Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

" Invité "
avatar
Who am i !

She must be crazy, it takes itself for a storm... | Hariken

MessageSujet: She must be crazy, it takes itself for a storm... | Hariken Dim 21 Mai - 16:19

identité

Jeune Qilin d'environ 16 ans, elle aime découvrir de nouveaux horizons et a une assez bonne mémoire surtout aux moments où il ne le faut pas. Elle est également très mature et rêveuse, aimant se mettre au défie.

Capacités

▬ Ce transformer en ce qu'elle voit & touche sous condition.
▬ Ne laisse pas de trace.
▬ Télépathe sous conditions.
▬ Capacités de son espèce.
▬ Bonne mémoire & borgne.

Objectif

Trouver un foyer où vivre, une famille.

Harikën



Cet ouragan, si destructeur qu'il soit, et source de renouveau. ▬ By Harikën.

Ce que j'ai sur moi~

▬  Le sac : Ce n'est pas son objet le plus précieux, on peut le dire, mais il est quand même important. Disons qu'elle ne le porte que très rarement, étant souvent sous d'autre forme que celle étant humaine. Pourtant, elle en a bien un. Elle le cache parfois en haut d'un arbre, sous un rocher, ou en tout cas bien à l'abri des regards. C'est un peu comme son chouchou, et n'aime tout simplement pas le garder avec elle pendant la journée de peur de le perdre. Ce sac, elle le changera souvent de place dans la même journée. Et préfère le prendre avec elle la nuit. Malgré ces apparences délabrées, ce sac est plutôt utile. C'est un vieux sac de cuir à bandoulières, avec un logo de montagne cousus dessus. Il ne ce ferme que par clipse et non par fermeture-éclair. Par-ci par là, on peut voir qu'il est assez abîmer. Mais cela ne la choque pas plus que ça car maintenant elle en prend soin.

▬  Le carnet : Ce n'est pas son carnet. C'est le carnet de Sakura. Ce carnet, elle y tient énormément. Il lui appartenait à et à une énorme valeur sentimentale pour elle. Mais la chose la plus étrange, c'est qu'elle n'y écrit pas. Ce n'est pas qu'elle ne veut pas, mais qu'elle ne peut pas. Elle ne sait pas écrire, mais en plus ça serait pour elle comme un déshonneur. Ce carnet raconte un petit peu de choses sur Sakura, mais beaucoup plus sur Harikën. C'est le carnet explicatif des Qilin, en quelque sorte. Il est assez épais, même si le total d'écriture dessus est très faible. Les pages sont assez jaunâtres, et il y a beaucoup de dessin et de photo dessus. La couverture du livre est rouge avec un gros titre en vert où il y a marqué : « The SatsH Book ». Une photo est collée dessous, une photo de trois personnages, dont Sakura, Harikën et Chen.

▬  Le bracelet de plumes : Elle a un trou sur cette partie de son passé, elle ne ce souvient ni d'où il vient, ni qui lui a donné. Elle se souvient juste d'une chose, c'est que ce petit bracelet, elle ne l'enlèvera jamais. Il est à sa patte depuis bien longtemps maintenant. Et elle l'aime trop pour l'enlever. C'est un bracelet tressait de trois couleurs. Brun foncé, vert kaki et brun très claire. Des plumes blanches aux bouts de différentes couleurs ci-trouve. Un au bout rouge, un au bout jaune, un au bout bleu et une toute petite au bout vert. Des perles sont attachées à ce bracelet également. Mais la chose la plus remarquable, c'est qu'attaché au bracelet se trouve une petite pièce en bois sculpter. Et se trouve graver dessus un tigre, un phénix, un dragon chinois et une tortue entourée d'un serpent dans un yin-yang. Au dos se trouve graver quelque mot : « Cet ouragan, si destructeur qu'il soit, et source de renouveau. - Harikën »

Ce que je suis capable de faire~

Comme toute personne, il me semble, j'ai mes capacités propres. Je pense que si je n'en avais pas ça serait un petit peu étrange. Voir beaucoup, car nous sommes tous différents et nous avons tous des dons, des défauts et autres. Déjà, je peux vous dire que j'ai les mêmes dons que mon espèce de base. Je vais essayer de citer les plus importants, car le reste est écrit sur le SatsH Book. Tout d'abord, par rapport au don lié à mon physique, je peux vous dire que mon corps, étant pourvus d'écaille solide, me protège. De plus, je suis pourvue d'organes sensorielles au niveau de mon museaux, des moustaches ressemblant un petit peu à celle des carpes. Elles me permettent de sentir mon environnement autour de moi pour avoir un aperçut de ce qu'il se passe. Elle fait les odeurs, les goûts, les vibrations et les sons par petite quantité. Cela m'aide assez, vus que je suis aveugle d'un œil. Que dire de plus ? Je suis agile, car notre espèce vit depuis des années en montagne, et que c'est mieux pour nous de savoir grimper tout de même. Que dire de plus ? Bien je peux vous dire que je suis capable de marcher sur le sol sans laisser de trace. Cette capacité est naturelle chez nous, pratique, mais énormément. Car elle ne marche pas dans la boue, ni dans la neige en trop grande quantité. Et c'est d'ailleurs le seul désavantage de se pouvoir.
Pour ce qui est du reste, je vais vous le détaillé un peu plus. C'est partie !

