Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Messages : 184
Dollars : 977
Date d'inscription : 07/07/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 26 ans
Alignement: Chaotique bon
Inventaire:

beautiful bastard (donovan)

MessageSujet: beautiful bastard (donovan) Lun 10 Juil - 21:11

Beautiful Bastard Donovan & Gregory Encore une mission terminée. Cette fois-ci avec une plage d’horaires décalés, mais il ne pouvait pas se plaindre. Les travaux physiques étaient plus simples pour lui et bien payés.

Seul bémol... Seul GROS bémol, c’est que sa bonne conscience avait refusé de le laisser se goinfrer comme chaque soir avant d’aller bosser. Oui parce que c’était très peu conseillé de faire des exercices intenses peu de temps après s’être restauré et gnagnagna, oui, il le savait déjà. Sauf que maintenant il crevait la dalle.

Il venait de quitter le bâtiment où il avait fait son remplacement et dès lors, Greg avait remarqué que le soleil avait radicalement baissé... voir même disparu, en fin de compte. Les seules sources de lumière étaient celles des lampadaires désormais.

L'ambiance nocturne ne le gênait pas, c'était juste que... ❝ ... shit. ❞ Yep, c’est ça. Même après 8 mois entiers, il n’arrivait pas à se repérer en ville. Pas de carte non plus. L’endroit où il habitait n’était pas la porte d’à côté, puisqu’il avait désiré être tranquille plutôt qu’entourer de voisins. Conditions d’loup, m’voyez.

Un léger soupir lui échappa lors d’un énième gargouillement de son ventre agonisant. Tant pis, il trouverait bien un truc sur le chemin. Gregory fourra ses mains dans ses poches, jeta un regard vers le ciel et entreprit sa marche nocturne.

Son regard dérivait de gauche à droite, cherchant la solution à son problème et ne compta plus les mètres qui défilaient. Il passa une rue, suivi d’une deuxième. Puis au tournant de la dernière, se heurta à un poteau. ❝ oH- ❞ Un poteau noir à température ambiante, oui. Un...

Bon il avait dit un truc certes, mais non, pas un HUMAIN. Gregory chassa rapidement cette vision suite à un frisson de dégoût et se concentra sur la personne en face plutôt. Personne qui l’obligea également a redressé la tête, étonnamment grande.

Heu- ... désolé. ❞ Grand, habillé de noir. En pleine obscurité, la meilleure rencontre à faire, vraiment. Passant le choc le lycan distingua également un regard bleu glace, mais eut plus de mal a comprendre que l’individu était roux. Ah, les couleurs chaudes. ❝ Je vous ai fait mal ?

Brute comme il était parfois. Self-control, Greg, self-control. Il va pas te bouffer.

Tiens en parlant de manger, son ventre avait choisi ce moment précis pour faire tout ce que les estomacs font dans le silence ; let me sing you the song of my people. Et l’homme masqué manqua presque de se facepalmer, dérivant son regard ailleurs de gêne.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 57
Dollars : 658
Date d'inscription : 12/06/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 29
Alignement: Loyal mauvais
Inventaire:

beautiful bastard (donovan)

MessageSujet: Re: beautiful bastard (donovan) Mar 11 Juil - 0:07
Beautiful Bastard ♥Greg & Dono Il y avait des jours où Donovan rentrait chez lui, nourrissait son chat et s’écrasait sur son lit. Dans ce cas, il jurait parce qu’il s’était prit une des barres de la tête de lit, puis s’endormait aussi vite. Et puis, il y avait d’autre fin de journées où il avait envie de sortir et de se dégourdir les pattes. Tout comme cette soirée au Skull Fracture, plus tôt dans la semaine.

Ce soir-là, il avait la même envie de prendre l’air. Il n’était pas question de se soumettre encore à l’appel de l’alcool, fallait pas abuser. Il ne tenait pas à tester ses limites tout de suite sur la bouteille. Non, ce qu’il voulait, c’était un moyen de décompresser autrement. Il n’avait pas l’occasion de courir beaucoup en journée, surtout quand il était bloqué aux fourneaux. Autant sauter sur l'occasion.
The night is still young.

Il avait bien envie de se faire un petit footing; Pas grand monde à cette heure pour le déranger, quelques adolescents qui traînaient, des habitants qui rentraient chez eux…Ce n’était pas une très grande ville. Après une certaine heure, personne ne sortait. Personne ou presque. La magie des bleds paumés. Sights.

