Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Messages : 256
Date d'inscription : 26/03/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 91 ans (35~40 apparence)
Alignement: Neutre, bon.
Inventaire:

Mission #44: And they fell asleep together ever after. [Apo & Tristan]

MessageSujet: Re: Mission #44: And they fell asleep together ever after. [Apo & Tristan] Mer 9 Aoû - 22:08
- Mad Hatter -
And they fell asleep together ever after
Ft.White Rabbit & Queen of Heart
Allons, pressons, plus que quelques pas et ils y seraient. La petite Reine semble de plus en plus agacée de se voir prendre son ‘serviteur’. Esclave serait bien plus juste, d’après moi, mais qui n’est pas soumis à une autorité supérieure ici ? Libre à ce blondinet d’obéir à cette dégénérée fana d’exécution après tout… Et si elle ne l’est pas encore, ça ne tardera pas à le devenir.

D'un côté, je la comprends. Je préfère jouer le rôle d’exécuteur que d’exécuté moi aussi...

Navrée de couper court à cela, mais je n'aime nullement que l'on se paye ma tête. Rendez-le moi avant que je ne décide quelque chose de bien fâcheux... ... ... Urgh. Mais qu'est-ce que je raconte... I lose my mind. Ahem... ... ...


Mais non, vas-y. Craque. Tout le plaisir serait pour moi. Je sais que tu craqueras. Et si je ne suis pas le coupable, un autre fera très bien le boulot. Prends ton temps surtout, j’ai hâte de te voir perdre la tête.
Bien sûr, je ne laisse rien échapper au dehors. Ce sourire hypocrite dégoulinant de miel à l’égard de cette enfant gâtée fera l’affaire. Comme si j’allais donner un invité d’honneur sans rien récupérer en retour. Ma tête restant attachée à mon corps ? Bah, ce n’est pas comme si elle avait vraiment le pouvoir de me sanctionner. Elle a beau être la Reine de Cœur, la précédente n’était pas très appréciée. Surtout chez moi. Mon royaume, mes règles. Qu’elle retourne jouer avec ses guillotines dans son petit château dans la prairie.
Le lapin, lui, se comportait jusqu’ici très bien ! Même si ses questions commençaient à poser problème. Qui a élevé ces garnements, vraiment ? On ne leur a jamais appris à accepté leur joyeux mais funeste destin ? Nan ? Comment peuvent-ils résister à l’appel du thé et des gâteaux ? Inimaginable.

Une fête en notre honneur? Notre arrivée était-elle prévue? Dans ce cas pourquoi n'est-elle pas avec vous!


Ahlala. C’est une bien bonne question. Mais a-t-elle vraiment besoin d’une réponse ? Ça la gâcherait très certainement, pas vrai ? On ne peut pas répondre à tout par un sourire et c’est bien dommage. Quoique. J’ai le sentiment qu’un quelqu’un va surgir de nulle part pour me prouver le contraire. Cette sensation, je la connais mieux que bien. Alice aussi, et certainement la majeure partie de Wonderland. Ce frisson désagréable dans votre dos, dès qu’il apparaît.

Je sais déjà qu’il est proche avant même que je ne puisse apercevoir son fichu sourire.

Ah, Cheshire Cat. On va tomber sur qui après, encore ?... J'aimerais éviter de devoir dire bonjour à tout Wonderland, on a autre chose à faire, vraiment. Ne le prend pas contre toi, Cheshire, hein.

Saleté de matou. Cette Apocryopha est la première à le voir et je me tourne vers la direction dans laquelle elle s’adresse.

Chester. Que nous vaut le déplaisir de ta visite ?

Le lapin blanc prend ses jambes à son cou alors que je finis ma phrase. Welp. Who cares now. Je nous autorise certes une petite pause, mais que le chat ne se fasse pas trop attendre. A vrai dire, un peu d’aide pour persuader ces deux jeunes gens ne serait pas de refus. Mais de la part du Chat, on ne peut jamais s’attendre à quelque chose de concret.

Cheshire Cat ! Nice to see you ehehe ~

Why is she even waving at him  ? I’ll be mad Alice, very mad !

...
Oh wait, i am already. Stupid cat.


Pas nice du tout, Alice. Quand bien même il venait sauver la mise, pourquoi est-ce qu’ils n’avaient pas pu envoyer qui que ce soit d’autre ? De tous les parasites que l’on trouve dans le coin, il avait fallu que ce soit le plus timbré, le plus rusé et le plus malin de tous ? Wait, no. Cela sonnait trop comme un compliment, là. Le plus emmerdant. Là. Me pensait-on vraiment incapable de gérer cette situation ? Je suis le maître de la fête. Je ne peux pas échouer.

Et puis le gamin n'est pas là pour secourir les pauvres humains, cette fois. Mon royaume, mes règles...

I didn’t drunk enough tea for this…


You're conscious there's not alcohol in tea ?

That's what they think, Alice.

Le "whatever" soupiré est dignement ignoré alors que mon attention est reportée sur les invités du jour.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1122
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 27
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage:
Alignement: Chaotique Mauvais
Inventaire:

Mission #44: And they fell asleep together ever after. [Apo & Tristan]

MessageSujet: Re: Mission #44: And they fell asleep together ever after. [Apo & Tristan] Mar 22 Aoû - 17:13






Mission #44: And they fell asleep together ever after.

Le chat est là et cela semble ne plaire à personne, ah, si, Alice lui fait signe et le félin agite sa queue comme pour lui rendre son coucou avec un sourire malicieux. Le voilà soudainement disparaitre et prendre comme perchoir les cheveux de la reine, s’accoudant tranquillement à sa couronne sans peur d'être embroché par elle....la couronne bien sûr, quoique la reine aussi~.

