Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

avatar
Messages : 9
Dollars : 186
Date d'inscription : 03/07/2017
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 27 ans
Alignement: Chaotique Neutre
Inventaire:

Rain, Rain in the Sky [ft Mabel Pines]

MessageSujet: Rain, Rain in the Sky [ft Mabel Pines] Mer 19 Juil - 22:22
Le soleil descendait à l'horizon. Les nuages parfois se rassemblaient et parfois s'en allaient au gré du vent. La brise d'ailleurs provenait du Sud, un vent chaud et désagréable à sentir. Peu à peu, les cumulus vinrent les uns près des autres, se gorgèrent de pluie. Et une pluie chaude s'abattit sur le monde. De minces flaques se formaient parfois sur les routes, se mêlaient avec le sable pour former des ravins de boue. Plus loin, certaines voitures ralentissaient pour éviter d'être surprises par le taux d’adhérence assez bas de la route. Et là, parmi tout cela... Parmi les hommes pressés, les femmes se précipitant chez elle, les enfants jouant sous la pluie, l'anglais maudissait le monde.

Pourquoi faut-il toujours que je sorte par des temps pareils?

Le britannique, il est vrai, était assez retourné contre le monde entier, ce n'était pas de la haine, loin de là. Mais imaginez seulement un agacement croissant, frisant lentement la limite du supportable à chaque goutte qui tombait sur sa tête. L'observateur était sorti, non pas pour voir du monde, loin de là. Il était sorti pour calculer, observer, se divertir du comportement des gens.
Voyez, par exemple, plus loin là-bas, un homme tient son enfant par la main. Leurs pantalons sont retroussés pour éviter les éclaboussures de la pluie. Seulement voilà, le père tient son enfant un peu trop brusquement, il ne semble d'ailleurs pas se soucier de la cheville boitillante de son très cher marmot. Cheville sûrement simplement tordue, une entorse légère ? Possible oui, mais observez plutôt le regard furieux du parent.

J'en connais un qui va être surpris en rentrant à la maison, il va se faire punir. Petit voleur...

Tombant dans la boue, l'enfant fit tomber un paquet de bonbons, paniqué, il tenta de le ramasser. Il lançait des regards furtifs vers l'arrière, tremblant et suppliant son cher papa de retourner sur ses pas. Mais il n'écoutait pas.

Erwin allait à travers les ruelles, cherchant rapidement son téléphone dans sa poche, il alla vers l'hôpital, par malheur, il ne put postuler. Il ressortit donc et observa le ciel gris déverser son amertume sur le monde. Il alla plus loin. Son teint était pâle et ses yeux étaient sombres. Bleutés. Il observa plus loin une jeune fille tomber. Vérifiant que personne ne venait pour l'aider, il approcha. Il plongea ses yeux dans les siens et haussa un léger sourcil, il eut largement le temps de la détailler.

Jeune fille, cheveux bruns voire châtains, yeux également observateurs mais INCROYABLEMENT curieux, remplis d'une once de douleur. Le médecin s'accroupit en murmurant à voix basse, mais distinctement :

« Ne bougez pas, vous ne feriez qu'aggraver les choses. Contentez-vous de serrer les dents. »

Il n'allait pas vraiment engager la conversation, Erwin était d'un naturel assez calme et silencieux. Le médecin put alors contempler l'étendue de la plaie...

[HRP : J'espère que cela te conviendra et je te laisse m'indiquer la gravité, étendue, profondeur de la plaie (j'aime les détails ♥)]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 58
Dollars : 307
Date d'inscription : 07/07/2017
Age : 18
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 16 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

Rain, Rain in the Sky [ft Mabel Pines]