Le roux enfila une tenue adéquate. Short, maillot, veste, toujours dans les tons noirs. Il n’était pas du genre à écouter de la musique lorsqu’il courait. Il préférait rester concentré sur ce qui l’entourait. A une heure tardive, il ne désirait pas rencontrer de petits « accidents » sur sa route. Avant de quitter les lieux, ses yeux s’attardèrent sur le tiroir dans lequel il avait laissé son PPK et son portable.

… Boarf, il n’en aurait pas besoin. Au pire, il savait se sortir des situations difficiles en un tour de main. Il se servirait de ce qu’il avait sous la main. Seules ses clés étaient restées avec lui dans une des poches de la veste.


Une petite brise nocturne l’accueillit dès qu’il mit un pied dehors. Il avait bien fait de se couvrir un minimum. Mais trêve de blabla, il avait du muscle à entretenir !
Donovan s’élança dans l’obscurité sans plus attendre.

Il parcourut une distance raisonnable, empruntant son trajet habituel. S’éloigner de la ville pour emprunter le bord de la route qui longeait le bois demeurait dans ses habitudes.
Rien à signaler.

C’est sur le chemin du retour, couvert d’une fine pellicule de sueur mais pas essoufflé pour un sous que Donovan rencontra finalement quelqu’un. Il était dans une rue quelconque, se préparant à tourner à droite. Une envie de cigarette le tiraillait. Aucun signe de vie jusque là. Dono ne faisait plus vraiment attention à ce qui l'entourait. Il connaissait la route. Première faute de sa part : la concentration s'envolait facilement quand on pensait connaître le terrain.
Lorsqu’il avait enfin réalisé la présence d’un autre individu, celui-ci était à peine à quelques mètres de lui et fonçait tout droit. Ils allaient tout deux plutôt vite. Le choc était inévitable. Le roux eut au moins le réflexe de freiner et de saisir l’autre homme par les épaules pour diminuer le coup. Vaine tentative de sa part pour éviter que le petit brun de se cogne à lui.

Un fragrance prononcé d’eau de Cologne parvint aux narines sensibles de notre mafioso. Et un relent de poil de chien ?


Puis il baissa les yeux vers le jeune homme distrait –ils l’étaient tous les deux, mais chut, détail–… Rencontra le masque blanc alors qu’il s’attendait à un visage humain. Donovan ne parut pas surpris le moins du monde, même si la curiosité venait lui tapoter l’épaule avec un bâton. La forme de l’accessoire donnait étrangement une mine étonnée à son 'assaillant'… Technologie ?

Des excuses furent prononcées à la va-vite, plus par réflexe qu’autre chose.
Le roux demeura silencieux un instant avant de répondre avec un ton neutre.

Non, je ne regardais pas non plus où j’allais... Ce n’est pas un problème.

Libre à lui de juger ce qu'il pensait de l'incident. Il ne laissait rien paraître pour le moment. Agacé ou je m'en foutiste, difficile à dire. Surtout avec l'obscurité.

La question qui suivit eut presque le don de le faire sourire. Lui, heurté par un gamin ? Tout de même. Retiens-toi donc, ce serait impoli. L’expression du plus grand s’adoucie un chouïa. Puis l’estomac de son interlocuteur les coupa dans tout ce qu'ils auraient et n'auraient pu dire. Bruyamment.

Grimace intérieure.


Qui lui avait refilé un clebs abandonné ? Franchement, la blague n’était pas appréciée du tout. La mine gênée de l’homme masqué manqua grandement d’apporter de la compassion dans celle du cuistot. Lui, bienveillant ? Non, pas exactement. Intéressé serait plus juste.

Il pouvait bien aider un peu cet oisillon égaré... Et en apprendre un peu plus sur lui au passage.

Un fin rictus étira légèrement ses lèvres alors qu’il reculait de quelques pas pour scanner l’individu de son regard perçant.

Are you really that hungry? How long has it been since you had a bite of anything ?

© Crimson Day
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 184
Dollars : 977
Date d'inscription : 07/07/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 26 ans
Alignement: Chaotique bon
Inventaire:

beautiful bastard (donovan)

MessageSujet: Re: beautiful bastard (donovan) Mer 12 Juil - 10:36

Beautiful Bastard Donovan & Gregory Bon, au moins il n’avait pas l’air d’être en colère. Mais là n’était pas le problème ! Bordel Greg. Ta dignité vient de partir en lambeau pendant que ton estomac fait un orchestre et ce n’est pas l’air "au bout de sa vie" de ton interlocuteur qui va t’aider à la regagner.

Non sérieusement, est-ce qu’il avait un souci pour s’exprimer ? Il avait l’impression qu’il était figé... Un peu comme si lui-même portait un masque, en faite. Mais un vrai masque.

