Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Messages : 343
Dollars : 3385
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 20
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans (26 ans)
Alignement: Neutre mauvais
Inventaire:

Hey guy, whats up ? | Day 2 | Tristan ♥

MessageSujet: Hey guy, whats up ? | Day 2 | Tristan ♥ Lun 22 Mai - 20:06
participant 1Apocryphaparticipant2Tristanparticipant2In the fête foraine

Hey guy, whats up ?

It's funny how dumb you are ♥

#660033

∑ Inventaire

‒ Lunettes teintées x2
‒ Téléphone
‒ Pomme d'amour x1

+ Équipement d'agent de sécurité

L’esprit humain est un jouet si fragile que c’en est pitoyable !
— David Mitchell
Non, vraiment. T'étais littéralement crevée avec toutes ces conneries. D'autant plus que tu avais trouvé que c'était une excellente idée de déplacer ce foutu matériel de sport en plein milieu de la nuit après ce foutu cauchemar à la con qui te donnais des envies de meurtres. Très sanglante. Et bien entendu, pour te calmer, tu avais trouvé que c'était encore plus une bonne idée de passer tes nerfs sur le pauvre sac de frappe qui regrettait d'avoir été acheté par un dhampire. Parce que le pauvre, il avait été sauvagement assassiné, et ses boyaux avaient été éparpillés sur le sol. On parle bien entendu de sable, hein, ne sautez pas aux conclusions trop vites.

En plus d'avoir de très belles cernes que tu cachais facilement avec tes lunettes, tu étais d'une humeur exécrable, et les humains étaient encore plus... insectes à tes yeux. Tu n'avais pas envie de faire semblant de les apprécier un minimum aujourd'hui. Pas après une journée comme celle d'hier. Hors de question. Nada. Fuck u. Grrr. Après t'être changée dans les vestiaire, tu claquas la porte et pris ton poste en grommelant. Aujourd'hui, fallait pas te faire chier, sinon ça allait mal se passer. Ton filtre n'était pas du tout en place. En plus, t'avais mal au dos et t'avais toujours cet affreux bandage sur le bras droit. Casse bonbon d'être en sucre. Ta partie humaine était trop faible à ton goût, vraiment.

Lors de tes rondes, tu repéras une rousse qui... volait les gens. Eh ben, elle manquait pas d'air, celle-là. Elle te rappelait Stanley Pines... Tu la suivis un moment sans vraiment réagir, jusqu'à un certain moment, où tu sentais qu'elle savait qu'elle était suivie. Dommage, c'était une chasse amusante. Tu lui couru après, et tu eu la joie de la voir se prendre deux personnes (tiens donc, Stanley Pines... Et quelqu'un qui te rappelait étrangement... Tu ne savais pas... Il avait des air d'une personne que tu connaissais...) en peu de temps. Mais elle courrait vachement vite. Elle devait certainement être habituée à ce genre de courses poursuite. C'est pas un abruti qui peut escalader du grillage aussi vite.

Cela eu le mérite de t'amuser un peu. Parce que globalement, voir des gens se jeter sur de la bouffe, ça avait ses limites. Même. Tu les méprisais. C'était pas toi qui allait te jeter par terre sur de la nourriture, qui en plus, auras touché le sol. Non mais, tu avais un minimum de fierté, pas comme ces humains stupides et ventripotent. Tsk.

Pour le coup, tu te paya (parce que toi, tu avais les moyen, pas comme certains, hein !) une pomme d'amour que tu entama rageusement. Dieu que les humains étaient... stupides... Agaçant... Chiants... Pourquoi les avoir créés, sérieusement ?... Il ne pouvait les avoir créés qu'en étant bourré, c'était pas possible autrement... Tu soupiras quand tu dû arrêter une énième bagarre pour de la nourriture, toujours ta pomme d'amour à la main.

Ça te donnait presque l'impression que si on leur foutait une gamelle avec de la nourriture de la fête foraine dedans, ils allaient tous se jeter dessus et manger comme des animaux... Pitoyable...

Ton regard fut soudain attiré par des cheveux blond... Mh. Oh, mais c'était Tristan. Mhhhhh. Mouis. Il était sans doute plus élevé dans la hiérarchie que tu t'étais créé dans ta tête pour les humains. Et puis... Tu n'avais pas vraiment eu l'occasion d'aller le saluer hier... Puis bon. Merde. C'était beaucoup trop de filles qu'il avait autour de lui... Et y'avais pas Dipper pour une fois. Crise de jalousie ? Nan... Si ? Ben c'était un peu ton "jouet" du moment... (Tu l'avais quand même encore croisé dans la pizzeria après les toilettes de l'highschool, et ça avait été marrant) Et t'aimais pas partager. Pour une fois que tu choisissais une personne que tu ferais chier un peu de temps en temps tout en lui faisant des allusions ou en essayant de lui ouvrir les yeux sur ses "amis"... Ben au final, tu l'aimais bien, cet humain. Il était plein de ressources, surprises, etc. Et l'asticoter, c'était marrant.

C'est quand même fou que tu n'ai pas décidé de faire ça l'année dernière... Peut-être aussi parce que tu ne lui avait pas adressé la parole avant cette année. Ouais, ouais, sans doute ça... M'enfin, dans ta tête, c'était la fatigue qui parlait aussi pas mal. Et ton agacement du genre humain. Tu ne pouvais pas prendre pour argent comptant ce que tu allais penser aujourd'hui... T'étais pas fraîche du tout. Tu attendis que la foule se disperse. Parce que jouer des coudes avec une pommes d'amour... Tu n'aurais pas hésité une seconde à leur taper la gueule avec si cela avait été nécessaire. On ne pensait pas souvent ça de toi, mais tu pouvais être violente à tes heures. Quand tu étais trop sur les nerfs. Et particulièrement de mauvaise humeur... Bref. Tu t'approcha de Tristan avec le sourire. Faire la gueule en l'approchant ? C'était très certainement le genre de message contradictoire qu'il fallait éviter de passer, pas vrai ?...

« Hey, Tristan ! Comment ça va ? Je t'ai vu hier mais j'ai pas eu le temps d'aller te voir. T'as l'air de plutôt bien t'en sortir en tant qu'animateur, de ce que je vois... »

Tu le pointa de ta pomme d'amour avant de croquer dedans. Définitivement, c'était trop bon. Donc trop suspect ? Peut-être. Mais c'était bon, alors pourquoi s'en priver ?... N'empêche la fin de ta phrase avait une allure de... Hum... Comme si tu n'appréciais pas ? Non, bien sûr que non ?... Ben en même temps, avant hier et aujourd'hui, les filles semblaient ne pas s'intéresser à lui. C'était pas un peu faux cul, de s'intéresser soudainement à lui, en mode "Oh mais, il existe !". C'était très agaçant... Foutue humaines. Enfin, adolescentes, surtout... Tu ne comprendras jamais pourquoi ce sont presque toutes des saletés qui courent après les mecs...

