Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Messages : 185
Dollars : 982
Date d'inscription : 07/07/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 26 ans
Alignement: Chaotique bon
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Ven 25 Aoû - 11:39

No light, no lightAnoki & Dipper & Tristan & Jackalope & Gregory Chemin de sang et récompense. Un système bien ficelé, qu’il perpétuait depuis huit mois désormais. Il n’appréciait pas spécialement ce carnage, mais avait-il vraiment le choix ? Ce loup, quel gâté. Même rassasié, il avait quand même un dessert.

Attendre l’heure finale, seul et en simple boxer dans la forêt qui s’assombrissait n’était pas ce qu’il préférait, mais c’était la meilleure solution. Il ne perdait rien, et avec ces filets de sang, il pourrait retrouver le chemin. Que de préparations n’est-ce pas ? Mais bientôt, il ne réfléchira plus. Après une dernière inspiration difficile, la bête qui jusqu’alors était endormie, se réveilla à l’apparition de la lune ronde.

Pas de lutte. Pas de bruits, si ce n’était que l'écho d'une voix étranglée et celui d’un corps se déchirant de toute part. Les claquements d’os, le bruit de la chair torturée, du tissu déchiré. La douleur presque insoutenable. Tous lui étaient si familiers. Il les avait connu alors qu'il était encore dans le ventre de sa mère.

Il y eut un grondement sourd, qui s’éteignit lentement. Cette souffrance infernale n’était plus. Ses oreilles se redressèrent, à l’affût du moindre bruit, mais un silence de mort régnait dans la forêt. Un nuage de buée s’extirpa de sa gueule entrouverte, laissant entrevoir quelques filets de bave coincés entre ses crocs carnassiers. Il était libre.

Le monstre posa un regard nouveau sur son environnement. L’odeur du sang emplissait rapidement ses poumons, l’attirant au sol pour qu’il puisse l’humer un peu plus. En tant que chasseur né, l’idée qu’il puisse y avoir un animal agonisant quelque part, n’attendant que sa fin, le poussa à commencer à se mouvoir rapidement.

Ses muscles roulaient sous sa fourrure à chaque mouvement, gonflés à bloc par l’impatience. Ses foulées étaient larges, martelant le sol tandis qu’il traquait cette senteur alléchante. C’est tout les sens aux aguets qu’il se rapprochait de la route, poussant un grondement mauvais lorsqu’il y parvint. Malgré l'obscurité, il y voyait chaque détail.

Le bitume, quelle sensation rêche. Malgré ça, la créature s’y aventura, la fine ligne rouge guidant ses pas. Il ne mettrait pas longtemps à la traversée, en un bond il serait à nouveau dans la forêt... Mais il s’attarda tout de même quelques secondes sur les alentours, les yeux plissés.

Beaucoup d’odeurs se mêlaient à celle de la forêt, ici. Des bruits étranges aussi. Mais rien ne l'intéressait. En un bond éclair, il eut rejoint les fourrés, disparaissant dans la végétation dense.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 392
Dollars : 4378
Date d'inscription : 16/12/2016
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Ven 25 Aoû - 18:56
ft.
Gregory Dipper Jackalope Tristan
« No light, no light »
Le chasseur rencontre le gibier là où ils n'ont pas pris rendez-vous.
Deux lumières filant dans la pénombres, tel était tout ce que les êtres pouvaient apercevoir de la Mustang filant à travers la route sinueuse et étroite empruntant la forêt. Ce chemin, il l'avait déjà utilisé plus tôt. Pour aller en cours. Mais le destin en avait voulu autrement et à la place il passa sa journée et sa nuit chez un habitant. C'était d'ailleurs très étrange qu'une personne ne possédant pas de moyen de locomotion vive aussi loin de la ville, bien dissimulé de tous dans la végétation.

C'était flippant à souhait et leur première rencontre n'était pas pour arranger cela. Il avait d'abord cru à un serial-killer avec son masque. Mais comme il ne faut jamais juger un livre à sa couverture, il avait décidé  en apprenant un peu plus sur cet étrange jeune homme, il avait réussi à l'apprécier, à s'y attacher.

