Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Messages : 290
Dollars : 6745
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 23
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

Discussion autour d'une tasse de thé. [Faith]

MessageSujet: Discussion autour d'une tasse de thé. [Faith] Lun 14 Aoû - 23:55
◄►Discussion autour d'une tasse de thé. ◄►
"



Si tu as froid,

le thé te réchauffera.

Si tu as chaud,

ça te détendra.

Si tu es dépressif,

ça te réconfortera.

Si tu es excité,

ça te calmera."

Cela faisait un certain temps qu'Ava et Faith avaient tout deux intégrés les rangs du « Three Feathers » et si la rouquine était assez bruyante pour ne pas douter de sa capacité à s'acclimater à ce travail, il n'en était pas de même pour le petit blond que l'amérindien avait prit sous son aile. Le gérant avait bien vu qu'il faisait son maximum pour satisfaire à son job mais il n'arrivait pas à savoir s'il se plaisait réellement.

C'est pourquoi il avait réussi à le trouver un jour, où il avait réussi à s'échapper d'entre deux parties de billard avec ses clients, pour l'inviter à manger un morceau avec lui. Dire qu'il avait dut y aller avec des pincettes était un doux euphémisme. C'est que son petit valet de pied était quelqu'un de très tendu et timide et il avait dut y aller doucement pour être sûr que son employé ne le prenne pas mal. Il voulait s'assurer de son bien être et le traumatiser n'allait pas du tout en ce sens.

En même temps il y avait été un peu fort lors de leur première rencontre en lui faisant carrément du rentre-dedans à la fin de ses achats. Sur le moment ça avait paru une bonne idée pour rigoler mais maintenant il s'en mordait les doigts. Qu'importe ce qu'il tentait pour paraître aimable et gentil, le petit blond s'obstinait à garder cette barrière avec ses vouvoiements. Il était d'ailleurs le seul de ses employés à le faire. Après tout, ils étaient tous plus vieux que lui.

Il lui avait donc donné rendez-vous au « Crown Stag » le jour-même après la fin de son service, vers les coups de cinq heures de l'après-midi. Le blondinet terminait un peu plus tôt que lui et ça lui permettrait de se préparer avant de le retrouver. Il avait choisi cet établissement car d'après les rumeurs, on y mangeait bien et à des prix raisonnables. On lui avait aussi dit que l'ambiance y était cosy. Ce serait parfait pour calmer l'oisillon et d'essayer de réparer les pots cassés.

Bien sûr, en bonne feignasse, il avait prit soin de déléguer une bonne partie de la paperasse à son vice-président qui avait juré de le lui faire payer plus tard. Mais il ne pouvait pas faire autrement ou il risquait d'arriver en retard au rendez-vous qu'il avait lui-même programmé. Pour les habitués de ses frasques ce serait une habitude mais il voulait vraiment faire bonne impression cette fois.

Le voilà donc filer vers sa Mustang, habillé de son costume trois pièces ouvert pour plus d'aise, et la démarrer en trombe. Toutes les cinq minutes, il ne pouvait s'empêcher de regarder l'heure inscrite sur le tableau de bord. C'est qu'il allait vraiment devenir nerveux avec toutes ces conneries.

La voiture se gara dans un crissement de pneus, en avance de quelques minutes, et le voilà qui s'installa devant l'établissement pour attendre son invité. Il espérait vraiment que ce dernier n'allait pas changer d'avis et faire demi-tour au dernier moment, il aurait vraiment l'air d'un con attendant tout seul comme ça. Mais bon, il comprendrait parfaitement.

Stressé par ce cas de figure possible, il sorti de sa poche une cigarette et commença à l'allumer. Ce joli cancer en bâtonnet. Même fait maison, et donc avec moins de saloperie et de goudron à l'intérieur, il n'en restait pas moins dangereux pour la santé. La portant à la bouche, il l'alluma et la tint d'une main tandis que l'autre attendait patiemment dans sa poche, triturant ses clés pour passer le temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 156
Dollars : 2318
Date d'inscription : 26/03/2017
Localisation : Dans un carton sur le bord du trottoir
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 91 (looks like he's 30 tho)
Alignement: Neutre, bon.
Inventaire:

Discussion autour d'une tasse de thé. [Faith]

MessageSujet: Re: Discussion autour d'une tasse de thé. [Faith] Mar 15 Aoû - 11:09

ft. Faith Søgrene

ft. Anoki Lawrence

「Discussion autour d'une tasse de thé」
Quelques semaines s’étaient écoulées depuis le décrochage de ses jobs, mais surtout de l’évènement « Jack ». Faith se sentait vide et inutile bien qu’il avait commencé à fouillé la bibliothèque municipale durant ses propres heures de travail. Les autres le félicitaient pour son discernement, persuadés qu’il effectuait d’autres rangements comme lors de ses premiers jours. Il n’était pas aussi perfectionniste ! Il n’avait pas encore reçu de nouvelles du côté de la petite Jackalope mais il était toujours à zéro, pour sa part.

Cela, combiné à sa maison qui lui paraissait désormais si fade et si grise… Il ne se sentait pas comme le plus vif des gardons, ah ça non. Pour le coup, seul ses heures au casino étaient un soulagement pour le changeur de forme. Il mettait ses problèmes de côté et enfilait son rôle de valet, qui lui allait comme un gant. Si travailler avec et pour des humains l’avait au départ fait hésité, il ne regrettait aucunement d’avoir accepté l’offre d’Anoki.

Au Three Feathers, sa relation avec ses collègues était devenue des plus amicales malgré que sa nervosité le restreigne  parfois. On ne pouvait pas changer les vieilles habitudes si vite, que voulez-vous. De plus, il soupçonnait tous les employés d'être plus jeune que lui –forcément, il ne s’attendait pas à voir de senior travailler là–, vraiment plus jeune que lui. Ça n’aidait pas vraiment.
Même l’âge indiqué sur sa préposée carte verte devait déjà les dépasser ! Qu’indiquait-elle déjà… trente-trois… peut-être trente-quatre ans. Le groupe d’amérindiens devait avoir une moyenne de vingt-cinq ans, sans doute.
Il y avait aussi cette étrange jeune femme, une rouquine qui devait avoir beaucoup de caractère, qu’il avait croisé ou aperçu au bar. En tant que valet de pied, il devait se charger de livrer quelques boissons et la saluait alors, mais il n’avait pas encore engagé la conversation avec elle hormis lors de ces brefs échanges. Faith avait un mauvais pressentiment, malgré lui. Il ne voulait pas juger les gens sur leur apparence mais il était vrai qu’il avait plus peur de la petite furie que de tous les géants réunis. Un sixième sens qu'il ne pouvait pas réprimer. Le même effet que si on lui avait crier "DANGER" avec des panneaux lumineux à chaque fois qu'il croisait son regard.

