Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Messages : 110
Dollars : 2863
Date d'inscription : 02/01/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 13 Ans
Alignement: Neutre Mauvais
Inventaire:

We can put our differences behind us...

MessageSujet: We can put our differences behind us... Mer 12 Juil - 0:35
We can put our differences behind us...



Anoki ? Howdy, it’s widdle ol me, Gideon Gleeful ! I wanted to personnaly congratulate you for your new casino and i though that we could discuss business, you and I. Y’know, association, profit and all that stuff !
Yeah ? That’s great ! Would you come tomorrow evening at my residence settle this around a nice cup of thea ? Wonderful ! See ya tomorrow !
Oh, and by the way… really nice tatoo, huh.


Et il avait raccroché. Certes, il ne lui avait pas dit clairement ce qu’il savait du tatouage mais l’amérindien l’avait sans doute deviné. Paniquait-il, en ce moment ? Gideon se le demandait, s’imaginer la scène le faisait sourire, en bel enfoiré qu’il était. Où cette rencontre allait bien pouvoir le mener ? Il l’ignorait mais il voulait tenter le coup. Il alla se coucher le sourire aux lèvres : ça allait être amusant.

Le lendemain, Gideon se prépara à accueillir son invité. Comme à son habitude il s’habilla de manière très élégante, un ensemble noir légèrement brillant, une cape bleu claire avec sa fameuse bonne étoile, chaussures de soirée. Ses cheveux étaient impeccables, idem pour sa peau. L’enfant consciencieux se préparait pour chaque entrevue professionnelle comme pour un rendez-vous galant. On ne plaisante pas avec le business, chez les Gleeful ! En amour comme en argent, il faut séduire pour arriver à ses fins. Une des choses que son père lui avait appris. Il faut dire qu’on lui donnerait le bon Dieu sans confession à ce Bud Gleeful avec son air rondouillet et sympathique. Il faisait penser au Père Noël avec son ventre haha !
Bud, justement, avait été contraint de quitter la maison ce soir là, pareil pour sa femme. On ne dérange pas Gideon pendant qu’il parle affaires, on ne dérange pas Gideon pendant qu’il fait chanter un nouvel habitant de Gravity Falls. Comptait-il réellement le faire chanter ? Il l’ignorait encore, mais cela restait bien entendu une éventualité ! Il gardait surtout à l’esprit que cela allait peut-être un nouvel atout dans sa manche, cette histoire de tatouage caché.

Il fallait maintenant préparer le thé, que tout soit prêt pour l’arrivée de son invité. Ou de sa marionnette ? Cela serait drôle de pouvoir manipuler un aussi grand gaillard.. peut-être en faire à terme son garde du corps ? Il rejoindrait Killbone, Ghost-eyes et les autres taulard.
Cette pensée le fit sourire. Il y avait peu de chances que cela arrive, mais bon.
Du thé vert d’importation, du vrai hein, pas les infusions toute faites, yikes.

Un dernier regard dans le miroir.. il était parfait. Enfin, pas tout à fait. A chaque fois qu’il se voyait, il jetait un œil à son torse : son amulette lui manquait. Il fallait vraiment qu’il trouve un moyen de la réparer. Peut-être qu’Anoki savait réparer les amulettes mystiques ? Haha, ce serait trop beau, faut pas rêver non plus.

Il s’installa donc dans son canapé, jetant un œil au portrait du clown triste. Il espérait que ce contrat marche mieux que celui qui était censé les lier aux Pines. Si seulement il avait eu lieu.. il serait à l’heure actuelle riche, marié à Mabel et aurait la ville à ses pieds. Tout ce qu’il voulait..
Forget it Gideon, focus on today. TO-DAY.
Le thé était bientôt prêt, son invité aller bientôt sonner.

Let us play, Anoki..


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 392
Dollars : 4378
Date d'inscription : 16/12/2016
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

We can put our differences behind us...

MessageSujet: Re: We can put our differences behind us... Jeu 13 Juil - 1:31

We can put our differences behind us...


Feat





« - … »

« - … »

« - … »

Un sourcil levé et le combiné résonnant de l'appel terminé, l’amérindien ne savait pas trop comment réagir face à ce drôle de message. Le petit Gideon le félicitait pour la réussite de son établissement, proposait un partenariat, l'invitait même à en discuter chez lui autour d'une tasse de thé, finissait par le complimenter sur son tatouage et raccrochait sans qu'il n'ai rien eu le temps de parler. Le voilà désormais comme un con, au milieu de son bureau avec son téléphone dans la main à tenter de savoir ce qu'il se passait.

