Gravity Falls: D VXQQB GDB

Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...
 

Au vol! | Mission - Day 3

 :: Gravity Falls :: Fête foraine :: Manèges Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 76
Dollars : 924
Date d'inscription : 26/03/2017
Localisation : Au fin fond d'une théière

Secret Files
Age du personnage: 91 (looks like he's 30 tho)
Alignement: Neutre, bon.
Inventaire:
Au vol ! - Day 3
Il ne comprenait pas vraiment ce qu’il s’était passé. Rien n’indiquait que Faith affronterait un danger quelconque en se présentant à son poste le troisième jour pourtant. Cela avait même plutôt bien commencé, alors comment cela avait-il pu tourner ainsi au vinaigre ?
Que l’on vous explique.

La veille, Faith avait fini tranquillement sa journée à la boutique de vêtements, était passé en vitesse à la boutique souvenir après son service –il s’était acheté une théière ainsi que deux peluches, une pour lui et une pour sa sœur aînée– puis était rentré chez lui, seul.
Le lendemain, il était arrivé à la fête foraine un peu avant l’ouverture et il avait pu retrouver sa place au fast-food, là où il avait commencé ce boulot. La foule était un peu moins dense que la première fois, mais il y avait quelque chose, un je-ne-sais quoi qui clochait. Les clients paraissaient plus…Comment dire. Plus pressés encore. Avec cette menace dans les yeux, que le moindre faux pas provoquerait indéniablement. Personne n’en avait fait la remarque, pas même pendant la pause café que le danois avait partagée avec plusieurs des caissiers. Toutefois, il pouvait le voir à leur mine fatigué et à leur regard. Il n’était pas le seul à penser qu’il y avait anguille sous roche. Et encore, jusque là, tout à allait bien. Il n’avait confondu aucune commande, avait réussi à être poli et distingué jusqu’au bout… Très vite, le danois avait ressenti un léger épuisement et un début de migraine. Borf, avec tout ce travail ce n’était pas étonnant. Il n’avait pas non plus passé une très bonne nuit, de surcroît.
Malheureusement, il n’avait pas prévu d’avoir de médicaments contre les maux de tête sur lui. Pas sûr qu’il en ait même chez lui. Il passerait au drugstore du coin sur le chemin du retour et en profiterait pour se réapprovisionner en nourriture. Il lui manquait des produits ménagers et des réserves pour les semaines à venir. Enfin bref. Il n’avait pas le temps de penser à sa future liste de course actuellement.

Un homme dont il n’avait pu voir que très brièvement le visage, et portant une casquette arborant la bouille rose bonbon de la mascotte, s’approcha pour passer commande. Encore un client qui ordonnait tout un festin à lui seul. Il ne semblait pas accompagné –peut-être sa famille attendait-elle ailleurs, certes. Faith nota docilement une par une les exigences du client. Ne pas mettre de cornichon là, pas de sauce ici, rajouter du fromage là-dedans… Cela n’en finissait plus. Il eut un petit sourire forcé lorsque le client eut terminé, puis il lança la commande aux cuisines avant de se mettre à remplir le sac.
Il pouvait parier qu’il s’agissait du genre de clientèle qui viendrait se plaindre dès qu’elle verrait une erreur dans sa commande, aussi tâcha t-il de la respecter au plus près –revoir un client désagréable n’était jamais une bonne chose la plupart du temps.

Finalement, le tout se retrouva dans deux ou trois sacs en papier, sur le comptoir. Et il fallait compter tout cela à présent. GREAT. Faith n’allait pas baisser les bras devant du travail inachevé, mais ses maux de tête ne l’aidait pas à aller de l’avant pour le moment.

– There you are Sir, it will be 42$ and 50 cents please!

On lui tendit une poignée de petits billets ainsi que des piécettes qu’il commença à compter proprement tandis que le client attrapait ses sacs avec empressement – qu’il ne vit pas, occupé qu’il était. Thirty-eight, thirty-nine… Is that all ?

– Hm, Sir, i’m afraid that it is not en-…

Blanc. L’oiseau relève la tête, perplexe. C’est une petite dame le regardant en fronçant les sourcils qui se trouve devant lui, attendant qu’on s’occupe d’elle. Où est passé l’homme à la casquette ? … Non. Quand même pas ? Il pense s’en tirer comme cela ?
Le blondinet se hausse sur la pointe des pieds, cherchant du regard la casquette rose bien distincte de son arnaqueur. Soulagement. Il le voit quitter la voie principale pour se diriger vers les attractions. Faith peut toujours le rattraper !

