Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

avatar
Messages : 582
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 23
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 16 ans
Alignement: Loyal Neutre → Neutre Absolu
Inventaire:

Mini-aventures : No limit • PV Tristan

MessageSujet: Mini-aventures : No limit • PV Tristan Dim 13 Aoû - 14:35
No limit
#Tristan


You feel different today...


La musique à fond. Les élèves le savent. Ils se rassemblent instinctivement aux abords de l'établissement scolaire. 07h56. Juste avant le début des cours. Un spectacle quotidien. Matinal.
Depuis que la fête foraine est passée, deux élèves se sont fait particulièrement remarqué. Plus qu'avant en tout cas. Une décapotable jaune fonce à toute allure avant de s'arrêter net, dans un crissement de pneus. Une légère fumée et une odeur de brûlé s'en échappe. Les gens applaudissent. Certaine fille sifflent.
Deux adolescent aux lunettes de soleils descendent. L'un était si bien habillé. D'une grade classe, une démarche confiante et totally sur de soi. L'autre... semblait avoir prit déjà un peu plus confiance en lui !
De vraies star.
Mais qu'à t-'il pu bien arriver pour en arriver là?

Remontons plusieurs jours en arrière...

[...]

Cela faisait plusieurs minutes que l’adolescent restait debout, là, dans son salon. Sac d'école sur le dos. Mais il n'avait plus l'air de vouloir se dépêchait. Non. Il ne cessait de fixer l'aquarium de son grand oncle. Le petit Axolotl leucistique remontait puis redescendait doucement. Avant de rester totalement immobile pour le fixer lui. Brr. C'est comme s'il sondait son âme.

Et il le regardait avaler de l'eau afin de respirer. Ses yeux brun chocolat se perdaient dans son regard. Il avait ce sentiment si frustrant, d'avoir la réponse au bout de la langue. Mais vous savez quoi ? Ce ne vient pas. Évidemment. Décevant.
Un bruit à sa droite. Cette démarche pantouflarde ne pouvait appartenir qu'à une personne dans ce Mystery Shack.

▷ Hé kid, jdevrais te faire payer pour le fixer comme ça. Qu'est-ce-qui te prends ?

Grunkle Stan.
▷ Non... rien. Ça me rappelle quelque chose. Mais je n'arrive pas à savoir quoi.


Ses ongles passaient sur son tatouage. Il avait beau le gratter, ce truc ne perdait pas sa couleur. Quelqu'un klaxonna dehors. Oh ! C'est vrai ! Ils allaient être en retard à cause de lui !
...
En retard ? Avec Tristan au volant ? Pfft ! Jamais ! Ce type conduit à une vitesse rivalisant avec les TGV. Le brun laissa l'amphibien tranquille et couru vers la sortie. Adressant un au revoir à son grand-oncle.

Et oui ! Les jumeaux n'allaient plus à l'école comme tout le monde, plus de marche interminable, plus de voiturette de golf de la honte emprunté à Soos.
Ils avaient leur chauffeur maintenant. Tristan s'était proposé pour les emmenés à l'école tous les matins. Un covoiturage en somme. Et évidemment, Dipper ne pouvait rien refuser à son meilleur pote. Surtout quand ça l'arrange !

Il avait eut peur la première fois, mais bien vite, il avait découvert un côté fascinant de la personnalité du blond. Sa timidité, sa retenue, tout ces aspects de lui disparaissaient une fois au volant d'une voiture. Il devenait une personne dangereuse, à fleur de peau et avide du danger !
Et étonnement, le brun adorait ça ! Ah. Il le lui avait dit une fois. Qu'il le préférait ainsi. Qu'il devrait se débrider aussi à l'école. Arrêter de se faire marcher sur les pieds. Mais... c'est plus facile à dire qu'à faire.

Quoi qu'il en soit, être dans la voiture de ce démon à lunette n'était pas de tout repos. Il fallait avoir le cœur bien accroché. La jackalope venait parfois et avait le droit à un petit casque fabriqué par Mabel ainsi que des lunettes de copilote. Lui et Tristan se prenaient toujours des coups lorsqu'ils mettaient à fond DISCO GIRL dans la bagnole tout en la chantant en cœur et faux. Mais worth it ! Ils montaient même le volume pour la troller parfois !

Mais le plus souvent, Tristan faisait part de ses goût musicaux... particulier. Surtout pour un mec dans son genre. Cela devait être à cause de sa seconde personnalité au volant... Des musiques de gangsters et du rap insultant.
Dipper n'abandonnait pas l'idée comme quoi cette voiture était possédée/maudite. il fera un Dipper's Guid To The Unexplained dessus !

[...]

Cette mamie. Elle avait osé se mettre sur leur chemin. De ses bras fébrile, elle déplaçait sont déambulateur sur le passage piétons juste devant le lycée. Cela n'allait pas se passer comme ça. A cette lenteur, ils allaient perdre 5 bonnes minutes.

Le brun huait cette pauvre grand-mère. Oui, l'attitude de Tristan commençait à déteindre sur Dipper au grand damne de Mabel. Et le blond dans tout ça ? Il appuyait sur l'accélérateur sans avancer. Juste pour faire vrombir la voiture.
Haha. Et la petit mémé qui n'avait rien demandait prenait peur et se pressait le plus possible.

Mais au fur et à mesure des jours, elle n'avait plus peur. Et ne se pressait même plus. Alors ils avaient sortit leur musique.


Cette fois-ci, Tristan n'allait pas simplement s'arrêter devant elle, non. Il se mit à reculer............. prendre de l'élan. ET FONCER VERS ELLE.
S'arrêtant à moins d'un centimètre.
Autant dire qu'on dû porter la mémé pour la faire vite dégager du passage. Le spectacle mêlait les hurlements de certains et les applaudissements des autres.

C'est à ce moment que les deux amis commencèrent à basculer de l'espièglerie vers la méchanceté.
Ne jamais laisser Dipper et Tristan trainer trop ensemble.
Les conséquences en sont catastrophiques.

Chaque matin était un spectacle. Que ce soit les piétons ou les courses de voitures illégales lancé par Tristan et d'autres étudiants, l'établissement scolaire avait beau rappeler à l'ordre. Il n'en était rien. Ils étaient impuissant en dehors des murs.
Bref, c'était l'éclate. Beaucoup de gens hurlaient en les voyants. Sauf une ombre, devant se taper le trajet à pied... ne pouvant profité du fast d'une décapotable jaune. Une certaine June Smilovski. La légende raconte que sa popularité s'effondre en flèche alors que celle de son frère décolle enfin.