La première vraie capacité que j'ai c'est me transformer en ce que je vois, à condition que je le touche aussi. Mais comment ça ce passe, en vrai ? Et bien, imaginons que je suis dans la forêt, et que je vois un lapin. Ce lapin, je m'approche de lui. Pour pouvoir me transformer en ce lapin, il faut que je le vois, et que je le touche. Donc je vais le toucher avec mes moustaches, car si je le fais avec mes pattes, ma tête ou bien une autre partie de mon corps, ça ne marchera pas. À partir de là, j'ai, on va dire, enregistré l'apparence du lapin non seulement dans ma mémoire visuelle, mais en plus dans mes moustaches. Je peux donc prendre l'apparence du lapin quand je le souhaite. On va dire maintenant que je veux me transformer en ce lapin. Je vais donc fermer les yeux et me concentrer. Comme c'est la première fois, cela me fera énormément souffrir. Je ne pourrais plus bouger et je sentirais tout ce qui ce passe pendant la transformation. Mes os vont bouger, ce transformés. Mon pelage aussi va changer, tout va bouger et changer d'apparence complètement. Comme cela me fait énormément mal la première fois, je vais sans doute hurler. Une fois la transformation achever, je ressemblerais au lapin au détaille près sauf sur deux points. J'aurais exactement les mêmes couleurs d'yeux, et je serais toujours une femelle. C'est -à-dire que je ne change pas de genre en fonction de ma transformation, même si je copie l'apparence d'un individu mâle. Une fois dans la peau du lapin, j'ai toujours les mêmes capacités sauf pour certaine comme les écailles, et quelque une en rapport avec l'animal que j'ai pris. Également, au niveau de la nourriture, j'aurais le même régime alimentaire que la bête. Je ne pourrais pas par exemple mangé de la viande quand je serais transformée en lapin. Je m'adapte vraiment énormément à l'animal que je copie, comme toutes les autres de mon espèce. J'aurais les mêmes points fort et faible en plus des miens que ce que j'aurais copié. Mais je ne copie pas les capacités de la bête si ce sont des pouvoirs. Par exemple, je ne peux cracher du feu si je me transforme en dragon. Car ceci n'est pas une vraie capacité physique, mais plus un pouvoir. Je ne copie pas non plus l'état sanitaire de ce que je copie, ni les objets. Si je me transforme en humain, je me transforme en humain. Donc sans ces vêtements pour dire bref. Pour ce qui est du temps de transformations, il est assez long. C'est-à-dire que plus la transformation sera difficile, plus le temps pour me re-transformer sera long. Également je me re-transforme plus dans mon sommeil que quand je suis consciente, sûrement mon instinct animal qui me protège de la douleur d'une certaine façon. Je ne peux me transformer en autre chose que la forme dont je suis transformée. C'est-à-dire que si je suis en lapin et que je veux me transformer en chèvre, il faudra attendre que je me dé-transforme. Sauf s'il s'agit de ma forme Qilin ou Kirin. Pour finir, je ne peux me transformer qu'en animaux et non en objets ou plantes. Les cadavres de compte pas non plus, n'étant pas vivant. D'ailleurs, mon temps de vie pendant une transformation ne change pas.
Actuellement je possède seulement six transformations en plus de celle du Qilin et du Kirin. La première est celle que j'utilise le moins, car j'ai dû mal à me transformer en celle-là à cause de ma mémoire. C'est un homme, mais comme je ne me souviens très peu de lui, quand je me transforme il ressemble plus à un monstre difforme qu'à autre chose. Et donc je ne prends jamais son apparence. La deuxième est celle de Sakura, la plus facile que j'ai à prendre, car je m'entraîne souvent. La troisième est celle d'un cerf que j'ai touché avant d'avoir mangé. La quatrième celle d'un ara qui jouait souvent avec moi et qui était l'animal de compagnie de Chen. La cinquième est celle d'une carpe koï que j'aimais beaucoup. Et la sixième celle d'un chien, plus exactement d'un chien airant.

Ma deuxième capacité est celle de voir l'avenir dans le présent du passéééééé ! Non, je plaisante bien sûr. C'est juste qu'avec tout ce que je dis, ça doit vous fatiguer de m'écouter parler de choses compliquées. Donc oui. Je suis capable de communiquer par télépathie ! Ce pouvoir est assez compliqué, et moins maîtrisé que le précédent, qui n'était d'ailleurs pas si maîtriser que ça... En gros, je suis capable de communiquer avec les miens normalement, mais je peux aussi communiquer avec des personnes qui me sont chères en posant mon front sur le leur. Déjà, il faut que je m'attache à cette personne. Et ensuite, il faut que je réussisse à avoir quelqu'un à qui m'attacher. C'est ironique, bien sûr. Mais quand je m'attache à cette personne, elle pourra entendre ma voix dans sa tête. ( Petite parenthèse, il faut savoir, comme je ne l'ai pas dit en haut, que je me transforme en humain je prendrais la voix de l'humain que j'ai copié et non la mienne. ) Quand je parle avec cette personne, je ne peux le faire sans être sous ma forme de Qilin ou Kirin. Si je suis transformée par exemple en lapin, je ne pourrais parler par les pensées. C'est lié, comme mon autre capacité, à mes moustaches. Mes moustaches, d'ailleurs, bougerons frénétiquement quand je communiquerais avec la personne.

Ma dernière capacité vient de moi, et non de mon espèce. Disons que comme je suis née avec un œil borgne, la nature à décider de compenser en me donnant une étonnante capacité. Je me souviens de tout, tout le temps. Et c'est assez difficile de gérer cette chose dans ma tête. Pour vous donner une idée, imaginer que je suis tranquillement allongée dans l'herbe en train de regarder le ciel en vous parlant de nuage, et que je pars dans un sujet totalement différent pour continuer à parler sans que cela n'est plus aucun rapport avec le sujet de base. C'est moi. En gros, si je fais ce genre de réaction, c'est que je suis en train de penser à trop de choses en même temps. La plupart du temps j'arrive à gérer ce qui ce passe dans ma tête, mais des fois c'est trop difficile et je craque. Je suis au-dessus de ce qui ce passe sur moi, trop au-dessus. De plus, ma mémoire est si grande que je me perds dans tous les détailles que j'ai retenu dans ma vie, même si une partie de mon passé semble totalement inexistant. Je dois avoué que des fois, j'en ai marre de moi. Et surtout, que j'en ai marre de ce que je suis, un ordinateur. Je me perds dans mes souvenirs à un point ou des fois je me demande si mes rêves sont bien la réalité. Ou si la réalité est bien un rêve.

Ce dont à quoi je ressemble~

Pour faire une description rapide de mes deux formes, je vais me présenter. Après, ça sera à vous de décrire ce dont à quoi je ressemble sous mes six autres formes ! Bonne chance !

Sous ma forme normal de Qilin je mesure environ 2,60 m du bout des pattes aux bois, ainsi que 5,40 m de avec la queue. Je suis assez trapue mais c'est dans la nature de l'espèce d'être comme cela et mon corps ressemble beaucoup à celui d'un équidé couvert d'écaille largue et très dure de couleur cyan. Seul mon cou, mon ventre et le dessous de ma queue sont beige un petit peu jaunâtre. Mon cou, l'arrière de ma tête, le bas de ma mâchoire basse, mes coudes avant et arrière et le bout de ma queue sont pourvus de longs poils raide et roux, formant une espèce de crinière de lion. J'entretiens beaucoup ces poils, car je les aime bien. Je possède un nez que l'on pourrait nommer de « lapin », car il ressemble beaucoup au nez des lapins et qu'il est rose pâle. Ma gueule est remplit de croc acéré et tranchant, mais ne vous inquiétez pas je ne vais pas vous manger hein ! Également, je suis pourvue d'organe sensoriel semblable aux moustaches des truites en dessous du nez. Celle-ci sont longues et fines, de couleur beige. Je possède également deux oreilles ressemblant à celle des chauves-souris, mais en plus petites repliées vers l'arrière de mon crâne. Et, sur ma tête trônes deux grands bois assez court pour le moment, étant jeune. Sur ma colonne vertébral se trouve des pics d'une couleur orange, la même couleur que mon poil et je possède aussi des moustaches félines. Mes pattes sont pourvues de trois doigts griffues chacune, et un pouce autant bien à l'avant qu'à l'arrière. Et pour finir, je possède des yeux aux pupilles rondes. Des yeux magnifiques étant vairons. L'œil droit étant bleu très clair et assez vitreux, et l'œil gauche étant d'un jaune or et brillant.