MessageSujet: Re: Rain, Rain in the Sky [ft Mabel Pines] Jeu 20 Juil - 16:53


rainy day
ft. erwin


Pourquoi s’était-elle entêtée à sortir par un temps pareil ? Non mais sérieusement, il n’y avait rien de pire que la pluie comme temps. Elle n’avait pas d’autre choix que de porter un parapluie qui la gênait dans chacun de ses mouvements. Elle retenait son Grunkle qui, pour une fois, l’énervait. Pourquoi est-ce que c’était à elle de sortir faire les courses par ce temps ?! C’était tout bonnement injuste. Et puis un énorme coup de vent et son parapluie s’envola, laissant toute la pluie se déverser sur la jeune fille qui se mit alors à courir plus vite pour atteindre le supermarché.
Plus jamais. C’était clair. La prochaine fois elle lui dirait d’aller les faire lui-même ses courses, non mais dit donc. En plus il ne la payait pas assez pour qu’elle se permette de le faire — il ne la payait pas du tout, au final.
Elle finit par arriver au supermarché et soupira de plaisir en rentrant dans cet endroit chaud et sec, pas de pluie, quel bonheur ! Elle repoussa ses cheveux trempés et commença à faire assez rapidement ses courses, tout en espérant que le temps se serait calmé ensuite. L’envie de rentrer au Mystery Shack par ce temps était très loin d’être présent. Sauf qu’elle n’avait pas tant de choses que ça à acheter, et même si elle avait perdu dix bonnes minutes à rester devant les différents magazines qui parlaient de ses stars préférées et quinze minutes à la caisse à cause d’un client qui payait tout par bon de réduction, la pluie n’avait fait que redoubler à sa sortie du magasin. Et, bien sûr, elle avait oublié de reprendre un parapluie.
Idiote.
Elle se précipita alors dans les rues trempées et pleines de flaques, aussi bien d’eau que de boue, sans même faire attention aux différentes personnes qu’elle croisait. Elle rentrait parfois dans quelqu’un, s’excusait vaguement, et reprenait sa course pour mouiller le moins possible ses affaires et arriver aussi vite qu’elle le pouvait à la maison.
Puis arriva ce qui devait arriver : à force de ne pas faire attention, elle se retrouva au sol, son sac de courses à un bon mètre, voire plus, d’elle. Mais ce n’était pas ce qui l’avait dérangée, non. En tombant, elle était tombée en avant, la cuisse sur un rocher bien trop pointu qui s’était enfoncé dedans.
En s’asseyant correctement, elle regarda rapidement mais ne pût retenir une grimace en voyant du sang s’écouler de la plaie, comme si elle avait besoin de ça pour le moment. Elle passa une main sur ses yeux et allait se lever pour repartir quand elle entendit une voix près d’elle, une voix étrangement douce et calme. Elle releva sa tête pour le regarder et sentit son cœur faire un bon dans sa poitrine. Il était étrangement beau. Même avec la pluie. Surtout avec la pluie. Elle secoua sa tête et lui sourit faiblement, serrant ses poings en se forçant à rester assise au sol, le regard plongé sur cette pierre qui ne voulait pas sortir de sa cuisse. Il avait même réussi à transpercer son jean, sérieusement. Elle devait faire bien plus attention quand elle marchait.
« Êtes-vous un médecin ? »
Question idiote Mabel, c’était presque sûr qu’il l’était s’il réagissait comme cela. Mais ça faisait tellement longtemps qu’elle ne s’était plus blessée, du moins pas de cette manière, qu’elle se sentait nerveuse et ne savait plus trop comment réagir.
Elle mordit sa langue et bougea sa jambe pour l’allonger sur le sol, pensant que cela calmerait la douleur. Mauvaise idée. Très mauvaise idée. Elle grimaça et souffla en levant les yeux au ciel, se forçant à respirer lentement.
« Est-ce que vous pourriez l’enlever assez rapidement ? Ce ne serait pas de refus, s’il-vous-plaît. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 9
Dollars : 186
Date d'inscription : 03/07/2017
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 27 ans
Alignement: Chaotique Neutre
Inventaire:

Rain, Rain in the Sky [ft Mabel Pines]

MessageSujet: Re: Rain, Rain in the Sky [ft Mabel Pines] Jeu 20 Juil - 23:49
Erwin eut tout le temps d'observer l'étendue des dégâts... Une pierre s'était logée dans le genou de la pauvre jeune fille, elle devait avoir... Dix-sept ans, ou peut-être seize ? Cette incertitude agaça un peu le britannique qui pour l'instant contemplait le sang glisser le long du genou de la demoiselle, avant d'accompagner le clapotis régulier de la pluie d'un son légèrement plus grave, un sang assez épais, plus épais que de l'eau, une bonne coagulation, voilà quelque chose de parfait. Des jambes élancées, fines, pâles sous la pluie. L'azur des yeux de Erwin semblaient traiter, analyser les informations avec le plus grand calme, avec un respect intense, sans chercher à voir au-delà des tissus, il appréciait la beauté de la création.