« Et du coup, comme tu peux le deviner, je suis agent de sécurité... Si j'avais su que c'était aussi... hum... fatiguant ?... je me serais peut-être abstenue... »

Tu soupira en passant ta main sur ta nuque. Nan, vraiment, avoir sauvé un gamin de la noyade, pour toi, ça n'avait rien de vraiment prestigieux. C'était surtout que, merde quoi, apprenez à respecter les consignes de sécurité, bordel de merde. Bandes d'abrutis sans cervelle. A cause de ça, t'avais choppé un mal de dos de malade... Et un gros bleu qui avait viré au violet par la même occasion.
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 181
Dollars : 2078
Date d'inscription : 11/12/2016
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 17 ans
Alignement: ???
Inventaire:

Hey guy, whats up ? | Day 2 | Tristan ♥

MessageSujet: Re: Hey guy, whats up ? | Day 2 | Tristan ♥ Mer 24 Mai - 22:29
Hey girl...
I-I have to go!



Objet/s:
Cape de visibilité partielle
Téléphone Portable
Totem Faucon


« The whole fairground with all its memories would soon be smashed into the dust. »

Dans toute aventure, aussi rocambolesque soit-elle, il faut savoir faire une pause et ici l'animateur et son ami avait donc pris une pause des plus méritées. Il discutait de tout et de rien...non il discutait de trucs délirants, il faut dire qu'aujourd'hui Dipper était dans son monde alors le blond tentait d'y avoir sa place, s'adapter dans ce genre de circonstance comme il savait si bien le faire; la main sur le coeur ce garçon n'est-ce pas? Pour ne pas laisser son pote dans son délire tout seul, il jouait les abrutis et puis il devait avouer que c'était plutôt amusant, un brin flippant mais bel et bien fun. Le plus dur devait certainement être de l'empêcher de bouffer la sucrerie de trop, oh non, il n'allait pas le laisser faire l'erreur de sa vie, il n'avait pas envie de se trimballer avec un corps ayant des spasmes de temps à autre et de devoir l’amener aux urgences, il avait un travail d'animateur à assurer. Non ce n'était pas du tout un prétexte de bâtard, et noooon il n'est pas du tout animateur quand ça l'arrange, la preuve, il n'avait pas arrêté d'animer les attractions et les allées quand il était avec le Pines, eh oui, alors on ne pouvait pas lui reprocher de ne pas faire son boulot!

Le brun avait dû s'absenter un instant pour aller au toilette et Tristan avait dû stationner juste à côté au cas où le petit malin en profite pour sortir de celle-ci et tout de suite après s'acheter encore une cochonnerie. Il préférait le voir s'amuser ainsi mais s'il recommençait à manger, il allait devoir prendre de sévères mesures quitte à devoir le faire revomir tout ce qu'il avait emmagasiner dans son estomac. Alors il pensait rester à poireauter mais déjà un certain nombres d'individus venaient vers lui pour lui demander de l'aide alors il devait tenter de les guider oralement, d'autres voulaient même un petit spectacle ou prendre une photo avec lui. Cette fois, il était tranquille et il y avait des filles, il pouvait en profiter pour discuter, le voilà donc sortir son sourire le plus charmeur, s'appuyant sur sa canne en faisant la causette avec le groupe de jeunes filles. Il avait du succès malgré lui, c'était injuste pourquoi en avait-il ici et pas à l'école? Est-ce qu'elles préféraient toutes les mecs en costard? Ou alors c'était les lunettes? Le chapeau? .....Son aura? Oui c'est vrai qu'il était plus confiant, moins stressé parce qu'il se sentait bien ici, plus à l'aise et il se comportait différemment?

Il ne craignait pas de se faire repousser ou d'être mis de côté parce qu'il n'était que dans une fête foraine, il n'y avait rien à craindre, il jouait un rôle, le rôle d'un animateur et on n'attendait de lui un certain profil à cet égard. Néanmoins il se devait d'écourter leur charmante conversation, il ne pouvait pas passer son temps à discuter. Quoi? Comment ça "Et Dipper?" c'est une exception, bien sûr qu'il aurait préférer passer sa journée avec les filles mais les amis passent en premier, non? Surtout s'ils sont dans un tel état, yep, il avait besoin de lui. Et savoir qu'il était nécessaire à quelqu'un, cela n'avait pas de prix.  Alors qu'il fait un petit au revoir au groupe qui poursuit son chemin, il remarque enfin la silhouette qui s'approchait de lui et souria à son adresse.

-Salut Apocry...pha.

Les commissures de ses lèvres qui arquaient vers le haut, s'abaissèrent bien vite, comme s'il venait de réaliser qu'il avait face à lui. Le revoilà, l'ancien Tristan était de retour, il détourna le regard un instant visiblement embarrassé et mal à l'aise, cela se lisait clairement sur son visage qu'il aurait voulu être tout sauf ici et qu'il aimerait soit prendre la fuite soit se terrer au fond d'un trou. Que veut-elle? Lui parler? Ses amis" ont raison, elle ne fait que se moquer des autres. Elle l'a probablement fait avec lui. Elle drague certainement tout ce qui bouge. Tu es pareil, Tristan, alors tu n'as rien à reprocher là-dessus. Tu devrais déjà être satisfait qu'elle se soit un minimum intéressé à toi et là encore elle vient vers toi. C'est vrai. Alors il soutient son regard malgré il ne peut s'empêcher de revoir dans sa tête la scène qu'il avait crû apercevoir hier en haut de la grande roue. Mais...pas le temps d'aller le voir? Elle se foutait clairement de sa gueule! Elle n'avait pas le temps pour lui mais pour ce Anoki, si?! Pfeuh! Peu importe, des filles il y en avait plein et puis ce n'est pas comme s'il avait la moindre chance avec elle. Elle aussi mangeait....peu importe, si elle voulait finir comme les autres, il ne la retiendrait pas. Et sa remarque sur le fait qu'il s'en sortait bien, était-ce ironique? Ça sonnait comme un reproche. Quoi? Elle préférait qu'il reste dans l'ombre, c'est ça? Ici, elle ne pouvait pas se moquer de lui comme elle pouvait le faire à l'école, hein? Ca tourne....ça tourne...non. Il vaux mieux que ça, inutile d'être jaloux pour si peu, il allait continuer de jouer à celui qui prenait au premier degré ce qui lui était dit. Lorsqu'il l'entendit se plaindre il laissa un petit sourire orné ces lèvres.