C'était pour cela qu'il était là, au volant de son bolide, pour aller le rejoindre. Cela faisait un petit moment qu'ils ne c'étaient pas revu et il avait décidé de lui faire une petite surprise. Comme ça. Sur un coup de tête. Lui faire tout simplement plaisir et passer une soirée avec lui.

Bien entendu, il avait prévenu sa petite sœur et le vieux con qu'il ne rentrerait pas ce soir. Si l'un affichait un sourire sans équivoque, l'autre pensait qu'une fois de plus il allait revoir un ami. Il n'avait pas réussi à le lui dire, à sa chère petite sœur, car il avait peur de ses réactions. Son grand-père l'avait pour ainsi dire choppé sur le fait accompli et, ses longues années à travailler dans le monde des affaires aidant, l'avait cuisiné jusqu'à ce qu'il déballe tout. En même temps avoir prétexter passer une nuit à l’hôtel alors qu'on sentait le chien mouillé et le parfait d'un autre homme. Quelle idée à la con. À croire que jamais il ne réfléchissait.

C'était même une certitude.

Cela lui avait prit alors qu'il était dans la forêt, à couper du bois pour alimenter le feux dans sa demeure. Sachant qu'il ne se trouvait pas loin de là où habitait son compagnon, il avait pensé lui faire une visite surprise et l'inviter au restaurant. Après tout, grâce à Faith, il avait découvert ce chic établissement qui n'était pas assez cher pour effrayer son petit être masqué. Plus que quelques minutes et il pourrait le revoir. Il eu un sourire attendri aux souvenirs du brun mais retrouva bien vite ses esprits quand une forme imposante traversa la route d'un bond.

« - Putain mais c'est quoi ça ! »  

Il pila, faisant crisser la gomme sur le bitume. L'espace d'un instant il superposa la silhouette qui l'avait agressé à la fête foraine et ce qu'il venait de voir et son sang se glaça alors que ses doigts se mirent à trembler, resserrant d'un un étau de chair, sa prise sur son volant. L'envie de filer à toute vitesse sans demander son reste le prit mais au fond de lui quelque chose le poussait à rester. Greg. Cette chose. Elle se dirigeait bien trop près de son habitation. C'était mauvais.

Il appuya de nouveau sur la pédale d'accélération et de nouveaux crissements déchirèrent le silence nocturne. Tant pis pour la surprise, il devait s'assurer que son copain aille bien. Il se gara quelques mètres plus loin quasiment au même endroit où il avait eu sa panne plus tôt et descendit à grande hâte sans même prendre le temps d'arrêter son moteur, par contre il prit bien soin d'attraper la hache qu'il avait utilisé pour couper du bois plus tôt et la coinça dans sa jambière. Au moins comme cela il était préparé à riposter au cas où et démarrer sur le champs si le danger s'avérait réel.

C'est en courant le long du chemin qu'il remarqua quelque chose luire sous les rayons de la pleine lune. Un autre frisson le gagna alors qu'il s'agenouillait. Ce geste il l'avait répété souvent lors de ses traques que c'était devenu un automatisme. Sauf que là il n'était pas le chasseur, loin de là. Tandis qu'il passait deux doigts pour toucher la substance et la porter à son nez, il reconnu l'odeur métallique du sang.

Bordel de merde ! S'il choppait l'enculé qui avait fait ça, rameuter une bête non loin de l'habitation de Greg, il n'allait pas du tout se retenir. À croire que la chose qui l'avait agressé et celle-là étaient la même et qu'on le visait personnellement. Pourvu que non. Qu'avait-il fait pour mériter cela ? Non, il fallait qu'il se calme. Être paranoïaque, il laissait cela à Dipper. Il devait se reprendre. Réfléchir.

Échec critique. ~


Il se releva et gagna à toute vitesse la maison tant recherchée. Là, seul sur le pas de la porte, il essaya de l'ouvrir le plus doucement possible. Ses longues journée à chasser lui avaient apprit un truc primordial : lorsqu'on était la proie et non le prédateur, mieux valait rester discret. C'est pour cela qu'il se mit à chuchoter tout en resserrant sa main gauche sur son arme improvisée.

« - Greg. Pst. Greg. Ouvre la porte. Vite. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 456
Dollars : 282
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 22
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 16 ans
Alignement: Loyal Neutre → Neutre Absolu
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Ven 25 Aoû - 20:17
WE'RE GONNA DIE !!!!!
#WEREWOLF

You feel different this night...