[...]

Les amis de Tristan devaient l'avoir bien mauvaise. Eux qui l'avaient toujours traité comme une ombre voilà qu'une fois l'oiseau hors du nid et des plus populaires, c'étaient eux qui étaient mit de côté ! Et le plus marrant dans tout cela, c'est que Tristan ne se faisait pas le plus d'amis via les gens populaires et clean, mais plutôt parmi les racailles de l’école et autres individus qui auraient pu leur faire peur avant.
Mais maintenant qu'ils faisaient les quatre cent coups tout en esquivant les répercutions, ils avaient... comment dire... gagner un genre de 'respect'  Enfin. Dipper était toléré parce qu’il était pote avec LE mec cool. Mais...

▷ I WILL COME BACK LATER AND DESTROY YOU !

Dipper était mort de rire. Seriously ! Cela faisait quelques minutes que le blond s'acharnait déjà à secouer le distributeur automatique. Essayant de faire tomber son malheureux parquet de doritos qui s'était accroché au ressort.

▷ I love doritos !

Juste une taunt. Mais il se ravisa d'en ajouter d'avantage sous le regard assassin de son ami. Le pire, c'est qu'il y avait tout le monde autours et que le spectacle était... assez comique.
Une pure vengeance !  

[...]

Bref. Vous l'aurez comprit. Les deux bougres ne sont plus les mêmes. Que s'est-il passé entre aujourd'hui et la fête foraine ? Il n'y a plus de limites entres eux.
Et ce n'est que le début.
Les autres élèves semblent apprécier pour le moment ce fait.

Si seulement ils savaient que la chose allait prendre une toute autre tournure...

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 302
Date d'inscription : 11/12/2016
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 17 ans
Alignement: ???
Inventaire:

Mini-aventures : No limit • PV Tristan

MessageSujet: Re: Mini-aventures : No limit • PV Tristan Lun 14 Aoû - 22:35
No limit
for us~




« You only have one life, better have fun while you can. »


Il coupe le moteur de sa nouvelle décapotable, combien de temps la rouge aura-t-elle tenue?  Un mois et demi? Eh, c'est un record chez lui. Et cette beauté là, il y fera bien plus attention, c'est qu'il a dépensé une fortune pour avoir un petit bijou tel que celui-ci. Et où a-t-il trouver l'argent pour la payer? Chuuuut, c'est un secret, on ne révèle pas toutes ses astuces. le voilà pousser la portière qui s'élève dans les airs comme dans les voitures ultra moderne et classe, poser son mocassin à terre puis le deuxième et mettre ses lunettes de soleil tel un acteur Hollywoodiens, il désigne du doigt tel un pistolet une fille qui ne cessait de le river des yeux pour mimer un coup de pistolet ainsi qu'un sourire à tomber par terre et....elle tombe vraiment à terre? Attendez c'est à cause du sourire ou alors son doigt est vraiment une arme? Tristan plait et il commence à le comprendre visiblement, le jeune blond a finit par prendre de l'assurance et n'a plus peur de s'afficher et tant pis si cela déplait à sa soeur, ces derniers temps ils sont en froid. Comment ça comme d'habitude? Non non, d'habitude ils sont plutôt en "chaud", elle, ne cessant de l'humilier, l'agresser verbalement ou l'envoyer bouler, à présent le fuit et l'ignore. Mais il ne perd pas espoir, sa soeurette finira par revenir vers lui, il continua ses efforts pour qu'elle l'accepte, qu'ils redeviennent comme avant; très proche. Rajustant le col de sa chemise blanche et remettant correctement sur ses épaules son gilet en cuir noir, il jeta un regard à son ami et lui fit un check avant de se mettre en route en riant; ah ça, c'était la belle vie.

[...]

-What can I listen with him? Did he likes that? Mmm maybe not. Reggae? Not this, too slow. Jazz? That would be cool. Classic? Oh yeah, I like that too. Or just BABBA? Something different might be interesting...let's see....WHAT DID I BOTHER! That's my car anyway, I can listen what I want!

C'était comme ça tous les jours lorsqu'il allait le chercher en voiture lui et sa soeur pour aller à l'école. Bien sûr, le blond avait ses préférences musicales mais il aimait tous les genres et parfois il y en avait trop, trop de choix! Il ne s'était jamais aussi libre de pouvoir choisir, lui qui n'avait cessé de s'emprisonner par peur de n'être qu'une gêne pour sa soeur, pour sa famille, à présent il apprenait de Dipper qu'il ne devrait pas, qu'il devait se laisser aller et profiter un peu de la vie, vivre des aventures hors du commun! What a guy! He's definitely more fun than the others. A l'école tout le monde était si...normal. On était à Gravity Falls mais quand on y pensait, les gens, à part leur stupidité des plus exceptionnelles, était des plus ennuyeux. Enfin, au début ils ne l'avaient pas l'air autant. Leur conversation non plus. Mais à présent qu'il avait gouter à cet autre face de la ville et qu'il connaissait Dipper Pines, il se rendait compte que le reste était à mourir d'ennui. Toutes les personnes qui étaient liés au brun était amusante et intéressante mais le sapin, lui, il savait vraiment s'éclater, il l'avait bien vu à la fête foraine! Jusqu'à quel point serait-il capable de d'aller dans leur délire? Bon c'est pas tout ça mais ce serait bien d'indiquer sa présence. Un klaxon puissant et long se fit entendre, ça c'était le signal que eh, Tristan is here guys, time to goooo, si vous ne voulez pas finir encastrer contre le siège arrière, ne le faites pas trop attendre sinon il va mettre l'accélération supérieure. Supérieure du supérieure s'entend.

