Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

avatar
Messages : 740
Dollars : 1898
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 26
Who am i !

Secret Files
Age du personnage:
Alignement: Chaotique Mauvais
Inventaire:

Danger en approche. | Day 4 [Mission]

MessageSujet: Danger en approche. | Day 4 [Mission] Lun 22 Mai - 12:54






Mission: Danger en approche.

Ces derniers jours ont été mouvementés pas vrai? Vous avez vraiment été débordée, les gens étaient comme...devenus fous. Peut-être que même vous l'avez été? Peut-être que l'ambiance bonne enfant de la fête foraine vous a monté à la tête? On ne peut pas vous en vouloir, rassurez-vous. Et alors que vous pensiez pouvoir rentrer chez vous après une journée des plus fatigantes, voilà qu'on vous appelle pour faire des heures sup', eh, ce sera payer en conséquence et ça promet d'être intéressant, après tout, vous avez bien votre petite idée sur la cause de cette demande. Bientôt, vous n'aurez plus à jouer les agents de la sécurité, c'est votre dernier "jour" de boulot, après cette ultime mission, vous pourrez enfin profité pleinement de la fête foraine le lendemain soir pour le grand finale!

Vous voilà arriver dans le bureau du grand patron, ou du moins, de son subalterne, le manageur de tout ce petit monde, de toutes cette fête foraine, de chacun d'entre vous, oui on peut dire qu'il gère tout ici, d'habitude vous parlez à l'agent de sécurité en chef mais ce soir, c'est cet homme qui vous a convié à venir le voir. Lorsque vous toquez à sa porte, il se relève et vous ouvre la porte en vous serrant la main et en vous désignant une chaise devant son bureau. Il referme ensuite la porte et va s'asseoir à sa place, vous regarde un instant avant de sortir un dossier qu'il pose sur la table et place bientôt face à vous.

-Comme vous vous en doutez, je ne vous ait pas fait venir pour discuter autour d'un bon café, vous avez dû vous en rendre compte au cours de votre dernière mission, nous avons un petit problème et malheureusement, j'aurais préférer qu'il ne s'agisse pas d'un euphémisme. Depuis la fin du deuxième jour, quelqu'un cherche à saboter la fête foraine. Tout ses soucis que vous avez remarquer ne sont pas accidentels ou d'ordre techniques, non, ils sont clairement intentionnelles, c'est une véritable menace et nous avons besoin que cela cesse immédiatement ou nous courons à la catastrophe pour notre dernier soir. Nous avons bien penser à installer des cameras mais tout cela nous prendrais trop de temps et nous allons bientôt partir alors nous ne pouvons nous perdre de gaspiller la moindre minutes. Et c'est là que vous entrez en scène, nous savons que vous aussi n'avez pas de temps à perdre et que vous auriez dû finir votre job cet après-midi mais ne vous inquiétez pas que vous serez grassement récompensés. Vous faites partis des meilleurs agents de la sécurité que nous ayons pu avoir au cours de ces dernières années, alors nous aimerions vraiment mettre à profit vos capacités pour coincer la personne qui met à mal notre fête foraine. Appréhendez-le et faites en sorte qu'il ne vienne plus nous causer le moindre soucis dans le futur, faites tout de même attention, il est peut-être dangereux. Bonne chance.

Allez au travail, vous avez du pain sur la planche.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 313
Dollars : 1768
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 20
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans (26 ans)
Alignement: Chaotique neutre
Inventaire:

Danger en approche. | Day 4 [Mission]

MessageSujet: Re: Danger en approche. | Day 4 [Mission] Mar 6 Juin - 5:28
participant 1Apocryphaparticipant2MJparticipant2In the fête foraine

Danger en approche

#660033

∑ Inventaire

‒ Lunettes teintées x2
‒ Téléphone

±1548 mots (sans le dialogue)

+ Équipement d'agent de sécurité + gilet de sécurité

C'est très laid les scrupules. C'est ce qui défigure le criminel.
— Pierre Drieu La Rochelle
Ah, bon sang, cette journée avait été atroce en tout point. Les gens étaient pire qu'hier, et tu avais un sacré mal de crâne, d'autant que ces foutus manèges te foutaient maintenant le cafard. Et à grand raison, après ce qui s'était passé... Oui. Plus jamais tu n'irais à une fête foraine de ce genre si tu vois les même symptômes. Et déjà tu ne ferais pas l'erreur de redemander un job de ce genre. Plutôt toucher un instrument de musique que de se taper la sécurité encore une fois. Heureusement, c'était le dernier jour. The last day. Et après tu aurais tout le loisir de te barricader chez toi et de manger de la crème glacée en regardant des séries. C'était plus productif que de faire ce boulot où tu avais l'impression de nager dans... dans la folie. Mais pas une folie intéressante du tout. La weirdmageddon avait été intéressante. Cette fête foraine était juste désolante. Voir les humains se jeter sur la nourriture... Tu avais presque envie de te passer de nourriture solide pour ne garder que le liquide. Mais sans nourriture solide... Non. Ce n'était juste pas possible. Urgh... Tu détestais ta nature pour ce genre de raisons...