▷ Mais non ! Arrête de dire que c'est une mauvaise idée. Fait pas ta mauvaise langue, jte dis qu'on y est  presque.... LA TU VOIS ! LA LA LA ! Des traces de sang ! Une piste même ! Le sang a séché mais ça se suit bien... tu vois ? J'te l'avais dit !

Un petit sourire narquois. C'est qu'il était content le Pines de prouver par A+B qu'il avait raison et qu'ils avaient tords. Bande de rabat joie ! Gnagnagna c'est pas une bonne idée. Gnagnagna on devrait rebrousser chemin. C'est pas la peur qui fait avancer ! La preuve. Ces traces là.  Ils allaient pouvoir chopper du monstre !

Regardez les, Toblerone et Tristan. Ne voulant pas suivre les preuves pourtant évidentes ! Couard. Ce n'est pas la première fois qu'ils bivouaque en pleine nuit dans la foret ! Bon... ok c'était la pleine lune cette fois,mais eh, ils auront qu'à allumer un feu et tout ira bien.

Et puis les traces datait de quelques heures. Le machin devait s'être garé depuis bien longtemps. C'est pas comme s'il était caché dans les fourrés à l'observer. Haha.
Bref.

Ils n'avaient qu'à suivre les traces et prendre le monstre en photo. Ensuite ils feront un campement. Du feu. Et il pourra sortir son sandwich jambon-beurre ! Fait par Mabel. Enfin... il lui avait piqué. C'était son gouté du lendemain. Chut. C'est un secret. Ne lui dite pas. Avec un peu de chance, elle accusera Grunkle Stan.
Par contre... il n'était pas sûr que les paillettes présentes sur le pain se mangent.... m'enfin bon. C'est mieux que rien ?

Un bruit dans les broussailles. Le brun s'arrête, tendant son bras pour faire signe aux autres de l'imiter. Il tend l'oreille. Déglutissant un coup avant de rester le plus silencieux possible. Il ramène sa main gauche vers sa casquette. L’enfonce un peu plus sur sa tête, effleure son pins cerf qu'il a planté dessus en guise de décoration.

Fausse alerte. Ce n'était qu'un gnome. Des crissements de pneus. Ça par contre ! C'était inhabituel si tard dans la nuit ! Traitez le de paranoïaque ou non, mais si une créature était assez débile pour traverser la route au risque de se faire renverser ou de croiser tout simplement des gens... il fallait qu'il photographie ça !!
La créature, pas l'accident.

Il comptait ainsi étayer son Dipper's Guide to the Unexplained.

▷ Let's go ! Il y a quelqu'un qui se balade en pleine nuit par là. C'est SUSPECT !

Dipper Pines a encore frappé !

Inventaire : Journal, Couteau suisse, Appareil photo x2, Kit de survie (Corde x1, Lampe torche, trousse de soin, bouteille d'eau x2), Totem du cerf, Talkie-walkie.
+ Un sandwich jambon-beurre.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
" Jackalope "
avatar
Messages : 200
Dollars : 1351
Date d'inscription : 21/11/2016
Localisation : Mystery Shack
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 13 ans
Alignement: chaotique neutre
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Sam 26 Aoû - 1:06
No light, no light


« - Dip Dip... »

Avait-elle murmuré, les oreilles basses. Pourquoi avait-elle fallu qu'elle les suive dans cette galère ? Oui c'est vrai qu'elle était jalouse d'être souvent laissée de coté au Mystery Shack pendant que le duo de choc partait à l’aventure, elle avait même beaucoup boudé pour le coup, mais elle regrettait désormais. Ouille ouille ouille …

Non mais c'est vrai quoi ! Quand il y a une traînée de sang sur le sol, il fallait s'en écarter, pas la suivre. C'était logique. Une brise légère fit s'ébrouer quelques feuilles dans son dos et voilà la fière jackalope plus si fière que cela et poussé un petit glapissement avant de tenter d'aller se cacher dans un buisson. Le seul soucis était qu'elle avait légèrement oublié la taille qu'elle faisait en cet instant : celle d'une biche. La voilà donc à moitié immergée dans sa cachette improvisée, les deux pattes arrières flageolantes et la queue basse.