-J-j'ai entendu par les autres co-collègues que tu avais sauv-vé un petit garçon h-hier...c'est a-admirable de ta part, vraiment.

Lui n'aurait certainement pas été aussi courageux et aurait surement essayer d'appeler quelqu'un à l'aide....ou alors il aurait agit sans réfléchir et peut-être aurait-il essayer de l'aider mais sans succès....quoique, étant ici il se sentait pousser ici, non, il y serait arrivé! Oui, il était le meilleur de tous ici! Par contre, malgré sa capacité à lui parler, il se sentait toujours mal. Come on, ce n'est pas comme si elle t'avais trompée, elle a bien le droit de faire ce qu'il lui plait. Non attendez, et si Anoki venait lui péter la gueule pour avoir "draguer" sa copine? Hum....huuuummmm......malaise.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 343
Dollars : 3385
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 20
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans (26 ans)
Alignement: Neutre mauvais
Inventaire:

Hey guy, whats up ? | Day 2 | Tristan ♥

MessageSujet: Re: Hey guy, whats up ? | Day 2 | Tristan ♥ Sam 27 Mai - 20:30
participant 1Apocryphaparticipant2Tristanparticipant2In the fête foraine

Hey guy, whats up ?

It's funny how dumb you are ♥

#660033

∑ Inventaire

‒ Lunettes teintées x2
‒ Téléphone
‒ Pomme d'amour x0

+ Équipement d'agent de sécurité

L’esprit humain est un jouet si fragile que c’en est pitoyable !
— David Mitchell
Ohoh. Il n'allait pas faire l'erreur monumentale de rester sur celle syllabe de ton prénom ? Hein ? Il voulait passer de vie à trépas aussi rapidement ? Il avait beau être ton jouet du moment, il ne fallait pas te contrarier même quand il y a un quelconque privilège... Cela te rappelais bien trop de mauvais souvenirs, que tu avais eu la joie de revoir cette nuit lors de ton sommeil, grâce à ton cerveau qui comme toujours, était vraiment emmerdant avec ça... Mais non. C'était bon. Il avait dit le "pha" final. Tu avais tout de même serré plus que de raison le bâton de ta pomme d'amour, en plus d'avoir perdu ton sourire, et avoir eu un tic musculaire au niveau de la joue pendant quelques instant avant que tu ne remette ton masque de soit disant bonne humeur. Enfin... De normalité. Presque. T'étais pas dans ton assiette aujourd'hui, de toute manière.

Autant dire que pour le coup, entre sa réaction quand il avait réalisé, et ta réaction à l'évocation d'un surnom que tu détestais plus que tout... Eh bien aujourd'hui, ça allait être compliqué. Mais d'ailleurs, qu'est-ce que tu avais encore fait ou dit ? T'avais encore rien dit de méchant. Ou fait quelque chose de bizarre. Tu ne te souvenais pas lui avoir pincé les fesses ou quelque chose comme ça... C'était quoi cette réaction ? Tssssk, tssssk. Mauvais jouet. Pas bien, pas bien. On est contant quand on voit son maître, non mais. Il es inférieur. Supérieur aux humains normaux, mais inférieur à toi. Non mais. Puis c'est quoi ça ? Il a pas envie d'être là ? Il veux te fuir ? En quel honneur ?... Cela n'as pas lieu d'être. Tu eu presque envie de l’attraper par le colbac pour... Pour quoi ? Lui dire quoi ? Faire quoi ? Il faut se reprendre. Pourquoi t'étais aussi hors de toi, là ? C'est ridicule ! Tu vaux mieux que ça !

« J-j'ai entendu par les autres co-collègues que tu avais sauv-vé un petit garçon h-hier...c'est a-admirable de ta part, vraiment. »

Tiens tiens. Il venait littéralement de perdre sa... prestance ? d'animateur. Tu avais actuellement en face de toi le vrai Tristan, celui que tu vois tout le temps à l'highschool. Celui qui se fait marcher sur les pieds. Celui que sa sœur se plait à rabaisser. Métamorphose. Mh.

« Pas spécialement. J'ai fais mon travail. Même si j'avoue que les parents ne semblent pas faire le leur, et ça, dès le premier jour. Laisser son gosse... se pencher... par dessus la rambarde... Sérieusement... Tsk. Ça m'énerve de voir ça... »

Tu serras si fort le bâton de la pomme d'amour qu'il se rompu. Et paf. Une pomme par terre. Tu observa la sucrerie par terre. Et t'étais tentée de ramasser. Pour une raison bien trop obscure. Non. Apo. Respecte toi. Tu ne t'abaissera pas à faire comme la plèbe et te jeter sur ce machin qui a touché le sol. Et avant que ton cerveau ne t'ordonne de ramasser ce truc, tu l'écrasa du pied aussi facilement que si cela avait été une chips. Et tu tourna le pied de droite à gauche pour achever ton oeuvre. Aucune chance que tu te jettes sur ça, maintenant. Tu y mis un coup de pied pour envoyer la masse informe de pomme et de sucre plus loin, sait-on jamais.

« Well... La prochaine fois que tu dis mon nom, je te déconseille de t'arrêter à l'avant dernière syllabe. Question de... survie. Je déteste cette abréviation. Apo si tu veux, ou même autre chose. Mais pas ça. »

Tu soupira et passa une main sur tes paupière derrière tes lunettes. Il pouvait même t'appeler weirdgirl ou tout ce qu'il voulait. Enfin, vu ce qu'il avait l'air de vouloir faire, à savoir, partir à toute jambes, il étais certain que jamais il n'oserait venir te reparler. Meh. Évitons de faire fuir le poisson, nan ?... Tu fis un geste de la main pour passer à autre chose. Espérons qu'il ne prenne pas les jambes à son cou, ça serait ballot.

« Whatever. Du coup, j'me suis mangée un cygne dans le dos -c'est pas joli à voir- et un rebord de bassin dans le bras avec ces conneries. »

Tu lui montras ton avant bras droit qui portait un pansement. Bon, tu n'allais pas lui montrer ton dos, ça aurait fait bizarre, même si en soit tu t'en foutais. Eh les insectes, respectez moi, j'ai sauvé une de vos larves et j'ai été blessée. Vous me devez obéissance. Bon, là, tu partais un peu dans un délire un peu trop... étrange, même pour toi. Tu ne voudrais jamais leur obéissance ou leur respect, merde. Tu voulais les voir brûler ! Faut se respecter dans la vie, merde. tu n'attends rien d'eux. Et tu ne veux rien d'eux. Tu n'est pas aussi imbue de toi même, d'habitude. La fatigue. Oui, c'est la fatigue. Ça ne peut être que la fatigue.