Enfin sous ma forme de Kirin je suis plus petite qu'un cheval, sans avoir non plus la même taille qu'un poney. Plus svelte et fine, je possède un corps tout semblable à celui d'un équidé couvert d'un poil beige ras très doux au toucher. Mais sur le haut de ma tête, le haut de mon cou, mon dos, le haut de mes cuisses se trouve des écailles cyans également, mais plus petite et plus semblable à celle d'un lézard qu'un crocodile. Ma crinière, le haut et les côtés de ma tête, mes coudes avant et arrière et le bout de ma queue sont pourvus de longs poils raide et roux, comme sous ma forme Qilin, qui sont également bien entretenus. Je possède un nez que l'on pourrait nommer comme celui de ma forme Qilin de « lapin » et est pourvu d'organe sensoriel semblable aux moustaches des truites en dessous de ce nez exactement comme sur ma forme de base. Je suis pourvue de deux oreilles ressemblant à celle des chevaux normaux. Et, sur ma tête trône un petit bois qui se sépare en deux vers la fin. Mes pattes sont pourvues de sabots de couleur sombre séparait en deux comme les cochons. J'ai des poils plus longs au niveau du bas des pattes, toujours de couleur beige, et une petite barbichette de chèvre. Ma queue est fine et longue, moins largue que celle de ma forme Qilin. Enfin je suis pourvue des mêmes yeux vairons.

Ce dont je pense du monde~

Ça c'est une question compliquée, je dirais... Vraiment compliquée... Pourquoi m'avoir demandé ça, au fait ? C'est une question piège ? Ok ok... J'ai compris, je vais parler de moi. Du moins, de qui je suis, et non plus de ce que je suis.

Pour commencer, qui suis-je pour moi, et surtout pour vous ? Et bien, c'est difficile à dire mais, on ne peut vraiment me connaître avant que je ne m'attache à vous. J'ai un comportement assez surprenant voir incompréhensible quand on ne me connaît pas. Disons que c'est assez étrange de voir une personne en pleine action et s'arrêter soudainement pour faire autre chose et revenir en arrière ainsi de suite. Je ressemble beaucoup à une folle, des fois. Mais je suis très gentille, ne vous inquiétez pas. Au premier abord, je semble être la parfaite enfant de la curiosité et du mouvement. Je bouge énormément, j'adore explorer d'ailleurs, et je suis curieuse, trop curieuse. Ça me porte d'ailleurs défaut. Disons qu'un gosse comme moi qui fourre son museau partout il va c'est un peu énervant. Vous me verrez souvent grimper aux arbres, escalader, prendre énormément de risques. Le danger ne me fait pas si peur que ça, je suis assez inconsciente là-dessus. Vous me verrez aussi très souvent excitée, même si mon expression montre de moi quelqu'un de calme, trop calme. Mais des fois il m'arrive de me calmer vraiment et d'admirer ce que je vois autour de moi. C'est quelque chose d'innée, chez moi, d'avoir un caractère et un comportement totalement imprévisible. Il est pour vous, difficile de me voir changer d'expression à l'avance. C'est vraiment très dure. Essayez de lire dans l'esprit d'un génie caché, vous n'y arriverez pas. Je suis aussi assez septique du monde qui m'entoure. Je fais d'ailleurs souvent des expériences, même si cela n'en a pas l'air. Je suis une testeuse en herbe. Les expériences que je fais dépende du sujet que je traite, mais c'est souvent bien étrange à voir. Je suis une vraie rêveuse, un esprit libre. Je ne respecte les ordres de personne, je désobéis à ce que l'on me dit. Ne me dites d'ailleurs jamais de ne pas faire quelque chose, c'est une règle d'or chez moi car je vais obligatoirement le faire. Car pour moi, c'est comme une expérience à faire. Comme un défi. Et que je ne sais pas résister à la tentation de me mettre au défi. Et de mettre au défi la limite des autres. Certain me trouverait énervante à force, car je suis vraiment trop têtue. Mais moi, je sais que je ne suis pas si méchante que ça, au fond de moi. Je sais que j'aiderais toujours mon prochain, je sais que je suis là en cas de besoin. Je suis quelqu'un de bien, même si souvent, les autres ont du mal à voir quelque chose de bien dans ce que je suis. Pour ceux qui me connaissent un peu mieux, vous pouvez savoir que, comme dis avant, je ne respecte pas grand choses. Il sera difficile pour vous de me tenir en place. De me faire obéir. Je suis trop bornée pour faire quoi que ce soit. Alors, pour me faire obéir, il n'y a qu'une façon. Me convaincre. Et là aussi, ça va être dure. Convaincre un esprit libre, c'est comme un défi pour vous. Dites-vous que si vous réussissez, vous avez gagné le jack-pot. Le très gros jack-pot. Celui, vous savez, qui vous fait gagner des millions plus six voyages dans le monde ou je ne sais quoi... Bref ! Ce genre de choses. Mais, si vous essayez de m'empêcher de faire quelque chose, je ne vous obéirais pas. Car pour moi le défi ce compliquera, et que je pense que je dois être légèrement maso' car j'aime quand une situation devient trop compliqué pour moi. C'est plus fort que moi, je crois, de me compliquer la vie. Je dois la trouver trop ennuyeuse, d'une certaine façon.