...
.......
Le garçon appuya son coude contre le volant et y deposa son menton en jouant avec à abaisser sa lèvre à répétition comme pour s'occuper mais roooh bordel qu'il était lent! Tristan jeta un regard à travers le rétroviseur à Mabel et lui souria, ouoh, il l'aurait presque oublié, il y avait une fille à bord, il ne devrait pas se relâcher comme ça, que penserait-elle de lui?! Il n'avait qu'à se taper la discut' en attendant. Il entrouvrit la bouche se préparant à parler et se rendit compte que la première chose qui allait franchir ses lèvres était de se plaindre de la lenteur de son frère ou de lui demander ce qu'il pouvait bien faire. Ok...hum, autre chose...peu importe quoi, trouve....quelque chose à dire. Raaah il ferait mieux d'aller voir ce qu'il faisait, non? La curiosité est un vilain défaut. Finalement, Tristan ne bougea pas d'un pouce, il resta là, à serrer le volant dans ses mains et puis finit par poser quelques questions bateau à la brunette du genre: "comment vas-tu?" "Tu as appris ton cours d'anglais pour aujourd'hui? J'ai entendu dire qu'on allait avoir une interro" mais réalisa bien vite qu'il avait commis une erreur d'aborder ce sujet quand celle-ci paniqua sur le fait que, nan, elle n'avait pas révisé. Oups....euh....eeeeeuuuuh...le voilà en PLS priant pour qu'il rapplique plus vite que ça! Il va pas le laisser dans cette situation quand même, hein? Au bout de quelques minutes, alors que Dipper montait enfin dans le véhicule, il pu apercevoir le blond le visage plaqué sur le volant comme s'il était au bout de sa vie, il faut croire qu'il s'en voulait vraiment d'avoir créé le malaise pendant son absence, un sourire presque tendu se mit en place sur ses lèvres.

-Wh-what were you doing dude? We were waiting for you.

Un reproche? Ou peut-être juste un moyen de faire la conversation? Peut-être qu'il l'accusait de son propre échec d'avoir créer une "bonne" ambiance dans la voiture. En tout cas, les voilà en route pour l'école et même s'il arrivait à Tristan de griller des stop, il ne pouvait pas non plus écraser les personnes qui passaient au passage piéton. Feu rouge. Attente. Une mémé passe avec son déambulateur. Bon sang, est-ce qu'on a vu pareil déchet de la société? Avec l'âge les gens devenaient vraiment lent, il espérait secrètement ne jamais finir ainsi, passé de statut de turbo à escargot...non, juste non. Le voilà déjà tapoter avec son index d'un air agacer sur le volant en voyant le feu être vert. Non mais c'était une plaisanterie?! Même lui commença à ronchonner et incendier la vieille d’accélérer le mouvement, accompagnant le brun dans ses huer. Mais naaaan, madame ne se laissait pas impressionner, elle poursuivait, à son rythme. Si ça continuait le feu allait à nouveau passer au rouge!  That's it! Le voilà faire vrombir le moteur pour lui faire comprendre que si elle ne se dépêchait pas, il ne répondrait plus de rien. Qui sait? Peut-être que cela lui fera peur, c'est ce qu'il espérait et la voilà devenir un cheval de course, bah voilà, là on parle! Pourquoi faut-il en arriver là? C'est que c'est un gentil garçon Tristan mais quand il est en voiture il vaux mieux ne pas trop l'agacer. Et puis qui a une mauvaise influence sur l'autre? C'est Dipper qui a déverrouiller la cage du démon, c'est a lui d'en assumer les conséquences, maintenant le blond ne va pas se gêner pour exprimer davantage sa façon de penser et être enfin un peu plus soi même. Sa mère n'approuverait pas ce choix...mais...elle comprendra, non?

[...]

Une nouvelle journée, cette-fois Tristan était un peu à la bourre alors il a conseillé au jumeau de se mettre en route et qu'il les rattraperait. Si seulement il n'avait pas les flics aux trousses lorsqu'il arriva près d'eux, il se serait arrêté pour les prendre comme prévu mais malheureusement, c'était impossible. Tentant le tout pour le tout, voici donc Dipper Pines dans toute sa splendeur décidant de rentrer par la fenêtre de l'automobile qui passait à toute vitesse sans s'arrêter et.....réussite critique mesdames et messieurs! OH GOD QUEL EXPLOIT! Mais que se passait-il, était-ce la confiance en lui ces derniers temps à avoir trouver enfin un ami qui l'avait rendu aussi génial? Même lui n'en revenait pas lorsqu'il atterrit sur le siège passager en un seul morceau. Il tourna son regard vers le blond en train de conduire d'un air choqué avant d'avoir un large sourire sur les lèvres et le conducteur pouita sa joue avec un sourire complice.

-Haha that was amazing dude, good job!

Déjà le brun fit signe par la fenêtre à sa soeurette qui s'éloignait de leur champs de vision, comme pour dire "Eh Mabel, did you see that?! DID YOU SEE WHAT I DID?!" Autant dire que le garçon n'allait plus se sentir passer les portes avant un bon moment après ça. Pour le moment, le but était de semer la police et ce avant d'arriver à l'école, ce serait con de se faire arrêter en sortant du véhicule. Oh? La police s'arrête soudainement pour tourner à droite? Avait-il repéré quelque chose d'autre qui méritait leur intervention? Tant mieux pour eux en tout cas, les deux s'échangèrent un regard, il faut croire que la chance de la jackalope, même loin, les protégeaient malgré tout des ennuis. Enfin...c'est ce qu'ils croyaient. Le blond mit pied au planché pour freiner face au feu rouge et à la mémé qui commençait à passer. C'est la même. Encore elle. L'étudiant poussa un profond soupir d'exaspération tout comme son coéquipier. La technique du vrombissement ne marcha pas, tient voilà qu'ils avaient un public maintenant? La grand-mère non seulement n’eut pas peur mais en plus elle osa ralentir sa marche comme pour le narguer. Elle le provoquait? Elle ne devrait vraiment pas. Voilà le blond faire demi-tour, allait-il faire marche arrière tant qu'il n'y avait personne et changer de route? Non. Non, le voilà prendre de l'élan et foncer sur elle.