L’affamé sembla vouloir interrompre la situation en s’apprêtant à parler mais au même moment, l’inconnu décida de se reculer de quelques pas. Ah oui, c’est vrai, ce n’est pas comme s’ils venaient de se rentrer dedans. L’espace personnel ça n’existe pas chez lui.

Refermant sa bouche et relevant son regard vers le visage de l’homme en noir, son rictus lui donna presque un frisson dans le dos. Plus encore le fait qu’il le scrutait comme ça. Mais qu’est-ce qu’il regardait au juste ?

... ❞ Il avait inspiré, s'apprêtant à répondre... mais non. ❝ Dunno.

Lui, retenir des heures ? Ce n’est pas pour rien qu’il en faisait des complémentaires souvent. Gregory racla sa gorge, faisant aller-retour du regard entre le vide et le géant en face de lui.

... Don't know where I am either. ❞ Triste vérité. Et plus les secondes passent, plus son self-control se barre en douce. ❝ Tu peux m'aider ? Je cherche juste le chemin de la forêt.

C’est à cet endroit qu’il arrivait à se repérer a peu près, mais... Mais dire qu’il voulait aller en direction de la forêt à cette heure n’était pas un peu étrange ? Si, c’était très étrange même. Ses yeux s’écarquillèrent légèrement, tandis qu’il cherchait quelque chose à dire à toute vitesse.

Mais de quoi il avait l’air aussi, il venait du sortir du boulot, débraillé. Une minute, est-ce qu’il... Est-ce que cet homme pourrait se dire qu’il était à la rue ? C’est pour ça qu’il le fixait avec ses yeux de chat ? Oh hell no.

Hey, pas besoin de m'fixer comme ça Mister. J'suis pas un sans-abris ! Je... heu- ❞ Il essaya de trouver un argument pour justifier l’instant, mais en vain. ❝ Voilà, hein.

Par ailleurs, il arrangea discrètement un peu sa tenue, vérifiant également que la sangle épaisse de son masque n'était pas relâchée. Mais elle ne l'était jamais, heureusement pour lui.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 57
Dollars : 658
Date d'inscription : 12/06/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 29
Alignement: Loyal mauvais
Inventaire:

beautiful bastard (donovan)

MessageSujet: Re: beautiful bastard (donovan) Jeu 13 Juil - 8:57
Beautiful Bastard ♥Greg & Dono La réponse du drôle d’individu fut…Étonnement courte. Et assez frustrante, aussi.

Comment ça il ne savait pas ?

Il avait l'air gêné par sa simple présence.
Bon, il comprenait qu’il pouvait avoir l’air un peu intimidant. Beaucoup ? Non, fallait pas exagérer. Il était roux, mais quand même…
Le jeune homme racla sa gorge pour poursuivre.

Peut-être devrait-il se montrer plus…Plus quoi ? Doux ?

Ce n’était pas dans sa nature de s’inquiéter pour autrui… p Il préférait de loin les chats. Pourtant, peut-être que l’air de chien battu aidait un peu. Maybe.

... Don't know where I am either.

Il avait donc bel et bien écopé d’un ptit gars perdu. Qui lui demandait désormais le chemin de la forêt. La forêt ? Qu’est-ce qu’il pouvait bien y faire à une heure pareille ? Il n’avait pas l’air du type "ado-emo se rendant à des heures impossibles dans le cimetière de la ville pour y effectuer des supposés rituels avec sa bande d’amis". Un gamin ayant fugué ? Non plus, malgré le masque sur son visage, Donovan lui accordait plus de la vingtaine. Il pouvait se gérer lui-même. Alors que faisait-il au beau milieu du centre ville pour se rendre en forêt ? Aussi perdu... Gravity Falls n’était pas si grande pourtant.

Avait-il même un toit ? Donovan se refroidit.
Un homme masqué qui se baladait au beau milieu de la nuit…C’était louche quand même. Il espérait ne pas être tombé sur un petit voleur téméraire, ou pire.

Hey, pas besoin de m'fixer comme ça Mister. J'suis pas un sans-abris ! Je... heu-

Le roux haussa un sourcil peu convaincu. Le niveau de répartie du jeune homme était…Comment dire. Accablant, oui.
Il n’avait encore rien dit ! Pas de sa faute s’il était sceptique à l’égard de l’inconnu alors que celui-ci fondait comme neige au soleil devant son regard de glace. Le « voilà » penaud de ce dernier l’acheva finalement et il ne put s’empêcher de siffler, amusé. Plus dégourdi que ça tu meurs. Le rictus sur ses lèvres se mua en sourire malgré lui et ses orbes acier se réchauffèrent un peu.