...
Il essaierait d'y remédier.

En résumé, le nouveau valet avait eu le temps de s’habituer à son nouveau métier et s’y plaisait plutôt bien, si je puis dire. Il n’avait pas pu parler plus que cela à Anoki, à qui il devait le poste, mais n’était-il pas qu’un simple employé ? Il ne voulait juste pas gêner.

If you have low self-esteem then clap your hands. CLAP CLAP.

Puis arriva l’insoupçonné. Cet « insoupçonné » était arrivé entre deux jeux de billards et l’avait convaincu de manger avec lui plus tard dans la soirée, et ce après avoir tourné autour du pot un moment. Faith avait mis le holà à sa propre timidité habituelle au bout de quelques minutes et avait rassuré le brun. Il n’était pas non plus en sucre. C’était tout de même son patron, il n’allait pas s’envoler à tire d’aile –littéralement– dès qu’il le voyait approcher.
Le blondinet avait même été ravi d'accepter l'offre. Une bonne excuse pour éviter son chez-lui le temps d'une soirée.

Un repas à cinq heures avait donc été décidé. Il avait une environ une heure voir un peu plus même pour rentrer chez lui et se préparer. Le blondinet appréciait le geste de l’amérindien. Il était retourné à sa partie de billard l’esprit tranquille.

Il ne prit même pas la peine de se changer avant de prendre le chemin du retour. Les vestiaires était toujours une épreuve pour lui et s’il pouvait les éviter ne serait-ce qu’un jour, il n’allait pas dire non. Une bonne douche chaude l’avait requinqué et il avait accueillit à bras ouverts une chemise et un pull propres avant de se rendre au restaurant que lui avait indiqué le jeune Lawrence.

Avec un GPS entre les mains, il était plus facile de ne pas se retrouver au milieu de nulle part. Dieu bénisse les nouvelles technologies. Anoki l’attendait même devant l’entrée, ce qui lui fit indéniablement sortir sa montre pour y vérifier l’heure. Il n’était pas en retard au moins…. Un Faith n’est jamais en retard. Ni en avance d’ailleurs. Il arrive précisément à l’heure prévue ! Oui monsieur ! En quelques enjambées qui ressemblaient plus à un petit trot, le danois se retrouvait en face de lui. Un sourire discret germa sur ses lèvres alors qu’il lui adressait un petit signe de tête.

Je ne vous ai pas trop fait attendre ?

L’amérindien fumait en jouant avec son porte-clefs. Tiens ? Il ne l’avait jamais vu fumer auparavant.
Le blondinet rangea l’information dans un coin de sa mémoire.
Amasser les détails du quotidien des gens les plus futiles, voilà une occupation qui promettait de ne jamais se tarir. Il le faisait malgré lui depuis trop longtemps pour s'en soucier.

Sans pouvoir s’en empêcher, sa tête se pencha sur le côté pour observer l’intérieur du restaurant avec un sentiment d’appréhension. La curiosité le piquait. Vilaine curiosité.
Le polymorphe n’avait jamais essayé cette brasserie auparavant et n’en avait pas non plus entendu parler. Il était donc en terre neutre et cela lui plaisait énormément. Les orbes azurs se reportèrent vite sur son interlocuteur. C’était lui qui l’avait invité, tout de même, il n’allait pas l’ignorer.  

Merci pour l’invitation ! …S-shall we go in, then ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 290
Dollars : 6745
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 23
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

Discussion autour d'une tasse de thé. [Faith]

MessageSujet: Re: Discussion autour d'une tasse de thé. [Faith] Mar 15 Aoû - 14:50
◄►Discussion autour d'une tasse de thé. ◄►
"



Si tu as froid,

le thé te réchauffera.

Si tu as chaud,

ça te détendra.

Si tu es dépressif,

ça te réconfortera.

Si tu es excité,

ça te calmera."

Tel un certain magicien gris, voilà le petit blond pile à l'eau. La ponctualité, une qualité qui se faisait de plus en plus rare ces temps-ci. Il en apprécia que plus son employé et le rassura grandement : au moins il n'avait pas décidé de faire demi-tour.

« - Non pas du tout, tu es à l'heure, c'est parfait Faith. »

Il lui offrit un sourire avant d'écraser la cigarette à moitié consommée contre le cendrier prévu à cet effet. Pas la peine de le faire attendre plus que de raison, il préférait sacrifier sa clope plutôt que de laisser Faith dans le froid, sauvant sans le savoir quelques minutes de sa vie. Pendant ce temps, le valet de pied examina les lieux et paru perplexe.

Tu perds des points Anoki. Tu perds des points là.

Toutefois, son employé le remercia pour l'invitation et lui demanda s'ils pouvaient rentrer. Ne se laissant pas perturber pour si peu, il acquiesça de la tête et ouvrit la porte pour laisser entrer le blond. Une main derrière le dos, l'autre tenant la porte, il permit à son invité d'entrer et le suivi docilement.

L'air chaud de la brasserie était un contraste bienvenu sur sa peau refroidie et les embruns lui mettaient l'eau à la bouche. Peut-être qu'il se laisserait tenté par plusieurs plats pour satisfaire sa gourmandise. Examinant les lieux, il choisi une table un peu à l'écart pour permettre un peu plus de tranquillité.

Il tira la chaise par le dossier et d'un mouvement de poignet, invita son employé à s'y asseoir. Une fois ceci fait, il prit à son tour place et attrapa le menu laissé sur la table.