Un hurlement plus tard, la voilà s'effondrer sur le sol parcouru de spasmes, les yeux rivés d'horreur alors que le garçon s'était arrêté à quelques centimètres d'elle pour bien lui faire comprendre qu'il valait mieux ne pas jouer à la plus maline avec lui, qu'ils sont pressés et rien ne doit arrêter le bolide! Certains sont choqués, d'autres sont pliés en deux, c'est le cas par exemple des deux personnes dans la voiture qui ne font même pas mine d'être inquiet lorsque quelqu'un vient porter la grand mère et son déambulateur pour les virer de leur passage, au contraire, ils s’esclaffent encore plus. Inconscient? Peut-être. Mais elle l'avait bien chercher, non? Les gens de Gravity Falls sont bien plus inconscient qu'eux, vraiment. Tout s'enchainait si vite, sa côte de popularité montait, encore et encore, et pourtant il n'en faisait pas trop, c'était naturel, comme si il se dévoilait enfin. Même à l'école il commençait peu à peu à se laisser aller, il trainait bien plus avec Dipper et ses "amis" semblaient enfin remarqué qu'il était assez cool pour être traiter sur un pied d'égalité comme eux. Trop tard. Les personnes qui ne s’intéressaient à lui que pour sa côte ne l’intéressaient pas, à vrai dire, comme il l'avait penser précédemment, ils sont devenus ennuyeux mais Tristan n'aimait pas avoir de mauvaises relations avec qui que ce soit à moins que cela soit réellement justifiés, alors autant ne pas se les mettre à dos.

Pourtant lorsque certains jetaient un regard de dénis envers le sapin, le blond passait son bras sur l'épaule de celui-ci en s'exclamant "He's my bro, he's cool!" il aurait presque pu ajouter un "deal with it" pour bien faire comprendre que Dipper restait avec lui malgré tout et que ceux qui voulait trainer avec lui devait trainer avec son pote parce que sous aucun prétexte il ne l'aurait laisser de côté, parfois même il le défendait lorsqu'il repérait certains élèves de l'école s'en prendre à lui, peu importe si Tristan n'aimait pas les conflits, Dipper était un véritable ami et il défendrait envers et contre tout. A ce qui paraissait ça alimentait les fantasmes des filles mais bon, ça il n'y pouvait rien, il n'allait pas s'éloigner de son meilleur ami pour démentir les rumeurs, pour une fois il adopterait l'aptitude "Nevermind all that". Ainsi, la persécution du Pines se stoppa certainement pour la première fois où il allait à l'école, le cycle sans fin s'arrêtait, il pouvait enfin respirer...enfin non pas vraiment, ils avaient encore plein d'aventures à vivre. Ce n'est pas parce qu'il était intelligent et un geek qu'il devait forcement fréquenté des intellos où les seuls sujets de conversations se cantonais à des formules mathématiques complexes ou le dernier épisode de Star Trek, il appris à découvrir les gens; sportifs, punks, émos et les yankees; oui vous savez ces racailles qui rackette à la sortie des cours les plus faibles. Certains connaissaient bien Gideon et leur servait même de garde du corps! C'était des chics types finalement, non?! Si son ami Gideon avait réussis à être familier avec eux alors lui aussi le pouvait! Et puis comme ça il montrerait au magicien qu'il était digne de confiance lui aussi, qu'il pourrait lui aussi lui servir de garde du corps et le protéger comme le brun. Enfin....il n'a pas vraiment leur carrure mais eh, il va s'améliorer...? Ou peut-être pas.

Mais finalement, l'étudiant lamba n'eu aucun mal à se faire respecter des terreurs, ils arrivaient à trouver des sujets de conversations, il faut croire que c'était pratique d'être en moyen en tout, comme ça on en connaissait un minimum dans à peu près tous les sujets et puis ils avaient les même goûts musicaux bien que ceux du blond soit bien plus étendus. Bon c'est pas tout ça, mais c'est qu'il commence à avoir un petit creux.
...
.......
Là, ça commence vraiment à bien faire! POURQUOI FALLAIT-IL QUE CE FICHU SACHET SOIT COINCE! TOMBE! TOMBE! TOMBEEEE! Et il avait beau taper, secouer le distributeur, le paquet de doritos ne voulait pas tomber! Depuis combien de temps était-il là à s'enerver contre la machine?! Il avait déjà l'impression que ça faisait une éternité alors qu'il ne s'était tout au plus quelques minutes.

- I WILL COME BACK LATER AND DESTROY YOU !

Une batte de baseball maybe? Un pied de biche? On aurait dit un gosse qui fusillait du regard la machine et surtout le sachet, ce fichu sachet qui restait coincé sous son nez, il n'y avait qu'une vitre qui le séparait de lui. Raaaaah! C'était frustrant! Alors que Dipper en rajoute une couche. Dude, seriously?! Nan. "I love doritos" really? C'est ça sa "taunt", peut mieux faire. Il avait bien envie de lui rétorqué quelque chose mais se ravisa, il n'allait pas rentrer dans son jeu comme la dernière fois ou lui prouver qu'il était mauvais joueur, surtout que cela l'amusait, par contre, il ne se gênerait pas pour lui rendre la balle à son tour. Mais pour le moment, ils profitaient à fond de leurs années de lycée. Et c'est là que germa une idée. Dans l'esprit du blond? Dans l'esprit du brun? Peut-être des deux en même temps. "Let's prank someone" no, not just "someone" mais plutôt "anyone", "everyone"!  







Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 582
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 23
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 16 ans
Alignement: Loyal Neutre → Neutre Absolu
Inventaire:

Mini-aventures : No limit • PV Tristan

MessageSujet: Re: Mini-aventures : No limit • PV Tristan Sam 19 Aoû - 13:09
No limit
#Tristan
Deux flèches dans les couloirs. Acclamés par la majorité des élèves. Enfin au début... les voilà désormais poursuivis  par une masse en colère. Et les deux complices, autant dans l'amitié que dans le crime étaient hilares.

Let's prank someone. Everyone. Anyone.

Tout était partit de là. Une phrase, une idée partagée par les deux compères Il avait suffit d'un seul regard pour lancer la machine.
Les gens allaient bientôt voir Dipper et Tristan sous un tout nouvel angle.

Le blond et le bun étaient plus proches qui ne l'espéraient. Ils avaient beau jouer les calmes et les gentils, c'est le brasier de la mesquinerie qui enflammaient leurs coeurs ! Ils adoraient jouer des tours. A leurs soeur, à leurs amis si peu nombreux soient-ils. Enfin, Tristan n'avait certainement jamais osé. Mais maintenant qu'il commençait à prendre de la bouteille...