-Chester. Que nous vaut le déplaisir de ta visite ?
-Always such a pleasure to see you~

Lorsqu'on vous crache au visage, toujours repondre avec encore plus d'amour, c'était un peu la manière de faire du chat ou peut-être que les ressentiments du chapelier le rendait particulièrement indifférent. Ou cela l'amusait? C'était possible.

-I heard you were searching for a jackalope? This strange little thing with a body of a rabbit but with horns, is that correct?

Le voilà cette fois sur l'épaule du blondinet avec sa montre à gousset en main et le voilà avec un air théâtralement amusé presque s'écrier.

-She's not on time, that's why you're always late. At least, she will be on time tho~

Mais la minute d'après le voilà changer de sujet et lancer la montre à gousset sur son nez pour la faire tourner dessus comme le ferait un basketteur en se servant de son index pour faire tourner son ballon. De quoi faire paniquer le lapin blanc, qui sait, la montre à gousset pourrait bien tomber par terre et se casser. Se serait des plus dramatiques!

-Eh, can you do that?

Puis le voilà donner un coup de museau sur la montre qui s'envola pour tomber....fausse frayeur, voilà le Cheshire donner une nouvelle impulsion en hauteur pour l'envoyer dans les mains du garçon, non sans un petit rire.







Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 495
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 21
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 21 ans (26 ans)
Alignement: Neutre mauvais
Inventaire:

Mission #44: And they fell asleep together ever after. [Apo & Tristan]

MessageSujet: Re: Mission #44: And they fell asleep together ever after. [Apo & Tristan] Mer 27 Sep - 14:34
participant 1Apocryphaparticipant2Tristanparticipant2In Wonderland

Mission #44: And they fell asleep together ever after

Ooooooh, you think ? Really ? It will not happen.

#660033

±1653 mots

∑ Inventaire

- Robe de Reine de Cœur
(- Plein pouvoir sur le royaume 8D)

Heads will fall.

Come Alice, I'm waiting for you...

Tout obtenir afin de pouvoir tout mépriser.
— Maurice Barrès
« A-attendez! Ce n'est pas possible! Elle...elle ne ferait pas d'excès...elle fait attention maintenant après ce qu'il s'est passé ! »

Ah ? Toblerone avait décidé de freiner sur les sucreries après la fête foraine alors ?... C'était vrai qu'elle avait fait quelques bêtises et qu'elle avait fait en sorte de se faire payer en bonbons lors des premiers jours. Profiter du fait qu'elle avait une petite bouille adorable pour que les gens lâchent des sucreries à son attention. Elle savait y faire, la petite fripouille. Vraiment adorable. Elle avait été tout autant adorable à ton anniversaire, sous forme humaine. Il fallait avouer qu'elle t'avais surprise, pour le coup... Mais si un jour tu avais des enfants -c'te bonne blague, c'était pas près d'arriver...- tu voudrais une petite fille comme Toblerone. La pureté incarnée. Avec une petite dose de fourberie quand même, il fallait l'avouer.

« Une fête en notre honneur? Notre arrivée était-elle prévue? Dans ce cas pourquoi n'est-elle pas avec vous! »

Eh bien voilà, il n'y avait pas que toi qui trouvais ça louche au final, le fait qu'il en parle au passé. Si elle n'était pas à cette soi-disant fête en votre honneur, cela ne servait à rien d'y aller et de perdre du temps inutilement, ce que vous faisiez déjà plutôt bien, en restant avec ce foutu Chapelier fou et Alice. Il allait falloir accélérer la cadence, car vous alliez finir par rester coincés... Déjà qu'il te semblait que tu te prenais un peu trop pour la reine de coeur, que tu n'étais pas du tout. Nan mais sortir ce genre de phrase... C'était limite un aveu, gosh. Why. Ta possessivité ne te rendais pas service, pour le coup. Et regardez moi ce Chapelier. Il en jouait la saleté. Et le sourire de Tristan ne te convins pas vraiment. Et sinon oui, c'était de lui que tu parlais. Y'avais pas d'autres personnes. Ah franchement... Pourquoi n'arrivait-il pas à comprendre que des gens pouvaient s'intéresser à lui. Que tu t'intéressais à lui. A croire qu'il oubliait ce que vous aviez fait tout les deux. Ce dont vous aviez parlés. Eh, oui, tu attendais toujours cette fameuse invitation... Tu étais sérieuse quand tu avais proposé ça. Même si tu n'étais pas totalement toi même.

« Chester. Que nous vaut le déplaisir de ta visite ? »
« Always such a pleasure to see you~ »

En tout cas, la venue du Chat de Cheshire fut plutôt une aubaine. Tristan se décida enfin à... Bon, on repassera pour le courage -se cacher derrière toi en agrippant un pan de ta robe, c'était vraiment... vraiment... Tu n'avais pas les mots-, mais au moins, il était de ton côté, et plus de celui des deux autres personnages. Et, ô grand dieux, cela ne plaisait pas au Chapelier de le voir. Eh bien, c'était pas plus mal, même si tu savais que tu allais en prendre pour ton grade à cause de lui. Et sa fâcheuse manie d’apparaître et de disparaître où bon lui semblait. Et le voilà disparu, d'ailleurs. Tu leva les yeux en sentant une présence au niveau de... ...whatever. Tu ne réagirais pas. Pas cette fois. Faut pas déconner. Même si tu fulminais intérieurement. D'où il se permettait de s'accouder à ta couronne, bon sang. Tu croisa les bras avec un air totalement contrarié. Alice voyais visiblement Chechire Cat d'un bon œil. Au vu du disney, on aurait très bien pu croire le contraire, vu que c'était techniquement lui qui l'avait foutu dans la merde avec la reine... Mais vous n'étiez pas dans le disney, pas plus que vous n'étiez dans le monde de Caroll. Tout ceci n'était qu'une fable provenant de la fête foraine. Vous ne deviez pas perdre ça de vue. Et perdre la tête non plus, d'ailleurs. Si vous finissiez par devenir votre personnage, vous alliez rester bloqués ici. Déjà que cela devait faire un moment... En fait, cela devait faire plus longtemps que vous étiez là, comparé à la fois où tu avais voulu t'en prendre à la mascotte... Vous étiez dans la merde si vous ne vous défiliez pas maintenant pour cette foutue fête.