« - Prends ce que tu veux, c'est moi qui régale. » 

Il lui offrit un clin d’œil avant de se concentrer sur les plats proposés. Comparé au petit blond, l'amérindien était détendu sur sa chaise et se permettait de temps à autre quelques regards en coin pour examiner les têtes présentes. Une jambe croisée sur l'autre, le veston posé sur le dossier de sa chaise et une main retenant sa tête tandis que l'autre jouait avec le papier plastifié. Pas de connaissances, tant mieux. Comme ceci, il aurait tout le loisir de se concentrer sur son invité. D'ailleurs, il n'attendit pas pour prendre connaissance de ses ressentis sans pour autant quitter le menu qui avait capté son attention de nouveau.

« - Alors comment ça se passe au casino ? Tu t'en sors ? Ce n'est pas difficile de concilier tes deux jobs ? »

Il reposa sa carte et le fixait de son regard ambre, le noyant dans le gris acier de son valet de pied. Il attendit patiemment d'une part les réponses et de l'autre la venue d'un ou une serveur/se pour prendre leur commande. Cette fois, il ferait son possible pour rattraper ses frasques précédentes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 156
Dollars : 2318
Date d'inscription : 26/03/2017
Localisation : Dans un carton sur le bord du trottoir
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 91 (looks like he's 30 tho)
Alignement: Neutre, bon.
Inventaire:

Discussion autour d'une tasse de thé. [Faith]

MessageSujet: Re: Discussion autour d'une tasse de thé. [Faith] Mar 15 Aoû - 18:58

ft. Faith Søgrene

ft. Anoki Lawrence

「Discussion autour d'une tasse de thé」
Le restaurant plut tout de suite au plus vieux des deux dès qu’ils eurent mis les pieds à l’intérieur. Et il ne pensait pas cela à cause de la température idéale intérieure qui contrastait avec le vent frais de novembre ! Pas uniquement pour cela, pas exactement. Il y avait cette atmosphère tranquille et chaleureuse qui se dégageait de la grande salle. Le blondinet comprenait pourquoi l'amérindien l'avait choisi. L’établissement était d’ailleurs déjà bien rempli malgré l’heure et le changelin pouvait supposer que la clientèle irait crescendo dans la soirée. Geh. Il reconnut une ou deux personnes qui passaient parfois à la bibliothèque en début de journée et les salua brièvement.
Était-ce un restaurant bien côté ? Cela ne l’étonnerait pas, venant de la part d’Anoki. Il était trop généreux pour son propre bien…

L’amérindien leur trouva une table à l’écart et deux menus que le blondinet attrapa timidement après s’être assis sur le siège si poliment offert. Anoki proposait de payer et… Il est vrai qu’il n’avait pas encore songé à la question de l’argent… Le grand brun avait-il déjà tout calculé ? Il allait beaucoup trop vite pour le pauvre danois ! Trop généreux, je vous dis.

Si cela ne vous…

Au diable le vouvoiement.
Ne te dérange pas… se rattrapa t-il assez lamentablement.

Le polymorphe avait remarqué que cela ne plaisait pas à son employeur. Bien que ses raisons de continuer à l’appeler ainsi soient essentiellement dues à son éducation et leur poste respectif, il pouvait bien se relâcher un peu lorsqu’ils étaient en privé. Anyway.
Le blondinet ne se sentait pas digne de toute cette attention et il préféra fourrer son nez dans le menu avant que ses  joues ne prennent une affreuse teinte cramoisie.

Maintenant qu’il était penché sur ce dernier, il réalisait qu’il reviendrait sans doute ici. Les plats proposés avaient tous l’air plus bons les uns que les autres. S’il devait se fier aux effluves qui s’échappaient des cuisines, il ne doutait pas d’y être rapidement accro.
Du calme Faith, tu n’es pas venu pour te bâfrer.

D’abord figé sur sa chaise, il s’était ensuite relativement détendu et s’était laissé aller contre le dossier du siège pour lire plus attentivement les divers intitulés tout en triturant les bordures du carton plastifié. Soupire intérieur. Il n’arrivait pas à se décider, et le prix n’était pas le problème. Les menus n’étaient pas aussi chers qu’il le pensait malgré les larges quantités.
La viande rouge semblait le meilleur choix pour le moment. Mais entre x et x plats, il n’allait pas réussir à trancher si facilement.

Comment faire un choix précis lorsque tout s’offrait à lui ? En proie à un immense dilemme, il reposa la carte devant lui pour observer son compagnon.

Qu’est-ce que tu penses prendre ?

Nooon, il n’avait pas l’air désespéré. Pas le moins du monde. Extrêmement embarrassé, mais désespéré ? Naaah.

Je n’arrive pas vraiment à me décider…

La question du jeune homme eut au moins l’effet de détourner son attention du choix cornélien qu’il devait faire.
Son travail ? Tout allait sur des roulettes jusque là et il était comme un poisson dans l’eau. Du bibliothécaire au valet, il n’y avait qu’un pas pour lui… Il avait déjà enfilé tant de rôles que ça en devenait presque…l-Simple. Même s’il devait se montrer bien plus social dans le casino que dans son rôle de documentaliste. Son cœur avait arrêté de battre à cent à l’heure dès qu’un humain approchait. Et c’était bien mieux comme ça lorsque l’on voyait les foules qui se concentraient autour des tables de jeu !

Tout se passe bien ! Les autres essaient de m’intégrer à l’équipe, je leur en suis reconnaissant. Et vo-.. toi ? Tu es encore étudiant et pourtant tu arrives à gérer en même temps les affaires familiales, je ne sais pas comment tu fais.

Ils avaient toute la soirée pour discuter, alors autant de pas se contenter de répondre aux questions du brun. Lui aussi voulait en apprendre un peu plus sur son cher patron.

L’arrivée d’une serveuse quelques minutes plus tard coupa court à leur discussion.

Ces messieurs ont fait leur choix ?

Faith reporta avec hâte son regard sur le menu mais préféra entendre le brun commencer. C’était lui qui l’avait emmené là, à lui de mener la dance ~

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 290
Dollars : 6745
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 23
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

Discussion autour d'une tasse de thé. [Faith]

MessageSujet: Re: Discussion autour d'une tasse de thé. [Faith] Mar 15 Aoû - 22:27
◄►Discussion autour d'une tasse de thé. ◄►
"



Si tu as froid,

le thé te réchauffera.