Enfin bon, c'était bientôt l'heure de la fermeture, tu allais bientôt rentrer chez toi, te glisser sous la couette, et espérer passer une nuit calme, sans aucun désagréments pour venir te gâcher ton repos bien mérité. C'était là tout ce que tu demandais. Et puis caresser ton corbeau pour passer du temps avec lui, le pauvre. Tu ne l'avais pas fait sortir depuis que tu travaillais. Il devait en avoir marre d'être enfermé dans la maison... Mais tu ne pouvais pas prendre le risque de le laisser dehors toute une journée, avec les créatures à la noix qui traînaient et qui ne demandaient qu'a manger un corbeau sans défenses... Bon, peut-être que tu te faisais des films, mais tu ne voulais pas qu'il arrive quelque chose à ton animal de compagnie. La seule créature à attendre ton retour le soir. Même si c'est surtout pour avoir les miettes de ton repas. Tu n'imaginais même pas si tu avais eu un chat...

Alors que tu te dirigeais vers les vestiaires, on t'appela pour te dire que le manager t'attendais dans son bureau... Manquait plus que ça... T'avais fais une connerie qu'il fallait pas faire ? On allait faire une nouvelle retenue sur ton salaire de la journée ?... Tu avais fais tellement de choses que tu aurais pu te reprocher si tu n'avais pas été aussi je-m'en-foutiste à ce niveau là. Ce boulot d'agent n'aurait dû être qu'un jeu. Un rôle. Mais ça avait tellement pris de l'ampleur que ce n'était même plus possible de prendre ça à la rigolade. Rien que le première jour, tu avais dû... endosser ton rôle sérieusement. Sauver un gosse de la noyade... Aaaah. La prochaine fois, tu ne ferais rien pour aider. Les gens sont devenus encore plus débiles que d'habitude. Décevant. Agaçant. Ridicule... Tu soupira et pris le chemin du bureau en traînant un peu des pieds. C'était bientôt la fermeture... La liberté était à portée de main...

Tu frappas à la porte une fois devant. Tu ne dû pas attendre longtemps pour qu'il ouvre, te serres la mains dans une poignée pour le main vive et rigoureuse et te fasse signe de t'asseoir sur une chaise. Eh bien, on voyait la quelqu'un qui aimait tout contrôler à la perfection. Il te rappelait un peu M. Boss dans iZombie. Tu n'étais pas mal à l'aise pour autant. Ici, c'était toi, et cela serait toujours toi, le prédateur. Tu soutiens donc son regard, nullement impressionnée. Tu regarde ensuite le dossier qu'il sort. Mh... Bon, au moins, ce n'était pas un dossier sur toi. Une chose à se tracasser en moins...

« Comme vous vous en doutez, je ne vous ait pas fait venir pour discuter autour d'un bon café, vous avez dû vous en rendre compte au cours de votre dernière mission, nous avons un petit problème et malheureusement, j'aurais préférer qu'il ne s'agisse pas d'un euphémisme. Depuis la fin du deuxième jour, quelqu'un cherche à saboter la fête foraine. Tout ses soucis que vous avez remarquer ne sont pas accidentels ou d'ordre techniques, non, ils sont clairement intentionnelles, c'est une véritable menace et nous avons besoin que cela cesse immédiatement ou nous courons à la catastrophe pour notre dernier soir. Nous avons bien penser à installer des cameras mais tout cela nous prendrais trop de temps et nous allons bientôt partir alors nous ne pouvons nous perdre de gaspiller la moindre minutes. Et c'est là que vous entrez en scène, nous savons que vous aussi n'avez pas de temps à perdre et que vous auriez dû finir votre job cet après-midi mais ne vous inquiétez pas que vous serez grassement récompensés. Vous faites partis des meilleurs agents de la sécurité que nous ayons pu avoir au cours de ces dernières années, alors nous aimerions vraiment mettre à profit vos capacités pour coincer la personne qui met à mal notre fête foraine. Appréhendez-le et faites en sorte qu'il ne vienne plus nous causer le moindre soucis dans le futur, faites tout de même attention, il est peut-être dangereux. Bonne chance. »