« I heard you were searching for a jackalope? This strange little thing with a body of a rabbit but with horns, is that correct? »

Bientôt tout le monde allait le savoir que vous cherchiez... Il avait bien dit "une Jackalope", hum ?... Entre Jackalope et Toblerone... Cela pouvait être un autre lièvre cornu qui n'était pas Toblerone, pas vrai ?... Dans tout les cas, si vous choppiez ce truc, vous auriez peut-être la clé pour vous réveiller de ce rêve totalement casse couille. Dans le dessin animé, Alice était casse bonbon, mais les autres personnages aussi, vu qu'ils ne répondaient pas à ses questions. Il ne fallait pas s'attendre à grand chose de leur part, sinon vous alliez y passer dix plombes. Et n'avais tu pas déjà pensé que vous n'aviez pas autant de temps à perdre à cause de tout ça ?... Mal de crâne en perspective.

« She's not on time, that's why you're always late. At least, she will be on time tho~ »

Le voilà sur l'épaule de ton lapin blanc, à changer de sujet. C'était là le grand problème de ce chat. Il changeait de sujet comme de rayures. Ennuyant. Agaçant. Et en plus il osait jouer avec la montre, n'importe quoi. D'ailleurs celle-ci affichait... Déjà autant de temps de passé ? Il ne te semblait pas être restée autant de temps dans les vapes quand tu étais avec Faith, alors... Vous étiez bien dans la merde... Shit. Tu observa le petit manège du chat, en te disant que s'il faisait tomber la montre et la cassait, vous auriez bien du mal à vous repérer temporellement sans. Tu frôla presque une mini crise cardiaque quand il failli la faire tomber. Alors si toi cela te faisait cette effet, tu ne voulais même pas savoir quel effet cela avait fait à Tristan, à qui appartenait temporairement cette montre... Tu soupira, passant une main sur ton visage. Alors, tu ne savais pas vraiment quoi faire, mis à part leur fausser compagnie en mode malpropre, mais en même temps, vous ne pourriez pas avancer à cause d'eux. Et après tout, c'était bien toi, la reine, qui avait tout les moyens de Wonderland, non ?... Quitte a faire un peu n'importe quoi, autant que ce soit en essayant de s'en sortir. Et puis, en y repensant, ils se contredisaient un peu, non ? Vous aviez bien vu une Jackalope dans une cage, alors comment aurait-elle croisé le Chapelier, dans le cas échéant ?... Ce genre de pensées rendait le tout compliqué, pour sur.

« Well... Navrée, mais si Toblerone n'est plus ici, je ne vois pas l'intérêt de venir à cette fête, cela ne ferait que nous retarder. Nous nous devons de vous fausser compagnie. »

Que de plus poli que d'annoncer ses intentions, mh ?... Bon, au moins, tu les auras sans doute pris de court, mais tu ne voyais pas d'autres moyens. Tu souleva Tristan comme une princesse, faute d'avoir le temps de faire autrement, et tu te barra en courant, dans l'endroit opposé où vous pouviez entendre de la musique. Eeeeeh... Il était vachement léger le Tristan là, déjà qu'il était plus petit que toi maintenant... Bon, vous n'aviez sans doute que peu de temps devant vous. Tu étais peut-être la reine, de coeur, mais tu ne contrôlait pas ce pays. Tu ne serait pas étonnée que le marionnettiste de cet endroit soi le directeur ou quelque chose du genre. Et donc cela voulait dire que vous alliez être ballottés d'un endroit à un autre selon un certain bon vouloir, pour vous garder prisonniers... Not this time. Courir avec des escarpins aux pieds et un mec dans les bras ? Challenge accepted.

« Bon, Tristan, écoute... Je sens qu'on joue avec nous. On est coincé ici depuis au moins 20 bonnes minutes. Faut vraiment qu'on se grouille de se barrer d'ici. Avant qu'on se mette réellement... Non. Avant qu'on devienne le personnage qu'on nous a assigné. T'es en train de rapetisser depuis tout à l'heure. Et je pense de plus en plus comme la reine de cœur. Et si on continue, on va même plus penser à se barrer et retrouver Toblerone... Ou quoi que ce soit d'ailleurs. J'ai quand même de gros doutes sur le fait que ce soit elle. Ça ressemblerait presque à un appât. On veux nous faire perdre notre temps. Et perso, je pense pas être restée aussi longtemps dans les vapes lors de la fête foraine. C'est dangereux, là. Faut qu'on soit plus malins qu'eux. Ils ne répondrons pas à nos questions, ils vont nous faire tourner en bourrique. T'as bien vu le dessin animé, non ? Ah, remarque, mauvais exemple. Ça ne pourra qu'être pire... »

Tu manqua plusieurs fois de te casser la gueule à cause du sol inégal, de tes talons, de tes foutues épaisseurs de robes, mais tu avais quand même un certains sens de l'équilibre, tu arrivais à te rattraper. Et puis bon, ton but c'était pas d'écraser Tristan non plus. Tu n'avais aucune foutue idée où tu vous emmenais, mais tu le faisais, eh. Tant que c'était loin des embrouilles... M'enfin, si ça se trouve tu courais droit vers un autre piège. Sigh.
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 302
Date d'inscription : 11/12/2016
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 17 ans
Alignement: ???
Inventaire:

Mission #44: And they fell asleep together ever after. [Apo & Tristan]

MessageSujet: Re: Mission #44: And they fell asleep together ever after. [Apo & Tristan] Jeu 16 Nov - 22:13
And they fell asleep
together ever after.