« Et grâce à ça, il parait que j'ai droit à un massage gratuit... »

T'étais un peu perplexe, vu que tu n'aimais pas spécialement te faire tripoter par n'importe qui. Mais bon, si c'est gratuit, tu n'allais pas te gratter pour le faire. Maintenant, fallait que tu chope un masseur. Ahah. Ah. Hum...
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 181
Dollars : 2078
Date d'inscription : 11/12/2016
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 17 ans
Alignement: ???
Inventaire:

Hey guy, whats up ? | Day 2 | Tristan ♥

MessageSujet: Re: Hey guy, whats up ? | Day 2 | Tristan ♥ Dim 28 Mai - 19:38
Hey girl...
I-I have to go!



Objet/s:
Cape de visibilité partielle
Téléphone Portable
Totem Faucon


« The whole fairground with all its memories would soon be smashed into the dust. »

Aurait-il dit...quelque chose qu'il ne fallait pas? Scary....she's scary with that face! Oh god! Elle n'allait tout de même pas oser le frapper en plein milieu de la fête foraine, n'est-ce pas? Il...il ne sait même pas ce qu'il a fait de mal! Ou alors peut-être que le simple fait de le voir à l’extérieur du lycée l'agaçait, c'est ça? En fait elle ne l'appréciait pas! Il ne pouvait même pas s'en faire une amie?! Oh moins...il restait Chenoa, n'est-ce pas? Elle, elle ne le décevrait pas, elle l'aimait vraiment, c'est juste qu'il ne se l'était pas encore dit! Il recula d'un pas en arrière en esquissant un sourire nerveux, oui, plus qu'avant, c'est possible, on peut toujours faire encore plus sa victime avec Tristan, c'est qu'il y a des degrés de pls chez cet homme, que croyez-vous? OH MON DIEU IL AVAIT ABORDER LE MAUVAIS SUJET AVEC ELLE, C'EST CA?! OH PARDON IL FAISAIT JUSTE UN COMPLIMENT!!!! IL NE VOULAIT PAS L’ÉNERVER!!! Lorsque le bâton se rompu entre ces doigts et que la pomme gisa sur le sol, dans son esprit, c'est comme si c'était sa propre tête jonchant la terre et lui reprochant d'avoir merdé. Il déglutit en émettant une petite exclamation très viril tout en reculant toujours plus. OH NON! PARDON PARDON PARDON, IL NE LE REFERA PLUS! IL EST TROP JEUNE POUR MOURIR! Il doit encore dire à Chenoa qu'il l'aime, il doit encore dire à Dipper qu'il est trop weird pour lui et qu'il devrait vraiment arrêter de chercher autant la merde, il devait encore dire à June que....que....il ne sait pas trop, il devait encore y réfléchir et il voulait faire un dernier câlin à son paternel et recueillir une dernière fois sur la tombe de sa mère.

Il dû mettre sa main sur sa bouche lorsqu'elle écrasa sa pomme violemment avec son pied, ça, c'est ce qu'elle avait envie de lui faire, là, maintenant, tout de suite. Et la remarque suivante fut comme un grand froid glacial, un iceberg dans sa face, il ne sentit plus son corps, il était devenu un glaçon sur place. Elle....elle le détestait. Son kokoro brokoro....Une larmichette coula le long de son visage et le voilà renifler comme un homme......hahum, c'est pitoyable, n'est-ce pas? Le voilà qui baisse la tête pour cacher sa honte, sa peur et sa tristesse. Allez, ça ne sert à rien de se lamenter sur son sort, cela n'allait rien arranger, tu as un boulot à assurer, tu pleureras recroquevillé sur ton lit à la maison, en hurlant ton désespoir alors que ta soeur réclamera le silence en fracassant ta porte. Uuuuuuuh, il était vraiment trop nul, il avait tout gâcher en à peine deux phrases. Autant fuir...ton regard vide signifiait clairement que tu n'écoutait plus rien de ce qu'elle disait, elle aurait pu embrasser l'autre indien face à toi que tu n'y aurais même pas fait attention, de toute façon tu ne pouvais même plus espérer t'en faire une amie. Baaaaah qui voudrait être ami avec toi de toute façon? Dipper? Meeeeeh, ce n'est pas vraiment le cas. Ton sourire avait totalement disparu mais tu revins néanmoins à toi, allez une dernière bonne action pour réparer les pots cassés un minimum, le voilà qui lui offrit un faible sourire, ça marchait ou ça ne marchait pas, après tout, s'il pouvait au moins faire en sorte qu'elle le laisse tranquille à l'école sans vouloir lui faire la misère pour se venger, c'est tout ce qu'il demandait à présent.

-J-Je suis déso...lé....Hum....pour m'excuser je peux te payer autre chose si tu veux bien...?





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 343
Dollars : 3385
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 20
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans (26 ans)
Alignement: Neutre mauvais
Inventaire:

Hey guy, whats up ? | Day 2 | Tristan ♥

MessageSujet: Re: Hey guy, whats up ? | Day 2 | Tristan ♥ Dim 28 Mai - 20:26
participant 1Apocryphaparticipant2Tristanparticipant2In the fête foraine

Hey guy, whats up ?

It's funny how dumb you are ♥

#660033

∑ Inventaire

‒ Lunettes teintées x2
‒ Téléphone
‒ Pomme d'amour x0

+ Équipement d'agent de sécurité

L’esprit humain est un jouet si fragile que c’en est pitoyable !
— David Mitchell
Merde. Merde merde merde. T'avais littéralement fait flipper ton jouet plus que de raison. Non mais regardez-le ! Il était devenu blanc comme un linge, le pauvre ! Tu avais le sentiment d'avoir été trop loin. Tu n'étais pas toi même... C'était pas possible autrement. D’habitude tu étais bien plus adroite avec tes paroles et tes gestes. Et il venait littéralement d’interpréter ce que tu avais fait avec la pomme d'une mauvaise manière. Enfin, tu ne comprenais pas. Comment on pouvait ne serait-ce qu'assimiler une action à quelque chose de... Tu soupiras. Il fallait que tu te calme. Que tu te pose. Que tu réfléchisse. Et que tu arrête deux secondes de penser que les humains étaient des insectes faciles à écraser. Tristan était ton jouet, et il faut prendre soin de ses jouets, pas vrai ?... Puis c'était lui qui relevais un tant soi peu le niveau de la fête foraine. Calm down Apo. Respire. Et action.