Pour la première fois. Le Pines aimait aller à l'école autre que pour étudier. Les gens ne le faisaient plus chier et il avait même pu -sans cacher un certain malaise- parler aux plus grandes racailles de l'école ! Et figurez vous qu'ils ne sont pas aussi pire qu'il le pensait. Approcher les filles restait plus dur, surtout lorsqu'elles restaient plus collées à Tristan qu'autre chose... mais, il pouvait toujours remercier son ami, il voyait les efforts qu'il faisait pour l'intégrer au mieux parmi les autres.

En classe, ce n'est plus la même. Toujours à côté, surtout lors des TP. Parfois Dipper griffonne quelques formes géométriques sur ses cahiers. Et Tristan est toujours là pour griffonner par dessus !
Alors forcément, lorsque le cours d'anglais arrive. Une matière qui ne sert à rien si vous voulez l'avis de Dipper... tout le monde sait parler anglais !! Et que cette professeur mal-aimée par les élèves parle pendant deux heures d'une voix complètement assommantes, des cours déstructurés et incompréhensible. Et qu'elle s'absente le temps d'une pause. Tristan se lève pour faire le cours à la place. De manière si animée et doué qu'en dix minutes, l'entièreté de la classe était réveillée et avait tout comprit !
Mais lorsque la prof revint et assista au spectacle. Elle leva le ton et décida de punir Tristan. Ce fut sans compter le soutien de toute la classe, Dipper en ligne de front, qui défendirent le blond. Dénigrant même celle qui osait le punir. Comme quoi Tristan était un meilleur enseignant qu'elle.

Résultat. Une prof' en PLS. Un blond porté par les autres en héro. Et une convocation chez le directeur.
Respect.
Enfin... Dipper dû attendre derrière la porte, se rongeant les ongles jusqu'au sang. Ne souhaitant pas que son bro se fasse virer.
Affaire à suivre.

[...]

A l’abri des regards, sur le lit du blond, cela faisait désormais plusieurs jours..... non, enfaite Dipper passait ses journées et ses nuits chez son meilleur ami. Ils avaient été très occupés jusque là. Mais tout aller enfin prendre une tournure plus amusante.

Dipper étala un bout de papier devant eux. Il était grand, des dizaines de noms y étaient inscrit ainsi que des idées.

▷ Rassemblons ce que nous avons à faire, il faut qu'on établisse un plan. Pour déclencher l’apocalypse en seulement trois jours.

Mystère mystère.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 302
Date d'inscription : 11/12/2016
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 17 ans
Alignement: ???
Inventaire:

Mini-aventures : No limit • PV Tristan

MessageSujet: Re: Mini-aventures : No limit • PV Tristan Mar 22 Aoû - 0:31
No limit
for us~




« You only have one life, better have fun while you can. »


Tu sais, je ne te pensais vraiment pas capable d'aller aussi loin.

Il était là, à leur parler à la récrée et lorsqu'il vu le Pines s'approcher, le voilà passer son bras autour de son épaule et le présenter au groupe de racaille.

-Les mecs, je vous ait parlé de Dipper Pines, c'est mon meilleur pote alors l'effrayez pas trop.

Le brun ne devait pas être très rassuré face à ce genre d'individus pourtant l'air agressif et sombre des individus sembla s'estomper comme si....ils laissaient un peu tomber leur masque. Certains lui serraient même la main, c'était surprenant, ce groupe était plus étrange, plus variés, oui, chacun avait son style bien à lui, il y avait autant des looks ordinaire, que dark ou punk, certains auraient pu même faire partie de la bande à Wendy.

-Pines, j'ai entendu parler de toi, toi aussi c'est dur les années lycée? Mais eh, j'ai appris que t'as compris comment te faire respecter, cool, tu gères.

Le punk à la crête forme un poing et donne un petit coup dans celui du garçon qui doit probablement se faire dessus en pensant qu'il va le mettre en morceaux malgré ces paroles. L'homme semblerait presque le leader du groupe vu sa carrure avec ses épaules carrés et surtout sa veste ornés de clous bien aiguisés, ce doit vraiment être un adversaire redoutable. Pourtant chacun s'exprime comme il lui plait, bientôt à l'entente du nom, un garçon relève la tête et tourne des yeux brillants vers le sapin.

-Dipper Pines? Le héros de Gravity Falls? C'est bien toi Tyrone3, hein? Je suis tout tes Guide to the Unexplained!

Voilà déjà le nerd au look assez ringard retirer la main du clavier de son ordinateur pour serrer celle du garçon avec grand enthousiasme. Personne ne réagissait négativement à ce qu'il disait, ici pas de "Nevermind all that", pas de "Oh mon dieu tu ne devrais pas parler de ça". Tristan lui fit signe de s'installer près d'eux, qu'il n'avait rien à craindre, d'ailleurs le groupe sembla lui faire une place, certains semblaient plus "chaleureux" que d'autres tandis que d'autres étaient plus du genre silencieux, ce fut le nerd qui stoppait toute activité en éteignant son ordinateur qui se remit à parler.

-Eh, tu dois te demander qu'est-ce qui peut bien réunir un groupe comme le notre alors qu'on vient de tout horizon, hein? Parce que j'avoue que quand j'ai été accepté ici, je me suis demandé pourquoi.
-Dude franchement, t'as ptêt pas les muscles mais t'as la cervelle, enfin je dis ça, mais franchement y a encore deux ans j'me foutais de ta gueule en te traitant de no life.
-Eh, c'est pas faux.

Voilà que l'un des autres garçon présent plutôt beau gosse et à la tenue assez fashion plaisantait avec le nerd, une scène qui semblait presque irréaliste de nos jours, chacun y apporta son grain de sel en plaisantant, c'était si....comment était-ce possible qu'un groupe si différent soit si unis, proche? Bientôt se fut à Tristan resté debout de prendre la parole en souriant visiblement ravie de voir son ami parmi ces gens, peut-être était-il content qu'à son tour il puisse lui faire découvrir tout comme lui l'avait découvert, un monde qui n'est peut-être pas ce qu'il parait être de prime abord?

-Ce sont les "rejetés de la société" si je puis dire. Enfin c'est peut-être un terme exagéré mais ils sont différent, ils ont une particularité qui fait qu'il ne rentre pas dans la case qui devrait être la leur.

Tout comme lui, tout comme Dipper, ces gens étaient mal vu, mais pas forcement parce qu'ils faisaient le mal autour d'eux, non, pas non plus parce qu'ils étaient des individus qui écoutent du rap et taguent les murs, non, ils étaient juste différent. Et rien que pour ça ils avaient été mis de côté et c'est cela qui les avaient réunis, ils se comprenaient entre personne non comprises du commun des mortels.