Du moins jusqu'à ce qu'elle se rende compte de son erreur. Heureusement qu'elle était couverte de sa toison touffue pour cacher les rougeurs de sa honte. Brrrr ! Elle se releva aussi fièrement qu'elle put, redressant ses larges bois qui emportèrent la moitié de sa cachette. Avec un peu de chance, les habitants de la forêt pourraient la confondre avec un arbre si elle restait assez longtemps immobile. Non ? Zut ! Elle secoua sa tête pour faire tomber ce qui était resté accroché à sa ramure et avança prudemment à coté de son papa. Lui au moins avait la tête sur les épaules. Peut-être même qu'il finirait par raisonner Dipper, qu'ils pourraient rentrer bien gentiment au Mystery Shack et oublier cette histoire une bonne fois pour toutes. La voilà même tenter un regard implorant à son encontre pour l'inciter à le faire.

Un nouveau bruit se fit entendre et elle se gela sur place, exécutant sans le faire exprès ce que leur exigeait le Pines. Suivant de ses grands yeux rouges les faits et gestes de son sauveur, elle le voyait tour à tour réajuster sa casquette et son pins. Franchement ! Il aurait mieux fait de ne pas le gagner ce totem ! Objet de malheur ! Le sien était plus pratique et beaucoup moins dangereux. Non mais c'est vrai quoi ! Donner de l'orgueil à un être dont les chevilles avaient déjà bien du mal à passer les portes, c'était limite du suicide ! À ce train-là, il allait demander à affronter un Manotaure à mains nues... et finir en charpie.

Relevant ses longues oreilles, elle tentait pas ce geste, de capter tous les sons les entourant. C'est qu'elle avait une excellente ouïe la petite. En même temps avec des organes pareils, elle pouvait difficilement rater quoi que ce soit. C'est là qu'elle entendit le bruit de pneus qui crissèrent sur la route. La nouvelle victime de ce qui avait laissé tout ce sang sur le sol ? Elle frissonna rien que d'y penser. Mais la voiture reprit sa course et au bruit du moteur elle allait super vite. Apparemment le chauffeur avait eu la peur de sa vie et déguerpissait sans demander son reste. Ouf. Par contre ça annonçait que ce qui l'avait effrayé n'était pas loin d'eux.

Toutefois un fait étrange : la voiture s'arrêta non loin d'eux et son propriétaire en descendait précipitamment. Alors ce qu'il avait croisé ne l'avait pas effrayé. Étrange. Très étrange même car l'odeur qu'elle commençait petit à petit à discerner n'était pas pour lui plaire. C'était celle d'un prédateur et ses instincts lui hurlaient de fuir très loin et sans se retourner.

« - Ça ne sent pas bon par ici... »

Non non non Dipper. Ne fais pas de bêtises. Pitié. Pitié. Pitié. Pitié. Vite ! Qu'il retrouve la raison. Tristan endosse ton rôle de patriarche et imposte toi ! Raté. Le brun leur sommait maintenant de suivre les bruits de pas et c'est donc tout naturellement qu'elle le suivi malgré sa peur.

Elle releva sa tête pour fixer, implorante, l'astre de la nuit dans sa forme la plus arrondie. Telle le ventre d'une mère. Mais cette mère-là engendrait une progéniture mortelle lorsqu'elle se dévoilait. Ce n'était pas pour rien que les petits animaux de la forêt se cachait la nuit. Ils savaient ce qui rodait caché dans les ténèbres des bois. Des trucs tranchants. Des trucs pointus. Qui font mal et arrachent les chairs. Des prédateurs.

Mais malgré sa peur, elle avançait pour la simple et bonne raison qu'elle se devait de protéger les deux petits « zhumains » à ses cotés. Pour eux, elle braverait sa peur. Elle était leur gardienne. Quel dommage que la froussarde n'ai trouvé de courage qu'au mauvais moment.

Cette lune traîtresse leur éclairait toutefois le chemin dévoilant de ce fait l'être qu'elle avait entendu depuis longtemps.