« The whole fairground with all its memories would soon be smashed into the dust. »


Le chat...il jouait avec eux. Non, avec lui principalement et cela le mettait mal à l'aise, il ne savait vraiment pas comment le cerner, à vrai dire, ce genre de personnalité était si imprévisible mais au final, il était bon observateur, oui, il pouvait toujours voir quelques choses, un élément important dans les paroles ou plutôt, peut-être qu'à présent il savait voir le sous texte, lire entre les lignes comme un grand! Oh il restait très naïf mais cela ne l'empêchait pas d'être très intelligent. Sa description! Elle correspondait exactement!

-Oui! Oui!! C'est ça! Est-ce que tu l'aurais vu?!

Mais voilà déjà que le Cheshire ne l'écoutait plus et en plus il se contredisait lui-même...enfin il devrait s'y attendre...on était dans le monde de Alice et ils étaient tous faux, la plupart du temps ce qu'ils disaient n'avait ni queue ni tête...aaaah. Mais...pourtant la manière dont il avait prononcé le deuxième "elle" l'interpella. Et si il parlait de quelque chose d'autre? Est-ce que par hasard...il parlait d'elle? De la jackalope? Pourquoi elle serait à l'heure? De quoi parlait-il? Est-ce qu'il essayait de lui donné un indice ou est-ce qu'il s'amusait à le rendre confus? Peut-être qu'il se faisait des idées et qu'il n'y avait rien à y voir. Et puis à vrai dire, voir le chat si proche de sa montre à gousset le mettait dans un état de nervosité bien pire qu'auparavant, il avait tellement peur que celui-ci ne fasse une bêtise! C'est vrai, il n'avait déjà pas confiance de base en qui que ce soit mais un personnage aussi difficile à comprendre et à prévoir ses actions ou ses paroles, c'était encore pire! Oh mon dieu, lorsqu'il jeta sa montre sur son nez pour...jouer avec, sa tension monta à nouveau d'un cran! Il déglutit avec difficulté en voyant l'objet en équilibre, sa respiration n'était-elle pas plus forte et rapide? Le chat jouait avec ses nerfs comme on pouvait jouer avec une pelote de laine, le pauvre blond fixe avec effroi la scène, il n'écoute même pas le Cheshire qui semble s'amuser de causer autant de panique en lui. Et puis...tout se passe si vite...lorsqu'il voit la montre propulser dans les airs, il sent le désespoir l'envahir alors qu'il regarde horrifié et impuissant celle-ci se rapprocher dangereusement du sol.

-NON NON NOOOON!!

C'est bien la première fois qu'on le voit autant en proie à la folie, on croirait qu'en un instant à peine le chat de Cheshire avait réussis à le faire sombrer, par cette simple "maladresse", c'était presque trop facile. Ou alors était-ce ce monde qui le rendait si anxieux, il était bien trop tendu, il avait l'impression d'entendre le cliquetis des aiguilles en double...en triple...en quadruple...encore et encore...TIC. TAC. TIC. TAC. C'est bientôt l'heure. Bientôt l'heure de quoi? Mais du thé bien sûr! Non non c'est bientôt l'heure d'aller à son rendez-vous! Oui, la reine lui a donné rendez-vous, comme d'habitude! Et il doit être à l'heure! Sinon il se fera couper la tête! Et personne n'a envie de ça, surtout pas lui! Haha mais la reine est juste là! Elle est là elle est là elle est là, elle est juste là! Donc tout ira bien haha inutile de s'inquiéter! La voix de sa reine...non, Apocrypha, le ramène un tant soi peu parmi eux, il remarque enfin que la montre à gousset n'a rien et est à nouveau en sa possession.  Oui, l'animal avait voulu te faire de belles frayeurs mais plus de peur que de mal. Que voulait-il au final, tu ne le comprenais pas. Tu lui aurais bien jeter un regard empli de reproches mais tu n'en avais pas le courage ni même l'envie et surtout...en eu tu le temps? Voilà que...tu te faisais soulever sans ménagement?! Qu-quoi?! Qu-qui?! Lorsqu'il tourna son regard et vu qu'il s'agissait d'Apocrypha, Tristan en resta coït, pourtant lorsqu'il l'a sentit courir il ne pu s'empêcher de paniquer légèrement, non attendez! Ils partent comme ça alors qu'ils n'ont aucune piste?! Il leur faut quelque chose! Alors sa supposition lui revint en tête et il s'adressa fortement au chat pour que celui-ci l'entende.

-When you said "she will be on time" what did you mean?!
-Well, on time for the cricket of course~!

Le chat ne les suivait pas, il s'était à présent posé sur le chapeau du chapelier, paisiblement en s'enroulant sur lui-même comme pour faire la sieste. Le blond se mit à réfléchir à cette discussion, est-ce que...cela paraitrait logique que...et il n'avait plus rien à perdre au train où allait les choses, il se sentait de moins en moins à l'aise, d'ailleurs il avait l'impression que Apocrypha devenait de plus en plus grande, est-ce qu'elle avait manger un biscuit comme Alice dans le livre ou...était-ce lui qui rapetissait de plus en plus? Le temps leur était compté! Il devait faire vite! Enfin il se sentait quelque peu embarrassé...normalement c'est le mec qui porte la fille, pas le contraire...pour quoi il passait là?! Les joues rougies, le garçon manqua de détourner le regard surtout qu'il avait un angle parfait sur...non....non non non il venait d'y penser! Quel pervers! Heureusement qu'elle lui parle d'autre chose! Et ce qu'elle lui disait l'alarmait! alors ce n'était pas qu'une impression...il rapetissait vraiment et il devenait le personnage! Et...elle aussi! S'il était une souris, il aurait certainement lâché un petit "scouic" d'appréhension. Mais la suite...non elle n'y pensait pas? Abandonner la jackalope?! Non hors de question! Elle est son amie et sa protégée! Mais c'est vrai qu'ils veulent leur faire perdre leur temps...mais quelque chose, peut-être que... Il avait une idée, il faut croire qu'il avait gagné un certain sens du raisonnement. Merci Dipper? Hum...plus ou moins oui.

