Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

avatar
Messages : 736
Dollars : 1880
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 26
Who am i !

Secret Files
Age du personnage:
Alignement: Chaotique Mauvais
Inventaire:

L'argent dresse son mur entre les hommes [Deuxième jour]

MessageSujet: L'argent dresse son mur entre les hommes [Deuxième jour] Mar 30 Mai - 19:17






"L'argent dresse son mur entre les hommes.”

Les enfants n'avaient cessés de lui rabattre les oreilles avec cette fête foraine, d'ailleurs même ses clients s'y mettaient! Il perdait de l'argent à cause de l'arrivée de ces foutues attractions, heureusement qu'elle ne restait pas longtemps en ville sinon il devrait prendre des mesures drastiques. Même Dipper et Mabel fraternisaient avec l'ennemi en venant ici, il leur avait demandé de surveiller et de lui rapporter tout ce qu'il s'y déroulait, pas de s'amuser! Bande de traitre! Il restait la journée à s'ennuyer derrière son comptoir à compter tout l'argent qu'il aurait pu gagner au cours de la journée dans d'autres circonstances, et bon sang, ça faisait une sacré somme! Et....il n'était qu'au deuxième jour? Il allait devoir s'y rendre lui-même et récolter des informations et ce n'est pas Ford qui allait venir, il semblait encore trop occupé avec ses recherches. Ah c'est comme ça, hein?! Il n'y en avait pas un pour rattraper l'autre! On n'était jamais mieux servit que par soi-même on dirait!

[...]

Toute la journée, il s'était contenté d'observer minutieusement tous les manèges de la fête foraine. Leurs articles étaient les mêmes que les siens, c'était tout autant un attrape-touriste que lui, alors pourquoi se jetaient-ils tous dessus avec plus de véhémence que chez lui?! C'était de la folie! Il n'avait jamais vu ça! Il plissait les yeux, extrêmement prudent et méfiant, tout ça n'était pas normal, il y avait quelque chose dessous ou il ne s'appelait plus Stanley Pines! Quoi? De la mauvaise foie? De la jalousie? Ouoh ouoh, ok il avouait qu'il enviait leur succès et qu'il aimerait avoir le même, qu'on se batte autant pour avoir ces babioles, mais là...ça prenait des proportions... Même pour la bouffe?! Qu'est-ce qu'elle avait donc cette nourriture....il sentait l'odeur d'ici et même lui qui n'a pas plus faim que cela, était tenté mais nan. Il n’achèterait rien! Plus il restait ici, moins il avait envie de dépenser d'argent. Tout ces porte-feuille sur pattes... à présent, il avait l'impression d'en être un à son tour lorsque ces forains le saluaient et l'invitaient à monter à bord d'une de leurs attractions ou participer à un de leur stand. Y a pas écrit pigeon sur son front! Leur sourire commercial ne marcherait pas sur lui, il connaissait le métier et ses ficelles, c'était un pro, alors les techniques, il les maitrisaient à la perfection!

Il sentait les regards sur lui....sur son argent. Ils en voulaient tous à son pognon, même ces pigeons voulaient le déposséder de sa fortune pour la dépenser à tord et à travers ici! Oh non, over his dead body! NEVER! Et c'est en tournant de droite à gauche sa tête, en gardant ses mains près de son corps qu'il ne fit pas attention à la personne qui lui rentra dedans. Il aurait pu passer son chemin en s'écriant un: "EH! TU PEUX PAS FAIRE GAFFE OU TU VAS?! Tseuh, kids nowadays..." en roulant des yeux, mais le tintement sur le sol....c'était si familier, bientôt ses yeux firent de magnifiques dollars et son visage s'illumina d'un sourire malicieux. Oooooh! Il n'attendit pas que la demoiselle reprenne ses esprits et le voilà s'enfuir en courant en emportant le joli magot rependu sur le sol, cela aurait été une insulte de ne pas en profiter, n'est-ce pas? Il aurait voulu remercier la concernée mais elle avait l'air d'avoir quelqu'un d'autre au trousse et il ne comptait pas se faire attraper par la sécurité. Il fut néanmoins surpris d'entendre au loin son compliment, cela lui arracha un sourire avant....avant qu'il ne pense qu'il s'agisse d'un piège pour le voler en retour? Qu'est-ce qui lui prenait? C'était un peu exagéré, il pourrait peut-être s'associer avec ce genre de personne et passer un bon moment à parler affaires. Et si elle voulait le voler? Oooooh qu'elle ose! Il lui rendrait au centuple, you don't mess with a Pines!