Allons bon. Tu écouta toute sa tirade en gardant un visage neutre, bien que tu te marrais intérieurement. Maintenant que tu savais à quel point la fête foraine était malsaine, tu ne te doutait pas qu'il y avait un beau monde qui devait vouloir saboter celle-ci. Cela n'enlevais pas Stanley Pines de la liste des suspects potentiels que tu avais établi mentalement lors de ta ronde au matin du troisième jour, mais ce que tu avais vécu ensuite allongeais la liste des suspects potentiels. Et donc, on te demandais encore des heures supplémentaires... Mais on te proposait un salaire en conséquence, en plus de te caresser limite dans le sens du poil. La meilleure agent de sécurité qu'ils aient eu ? Eh bien... C'était à la fois étonnant et pas étonnant. Tu avais fait ton boulot, mais tu avais également fait des pauses... Et participé aux manèges... Enfin, ce n'était pas comme si il n'y avait pas eu d'autre agents pour calmer le beau monde qui se tapais dessus pour de la bouffe... Quand ils n'y participaient pas. Même toi tu avais succombé à la nourriture d'ici. Mais tu avais compris qu'il fallait que tu modère tes ardeurs. Après réflexion, ce qui s'était passé avec Tristan était assez... mh... Bon, tu aurais parfaitement pu faire ça même dans ton état normal, mais quand même... Tu avais quelques réserve, même si tu ne regrettais rien. Ça avait été amusant. Tu te leva finalement.

« Je vais faire mon possible. »

Tu lui fis un léger signe de la main avant de fermer la porte de son bureau et de soupirer quelque pas plus loin. Jeez. Ça te faisais chier ces conneries. Enfin, si la personne ayant trafiqué les attractions était dangereuse, tu allais devoir prendre le matos que tu avais mis de côté ce matin, parce qu'un gilet de sécurité, c'était joli, mais ça pesait son poids et t'allais crever de chaud. En plus d'être un peu ralentie. Enfin, fallait mieux ça que de se retrouver avec une côte cassé ou pire, pas vrai ? C'est très désagréable d'avoir un poumon perforé. Et d'autres organes internes abîmés. Tu n'avais pas très envie de réitérer l'expérience la plus traumatisante et casi mortelle de ta vie. Non merci. Tu n'en avais pas de séquelles. Juste des cicatrices qui seront toujours là pour témoigner de ce que tu avais dû endurer. Le sang de vampire ne peut pas tout faire disparaître, malheureusement. Même le sang de chef de ligné qu'est ton père n'a pas pu arranger cela. Mais ce n'était pas grave. C'était simplement la preuve que tu avais survécu. Que tu étais toujours là. Et pas lui. Un bon gros doigt.

Une fois au vestiaire, tu farfouillas dans tes affaires pour retrouver ce gilet. Un fois retrouvé, tu le mis en dessous de ton tee-shirt, remis celui-ci et remis également ta veste. Si tu crevais pas de chaud pendant une éventuelle course poursuite... Ça serait un miracle. Tu pris la lampe torche qui pouvait aussi servir de matraque, au moins, cela te ferais une arme de poing. Même si tu en étais une à toi toute seule. Même le fait que tu ai un objet de ce genre était plus dangereux, surtout si tu ne contrôlais pas ta force sur le moment. Les humains, c'est fragile. Et si le saboteur est humain... Eh bien, tu devra faire attention, mais dans le cas contraire, mh, tu n'aurais aucun remords à tataner un peu fort. Tu mis tes lunettes dans ta poche, car tu n'en avais pas besoin, vu que la nuit tombais peu à peu. Le soleil n'allait pas te gêner ni t'abîmer les yeux... Bon, une lampe pouvait le faire, mais c'était moins grave que le soleil...