-Ma r-je veux dire Apo...tu as sûrement raison oui...mais peut-être que ce chat...peut-être qu'on pourrait l'écouter? De toute façon, si on se base sur la fin du livre, je ne vois que là-bas qu'on pourra sortir! Chez la reine de coeur! Et tu dois connaître le chemin, ou du moins peut-être que tes pas te guideront d'eux-même jusqu'à cet endroit! Le seul soucis...

Il se tut. Le seul soucis c'est que cela pouvait influencer la jeune femme, la transformée en une reine sanguinaire, elle, elle était peut-être plus réceptive à un lieu qui lui tenait à coeur comme lui l'était par rapport à sa montre à gousset. C'était à double-tranchant mais il n'avait que ça. C'était peut-être un piège et il n'avait pas envie de voir sa chère et tendre sombrer dans la folie mais...si la jackalope était en danger? Si la sortie était là-bas? Oui, ce n'était que des hypothèses mais...mais...il voulait y croire!





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1122
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 27
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage:
Alignement: Chaotique Mauvais
Inventaire:

Mission #44: And they fell asleep together ever after. [Apo & Tristan]

MessageSujet: Re: Mission #44: And they fell asleep together ever after. [Apo & Tristan] Dim 7 Jan - 11:18






Mission #44: And they fell asleep together ever after.

Qui aurait cru que Tristan avait raison, effectivement plus vous vous rapproché du chateau, plus la Reine de Coeur se sent à nouveau souveraine de tous. Vous pourriez tous leur faire couper la tête, surtout lorsque vous passez un côté de vos magnifiques rosiers où une des fleurs semblent manqué de rouge. Blanche? BLANCHE? Vous êtes entourés de sombres imbéciles incapables de faire un job correctement! C'est à se demander à quoi vous les payez....ah oui c'est vrai, vous ne les payez pas. ET ENCORE HEUREUX HEIN?! Tous s'inclinent, c'est ça oui, ils sentent certainement qu'ils vont passés un sale quart d'heure! Leur "Ma reine" "Votre majesté" ne les sauveront pas de votre courroux. Peu à peu vous oubliez le pourquoi vous êtes là, vous savez que vous êtes pressée mais ça doit certainement être pressée d'en finir avec celui qui a oser mal faire son travail, honnêtement, espérons que sa mort soit un exemple pour tous! Ils n'ont pas le droit de décevoir leur Reine!




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 495
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 21
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 21 ans (26 ans)
Alignement: Neutre mauvais
Inventaire:

Mission #44: And they fell asleep together ever after. [Apo & Tristan]

MessageSujet: Re: Mission #44: And they fell asleep together ever after. [Apo & Tristan] Mer 30 Mai - 23:07
participant 1Apocryphaparticipant2Tristanparticipant2In Wonderland

Mission #44: And they fell asleep together ever after

Ooooooh, you think ? Really ? It will not happen.

#660033
#660000

±1122 mots

∑ Inventaire

- Robe de Reine de Cœur
- Plein pouvoir sur le royaume

Heads will fall.

Aujourd'hui, je suis reine. Autrefois j'étais libre.
— Victor Hugo
« Well, on time for the cricket of course~! »

Sérieusement, c'était ça la dernière réponse de ce chat ? Comme si vous joueriez au cricket avec le temps qui vous poussait au cul ?... Eh mais... Le temps n'avait-il pas un faible pour la reine de Cœur ? Oh, c'est bon à savoir. Heureusement que tu avais bonne mémoire sur tes lectures... A moins que... Oh. Serait-ce là un souvenir ? Non, cela ne se peut. Nevermind. A quoi tu pensais, déjà ? Ah oui ! Le temps ! Vous alliez être en retard ! Non non non ! Ce n'est pas ça ! Absolument pas ça ! Mais alors, quoi ?... Tu ne savais plus. Ce monde te prenait la tête, vraiment. Il faut se concentrer plus que ça ! Rester focalisé sur votre survie. Qui devait être terriblement faible, le temps tourne, tourne, tourne. Il ne s'arrête pas. Jamais. Il n'attend pas. Le temps file. Aussitôt le moment est venu qu'il est déjà passé. Le temps est capricieux. Le temps ne fait pas d'exception. Le temps est cruel. Tout autant qu'il peut être bon. Il est impartial. Ne fait pas d'exception. Ce qui fait qu'il est juste... Où en étais-tu, déjà ? Tu ne sais déjà plus. Tu perds la tête.

« Ma r-je veux dire Apo...tu as sûrement raison oui...mais peut-être que ce chat...peut-être qu'on pourrait l'écouter? De toute façon, si on se base sur la fin du livre, je ne vois que là-bas qu'on pourra sortir! Chez la reine de coeur! Et tu dois connaître le chemin, ou du moins peut-être que tes pas te guideront d'eux-même jusqu'à cet endroit! Le seul soucis... »

« Le seul soucis ?... »

Autant dire que tu commençais à perdre un peu le fil malgré toi. Quel serait le soucis ?... Devenir la reine ? Hors de question... Il ne reste plus qu'a espérer que vous vous en sortiez sans perdre votre identité... Quand tu estima que vous étiez suffisamment loin des hurluberlus les plus insupportables de Wonderland, tu reposa Tristan à terre et continua de marcher là où tes pas te menaient... Tout droit vers le château de la reine. Tout droit vers... Notre Château. Hum, c'est assez incongru d'y être allée sans y penser. Mais non voyons, Nous connaissons le chemin par cœur. Il est gravé dans Notre mémoire. Nous sommes la Reine, il ne faut pas l'oublier. Où irait le monde si Nous ne nous souvenions pas du chemin pour revenir à la maison ? Ce serait vraiment absurde. D'ailleurs, il semblerait que l'on requiers Notre royale attention dans les jardins du château. N'est-ce pas la première chose que les invités voient ? Il faut que tout soit parfaitement parfait ! Il n'y a aucun droit à l'erreur ! Nous portâmes notre royal regard sur... Oh non ! Cela ne se peut ! La reine fit une mine pour le moins inquiétante pour l'avenir des jardinier ayant réalisé cette... erreur fatale. Oh non, la voilà bien contrariée. Tous aux abris, c'est moi qui vous le dit. Des têtes vont tomber, c'est un fait...

« Qui a osé planter des rosiers BLANC dans NOTRE jardin ?! »

Les serviteurs accourent, courent dans tous les sens et mettent littéralement ventre à terre devant la reine en l'implorant de toutes les manières possibles. Regardez ces serviteurs, tous à Notre royale merci. Ils ne peuvent que trembler devant Notre royale personne. Il faut leur rappeler qui est la maîtresse des lieux. Il nous faut faire un exemple exemplaire. Ainsi ils ne seront plus tenté de faire une erreur sous Notre règne. La reine les observe de son royal regard. Tous semblent craindre son royal courroux. Et bon sang, qu'ils ont raison de le craindre ! Elle tape du pieds contre les pierre du chemin. Cela n'inaugure rien de bon, vraiment.

« AMENEZ MOI LES JARDINIERS COUPABLES DE CETTE AFFREUSE VILENIE ! »

Des gardes semblant sortir de nulle part, comme par enchantement, traînèrent le jardinier en chef et ses trois sous fifres jusqu'aux pieds de la reine. Eux aussi imploraient la pitié de sa majesté. Regardez les, ces moins que rien. Même les larves sont plus méritantes. Voyons, que devions-Nous faire ?... Elle observa d'un œil sévère et colérique ces énergumènes. La plupart de serviteurs étaient, eux, un peu plus sûr d'eux, maintenant que la colère de la reine était focalisé sur d'autres personnes qu'eux. Du moins pour le moment...

« Pitié, votre altesse, nous ne savions pas que ces rosiers donneraient des roses blanches ! »

La reine roula les yeux face à cette piètre défense. Et en plus, ils osent Nous manquer de respect en faignant l'ignorance ! Cela se saurait, si l'ignorance était une bonne protection contre la punition. Voyons si ce que Nous leur réservons leur plaira... La reine esquissa un sourire. Oh, oui, si ce n'était pas une promesse de mort, qu'est-ce que cela pourrait être d'autre ? Je vous le demande...

« Oh, eh bien, si vous ne saviez pas, dans ce cas... ... ... QU'ON LEUR COUPE LA TÊTE ! »

Elle était passé d'un calme olympien à une rage sans équivoque. Tous retenaient leurs respiration alors que les gardes traînaient ces pauvres jardiniers au bourreau, qui se ferait une joie de faire parler sa hache. Bien maintenant... N'avions nous pas donné rendez-vous à ce cher Sir White pour parler des directives pour de futures lois à mettre en vigueur dans le pays ? Il serait temps de prendre des mesures et préparer du thé sur le champ. Après, une fois ces affaires réglés, Nous pourrions jouer à Notre jeu favoris; le cricket ! Oh, et pourquoi ne pas préparer un banquet, pour le dîner ? Quelle royale idée ! La Reine se tourna -enfin- vers ce cher lapin, qui était également un bon conseiller. Bien meilleur que les précédents ayant perdu leur tête, en tout cas... Elle n'avait absolument pas oublié que depuis tout ce temps, il l'accompagnait. Ce qui expliquait également pourquoi ils étaient pressés ! Ils étaient en retard ! A force, elle finissait par ne plus s'en soucier. Ce lapin avait toujours un train de retard... Aujourd'hui, elle laisserait couler. Mais demain, qui sait ?... Il pourrait le payer.

« Très cher Sir White, il serait temps de discuter de Nos projets... Qu'on fasse préparer une pièce pour prendre le thé ! »

Et voilà les serviteurs courir à nous dans tous les sens pour se plier aux quatre volontés de la Reine de Cœur. Qui sembla un instant pensive, cherchant ce qu'elle avait bien pu oublier. Mais si elle l'avait oublié, c'est que ce n'était pas si important que ça. Elle se mit en route pour rentrer au château. Et gare a ceux qui ne feraient pas bien leur besogne, elle avait l’œil ! C'était ce que l'on attendait d'une reine, après tout.
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 302
Date d'inscription : 11/12/2016
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 17 ans
Alignement: ???
Inventaire:

Mission #44: And they fell asleep together ever after. [Apo & Tristan]

MessageSujet: Re: Mission #44: And they fell asleep together ever after. [Apo & Tristan] Mer 15 Aoû - 14:57
And they fell asleep
together ever after.




« The whole fairground with all its memories would soon be smashed into the dust. »