Il avait l’envie folle de fourrager sa main dans la chevelure du pauvre gars. Mais se retint. Les bonnes manières, voyons. On ne faisait pas ça à un inconnu, quand bien même il s’agissait d’un chiot égaré. Humain ? Passons.

Pardon si mon regard dérange... Une vieille habitude ~

Il finit par détourner son attention vers l’enseigne de son restaurant, quelques mètres plus loin.

Pas besoin de s’attarder plus sur l’apparence physique du passant. La pénombre l’empêchait de discerner les plus petits détails. Même si le masque était aussi visible que le nez au milieu de la figure. Ça il s’en souviendrait.

Si proche de la maison… Mais il ferait un petit effort pour cet étranger. Par curiosité. Et parce qu’il voulait savoir s’il représentait une source de danger pour quiconque.

La forêt ? Vraiment ? Je peux te montrer ça.

Il garda ses yeux rivés sur son établissement puis ramena vers l'homme masqué.

Tu es sûr de ne pas vouloir manger d'abord ? J'habite juste là s'tu veux. Je dois avoir de quoi nourrir un régiment, au moins.

Le grand roux pointa du doigt la pancarte derrière l'autre homme. Il ne désirait juste pas le voir tomber dans les pommes par manque de bouffe. Entre l'orée du bois et la main street, il y avait tout de même un peu de marche à faire. Quitte à l'accompagner jusqu'à son chez-lui, s'assurer de là où il vivait, tout ça tout ça... Pas question de faire un tour à l’hôpital entre temps.

© Crimson Day
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 184
Dollars : 977
Date d'inscription : 07/07/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 26 ans
Alignement: Chaotique bon
Inventaire:

beautiful bastard (donovan)

MessageSujet: Re: beautiful bastard (donovan) Jeu 13 Juil - 20:18

Beautiful Bastard Donovan & Gregory L’homme émit un soudain sifflement qui attira l’attention de Gregory. Son rictus qui auparavant l’oppressait un peu se transforma en un... sourire étonnant. Même son regard s’adoucit. Peut-être qu’au final, il s’était angoissé pour rien ?

Comme toujours, en faite. Le fixant d’un air patient, le masqué hocha la tête suite à ses excuses. Barf, ce n’était pas si grave que ça ! Il n’était pas le premier à le fixer ainsi de toute façon. Puis il accepte même de lui montrer le chemin ! Attendez, vraiment ? ❝ Oh, thanks ! ❞ Il n’y avait pas beaucoup de personnes qui auraient acceptées à cette heure tardive et face... à ça, on ne va pas se mentir.

Gregory avait bien remarqué que son interlocuteur regardait ailleurs, mais il n’osa pas détourner la tête dans la direction. D’abord parce qu’un humain n’est pas censé pouvoir voir dans l’obscurité ce genre de mouvement.

Puis, le grand rouquin lui fit la proposition du siècle. Il l’invitait à manger. Bon chez lui carrément, mais c'était un détail. ❝ What, really !?Oh, you broke him. Greg fit un aller-retour rapide entre lui et la pancarte qu'il lui montrait du regard. ❝ J'veux dire ouais, merci ! Vraiment. ❞ s'exclama-t-il, tout en souriant joyeusement.

Au-revoir self-control ! Désormais un peu plus détendu, mais surtout pleinement heureux, le loup souriait. Le proprio d’un bar qui l’invitait à manger chez lui, si c'était pas cool ça.

J'm'appelle Gregory. Ou Greg, comme tu veux. ❞ Greg émit un rire particulier, mais encore pas trop fort et bref, signifiant simplement sa gaieté. Il le fit tout en fixant son interlocuteur, pour tout de même guetter sa réaction.

C'est bizarre mais à chaque fois qu'il riait, soit les personnes s’esclaffaient, soit elles cherchaient la machette invisible dans l'une de ses mains.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 57
Dollars : 658
Date d'inscription : 12/06/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 29
Alignement: Loyal mauvais
Inventaire:

beautiful bastard (donovan)

MessageSujet: Re: beautiful bastard (donovan) Sam 15 Juil - 14:50
Beautiful Bastard ♥Greg & Dono Émerveillement. Sentiment d’admiration mêlé de surprise. C’était exactement ce que le mafioso lisait sur le visage du petit brun à l’heure actuelle. Hey, du calme ! Il ne lui avait proposé qu’un repas ! Cela ne fit qu’attiser l’amusement du roux.
Pas de quoi s’extasier autant !