« J-Je suis déso...lé....Hum....pour m'excuser je peux te payer autre chose si tu veux bien...? »

... Tu devais l'avoir traumatisé, le pauvre. Nan vraiment. Ils s'était décomposé. Et il avait pas eu une larme qui avait coulé sur sa joue à un moment ? Aw. Shit. T'avais vraiment... merdé. Ton père t'aurais regardé en faisant na de la tête. Il ne t'avais pas appris tout ce qu'il savait pour que tu te torche avec comme une malpropre... Il faut jouer avec les humains. Il ne faut pas les laisser entrevoir le monstre... Oui, voilà. Reprend le contrôle de ton esprit malgré la fatigue. C'est mieux. Même si là, en regardant Tristan... Mais putain, elles avaient quoi tes hormones aujourd'hui ?!... Fack. T'avais envie de frapper dans quelque chose pour te détendre... Urgh. Tu enleva tes lunettes que tu mis dans ta veste. Et tu regarda Tristan en essayant d'avoir l'air le plus rassurant possible. Et enjôleur ? What ?... Don't think about this. I think I lost my mind...

« Euh... Tristan. Je vais pas te manger. Enfin, pas dans ce sens là... Mais vraiment. Arrête de flipper. J'ai jamais frappé personne pour une broutille comme ça. C'était juste un avertissement pour que tu saches. »

Mouis, bien sûûûûûr. Putain Apo, merde. T'avais envie de te donner des claques. Qu'est-ce qui va pas avec toi aujourd'hui. Tu roula les yeux, agacée de toi même. Entre le fait que tu l'ai fait flipper, et celui où tu t'étais abaissée au niveau des humains... Non. Vraiment. Concentre toi, et évite de sortir des conneries contradictoires, il va rien comprendre... Tu tripota ta tresse à la Lara Croft... De manière un peu aguicheuse ?... Bon, Tristan était pas mal, oui, mais là t'allais encore plus lui faire peur après avoir été un peu trop énervée, et passer à... ça. Et puis tu ne savais pas encore ce qui l'avait arrêté dans l'usage de ton prénom. Fallait que tu le découvre... Histoire de voir ce qu'il s'était encore inventé. Mais essayer de le séduire discrètement... Wow. Et si ça marchait pas, t'allais sortir le grand jeu ?... Oh god, mais tu y pensais presque sérieusement. Non, décidément, la fatigue ne te réussissais pas aujourd'hui.

« Une barbe à papa ? J'ai pas encore eu l'occasion de voir ce qu'elles valaient... J'ai pris que des pommes d'amour jusque là. »

Ben oui, c'était pas parce que tu avais dis que c'était pas si grave -si, ça l'était- que tu allais refuser son offre. C'était pas mesquin, ça ?... Whatever. Tu pensas à quelque chose... Oh non. T'allais vraiment le faire ?... Ben, tout les moyens étaient bon, nan ?... Mais est-ce qu'il accepterais ?... Mh... Qui ne tente rien n'a rien. Ton sourire se fit légèrement enjôleur alors que tu tapotais ta lèvre inférieure de l'index.

« Hum, et si c'était toi qui me faisais mon massage gratuit ? »

Tu voulais l'asticoter, et aussi voir sa réaction. Parce que tu passais de froid à chaud d'un instant à l'autre. C'était à la fois drôle, mais aussi embêtant. Mais surtout drôle. Est-ce qu'il allait oser ? Ou allait-il se dégonfler ? Allait-il te sortir une excuse ? Allais-tu savoir la raison pour laquelle il était tendu en ta présence -avant que tu n'écrase la pomme d'amour, humhum- ?
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 181
Dollars : 2078
Date d'inscription : 11/12/2016
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 17 ans
Alignement: ???
Inventaire:

Hey guy, whats up ? | Day 2 | Tristan ♥

MessageSujet: Re: Hey guy, whats up ? | Day 2 | Tristan ♥ Mar 30 Mai - 0:52
Hey girl...
I-I have to go!



Objet/s:
Cape de visibilité partielle
Téléphone Portable
Totem Faucon


« The whole fairground with all its memories would soon be smashed into the dust. »

Elle retire ces lunettes! Oh fuck, est-ce qu'elle avait peur de les briser en te martyrisant?! C'était bel et bien la fin. The end. L'histoire de Tristan Smilovski s'arrête là. Pitié, qu'elle soit douce et rapide, il ne veux pas souffrir. Et.....rien? Non, elle semblait éclaircir le quiproquo? Quoi? Il s'était affolé pour rien? Elle ne voulait pas le manger dans ce sens là? Comment ça? qu'est-ce que ça signifie...? Et le voilà penser à autre chose et rougir comme un abruti, détournant le regard de la jeune femme. Non mais sérieusement, il fallait vraiment qu'il arrête de se faire des films! No way que ça arrive dans la vraie vie! Néanmoins, elle avait réussis à le détendre un peu, il n'était pas tout à fait rassurer mais il tait moins enclin à partir à toute jambe, il en fallait peu pour l'effrayer mais peu pour lui redonner confiance, alala, un sacré cas. Au moins, il semblait avoir compris la leçon et n'était pas près de raccourcir son nom. Ainsi acquiesça-t-il vivement pour bien qu'elle comprenne qu'il n'était pas prêt à refaire la même erreur. Pourtant, la manière dont elle le fixait, bon sang, s'était déstabilisant! Il n'arrivait plus à la regarder, le sol était devenu subitement très intéressant, il se sentait quelque peu gêner, c'est ridicule, hein? Il se faisait encore des idées, il devrait se dire qu'il avait sa chance mais c'était tellement gros qu'il n'y croyait pas trop et puis elle avait déjà quelqu'un n'est-ce pas?

Elle se moque encore de lui, elle joue avec son pauvre petit coeur qui ne cesse de battre rapidement, affolée par tant de messages contradictoires, ses yeux ambres décident enfin de se plonger dans ceux de son interlocutrice et il s'aperçoit qu'il avait eu raison d'essayer de se faire pardonner, elle acceptait sa proposition! Une barbe à papa, une! Il ne devrait pas lui acheter de la nourriture mais juste une, ça ne pouvait pas faire de mal, elle n'était pas comme Dipper et n'allait pas se goinfrer, n'est-ce pas? Alors, un sourire doux aux lèvres, rayonnant presque à présent, il s'empressa de lui payer le nuage rose et lui tendis de bon coeur. Peut-être qu'avec ça elle lui pardonnerait? Elle....elle continuait à lui sourire de cette manière! Oh boy, une flèche venait de transpercer son pauvre coeur quand elle fit ce petit tapotement, c'était juste....trop....il ne devait pas craquer pour si peu! C'était pitoyable! Elle fait ça pour se venger et il finirait par le regretter. Non mais regardez le, mordiller sa lèvre inférieur à son tour et ne plus savoir où porter son regard, toujours avec ce petit air gêné. Il devait penser à quelque chose d'autre...quelque chose d'autre...