-Jeremy s’intéresse à tout ce qui touche le Weirdmageddon et s’intéresse aux créatures des autres dimensions, c'était trop bizarre pour ses amis qui préféraient se cantonner au série de science fiction et on ne peut pas dire que ses sujets de conversation mettent à l'aise son entourage et les gens de Gravity Falls avec la politique d'ici, tu t'en doutes.

Le nerd fit un faible sourire alors que le garçon avec qui l'avait plaisanter un peu plus tôt tapota son épaule d'un air compatissant comme les autres qui lui rendirent son sourire puis il coupa Tristan pour expliquer son cas.

-Moi c'est Brandon, je faisais partie du groupe des populaires, tu sais le genre de connard qui pense qu'à sa pomme et qui se foutent de la gueule des intellos, un jour mes potes ont découvert que j'avais des goûts de petits vieux et que c'était super ringard. C'est pour ça que j'avais rien dit justement, aimer le rose, les choses mignonnes, coudre et tout le reste, tu vois le genre? Alors c'est moi qui suit devenu le sujet de moquerie. Tu sais quoi, Pines? On dit que c'est que quand ça t’arrive à toi que tu réalises tes conneries, mais heureusement ces mecs étaient là pour me réceptionner et pour m'accepter tel que je suis.
-Après il y a Ethan, lui il est assez instable, il a été persécuté étant plus jeune alors le moindre contact physique active des zones nerveuses qui ne devraient normalement pas être active justement, cela en devient douloureux pour lui. Alors l'entendre hurler comme un sagouin lorsqu'on pose sa main simplement sur son épaule lui a valu le terme de "mongole". Je te rassure, il est aussi intelligent que les autres.
-Eh!

Le blond ria alors que l'autre garçon leva timidement la main en s'excusant de ne pas lui avoir serrer la main, c'était peut-être probablement pour ça qu'il était tout à droite du groupe sans pour autant en être trop éloigné mais de quoi ne pas frôler les autres personnes maladroitement.

-Ensuite il y a Lily, alors Lily...c'est un peu compliqué...tel que tu vois, tu lui donnerais probablement quinze ans, hein? Mentalement, elle en a une trentaine, malheureusement elle a un problème au niveau de son métabolisme. Ne me demande pas ce qu'elle fout à l'école alors qu'elle a les connaissances de nos parents, ni moi, ni même elle ne le sait. One word: Gravity Falls. En tout cas, les autres trouvent awkward de trainer avec elle, je trouve ça plutôt intéressant au contraire d'avoir un point de vue plus mature des choses. Enfin je dis ça mais ce sont les élèves qui leur ont donner une réputation gratuitement alors ils ont pris gout à être craint alors bien entendu qu'ils font un peu de vandalisme et alimente le stéréotype juste pour faire parler d'eux.
-Et on aime ça, c'est marrant.

Les présentations continuaient et chacun avait ses particularités mais tous semblaient attachants à leur manière et surtout ils acceptaient les deux zigotos parmi eux et ça, c'était plutôt incroyable vu les rumeurs qui circulaient à leur sujet.

[...]

C'est normal de griffonner dans son cahier quand on s'ennuie autant qu'en anglais, non? Bon sang, c'était une torture....alors la seule chose qui pouvait un tant soit peu le distraire était son camarade de classe à côté de lui alias son meilleur ami mais....il faisait quoi au juste? Regardez-moi ça! Il ne sait même pas dessiner correctement! C'est pourtant pas bien compliqué! Son esprit de dessinateur aguerrit se sent offenser en voyant ces traits si....biscornues! Le voilà réparer l'injustice en redessinant par-dessus les formes de Dipper non sans lui décerner un "na" catégorique au passage. A la place, il décida d'installer un Tic Tac Toe pour les occuper. Quoi? Ce sont des élèves modèles mais tout de même! Autant faire quelque chose de constructif pendant qu'elle répétait pour la centième fois la même fucking phrase mais avec un ton différent comme si le fait de rabâcher d'une manière différente allait la rendre plus compréhensive pour les moins doués? Le blond roula des yeux et plaça son X mais bientôt voilà que leur principal occupation vola en éclat lorsque la prof leur fit une remarque et les rappela ainsi à l'ordre. Le garçon soupira d'un air à la fois ennuyé et agacé puis commença donc à écrire sur des morceaux de papier qu'il repliait pour en faire des avions qu'il envoyait à travers la salle de cours mais il faut croire qu'un croisa le chemin de la mégère, à moins que cela était fait exprès? Toujours était-il que celle-ci le ramassa et déplia le papier dans le but probablement d'humilier son élève, ouvrit la bouche mais la referma aussi sec en...rougissant? Elle décerna un regard au blondinet qui lui souriait d'un air malicieux.

-Vous vous croyez amusant monsieur Smilovski? Puisque vous vous croyez plus intelligent que moi vous n'avez qu'à faire le cours à ma place pendant ma pause-café.

Cela ressemblait plus à un ordre qu'une suggestion, voilà que le garçon se faisait remarquer, mais cela avait au moins eu le mérite d'avoir tirés les élèves de leurs rêveries et mettre du piment à leur journée, you're welcome, Tristan Smilovski, at your service. Il devrait être honteux, mais il préfère surement ne pas le montrer, en tout cas, il se lève et va derrière le bureau prendre la place de l'enseignante pendant que celle-ci va prendre sa pause. A son retour, c'est l’apothéose, jamais elle n'a vu des élèves aussi motivés d'apprendre, mais son but n'était pas de mettre sous le feu des projecteurs les talents insoupçonnés de bon professeur du blond, mais plutôt de lui donner une bonne leçon; c'est un échec cuisant, au contraire, c'est elle qui en prend pour son grade. Sans plus de cérémonie, elle condamne donc notre subalterne du héros à aller dans le bureau du directeur. Outch. Ça, ça fait mal. Le garçon claque sa langue prêt à tourner les talons mais fut surpris de voir son ami se lever pour prendre sa défense. Attendez...? Vraiment? Lui? Dipper Pines? Il pensait que...tout ça prenait un tournant inédit, il le connaissait depuis un moment à présent et il ne l'aurait jamais pensé capable de se mettre en première ligne pour lui, il ne manquait plus qu'il lui sauve la vie un jour, hahahaha, not gonna happen. Pendant un instant, l'étudiant sembla pensif même lorsque le brun mit au pied du mur la prof.