Sinon, comme je suis avec mes proches ? Et bien il faut savoir que sous cette cape curieuse et totalement libre ce cache quelqu'un de très empathique et douce. Je suis extrêmement gentille et souvent on s'attache vite à moi. Je fais toujours attention à ceux que j'aime et aux autres, je suis très attentionnée du monde. Je ne supporte pas que quelque chose de mal arrive à quelqu'un. Et je préférais mille fois plus souffrir à la place de quelqu'un d'autre. Je suis aussi très émotive, une vraie éponge. J'absorbe toutes les émotions des autres, et surtout je les redonne en émotions positives. C'est-à-dire que j'absorbe tout ce qu'il y a de triste et vous remonte le moral. Je suis très changeante niveau caractère, on pourrait me dire bipolaire, mais quand je suis calme, je laisse montrer quelqu'un de profondément attachante. De plus, je suis ouverte aux autres, toujours partante pour faire quelque chose et vraiment très rêveuse. Par contre, quand je n'aime pas quelqu'un, je deviens assez insupportable. Mais, si cette personne que je n'aime pas est en danger, je n'hésiterais pas là aussi à la sauver.

Comment les autres sont à mes yeux, comment le monde est pour moi. Cette question est très énervante, je trouve. Le monde, en lui-même, me semble si triste. C'est sûrement pour ça que je suis suis trop joyeuse, trop curieuse. Le temps me semble long, interminable. Le monde est si vaste... Mais si... Petit en fin de compte. J'ai l'impression sens cesse de ne pas exister. Je remets en question mon existence et aussi celle des autres. J'ai peur que tout ce que je vis, en fait, ne soit qu'un rêve. Et c'est là que je vais vous avouer quelque chose, je suis très tactile. Je ne suis ni visuelle, ni auditive, je suis belle et bien tactile. J'ai besoin de sentir la vie autour de moi pour m'enfermer dans mon enveloppe de sûreté et me dire que, j'existe belle et bien, que tout cela est bien réelle. J'ai besoin de comprendre que le monde tourne, sinon je me sens bloqué. Je me sens vide. Triste. Comme si je n'étais simplement qu'un oiseau en cage. J'ai peur d'ailleurs, d'être enfermé. Je suis claustrophobe. Je dois sortir, bougé, pour me sentir bien. Également, j'ai peur d'être abandonné. Alors je m'attache moins facilement maintenant. Et j'ai peur d'autre chose. Une peur assez connue. J'ai peur de la nuit. J'ai peur du noir. Et j'ai peur de dormir. Je suis insomniaque, et cela m'énerve énormément. Mais des fois, je me dis que j'ai raison. Que j'ai raison de rester à la lumière des étoiles, que j'ai raison de penser pendant toute la nuit pour ne pas trouver le sommeille. Que j'ai raison d'avoir peur de tout ça. Ou alors, peut-être pas, en fin de compte...

Mes goûts quant à eux sont assez spéciaux. Certain, vous les aurez déjà entendus, car je les ai cité. Mais je vais le redire pour vous. J'aime beaucoup ma liberté et je suis difficile à dresser. Vraiment très difficile à dresser. Je suis faite pour bouger, et je veux le rester. J'aime beaucoup aussi voir de nouvelle chose, connaître, apprendre et savoir. Tout m'intrigue dans ce monde. J'aime bien également grimper aux arbres, et me mettre au défie. Et surtout, me mettre en danger ! J'adore les sensations fortes ! J'apprécie grandement les forêts, et surtout les montagnes. Et surtout, surtout. J'aime rêver. Rêver de tout, créer des histoires, plein de choses. Je suis très créative, même si je ne le montre pas. Ce que je n'aime pas, par contre, c'est ce que j'ai cité en haut plus d'autres choses. Tomber malade, je déteste ça. Je déteste les chasseurs aussi, et je ferais tout pour protéger les autres animaux. Je déteste aussi quand il fait trop chaud, je ne supporte pas la chaleur ça m'étouffe. Et pour finir, la chose que je déteste le plus au monde, c'est moi-même. Je me trouve si compliqué, si nulle, si... Différente, des fois...

Pour finir, comment je vois l'avenir. L'avenir est trop incertain pour que je puisse dire comme je le vois. Mais moi je sais. Je sais très bien comment je le vois. L'avenir c'est juste un jour, un jour qui approche. Mais qui est si loin à nos yeux.

« Cet ouragan, si destructeur qu'il soit, est source de renouveau. »

Hey ! It's my secret world here !

« The storm it raises, becoming big, expanding as a bird who spreads these wings. The storm destroys everything. Clean your past. The storm takes everything behind you.

The storm is always there, because it is you.
»


Cela fait quoi, 32 ans ? Oui. Cela fait bien 32 ans que je vis. 32 ans que je vois le soleil se lever, se coucher. Que je vois le ciel défiler. Que j'attends que quelque chose change dans ce monde, évolue. Que j'attends que quelque chose vive vraiment. Mais rien. Rien de plus que le monde. Le monde est si... Étrange. Pourquoi est-il comme cela ? Pourquoi sommes-nous comme cela ?

Que faisons-nous là  en fin de compte ?

Chapitre I :
« Od ylh hvw xq shwlw prqgh. »

Ma naissance est un moment dont l'on ne ce souvient très peu habituellement. Moi, je m'en souviens. Et c'est bien la seule chose dont je me souviens. Je me souviens que je voyais rien, que quelque chose d'humide était collé dans mes poils, que des sons envahissaient mes oreilles. Des sons que je ne comprenais pas encore. Ceux de ma famille. C'était comme des chants de baleine, vraiment c'était... Magnifique. C'est notre chant, c'est comme ça qu'ils communiquent. Que nous communiquons. Je n'y croyais pas moi-même. C'était une pure beauté. C'était si beau...
Le reste est flou, très flou. J'ai des flash qui me reviennent, des fois. Où je vois mes parents, je vois d'autre Qilin. D'autre où je suis en assise à côté d'enfant, comme moi, qui joue tous. Et dont je ne fais pas partie. D'autre, encore, où je suis seule, dans la montagne. Que je respire l'herbe. Bref, je ne me souviens pas vraiment de ces parties de mon passé. Mais je me souviens d'une chose. Une chose que je n'aurais jamais dû voir, je pense.
Oz Gvnkvgv.

Chapitre IV :
« Il faut apprendre à vivre avant de survivre. »

J'ai à cette époque j'ai dix ans d'âge mentale et physique. Mais temporellement, j'en ai vingt. Pour résumer ce qu'il s'est passé depuis tout se temps là, je dois dire que je ne me souviens pas... Merde... Attendez je... Euh... Mmh... J'ai vécu seule et... Je sais plus ! Voilà, je ne sais plus. J'ai vécu seule et c'est tout. Oubliez le reste. Oubliez tout le reste. Mais, vous vous demandez sûrement, que ce passe-t-il, en fait, à mes dix ans ? C'est vrai que cette date est très importante pour moi, et je que ne l'oublierais jamais. C'est la date. Celle qui m'a permis de survivre.