– Cindy, I believe the previous client didn’t paid for his command, i’m going to catch him up. Could you please take care of the lady here ?

Il adresse un sourire charmant à la madame qui malgré son air hautain, se radoucie au nom et à l’expression du danois. Cindy hoche lentement la tête, ennuyée, mais accepte tout de même tandis que Faith dénoue son tablier en quatrième vitesse pour passer de l’autre côté du comptoir et entamer un petit trot à travers la foule.

Il n’avait pas prévu qu’il serait si difficile de se déplacer ainsi… Crap, où est passé cette fichue casqu-.. ! Il a cru la voir à l’angle. Bien, il le suit toujours.
Le brouhaha l’entoure, il ne peut se fier qu’à sa vue. Les discussions bruyantes et les bruits de pas s’entremêlent, sans parler de la musique de chaque attraction. Ce boucan résonne atrocement forts aux oreilles du blond.

La casquette rose est passée dans un coin plus tranquille, et il lui en serait presque reconnaissant. BUT WAIT. ITS NOT A PLACE WHERE CLIENTS ARE SUPPOSED TO BE.

– ! Please stop yourself or I’m calling the security guards!

L’homme se stoppe un moment, mais l’avertissement pitoyable du blond n’allait pas l’arrêter de si tôt. Il continue son chemin comme si de rien n’était, si ce n’est un peu plus vite, ses sacs toujours en main. Les gens n’ont-ils pas de conscience ici ? C’mon ! Qu’est-ce qu’il lui coûtait de s’arrêter cinq minutes ! Il n’en pouvait plus lui, à force de lui courir après. Il n’était pas du genre à tenir le rythme aussi longtemps –la pensée de se remettre au sport lui effleura l’esprit, mais reparti bien vite comme elle était venue. Il souffla longuement en s’arrêtant finalement, prenant appui sur ses cuisses pour se remettre de sa course effrénée. Casquette rose allait regretter de s’en être pris au Søgrene, foi de Faith ! Il l’aurait, même si cela voulait dire prendre la journée pour ! Il l’avait de toute manière perdu de vue, mais il finirait bien par le retrouver ! Après tout, lui aussi devait bien être fatigué d’avoir couru –ou plutôt marcher rapidement mais nonchalamment– pendant tout ce temps !
Soudainement, Faith fut prit d’un mal de crâne plus agressif. Un bourdonnement sourd l’empêchait de raisonner clairement et ses oreilles sifflaient. Ses ailes absentes le picotèrent et le blond eut l’impression qu’elles allaient lui déchirer le dos. Il n’allait pas pouvoir les retenir bien longtemps.

Il sentit presque ses jambes faillirent, mais il prit appui sur un pilier d’une attraction quelconque à temps. Gah, mais que pouvait-il bien se passer ? C’était comme si…
Il y avait définitivement quelque chose de louche qui se tramait ici, dans cette foire. Ses ailes ne lui faisaient jamais mal ! C’était dans sa nature de changer de forme, pas comme ces lycanthropes ! Il n’avait jamais ressenti de douleur, à l’exception peut-être de ses premières tentatives, étant plus jeune. Comment cela était-il possible ?
Il n’avait pas vraiment le temps de se poser des questions. Il souffla un bon coup, inspira, expira de nouveau. Faith n’eut pas le temps d’y penser à deux fois que ses ailes étaient de sortie. Elles étaient heureusement restreintes par le binder, mais ça n’allait pas les maintenir cachées de la vue de tous.

Il fallait l’admettre, il n’était pas en état de travailler correctement. Devrait-il prendre un congé ? Sur une période si courte d’emploi, il n’était pas sûr que cela soit possible. Et puis il tenait à mettre son nez là où il ne fallait pas, comme d’habitude. La curiosité n’allait faire qu’une bouchée de lui. Mais ce qui le poussait le plus à fureter était son instinct de survie. Il n’aimait pas du tout le danger qui dormait pour l’instant tranquillement mais qui n’allait pas tarder à jaillir, tôt ou tard.