Tu sais, je ne te pensais vraiment pas capable d'aller aussi loin.

Un sourire se forma pourtant bientôt sur ses lèvres, ils étaient tous là, à le soutenir, c'est qu'il y prendrait goût mais toute bonne chose à une fin et celle-ci arrivait. Malgré tout, il devait partir et c'est d'un pas solennel qu'il se mit en marche. Une bonne vingtaine de minutes plus tard, il ressortait du bureau en découvrant derrière sa porte son ami qui l'attendait. Encore une fois, il haussa les sourcils, surpris puis esquissa un sourire.

-Don't worry about me, I'm fine, I have some tricks up my sleeve~ Maybe i'll tell you if you're in trouble.

Et le voilà appuyer doucement la casquette de son collègue non sans lui lancer un léger clin d'oeil complice et poursuivre sa route vers leurs prochaines aventures.

[...]

Oh god. Dipper avait vu grand, il avait donc pris au mot leurs pensées? Tout le monde? Même leur propre famille? Leurs amis? Déclencher l'apocalypse en trois jours? Oula...il était ambitieux! Peut-être que Tristan trouvait que ce n'était pas vraiment une bonne idée mais c'était juste pour s'amuser après tout, ce n'est pas deux adolescents qui allaient semer le chaos en ville tout de même, n'est-ce pas?

-I like this plan! Let's do our best!





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 582
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 23
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 16 ans
Alignement: Loyal Neutre → Neutre Absolu
Inventaire:

Mini-aventures : No limit • PV Tristan

MessageSujet: Re: Mini-aventures : No limit • PV Tristan Jeu 24 Aoû - 12:09
No limit
#Tristan
Qu'est-ce que Tristan lui faisait faire ? Il ne se sentait pas bien. Il se sentait oppressé. Il savait son ami extraverti et particulièrement sociable malgré les apparences, mais... là. C'était un peu trop non ? Alors Dipper se muait dans le silence, une main sur son bras, la tête et les épaules baissées. Sérieusement. Lui. Au milieu du groupe de racaille de la hightschool ? Il avait entendu toutes  les rumeurs à leurs sujets. Tag, drogue, racket, bastons.

Tristan, ça ne te ressemble pas. Pourquoi m'entraîner là dedans ?! Tu sais bien que je n'aime pas ces gars-là. Il baissa les yeux. Il s'attendait à une remarque. Où même des regards si la présence de Tristan servait à ce qu'ils le tolèrent.

▷ Les mecs, je vous ait parlé de Dipper Pines, c'est mon meilleur pote alors l'effrayez pas trop.

!! Le concerné glapit. C'est déjà trop tard abruti ! Il était mort de trouille ! Vraiment. Quelle idée de faire connaissance avec ce genre de personnes ?! Ils vont profité de lui c'est sûr ! Il était tendu comme un piquet. Et même si ces regards meurtriers de racaille s'étaient estompés pour une raison inconnue, il restait sur ses gardes.
Ces gens-là sont plus imprévisibles qu'un Gremgoblin. Ses mains se faisaient encore plus moites. Oh non, et il leur serrait la main ! Qu'est-ce qu'ils allaient dire à cette sensation désagréable ?! Rien que la peur d'envisager ça le faisait suer comme un porc. Ça gouttait carrément au sol, ça trempait ses vêtements.

▷ Pines, j'ai entendu parler de toi, toi aussi c'est dur les années lycée? Mais eh, j'ai appris que t'as compris comment te faire respecter, cool, tu gères.

.......Dipper ne se faisait pas vraiment respecté. En réalité, c'était grâce à Tristan si les moqueries avaient cessé. Il lui devait beaucoup. Même s'il comptait un jour imposer le respect par sa seule présence. Well. il avait encore un long chemin faire !
C'est alors que le mec le plus 'normal' du groupe s'adressa à lui. Frêle et fragile, de grosses lunettes. No way qu'il traine avec un groupe comme ça. Il devait être la victime du groupe... le mec qui se fait abuser, racketté, qui est esclave de devoirs. Le pauvre. Il le plaint. Il n'a pas envie de terminer comme cela lui aussi.

▷ Dipper Pines? Le héros de Gravity Falls? C'est bien toi Tyrone3, hein? Je suis tout tes Guide to the Unexplained!

Woho ! Moment gênant ! Il a toujours fait ses guides dans le but qu'on le regard, mais d'avoir l'un de ses seuls internautes -oui dire que ça n'a aucun succès n'est pas un euphémisme- en vrai, c'était comment dire... étrange.
Il cligna des yeux. Bah alors... personne ne le faisait taire ? Ouuuh spooky scary conversation. C'était illégal de parler de ça ! Gravity Falls l'avait tellement déçu.
Mais ici. Pas de loi. Well... c'est les racailles donc c'est pas si étonnant que ça. Quoi que. Elle était respecté à la lettre d'habitude ?

Et il lui proposait de s'asseoir avec eux ?.......... son regard passait du groupe à Tristan. Il s'installa aussi gracieusement qu'un robot, replié sur lui même. Se faire le plus petit possible...
Son regard passa sur chaque membre, tentant de voir la moindre attitude belliqueuse. Mais la seule chose qu'il pu affirmé furent leur style plutôt... hétéroclite.
C'est vraiment bizarre de voir des gens aussi différent dans une scolarité américaine où tout ceux qui trainent ensembles sont pareilles.

▷ Eh, tu dois te demander qu'est-ce qui peut bien réunir un groupe comme le notre alors qu'on vient de tout horizon, hein? Parce que j'avoue que quand j'ai été accepté ici, je me suis demandé pourquoi.
▷ Dude franchement, t'as ptêt pas les muscles mais t'as la cervelle, enfin je dis ça, mais franchement y a encore deux ans j'me foutais de ta gueule en te traitant de no life.

▷ Eh, c'est pas faux.

??? WTF.
Il lança un regard perdu vers Tristan. Un appel à l'aide. Il voulait des explications sur ce qu'il se passe. C'est aussi weird que dans la forêt.