Ce cher petit Gideon, un repenti qui essayait d'effacer les actes odieux qu'il avait put commettre plus jeune. Quelle intention fort louable. Vraiment. Malgré ce que les gens pouvaient penser de lui, il faisait de son mieux pour redorer le blason entaché. Qu'importe ce qu'on pouvait dire de lui, il avançait et en cela il le respectait. Lui aussi avait connu des stops dans ses entreprises.

Il voulait aider les habitants mais il s'y prenait mal. Très mal. Prendre les créatures surnaturelles pour des boucs émissaires n'était pas la meilleure chose à faire. D'autant plus que ses amis en était. Il ne le cachait plus. Il savait. Apocrypha. Jackalope. Il savait leur réelle nature même s'il refusait à le clamer haut et fort. Patient, il attendrait.Tant d'années il avait caché ce qu'il savait, voulant paraître pour normal. Du moins, le plus qu'il pouvait. Après tout, il avait été éduqué avec d'autres coutumes, d'autres visions que celles des citoyens américains. Chaque jour sa carte de statut, ce vulgaire morceau de plastique attribué aux natifs tout comme aux métis, le lui rappelait.

Pour en revenir à Gideon, il voulait faire amende honorable mais s'y prenait comme un manche. Pire, la haine et la peur qu'il avait ravivé n'était pas au goût de l'amérindien, pire lui qui détestait les caméras devait maintenant déambuler dans des rues infestées de ces saloperies. Bien entendu, il avait accidentellement cassées celles tout autour de sa propriété. Il semblait être devenu soudainement maladroit.

Il reposa le combiné du téléphone, perplexe. Cette dernière phrase... Pourquoi l'adolescent avait donné pour dernières paroles son tatouage. D'ailleurs duquel voulait-il parler ? De celui à son avant bras droit, celui de son bras gauche ?

Pas ces deux-là, crétin.

Oh... Celui-là... il croisa les doigts devant son visage, pensif. Comment ce petit avait eu connaissance de son dernier. Il ne se montrait jamais torse nu et tous les moyens de le surveiller avaient été détruits tout autour de sa demeure. Peu à peu le faciès d'incompréhension tomba, son regard se fit plus fatigué et ses traits tendus. Il en saura plus demain. Il rattrapa son téléphone et composa un numéro interne de son établissement.

« - Kanen. Je bloque ma fin d'après-midi de demain pour un rendez-vous. Non, c'est bon j'irai seul. En attendant, je te laisserai gérer la boutique alors tache de ne pas la faire couler. »

Et le combiné se referma sur un « va te faire v. » significatif. Pas le temps de s'inquiéter pour cela, il verrai tout ceci le moment venu, pour le moment il avait des clients à pigeonner.

Il se leva très tard le lendemain. Heureusement qu'il n'avait pas cour aujourd'hui ou il se serait encore prit une absence. D'ailleurs, ça commençait à lui en faire combien ? Allait-il finir par se faire virer pour absentéisme ? Seul l'avenir le lui dirait. Pour le moment il se trimballait quasiment à poil chez lui en direction de sa douche. Il ouvrit les valves et l'eau chaude s'écoula contre sa peau, faisant un contraste avec le carrelage frais des murs sur lequel il venait de poser son front. Bordel que ça faisait du bien. Ça le déstressait un maximum, surtout qu'il allait avoir besoin de cela pour cette journée.

La douche terminée, il prit une serviette qu'il attacha négligemment autour de ses hanches et prévu de se faire quelque chose. Mais en ouvrant le frigo, rien ne lui fit envie et il se contenta d'une brique de lait. Direction le canapé où il s'échoua dessus tout en buvant ce qui serait sûrement son seul repas de la journée. Combien de temps il resta avachi, il ne le savait pas. Mais il avait à se préparer pour le tête à tête de ce soir. Il se releva, fit tomber sa serviette et la rattacha tout en proférant un juron peu discret.

Il gagna sa chambre où gisaient ça et là les vêtements qui attendaient d'être lavés. Le rangement et lui, une grande histoire d'amour. Il ouvrit son armoire et s'habilla. Chemise blanche, jeans, mocassins longs et son fidèle manteau blanc et bleu. Comme d'habitude quoi. Si ça gênait son hôte, qu'importe. Sa sempiternelle demi-queue de cheval ferait l'affaire. Il prit tout de même le temps de faire un présent pour Gideon.

La coutume de ne pas venir les mains vides hein ?

Sa Mustang vrombit sur le chemin tandis qu'il se rapprochait de sa destination. Il était vraiment curieux de savoir jusqu'où s'étendrait cette « collaboration » entre l'adolescent et lui. La demeure Gleeful était là, il se gara non loin et s'éloigna de sa luxueuse voiture. Fixant l'édifice dans un silence religieux, il prit une profonde inspiration et l'instant d'après expira une volute qui disparu dans l'air frais hivernal.