Le temps. Le temps passe si vite. rien ne peut arrêter le temps. A par peut-être...non après tout c'est possible pour bien des êtres surnaturelles d'arrêter cela, mais lui, il n'est qu'un simple humain, il ne peut rien faire. Il est impuissant. Le voilà bientôt redéposer par la reine et étrangement il se sent moins rassuré ainsi, plus vulnérable. Tout est...si grand, si effrayant. Les oreilles baissées, il observe autour de lui, ce décor lui devient familier, ce n'est pas vraiment une bonne chose. Mal à l'aise, mal dans sa peau, pourquoi...quand il aurait besoin d'aide personne n'est là. Il ne se sent pas bien. Vraiment pas. Pourtant il se contente de suivre la seule personne qu'il connait un minimum. Pâle, si pâle qu'il en deviendrait presque translucide tellement cette situation le met à mal, tout cet environnement dans lequel il n'aime pas être. Cette vie n'est qu'un éternel stress permanent, une éternelle course contre la montre. Il a toujours un train de retard sur les autres, il a toujours été la ramasse, il n'a jamais réussi à se fondre dans la masse, sa mère....sa mère lui couperait la tête en voyant l'incapable qu'il est devenu haha...il va finir par vraiment y passer. Oh nononononononononon il ne mérite pas ça! Enfin, si, probablement, certainement, effectivement, oui. Cette peur...qui s'intensifie de faire un pas de travers, de se sentir aussi menacé, si seulement....si seulement il pouvait vivre sans avoir à se soucier de toutes ces menaces. Sois toi-même? Lui avait-on déjà donner cela comme conseil un jour? Non. Essaye d'être comme les autres. Soit plus normal. Fais attention à ce que tu dis. A ce que tu fais. Au moindre faux pas. au moindre faux pas....qu'on lui coupe la tête! Cours. Cours vite. Fuit. Disparait. Le monde n'est pas paisible, le danger guette. Il peut débouler de nulle part. Alors à quoi bon faire des efforts? S'il obéissait, s'il faisait attention qu'est-ce qui lui certifie que tout ira bien. Est-ce que tout....n'est qu'une question de temps? Et pourquoi est-ce si important? Qu'est-ce qui est important? Qu'est-ce...qu'il a oublié?

La voix tonitruante de la reine le fait frissonner d'appréhension. Non. Tout mais pas ça! S'il vous plait...pas encore! C'est son sang qui recouvrera bientôt ces rosiers et ça...il ne veux pas le voir. Le garçon devenu petit lapin couvre instinctivement ses oreilles sur ses yeux comme pour échapper à l'horrible réalité en tremblotant de tout son corps alors que la scène se passe sous ses yeux de spectateur. Que pourrait-il être de plus de toute façon? Vous croyez vraiment qu'il est du genre à intervenir? A s'opposer à la reine? Il ne voudrait pas que son courroux se dirige sur lui. Personne ne veut se la mettre à dos et la mettre en colère. Personne. Les plaidoyer ne manque pas pour se défendre mais elle est intransigeante, elle ne pardonne pas. Tout ce qu'il entend...c'est tic-tac de sa montre encore et encore. Elle dans son esprit, elle manierait presque comme un vulgaire pantin son corps. Cela devient de plus en plus tonitruant. Qu'on arrête ça! Quelqu'un! Que quelqu'un stoppe le temps! Que quelqu'un fasse taire ce tic-tac!! Non non non surtout pas!! Sans temps, il n'est plus rien, il sera en retard et s'il est en retard, c'est la mort pour lui. Il se mettait lui-même à mal avec toutes ces questions et ce malaise en lui, alors que ses mains étaient prostrées sur ses oreilles en entendant la fameuse sentence de la reine, se fut bientôt sa tête qu'il pris entre ses mains. les cris des jardiniers....nononononononon, il est le suivant! lui aussi va mourir! Il ne doit pas rester là, il doit fuir....il doit....il a peur. Mais son corps se raidi bien vite lorsqu'il sent le regard de quelqu'un posé sur lui. Alors presque timidement et craintivement il relève la tête et ses yeux croise ceux de la reine. Le voilà déglutir, ça y est, c'est son heure. Il avait raison, il va à présent mourir parce que....parce qu'il y a certaine une raison random que va trouver la reine de coeur, il lui en faut si peu pour que sa colère se déchaine violemment sur ses sujets ou non. Et si elle se servait de lui comme un de ses flamands roses? Ou qu'elle fait de lui sa nouvelle balle? Oh nonononon il ne veut pas finir non plus comme ce hérisson, lui n'a rien pour protéger sa douce peau!

« Très cher Sir White, il serait temps de discuter de Nos projets... Qu'on fasse préparer une pièce pour prendre le thé ! »

P-projet? Quel projet? P-pitié il est si maladroit! Ne le mettez pas dans une salle, seul, avec elle! il finira par fauté encore et encore jusqu'à ce qu'elle ne le supporte plus et ne lui réserve un sort encore pire que les autres!

-V-votre majesté est si généreuse m-mais vraiment un misérable t-t-tel que moi ne mérite pas autant de c-considération!

Ce serait une tragédie qu'il renverse le thé sur elle! Non! Nonononononononon il doit partir! Partir! Le temps passe vite! Vite! Vite!! Et soudain, il voit une silhouette au loin, est-ce qu'elle est endormie? Oui, là-bas, là Jackalope, dans une vulgaire cage, telle une criminelle! Il ne peut s'empêcher de se sentir furieux et élever légèrement la voix en s'adressant aux autres:

-Q-qui à fait ça à la Jackalope...?! C-c'est mon amie! Ne faites pas ça s'il vous plait!





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 495
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 21
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 21 ans (26 ans)
Alignement: Neutre mauvais
Inventaire:

Mission #44: And they fell asleep together ever after. [Apo & Tristan]

MessageSujet: Re: Mission #44: And they fell asleep together ever after. [Apo & Tristan] Dim 14 Oct - 15:45
participant 1Apocryphaparticipant2Tristanparticipant2In Wonderland

Mission #44: And they fell asleep together ever after

Ooooooh, you think ? Really ? It will not happen.

#660033
#660000

±1000 mots

∑ Inventaire

- Robe de Reine de Cœur
- Plein pouvoir sur le royaume

Heads will fall.

Aujourd'hui, je suis reine. Autrefois j'étais libre.
— Victor Hugo


« V-votre majesté est si généreuse m-mais vraiment un misérable t-t-tel que moi ne mérite pas autant de c-considération! »

Allons bon, le voilà qui refusait encore d'entendre raison. Bien que cela Nous plaisait particulièrement qu'il s'écrase devant Notre supériorité manifeste. Il n'oubliait pas que c'était Nous qui commandions tout ici. Toutes les âmes de ces contrées sont Notre propriété. Nous avions tous les droit d'en disposer ou non. Gare à celui qui ne ferait pas bien son travail sous Notre règne. Mais il faudrait un jour qu'il cesse de nier son talent manifeste pour donner de bons conseils qui lui donnait un minimum d'importance. La reine n'était pas stupide, avoir un conseiller très avisé était un plus dont elle ne pourrait se passer. Elle le trouvait également mignon comme tout, mais elle se gardait bien de le dire, ce serait mal vu qu'une reine fasse ce genre de commentaire sur ses sujets anthropomorphes.