Je me baladais tranquillement dans la forêt. C'était le matin, j'avais marché énormément la veille pour arriver ici. L'herbe semblait verte, le vent était frai. Je m'avançais lentement vers la rivière. Mes muscles me faisaient mal, j'étais crispée, je me sentais très mal. Je n'aurais pas dû faire autant de marche. Je grimaçais en voyant mon reflet dans l'eau. J'étais fatiguée, ça se voyait de très loin. J'avançais alors mon corps faiblement pour laper le bord de l'eau. Quand tout à coup, mes membres lâchèrent. Je ne pus atteindre l'eau, j'étais trop fatiguée. J'étais totalement hors de moi. Ne jamais faire ça, ça vous tue presque, croyez-moi. Je regardais l'eau, les yeux brillants. J'avais si soif. C'est alors que je sentis mes paupières ce baissaient. Je sombrais. Je coulais. Sauf que là, c'était dans le sommeille que je mourrais.
J'entendis soudain un bruit. Cela devait faire plusieurs heures que je comatais ici, au bord de cette rivière. Quelque chose ce rapprochait de moi, je l'entendais venir. Je n'arrivais pas à bouger, je commençais alors à paniquer. Mes moustaches s'agitèrent. Et je pus, en me concentrant, essayer de comprendre ce qu'il se passait autour de moi. Une chose s'approchait de moi, un animal féminin. Elle était jeune, je le sentis ça aussi. Et elle était bien plus grande que moi en âge mental et physique. Elle s'approcha de plus en plus de moi, jusqu'à que je sente se poser sur moi un poids. Le poids d'une espèce de choses à cinq membres qui glissa sur mon dos doucement. Et d'un seul coup, je me sentis soulever du sol. C'était la fin ? J'allais mourir sans pouvoir rien faire ? Non, ça ne se passerait pas comme ça. Et ça, je l'avais compris. J'essayai tant bien que mal de bouger, mais aucun de mes muscles ne voulaient se plier à ma volonté. La chose me transporta à travers la forêt, faisant attention à prendre soin de moi. Comme si j'étais un petit être fragile qui pouvait se briser au moindre faux mouvement. Je finis par arrêter de fuir, et essayer de comprendre. Quelques minutes passèrent comme ça jusqu'au moment où la chose poussa quelque chose devant elle pour entrer quelque part. Mes moustaches s'agitèrent une nouvelle fois. L'endroit était calme, et sentais la poussière, le bois et l'humidité. Je n'aimais pas trop ce qu'il se passait, je dois avouer. Ce n'était pas tellement rassurant, en fin de compte. La chose avança encore un peu puis me déposa sur une espèce de... C'était moue et c'était super confortable. C'est génial ! J'adore ce machin ! Je me sentais alors tellement bien dessus... Que je sombrais de nouveau.
En me réveillant, cette fois, je pus ouvrir les yeux. Et la première chose que je vis me surpris énormément. Il y avait quelqu'un à côté de moi. Il y avait la chose. Elle dormait et m'avait prise comme nounours. Et je déteste ça. Oui, j'étais déjà rebelle à dix ans. C'est parfaitement normal. Oui oui. Je commençais alors à gronder puis essaya de m'enfuir, mais elle se resserra dans son sommeil sur moi. Je ne suis pas un nounours bon sang ! Je lui griffais le bras et réussis à me dégager. Je courus alors un peu partout, ne trouvant pas d'issue, avant de réussir à en trouver une et me cacher dedans. J'étais entassée dans un carton à l'envers et j'avais fichue le bazars sur mon passage. Mais au moins, cela montrait que je ne suis pas une gentille petite enfant. Mes moustaches m'indiquèrent qu'elle s'approchait de moi. Alors je montrais les crocs sous la boîte en attendant qu'elle la soulève. Mais elle sembla tomber au sol, et ne souleva pas le carton. Pourtant, je sentais sa présence. Quand tout à coup j'entendis quelque chose.
- Hey, n'ai pas peur, je veux juste t'aider.
Hein ? Ça veut dire quoi ça ?... Cette chose que j'ai entendue était dite d'une façon si... Calme. Mais après, ça pouvait aussi être un piège, qui sait ? Peut-être que c'était juste pour m'amadouer. Et si c'est le cas, ça avait bien marché. Je me calmais, au fur et à mesure que ce que je l'entendais continuer. Je ne comprenais rien, certes. Mais quelque chose en moi me disait « Vas-y, écoute. Après tout, pourquoi pas n'est-ce pas ? ». J'obéis à cette voix, regardant l'une des faces du carton devant moi. Mon visage ce détendait, et, lentement, je me rendis compte que sa voix, à cette chose, était triste. Je me repliais lentement sur moi-même, écoutant. Et puis, au bout d'un moment, je me mis à parler moi aussi. Ma voix animal, celle des Qilin et Kirin, elle ressemble beaucoup au chant des baleines. Et, à force de chanter, je me rendormis de nouveau. Mais cette fois, je savais que je pouvais être tranquille.