Le spectacle va commencer.


Il appuya sur la sonnette et attendit qu'on lui ouvre, un petit paquet précautionneusement emballé dans l'une de ses mains.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 110
Dollars : 2863
Date d'inscription : 02/01/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 13 Ans
Alignement: Neutre Mauvais
Inventaire:

We can put our differences behind us...

MessageSujet: Re: We can put our differences behind us... Dim 16 Juil - 17:54
We can put our differences behind us...


Le jardin du magicien est plutôt vaste, avec beaucoup de plantes un peu partout et de verdure, une fontaine en marbre sur la droite de l'amérindien et à sa gauche un grand kiosque, visiblement aussi en marbre.
Ding dong. A priori, rien de bien anormal sur la sonnette, si ce n'est, juste en dessous, un digicode avec une petite sphère noire au dessus, visiblement une autre caméra. Bien sûr, si le médium fournit des systèmes de sécurité, sa maison doit être la première à en bénéficier n'est-ce pas ? Il serait très difficile voire impossible de découvrir ses petits secrets dans cette grande maison sécurisée.
Cependant, Gideon n'eut pas besoin de regarder sur l'écran qui était à la porte. Il n'attendait qu'une personne ce soir-là et celle-ci était arrivée: Anoki Lawrence, propriétaire d'un casino qui fait fureur en ville. L'enfant ne préférait cependant pas dilapider son capital dans de telles arnaques... il savait très bien que les chances de gagner étaient infimes par rapport aux mises. Les casinos, les jeux à gratter, les loteries.. ce n'étaient que des mathématiques, des probabilités. Le but étant de toujours avoir une rentabilité optimale.

Mais si cet Anoki arnaquait les touristes, il voulait en être ! Alors c'est tout joyeux qu'il ouvrit grand la porte à son potentiel prochain collaborateur.

Howdy Anoki ! I don't think we have formerly met sooo I'm Gideon Gleeful, welcome, and make yourself at home hihi !

Il le fit donc entrer avant de fermer derrière lui. Ils étaient donc dans le salon, plutôt spacieux avec son tapis rose prenant toute la pièce, ses sofas violets où Stan et Bud avaient négocié le mariage de Gideon et Mabel, ainsi que ses tableaux un peu partout, disposés avec goût sur un mur peint d'un violet clair.

Oh please, sit down ! Be right back, i'm bringing the tea ! And.. oh ! Is that for me ?
Thanks, that's so sweet ! You can put it on the table.


Laissant son invité se mettre à l'aise et poser son présent sur la table en bois d'un marron foncé, l'enfant alla chercher la théière, avec sa boisson à la menthe toute prête ! Sur un plateau il disposa donc la fameuse théière en porcelaine ainsi que deux tasses de la même matière, qu'il remplit avec soin. Il disposa aussi une boîte de sucres en fer, laissant soin à son invité de doser comme il l'entendait.
Il revint donc avec le plateau garni, le posant sur la table, avant de s'installer sur le canapé à côté de celui où l'amérindien.

So ! If i invited you it is for business, as you can guess hihi !
I think an association between you and me can be good for both of us, since tourists love to get scammed by you and habitants love me ! You could gain some visitors thanks to me..

But how could we both gain things, hum ?



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 392
Dollars : 4378
Date d'inscription : 16/12/2016
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

We can put our differences behind us...

MessageSujet: Re: We can put our differences behind us... Lun 17 Juil - 1:25

We can put our differences behind us...


Feat





Attendant patiemment que son hôte vienne lui ouvrir la porte, il remarqua enfin l’œil noir fixé en dessous de la sonnette. Il frissonna de dégoût. Être surveillé ne lui plaisait vraiment pas. Mais il n'eut pas vraiment le temps de maudire l'appareil car l'adolescent qui l'avait convié ici fit son apparition. Poli et aussi mignon que dans ses souvenirs, il lui rendit son sourire et s'exécuta tout en le remerciant de son hospitalité.

« - Enchanté Gideon. Heureux de pouvoir enfin te rencontrer en personne. Ma petite sœur est une de tes fans.»

Enfin dans l'antre du médium, il put constater de la décoration. Si le jeune homme derrière lui était impeccable et propre sur lui, il vivait dans un environnement qui n'était pas au goût du directeur. Trop de rose. Trop de violet. Mais à chacun ses goûts. Après tout, il fallait de tout pour faire un monde. Le jeune homme aux cheveux blancs remarqua le paquet qu'il transportait avec lui et l'invitait à le déposer sur la table ainsi qu'à prendre place sur l'un des sofas. Il ne se fit pas prier et apprécia de pouvoir y reposer son fessier.