Il contourna le jeunot pour ouvrir la porte de son établissement. Humble établissement, mais ça demeurait son petit chez-lui. Bien mieux côté que le reste des fast-foods de fortune de la ville, disponible à –presque– tous en prime… Il avait fait du bon boulot de ce côté-là.
La porte ouverte, il la tint pour son invité inattendu et lui dédia un clin d’œil. Puis, entre l’ironie, le sarcasme et l’humour à deux balles, il annonça :  

Lovely. I’m Donovan, can call me Dono if you have a thing for nicknames.

S’engouffrant à l’intérieur du restaurant complètement vide –son moment préféré de la journée : quand il n’y avait pas un chat en vue–  après l’homme masqué, il continua sur sa lancée avec un ton complice :

Welcome to my second home. Though I’m living upstairs actually.

Lui, donner des informations cruciales à un étranger ? Nooon… Il avait beau porter un masque douteux, il n’avait pas l’air d’un tueur en série, pas vrai ? Camel, where are you. Ah oui. C’est vrai qu’il ne pouvait pas fumer ici.

La cuisine est par ici.

Il passa la porte qui menait aux cuisines et s’approcha de la chambre froide...S'arrêta. Réfléchis. Non, pas ici. Il devait avoir de quoi faire dans le frigidaire. Et puis, il n’allait pas gâcher ce qu’il restait de la journée. Si son invité n’aimait pas la viande froide, tant pis. Pas envie d'utiliser les fourneaux. De plus, Gregory paraissait pressé -son estomac du moins. Le roux se lava et les mains et sorti un morceau de viande du réfrigérateur pour le déposer sur une planche à découper, sur le plan de travail.

Tablier noué, couteau en main. Prêt à faire des merveilles, Dono ?

J’espère que le cru ne te dérange pas ~

Puis il commença à jongler avec les ingrédients. Silencieusement. Il n’aimait pas le bruit lorsqu’il cuisinait.

Assiettes et couteaux. Viande, huiles, parmesan, zeste de citron... En quelques minutes, un carpaccio tout frais tout beau attendait sous le nez du garçon. Assaisonné à la perfection ~
Il pointa une chaise du doigt au jeune homme, lui ordonnant de s’asseoir en demeurant muet. Puis il s’assit en face de lui et du plat.

Sooo. Tell me more about you ~ You’re living in Gravity Falls, right?


© Crimson Day
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 184
Dollars : 977
Date d'inscription : 07/07/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 26 ans
Alignement: Chaotique bon
Inventaire:

beautiful bastard (donovan)

MessageSujet: Re: beautiful bastard (donovan) Sam 15 Juil - 23:10

Beautiful Bastard Donovan & Gregory En voyant son mouvement, il se rapprocha de l’entrée à son tour, et fut quelque peu interrompu par... le clin d’œil. Quezque. L'un de ses sourcils se leva d’interrogation, mais bien vite il reprit son air bienheureux. Lovely. Il avait l'air d'apprécier son prénom. Donovan, s’appelait-il.. mais ça serait Dono plutôt. S’il aimait donner des surnoms ? C’était l’un de ses passe-temps favoris !

Mais trêve de bavardage, le lycan s’avança à l’intérieur du bâtiment, suivi de prêt par le grand roux. ❝ That's... a cool home, I have to admit. ❞ fit-il remarquer après lui, avant de chercher du regard par curiosité, un escalier. Vivre au dessus de son propre bar devait être tellement pratique.

Suivant les directions du barman, Greg entra calmement dans la cuisine, observant les environs avec attention. Impressionnant, c'était parfaitement entretenu. C’est qu’il en aurait presque oublié sa faim ! Presque. Fort heureusement, il n’avait pas a trop s’inquiéter, ils n’étaient pas si proche que ça de la pleine lune.

Ou il l’espérait, toujours. Son regard se re-concentra sur Donovan, tandis qu’une alléchante odeur arriva jusqu’aux narines sensibles de notre loup. De la viande crue. Well, fuck.Non, non. C'est parfait.

Il ne pouvait que s’avouer fébrile sur l’instant, a rester planter là et en fixant le dos de l’homme, mais son instinct demeurait heureusement doux avec lui. Assez pour qu’il reste docile jusqu’à ce qu’on lui indique une chaise, où il alla s’asseoir gentiment.

Le plat le faisait saliver, et cela aurait été une torture que d’attendre plus longtemps. Une fois le plat en face de lui, Greg ne résista pas et piqua une bouchée de viande. Il fut rapide et même discret, si son masque n’avait pas créé une ouverture afin que son porteur ne puisse manger sans le déposer.

On ne voyait pas grand chose, mais ça pouvait être perturbant quand on était pile en face. ❝ Mh-mh. ❞ fit-il la bouche pleine. Il avala, pour répondre correctement. ❝ Depuis 8 mois environ. J'suis pas encore habitué, mais tu le sais déjà.