Pas la beauté humaine.

L'humanité lui est inconnue. Il redressa son regard vers la jeune adolescente... Ou la jeune adulte, lorsqu'elle lui adressa la parole. Il scruta les cheveux mouillés de la jeune fille, les siens étaient un peu relevés en arrière, Erwin passait parfois sa main dedans sans y prêter attention. Il haussa un sourcil à sa question, il reposa ensuite sa concentration sur cette plaie béante.

« Je suis médecin légiste, si je puis me permettre cette précision. »

Il aurait très bien pu être un infirmier, un pompier ou qu'en savait-il ? Cette question n'était pas dénué d'intérêt, bien au contraire, c'est pour cette raison qu'il y avait répondu. Il la regarda faire. Allonger sa jambe était une mauvaise idée. Il redressa un instant son visage pour observer les alentours. Il soupira ensuite, discrètement. Il avait repéré, non loin, un magasin. Il y aurait certainement le matériel nécessaire pour... Il aperçut une lumière. Bien sûr. Une pharmacie, c'était bien mieux.

Il afficha un sourire doux, satisfait puis se reprit en se concentrant. Elle lui avait demandé, poliment, de retirer la pierre.

« … Bien, s'il n'y a que cela pour vous faire plaisir, j'y consens. »

Il examina les alentours, il y avait un petit endroit à l'abri de la pluie, le long d'un mur. Il glissa son bras sous les genoux de la jeune fille, et près du haut de son dos. Il se releva et la porta. La froideur de son visage réapparut alors soudainement, l'espace d'un instant, lorsqu'il croisa le regard d'un autre homme. Il déposa précieusement la jeune fille plus loin, au sec, à mi chemin vers la pharmacie.

« Ne bougez pas, je reviens vite. »

Sans plus attendre, il se hâta, courut presque vers la pharmacie. Une fois entré, il acheta des bandages, des instruments stériles, de l'alcool, des compresses, des gants et un parapluie. Oui. Un parapluie dans une pharmacie. Erwin ressortit. Il se dirigea au pas de course vers la demoiselle et s'accroupit à côté d'elle, mit ses gants et saisit une pince.

« Maintenant, restez tranquille, inspirez et soufflez, et surtout, fermez la bouche et ne vous mordez pas la langue sinon, il faudra aller à l'hôpital. »

Erwin saisit la pierre avec la pince et la retira lentement, essayant d'emporter le moins de chair possible durant ce court instant qui parut pourtant être une éternité. Appliqué dans sa tâche, il plissa les yeux et retira d'autres petits gravillons venus se loger là. Il souffla un peu et tourna ses yeux vers la demoiselle.

« Quel est votre nom ? »

Curiosité, tu me perdras...

Il déchira une petite pochette contenant une compresse. Il observa l'adolescente durant cet instant et la sonda du regard, cherchant à déceler la moindre étincelle insignifiante... Cherchant à détailler la profondeur même de cet éclat douloureux au fond de ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 58
Dollars : 307
Date d'inscription : 07/07/2017
Age : 18
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 16 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

Rain, Rain in the Sky [ft Mabel Pines]

MessageSujet: Re: Rain, Rain in the Sky [ft Mabel Pines] Ven 21 Juil - 21:28


rainy day
ft. erwin


Un médecin légiste il disait être, au moins Mabel pouvait être sûre d’être bien traitée et qu’il ne lui ferait pas de mal. Ou le moins possible, en tout cas il ferait les choses bien, c’était sûr. Elle le regarda chercher quelque chose du regard sans vraiment comprendre mais ne dit rien, lui faisant confiance. Il devait savoir ce qu’il faisait après tout, elle n’avait aucune raison de s’inquiéter.
Puis il la prit dans ses bras. Ses yeux s’écarquillèrent instantanément et elle releva la tête pour le regarder avec surprise, clignant plusieurs fois pour le regarder en essayant de comprendre. Pourquoi faisait-il ça soudainement ? Et elle pouvait voir son visage près du sien, son sourire étonnamment doux. Son cœur loupa un battement et elle baissa ses yeux sans oser soutenir le sien. C’était gênant. Mais en même temps elle aimait beaucoup la façon dont il la portait et la chaleur de ses mains qui contrastaient avec le froid de la pluie qui tombait sur elle. Le moment s’acheva bien vite quand il la reposa sur le sol, bien qu’elle fût à l’abri de la pluie, elle aurait bien aimé rester un peu plus longtemps dans les bras de cet homme. Mais elle arriverait peut-être à négocier un peu plus tard ? Elle verrait. Elle arriverait peut-être à négocier à un moment ou un autre.
Il partit en direction d’une pharmacie, sûrement pour acheter des affaires pour enlever cette horreur de son genou. Elle le regarda partir avec anxiété, se demandant s’il allait revenir ou pas (sait-on jamais) et soupira de soulagement en le voyant ressortir du bâtiment et se diriger à nouveau vers elle. Et il avait en plus pris un parapluie ! Sans même qu’elle n’ait à lui demander quoi que ce soit ! Mais les courses… Elles étaient restées là-bas. Elle était bonne pour retourner acheter, Stan n’allait pas être content. Ça promettait en rentrant.
Sa jambe la tiraillait encore, surtout qu’elle était allongée. Très mauvaise idée qu’elle avait eue.
Il le regarda faire sans rien dire, n’osant plus parler, et se contenta d’hocher la tête, serrant ses mains entre elles sur le bout de ses manches. Pour ne pas mordre sa langue, elle mordit ses joues, tout en se forçant à respirer lentement. Elle se devait de respirer pour ne pas bloquer, mais ses yeux étaient fixés sur le crâne de l’homme en face d’elle pour ne pas penser à ce qu’il était en train de torturer sa jambe. Un long soupir franchit ses lèvres lorsqu’il enleva enfin la pierre et elle desserra ses mains pour les passer dans ses cheveux. Parfait.
« Mabel Pines, et vous êtes ? »
Elle le regarda faire avec un sourire bien plus doux qu’avant, détaillant son visage avec curiosité. Il était beau d’une façon étrange. Il dégageait un charme. Oui. Voilà. Un charme particulier qui n’était pas à la hauteur de tout le monde.
« Je suis désolée de vous avoir forcé à venir me secourir en quelque sorte, j’aurais dû faire bien plus attention. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 9
Dollars : 186
Date d'inscription : 03/07/2017
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 27 ans
Alignement: Chaotique Neutre
Inventaire:

Rain, Rain in the Sky [ft Mabel Pines]

MessageSujet: Re: Rain, Rain in the Sky [ft Mabel Pines] Ven 21 Juil - 22:21
Erwin Ross, britannique depuis sa naissance, était là, calme et à l'écoute d'une jeune fille, il était un peu agacé par ses propres agissements. La jeune... Mabel, elle, elle le calmait. Était-ce la douceur de sa voix ? Son obéissance douce ? L'éclat même de ses yeux ? Il n'en savait rien. Il ne le saurait probablement jamais...

Pourquoi faut-il que je tombe, un jour de pluie, sur une ange tombée des cieux ?

Le médecin plissa les yeux légèrement en vérifiant une dernière fois qu'aucun gravillon ne s'était mis dans le genou encore sanguinolent. Il sortit la compresse et épongea le sang, il contemplait la plaie, le sang se déversant doucement des derniers capillaires encore ouverts... Il tamponna un peu la plaie pour enlever le plus gros du sang. Puis, il prit une seconde compresse et y mit un peu d'alcool.

« Enchanté, mademoiselle Pines. »

Il reboucha la bouteille en plastique d'alcool et souffla légèrement... Il leva les yeux vers elle.

« Je me nomme Erwin Ross, et je vous préviens, cela va piquer. »

Cette dernière phrase fut prononcée avec son accent typiquement anglais, il s'efforçait de le perdre, mais quelques fois une dernière once de souvenirs venaient le raviver. Il se mordit les lèvres très légèrement, passa sa main gantée de blanc dans ses cheveux et tapota délicatement le genoux de la jeune Mabel.

« Ce n'est pas vous qui m'avez forcé, Mademoiselle. Au contraire, je suis bien trop philanthrope pour laisser ainsi une si belle enfant souffrir sans agir. »

Un souvenir lui revint en mémoire et il déglutit. Sa main trembla un instant. Un si court instant. Il huma l'odeur du sang et de l'alcool une dernière fois avant de prendre un pansement simple, blanc, assez ample. La plaie était belle, sans impureté, ce sera une belle cicatrice. Erwin souffla légèrement, plaçant le pansement sur la plaie. Il sourit légèrement.

« Je... Me doute que vous veniez du supermarché, vos courses doivent être en piteux état... »

Non, il ne proposait pas d'aide, depuis qu'il avait déménagé, son compte en banque n'avait pas vraiment apprécié la blague. Il souffla, oh et puis après tout...

« Peut-être puis-je vous dédommager... ? »

Il tourna son regard vers celui de Mabel et la fixa, un sourire aux lèvres.

Pourquoi est-ce que je souris ? De faux semblants, oui... Il est vrai. Mais je n'arrive pas à savoir si c'est un vrai sourire ou pas.

« Je me doute que... vous ne pourrez point marcher en un tel état, si vous me le permettez, je vous raccompagnerais chez vous. »

... … Pourquoi faut-il toujours que j'aide les demoiselles...?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 58
Dollars : 307
Date d'inscription : 07/07/2017
Age : 18
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 16 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

Rain, Rain in the Sky [ft Mabel Pines]

MessageSujet: Re: Rain, Rain in the Sky [ft Mabel Pines] Mar 25 Juil - 18:19


rainy day
ft. erwin


Erwin Ross… Pas très américain comme nom. D’ailleurs, son accent à la fin de sa phrase la fit fondre un peu plus. Voilà. Mabel venait de rencontrer un gentleman, britannique, beau. Si elle était dans un dessin animé, ses yeux se seraient probablement transformés en deux gros cœurs roses. Mais c’était la vraie vie et elle se contenta de rougir et sourire encore plus face à l’attention qu’il lui portait, vérifiant que rien n’était resté. Son sourire fut déformé par une grimace lorsqu’il la désinfecta et elle serra un peu plus ses dents, ainsi que ses poings, avant de se détendre aussitôt le pansement mit sur sa plaie. Voilà. C’était fini, elle pouvait repartir, enfin elle l’espérait. Mais en même temps elle n’aurait pas été totalement contre rester quelques minutes de plus avec Erwin.
Ses courses ? Dans un piteux état ? C’était peu le dire. Elles risquaient probablement d’être présentement détrempées par la pluie. Il était donc impensable de les reprendre, mais elle allait devoir piocher dans ses économies pour racheter ce dont ils avaient besoin, et faire le double des ventes de ses pulls pour compenser.
Elle se redressa tant bien que mal, posant ses mains contre le mur derrière elle et soufflant, dents serrées, pour ne pas trop montrer la douleur qu’elle ressentait dans le genou et qui, elle l’espérait, devrait bientôt partir. De toute façon elle devait retourner au Shack, elle n’avait pas le choix. Et elle devrait marcher jusque là-bas. Elle était impatiente d’être trempée ! Cela promettait d’être amusant (ou pas) !
Ce fut à ce moment qu’elle entendit les paroles de l’homme en face d’elle et elle resta d’abord quelques instants interdites, le temps que les informations montent à son cerveau. La… dédommager ? Ses sourcils se froncèrent avant qu’elle ne secoue la tête, un sourire doux aux lèvres en réponse à celui d’Erwin, étrange chose d’ailleurs que de le voir sourire sans cesse depuis tout à l’heure. En général, c’était elle la personne qui n’avait de cesse de sourire devant les autres. C’était… étrange de voir les rôles inversés, mais pas non plus désagréable.
« Vous savez ce n’est pas la peine, je devrais pouvoir me débrouiller avec le peu d’argent que j’ai sur moi, mais merci beaucoup de votre proposition monsieur Ross ! Et merci encore pour… tout ça. »
Elle allait se mettre en route mais s’arrêta quand il lui proposa de la raccompagner s’avança directement vers lui, s’agrippant sans même lui demander son avis à son bras. Un bel homme qui lui proposait de la raccompagner et de faire attention à ce qu’elle n’empire pas sa blessure ? Il ne lui en fallait pas plus. Son sourire s’agrandit, dévoilant ses dents parfaitement blanches, puis la jeune fille se mit en route avec excitation, toute douleur presque oubliée.
« Si ça ne vous dérange pas ce sera avec plaisir ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 9
Dollars : 186
Date d'inscription : 03/07/2017
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 27 ans
Alignement: Chaotique Neutre
Inventaire:

Rain, Rain in the Sky [ft Mabel Pines]

MessageSujet: Re: Rain, Rain in the Sky [ft Mabel Pines] Dim 30 Juil - 17:04
La pluie ne cessait pas, chaque goutte évoquait un souvenir horrifiant dans l'esprit du britannique. Il se remémorait les coups et les blessures d'un lointain passé sonnant comme le glas de la mort elle-même. Erwin effaça toute expression de son visage, le masque présent de 'gentillesse' s'évanouit. Il montra un ton bien plus froid. En société, on se doit d'être souriant, gentil, avec les autres. Mais tout ceci n'est finalement qu'un masque pour lui. Chaque personne est horrible à l'intérieur. Personne n'est une lumière entièrement pleine. Personne n'est gentil. Tout le monde est mauvais. Et pourtant... Plus le britannique observait cette jeune Mabel et plus ce sentiment de haine perpétuelle envers le monde s'effaçait étrangement.

Une impression mystérieuse, à la fois un sourire et une contemplation silencieuse s'afficha lentement sur son visage. Impossible de décrypter ce qu'il pensait ou pensait faire. Impossible de savoir même ce qu'il regardait. Était-il en train d'observer Mabel ? Ou bien de sonder son âme... ? Comme s'il était capable de jauger quelqu'un simplement en l'observant attentivement. Toutes les personnes se ressemblent entre elles. Mais... Cette jeune fille...

Pourquoi sourit-elle tout le temps ? On ne dirait pas de faux semblants... C'est un véritable sourire perpétuel.

Erwin ferma les yeux lorsqu'elle refusa son aide pour racheter les courses. Elle le remercia pour les soins et pour tout le reste, Erwin se contenta de hausser les épaules et de remettre son écharpe d'un bleu sombre en place, en même temps que son manteau long.

« C'est tout naturel voyons. Qui serai-je pour laisser une demoiselle en détresse ? Les Américains sont bien moins aimables que les anglais. Je me devais de vous aider, en temps que médecin et en temps qu'anglais. »

Cela sentait le vécu. En effet, en Angleterre, si vous avez le bonheur de vous être tordu la cheville et de boiter, certains anglais vous demanderont si vous allez bien, si vous avez besoin d'aide... Les Américains, ne le font pas. Ou bien le font moins. Erwin était d'ailleurs très poli et très aimable avec les jeunes gens en détresse. Surtout les femmes.

Il lui tendit son bras tenant le parapluie pour qu'elle soit protégée plus que lui par le parapluie. Le jeune Ross sourit légèrement, même ses zygomatiques bougèrent, cela le fit souffrir. Un véritable sourire ? Les paupières retroussées ? Erwin grogna intérieurement et oublia ce petit désagrément.

« Bien, je vous laisse me guider. »

Sillonnant les ruelles, passant dans les rues, Erwin était assez silencieux, mais sa curiosité légendaire le repris à nouveau.

« Dites-moi, avez vous une grande famille ? »

Sa main gauche, celle ne tenant pas le parapluie, celle à l'opposé de Mabel se serra. Il osa imaginer un homme faisant du mal à cette petite lumière. Il osa imaginer le sang de cette jeune enfant se déverser sur le sol, du sang gâché... Du sang coulant pour une raison stupide, le simple bonheur de faire souffrir. La souffrance est pire que la mort. Tuer des criminels c'est éviter que d'autres ne fassent souffrir le monde, voilà comment il voyait cela... Erwin déglutit nerveusement en reprenant conscience.

« Hm, j'espère que vos potentiels parents ne vous en voudrons pas de ne rien amener, d'ailleurs, si vous avez trop mal à la jambe, je peux vous porter, n'hésitez pas à me le dire. »

[HRP: Désolé pour l'attente, j'étais en vacances ;w;]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Rain, Rain, Rain. ♦ Philaé, Lilas, Garrett. (Intrigue1)
» Fiche de Rain Maniko
» MILLA ♣ set fire to the rain
» AZS Ҩ Nobody, not even the rain has such small hands
» Présentation de Blue Rain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Gravity Falls :: Main Street-