*
*      *



J'étais toujours dans le carton, et ça, je le sus tout de suite. Car mes moustaches sentaient l'odeur du papier autour de moi. J'ouvris les yeux, lentement, et c'est là que je compris. La chose était partie. Je ne sais pas pour combien de temps, peut-être pour toujours, mais je n'avais plus rien à craindre. Alors, soulevant le carton avec mes pattes et ma tête, je jetais un coup d'œil dehors. Je me trouvais dans un endroit étrange, piégée entre quatre murs et un toit fait de bois semblant vieux et humide. Il y avait, partout sur le sol, des papiers, des objets en tout genre, des meubles par-ci par là. Et cet endroit émané une énorme odeur de poussière et de chaleur. Il y avait des fenêtres, aussi. Ici et là. Elle laissait entrevoir la forêt, les arbres. Et surtout la lumière du soleil. Je regardais un peu partout, tournant ma tête lentement. En fait, c'était bien ici. C'était même génial. Je sortis en entier, puis, je commençais à chercher un peu partout dans la pièce de quoi manger. J'avais si faim. Je cherchais sous les meubles, sous les cartons. Derrière le lit, dans les vases et poteries. Je poussais des piles d'objets, cherchant vraiment partout, dans les moindres recoins. Mais je ne trouvais vraiment rien. Je redressais la tête, cherchant des yeux quelque chose. Il y avait pas si loin de moi une étagère. Je grimpais dessus, dans l'espoir incertain d'y trouver à manger. Je grimpais sur le mur, sautais pour atteindre ma cible, escalader les meubles et d'un seul coup.
Tiens, à manger. Tu dois avoir faim alors je me suis dis que ça serait bien de te donner quelque chose.
BAM. Je tombais derrière le lit, je restais figer. La chose, je ne l'avais pas senti venir, j'étais trop absorbée dans mon monde pour l'entendre arriver. Je restais fixe, les yeux grands ouvert. Puis, je me dressais derrière le matelas, et regardais la chose, tout en restant cachée. Elle était étrange... Si étrange... Une espèce d'animal sans poil sauf sur la tête, qui eux étaient couleur or, ce dressant sur ses pattes arrières, n'ayant ni griffe, ni croc. Semblant tout faible et si... Fragile. Elle me fixait de ses yeux émeraudes, et moi, je ne faisais rien. Je la regardais juste. Elle avait jeté au sol quelque chose ressemblant beaucoup à... Ma tête ce dressait lentement, fixant le sol à ses pieds. Un poisson. Elle avait amené un poisson. Comment un animal semblant si faible pouvait chasser ? Je me soulevais sur le lit, plaquée contre le sol, la regardant d'en bas. Et j'avançais vers elle, lentement. Elle poussa du pied le poisson, ce qui me fit sursauter sur le moment. Puis je continuais à avancer, lentement. Arrivée devant elle, je me figeais. J'attendais sa réaction, mais mon instinct fut plus fort que mon esprit. Je saisis le poisson et partis sous une pile de choses quelconque, loin d'elle. Et je pus enfin manger.
- Bah y a pas de quoi, hein. Ricana-t-elle.

Chapitre V :
« L'amitié, on ne peut vraiment savoir ce que c'est avant de l'avoir développé. »

Je ne cherchais plus à m'enfuir, maintenant. En fait, j'étais devenue son ami. Du moins, en partie. J'étais toujours aussi sauvage, j'avais toujours aussi peur d'elle. Mais plus le temps passé, plus j'avais l'impression que je m'attachais à elle. Pour vous dire, à cette époque, je ne connaissais pas encore ce qu'étais le « Petit Prince ». Mais je vais vous citer ce passage, qui me fait tellement pensé à cette partie de ma vie. « Tu n'es encore pour moi qu'un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons. Et je n'ai pas besoin de toi. Et tu n'as pas besoin de moi non plus. Je ne suis pour toi qu'un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde. » Si j'avais su cette phrase, dans ce livre, quand j'étais jeune, je me serais dit que je suis le renard et qu'elle était le petit garçon. Sauf que là, j'aurais été la bête et elle la petite fille.

Et nous savons à quel point nous pouvons nous attacher en si peu de temps.

Chapitre VIII :
« Seule. »

Voilà, c'est la fin de mon histoire. Du moins, de ce que j'accepte de vous dire. En vérité, il y a des choses dont je ne me souviens pas, et d'autre que je refuse d'avouer. Mais peut-être qu'un jour, vous les saurez. Et pour vous dire, cela fait deux ans que je suis seule, et que je voyage à travers le monde. Je suis là, avec mon sac, avec le carnet et le bracelet. Et je voyage. Pourquoi ? Peut-être car malgré ce que je montre, j'en me sens seule.

Qui rêve derrière cette écran ?


►Votre pseudo ?
Appelez moi ShootingStar.
►Ton âge ?
14 piges depuis peu !
►Comment as-tu trouvé ce forum ?
Gravity Falls, sérieux ! ee
►Qu'en penses-tu ?
*Hurm hurm*
AAAA AAAAHUJN VFJNVS DIJIJEV JE R DFXEDS ERDS FYHJE
GÉNIAL
BRETELLE
DE
MERLE
►Des questions ou des remarques ?
Non, c'est super complet ! Merci beaucoup ! ;3
Par contre, je tiens à dire que pour l'histoire c'est à vous de découvrir les parties manquantes, et de découvrir également ce qu'est "L'Ouragan" ! :D Bonne chance ! :')
►Un double compte ? Si oui, lequel ?
Nope, je suis une newbies.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 343
Dollars : 3385
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 20
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans (26 ans)
Alignement: Neutre mauvais
Inventaire:

She must be crazy, it takes itself for a storm... | Hariken

MessageSujet: Re: She must be crazy, it takes itself for a storm... | Hariken Lun 22 Mai - 6:01

Corrections à faire

Hey ! J'espère que suites aux remarques dans ce post tu pourras améliorer la qualité de ta fiche et te faire valider au plus vite dans les meilleures conditions ♥️

Il y a beaucoup d'incohérences dans ta fiche, j'espère donc que je serais assez claire dans mes explications, sachant que des fois, tu perds un peu le lecteur dans certaines de tes phrases. Il se peut que j'oublie quelques petites choses qu'il faudra que tu retravaille pas la suite, mais je vais faire de mon mieux pour que cela n'arrive pas. :lpascomprendu:

Certaines de mes corrections sont des conseils que j'apporte pour que tu puisse ensuite t'améliorer au mieux (Notamment quelques fautes corrigées en rouges, des formulations de phrases, etc, uhuh).

Harikën a écrit:
Jeune Qilin d'environ 16 ans
Mais plus tard, dans ta fiche, au début de l'histoire ;
Harikën a écrit:
Cela fait quoi, 32 ans ? Oui. Cela fait bien 32 ans que je vis. 32 ans que je vois le soleil se lever, se coucher.
Il faudrait que tu te décide sur un âge pour rester cohérente dans ce que tu avance.

Harikën a écrit:
C'est le carnet de Sakura.
Harikën a écrit:
Ce carnet raconte un petit peu de choses sur Sakura, mais beaucoup plus sur Harikën.
Même plus ;
Harikën a écrit:
Une photo est collée dessous, une photo de trois personnages, dont Sakura, Harikën et Chen.

Qui sont ces gens ? On ne sait pas d'où ils sortent ? Même dans l'histoire, on en sais pas plus. Ça pourrait éventuellement être bien de les introduire, ne serait-ce que légèrement, sans trop rentrer dans les détails, parce qu'on est un peu perdu quand tu en parles.