Une minute mais... c’était délicieux. Greg resta figé, fixant le vide avant d’abaisser le regard vers le plat. Les pupilles de son masque se dilatèrent de plaisir, et l’instant d’après il reprit une autre bouchée plus grande encore. Facile à déchiqueter, avec la force de mâchoire qu’il avait.

Mh- That's fucking amazing Dono ! Wow ! ❞ Le fait qu’il se nourrissait quasi que de sandwichs devait aider, mais quand même. ❝ T'es depuis longtemps dans le métier ?

Et un lycan ravi, un. Tout en mâchant une troisième bouchée, il reporta son regard sur le barman, attentif et émerveillé à la fois. Putain mais quelle chance il avait des fois !
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 57
Dollars : 658
Date d'inscription : 12/06/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 29
Alignement: Loyal mauvais
Inventaire:

beautiful bastard (donovan)

MessageSujet: Re: beautiful bastard (donovan) Ven 21 Juil - 16:50
Beautiful Bastard ♥Greg & Dono Les orbes gris balayèrent la cuisine du regard, une petite lueur de fierté dissimulée sous son masque impassible. Cette cuisine, c’était son petit bijou. Ce restaurant tout entier. Cinq ans de labeur pour arriver à là. Bien sûr, il regrettait sa place dans la demeure des Mercurio, mais au moins se sentait-il à l’aise dans sa résidence ‘’secondaire’’.

Il avait travaillé dur toute sa vie, la construction de son restaurant n’était pas une exception. C’était même d’ailleurs la seule chose qu’il pouvait véritablement revendiquée comme sienne. Ce n’était ni la possession de l’armée, ni le butin de la mafia. C’est son restaurant, uniquement le sien.

Le roux s’était tant attendu que son invité ôte son masque que sa curiosité en fut presque piquée à vif lorsque l’étrange accessoire s’ouvrit pour laisser entrer la fourchette. Comment une telle technologie fonctionnait-elle, et pire, comment le jeune homme aux allures d’étudiant perdu et affamé se l’était-il procuré ? Il verrait ça plus tard.

Cela faisait donc huit mois que le brun habitait là ? Entre lui et la rouquine de l’autre fois…Ces informateurs se ramollissaient ! Il allait devoir remédier à ça… Il avait sa petite idée déjà, depuis un moment. Ce serait le moment idéal pour se bouger le cul.

Le carpaccio était aux goûts de Gregory. Le mafieux devait être honnête avec lui-même, il s’y était attendu. Qui résistait à de la bonne cuisine ?

Les menaces, le harcèlement ou la torture, rien ne pouvait faire céder Donovan. Mais faites-lui goûter un excellent plat, et il se montrerait un poil plus conciliant – enfin, tout dépend de vos fins, mais s’était toujours mieux qu’un homme inanimé à qui s’adresser comme si l’on parlait à un mur. De quoi ridiculiser un pauvre type devant ses subordonnées, ça.
Ça l’avait toujours fait rire intérieurement lorsque les larbins commençaient à fixer le bourreau incapable du moment, restant comme deux ronds de flan lorsqu’il commençait à craquer. –

Glad to hear it. Je cuisine depuis un bout de temps, c’est vrai… Mes parents ont été d’excellents professeurs.

Autant dire qu’ils l’avaient initié aux joies culinaires très tôt. Ensuite, par curiosité, il s’était amélioré par lui-même, prenant des cours puis faisant ses petites expériences dans son coin. En tant que militaire, ça l’avait nettement aidé à se mettre dans la poche quelques uns de ses collègues. Il avait totalement arrêté de cuisiner après le décès de ses parents. Et puis en rencontrant Chrom, il avait peu à peu repris, pour en arriver à ouvrir son propre bistrot.

Et dire que ça fait cinq ans que ce resto tient debout.


Il n’y avait pas cru au début. C’était une envie soudaine qu’il avait eu un jour. Ça faisait passer le temps. Il ne se permettrait pas de redevenir la loque qu’il avait été autrefois. Mieux valait crouler sur le travail que sur le canapé à ne rien faire.

L’étudiant –il supposait qu’il l’était, puisqu’il était jeune et semblait être fort mal nourri– dévorait le plat comme pas deux.
Lui avait déjà eut son dîner et en était tout à fait satisfait, mais voir son invité se bâfrer autant faisait plaisir à voir. Il se leva de son siège pour aller chercher deux verres et une bouteille de vin. Le genre de vin qu’il servait dans son établissement, il ne fallait pas rêver. Le roux n’allait pas offrir l’une des belles bouteilles qu’il conservait dans sa cave. Il s’agissait là d’un bon vin mais pas non plus excellent.
Il releva la bouteille au niveau de sa tête pour que Gregory puisse la voir.