Que faire, donc ? Continuer cette course poursuite interminable qui s’annonçait en prime abord veine, ou bien revenir au stand ? Continuer à travailler jusqu’à tomber dans les pommes, prendre un congé ? Il fallait qu’il prévienne quelqu’un, mais il n’avait pas envie qu’on le voit dans cet état. Surtout pas avec les ailes prêtent à s’échapper à tout moment de leur enveloppe de tissu ! Il sortit son vieux téléphone portable pour regarder l’heure, nerveux.
C’est à ce moment qu’il se rappela de sa soirée avec Richard –ce bon vieux Richard–, durant laquelle ils avaient échanger leur numéro de téléphone. RICHARD ! Voilà, il n’aurait qu’à l’appeler et à lui demander de le dire de sa part à ses collègues ! Il ne l’avait pas vu au stand aujourd’hui, mais il pouvait bien faire cela pour son nouvel ami ? …Non, venait-il de penser cela ? Il devenait égoïste, ma parole ! Non, il ne voulait pas donner du travail supplémentaire au pauvre homme. Il trouverait une solution.

– Faith, you there ?
Oh god. Est-ce que quelqu’un l’appelait ? Fichtre ! Pourquoi maintenant ? Quoique. Ce serait la parfaite occasion. Il ne pouvait s’agir que d’un de ses collègues, de toute façon ! Il se retourna pour voir Cindy accourir vers lui, rouge d’avoir couru jusque là. Qu’est-ce qu’il allait lui dire maintenant ?

– Qu’est-ce que tu faisais ! Alors, tu as pu retrouver l’argent ? Où est le client radin ?

– Hum…

– T’as l’air tout pâlot dis ! Ça va, mec ? Tu devrais peut-être t’arrêter pour aujourd’hui, t’crois pas ?

– Euh, ouais, je ne me sens pas très bien. Ça te dérange de faire passer le mot pour moi ? Je pense que je vais m’arrêter un moment…Juste le temps de prendre l’air, me dégourdir un peu les jambes, tout ça….Dis leur que je reviens dès que possible, sinon c’est que je suis certainement plus en mesure de me lever ! Ahaha… Ya.

– S..Si tu veux. T’es sûr que tout va bien ? Tu devrais plutôt rentrer et dormir, je crois que tu as du te prendre un coup de soleil ou un truc du genre… Bon. Bah dans ce cas, porte toi bien, hein !

Un coup de soleil ? En Octobre ? Ah, ça, ça ne lui était jamais arrivé ! Non, Cindy allait un peu trop loin. C’était uniquement dû à l’amas de travail, voilà tout. Ou au stress. Il irait mener sa petite enquête dès que la jeune femme serait parti.
Il voulait savoir ce qui se tramait ici. Un petit tour des environs, à la recherche du porteur de la casquette rose suffirait...

Néanmoins, il restait toutefois une chose. L’argent (volé, si on pouvait le qualifié ainsi ?). Le blondinet hésita une seconde. C’était de sa faute si le client avait profité de sa distraction pour ne pas donner la bonne somme. Il en paierait le prix lui-même –littéralement. Il sortit discrètement de son propre porte-monnaie un billet de vingt dollars et héla sa collègue qui était sur le point de partir.

– Au fait ! Voilà l’argent du client ! Si tu pouvais…

Oh oui, bien sûr !

– Merci, tu es adorable ! Encore désolé…

Il décida d’ignorer soigneusement les joues devenues rouges pour une toute autre raison de la demoiselle. C’était encore une gamine, elle méritait bien mieux qu’un type comme lui. Ça lui passerait. S’il pouvait même être appelé type. Il n’était pas humain !

Et voilà. Il s’était débarrassé du problème, il ferait en sorte de récupérer ses pertes plus tard. A nous deux, casquette rose.
Codage par Libella sur Graphiorum
Lun 12 Juin - 0:24
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://gravity-falls.forumactif.com
Compte Fondateur
Messages : 656
Dollars : 1659
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 25

Secret Files
Age du personnage:
Alignement: Chaotique Mauvais
Inventaire:






Mission: Au vol !

Mission... réussie? Disons que personne n'en saura rien, n'est-ce pas? Vous avez réparé l'erreur en caisse d'un des clients et c'est ce qui compte, ce n'est pas Cindy qui va vous dénoncer. Vous avez bien mérité votre pause.

Récompense: 80$ (vous avez perdu 20$ que vous avez donné pour rembourser la faute du client)
Bonus pour le rp de + 1900 mots: 60$ 





Lun 19 Juin - 19:44
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Gravity Falls :: Fête foraine :: Manèges-
Sauter vers: