Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

avatar
Messages : 57
Dollars : 286
Date d'inscription : 07/07/2017
Age : 18
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 16 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

dites bonjour à l'étoile qui illumine vos vies ! { mabel

MessageSujet: dites bonjour à l'étoile qui illumine vos vies ! { mabel Sam 8 Juil - 15:19

identité

Une jeune californienne de 16 ans • Jumelle préférée de Dipper Pines • Lycéenne et chasseuse de créatures paranormales pendant son temps libre

Capacités

— Son fidèle cochon Waddles
— Crochetage
— Son imagination
       -->— Très douée dans les activités manuelles
— Expérience dans le paranormal

Objectifs

— S'amuser
— Devenir populaire et trouver l'Amour
— Vivre de nouvelles aventures avec son frère adoré et ses deux meilleures amies

MABEL PINES

When life gives you lemons, draw faces on those lemons and wrap them in a blanket. Ta-daaa! Now you have lemon babies. — Mabel Pines

Objets de départ

— Son fidèle grappin, qui lui sert en toutes circonstances ! Elle l'a eu en tant que cadeau au tout début de son voyage, malgré les premiers refus de Stan, et l'a gardé pendant tout ce temps. En Californie, elle ne l'a jamais vraiment utilisé et il est plus souvent resté dans sa chambre qu'en-dehors, mais depuis son retour à Gravity Falls il ne se passe plus un jour sans qu'elle ne s'en sépare.

— Une boule de laine et des aiguilles à tricoter, qui sont toujours dans son sac en cas d'extrême urgence. Et en plus les aiguilles et la laine peuvent avoir plusieurs utilités autre que seulement tricoter : elles peuvent se transformer en armes et ce n'est pas un côté négligeable lorsque l'on sait ce qu'il se passe par ici.

— Des bonbons, des sucettes, n'importe quoi qui est sucré et pourrait lui donner de l'énergie à revendre. Parce qu'elle a épuisé bien trop vite les bonbons qu'elle avait trouvé pendant l'excursion avec son frère, Wendy et ses amis. Elle est constamment à la recherche de quelque chose qui pourrait compenser, en vain.

— Des paillettes. Des paillettes. Toujours plus de paillettes. Mabel a grandit, mais son amour pour les paillettes reste le même. Dès que quelque chose est trop "sombre" pour elle, elle plonge la main dans son petit sachet de paillettes qu'elle garde toujours à disposition en en saupoudre un peu partout.

Capacités et Particularités en détails

— Son fidèle cochon Waddles
Ah, Waddles ! Elle l'a gagné un jour qu'elle était à la fête foraine avec son frère, pendant leurs vacances à Gravity Falls. Cela fut une vraie aventure, au final. Parce que son très cher Dipper voulait impressionner Wendy, une fois de plus. Alors qu'elle, elle ne demandait rien d'autre que Waddles. Et elle faillit le perdre d'ailleurs — à force de trop jouer avec le temps Pacifica avait fini par le gagner. Heureusement qu'il finit par apprendre et qu'il laissa tomber Wendy pour permettre à Mabel de l'avoir.

— Son imagination
Mabel fait partie de ces personnes dont l'imagination est débordante. Elle ne cesse jamais de réfléchir à toute vitesse, de penser à toutes les situations qui pourraient arriver. Mais également à tout ce qu'elle pourrait faire, à toutes les différentes façons d'accomplir une tâche et la rendre la plus drôle possible. Vous ne la verrez jamais à court d'idées, c'est une chose impossible. Cette imagination lui a d'ailleurs causé des ennuis par le passé. Très souvent, on lui a manqué de respect parce qu'on la disait trop enfantine à cause de cette imagination mais le fait est que c'est cette imagination qui lui a permis de se sortir de nombreuses situations pendant leurs aventures, à elle et son frère.

— Les activités manuelles
Mabel et les activités manuelles, c'est tout un art. La jeune fille tricote elle-même tous les pulls qu'elle porte et ne porte jamais deux fois le même. Son imagination n'est pas en reste à ces moments-là, elle peut faire de tout : même des pulls qui s'illuminent ! Et ses talents ne se limitent pas qu'au tricot : globalement, dès qu'une activité manuelle se révèle être un minimum artistique, il y a de fortes chances qu'elle y excelle d'une façon ou d'une autre. Mais ses préférences vont au scrapbooking et au collage : elle ne manque jamais une occasion de rassembler ses aventures et celles de son frère dans des scrapbooks, en ayant plusieurs racontent leur été passé à Gravity Falls.

— Le crochetage
Ah, crocheter les serrures. Mabel est passée maître dans cet art. Plus aucune serrure ne lui résiste désormais et même si elle peut parfois prendre plus de dix minutes, elle arrive toujours à son but. Bon, c'est une capacité qui lui a beaucoup servi du temps où elle était avec son Grunkle Stan, mais plus trop durant les années passées à Piedmont.

— Quelques expériences dans le paranormal
Ce serait mentir que de dire que Mabel n'est pas une habituée du paranormal, bien au contraire. Bon, bien évidemment elle n'en est pas devenue aussi dingue que son frère, pour elle cela lui paraissait tout aussi normal qu'autre chose au final c'était juste la confirmation de ce qu'elle avait toujours pensé. Mais oui, elle connaît le paranormal, l'a déjà expérimenté de très près (nous nous souvenons tous de Weirdmageddon) et revenir à Gravity Falls, au milieu de cet endroit magique, a quelque chose d'excitant sans oublier le fait que ces expériences pourront lui être très utiles.

Physique

Mabel a bien changé en trois ans. Elle a bien grandi, est devenue une jeune fille, une jeune adolescente, jolie et qui le sait.

Adieu l'appareil dentaire, elle l'a laissé tomber l'année de ses 14 ans et a désormais une dentition digne des pubs pour les dentifrices. Elle en a souffert de cet appareil après tout, donc il valait mieux qu'elle ait une dentition à faire pâlir d'envie tout le monde. Elle prend également énormément soin de ses cheveux, sachant fort bien qu'ils font partie de ces choses belles chez elle qui peuvent assez vite partir "en vrille" si elle n'en prend justement pas assez soin. Ses longs cheveux lui arrivent dans le creux du dos et sont d'un joli brun, avec des petites ondulations. Seul inconvénient : ils sont très épais et c'est un réel calvaire pendant l'été de ne pas avoir trop chaud.

Mabel a grandi durant toutes ces années, mais le millimètre qu'elle avait avant et la faisait être plus grande Dipper, s'est transformé en un centimètre que Dipper possède désormais. En effet, elle mesure désormais 1m61 tandis que son frère fait 1m62. Quel comble, elle qui avant était fière d'être la plus grande, la plus âgée ! Mais elle réussit parfois à compenser en portant des chaussures à talons, ou même de simples talonnettes. Sa fierté et son envie de compétition qui seront toujours en elle, bien que pas méchants. C'est un jeu de longue date avec Dipper.

Elle n'a jamais abandonné ses pulls tricotés, c'est une partie d'elle qui ne peut être laissée ainsi de côté. Elle aime se démarquer des autres Mabel et porter des vêtements fait mains, c'est l'une des meilleures façons de se démarquer pas vrai ? Elle respire la confiance elle Mabel, elle n'a pas besoin d'essayer de le prétendre, sa simple position, sa façon de marcher, son paraître respire la confiance qu'elle a.

Elle ne se laisse jamais démonter par qui que ce soit, du moins rien n'est visible sur son visage. Un sourire constant est sur ses lèvres et il est vraiment très rare de la voir avec une expression triste sur son visage, elle essaie toujours de cacher au maximum ses émotions aux autres pour ne pas déranger.

Ses yeux, Mabel a des yeux qui sont bien plus expressifs que la plupart des personnes. Ils ont beau être d'un brun assez banal, elle sait les maquiller de telle sorte à ce qu'ils paraissent uniques en leur genre.

Venons-en au maquillage d'ailleurs ! La jeune fille ne se maquille pas tant que ça au final, elle n'aime pas trop, trouve cela trop encombrant. En général, elle ne met rien sur son visage. Sauf pour les occasions spéciales. Là, c'est un défilé de couleurs qui s'abat sur son visage : du rose, du violet, du bleu, du jaune, des paillettes... Tout est bon pour avoir encore plus de couleurs sur soi !

Mental

Mabel a toujours été une enfant pleine de joie, pleine d'énergie. Petite, elle était le contraste parfait de son jumeau pour ça (bien qu'elle le soit toujours, d'une autre façon). Quand Dipper était de son côté pour lire ou faire une quelconque activité calme, Mabel, elle, préférait largement des activités qui lui demandaient de recourir à sa très grande imagination, qui lui permettaient de pouvoir faire ce qu'elle voulait. Elle a toujours aimé bouger dans tous les sens, elle ne sait que très rarement rester en place. Et quand c'est le cas, il n'est pas rare de la retrouver en train de chanter à voix haut la dernière chanson de son boys band préféré. Elle saute partout et quand elle marche elle ne se contente pas de marcher, non, elle sautille comme si elle était encore une enfant, tout sourire. Ce sourire, c’est sa marque de fabrique. Elle adore sourire plus que tout au monde. Si vous faites partie de ces rares personnes qui ont cette chance de voir son visage lorsqu’il n’est pas heureux, c’est qu’elle vous fait plus confiance qu’à la plupart des personnes. Mais ce ne sera jamais autant qu’à son frère, bien évidemment.

Son frère, parlons-en. Leur relation n’a pas toujours été la meilleure au monde bien au contraire. Elle ne compte plus le nombre de fois où ils se sont disputés, même pour des broutilles. Mais c’est la personne qui a toujours été là pour elle, au final. A part ce moment pendant les vacances où ils ont eu leurs 13 ans. Elle a eu du mal à le pardonner, d’ailleurs. Parce que c’est son frère, sa bouée de secours, son repère dans la vie. Et le fait de se dire qu’il ait pu penser l’abandonner fut dévastateur pour elle. Elle a vraiment eu du mal à le pardonner, et même encore maintenant, la rancune est toujours présente, bien que très diminuée par rapport aux premiers jours — elle n’est que sous-jacente à certains rares instants. Après tout, son frère c’est la seule personne à qui elle fait totalement confiance. C’est son double, il la connait autant qu’elle le connait. Elle serait prête à tout pour lui au final, parce que c’est la personne qu’elle aime le plus au monde, malgré le fait qu’il la blesse parfois. Volontairement, ou involontairement, ça c’est à voir.  En tout cas, il n’y a pas une seule chose qu’elle n’aimerait partager avec lui et plus ils grandissent, plus elle se rend compte qu’ils s’éloignent tous les deux. Et très sincèrement, ça lui brise le cœur petit à petit. Bien qu’elle essaie de combler ce vide et cet éloignement elle n’est pas certaine de réussir très longtemps, parce que depuis leur arrivée, il est reparti encore plus fortement dans ses lubies du paranormal qui lui occupent toutes ses journées. Il a vraiment de la chance qu’elle l’aime, Dipper.

Mabel est l’innocence même. Même après trois années, elle n’a pas perdu son innocence d’enfant. Pour elle, tout n’est encore que rose, bonbon, licorne. Enfin, dans son ensemble. Elle n’a pas encore conscience de certaines choses du monde « adulte » qu’elle a pourtant tellement hâte de découvrir, et se berce d’illusions quant à certaines difficultés qu’elle pourrait rencontrer dans le futur. Comme par exemple la dure réalité du travail qui, en partie à cause de son Grunkle Stan, elle considère principalement comme une partie de plaisir. Après ce n’est pas nécessairement mauvais, au contraire. C’est bien d’aimer le travail que l’on fait et d’y prendre plaisir. Avec cette innocence, vient son besoin impérieux de toujours voir le bon côté des choses et de la vie : rien ne peut toujours aller mal, tout ce qui monte finit toujours par redescendre pas vrai ? Elle essaie d’appliquer et d’imposer ce mantra à chaque instant de sa vie, afin de ne jamais sombrer dans la tristesse. C’est ce qui lui a permis de surmonter plusieurs moments difficiles de sa vie, et principalement son retour à une vie normale après un été plein de mystères.
A côté de ça, elle aime imaginer que tout le monde a un bon fond encore maintenant — même si elle sait pertinemment que ce n’est pas forcément le cas. Elle essaie de pardonner autant que possible les personnes qui pourraient lui faire du mal, ou lui en avoir fait par le passé, mais ce n’est pas forcément évident. Prenons en exemple Gideon : elle aura toujours du mal avec lui, trouvant son obsession pout elle malsaine. Mais sinon, à part ces quelques petits couacs, elle reste assez tolérante envers tout le monde. Rares sont les personnes qui ont affaire à une Mabel rancunière et inexistantes sont celles victimes des moqueries de la jeune femme.
Elle ne supporte pas les personnes qui se moquent des autres, ça lui est intolérable. Elle fait partie de ces personnes qui iront au secours des autres dès qu’elle le peut. C’est naturel, elle ne le fait pas pour recevoir quelque chose en échange, non : elle déteste les injustices Mabel, ça s’arrête là. Même son pire ennemi, elle essaiera toujours de l’aider au maximum, la preuve en était avec Pacifica. Malgré un premier rejet de l’envie de l’aider, elle finalement cédé : et ce n’était pas si mal quand on réfléchit à ce qu’il s’est passé !

Mabel plaît et elle le sait. Elle est une jeune fille très coquette, comme dit plus haut, et elle aime user de ses charmes pour plaire. Elle est à la recherche de son grand Amour, l’amour avec un A majuscule je vous prie. Elle est très — trop — fleur bleue et toutes les histoires romantiques pour adolescentes, elle les connaît par cœur. Ce sont d’ailleurs ses exemples par excellence pour tout ce qui relève de l’histoire qu’elle veut connaître ! Ce qu’il fait qu’elle se révèle être très exigeante avec les garçons qui se présentent devant elle et ne choisit pas au hasard.
Oh petite chose à propos de Mabel aussi : elle sait se faire des amis et est plutôt et était plutôt populaire dans leur lycée de Californie. C’est parce qu’elle est beaucoup plus extravertie que son frère ça. Contrairement à lui, elle n’a pas peur d’aller vers les autres. C’est plutôt une réussite si on prend dans la globalité son expérience du lycée jusqu’à présent. Elle a beaucoup d’amis, et plutôt facilement même. Peut-être que c’est grâce à sa gentillesse, à sa tolérance, à son extrême joie de vivre. On ne sait pas vraiment, peut-être un mélange de tout. Et sa sincérité, aussi, fait d’elle une très bonne amie, quelqu’un dont on a envie d’être proche. Parce qu’à moins qu’elle ne veuille absolument vous faire du tort ou bien qu’elle n’ose réellement pas, de peur de vous ou bien de peur de vous décevoir, il est hors de question pour elle de cacher la vérité à qui que ce soit. Elle a une sainte horreur des mensonges dans le but de s’acquérir les faveurs de quiconque. Elle ne comprendra jamais les personnes qui mentent ainsi. Quel est l’intérêt ? Parce que lorsque tout le monde connaît votre véritable identité, celle derrière tous ces mensonges, il est très probable que les personnes vous quittent au final. Alors autant jouer franc-jeu dès le début, pas vrai ?

Histoire

Tout commença le 31 août 1999, où deux jumeaux naquirent à cinq petites minutes d’intervalle : Mabel et Dipper Pines. La première devint l’aînée, bien que ce n’était que cinq minutes. Pendant les années qui allaient suivre elle n’aurait de cesse de le répéter à son frère, aussi bien pour se moquer que plus sérieusement. Contrairement à de nombreux américains, ils furent élevés de manière athée, leurs parents ne les ayant jamais forcés à se plier à une religion ou une autre. Et ça, Mabel a toujours apprécié d’ailleurs. Mais il était hors de question qu’elle passe à côté de toutes les fêtes telles que Noël ou Pâques. Alors leurs parents cédèrent et les autorisèrent à célébrer toutes les fêtes qu’ils désiraient, heureusement pour Mabel.
Sa préférée resta pour toujours Halloween. C’était devenu une tradition avec son frère de se déguiser et faire le tour des maisons ensembles pour aller récupérer des bonbons. Leurs costumes furent très vite des costumes en duo — vous savez, comme la salière et le poivrier, des trucs comme ça. Encore maintenant, alors qu’ils ont grandis, elle n’aimerait pas abandonner ceci, aussi ridicule ça puisse paraître. Cela est dû au fait qu’ils ont grandi, Dipper et elle, en étant inséparables. Bien que leurs personnalités soient radicalement différentes, ils ont toujours été très proches. Pas aussi proches que certains peuvent l’être parfois, à finir les phrases de l’autre ou ce qui est souvent considéré comme des « supers-pouvoirs du jumeaux », non, eux c’est plus dans le sens qu’ils sont constamment ensembles.

Ce fut un problème à l’école lorsqu’ils étaient plus jeunes, parce que Mabel ne se rendait pas vraiment compte de la différence qu’il y avait entre son frère et elle. Alors qu’elle avait des amis, c’était avec Dipper qu’elle voulait rester, parce qu’il était son frère adoré et qu’elle voulait rester avec lui, elle voulait continuer de jouer avec lui. Elle n’entendait pas les remarques des autres au final, sa joie et son innocence reprenait toujours le dessus, quand elle y repensait. C’est quand ils rentrèrent au collège qu’ils commencèrent à un peu plus se séparer, bien qu’elle essaya toujours de faire en sorte de rester proche de lui d’une façon ou d’une autre, qu’il ne reste pas trop seul.
Parce qu’elle avait beau être gentille, innocente, tout ce qu’on veut, elle se rendait compte que Dipper restait à l’écart. Elle avait entendu son surnom, bien qu’elle n’y ait pas vraiment porté beaucoup d’attention. Elle était simplement relativement énervée lorsque les autres s’en prenaient à lui, ne comprenant pas pourquoi. C’était son frère, il n’était pas si différent d’elle que ça. Alors pourquoi tout le monde semblait la préférer elle à lui ?
Finalement, Mabel resta, malgré tous ses essais, plus populaire que Dipper auprès des autres, bien qu’elle ne le fasse pas exprès. Mais Dipper n’était pas nul et elle le savait : il était la personne la plus intelligente qu’elle connaissait. Très sincèrement. Elle a même toujours été jalouse de cela parce qu’elle était plus considérée comme « idiote » ou « imbécile » comparée à lui. Ses notes n’étaient certes pas un carnage, mais elles étaient loin d’être aussi bonnes que celles de son frère.

Et la vie continua ainsi jusque ces fameuses vacances d’été à Gravity Falls.
Ah, ce qu’elles furent spéciales ces vacances. Pour plusieurs choses. Déjà, elle rencontra ses deux meilleures amies : Candy et Grenda. Elle ne pensait pas que c’était ce qu’elle allait trouver pendant ces vacances, très honnêtement : son objectif premier avait été de trouver son premier amour de vacances. Et ça, elle en a trouvé, des dizaines même. Mais aucun qui n’ait duré tant que ça. Il y avait bien Mermando, mais ce ne fut pas possible car il se maria à une quelconque princesse — qui gagna directement l’antipathie de Mabel. Elle gagna également son fidèle cochon : j’ai nommé Waddles ! Son meilleur ami, bien plus qu’un simple animal de compagnie ! Au moment où elle l’a vu, elle a su qu’il était fait pour elle. Ce fut vraiment les deux choses qu’elle retira de ces vacances et qui furent les plus intéressantes.

-->En-dehors de tout cela, il y a eu… LE Paranormal. Oui, des majuscules. Parce que ce n’était pas une relativement simple expérience du paranormal comme un simple jeu de Ouija, non. Ils ont eu affaire à des vampires, des gnomes — elle a failli même être leur reine, vous vous rendez compte d’à quel point c’est tordu tout ça ? Bon, ce serait mentir que dire qu’elle n’a pas apprécié vivre tout ça. Evidemment que non. Ce fut une expérience plus que satisfaisante. Elle s’est réellement amusée là, elle s’est fait de vrais amis pour une fois. Même Pacifica Northwest, qu’elle pensait être la pire personne du monde, s’est révélée être plus sympa que ce qu’elle montrait au final.
Il n’y a même pas de mots assez forts pour exprimer tout ce qu’elle a ressenti pendant ces vacances. Elle y est rentrée d’une certaine façon et en est sortie totalement transformée. Même sa relation avec son frère adoré en a été transformée.

Mais tout ne fut pas que rêve, tout n’était pas rose, très loin de là. A partir du moment où Gideon est arrivé en ville, les vacances prirent une tournure étrange. Au début, il était adorable, gentil, très sincèrement. Mais il s’est très vite montré possessif, jaloux, capricieux. Mabel s’est sentie prise au piège avec lui. Elle ne pouvait pas lui dire non, parce que dès qu’elle le faisait, elle prenait le risque de passer pour une fille sans cœur — ce qu’elle est loin d’être ! Elle en est devenue folle ! Vraiment ! Il a fini par aller en prison et, dans un sens, c’était mieux pour tout le monde. Elle s’est sentie plus en sécurité une fois qu’il n’était plus autour d’elle.
Mais après sont venus les derniers jours des vacances. Avec l’anniversaire des deux jumeaux. Anniversaire que Mabel avait préparé pendant des semaines, à chercher quoi faire, où le faire, réussir à réunir tout le monde pour que ce soit LE MEILLEUR ANNIVERSAIRE DE TOUS LES TEMPS ! Sauf que ce ne fut pas le meilleur anniversaire de tous les temps. Ses meilleures amies lui apprirent qu’elles ne pourraient être présentes au final. Oh, c’est pas grave, pas vrai ? Tant qu’elle pouvait le fêter avec son frère. Sauf que depuis quelques temps son frère s’était détaché d’elle. Ah parce que oui, spoiler : Stanford n’était pas Stanford mais Stanley. Il avait seulement pris la place de son frère jumeau une fois celui-ci disparu. Et depuis le retour de Stanford, Dipper n’avait plus d’yeux que pour lui. Stanford par-ci, Stanford par-là. Mabel avait disparu des pensées de son frère. A tel point qu’il avait même pensé l’abandonner pour rester ici, à Gravity Falls, sans elle.

Et c’est là que les deux pires jours qu’elle ait connu commencèrent. Enfin non, pas en premier lieu. Parce qu’au début notre cher Bill l’avait enfermé dans un paradis ambulant pour elle : Mabeland, qu’elle a créé. Un monde totalement détaché de la réalité, où personne n’avait le droit d’en parler. D’ailleurs, elle sauva Dipper du bannissement parce qu’il avait eu l’audace de le faire. C’est à ce moment-là qu’elle comprit, et grâce à Dipper, qu’elle ne pouvait pas rester enfermée dans son monde de rêve pour toujours. Qu’elle avait besoin de grandir, de passer à autre chose.
En s’échappant de Mabeland et de la bulle dans laquelle ils étaient, ils faillirent se faire tuer par Bill. Et c’est grâce à leur Grunkle qu’ils furent sauvés : il avait accepté de perdre la mémoire pour vaincre Bill. Ce qui détruisit Mabel, elle s’était beaucoup trop attachée à lui pendant ces vacances. Par miracle, en lui montrant les nombreux scrapbooks qu’elle avait fait pendant les vacances, il finit par recouvrir la mémoire. Et ainsi, arriva ce qu’il devait arriver : le départ de Gravity Falls.

Ce qu’il fut dur le retour à la réalité. Les premières semaines furent impossibles. Plus aucune créature étrange qui venaient les déranger à n’importe quel moment de la journée. Plus de Grunkle Stan ou de Soos avec qui rire et faire des bêtises. Rien qu’elle et Dipper, et personne d’autre avec qui partager leurs magnifiques expériences. Oh, et Waddles aussi. Il était hors de question de s’en séparer — leurs parents l’acceptèrent d’ailleurs très difficilement au début. Elle réussit à garder donc son très cher ami avec elle, en promettant d’en prendre soin à temps complet. Mais la réaction des parents en apprenant à quoi les deux jumeaux avaient passé leur été… Comment dire… Le nouveau casier judiciaire qu’ils portaient avec eux n’était pas vraiment là pour leur plaire. Bien au contraire. La pilule fut très dure à avaler.
Puis vint le lycée, « l’école des grands » comme ils l’avaient appelés, c’était génial. Dix mille fois mieux que ce à quoi elle s’attendait. Elle y plongea de la même façon que Mermando avait plongé dans l’océan quand elle l’avait relâché. Contrairement à son frère qui semblait être resté bloqué sur leurs aventures à Gravity Falls, elle s’intégra avec de grandes facilités dans ce nouvel environnement et se fit bien vite de nouveaux amis — Mabel et la sociabilité, une très grande histoire d’amour.
Evidemment qu’elle n’avait pas oublié leurs vacances, elle avait gardé contact avec Grenda et Candy, faisait de nombreux rêves à propos de ce qu’il s’était passé là-bas (enfin, était-ce seulement des rêves.. ? Elle n’en fut jamais totalement sûre). Elle avait un secret espoir d’y retourner pendant les vacances, bien qu’elle n’en parla jamais à qui que ce soit. Elle avait retenu la leçon de leur retour et des réactions de leurs parents. Alors elle se taisait, se contentait d’apprécier la vie qu’ils avaient désormais autant qu’elle le pouvait.

Et voilà l’année scolaire était finie, aussi vite que cela. Elle ne l’avait pas vu passer, cette nouvelle année. Elle n’avait même pas pu faire le tiers de ce qu’elle avait prévu ! Bon, point positif : elle avait été invitée au bal par un garçon qui s’avérait être plutôt mignon et avait même passé une bonne soirée. L’un dans l’autre, l’année n’avait pas été totalement perdue.
Et voilà que leurs parents annonçaient qu’ils iraient chez leurs grands-parents pour les vacances. Intérieurement, son cœur se détruisit totalement. Les minces espoirs qu’elle avait gardé de revoir tous ses amis étaient brisés. S’ils n’acceptaient pas maintenant, qu’est-ce qui lui disait qu’ils accepteraient un jour ? Elle garda un visage souriant devant Dipper et les adultes, prétendant tenir le coup et que « Mais ce sera TELLEMENT bien de passer des vacances chez papy Shermie ! » Quelle blague. Aussi vite qu’elle fut seule, elle fondit en larmes. Elle avait déjà perdu un peu les relations qu’elle avait avec Grenda et Candy, ce n’était plus aussi fort qu’au début de l’année. Elles aussi avaient fait de nouvelles rencontres, étaient passées à autre chose.

Elle réussit finalement à passer un été relativement banal, à avoir des crushs ici et là, quelques aventures sans suite. Mais rien de comparable à ce qu’elle avait vécu avec son frère. Son frère, d’ailleurs.

Elle le voyait tomber un peu plus à chaque fois dans la démence. Pas seulement cet été-là, mais l’année qui suivit. Et celle d’encore après. Alors que pour elle, c’était désormais sûr, ils ne retourneraient pas dans l’Oregon, c’était peine perdue, lui s’accrochait à ce rêve. Et ça lui faisait mal de le voir aussi attaché à quelque chose qui n’arriverait pas.Ca lui faisait mal parce qu’elle faisait semblant d’être passée à autre chose, mais le voir sans cesser ressasser la gardait elle aussi coincée dans le passé. Et, très honnêtement, ça l’énervait. Elle voulait qu’il arrête enfin avec cela. Et elle avait cru que c’était enfin fini, il semblait s’être concentré sur ses notes et arrêté de parler du surnaturel. Jusqu’à ces vacances en croisière que leurs parents avaient réservées.

Il fut INSUPPORTABLE pendant toutes les vacances. A chercher une sorte de kraken qui n’existait absolument pas. Gravity Falls était le seul endroit où autant d’évènements du paranormal arrivaient, ce n’était pas là qu’il allait trouver quelque chose. Mabel, elle, se concentra sur la recherche de Mermando. Elle savait qu’il était quelque part ici, ils s'étaient même donné rendez-vous. Elle l'attendit, le chercha, pendant toutes les vacances. En vain. Ça la dégoûta bien plus qu'elle ne le montra à qui que ce soit, elle n'avait qu'une envie : dire au revoir au surnaturel et définitivement. Elle avait perdu contact avec Grenda et Candy, Mermando qui l'ignorait, rien de bon ne pourrait en ressortir.

Le retour des vacances, le retour au lycée et à une vie normale, sans Mermando ou qui que ce soit d’autre. Enfin… C’est ce qu’elle pensait. Un jour, elle se réveilla avec une étrange impression. Elle avait rêvé de quelque chose, en était sûre mais… Elle ne se souvenait plus très bien de quoi. Un vague sentiment d'étrange, de déjà vu. Rien de bien précis, malheureusement. Mais un sentiment dont elle ne fit pas part à Dipper. Il lui faisait beaucoup trop peur cette année. Et elle s’éloigna encore plus de lui. Elle se réfugia dans la normalité des personnes avec qui elle était amie, la superficialité de leurs discussions mais qui lui faisaient un bien fou. Elle n’avait pas besoin de réfléchir plusieurs fois à ce qu’elle devait dire pour ne pas paraître bête en comparaison de son jumeau. Non. Elle était elle-même et ça suffisait amplement. Personne ne semblait le lui avoir reproché jusqu’à présent.
Elle n’était pas la personne que tout le monde aimait, mais elle était appréciée par la grande majorité des personnes et, à dire vrai, ça lui suffisait. Elle n’avait plus ce besoin de sortir du lot — son frère le faisait assez pour deux, honnêtement. La simplicité, parfois, avait du bon.