La reine ne pouvait pas se permettre d'être inconvenante sur ce genre de sujets, car une partie de son peuple était anthropomorphe. Elle nous voulait pas courir droit vers la ruine de son pays en provoquant une insurrection. Il faut régner de manière égale, avec une main de fer forgée. Que croyez-vous ? Que la Reine ne sait pas toutes ces choses ? Oh, vous semblez oublier qu'on ne devient pas un monarque craint et respecté en faisant n'importe quoi. Tous les moyens, c'était Nous qui les avions. Ils sont tous nôtres. Quand bien même certains sujets sont particulièrement mal élevés et à la limite de l'insubordination. Devrions-Nous interdire la folie ? Mh, cela risquerait de ne pas être bien accueilli, ici tout le monde est fou, ce serait jeter une allumette sur de l'essence. Comment contrer ce maudit chapelier ? Dieu qu'il Nous agaçait, celui-ci. Sans compter cette... Alice. La reine n'aimait pas Alice.

La reine aime rarement qui que ce soit, de toute manière. Son humeur change beaucoup trop souvent pour qu'elle ne se fasse des amis de longue date. Ils finissent tous plus ou moins avec la tête en moins. C'est ainsi, un éternel recommencement. L'histoire qui se répète sans cesse. A chaque fois que de nouveaux habitants arrivent dans le royaume, ils remplacent les postes vacants. C'est comme ça que ça marche ici. Tout le monde se voit attribué un poste qu'il est tenu d'entretenir. Certains sont mieux lotis que d'autres. Il y en a qui ne durent pas la journée. La reine est connue pour ne pardonner aucune erreur et écart de conduite. D'ailleurs... Elle porte son royal regard sur sir White qui semble avoir arrêté de le suivre pour porter son regard ailleurs. Qu'est-ce qu'il avait vu qui attirait toute son attention au point de ne pas la suivre de la sorte ? Il manque de peu son courroux royal pour un tel affront, alors qu'elle l'invite à prendre le thé pour discuter ! Quel outrage ! C'est un scandale !

« Q-qui à fait ça à la Jackalope...?! C-c'est mon amie! Ne faites pas ça s'il vous plait!  »

Oh. La voilà froncer les sourcils. On ne hausse pas la voix en sa présence. Il n'y a qu'elle qui a le droit d'hausser le ton dans cet endroit. Personne d'autre. Mais quand elle porte son regard sur la fameuse cage, elle ressent comme un vide. Tiens ? Pourquoi ? Qu'était-ce donc que ce sentiment ? La reine porte une de ses royale main à sa tempe et appuie, comme si elle était prise d'une soudaine migraine. Quelque chose ne tourne pas rond. Elle oublie quelque chose. Elle oublie quelque chose d'important. En quoi est-ce si important ? Plus elle regarde la cage, plus quelque chose la dérange. Deux consciences qui se battent. Laquelle est la plus forte ? Qui va gagner cette bataille intérieure ? La vraie ou la fausse ? La voilà mordre l'ongle de son pouce de par sa contrariété. Qu'est-ce qu'elle oublie ? Qu'est-ce qui la met en colère ? Qu'est-ce qu'elle trouve insupportable ?... Peut-être que... Ça ne coûte rien d'essayer de voir ce qu'elle pourrait ressentir si elle agit en conséquence.

« ... Amenez cette cage et libérez cette Jackalope SUR-LE-CHAMP ! »

La reine avait parlé. Mais était-ce vraiment elle ? Le voile s'éclairci alors que des serviteurs s'exécutent précipitamment. Now what ?... Un nom lui viens en tête. Toblerone. C'est le nom de la Jackalope. Et... Tristan. Tristan. Tristan. Tristan. Tristan. Tristan... C'est comme une bulle qui éclate. La lapin blanc, c'est Tristan. Celui que tu... Non. Si. peut-être. tu ne sais pas. Tu reprends enfin conscience. Mais pour combien de temps ? Tu te tourne vers Tristan avec un regard quelque peu implorant. Que cela cesse. Tu n'aime pas ce mal de crâne et tu n'aime pas être une reine de cœur dans un royaume corrompu de la fête foraine. Il faut vite que que vous partiez de cet endroit avec Toblerone. Le temps joue à votre défaveur. Si vous restez encore plus longtemps, vous ne pourrez plus repartir, vous seriez pris au piège. Et vos deux corps... Trois ? Seraient mort sans que personne ne comprenne pourquoi. Oh non, pas de ça avec toi. Tu as trop de projet pour que l'aventure s'arrête ici et maintenant. Cela te donne plus de force pour résister à l'appel de la royauté. Mais comme toutes choses, cela ne risque que dure qu'un temps. Être dans ce lieu était la pire chose possible. Résister était difficile. Mais ce serait te sous estimer de croire que tu n'étais pas capable de tenir aussi longtemps qu'il le faudra. Pour Tristan. Pour Toblerone...

« Tristan... What we do ? »

Elle semblait se battre avec elle même. Elle ne savait pas quoi faire. C'était déjà bien assez compliqué comme ça. Elle bataillait pour garder le contrôle d'elle même. L'heure tourne. Il n'y a aucune secondes à perdre... Vite. Vite. VITE. Avant qu'elle redevienne la reine de cœur.
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Mission #44: And they fell asleep together ever after. [Apo & Tristan]

MessageSujet: Re: Mission #44: And they fell asleep together ever after. [Apo & Tristan]
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Gravity Falls :: Résidences-