« - Oui. je ne pouvais pas venir ici les mains vides alors je me suis permi de te choisir ce modeste présent. »

Modeste... Modeste... Ce sont quand même des éléments de haute qualité qui ont été sélectionnés pour sa composition.

Pendant que Gideon s'affairait au thé, il eu le loisir de regarder les nombreux tableaux qui ornaient la pièce. Ça avait son charme. Le plus jeune revint avec un plateau chargé et l'amérindien l'aida du mieux qu'il put à l'aider à le poser sur la table où reposait son paquet. Il était l'invité mais ne voulait vraiment pas importuner ce charmant hôte. Une fois la tache effectuée, il se réinstalla confortablement et laissa l'autre se poser à coté de lui.

Il baissa son regard fatigué sur son interlocuteur tandis qu'il lui parlait de ses intentions. Une collaboration entre leurs deux entreprises, c'était une excellente idée. Bien que jeune, il semblait doué d'un excellent sens des affaires. Par contre à l'énonciation d'arnaques, l'amérindien tiqua. Son établissement était en tout point honnête, il ne trichait pas en modifiant les machines. Il ne comptait que sur la CHANCE pure. De plus, il se montrait clément envers les gens qui s'endettaient auprès du Tree Feathers, en général de simples contrats de travail pour payer les dettes suffisaient, pas la peine d'alarmer la police pour si peu. Les mots étaient forts mais il lui pardonnait, tout comme il passait l'éponge sur ces personnes trop prises par les jeux.

Après tout, l'erreur est hu-mai-ne... ~

« - Je serai plus que ravi de te compter parmi mes associé Gideon. Ta prestance et tes tours de magie dans mon casino peuvent être un bon moyen d'attirer plus de monde. »

Il était vrai que la publicité de Gideon serait un atout non négligeable. Repenti, il avait recommencé à se faire aimé des habitants de Gravity Falls. Pouvoir les attirer dans son antre lui permettrait d'avoir des clients réguliers. À ce stade des négociations, les deux hommes avaient remarqués que les bénéfices allaient uniquement dans le sens d'Anoki.

« - Ta popularité dépasse en tous points celle de mon humble établissement, je ne sais pas s'il arrivera à satisfaire tes attentes. Alors qu'attends-tu en échange ? »

Il savait le magicien changé mais à ce point altruiste... Il avait quelques doutes. De plus, une question le titillait depuis qu'il avait mis les pieds dans cette maison. Pourquoi Gideon s'intéressait à son tatouage ? Il savait qu'il lui en parlerait en temps et en heure et il ne voulait rien brusquer. Après tout, il n'aimait pas mener les danses, ses cavalières et cavaliers étaient beaucoup plus adeptes que lui en la matière.

« - Pourrais-je avoir un peu de thé ? Il sent vraiment bon. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 110
Dollars : 2863
Date d'inscription : 02/01/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 13 Ans
Alignement: Neutre Mauvais
Inventaire:

We can put our differences behind us...

MessageSujet: Re: We can put our differences behind us... Lun 17 Juil - 21:29
We can put our differences behind us...


Ecoutant soigneusement ce que l'amérindien dit, Gideon se dépêcha de lui servir une tasse de thé, et fit de même pour lui.

Yeah of course oh, my i'm sorry ! Guess i was in a hurry to discuss about our lil' business with you hihi !

Le thé dégageait en effet une envoûtante odeur et avait un goût parfumé, sans être trop fort. On sentait clairement, même sans être un connaisseur en la matière, que c'était un thé de haute qualité. Gideon ne se serait jamais permis de lui servir quelque chose de cheap voyons, il avait une réputation à tenir ! Touillant sa petite cuillère dans sa tasse pour y dissoudre le sucre qu'il venait d'y placer, il semblait réfléchir, prenant une petite gorgée -sans un bruit bien sûr, les bonnes manières avant tout- de sa boisson.

Oh come on dear, do not underestimate your business ! You have many customers despite the fact that it is still pretty young !

Oui, il pensait sincèrement que le casino avait beaucoup de potentiel. Après tout, il avait ouvert très récemment et avait déjà un succès fou ! Mais cela restait un casino et la plupart des consommateurs étaient des touristes. S'il gagnait encore en popularité, et donc en client réguliers, cela pourrait être une vraie mine d'or qu'ils se devaient d'exploiter au mieux. Reposant sa tasse, le médium sourit à l'amérindien.

Well, i have myself a business to run and money is important for these kinds of things, you know. Then we'll discuss about money.

Il se racla un peu la gorge en cherchant ses mots. Bien entendu, c'était le profit généré par leurs établissements combinés qui l'intéressait. Malgré son jeune âge, il avait le sens des affaires et l'important restait le chiffre ! D'autant plus qu'il avait quelques achats à faire, tout aussi professionnels que personnels...

Donc ! Je te propose tout simplement que tu m'offres un pourcentage de tes bénéfices au casino en échange de représentation régulières au sein de celui-ci, tu peux me voir comme un actionnaire. Le rythme des représentations ainsi que le montant du pourcentage restent à discussion, et au final nous scellerons notre marché sur un contrat en bonne et due forme. Lorsque ceci sera réglé nous pourrons passer à des discussions plus... personnelles. Je te laisse faire une première proposition, commence par me dire ce qui t'arrangerait le plus. Nous renégocierons au besoin.
Qu'en penses-tu, partenaire ?


Bien entendu, il avait toujours parlé avec son calme habituel lorsqu'il parlait affaires mais il y avait cette pointe de détermination dans sa voix, qui montrait qu'il était fortement intéressé par cette transaction. Quant aux questions personnelles... il était presque évident qu'il faisait allusion au tatouage d'Anoki. Visiblement, le cavalier menant la danse avait décidé d'en parler en tout dernier... la cerise sur le gâteau ?


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 392
Dollars : 4378
Date d'inscription : 16/12/2016
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

We can put our differences behind us...

MessageSujet: Re: We can put our differences behind us... Mar 18 Juil - 18:49

We can put our differences behind us...


Feat





À peine eut-il fait sa demande que le petit Gideon s'exécuta derechef. Il n'avait vraiment pas volé sa réputation d'hôte modèle. C'était un bon point dans l'esprit de l'amérindien. Soucieux et toujours au top, il l'appréciait grandement. Une compagnie des plus appréciable et un thé savoureux. Que demander de plus ?

Un peu d'honnêteté peut-être ?

Pendant que l'adolescent touillait son thé, l'amérindien regarda le breuvage aux subtils encens. Il embaumait agréablement l'atmosphère et le détendait. Une petite caresse dans le sens du poil de la part du magicien, et il était désormais disposé à écouter ses exigences. Ils en arrivaient enfin à la partie la plus difficile : celle des négociations. Chacune des deux parties avaient ses intérêts à défendre. Un duel avec pour récompense l'argent. Après tout c'était comme cela que ça fonctionnait dans ce monde. Tout était autorisé si la finalité était d'amonceler toujours plus de richesses. La quête éternelle de l'or. Plus rien ne comptait. La morale ? Les états d'âmes ? Broutilles.

Anoki fixait l'adolescent d'un regard neutre. Il réfléchissait à combien il pourrait lui céder pour ses services sans lui donner trop d'importance. Son casino, il y tenait. Après tout c'était une des rares choses pour laquelle il avait donné tant de sa personne. Avoir un actionnaire majoritaire était hors de question. Trop de risques d'une brusque OPA. Il jouerait la carte de la prudence.

« - C'est une bonne idée. Je te propose donc 3% des gains. Mon commerce est fluctuant, je me dois donc d'avoir une marge de manœuvre en cas de coup dur. »

Les aléas de la vie. Un jour on gagne, un jour on perd et il se refuserait à finir sur la paille pour une erreur de calcul ou un coup de malchance. Il c'était démerdé pour être certain que sa petite sœur ne manquerait de rien, il n'allait pas tout faire capoter maintenant que sa vie était stable. Elle était malade et des coups durs risqueraient de lui causer stress et dégâts.

« - Combien de représentations me proposerais-tu pour un tel « salaire » ? »

Les hostilités étaient lancées. Tout en finesse et en politesses comme de vrais gentlemen. Certains se battaient avec les poings, eux avaient choisi les mots. Les mots avaient cette faculté de pouvoir être aussi piquants et tranchants que la meilleure des lames. Ils étaient deux combattants distingués.

Sauf que l'une des deux parties était en faiblesse. Après tout, Gideon n'avait pas abattu toutes ses cartes et celle qui n'était pas encore dévoilée pourrait faire pencher la balance. Même s'il refusait à l'avouer pour le moment, il savait que les discussions plus « personnelles » étaient en lien avec ce qu'il avait entendu la veille au téléphone. Comment l'enfant s'y prendrait-il ? Il était vraiment curieux de le savoir et cela l'excitait au plus au point.

Enfin quelque chose qui n'était pas chiant, cela allait sortir un peu de l'ordinaire. Il en venait presque à espérer que les négociations, ces amuses-bouches quelques peu secs, se passent rapidement pour attaquer le plat principal.

À ton tour de jouer Lil' Gideon. ~


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 110
Dollars : 2863
Date d'inscription : 02/01/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 13 Ans
Alignement: Neutre Mauvais
Inventaire:

We can put our differences behind us...

MessageSujet: Re: We can put our differences behind us... Lun 14 Aoû - 8:11
We can put our differences behind us...


Ah, la féroce bataille autour des prix, les négociations autour des gains ! Quoique l'on en dise, l'argent fait tourner le monde et dans ce genre de situations, chaque parti défend chèrement sa peau.
Gideon reprit une gorgée de son cher thé, hochant la tête aux dires de l'amérindien. 3% était un bon chiffre pour commencer, mais..

Trois pourcents semble correct, mais le soucis est qu'il y a de fortes chances que ce contrat soit la version finale. Ce que je veux dire est que je ne pourrais que difficilement renégocier mon salaire à la hausse, puisqu'une fois que tu auras tes clients réguliers, tu n'auras pas vraiment besoin que je fasse plus de représentations.

Ce duel autour de leur contrat représentait un combat à mains nues. Gideon venait d'esquiver un crochet et s'apprêtait à donner un uppercut avec une proposition à son tour.
Il aimait cette escarmouche, cependant il avait hâte de sortir les armes blanches avec le réel sujet: le tatouage. Le médium renifla en silence l'odeur de son thé avant de reposer sa tasse.

Je te propose 5%. Je sais, c'est presque le double mais pour ce prix je peux faire 5 représentations en deux semaines. Donc 3/semaine une semaine sur deux, les autres 2. Faisant déjà moins de représentations dans ma propre tente pour me focaliser sur ma nouvelle entreprise, la plupart de mes spectacles se dérouleront chez toi. Il n'y a aucun doute que mes fans seront au rendez-vous... et deviendront tes clients.

Il ouvrit alors le tiroir situé sur la table et en sortit un dossier à remplir avec le nom des deux partis, les closes, les comptes bancaires, signatures et caetera. Il mit son nom, et se mit à écrire les closes qu'il venait de réciter à voix haute, avant de signer et de remplir ses propres coordonnées. Le magicien fit ensuite glisser les documents vers le directeur, le stylo posé dessus. Il souhaitait visiblement sortir vainqueur de cette petite rixe... il était très mauvais perdant.

... Que penses-tu de cela, partenaire ?

Il espérait qu'il accepterait rapidement... après tout, ils avaient un duel à l'épée à mener !


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 392
Dollars : 4378
Date d'inscription : 16/12/2016
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

We can put our differences behind us...

MessageSujet: Re: We can put our differences behind us... Lun 14 Aoû - 15:24

We can put our differences behind us...


Feat





Le regard plongé dans sa tasse, il écouta les revendications du plus jeune. Le plus était plus élevé mais la quantité était au rendez-vous, il espérait jusque que la qualité en soit de même. Mais bon, il avait en face de lui « Le petit Gideon », il ne doutait pas que ses représentations soient au goût des spectateurs. Il en valait de son image après tout. L'amérindien n'opposa pas plus de résistance, endurant l'uppercut qu'il venait de recevoir sans broncher. Ça piquait, il n'allait pas mentir cette fois, mais si c'était le prix à payer pour sa chère petite sœur alors il endurerait.

« - Cela me paraît honnête. »

La violence ne semblait pas son domaine, après tout il était plutôt connu pour sa passivité que pour sa combativité. Il regarda l'adolescent sortir d'un de ses tiroirs un contrat pré-rempli auquel il ajouta leurs termes convenus et ses coordonnées. Attendant patiemment que l'autre en finisse, il ne quitta pas du regard ce stylo qui scellait leur alliance dans l'encre. Puis le dossier lui fut glissé sous le nez, il lut rapidement ce que l'autre partie avait écrit, pour la forme, après tout cette jeune âme en repentir ne ferait jamais de mal intentionnellement tout comme lui jamais n'utiliserait la force.

Après tout, la violence ne règle jamais rien.

Il attrapa l'objet posé sur le tas de papiers de sa main gauche et remplit sa partie avant de signer d'un « M.Lawrence ». Son écriture, raffinée et soignée, était un contraste frappant avec l'allure qu'il laissait paraître. Une éducation de bonne famille ? Fort possible quand on savait que la famille Lawrence avait toujours baigné dans le luxe. Il souffla une fois sur le papier pour être certain que l'encre sèche correctement puis tendit le document officiel.

S'en était terminé. Ils avaient trouvé un terrain d'entente et les papiers étaient en règle. Pour la forme, il en demanda une copie qu'il pourrait faire garder par son secrétaire. Simple formalité dont il pourrait se prévaloir.

« - Voilà qui est fait. »

Mais même si cette épine du pied lui avait été enlevée, il semblerait bien que son hôte n'en ai pas fini avec lui. Après tout il n'avait jamais été fait référence de son tatouage lors des négociations. Il avait donc prévu cette discussion pour autre chose. Qu'avait-il en tête ? Malgré son argent, Anoki ne possédait rien que l'on voudrait obtenir. Ce n'était certainement pas ses possessions qui l'intéressaient, Gideon aussi était riche et pourrait aisément avoir ce qu'il voulait. Alors pourquoi s'intéresser à de vulgaires dessins sur sa peau ? Un au biceps gauche représentant un serpent et un à l'avant-bras droit illustrant un attrape-rêve. Rien de bien extraordinaire en somme. C'étaient bien les deux seuls qu'il aurait put voir... mais pas les seuls qu'il avait sur lui.

Peut-être recherchait-il le tatoueur qui les lui avait fait, il accepterait de lui donner son nom mais il n'était pas certain que l'homme consentirait de le tatouer. D'une part ce n'était encore qu'un mineur et d'autre part, comment dire, il ne tatouait que les amérindiens. Qui avait dit que le racisme ne se faisait que dans un sens ? Après tout, il y avait des gens à l'esprit étriqué partout.

« - Maintenant que tout ceci est réglé, je pense que tu veux parler de choses plus personnelles. Je t'écoute mon garçon. »

Rien ne servait de tourner cent ans autour du pot.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 110
Dollars : 2863
Date d'inscription : 02/01/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 13 Ans
Alignement: Neutre Mauvais
Inventaire:

We can put our differences behind us...

MessageSujet: Re: We can put our differences behind us... Mer 30 Aoû - 19:08
We can put our differences behind us...


Gideon termina sa tasse de thé avant de resservir, en proposant au passage à son invité. Il avait gagné le combat à mains nus et cela le ravissait mais ce n'était que le début, ils allaient maintenant s'affronter à l'épée. Mais avant cela, une petite formalité à régler. Le médium se saisit du dossier et le relu, avant de lever la tête vers l'Amérindien.

Au fait, maintenant que tu es mon associé j'aimerais te demander une faveur: il faudrait que tu gardes un œil sur ta résidence. Des petits voyous ont saboté les caméras dans un périmètre plus ou moins grand tout autour de celle-ci. Si je met ma main sur les responsables, je les traîne devant les tribunaux et les force à payer dix fois le prix des réparations !
... Enfin, cela me conforte sur le fait que cette ville n'est pas sûre et que ses habitants ont besoin de ma société pour les protéger.


Gideon ne lâchait pas son associé du regard pendant sa demande. Bien évidemment, il savait qu'il était le responsable pour la casse: les seules caméras touchées étant celles autour de sa propriété. Mais il voulait lui faire comprendre qu'il pouvait a tout moment le traîner devant un tribunal s'il recommençait ce genre de choses.
Pour continuer sur la métaphore du combat, c'est comme ci Anoki avait voulu lui donner un coup de couteau dans le dos mais qu'un Sniper l'attendait de pied ferme, prêt à l'abattre au moindre mouvement.

Gideon prit une gorgée de sa boisson, les yeux toujours ancrées dans ceux de sa proie. Il était temps de passer aux choses sérieuses.

Je ne vais pas tourner autour du pot, Anoki. Il y a quelques temps s'est déroulé un événement étrange en ville dont nous avons tous les deux étés les seuls témoins. Malheureusement tu as perdu la mémoire et ne t'en souviens plus.. Mais pas moi.
Tu as à un moment été forcé de te découvrir, et j'ai pu le voir. Ton dos.


Le médium sourit doucement, reposant sa tasse et se repositionnant plus confortablement sur son siège. La posture qu'il prit était élégante, presque royale. Il avait une expression sereine, assurée. Anoki réalisait-il maintenant le nombre de cartes qu'avait son adversaire dans la main ? Se sentait-il comme une souris venant d'entrer dans le terrarium d'un serpent ou au contraire était-il lui aussi apaisé ? Le prédateur reprit.



En engageant la discussion aussi brusquement il avait prit de court son adversaire, se ruant sur lui, arme à la main. Allait-il pouvoir éviter de se faire empaler ou allait-il encaisser le coup ?
Let the fight begin


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 392
Dollars : 4378
Date d'inscription : 16/12/2016
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

We can put our differences behind us...

MessageSujet: Re: We can put our differences behind us... Jeu 31 Aoû - 1:33

We can put our differences behind us...


Feat





Au lieu de répondre à ses attentes, le petit Gideon se resservi une tasse de thé, lui en proposant une au passage comme le merveilleux hôte qu'il était. Comme c'était charmant de sa part mais malgré cela il déclina poliment, après tout sa première tasse n'était pas terminée. Être aussi attentionné, mais même s'il faisait attention à lui, le jeune homme avait tout de même oublié de lui répondre. Mais il lui pardonnait, un petit oublie de sa part.