Si tu as chaud,

ça te détendra.

Si tu es dépressif,

ça te réconfortera.

Si tu es excité,

ça te calmera."

Si de prime abord Anoki pensa avoir fait un mauvais choix, une fois installés dans la brasserie aux couleurs françaises, il s'en trouva que son employé apprécia l'endroit. Au moins il savait où le réinviter la prochaine fois. L'amérindien pouvait se tromper mais il trouvait que le plus vieux était devenu moins tendu, le voilà même qu'il commença à lui parler en le vouvoyant puis en se reprenant et en le tutoyant. La surprise le prenant, il ne put empêcher ses yeux de s'écarquiller puis de finalement se reprendre et offrir un faible sourire reconnaissant.

« - Pas le moins du monde. »

La réponse pouvait autant s'appliquer au fait que cela ne le dérangeait pas de payer pour lui, après tout il l'avait invité, et ça ne le dérangeait pas non plus qu'il le tutoie. C'était tout à fait le contraire. Après cet échange, l'oisillon se cacha derrière sa brochure. Voulait-il lui dissimuler ces rougeurs ? Quel dommage. Mais pour ne pas l’embarrasser, il préféra ne rien dire : il était ici pour se faire pardonner par pour le traumatiser un peu plus.

C'est pourquoi il resta sage tout du long et attendit que le blond vienne à lui. C'est ce qui se déroula : le voilà lui demander son choix. Faisant mine de regarder une nouvelle fois le menu et de chercher quelques instants, il fini par lui répondre.

« - La ratatouille n'a pas l'air mauvaise mais je pense plutôt me laisser tenter par du turbot en papillotes au champagne. »

Le plat sortait de l'ordinaire et était assez frenchy pour attirer son attention. Mais commander le repas à cette heure était un peu prématuré à son goût. Après tout il n'était que cinq heures de l'après-midi. Un sourire complice gagna ses lèvres alors qu'il tournait la carte des menus et tapotait de son doigt son option.

« - Mais je trouve que c'est un peu tôt pour manger alors je te propose ceci dans un premier temps : apparemment il y a une happy hour alors autant en profiter ? »

Il lui offrit un sourire complice et l'écouta répondre à sa question. Alors comme ça il se faisait à sa nouvelle vie, il en était ravi. Son interlocuteur lui apprit même que ses autres employés faisaient leur possible pour l'aider et le mettre à l'aise. Il ne s'attendait pas moins d'eux. En parlant de se mettre à l'aise, il semblerait bien que le blondinet trouve ses marques car le voilà entamer une conversation de lui-même.

« - J'avoue qu'il y a des coups durs de temps en temps mais je peux compter sur mon entourage pour m'aider lorsque je m’essouffle. Vous savoir heureux est ce qui me permet de tenir et puis... une fois mon diplôme en poche je pense me concentrer uniquement sur le casino. Je pourrais ainsi jouer les patrons tyrans à temps plein. »

Il ponctua sa phrase par un léger rire. Jusque là il n'avait pas vraiment fait mine d'abuser de ses pouvoirs sur ses employés, c'était plutôt le contraire. Il se mêlait même à la foule pour leur apporter un petit coup de pouce de temps en temps. C'était d'ailleurs pour cela qu'il passait une bonne partie de la nuit au billard à affronter les clients. Il y passait assez de temps pour être un redoutable adversaire mais il trouvait toujours assez de coqs pour se faire pigeonner de ses doigts habiles.  

« - Tu te souviens de la première loi du règlement ? Interdiction d'entrer dans le bureau sans autorisation du gérant ou du vice-président. C'est en fait ce qui me permets de pouvoir un peu me reposer entre le boulot et les études, de pouvoir aussi réviser un peu même si je dois avouer que ces derniers temps mes notes ont franchement chuté. Peut-être que je devrais faire appel à un professeur particulier. »

Faire appel à un parfait inconnu pour lui donner des leçons ne l'enchantait guère. Il réfléchit quelques instants, se mordillant la lèvre inférieure avant de se lancer à l'eau.

« - Tu travailles dans une bibliothèque il me semble ? Connaîtrais-tu quelqu'un qui puisse serait assez patient pour m'aider ? »

Tout était bon pour satisfaire aux exigences de sa sœur et elle avait décrété qu'elle voulait qu'il obtienne son diplôme avant de se lancer complètement dans son casino. Même si l'établissement n'avait jamais vu son chiffre d'affaire baisser, elle préférait le savoir avec un bouée de secours s'il devait à s'effondrer. L'amérindien attendit la réponse mais à la place il obtint une serveuse qui vint prendre leur commande.

Il lui offrit un de ses sourires charmeurs et lui répondit d'un ton courtois. Pour une fois que ses compétences de gérant de casino pouvaient être utiles en dehors, il n'allait pas s'en priver.

« - Nous allons commencer avec des mises en bouche, Faith est-ce que tu prends un cocktail avec ? Une tequila pour ma part. »

Il la laissa prendre note et la remercia une fois parti pour finir par retourner toute son attention sur son invité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 156
Dollars : 2318
Date d'inscription : 26/03/2017
Localisation : Dans un carton sur le bord du trottoir
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 91 (looks like he's 30 tho)
Alignement: Neutre, bon.
Inventaire:

Discussion autour d'une tasse de thé. [Faith]

MessageSujet: Re: Discussion autour d'une tasse de thé. [Faith] Mer 16 Aoû - 0:26

ft. Faith Søgrene

ft. Anoki Lawrence

「Discussion autour d'une tasse de thé」
Le poisson avait donc attiré l’attention de l’amérindien. C’est vrai que Faith l’avait laissé de côté pour se consacrer aux plats de viandes. Il n’avait pas vraiment regardé les autres plats. Du tout. Voilà que le blond lorgnait désormais sur la lotte à l’armoricaine. Après tout, c’était léger et un peu plus raffiné qu’une pièce de viande quelconque. Il était encore tôt, même pour le changeforme qui avait pour habitude de ne pas traîner pour le dîner.
Mais son interlocuteur apporta une alternative. L’happy hour ? Oui, il savait ce que c’était. C’était un "concept" qu’il avait découvert lorsqu’il avait quitté le cocon familial pour ses études… Et oui, il avait été étudiant lui aussi. Pas aussi folâtre que ceux de nos jours, bien heureusement. Ces premiers pas dans le monde humain... Il en avait de bons souvenirs, comme de mauvais. Mais il était grand à présent. Et il était avec son supérieur. Deux adultes raisonnables, pas vrai ? Il hocha la tête en essayant de se convaincre mentalement que c'était une...