Tu bois de l’alcool ?

Qu’importe la réponse, il apporta son butin à la table et reprit place pour servir un verre, voire deux selon le brun masqué.
Donovan avait besoin de quelque chose pour se détendre. Il était encore en vêtement de sports et avait bien besoin d’une douche. Mais avant, il allait accompagner l’égaré chez lui. Ce serait dommage qu’il lui arrive quoique ce soit en cours de route.

Cheers, Gregory.

Le mafioso leva son verre puis le porta à ses lèvres. Pas besoin de renifler quoique ce soit pour se donner un genre, il connaissait son vin par cœur. La robe de velours tournoya dans le récipient, puis le liquide glissa au fond de sa gorge.

© Crimson Day
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 184
Dollars : 977
Date d'inscription : 07/07/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 26 ans
Alignement: Chaotique bon
Inventaire:

beautiful bastard (donovan)

MessageSujet: Re: beautiful bastard (donovan) Dim 23 Juil - 18:55

Beautiful Bastard Donovan & Gregory Oh, c’était donc de famille. Il comprend mieux. S’il avait bien appris quelque chose, c’était que les enfants finissent toujours par devenir comme leurs parents, que ça soit dans un domaine particulier ou non.

Avec un petit sourire attendri sous son masque, il se demandait si du coup, il vivait seul ou si sa famille était également ici. Pour l’instant, il pencherait plus vers la première option vu la façon dont Dono en parlait, mais on ne savait jamais.

Cinq- ? ❞ Sa voix avait été plus que basse sur l’instant. Cela correspondait à... Haha. C’était étonnant de penser que pile à cette période, à un autre bout des USA, un restaurant avait été ouvert et qu'aujourd'hui, il discutait avec son propriétaire. C’était un peu glauque aussi. Il ne voulait même pas penser à la réaction de son interlocuteur s’il avouait être un meurtrier en cavale.

Du moins, il le voyait ainsi. Gregory finit le reste du plat avec satisfaction, passant sa langue sur ses lèvres et savourant longuement l’arrière goût que lui laisser ce dîner. Son ventre ne grondait plus et son loup non plus. Il était heureux, tout simplement.

Pendant ce temps, Donovan était revenu avec deux verres et... une bouteille de vin, qu’il leva au niveau de sa tête. ❝ Oh, oui, bien sûr. ❞ Il parlait au même gars qui était déjà ressorti de nombreuses fois péter d’une boîte. Mais c’est une autre histoire.

Attendant sagement que le grand roux remplisse les deux verres, il amena le sien vers lui et préféra prêter attention à son interlocuteur plutôt que le liquide à la couleur spéciale. Ils levèrent leur verre, puis burent chacun une gorgée. Assez grande pour Gregory, qui avait une bonne descente.

Naturellement, le vin avait bon goût. Cela faisait des années qu’il n’en avait pas bu non plus, en faite ça remontait à si loin que le liquide sur sa langue lui paraissait faire découvrir quelque chose de nouveau. Il reposa doucement son verre par la suite.

Du coup je vois que j'ai interrompu ton... jogging en te faisant du rentre dedans-For fuck's sake Greg. Pas le bon terme. ❝ Enfin- En te percutant, je veux dire. Hrm, sorry, anyway.

Il reprit une gorgée en sourcillant, mécontent de l’erreur de son cerveau. A vouloir parler trop vite il faisait que des conneries. Changement de sujet !

Et sinon, tu as quel âge ? J'arrive sur mes 27 ans, pour ma part. ❞ Il... les faisait pas vraiment, il le savait et ça ne l'étonnerait pas si Dono avait un instant de doute. Mais bon. On se refait pas !
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 57
Dollars : 658
Date d'inscription : 12/06/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 29
Alignement: Loyal mauvais
Inventaire:

beautiful bastard (donovan)

MessageSujet: Re: beautiful bastard (donovan) Jeu 27 Juil - 19:31
Beautiful Bastard ♥Greg & Dono Lorsqu’il était revenu, Gregory arborait une mine songeuse. Pas que Donovan s’y intéresse vraiment. Ce n’était pas ses oignons.