▷ Ce sont les "rejetés de la société" si je puis dire. Enfin c'est peut-être un terme exagéré mais ils sont différent, ils ont une particularité qui fait qu'il ne rentre pas dans la case qui devrait être la leur.

Une particularité ? Avaient-ils des genres de super-pouvoir, des enfants mutants ? Ou s'agissait-il juste d'être marginaux ne réussissant pas à s'intégrer dans le groupe. Dipper, tu rêves trop, c'est la deuxième option. Quoi que... TRUST NO ONE.
Lui aussi n'était-il pas comme ça ? Bien avant la règle du Never Mind All That, il n'a jamais réussit à se faire d'amis. Trop différent. Un poil trop timide ou nerd. Des goûts anormaux. Une confiance en soit au ras des pâquerettes et une fâcheuse attitude à mentir pour se faire valoir.

▷ Jeremy s’intéresse à tout ce qui touche le Weirdmageddon et s’intéresse aux créatures des autres dimensions, c'était trop bizarre pour ses amis qui préféraient se cantonner au série de science fiction et on ne peut pas dire que ses sujets de conversation mettent à l'aise son entourage et les gens de Gravity Falls avec la politique d'ici, tu t'en doutes.

Oh ! Ils ont les mêmes goûts lui et Tristan ! Il avait bien envie de le connaître tout à coup !
La fashion victime posa alors sa main sur l'épaule du Nerd, compatissant. Les deux se jettèrent un regards qui en dit long.... c'était......... malaisant. Il ne saurait dire pourquoi. Mais Dipper détourna le regard. Il posa le sien sur Tristan qui lui jeta le même regard qui.....

▷ Moi c'est Brandon, je faisais partie du groupe des populaires, tu sais le genre de connard qui pense qu'à sa pomme et qui se foutent de la gueule des intellos, un jour mes potes ont découvert que j'avais des goûts de petits vieux et que c'était super ringard. C'est pour ça que j'avais rien dit justement, aimer le rose, les choses mignonnes, coudre et tout le reste, tu vois le genre? Alors c'est moi qui suit devenu le sujet de moquerie. Tu sais quoi, Pines? On dit que c'est que quand ça t’arrive à toi que tu réalises tes conneries, mais heureusement ces mecs étaient là pour me réceptionner et pour m'accepter tel que je suis.
Ce type est gay. C'est sûr............ Dipper Pines, ne serais-tu pas en train de juger toi aussi sans connaître ?! Changeons de terme. Metrosexuel. Voilà. C'est mieux.
▷ Après il y a Ethan, lui il est assez instable, il a été persécuté étant plus jeune alors le moindre contact physique active des zones nerveuses qui ne devraient normalement pas être active justement, cela en devient douloureux pour lui. Alors l'entendre hurler comme un sagouin lorsqu'on pose sa main simplement sur son épaule lui a valu le terme de "mongole". Je te rassure, il est aussi intelligent que les autres.
▷ Eh!

Woaw. Il avait lui aussi entendu parler du mongole de service. Certains en avaient peur croyant qu'il était un genre de psychotique ou quoi. Dipper réalisa à quel point ça devait être dur à vivre. N'approcher personne, ne pas se faire toucher.... est-ce que c'était permanent ? Pourrait-il guérir ça un jour ? Il l'espérait pour lui. Il ne doutait pas qu'il était des plus intelligent.

▷ Ensuite il y a Lily, alors Lily...c'est un peu compliqué...tel que tu vois, tu lui donnerais probablement quinze ans, hein? Mentalement, elle en a une trentaine, malheureusement elle a un problème au niveau de son métabolisme. Ne me demande pas ce qu'elle fout à l'école alors qu'elle a les connaissances de nos parents, ni moi, ni même elle ne le sait. One word: Gravity Falls. En tout cas, les autres trouvent awkward de trainer avec elle, je trouve ça plutôt intéressant au contraire d'avoir un point de vue plus mature des choses. Oh !! Il trouvait ça intéressant lui aussi ! Non pas pour les mêmes raisons que son ami, mais il voulait savoir ce qu'il se cache derrière cette apparence troublante. Spiritisme ? Créature ? Il mourrait d'envie de sortir son journal pour griffonner des informations sur elle tel un bête de foire, mais... ils l'avaient accueillit si gentimment que ce serait impoli de sa part et puis... ça pourrait la blessée.
Elle était jolie en plus, même si le fait de savoir qu'elle avait 30 ans l'avait refroidit d'un coup d'un seul.
Enfin je dis ça mais ce sont les élèves qui leur ont donner une réputation gratuitement alors ils ont pris gout à être craint alors bien entendu qu'ils font un peu de vandalisme et alimente le stéréotype juste pour faire parler d'eux.
▷ Et on aime ça, c'est marrant.

Le brun lâcha un rire. Au fil de la discussion et sans s'en rendre compte, il s'était totalement détendu. Ces types. Il les avaient jugés trop vite sous prétexte qu'ils étaient méchants sans réellement chercher à creuser plus loin. C'est une belle leçon de vie que lui avait fait Tristan. On ne juge pas sur les apparences ni les actes. Il y a toujours des raisons et des personnalités derrières.
Mais le faits qu'ils jouent de leur réputation pour accentuer leur côté dur à cuir. C'était du génie. Son grand-oncle Stan avait dit un jour que d'être aimé c'est bien, mais être craint ça n'a pas de prix. Il était d'accord. A peu de chose près. Être aimé c'est quand même plus agréable. Mais eux, ils sont là l'un pour l'autre. Sans juger. Sans se faire des coups foireux comme les autres jeunes de leur âges.
C'est peut-être ça de vrai amis........... et Tristan voulaient qu'ils trainent avec ?
..................
Dipper Pines en compagnies des racailles de l'école. Ca sonnait faux, mais... après tout cela. Il commençait à se dire.
Pourquoi pas.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Mini-aventures : No limit • PV Tristan

MessageSujet: Re: Mini-aventures : No limit • PV Tristan
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les Mini-Aventures de deux boutonneux sur Grand Line. Vol 1.
» Mini-Aventure d'Ener !
» Mini-Aventure de Caribou !
» Les mini-quêtes/évents de Slayers Online
» 40k Mini-Tournoi 2 VS 2 :: Samedi 5 février au Grimoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Gravity Falls :: Propriété Municipale :: Highschool-