Excellente idée !

S’il était un grand buveur de thé et d'infusions en tout genre, l’alcool ne le dérangeait pas non plus. A quantité modérée. Son métabolisme ne lui permettait malheureusement pas d’ingérer plus d’alcool qu’un humain lambda. Sadly.
Ce n’est pas comme s’il adorait boire comme un trou, non. Pas son genre. Mais il se sentait d’humeur maussade ces derniers temps et comptait bien profiter de sa fin de semaine !
Il revint donc sur le menu, mais pas pour la même chose cette fois.


Anoki admettait donc mener une vie dure. Ça l’était aussi de son point de vue. Devoir jongler entre un Casino et les examens pour acquérir un quelconque diplôme… Il en était lui-même témoin lorsqu’il le surprenait à travailler en tant que croupier ou valet, lui aussi. Tous ceux connaissant l’amérindien pouvait dire qu’il était dévoué à son entreprise, quitte à s’en brûler les doigts un jour. Prisonnier de sa cage dorée.
Faith voulait se croire libre comme l’air mais portait son propre fardeau, après tout. Même le temps alourdissait sa charge, mais ce n’est pas maintenant qu’il s’écroulerait. Elle le lui avait dit, il avait encore tellement de choses à vivre. Elle ne s’était jamais trompé jusque là.

La dernière phrase du basané dite sur un ton plus enjoué l’amena à rejoindre son rire. En quelques minutes à peine, le changelin habituellement méfiant avait totalement baissé sa garde alors qu’il était en territoire inconnu. Peut-être parce qu’il était avec Anoki. Il savait qu’il était quelqu’un de serviable et d’ouvert. Même s’il n’était pas toujours tout à fait honnête…

Ce n’était pas évident de gérer le décès de ses parents, sa famille, les études et le boulot en même temps. Il se demandait même comment il pouvait bien joindre les deux bouts sans se tuer à la tâche. Des cours particuliers n’étaient pas une mauvaise idée, s’il voulait rattraper ses heures perdues au casino.

Quand est-ce que se déroule ces examens ?


Un tuteur de confiance ? Le blond y réfléchit un instant. Il ne connaissait déjà pas grand monde, alors quelqu’un à qui il pourrait demander un tel service ? Les gens d’ici n’étaient pas tous très… brillants. Il fallait en juger par les nombreuses créatures surnaturelles qui vivaient tranquillement leur vie grâce à l’ignorance commune. Lui-même était un peu aidé par cela, bien qu’il n’avait jamais été exposé à une menace quelconque. Le danois en pleine introspection appuya son menton sur son poing.

La serveuse était malheureusement arrivée pour les interrompre un temps et ils durent passer commande. Un apéritif alors, n’est-ce pas ? Anoki commanda une tequila puis se tourna vers lui pour la suite. Essayer les étranges cocktails le tentait mais il préférait commencer avec un base sûre. Et par base sûre, il sous-entendait bière.

U-une pression ?

Comment est-ce que l’amérindien réussissait à garder son calme aussi bien ? Le blondinet jeta un regard en coin au brun alors qu’il s’adressait à l’employée. I'm an adult damn it.

La jeune femme rangea son bloque note et s’en alla aussi rapidement qu’elle était venue. Ils pouvaient donc reprendre leur conversation. Le norrois afficha une mine peinée.

I-I’m sorry, I don’t think I know anyone who could help you with your studies… Did you asked Apocrypha about it ? Vous êtes amis, n’est-ce pas ? Si vous passez le même genre d’épreuves, peut-être que…

Il comprendrait s’il ne voulait pas pousser la jeune femme à l’aider dans ses études. Le métamorphe se doutait que s’ils n’étaient pas aussi proches qu’ils le pensaient, le brun courrait sans doute à sa perte mais…Cela valait la peine d’essayer au moins. La jeune vampire devait bien avoir quelques tours dans sa manche, on parlait d’une race immortelle d’aristo après tout. A cette pensée, le sourire lui revint très vite avant qu’une expression embarrassée ne refasse surface, comme s’il avait été pris sur le fait.

Il ne voulait pas se faire botter le cul par une chauve souris télépathe qui passerait dans le coin.

Well, I could help you though if it doesn’t bother you…But i’m not good with everything so I might just slow you down, actually.

D’accord, il était sans doute une grosse source de savoir à lui tout seul, mais une source un peu polluée tout de même. L’étiquette d’antan, les recettes familiales ou les histoires et les contes qu’il avait amassés toute sa vie ne serviraient à rien à l’amérindien. Et si sa culture littéraire était vaste, il ne pouvait pas en dire autant de la plupart des sciences ou de l’économie mondiale. Il avait déjà servi de professeur particulier, mais le cas était différent ainsi que l'époque et les conditions dans lesquelles il vivait alors.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 290
Dollars : 6745
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 23
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

Discussion autour d'une tasse de thé. [Faith]

MessageSujet: Re: Discussion autour d'une tasse de thé. [Faith] Mer 16 Aoû - 2:37
◄►Discussion autour d'une tasse de thé. ◄►
"



Si tu as froid,

le thé te réchauffera.

Si tu as chaud,

ça te détendra.

Si tu es dépressif,

ça te réconfortera.

Si tu es excité,

ça te calmera."

Il se demandait vraiment ce qu'étaient que les mises en bouche, d'après la carte cela semblait être un assortiment d'apéritifs mais comme c'était français, il ne savait vraiment pas à quoi s’attendre. De toute façon, ce soir ils étaient venus pour découvrir de nouveaux saveurs et de nouveaux plats. Il s'en remettrait au chef pour les y aider. Cela faisait cinq ans que l'établissement existait et les retours glorifiaient sa cuisine, il n'avait donc pas d'inquiétude à avoir sur ce point.

La serveuse s'en alla avec leurs commandes tandis qu'il se rassurait sur le tournant de cette soirée. Faith avait réussi à rire de sa remarque, c'était une énorme victoire pour l'amérindien. Enfin il se détendait un peu et profitait de la soirée. La conversation pouvait donc reprendre tranquillement.

« - Ils se dérouleront au printemps prochain. »

Par contre à l'énonciation d'Apocrypha, l'étudiant se gratta la tête. Ils étaient certes amis mais ils n'avaient pas le même niveau d'étude. Pour lui, elle n'avait que le niveau d'une Senior et n'allait malheureusement pas pouvoir l'aider.

« - Elle n'est encore qu'à l'Hightschool... Je suis à l'University. Malheureusement, nos chemins se sont séparé quand elle a redoublé. De plus, je ne veux pas l'obliger à me donner des cours quand elle a déjà les siens à suivre. À ce niveau, ça serait plus à moi de lui en donner. »

Sa meilleure amie avait déjà une tonne d'emmerdes sans qu'il ne se sente le besoin de lui en rajouter une couche. La mine du jeune homme s'assombrit quelques instants alors qu'il pensait ne pas pouvoir sortir de sa situation, jusqu'à ce que l’aîné ne reprenne la parole et lui propose une alternative. Alors un nouvel éclat brilla au fond de ses yeux fatigué et son regard se fit plus intéressé. Son sourire réapparu et, attrapant la main de son invité, il lui répondit.

« - Je serais plus qu'heureux de t'avoir comme professeur particulier. »

Il faisait assez confiance à l'homme pour lui laisser carte blanche et avec son job à la bibliothèque, s'il avait des doutes il pourrait toujours l'orienter vers des livres. Le moment de joie passé, il lui rendit sa main et les utilisa pour soutenir sa tête. Même si le blond ne croyait pas en ses compétences, ce n'était pas le cas du brun. Il fallait vraiment qu'il le secoue pour qu'il prenne un peu confiance en lui, il avait déjà relevé ce détail lors de leur entretien au « Three Feathers ».

Il avait l'impression d'être en face d'un grand-père bien campé sur ses positions. Il l'imaginait très bien le soir au coin du feu, sur son rocking-chair avec une couverture sur les jambes en train de lire un livre tout en buvant une tasse de thé. Un vieux en somme. Mais Faith était encore un trentenaire séduisant et dans la force de l'âge, du moins le pensait-il, il faudrait vraiment le secouer un bon coup.

« - D'ailleurs tu travailles à la bibliothèque municipale et lors de notre entretien, j'ai bien vu l'intérêt que tu avais porté pour mes livres. Est-ce que tu ne serais pas un féru de lecture par hasard. »

Un léger rire s'échappa d'entre ses lèvres à la fin de sa phrase. Il était vraiment intéressé par le fait de connaître le blond. S'ils avaient des points communs et des centres d'intérêts concordants, il pourrait briser cette coquille dans laquelle il c'était enfermé pour lui permettre de prendre son envol. Chacun aidait l'autre comme il le pouvait.

La serveuse arrive de nouveau et déposa le plat d'apéritifs au milieu de leur table ainsi que les boissons commandées par le duo d'hommes. Ce faisant, le shoshone se redressa et la congédia poliment.

« - Je crois qu'on va pouvoir commencer. À la tienne Faith. »

Il leva son verre en direction de son invité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 156
Dollars : 2318
Date d'inscription : 26/03/2017
Localisation : Dans un carton sur le bord du trottoir
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 91 (looks like he's 30 tho)
Alignement: Neutre, bon.
Inventaire:

Discussion autour d'une tasse de thé. [Faith]

MessageSujet: Re: Discussion autour d'une tasse de thé. [Faith] Mer 16 Aoû - 11:25

ft. Faith Søgrene

ft. Anoki Lawrence

「Discussion autour d'une tasse de thé」
Le printemps. Anoki avait donc encore cinq ou six mois avant d’en finir avec ces examens. Quant à Apocrypha… La remarque le fit tiquer un instant avant qu’il ne tapote nerveusement la table de son index. Zut. Il avait oublié ce détail. Même ladite vampire le lui avait dit pourtant. Elle était toujours au lycée, et par conséquent, il était plutôt illogique qu’ils révisent les mêmes sujets.
Enfin, cela était pardonnable lorsqu’on voyait la jeune femme. Plus mature et plus posée –du moins en temps normal, cette fois à la fête foraine ne comptait dieu merci pas– que les gens supposés du même âge. Le fait qu’elle est préférée rester à l’High School ne la regardait qu’elle, mais Faith ne remettrait pas ses compétences en question.

L’expression sombre du brun l’inquiétait. S’il cherchait bien, il était sûr qu’il trouverait la personne parfaite pour l’aider et il pourrait toujours se référer à différentes personnes dans le cas contraire. Pourtant, les traits maussades furent troqués par d’autres plus gais quand il mentionna la possibilité d’être son professeur particulier. Ses mains furent ravirent par celles bien plus larges de l’amérindien alors qu’il ne savait plus quoi répondre. Maintenir un visage composé était impossible dans cette situation. C’était flatteur aussi ! Ne lui en voulez-pas de prendre un compliment pour ce qu’il est !...

L-le plaisir serait pour moi !

Si on le considérait vieux pour son âge, c’était bien parce que ceux qui le définissaient ainsi n’était que des humains. Lui n’était qu’un jeune adulte, au fond, qui avait vécu exilé de presque tout durant une trop longue période de sa vie. Ces occupations laissaient à désirer pour certains, mais il se complaisait dans son quotidien banal et tranquille, qu’on l’y laisse.
Les moments de paix ne durait jamais et c’est bien pour ça qu’il les chérissait autant. Amener son grain de chaos ne le tentait pas plus que cela puisque d’autres tâcheraient de trouver pire.

