutes ces éloges...quoique...et pourquoi n'en aurait-il pas droit, hein? Devoir rentrer dans le moule ne voulait pas dire être malheureux, n'est-ce pas? Mais sa soeur....elle n'allait pas bien alors il ne devrait....tsss avec tout les amis qu'elle a, de quoi se plaignait-elle?! Il rêverait d'être à sa place, elle ne méritait pas toutes cette attention à son égard, contrairement à lui qui faisait des efforts! Haha...là il exagérait peut-être un peu nan? I-il s'en fiche de tout ça, sa soeur est bien plus jolie, intéressante que lui alors c'est n-normal si elle s'en sort mieux que lui! Mais...ce n'était pas une raison pour lui foutre la honte, alors il devait lui aussi être attractif mais pas trop. et ici? Hum...il l'était peut-être trop justement? Et si elle le voyait ainsi, que penserait-elle de lui? Allait-elle le ridiculiser devant tout le monde? Allait-elle s'en énerver? Allait-elle le haïr davantage?

-Non,. Content d’être utile à quoique ce soit dans cette histoire ! Je n’ai pas encore eu le temps de vraiment m’installer, mais je suis sûr qu’on s’y fait vite. Depuis combien de temps habitez-vous ici ?
-Ça fait un peu plus d'un an à présent, quant à s'y faire vite, moi-même j'ai encore du mal, j'ai l'impression que je ne découvre que seulement maintenant les mystères de cette ville, c'est assez impressionnant!

Il souria d'un air idiot en repensant à toutes les aventures qu'il avait eu avec le Pines, peut-être aurait-il préféré reste dans l'insouciance et ne pas se rendre compte de tout ce que lui réservait cette ville....ou peut-être qu'au contraire il était ravi du tournant qu'avait pris sa vie grâce à ce garçon? Peu importe de ce qui pourra bien leur arriver par la suite, il ne regrettait rien, il avait enfin pu se sentir vivre et rencontrer toutes ces créatures remuait quelque chose au fond de lui. Il n'oublierait pas la Jackalope, ni même cet ours, ni même tout le reste, il les appréciaient tous autant qu'ils sont mais il ne devrait vraiment pas approuver leur existence, ce n'est pas ce que sa mère aurait voulu et pourtant il devait côtoyer au quotidien le petit lapinou....mais ça passait n'est-ce pas? Ce n'était pas trop bizarre? Non. Tristan, tu as déjà commis une erreur, c'est trop tard, tu as déjà désobéis à ta mère, regarde avec qui tu traines, tu ne feras que rencontrer de nouveaux personnages comme ça dans ta vie, c'est fichu. Pardonne-moi, mais c'est pour June.

L'étudiant tendit donc l'argent à son interlocuteur et fut surpris par ces paroles....encourageantes? Be yourself....be yourself....be yourself. "What are you?! Are you...an alien?!" "Tristan, there's no such thing, you have to be normal, do you understand?" "Les gens n'aiment pas le paranormal, j'en ai la preuve tous les jours. Ils finiraient pas l'exterminer ou pire, s'en servir à des fins misérables." "Paranormal?! There's no such thing like mermaid, vampire or something! Brrr scaryyyyy!" "Sure, so what do you want?" "You will be bullied by others if you don't act like them!" "I saw Baba Yaga the other day! I'm not lying, I swear!" Un violent mal de crâne le pris et pourtant il ne fit que plisser les yeux, bon sang, qu'est-ce qu'il avait à repenser à tout ça? Peut-être...parce qu'il ne savait pas lui-même qui il était? Be yourself....but who myself is? What is "be yourself?" Ne se serait-il pas perdu de vue après toutes ses années? Tous ses gens autour de lui le faisait réfléchir.....et si il n'avait pas pris la bonne voie? Non...il n'avait pas pu se tromper et puis surtout, qu'elle était l'autre possibilité? Il n'en avait aucune idée....il.....ne se souvenait plus? C'était peut-être mieux ainsi? Oui, certainement. Alors le blond réafficha un doux sourire et remercia le concerné avant de s'éloigner puis se stoppa et sans se retourner vers lui, déclara:

-Peut-être qu'on se reverra à l'occasion? On pourrait partager une tasse de thé en discutant plus tranquillement qu'ici, à la prochaine!

Et il partit, placer ces affaires dans les vestiaires et commencer sa journée.





Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» You have friends? - Tristan Smilovski
» Les mini-quêtes/évents de Slayers Online
» [peinture] pochette Warhammer Online....
» seingneur des anneaux online
» Stupids Online.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Ailleurs :: Archives :: Fête foraine :: Boutiques :: Boutique souvenir-