« Hum, et si c'était toi qui me faisais mon massage gratuit ? »

Il se raidit. Avait-il bien entendu? Non...ce n'était pas possible. Que racontait-elle?! Il ne comprenait plus rien. Cela aurait pu tellement lui faire plaisir dans d'autres circonstances mais là...après ce qu'il avait vu le premier jour.... C'est pourquoi il paru plus irrité, fronçant légèrement les sourcils, il eu presque un léger ton sarcastique...il faut croire qu'il était quelque peu jaloux.

-Pourquoi ne demanderais-tu pas à ce Anoki?! Après tout, vous aviez l'air de très bien vous entendre hier.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 343
Dollars : 3385
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 20
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans (26 ans)
Alignement: Neutre mauvais
Inventaire:

Hey guy, whats up ? | Day 2 | Tristan ♥

MessageSujet: Re: Hey guy, whats up ? | Day 2 | Tristan ♥ Mar 30 Mai - 1:39
participant 1Apocryphaparticipant2Tristanparticipant2In the fête foraine

Hey guy, whats up ?

It's funny how dumb you are ♥

#660033

∑ Inventaire

‒ Lunettes teintées x2
‒ Téléphone
‒ Pomme d'amour x0

+ Équipement d'agent de sécurité

L’esprit humain est un jouet si fragile que c’en est pitoyable !
— David Mitchell
Bon, tu avais sauvé les meubles... Ouf. Ça aurait été ballot qu'il s'enfuie à toutes jambes... Et tes messages quelque peu discret à son attention faisaient leur petit effet. Il était choux. Mais oui, regardez-le. Aaaaah. Il te rappelais toi quand. Euh... non, non. Chassons vite ça de ton esprit. Tu ne voulais pas gâcher tes tentative d'arranger les choses avec ton jouet en pensant a quelque chose de déprimant, comme par exemple à quel point tu avais été stupide. Non, non... La fameuse phrase du "je vais te manger, mais pas dans le sens que tu crois", tu l'avais un peu dite sans le vouloir. Mais t'étais pas contre cette idée, bien au contraire... Voyons, un peu de sérieux. Tu entendais son cœur battre... Mhmh... Tu venais enfin de reprendre, un tant soit peu, le contrôle de la situation, même si tu ne pouvais t'empêcher de vouloir faire les yeux doux au blond. By the way. Tu ne pouvais nier ton... intérêt... pour lui.

Tu lui fit un sourire quand il te donna ce que tu avais demandé. Ce n'était pas grand chose, une barbe à papa. Mais il semblait ravi que tu ai accepté sa proposition. Tant mieux... Eh ?... Oh. Oooh. Ce tapotement de lèvre totalement instinctif de ta part quand tu réfléchissais l'avait fait réagir. Intéressant. Tu ne te rendais pas toujours compte que certaines de tes manies pouvaient faire ce genre d'effet.

Tiens ? A l'évocation du massage, il change de langage corporel. Mhhh... Tu étais en train de manger un peu de barbe à papa que tu avais pris entre tes doigts, si bien que tu te stoppa alors que tu étais en train de nettoyer les dit doigts du sucre.

« Pourquoi ne demanderais-tu pas à ce Anoki?! Après tout, vous aviez l'air de très bien vous entendre hier. »

Tu finis de nettoyer tes doigts en regardant Tristan dans les yeux, sans vraiment penser au regard assez... spécial... que tu étais en train de lui lancer. Tu changea le nuage de sucre de main et te rapprocha de lui en observant son visage. Eheh. Tu pris encore une fois son menton entre tes doigts pour que tu puisse le regarder en détail. Mais c'est qu'il était tout aussi mignon avec ses sourcils froncé, le petit jouet. Tu souriais légèrement.

« Aaaaah, je comprends mieux tout le cinéma que tu m'as fais. Tu nous a vu... Fait attention, tu va avoir des rides à froncer les sourcils comme ça. »

Tu effleura le léger plis que faisait naître son mécontentement au niveau de ses soucils après avoir délaissé son menton. Était-il... Jaloux ? Non... Si ? Vraiment ?... Amusant... Et très intéressant. Et mignon. Les hommes jaloux... Aaaah. Se sentir désirée, n'est-ce pas ce que les femmes désirent, hum ?... Oula, tu divague, ma vieille. Fait gaffe avec tes hormones. Même si ça fait longtemps, c'est pas une raison.

« Je ne sais pas ce que tu as pu voir, mais laisse moi éclairer ta lanterne : Anoki et moi sommes juste amis. Ça fait depuis qu'il a continué vers les études supérieures que je ne l'ai pas vu, alors forcément, on a un peu rigolé ensemble. Donc quoi que tu ai vu, ce n'est absolument pas ce que tu peux penser. Rassuré ? »

Tu pris à nouveau un morceau de barbe à papa pour le manger juste sous son nez. Aguicheuse, toi ? Même pas vrai d'abord. Tu avais bien insisté sur le mot ami pour qu'il comprenne le message. Même si tu ne niai pas le charme d'Anoki. Tu fis une légère moue de dhampire battu une fois que tu eu fini le sucre de ta pincée. Manipulatrice ? Toi ? Ja-mais.

« Et donc, c'est toujours un non pour mon massage ?... »
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 181
Dollars : 2078
Date d'inscription : 11/12/2016
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 17 ans
Alignement: ???
Inventaire:

Hey guy, whats up ? | Day 2 | Tristan ♥

MessageSujet: Re: Hey guy, whats up ? | Day 2 | Tristan ♥ Mar 30 Mai - 8:39
Hey girl...
I-I have to go!



Objet/s:
Cape de visibilité partielle
Téléphone Portable
Totem Faucon


« The whole fairground with all its memories would soon be smashed into the dust. »

Oh boy, qui aurait crû que ce pauvre garçon se ferait autant "draguer". C'est comme si on le servait comme un divin roi. Error 404, Tristan not found. Elle l'aguichait délibérément et ce n'est vraiment pas correct de jouer avec le feu, pense-t-elle a mal ou ne se rend elle pas compte de tous les messages qu'elle lui envoie ou peut-être est-ce parce que le blond est un peu trop observateur? Ce n'est pas qu'une bonne chose dans ce genre de situation~ On aurait dit que cela l'amusait de le voir agacer, elle se moquait encore de lui, hein?! Avoir des rides à force de froncer les sourcils? C'était le cadet de ses soucis! Mais tant de proximité avec son visage avait le don de le faire oublier ce pourquoi il était aussi distant avec la dhampire, il ne pouvait s'empêcher de dériver son regard sur ses lèvres, oh non c'était injuste de se mettre aussi près de lui comme ça et de le tenter! Elle effleura son visage et il en frémit, elle savait comment s'y prendre pour faire tourner les têtes mais se fut principalement ce qu'elle lui dit ensuite qui dissipa presque totalement cette jalousie naissante. Juste ami? HA! PREND CA ANOKI! Mais tout de même, drôle de façon de rigoler.....enfin il n'était pas mieux avec Dipper mais....enfin ce n'est pas comparable, c'est plutôt malgré lui. S'il était rassuré? Oh ça oui! Elle osait manger une barbe à papa sous son nez et l'odeur le tentait bien, ce doux parfum sucré...avec une belle créature face à lui....non non ne craque pas Tristan, trop dangereux, tu as déjà assez fait de connerie comme ça aujourd'hui.