Il posa sa main libre sur ses cuisses et se réjouit de l’intérêt soudain du brun pour ces hobbies. Il gloussa à l’emploi du mot « féru ». La lecture ? S’il aimait cela ? Il idolâtrait la lecture. Pour le coup, Anoki avait vu juste, pas que Faith est été très discret à ce sujet. Bien que son emploi à la bibliothèque municipale puisse être vu comme un besoin monétaire, il n’en était rien.
Ses arguments concernant son attachement à ces feuilles de papier reliées étaient… Divers. Il pouvait être pris pour un sage autant qu’un enfant lorsqu’il tentait d’expliquer le pourquoi du comment.

On peut dire cela comme ça. La bibliothèque était d’un moyen d’en découvrir plus sur la ville autant que sur les mythes qui l’entourent… J’ai moi-même une quantité importante de bouquins chez moi qui faisait hurler ma mère de désespoir. J’ai réussi à déménager avant que tout ne finisse brûler…ajouta t-il d’un ton plaisantin.

Sa mère n’aurait jamais fait ça, elle avait un minimum de respect pour le savoir contenu dans tous les tomes et manuscrits qu’il oubliait parfois là où il ne le fallait pas. Ce n’était pas l’envie qui lui manquait lorsqu’elle se prenait le petit orteil dans un épais volume mais… Au moins avait-il échappé à cela. La colère d’une maman dragon n’avait rien d’équivalent à celle d’une maman Drake. Qui sait ce qu’elle aurait pu faire à ses précieux ouvrages ? Ce n’était pas sa faute s’il était tête en l’air et posait parfois une encyclopédie au milieu du salon sur le tapis, devant la cheminée – l’un de ses coins de lectures favoris. Enfin…

Les boissons arrivèrent à point nommé et il put saisir son verre tout frais. Le sourire sur ses lèvres n’avait pas déguerpi lorsqu’il leva son verre en chœur avec Anoki.

Santé !

L’alcool doré glissa dans sa gorge en laissant une traînée brûlante sur son sillage.  Il reposa le breuvage sur la table pour se désintéresser à son employeur.

Et toi ? C’est un nombre de livres impressionnants que j’ai vu dans ton bureau. Est-ce que…

Est-ce qu’ils appartenaient à ses parents … ? Il avait failli se frapper pour se retenir de poser la question.
Pas sûr que cela soit le bon sujet à amener. Pas de suite. Cela ne le gênait pas pour sa part, mais il était plus inquiet pour Anoki. Il n'était pas psychologue et c'était bien dommage.

Il ne s’agit que du haut de l’ice-berg ou bien cela se cantonne au bureau ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 290
Dollars : 6745
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 23
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

Discussion autour d'une tasse de thé. [Faith]

MessageSujet: Re: Discussion autour d'une tasse de thé. [Faith] Mer 16 Aoû - 18:35
◄►Discussion autour d'une tasse de thé. ◄►
"



Si tu as froid,

le thé te réchauffera.

Si tu as chaud,

ça te détendra.

Si tu es dépressif,

ça te réconfortera.

Si tu es excité,

ça te calmera."

Les verres levés rencontrèrent bien vite les lèvres avides de goûter aux vertus entêtantes de l'alcool, laissant en suspens la conversation qui avait réussi à démarrer. Voilà même que l'oisillon se permit une remarque sur un ton humoristique. Le shoshone reposa son verre, compte tenu de sa capacité à mal supporter l'alcool et à ne plus se retenir une fois en état d'ébriété, il jouerait la carte Happy Hour sur la nourriture plutôt que les boissons, ou alors se laisserait-il tenté par un cocktail non alcoolisé. De plus, il ne pouvait pas se permettre de trop picoler car il était tout de même conducteur ; avoir vu un arbre de très/trop près une fois lui avait suffit.

En tout cas, il avait vu juste quand à la passion de Faith pour les ouvrages. C'était une bonne chose et au moins maintenant il savait ce qu'il pourrait lui offrir. Il rit de bon cœur avec son employé avant de picorer dans plateau d'amuse-bouches, au moins ainsi il allait être fixé sur la qualité de la cuisine française. Mini-quiche lorraine hein ? Pas dégueulasse cette merde. Il s'endormirait moins con ce soir. Terminant sa bouché, il répondit à la question de Faith même si le fait qu'il se soit rattrapé l'interloqua. Pour ne pas le gêner, il préféra faire comme s'il n'avait rien remarqué.

« - Non, je ne sais pas si ça va te rassurer mais j'en ai une quantité tout aussi importante chez moi. Ce qui est assez drôle compte tenu que je détestais lire étant plus jeune. C'est ma grand-mère qui m'a donner cette passion en m'offrant un grimoire dans lequel elle répertoriait les légendes amérindiennes et nous faisait croire qu'elles étaient réelles. Je te le montrerais un jour si tu veux. »

Ce vieil ouvrage, jamais il ne pourrait s'en séparer. Il était à l'origine de bon nombres d'heures passées à s'amuser dans les bois avec sa petite sœur et ses amis, à traquer les créatures surnaturelles qui y étaient dessinées. Combien de temps il avait perdu à chercher désespérément kachinas, delgeeths, mapinguaris et autres êtres imaginaires mais au moins cela lui avait permit de se créer de nombreux et merveilleux souvenirs.

Mais malgré le temps qui passa et les nombreuses tentatives de son père pour lui faire arrêter de croire aux légendes, cette passion était restée et même à ce jour il aime à récupérer bon nombre de livres dédiés aux mythes et légendes de tous horizons.

« - Je ne suis pas vraiment fans de grande littérature, j'avoue qu'au bout de deux lignes je pique du nez, C'est pourquoi je me cantonne aux mythes et légendes. Tout ce qui traite de l’irréel et de l'inexpliqué. Mais je possède aussi un exemplaire du dictionnaire en plusieurs tomes, cette vieille relique est un souvenir de mon père, lui était plus terre à terre et préférait les sciences à la magie. Cela a provoqué bon nombre de rixes entre lui et moi. »

Aucune émotion ne se dégageait du ton de l'amérindien. Ni joie ni tristesse, il discutait de ce sujet comme il aurait put discuter du temps. Ça ne le touchait pas.

Ça ne le touchait plus.


Après tout, ce vieux con était mort il y avait au moins cinq ans, de l'eau était passé sous le pont. Il avait grandit et s'y était fait. De plus, le grand gaillard était solide. D'un ton espiègle il ponctua.