Harikën a écrit:
Elle a un trou sur cette partie de son passé, elle ne ce souvient ni d'où il vient, ni qui lui a donné.
Cela rentre en totale contradiction sur
Harikën a écrit:
Se transformer en ce qu'elle voit & touche sous condition.
▬ Ne laisse pas de trace.
▬ Télépathe sous conditions.
▬ Capacités de son espèce.
Bonne mémoire & borgne.
Harikën a écrit:
Je me souviens de tout, tout le temps.
Il faut que tu te décide. Si elle se souviens de tout, elle ne peut pas avoir oublié certaines choses, ce n'est pas logique. A moins qu'il y ai éventuellement eu un traumatisme, là, ce serait possible.

Harikën a écrit:
« Cet ouragan, si destructeur qu'il soit, est source de renouveau. - Harikën »
Du coup, dans ta citation, il y a une petite faute. On peut remplacer "et" par "et puis" et "est" pour "était". Si je garde la logique de te phrase, le bon serait "est".

Harikën a écrit:
Déjà, je peux vous dire que j'ai les mêmes dons que mon espèce de base. Je vais essayer de citer les plus importants, car le reste est écrit sur le SatsH Book.
Ce SatsH Book, nous n'y avons pas accès, il serait donc judicieux, ne serait-ce, que de lister toutes les capacités des Qilin au début, sans rentrer non plus trop dans le détail, histoire que l'on sache réellement à quoi nous attendre. Je sais que les Qilin sont un symbole de paix, de prospérité, de sagesse, descendance prestigieuse, justice ferme, son cri est un bon présage... etc. Ce serait bien que tout le monde le sache sans devoir chercher o/

Harikën a écrit:
mon corps, étant pourvu d'écaille solide, me protège
Certes. Mais attention, même les écailles ont leurs limites. Tu te blesses sans doute moins facilement, mais tu peut quand même te blesser comme tout le monde sur un truc coupant.

Harikën a écrit:
d'organes sensoriels au niveau de mon museaux, [...] permettent de sentir mon environnement [...] odeurs, les goûts, les vibrations et les sons par petite quantité
Admettons. Mais ce ne sont pas déjà ce que font tes oreilles, ton nez et ta langue ?
Harikën a écrit:
Je suis capable de communiquer par télépathie ! [...] je peux aussi communiquer avec des personnes qui me sont chères en posant mon front sur le leur.
[...] C'est lié, comme mon autre capacité, à mes moustaches. Mes moustaches, d'ailleurs, bougerons frénétiquement quand je communiquerais avec la personne.
Ça fait quand même beaucoup. Sachant que si tu prends forme humaine, tu peux communiquer. D'ailleurs, si elle ne sait pas écrire "l'humain" est-ce qu'elle le comprends, et est-ce qu'elle peut le parler ?
Ces moustaches, en soit, ne sont pas indispensable, je pense... En tout cas, leurs capacités. Sauf pour les changement de forme, là, c'est acceptable.

Harikën a écrit:
( Petite parenthèse, il faut savoir, comme je ne l'ai pas dit en haut, que je me transforme en humain je prendrais la voix de l'humain que j'ai copié et non la mienne. )
Le plus simple ne serait pas de mettre cette information dans le paragraphe concerné pour éviter de faire une parenthèse en plein milieu d'une autre explication ?

Harikën a écrit:
agile, car notre espèce vit depuis des années en montagne
Je rejoindrais cette citation avec celle-ci :
Harikën a écrit:
je suis capable de marcher sur le sol sans laisser de trace [...] naturelle chez nous, pratique, mais énormément. Car elle ne marche pas dans la boue, ni dans la neige en trop grande quantité. Et c'est d'ailleurs le seul désavantage de se pouvoir
Alors, d'abord je crois qu'il manque quelques mots pour que les phrases aient un sens, bien qu'on comprenne globalement le message. Peut-être faudrait-il dire "naturelle chez nous, et énormément pratique" ? Le car en début de phrase est incorrect. Cependant marcherais mieux.
Enfin bon, mis à part les quelques petites fautes dans cette partie, comment une créature de :
Harikën a écrit:
Sous ma forme normal de Qilin je mesure environ 2,60 m du bout des pattes aux bois, ainsi que 5,40 m de avec la queue.
Peut arriver à être aussi agile et ne laisser aucunes traces, surtout avec une queue aussi longue, et le poids qui va avec la taille ? D'autant plus que :
Harikën a écrit:
Vous me verrez souvent grimper aux arbres
L'arbre n'aurait-il pas du mal à supporter ton poids si tu fais cette taille ? Et puis un animal de cette taille, ça se remarque. En recherchant sur Wiki, j'ai pu voir qu'un Qilin ne laissait pas de traces parce qu'il ne marchait sur rien de susceptible d'être abîmé par lui. Donc cette capacité n'est pas vraiment possible o/

D'ailleurs, tu dis que tu as deux formes.
Harikën a écrit:
Pour faire une description rapide de mes deux formes
Pourquoi tu as une autre forme ? Comment tu as fait pour l'avoir ? Les Kirin sont japonais, et les Qilin sont chinois. Il va donc falloir que tu te décide sur tes origines. (D'ailleurs, quand tu as décris les deux forme, tu t'es répétée pour le nez similaire à celui du lapin, tu m'as un peu perdue, car j'ai cru que j'avais relu le premier paragraphe. Le mieux serait de ne pas se répéter sur ce que tu dis dans ta fiche, ça évitera d'embrouiller les lecteurs)
Et en plus de cela, tu as déjà six formes en mémoire.
Harikën a écrit:
Actuellement je possède seulement six transformations en plus de celle du Qilin et du Kirin. [...] chien errant.
Il faudrait que tu te décide sur une forme définitive, en plus de choisir les formes que tu gardes, et te mettre une limite de temps pour les formes que tu peux emprunter. Six, c'est beaucoup. Tu pourras toujours en avoir d'autres InRp au fur et à mesure. Cependant il faut vraiment une limite de temps, car tu as aussi précisé (malgré le fait qu'elle est sensée se souvenir de tout) qu'elle oubliait certaines choses. Après, peut-être que si elle a une photo, comme pour "Sakura" elle pourrait la garder plus longtemps, car elle a un support visuel qui reste.

Sachant qu'un Qilin peut vivre jusqu'à 1000 ans, on peu facilement déterminer qu'elle n'aurait une forme imposante qu'à partir d'un certain âge, ce qui pourrait surement t'arranger ?
Parce que :
Harikën a écrit:
Le poids d'une espèce de choses à cinq membres qui glissa sur mon dos doucement. Et d'un seul coup, je me sentis soulever du sol.
Un humain arrive à la porter à ses 10 ans ? Et peut s'en servir de doudou ? Elle doit avoir grandi très rapidement, si elle fait maintenant plus de 5m.