« Et donc, c'est toujours un non pour mon massage ?... »

Tristan était bel et bien loin, très looooiiiin, c'était trop pour lui, son pauvre petit coeur ne pouvait en supporter davantage....Non attendez, le revoilà et un mince sourire orne ses lèvres alors qu'il attrape des mains la barbe à papa ou plutôt dépose sa main sur celle de la jeune femme en écartant d'elle la confiserie tout en posant son autre main autour de sa taille pour la rapprocher d'un mouvement de lui. Voilà ce que c'est d'un peu trop le provoquer, forcement, on s'expose à des conséquences inattendues et le voilà rapprocher son visage du sien mais le détourner à la dernière minute de celui-ci pour murmurer à son oreille d'une voix inhabituellement plus sensuelle:

-J'ai déjà de la compagnie pour la journée mais cette personne est actuellement indisponible néanmoins je ne me vois pas lui faire faux bond, mais je suppose que cela ne poserais pas de problème de te faire ton massage ici même?

Après tout, elle avait dit ne pas être pudique et de toute façon il avait déjà vu son dos alors il n'y avait pas de problème à la masser en publique, ce n'était qu'un massage, n'est-ce pas? Il pouvait même le faire par-dessus ses vêtements, ce n'était pas un soucis.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 343
Dollars : 3385
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 20
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans (26 ans)
Alignement: Neutre mauvais
Inventaire:

Hey guy, whats up ? | Day 2 | Tristan ♥

MessageSujet: Re: Hey guy, whats up ? | Day 2 | Tristan ♥ Mar 30 Mai - 16:22
participant 1Apocryphaparticipant2Tristanparticipant2In the fête foraine

Hey guy, whats up ?

It's funny how dumb you are ♥

#660033

∑ Inventaire

‒ Lunettes teintées x2
‒ Téléphone
‒ Barbe à papa x0,7

+ Équipement d'agent de sécurité

L’esprit humain est un jouet si fragile que c’en est pitoyable !
— David Mitchell
Pendant un instant, tu cru l'avoir perdu après cette énième tentative qu'il te fasse ce massage gratuit. C'était vrai que c'était assez audacieux de ta part, mais toi, au moins, tu avais quelque chose de concret, comparé aux filles qui avaient réalisé que le blond existait, finalement. Jalouse, toi ? Ben, c'était ton jouet quand même. Tu n'aime pas voir d'autres filles lui traîner autour. du moins, lors de la fête foraine. Les seules personnes qui ne pourraient qu'être éventuellement sincères sont celles qui allaient le voir à l'highschool, et pas pour l'emmerder... Là, c'était juste de le connerie. Du vent. Du pipo.

Tu le regarda faire, et le laissa d'ailleurs faire, curieuse. Il avait un petit sourire au lèvres... Même si tu aurais bien continuer à lui agiter la barbe à papa sous le nez, parce que c'était amusant... Mais c'était qu'il devenait encore entreprenant... Tu avais l'impression qu'il y avait deux Tristan, à force. Celui pas sûr de lui, et celui qui se réveille après qu'on l'ai asticoté un peu sur le plan drague. Tu l'observa attentivement, te mordant la lèvre inférieure en le voyant rapprocher son visage. Mhmh... Nan, quand même pas... Mais s'il le faisait, tu n'allais pas te gêner non plus... Ah ! Le... Non décidément, il était plein de surprise, le saligot. Tu avais retenu ta respiration instinctivement... Ah, le corps humain... Mais pas humain... Meh.

Tu ne pu t'empêcher de frissonner en sentant son souffle à ton oreille... Zut. Traître corps. Non, pas d'arroseur arrosé s'il vous plait. Tu avais plus d'un tour dans ton sac...

« J'ai déjà de la compagnie pour la journée mais cette personne est actuellement indisponible néanmoins je ne me vois pas lui faire faux bond, mais je suppose que cela ne poserais pas de problème de te faire ton massage ici même? »

Les gens pouvaient-ils arrêter de te murmurer à l'oreille de cette façon là ? Non ? Vraiment ?... Parce qu'un de ce quatre t'allais vraiment manger quelqu'un qui aura eu la bonne idée de te tenter un peu trop de cette manière là. Surtout avec ce genre de voix. D'autant plus qu'on avait presque l'impression qu'il ne parlait pas de massage... Mais d'autre chose. Je vous assure que quand on prend une voix pareille, tout devient... lourd de sous entendus... Les battements de ton cœur s'étaient légèrement accélérés, même si de base, ils étaient plus lent que ceux des humains. Tu ne doutais pas de la compagnie dont Tristan parlait. Tu l'avais vu crapahuter hier avec Dipper. Aujourd'hui encore, c'était le cas.

Pour la peine... Tu lui aurais bien fait le coup de lui lécher le cou, vu qu'il était sous ton nez, là, comme ça, bien juteux... Mais non. Ça allait être trop provocateur. Réservons ça pour plus tard, s'il te rechuchotte à l'oreille et que tu as encore son cou à portée de crocs. Ben non, t'allais pas le mordre. Mais c'était drôle de penser comme ça. Tu lui rendis tout de même la pareille en chuchotant également à son oreille, d'une voix sensuelle.

« Fait attention, Casanova, on croirais que tu proposes autre chose qu'un massage, là, avec cette voix... Mais pour répondre à ta question, non, ça ne me pose... aucun problème. »

Puis cela fait, tu posa une main sur ton torse pour l'éloigner de toi en lui faisant un sourire narquois. Tu l'aurais bien faites glisser pour arriver jusque là, mais quand même, il fallait réserver ce genre de chose pour une autre fois. Voyons. Il faut garder du mystère. Tu jeta un coup d'oeil autour... Ah, parfait. Tu pris une chaise pliante qui était dans un coin et la posa. Ben oui, t'allais t’asseoir. C'est pas très pratique de rester debout. Tu ôta ta veste d'agent pour la mettre sur le dossier, et tu enleva ton tee-shirt, le tout, en gardant la barbe à papa, jonglant de main en main pour arriver à tes fin. T'avais pas froid aux yeux... Et pas froid tout court. Tu étais maintenant en débardeur noir. Et t'emmerdais les éventuelles personnes qui pouvaient éventuellement regarder. Tu faisais ce que tu voulais, non mais.

Tu t’installa sur la chaise à l'envers, le dossier te servant d'accoudoir. Tu décala ta tresse vers l'avant, histoire qu'elle ne gêne pas. Là, s'il n'avait pas encore remarqué ton tatouage à la nuque, il en avait maintenant une belle vue, de la trilune avec un pentacle dans le cercle. Tu tourna la tête vers lui.

« Alors, my dear, tu as carte blanche avec tes doigts de fée, mais évite de toucher cette partie de mon dos. C'est là où le cygne à décidé de faire ami-ami avec moi quand j'ai aidé le gosse... »

Tu lui indiqua la zone à éviter, même si tout le monde sait que c'est pas facile de toucher le centre de son dos. Et puis il devait quand même y avoir des zones de l'hématome en dehors de ton débardeur, m'enfin. Tu allais voir s'il était doué pour les massages... Ça te ferais une excuse pour lui demander de temps en temps s'il y arrivait bien, ahah.
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 181
Dollars : 2078
Date d'inscription : 11/12/2016
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 17 ans
Alignement: ???
Inventaire:

Hey guy, whats up ? | Day 2 | Tristan ♥

MessageSujet: Re: Hey guy, whats up ? | Day 2 | Tristan ♥ Sam 3 Juin - 21:07
Hey girl...
I-I have to go!



Objet/s:
Cape de visibilité partielle
Téléphone Portable
Totem Faucon


« The whole fairground with all its memories would soon be smashed into the dust. »

Elle sembla rester un instant ainsi contre lui, sans même se dégager, oh vraiment? Cela ne lui déplaisait donc pas? Tristan aurait bien crû se faire remettre bien comme il faut à sa place mais ce n'était pas le cas, non au contraire, elle lui jeta un de ces regards qui lui arracha un nouveau sourire. Oh elle se vengeait à son tour et, pendant un instant, son étreinte se resserra autour d'elle contrairement aux battements de son coeur qui était lent, calme, le blond paraissait être le plus détendu du monde comme s'il savait qu'il avait gagné en quelque sorte, elle rentrait dans son jeu, c'était amusant. Casanova? Lui? Peut-être? Peut-être pas? Quant aux sous-entendus qu'elle pouvait comprendre à travers ces paroles...qui sait, il ne dirait certainement pas non, on ne pouvait pas dire qu'Apocrypha n’intéressait pas ce cher Smilovski, alors si elle non plus ne le repoussait pas plus que cela, il pourrait prendre la confiance et se montrer encore plus entreprenant pour le plus grand plaisir ou malheur de la jeune femme.

Oh déjà? Elle en avait déjà finis avec lui? Et pourtant, le blond paraissait des plus satisfait du petit effet qu'il avait réussit à produire sur la dhampire, il remit son chapeau correctement sur sa tête et remarqua enfin qu'une chaise pliante était déjà déplier devant lui et bientôt une veste y fut déposer, eh ben avec ça, elle ne devait pas avoir froid ou alors elle devait crever de chaud en fin de journée, la pauvre, rien que trouver ce genre de prétexte pour l'enlever devait être une bénédiction. Tu peux l'admirer en train de retirer le reste, ah dommage elle restait en débardeur mais eh, c'était déjà ça, il n'allait pas se plaindre. il devrait peut-être lui aussi retirer sa veste à rayures et rester simplement en chemise mais nan, bientôt il devrait repartir avec Dipper et le sapin se poserait des questions s'il le voyait à moitié débrailler, il trouverait cela louche et partirait sans lui à l'aventure. Il rajusta donc ses manches et les remonta jusqu'au coude, prêt à se mettre en sel, comme on dit.

Il s'approcha de la chaise à pas de velours tout en écoutant l'étudiante lui désigner ce qu'il ne fallait surtout pas toucher, il fallait vraiment être bigleux pour ne pas voir l'endroit où elle s'était "blessée" et, même si Tristan était bel et bien myope comme une taupe, il voyait parfaitement bien avec ses lentilles alors elle n'avait aucun soucis à se faire là-dessus. En plus, elle lui donnait carte blanche? Trop d'honneur, il allait se faire un plaisir de s'appliquer et l'emmener au septième ciel. il se fichait de savoir ce qu'on pourrait bien penser d'eux, il n'était pas à l'école et en plus il rattrapait son retard sur l'indien, il passait une bonne journée, une très bonne journée. Voilà donc sa paume se poser sur le pentacle puis dessiner ses contours avec son index en souriant avant de chuchoter:

-C'est amusant, on dirait ce que l'on peut voir sur internet lorsqu'on use de magie noire! Un cercle d'invocation peut-être?

Et il riait naïvement pensant que tout ça n'était que des enfantillages. C'est marrant, cette étoile en plein centre ressemblait à....quelque chose....qu'il connaissait? Non? Oui? Peu importe. Voilà qu'il entama de légères caresses sur cette peau avant de se stopper d'un air insatisfait. Attendez, il ne pouvait pas faire de massage juste comme ça, alors le voilà faire faux bon à la demoiselle pour en profiter pour s'échapper. ... ..... Mais nan voyons, il s'adressait à un stand voisin pour demander à son collègue quelque chose. Et le voilà revenir vers la jeune femme avec un petit quelque chose: du chocolat liquide, il s'en était enduit plein sur les mains et bientôt le voilà poser cette "crème" divine sur le dos de la jeune femme et commencer à la masser. C'est qu'il en avait des bonnes idées le blond, hein? Il prenait ce qu'il avait sous la main et quoi de mieux que de rehydrater la peau d'Apocrypha tout en lui faisant profiter d'une douceur et d'une onctuosité à toute épreuve avec ce chocolat? L'odeur était aussi alléchante que les massages qui lui étaient prodigués, il semblait bien s'y connaître comme s'il avait fait ça toute sa vie. Il jonglait entre une grande sensualité et un certain dynamisme pour la remettre d'aplomb tout en conversant avec elle.

-So, depuis la dernière fois au restaurant....j'ai remarqué qu'un petit dessin c'était incrusté dans mon carnet, je me demande si tu en serais responsable~ Si mon dessin ne te plais pas, tu peux toujours poser pour moi?

Une invitation? Et pourquoi pas, il a toujours rêvé d'avoir un modèle féminin le Tristan.





Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Ailleurs :: Archives :: Fête foraine-