« - À croire que nos livres ont fait le malheur de nos parents. »

Cette fois, il jeta son dévolu sur un mini vol au vent. Ah ! Il y avait des fruits de mer dedans. Drôle de surprise mais pas désagréable.

« - Qu'as-tu alors découverts sur notre bonne vieille ville de Gravity Falls ? Est-ce que tu as découvert des mythes intéressants dessus ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 156
Dollars : 2318
Date d'inscription : 26/03/2017
Localisation : Dans un carton sur le bord du trottoir
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 91 (looks like he's 30 tho)
Alignement: Neutre, bon.
Inventaire:

Discussion autour d'une tasse de thé. [Faith]

MessageSujet: Re: Discussion autour d'une tasse de thé. [Faith] Jeu 17 Aoû - 13:08

ft. Faith Søgrene

ft. Anoki Lawrence

「Discussion autour d'une tasse de thé」
Le plateau de petits fours qui avait été apporté avec les boissons était richement garni. Un ou deux feuilletés ouvriraient son appétit, mais il ne fallait pas qu’il en abuse non plus ! Alors que son interlocuteur décidait d’ouvrir le bal par une sorte de mini-tartelette –de la quiche peut-être ?– le blond goûta un canapé crevette et radis noir. Ce n’était pas particulièrement mauvais, mais pas particulièrement bon non plus. C’était un simple canapé à vrai dire. Hm… Il s’était peut-être attendu à quelque chose de trop extraordinaire pour être étonné. Vilaines manières.  Il aurait peut-être plus de chance avec les vols au vent. Il retenterait plus tard.


Alors comme ça, Anoki aussi avait son propre stock de livres ! Intéressant. Et rassurant de savoir qu’il n’était pas la seule personne assez étrange pour faire cela. Les livres avaient toujours été son meilleur échappatoire à la vie. Que ce soit pour y oublier son ennui ou un événement tragique, il y trouvait toujours du réconfort. Que l’amérindien s’intéresse en particuliers aux légendes était un plus. Il devrait peut-être lui demander de lui faire voir sa collection un autre jour. Qui sait, il pourrait trouver des traces des polymorphes présents aux Etats-Unis à travers les mythes shoshones. Ses recherches à ce sujet à la bibliothèque avaient été infructueuses et interrompues depuis la fête foraine. Le blondinet n’était pas d’humeur à cela. Il tentait déjà désespérément de trouver des informations qui pourraient faire avancer la situation avec Jack.

J’en serais enchanté !

Lorsque cette histoire serait finie, alors il reprendrait sa quête aux changelins, peut-être. Ce grimoire lui apporterait des informations importantes, si cela se trouvait.

Malheureusement je n’ai pas vraiment la tête à ça en ce moment, mais mes parents m’ont aussi toujours bercé avec les contes et le folklore de leurs ancêtres. Depuis j’essaie d’en apprendre plus sur les autres cultures, même si ce ne sont que des légendes… Je tente de rassembler ce que je peux. Je n’en compte pas tant que cela chez moi mais ce sont ceux que je chéris le plus… Les parchemins ont tendance à pourrir plus vite alors je m’efforce de les garder dans un bon état.

Il n’avait effectivement pas énormément d’ouvrages traitant de la mythologie ou des récits fantastiques d'autres peuples, malgré que cela soit son domaine de prédilection. La majeure partie de cette catégorie était composée de plus de parchemins qu'elle ne comptait de livres et leurs sources remontaient à trop longtemps pour être vraiment fiables. Ou bien étaient anonymes. Découvrir s’il s’agissait bel et bien de créatures réelles ou d'histoires trop embellies était une occupation fort divertissante. À force, il finirait par recenser et confiner lui-même ses découvertes quelque part. Son esprit ne lui jouait pas encore de tour et sa mémoire demeurait le coffre-fort le plus efficace pour l’heure, mais tenir son propre grimoire était une offre alléchante.

Le norrois s'esclaffa à la nouvelle mention de leurs géniteurs.

Well, j’imagine qu’on leur en a fait voir des vertes et des pas mûrs.

Il reprit une rasade d’alcool avant d’ajouter plus tranquillement tout en frottant son verre du pouce.

Wherever they are now, may they forgive their cheeky sons.

Un ange passa, moment durant lequel l’amérindien attrapa un vol-au-vent tandis que le danois continuait d’observer le liquide ambré tourner dans son bock. Sa journée avait été épuisante bien qu’il avait l’impression de n’avoir rien fait... Le blondinet avait heureusement eu le temps de se dégourdir les pattes et les ailes durant son déjeuner ainsi qu'avant de rejoindre son employeur au restaurant. Il était donc à présent dans un stade de langueur paisible et satisfaisante, si ce n’est agréable, et il comptait le rester un moment avant de s’activer à quoique ce soit.

Pas grand-chose jusqu’à maintenant. Je suis tout de même supposé travailler à la bibliothèque, pas lire des livres pour mon propre plaisir ! le rabroua t-il en plaisantant.

Le rire léger qui suivit dissuada toute tentative de réprimande.

Je suis plutôt déçu de ne pas avoir encore trouvé de gnomes, à vrai dire ! C’était pourtant la raison première de mon déménagement !


Faith qui se mettait à l’humour, on aura tout vu.
Enfin, il ne mentait pas entièrement en disant cela. L'étrange voile de mystères qui entouraient la ville étaient l’un des critères qui avait fait pencher la balance pour Gravity Falls. C’était une petite ville, proche de la forêt et coupé du monde : rien de mieux pour quelqu’un qui voulait s’intégrer aux humains tout en ayant quelques portes de secours, si besoin se faisait.  
Ses yeux pétillèrent lorsqu'il prit une bouchée d'un feuilleté. Ma foi, il pourrait presque se contenter d'un plat de ces petites choses en tant que repas !

Tu habites ici depuis longtemps, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Discussion autour d'une tasse de café (PV : Akira, Lop)
» Discussion autour d'une pinte [Iris]
» Discussion autour d'un feu
» Discussion autour de la confrontation
» Silver & Barth - Discussion autour d'un repas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Gravity Falls :: Restaurants :: The Crowned Stag-