Tu commença ta ronde, alors qu'il restait encore quelques client qui s'attardaient un peu trop. Bah, c'est leur problème. Après, si tu en voyais un fouiner là où il ne fallait pas, tu mettrais des coup de pieds au cul. C'était aussi simple que cela. Tu vérifiais les allées dans un ennuis total. Tu aurais déjà pu être en train de manger ton dîner, partager les miettes avec Hugin, prendre ta douche... Mais t'étais là. Avec des attractions foutant le cafard. Et un mal de tête agaçant. Quelqu'un allait passer un sale quart d'heure. Et ce n'était pas toi. Tu fus attirée par un bruit, mais au final ce n'était qu'un chat fouillant dans une poubelle. Tu le fis dégager gentiment avec ton pied. Bouffe pas cette merde, matou, tu verras, c'est pas bon. Pour personne. Tu braqua le faisceau lumineux un peu plus loin pour voir s'il n'y avait rien de suspect dans le coin. De toute manière, tout la fête foraine était suspecte, alors... Qui veux faire un remake de film d'horreur, à ta sauce, qu'on se marre un bon coup ? Personne ? Dommage... Tu soupira et continua ta ronde. Sur qui ou quoi allais-tu tomber ?... Les paris sont ouverts...
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 740
Dollars : 1898
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 26
Who am i !

Secret Files
Age du personnage:
Alignement: Chaotique Mauvais
Inventaire:

Danger en approche. | Day 4 [Mission]

MessageSujet: Re: Danger en approche. | Day 4 [Mission] Jeu 8 Juin - 15:12






Mission: Danger en approche.

Le maire était encore là, désignant la grande roue à son voisin, voulant encore faire un tour alors que celle-ci était sur le point de fermer mais à peine allait-il mettre un pied dedans, qu'on entendit une exclamation d'on ne sait où lui dire de faire attention. Et effectivement, la personne devait avoir entendu le bruit de la cabine puisque celle-ci se balançait beaucoup trop pour que cela paraisse normal comme si....mais oui! Encore des soucis techniques!! On venait de dévisser bon nombre de boulon et bientôt la cabine s'écroula avec grand fracas sur le sol. Le forain qui s'était endormi sur son siège, la tête reposé sur le panneau de contrôle sursauta en renversant son café sur lui et lâcha un juron avant de sortir dehors pour voir l'ampleur des dégâts. Il y en a qui faisait bien leur boulot on dirait ou alors....

-Pourquoi j'me suis endormi moi...j'étais pourtant en forme...c'est quoi ce délire...putain j'vais me faire défoncer par le manageur...

Il finit par soupirer, on aurait dit qu'il allait vraiment se jeter d'un pont, pauvre homme et lorsqu'il vous voit, il se dit que ça y est, c'est la fin, vous aller tout reporter à la direction mais il se contente de d'abord annoncer publiquement des excuses aux quelques présents et que le problème serait réglé pour demain. Et puis il sortit une pancarte de hors service en la mettant devant le manège.

Vous pouvez procéder à votre investigation, observer le manège, questionner le forain ou aller vers d'autres attractions.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 313
Dollars : 1768
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 20
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans (26 ans)
Alignement: Chaotique neutre
Inventaire:

Danger en approche. | Day 4 [Mission]

MessageSujet: Re: Danger en approche. | Day 4 [Mission] Dim 18 Juin - 22:32
participant 1Apocryphaparticipant2MJparticipant2In the fête foraine

Danger en approche

#660033

∑ Inventaire

‒ Lunettes teintées x2
‒ Téléphone

±946 mots

+ Équipement d'agent de sécurité + gilet de sécurité

C'est très laid les scrupules. C'est ce qui défigure le criminel.
— Pierre Drieu La Rochelle
Tu marcha encore à travers les quelques stands, avant d'arriver vers la grande roue. Ah, ce machin te donnais autant de mauvaises impression que le reste des manèges, maintenant. Comment une grande roue pouvait être aussi... angoissante d'un certain point de vue ? Oh, bah c'est très simple, il suffit de voir la scène qui viens de se dérouler sous tes yeux, eh oui. Une cabine qui se détache alors que l'on est en haut de la grande roue, c'est pas ce qu'il peut arriver de mieux, hein. Donc le fait que cette cabine vienne de se tauler à la base, c'était pas plus mal. Ce serait dommage de devoir réélire un maire. La façon dont il doit être élu est assez spécifique, quand même. Ça vaux le détour autant que cela peut devenir affligeant. Quand on sait que la plupart des participant n'avaient pas bien remplis les papiers. A part, bien entendu, le maire actuel, bien sur. Meh eh, ce n'était pas si mal d'avoir Taylor Cutebiker en maire. C'est sur que c'est moins... explosif que Stan Pines. Elle avait été drôle, la partie des infos qui avait été utilisée pour tout énumérer... Un sacré briguant, pour sur. Voilà pourquoi il fallait se méfier de lui. Le héro de Gravity Falls. Décevant. Tu aurais vraiment voulu plus qu'une semaine de Weirdmageddon pour t'amuser. Voir le monde sous cet angle t'avais vraiment... fasciné... enfin bref. Retournons a nos moutons, voulez-vous.