Et puis vint ce jour où son frère décida de se faire un tatouage A 15 ANS ?! Et il croyait en plus de cela que sa sœur allait se taire ?! Il était hors de question qu’elle le laisse sombrer sans rien faire ! Il était la personne qu’elle aimait le plus au monde et elle n’était pas capable de faire quoi que ce soit pour l’aider ! Alors elle alla aux deux seules personnes qu’elle pensait qui pourraient le résonner : j’ai nommé leurs parents. Bon, après coup, peut-être aurait-elle mieux fait de ne rien dire au vu de leur réaction, mais c’était ce qui lui avait paru le plus simple, très honnêtement. Mais ce fut le déclic : ils avaient besoin de retourner auprès de leurs oncles.

Alors les deux jumeaux passèrent des semaines à convaincre leurs parents. Et s’il n’y avait eu que le jumeau qui partait en vrille depuis leur rentrée, peut-être auraient-ils refusés. Mais Mabel s’y étaient mise aussi, elle qui n’avait jamais réclamé quoi que ce soit depuis leur retour.
Alors, à l’aide d’arguments à la validité douteuse, ils finirent par réussir à les convaincre d’y retourner. Et les voilà désormais dans cette ville qui fut un tournant dans leur vie. Dans un nouveau lycée. Avec leurs amis. Et de nouvelles personnes. Elle avait hâte de retrouver sa complicité avec Candy et Grenda. Peut-être pourrait-elle se réconcilier avec Pacifica également ? Qui sait…

Quelques lignes sur vous

►Votre pseudo? Loufoca
►Ton âge? 18 ans
►Comment as-tu trouvé ce forum? Par Tasty Tales si je me souviens bien !
►Qu'en penses-tu? Je le trouve honnêtement vraiment bien fait et très beau !! Et depuis que je sais qu'il va y avoir un nouveau thème j'ai hâte de voir ce que ça va donner. ewe
►Des questions ou des remarques? Non mon chef !
►Un double compte? Si oui, lequel?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 414
Dollars : 454
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 21
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 16 ans
Alignement: Loyal Neutre → Neutre Absolu
Inventaire:

dites bonjour à l'étoile qui illumine vos vies ! { mabel

MessageSujet: Re: dites bonjour à l'étoile qui illumine vos vies ! { mabel Mar 11 Juil - 23:11
*Encouragements pour le retour d'internet !*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 57
Dollars : 286
Date d'inscription : 07/07/2017
Age : 18
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 16 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

dites bonjour à l'étoile qui illumine vos vies ! { mabel

MessageSujet: Re: dites bonjour à l'étoile qui illumine vos vies ! { mabel Mer 12 Juil - 18:00
ET VOILA C'EST ENFIN FINI !!! Désolée d'avance pour le pavé au niveau de l'histoire...

Et merci pour les encouragements Dipper ça m'a beaucoup aidé ! Hihihihi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 756
Dollars : 1963
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 26
Who am i !

Secret Files
Age du personnage:
Alignement: Chaotique Mauvais
Inventaire:

dites bonjour à l'étoile qui illumine vos vies ! { mabel

MessageSujet: Re: dites bonjour à l'étoile qui illumine vos vies ! { mabel Mer 12 Juil - 23:09

Fiche validée

Bienvenue à toi ma chère Mabel! :wiggle: Alors que dire de ta fiche que je n'ai pas déjà dit, hein? Oh déjà, tu pourras rajouter le scrapbook dans ton inventaire, c'est cadeau de la maison~ et on sait tous à quel point tu aimes ça! Tu écris très bien et tu développes très bien le caractère de Mabel tout en y ajoutant le changement qui s'est opéré chez elle à cause -grâce?- à Gravity Falls. Son physique et son caractère sont différent tout comme ses relations avec son frère et ça, c'est un bon point car tout n'est pas forcement rose dans la vie de la jeune fille. Je ne doute pas que tu feras une formidable Mabel! Surtout avec un pavé comme celui-ci~ !

Pierre avec hiéroglyphe:
 
Grappin:
 
Réplique du chapeau de Stan:
 
Ou autres choses au Mystery Shack



Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Du nouveau sur la toile--L'autreTV.com
» Adieu Haiti, Bonjour Dominicanie
» bonjour [pv Petit Matin]
» Bonjour de Thibaut
» bonjour de la lituanie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Préambule :: Présentations des personnages :: Validées :: Validées [Prédéfinis]-