[...]

C'était la fin de la journée, il commençait à se faire tard, ses deux neveux avaient ENFIN décidés de passer du temps avec lui, ils avaient bien essayés de l'emmener faire quelques manèges et ce, même si c'était eux qui payaient, mais il s'écriait alors des: "Ça reste ma thune!" et cela suffisait à créer un certain malaise. Stan était peut-être un businessman mais il savait d'ordinaire s'amuser et passer du temps avec eux, pourtant là....quelque chose n'allait pas.... C'était pire qu'avant...est-ce que ces journées sans clients au Mystery Shack lui avait taper à ce point sur les nerfs? Etait-il en colère? Il semblerait que oui. Et pourtant il avait réussit à voler quelques portes-monnaies pendant la fête, en plus de ceux qu'il avait acquis grâce à la maladresse de cette fille....mais ce n'était pas suffisant. Il ne cessait de se plaindre que ce n'était pas assez, qu'il se serait fait bien plus au Mystery Shack. Parfois il grognait de mécontentement et fixait comme un gripsou tout ceux qui s'approchait trop de lui. Il était...avare en tout. Paroles, gestes, sourires, et ne parlons même pas de vouloir faire plaisir à Dipper et Mabel, c'était absolument hors de question. Alors, voilà la brunette se planter devant lui, voulant cesser cette mauvaise ambiance. Elle semblait essayer de comprendre pourquoi il agissait ainsi, lui mentionnant qu'il était bizarre et qu'il devrait juste profiter un peu de la fête foraine, lui rappelant qu'elle ne resterait pas longtemps. L'homme se contenta de ronchonner en détournant la tête.

Et là, ce fut le drame. Voulant attirer son attention sur elle, elle agrippa doucement sa manche et celui-ci fit un geste de son bras assez violent pour la faire reculer en s'écriant: "YOU WILL NOT TAKE MY MONEY! THIS IS MINE!" Ce n'était peut-être rien, aux yeux des autres, cela aurait pu ressembler à une banale dispute, mais ce regard empli de colère et de haine de Stanley firent trébucher la jeune étudiante qui retomba sur les fesses face à lui, en gardant son regard braqué sur lui. De la surprise, de l'incompréhension....mais, pour la première fois, elle eu peur de son grand oncle. Il n'était plus lui-même, il avait déjà agit de manière brusque mais cela était toujours dans leur intérêt ou dans l’intérêt de la famille cependant, jamais il n'avait lancer pareille expression. Elle ne pleura pas, non elle resta....sur le cul, de manière figuré et littéralement. L'homme avait resserrés ses bras remplis d'argent contre lui mais, comme réalisant l'ampleur de son action, il recouvra un peu de sa lucidité. Il eu peur. Il eu peur de lui-même. Il ne semblait pas comprendre, on aurait dit un petit chiot perdu, le voilà donc leur tourner le dos en fronçant davantage les sourcils, l'expression bien plus sérieuse et aller à grand pas vers la sortie.

-Kids....we're going home.

Il avait beau ne pas les voir c'est comme s'il savait qu'ils ne bougeraient pas, un peu trop choqués par son action, alors il leur lança de manière plus virulente un: "NOW!" C'était terminé, Stan ne voulait pas rester une minute de plus ici. Il trembla pendant un instant, caché des enfants. Aurait-il été capable de leur faire du mal pour de l'argent? Pendant un instant....il y avait pensé. Il ne se le pardonnerait pas. Si Ford l'apprenait....que penserait-il de lui? Il reverrait certainement son jugement du "meilleur héro de Gravity Falls", une dispute éclaterait surement et peut-être que leur relation se dégraderait à nouveau et redeviendrait comme avant. Mais cette fois, répondrait-il? Certainement pour la forme, mais au fond, cette fois, il l'aurait bien cherché. Quant aux enfants? Oui, c'était ça le pire...il avait toujours maltraité Dipper en quelque sorte pour faire de lui un homme, mais Mabel, il n'avait jamais jamais osé ce genre de geste envers elle...et il aurait pu faire bien pire...





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 379
Dollars : 326
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 21
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 16 ans
Alignement: Loyal Neutre → Neutre Absolu
Inventaire:

L'argent dresse son mur entre les hommes [Deuxième jour]

MessageSujet: Re: L'argent dresse son mur entre les hommes [Deuxième jour] Dim 4 Juin - 18:42
L'argent dresse son mur entre les hommes
Ouuuuuuuuuh c'est qu'on avait dû le forcer pour qu'il sorte de cette galerie des glaces ! Sacré Tristan, toujours à casser le fun celui-là.
Enfiiin, c'est l'égo reboosté qu'il sortit d'ici. Particulièrement à l'aise. Il avait déjà oublié le petit incident de toute à l'heure, avec la soeur du blond. Finit, finit ! De toute façons, s'ils revenaient il se sentait à même de leur casser la gueule !!
Quoi, est-ce Dipper Pines ?!

Mais bon. La journée avait rudement bien était menée et ils avaient fait tous les manèges. Il avait promit à Mabel de passer un peu de temps avec elle et apparemment Stan était aussi de la partie ! Ohoh, il aviat hâte de passer du bon temps avec ces deux là ! Il faut dire que son grand-oncle les avait un peu engueulé pour avoir participé à ses concurrents en matière d’attrapé touriste, mais... il savait s'amuser comme jamais !
Il remercia donc le blond, lui donnant rendez-vous demain à l'ouverture pour encore plus de fun ! Destination : Stand en tout genre et magasins !

[...]

Bon, OK. C'était la fin du deuxième jour de la fête foraine et ils daignaient enfin de passer un peu de temps avec leur grand-oncle. Il pouvait comprendre que Stan était énervé comme lorsqu'ils avaient choisit Soos plutôt que lui lors de la journée de pêche, mais... à ce point.
Stan détestait cette fête foraine à ce point ? Cela lui faisait perdre de l'argent, certes... beaucoup d'argent. Mais il semblait encore plus aigrit que d'habitude. Une dispute avec grunkle Ford sans doute.

Alors Dipper comme Mabel s'étaient comprit sans dire un mot. Tentant de remonter le moral de leur oncle par tout les moyens. Lui payer à manger, des tours de manège peut être ! Mais toujours cette même réponse : Ça reste ma thune ! ...jeez. C'était froid. Autoritaire. Les jumeaux déglutirent de concert avant de se murer dans le silence. Un temps.

Ils avaient fait quelque chose de mal. C'est certain. Mais quoi ?... ça partait d'une bonne intention. C'était malaisant. Pas une blague de son oncle.
Mabel finie par prendre les devant. Ce fut la première à ne plus supporter cette situation. Et honnêtement, Dipper la comprenait. Il n'était pas surprit, elle était un rayon de soleil alors le fait de voir son grand-oncle dans un tel état lui brisait le cœur. Certainement.
Mais le brun eut tout de même une certaine appréhension, il tenta de la retenir. Tant pis pour leur grand-oncle, mais trop tard. Elle s'était déjà planté devant, le regard déterminé.
On aurait presque pu entendre les bruitages des western.

Mais Stan n'écoutait pas. Qu'importe ce qu'on lui disait. Qu'il était bizarre, qu'il devrait se lâcher un peu, juste un jour. Même Dipper avait acquiescé sa sœur, tentant lui faire entendre raison !

La seconde qui suivit, oh, la seconde qui suivit... le Pines n'aurait jamais cru voir ça un jour.
Mabel n'avait voulu que lui tirer doucement la manche. Et elle finit violemment repoussé le cul par terre ! Par réflexe, Dipper se précipita pour la rattraper, mais elle tomba bien avant qu'il ne l'atteigne.

▷ YOU WILL NOT TAKE MY MONEY! THIS IS MINE!

Et ces cris. Stan qui avait hurlé sur elle. NON MAIS CA VA PAS ?! Ses mains tremblaient, son regard ahurit braqué sur l'homme dont il a le plus confiance.
Dont il avait le plus confiance.
Instinctivement, ses bras se resserrèrent sur Mabel. Et il rendit à Stan un regard tout aussi haineux et agressif. La colère gronde et personne ne touche à sa sœur. Parce qu’il ne tremblaient pas de peur, enfin pas entièrement. Il tremblait surtout de rage. Non, il n'allait pas le frapper. C'était son putain de grunkle dont on parlait. Mais si ce n'était pas lui,s ans doute aurait-il bousculé la personne violemment. Même s'il n'est pas quelqu'un de violent. Mabel, c'est Mabel.
Et le fait que Stan réalise ce qu'il venait de se passer n'y changeait rien. Il était TROP TARD.

▷ Kids....we're going home.

Il serra un peu plus ses mains. Relevant doucement sa sœur le regard toujours braqué sur son grand-oncle comme prêt à l'éloigner à la moindre récidive. Il était là pour elle comme il l'a toujours été.

NOW!

Les jumeaux sursautèrent. Wow. Ça c'est de l'ordre. De toute façons, il n'avait plus envie de rester ici. Il voulait rentrer chez eux et discuter de ça avec sa sœur. Surtout de s'enquire de son état.

Viens Mabel. On rentre.

Suite à ses mots, il traina sa sœur à ses côtés. Dépassant allègrement son oncle, il lui jeta un dernier regard avant de le dépasser. Sans l'attendre, il monta à l'arrière de la voiture avec elle.
Silence pesant. Silence douloureux même.

[...]

C'est après une crise de foie et une bonne partie de la soirée à vomir ses tripes et le reste de sucre dans son sang qu'il pu enfin prendre du recule sur ce qu'il s'était passé aujourd’hui.
Cette bouffe était trop attirante. Gloup. Son estomac.
Les manèges étaient trop attirants.
Les magasins étaient trop attirants. Et heureusement qu'il n'y ait pas allé parcequ'il a faillit.
Les gens se comportaient super bizarrement. Oui, il avait remarqué ces bagarres lorsque quelqu'un faisait tomber un bonbon ou quoi que ce soit. Y'avait même des gens qui... en pleine rue ! Il avait vu des hommes d'âge mur draguer des gosses ! Il avait vu des gens se voler à des proportions dingues. Ou encore dormir dans des endroits carrément dangereux. Même la petite jackalope est attiré par des trucs d'humains !
Et cette histoire de message caché... il ne lui avait pas fallu longtemps pour déchiffrer cela. Il arrivait désormais à lire cet alphabet sans avoir à son tableau à côté. A force de bosser dessus. Qu'est-ce que ça voulait dire... il avait bien sa petite idée derrière la tête, mais... oh men.
Il fallait qu'il explique toute l'affaire à Tristan !!

Pour finir. Le comportement de son grand-oncle. La colère passé, il ne savait plus vraiment s'il devait lui en vouloir ou s'il était bien maître de ses actions. Lui-même à perdu le contrôle aujourd'hui. Et............ oh mon Dieu il espère que c'est des hallucinations ce qu'il a fait !

Non, cette fois-ci il ne voit pas le mal partout, c'est bien REEL les preuves sont là !
Quelque chose ne tournait définitivement pas rond dans cette fête foraine.
Et il allait devoir... enquêter.
Par chance, son pote était employé là-bas.

Il se saisit de son téléphone, écrivant un SMS à destination de Tristan.

▷ Mec. La fête foraine est pas normale, t'avais raison. J'ai des preuves.
Rendez-vous sur le parking demain une heure avant ouverture ! On va ENQUÊTER.


Ce message envoyé, il allait prévenir sa famille de ne plus y retourner.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Explications entre collègues (MATT)
» Le baiser au Moyen-Age
» Combats clandestins, alcool, drogue et paris [Topic Collectif]
» babysitting ou je dois supporter mes hommes un jour de plus
» Discussion entre hommes [PV][TERMINÉ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Ailleurs :: Archives :: Fête foraine-