Dans ton caractère, tu as tendance à beaucoup te répéter. Il serait judicieux que tu te fasse un plan pour arriver à t'organiser pour éviter de te répéter ? Ça alourdi pas mal la lecture, mais globalement, ça va, ton personnage est plutôt bien construit mentalement.


Harikën a écrit:
J'ai à cette époque j'ai dix ans d'âge mentale et physique. Mais temporellement, j'en ai vingt.
Eeeeh... Là j'avoue que je suis perdue. L'age physique n'est pas sensé être comme le "temporellement" ? A moins que tu veuille dire quelque chose de différent ? J'avoue que je ne sais pas trop ce que tu veux dire si ce n'est pas la première solution.


Le reste de ton histoire est cohérent, sachant que je suis déjà passée sur les points qui n'allaient vraiment pas. Cependant, il manque beaucoup trop d'information pour que ce soit acceptable. Si je comprends bien, ta Qilin était en chine à un moment ? Comment a-t-elle fait pour arriver à Gravity Falls en voyageant ? C'est un point très important, sachant qu'une créature comme un Qilin ne doit pas passer inaperçue.

Harikën a écrit:
je dois dire que je ne me souviens pas... Merde... Attendez je... Euh... Mmh... J'ai vécu seule et... Je sais plus !
Au chapitre IV, tu montres qu'elle a perdu la mémoire. J'imagine que c'est a cause d'un choc, comme j'avais pu le conseiller plus haut. Du coup, peut-être que tu devais dire, dans le fait qu'elle se souvienne de tout, sauf des événements suite à un traumatisme ? (Ou un coup sur la tête, c'est toi qui vois, ahem).

Mais du coup, suite à ça, comment elle fait pour se souvenir de sa naissance ? C'est avant, ou après ?
Harikën a écrit:
La naissance est un moment dont l'on ne ce souvient très peu habituellement. Moi, je m'en souviens.

Sinon je crois (enfin, j'espère) ne rien avoir oublié au niveau des choses qui ne vont pas dans ta fiche. Faut me pardonner, il est 6h du mat, j'ai plus trop les yeux en face des trous.


J'ai remarqué que tu confondais souvent le féminin et le masculin sur certains mots. Si tu as des doutes, tu peux dire le mot simplement avec "un" ou "une" devant, pour savoir comment l'accorder.

Tu confonds également "ce" et "se". "Ce" serait pour désigner quelque chose. "Ce machin" par exemple. "se" est plus pour une possession, ou se met devant un verbe. Bon, je suis nulle pour expliquer ces règles là :'D

Ensuite, tu as du mal avec les "er" et "é". Je ne peux que te rappeler la fameuse technique du "vendre" (pour er) et "vendu" (pour é).

Bref, sinon, tu peux aussi passer ton texte sur reverso ou bonpatron, ou même le passer sur word. Ou encore m'envoyer un mp pour t'aider à corriger, pourquoi pas o/


Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

She must be crazy, it takes itself for a storm... | Hariken

MessageSujet: Re: She must be crazy, it takes itself for a storm... | Hariken Lun 22 Mai - 7:49
Holala je suis désolée je suis vraiment étourdie des fois ! :')
Je corrige ça quand je peux, c'est à dire très prochainement ! x)

P.S : C'est normal que je confonde le féminin et le masculin, je ne me considère ni comme une fille et ni comme un garçon IRL. Et ça déteint beaucoup sur ma façon d'écrire, j'en suis désolée. :/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 773
Dollars : 1988
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 26
Who am i !

Secret Files
Age du personnage:
Alignement: Chaotique Mauvais
Inventaire:

She must be crazy, it takes itself for a storm... | Hariken

MessageSujet: Re: She must be crazy, it takes itself for a storm... | Hariken Lun 22 Mai - 11:12

Corrections à faire

Hey et rebienvenue parmi nous! :howdy: Je me joins à ma modératrice pour ajouter quelques petites choses que j'ai oublié de lui mentionner avant que tu ne commences les quelques changements.

J'ai bien réfléchi et effectivement tes pouvoirs sont trop importants dès le début, notamment pour la capacité de pouvoir prendre l'apparence et la mémoriser. Comme on l'a dit, il n'y a pas de limite de temps d'utilisation pour ton pouvoir que tu as mentionné et en plus nous avons déjà pas mal de créatures existantes ou de Gravity Falls qui peuvent jouer les métamorphes. Avec tous les pouvoirs et capacités que tu t'accordes je pense devoir te poser d'autres limites MAIS pour le début, peu à peu au travers de tes rps, tu pourras apprendre à développer tes pouvoirs et accomplir ce que tu pensais être capable dès le début. Il est plus judicieux de mon point de vue que tu puisses avoir une évolution et si tu possèdes toutes ces capacités dès le départ où est le fun pour ton partenaire rp mais aussi pour toi, tu ne pourras plus progresser puisque tu auras déjà tout ce qu'il te faut, je ne pourrais t'accorder davantage, tu comprends?

Ainsi, tu ne seras capable que de prendre l'apparence en touchant que des animaux et des petites créatures les moins puissantes (à part des gnomes, parce qu'ils sont plus puissants qu'on ne le pense), eh oui je sais que tu ne peux pas prendre leurs pouvoirs, mais les gnomes sont des êtres très importants et commande la forêt, se serait te donner trop d'influence). :hum:

Et dernière chose, le mieux pour toi et pour ne pas avoir à tout réécrire, pour plus de logique, serait de choisir la forme Kirin et laisser tomber l'autre. Qilin est trop grand, trop volumineux, il ne pourra se cacher nulle part, tu n'es pas invisible, de plus avec une telle grosseur, tu vas causer des dégâts à Gravity Falls ou dans la forêt si tu t'y cache, tu ne pourras quasiment jamais prendre cette forme sans avoir des soucis en te faisant repérer. De plus, Kirin est japonais tout comme le nom de cette jeune fille qui t'a recueillis ce qui collerait mieux à ton histoire.

Voilà voilà! Courage à toi, comme je te l'ai dis, tu écris très bien pour ton jeune âge, c'est normal de faire des erreurs on ne peut pas attendre de toi la perfection, ps: elle n'existe pas,  alors si tu as besoin de notre aide ou si tu as des questions on est là au besoin! :hooray:


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]
» Crazy Minds
» la Crazy Time recrute!!!
» 03. Redhead, you konw you're driving me crazy right ?
» - Gallery of a crazy newbie -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Préambule :: Présentations des personnages :: Abandonnées ou refusées-