Vint alors une bien étrange requête. Surveiller sa demeure de voyous ? Ah... Le soucis des caméras. Pour le coup, c'était de sa faute. Mais à sa décharge, il ne supportait pas du tout l'idée d'être surveillé. Exposé, tel un animal en cage. Trop peu pour lui. C'était au dessus de ses forces. Il voulait bien faire des efforts pour plaire au gens mais ceci était trop pour lui. Silencieusement et gardant un petit sourire, il acquiesça. Pas touche aux caméras où c'était le tribunal. Simple comme bonjour, il n'allait pas l'oublier. Mais est-ce que cela signifiait que Gideon allait en remettre ? Il verrait bien.

« - C'est noté, si je croise ces vilains garçons. Je m'en occuperai. Mais il faut les pardonner et être indulgent. Ils s'amusent, tout simplement. Il ne faut pas s'inquiéter pour si peu. »

Il s'installa confortablement dans le canapé, repliant une jambe sur l'autre. Son attitude étant loin d'être tendue. Après tout, pourquoi l'être avec un si charmant hôte. Paix et amour sur ce monde. Que tous fasse ami-ami avec la nature. La violence ne résolvait jamais rien. Il fit un grand sourire au plus jeune, fermant les yeux par ce faciès. C'était très gentil de sa part de s’inquiéter pour tout le monde mais il ne devait pas aller jusqu'à se faire des cheveux blancs pour si peu. Après tout ce n'était que des caméras, il n'était pas question de vies.

Certains sont si matérialistes.

Était-ce un coup de poignard dans le dos ou tout simplement une accolade amicale qu'il avait voulu donner ? Faites l'amour, pas la guerre. Gideon l'avait en ligne de mire désormais, il montrerait patte blanche. Plus aucune des caméras ne seraient attaquées par lui. Citoyen modèle, il marcherait dans la rue tout en ayant se viseur dans son dos prêt à l'abattre. Mais... est-ce que le sniper obnubilé par lui pensait à surveiller lui aussi ses arrières ? La nature pouvait se montrer si capricieuse. Elle était si belle et pourtant si dangereuse. C'est pourquoi il fallait la respecter.

L'amérindien était content, tous les deux souriaient. C'était bon signe non ? Cela signifiaient qu'ils étaient heureux. Après tout la vie les avait bien gâtés. Ils n'avaient vraiment pas à se plaindre. Une belle maison, un travail, des fans, des amis, la fortune, le succès. Ils avaient tant de points communs. Et cette gentillesse aussi. Cette manie qu'ils avaient de s'inquiéter pour les autres, de se faire du soucis. Gideon but une nouvelle gorgée de thé sous l’œil pétillant d'Anoki. Puis il parla.

Les yeux bigarrés du shoshone se rouvrirent sous la surprise tandis que son sourire faiblissait peu à peu. Alors voilà donc comment il avait eu vent de son tatouage. Bien peu de gens le connaissait. Le tatoueur évidemment, son meilleur ami Kanen, ceux qui l'avaient obligé à faire cela et maintenant le petit Gideon. Comme c'était comique de voir que de tout le lot, il était le seul à ne pas être un natif. Détail à part, il était peiné d'apprendre que sa mémoire avait été altérée. Quel drôle de phénomène avait bien put les happer tous les deux et l'obliger à se dénuder devant le garçon.

Oui il préférait la compagnie des hommes, mais pas celle des enfants. Jamais il ne se serait dévêtu sans raison. L'adolescent devait lui cacher des choses. Mais il dévoilait l'essentiel et le voilà désormais abattre son arme, ses mots, dans la chair de l'amérindien qui encaissa la suite sans bouger. Accueillant le garçon à bras ouverts. Le voilà désormais devenu martyr, le sourire aux lèvres.

Coïncidence ou foutage de gueule en bonne et due forme ? Il ne donnerait pas aussi facilement cette information. Pas après que le petit magicien lui ai fait comprendre qu'il connaissait la signification de son tatouage. Peut-être que les négociations n'étaient pas closes après tout. Gardant toujours son sourire, il posa à son tour ses questions. Quelles étaient les véritables intentions du petit magicien le plus aimé de Gravity Falls ?

« - Pourquoi vouloir savoir cela ? Que comptes-tu faire de cette information ? »

Gideon se prenait pour un serpent ? C'était-il renseigné plus tôt sur l'autre nom donné aux shoshones ?

Réponse : « les Snakes ».



Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

We can put our differences behind us...

MessageSujet: Re: We can put our differences behind us...
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Gravity Falls :: Résidences :: Gleeful residence-