Bonne nouvelle, son invité n’était pas dérangé par le vin. Une bonne chose à savoir. Donovan se doutait qu’il ne s’agisse pas d’un fin connaisseur mais à la façon dont il avait avalé sa première gorgée, il pouvait déjà déduire qu’il était au moins amateur d’alcool.
Il n’était pour sa part pas du genre à sortir dans des clubs ou des boîtes, pas même lorsqu’il était encore à New York. Il travaillait avec ce genre d’établissements mais ne s’y rendait jamais de plein gré. Pas juste pour le ‘divertissement’.
A l’époque, il avait bien été traîné dans quelques bars qui marchaient bien avec Chrom ou un groupe d’amis/collègues. Mais en général, il laissait les autres s’amuser et se renseignait sur la clientèle et les entreprises rivales. Le travail avant tout. C’était un moyen de revenu, comme beaucoup d’autres choses, basta.
Le Leroy d’il y a cinq ans, comme celui actuel n’aimait pas se laisser aller dans les foules effrénées de prépubères ivres morts se frottant les uns aux autres comme des animaux en chaleur. Il jouait plus sur la subtilité et la finesse. Et puis, sa période d’adolescent rebelle à la recherche d’aventure était passée depuis bien longtemps.

Le roux choisi de garder son ballon à la main tandis que l’autre le reposait sur la table. Le plat de viande avait été finit rapidement. Cela confortait encore plus Donovan sur l’idée du chien errant. L’assiette vide avait été laissée là, récurée comme il faut.


Et…Du rentre-dedans ? Le mafioso ne retint pas le rictus amusé qui pointa sur ses lèvres, ni le haussement de sourcil. Il reprit une gorgée d’alcool pour s’empêcher de dire quoique ce soit. Pas suggestif ! Du tout. Le jeune homme s’était évidement trompé d’expression, eh. Était-ce juste une erreur ou ce qu’avait ne pas voulu dire Gregory, par contre… Le vin déliait la langue, comme on dit. Et n’importe qui fulminerait de ne pas arriver à décrypter le mystérieux individu à la place du roux au sang froid.

J’avais saisi, aha. Je venais de finir mon tour et j’étais en train de rentrer. Pis rassure toi, ça ne me dérange pas ~

Si le gamin lui avait vraiment fait du rentre-dedans, comme il le disait, il l’aurait certainement ignoré pour rentrer chez lui sans un regard pour son interlocuteur. Quoique. Avec le masque qui attirait sa curiosité, peut-être aurait-il été tout de même un peu bavard.
Il ne pouvait de toute façon pas revenir en arrière, alors à quoi bon imaginer l'impossible ?

Et sinon, tu as quel âge ? J'arrive sur mes 27 ans, pour ma part

Vingt-sept ans. Si vieux, vraiment ? Il ne lui en aurait pas donné vingt-cinq. Sans doute le fait de ne pas voir son visage, ou sa façon de se tenir ? De parler, d’être, tout simplement ? Sa veste bleue fluo qui pourrait déclencher une crise d’épilepsie s’il le cherchait vraiment ? Bon, le vêtement n’était peut-être pas si terrible que ça. Juste…De mauvais goût, du point de vue de Donovan. Voilà… La question n’était pas là ! Le rouquin s’était longuement planté, il fallait qu’il revoie ses critères de déduction plus tard. L’habit ne faisait pas le moine, Dono. Il devrait le savoir, avec ses années d’expériences à infiltrer des groupes et débusquer les taupes. Un inconnu, ce n’était qu’une tenue superficielle et un visage quelconque.

I’m 29 actually. Mais n’es-tu pas encore étudiant ?

Aaah, no more of that. Trop d’informations à donner en échange, c’était pas très profitable. Mais il paraîtrait louche s’il ne répondait pas aux questions…Tsk, il avait l’impression d’être une grand-mère en train de raconter sa vie autour d’une tasse de thé.

Donovan passa une main dans sa chevelure auburn en observant consciencieusement les orifices du masque. Il pouvait y discerner les yeux de Gregory, et encore.
Trop vieux pour ces conneries, je vous dis. Il avait besoin d’un autre verre. Ou plus. Ses doigts pianotaient sur la table alors que son attention dérivait de Gregory à la bouteille de vin encore pleine.
Le restaurateur se resservit donc sans remords, remplissant au passage le verre du brun. Ce n’est pas deux petits fonds de 14° qui allaient lui faire perdre ses moyens.

T’s getting late, i’ll walk you out. ‘Till the forest, is that right ?

Il se leva de son siège après avoir fini son second verre. Le roux allait raccompagner poliment son invité jusqu'à la forêt. Avant que la fatigue ne se pointe.

Parce qu'Orion allait le bouder s’il n’avait pas sa dose de câlins quotidienne.

© Crimson Day
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

beautiful bastard (donovan)

MessageSujet: Re: beautiful bastard (donovan)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» beautiful dream
» Présentation de Gregory Donovan. [Validée]
» Beautiful eyes, Beautiful lies... [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Gravity Falls :: Main Street-