Tu observa le forain. Endormi ? Mh. Ce café... Bah, normalement, c'était l'effet contraire qui était voulu quand on buvait un café. A moins qu'on soit mal branlé, la caféine, ça excite, et donc, ça empêche de dormir. Tu resta en retrait pour le moment. N'importe qui pouvait être le coupable. Même si là, le méfait était déjà fait... Pas très encourageant, ça. Cela voulait dire que le coupable était déjà en train de faire un autre sabotage. Un mal pour un bien ? Tu avouais que là, tu avais presque envie de laisser faire cette personne, vu à quel point cette fête foraine devenait oppressante à souhait. Qu'il rende inutilisable tous les manèges, peut-être que demain il n'y aurais pas de soirée à la con. Et que ta curiosité ne pourra pas te pousser à venir. Ah, il est bien beau, l'espoir. C'était ridicule, ils allaient peu-être mettre la main sur le coupable sans toi. Suffisait qu'il aille dans le train fantôme, il se ferait peut-être embrocher, ou il se fera servir en hors d'oeuvre aux mannequin et aux poupées. Triste fin pour un éventuel héros. Tu le sentais pas ce dernier jour de toute manière.

« Pourquoi j'me suis endormi moi...j'étais pourtant en forme...c'est quoi ce délire...putain j'vais me faire défoncer par le manager... »

Mhhhh... tu plissa les yeux. Suspect. Et pas faux. Le manager semblait ne pas être le type de personne qu'il fallait contrarier. Vu comment c'était parti, tu n'allais pas pouvoir chopper le fauteur de trouble... Essayons de trouver des indices. Ce serait déjà ça de pris... Quand le forain te vis, il avait encore l'air plus dépité. Du genre "je vais aller me jeter sous un pont" ou quelque chose dans ces eaux là... Non, n'allez pas vous noyer dans les cygnes, tu ne mettrais pas les pattes dans l'eau de tout le reste de la fête foraine. Une fois, ça suffit... Même pas pour faire plaisir à quelqu'un. Tu n'aimais plus ce genre d'attraction. C'était définitif. Irrémédiable. Just no. Tu soupira.

« ... »

Bon, ben écoute, on va éviter de traumatiser le forain en venant lui parler, on va juste... tâter le terrain. Tu t'approcha de la cabine au sol. Mh. Tu regarda en l'air pour voir ce qui était sensé retenir la cabine à l'aide de boulons. Et visiblement, c'était comme hier matin. Disparus. Volatilisés. Est-ce que le voleur de boulons avait laissé des indices ou des marques ?... Eh, tu n'avais absolument pas le matos de la police scientifique, tu ne pouvais pas voir les empreintes digitales. Encore plus si le coupable avait des gants. Tu inspira pour voir s'il n'y avait pas une odeur spécifique que tu pourrais reconnaître quand tu croisera quelqu'un. Mais tu n'étais pas convaincue. Après tout, tu étais moins douée que les vampires...

Mais n'empêche, pour dévisser un truc pareil, fallait déjà monter sur la roue pour arriver à la hauteur des boulons de la cabine. Avec un peu de pot, y'aurais un petit morceau de vêtement accroché quelque part... Ou alors tu regardais un peu trop de séries policières. Maybe... Tu leva la lampe torche sur la grande roue pour regarder quand même. Ça ne coûtait rien d'espérer... Même si tu aimerais bien rentrer chez toi rapidement. Tu voulais te reposer un minimum après toutes les conneries de ces dernier jours. Vivement que tu puisse faire la morte dans ton lit. Ce boulot était d'un ennui... Il t'avais vraiment trop prit la tête. Et en plus t'avais pas spécialement besoin d'argent. Bon, si tu ne trouvais rien après un certain temps, tu iras prévenir que tu n'a pas pu faire grand chose. Et tu filera les indices que tu aurais éventuellement trouvé. Qu'ils se démerdent après tout, t'avais bien failli crever dans un manège de cette fête. Qu'elle tombe en miette, ça t'arrangeais. Ça te ferais une belle jambe.
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'appel des limbes ou comment se mettre en danger pour rendre service...
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Le palais Sans-souci en Danger
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Ailleurs :: Archives :: Fête foraine-