« - Noki ! C'est Noki ! »

Petit à petit sa peur laissa place à une joie et sa petite queue touffue battit joyeusement l'air sous l'émotion. Quel bonheur que de voir un visage familier et amical ! Par contre pourquoi il agissait aussi discrètement ? Est-ce qu'il comptait entrer par effraction ? Mais non c'était impossible ! Jamais il ne ferait une telle chose. Il avait le cœur sur la main après tout et était gentil comme pas deux. Curieuse, elle en oublia sa peur et ses longues pattes blanches la menèrent jusqu'à sortir des bruissons pour s'approcher de l'habitation.

Du moins jusqu'à ce que l'odeur du danger ne vienne emplir ses narines.  

Feat Gregory, Anoki, Dipper et Tristan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 205
Dollars : 2283
Date d'inscription : 11/12/2016
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 17 ans
Alignement: ???
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Sam 26 Aoû - 17:42
No light,
no light





Objet/s:
Cape de visibilité partielle
Téléphone Portable
Flashlight
Appareil photo
Tapeman (Magnétophone)
Couteau-suisse
Totem Faucon



« Il te montre la lune et tu regardes le doigt. »


Comment faisait-elle? Oui, Mabel Pines, comment faisait-elle auparavant pour gérer ce garçon? Le blond soupirait, main sur les hanches, l'air presque sévère, il était quelque peu agacé de toujours devoir veiller sur son ami, tient, il va probablement lui sauver la vie pour changer, une énième fois. Tout ça parce que monsieur n'en faisait qu'à sa tête. Sa soeur avait dû elle aussi par le passé le sortir de sale situation. Et la jackalope qui s'était donc jointe à eux, étant un papa très protecteur, il aurait préféré qu'elle reste en sécurité au Mystery shack qu'a les accompagner en plein milieu de la nuit en aventure. Bien sûr qu'il ne voulait pas la mettre de côté mais il ne voulait pas non plus qu'elle soit blessée...Pourquoi avait-il fallu qu'elle vienne? Certainement pour veiller sur eux mais...elle était sa petite protégée et malheureusement il devait déjà surveiller le brun alors il ne pouvait pas être 100% présent pour les deux. Partir à l'aventure en plein milieu de la nuit c'est une chose, il finit par en avoir l'habitude mais mêler leur petite Toblerone à tout ça...non. Surtout qu'il avait un mauvais pressentiment. Ce n'était peut-être pas une bonne soirée pour se la jouer téméraire...et il n'aimait pas que le Pines s'éloigne autant d'eux...depuis qu'il portait ce Totem il ne se sentait plus pousser des ailes, pour Dipper ce n'était pas vraiment une bonne chose, un jour, sa curiosité pourrait bien lui desservir. Mais ce jour n'est pas arrivé, n'est-ce pas? Et puis il était là, il ne laisserait pas ce genre de chose se produire. Peut-être qu'il n'aurait pas dû emporter lui aussi son Totem, est-ce que cela avait un quelconque effet sur lui? Il sentait quelque chose d'étrange en effet mais cela n'était pas d'ordre psychologique. Physiologique peut-être? Hum, il n'était pas sûr mais si cela les foutaient dans la merde, il s'en séparerait aussitôt!

-Dipper, on ferait mieux de rebrousser chemin, je ne penses pas que toutes les créatures de la forêt soit aussi "inoffensive" que ce qu'on a vu jusqu'à présent, on serait bien près d'un feu de camps, à se raconter des histoires terrifiantes.

Une poule mouillée? Tristan? Pffff! Bien sûr que non! ... ... Roooh oui et alors? Et puis pas tant que ça mais il n'était pas stupide, il se renseignait, visiblement plus que le sapin qui lui fonçait actuellement dans le tas sans se poser davantage de questions. Le blond entendait des rumeurs, il apprenait comme un vrai "chasseur de monstres" que certaines choses rodaient, des créatures bien plus dangereuses que les manotaures, les gremloblins, les gnomes etc. Il était aux aguets prêt à bondir sur ses deux amis et faire une magnifique roulade vers la fuite. Mais le brun n'écoutait rien cette fois et cela commençait à lui taper sur les nerfs, l'image d'un bon lit douillet se fit à son esprit, oui il regrettait presque d'avoir accepté de le suivre. C'était la pleine lune en plus et on ne lui a jamais appris que la pleine lune, c'est dangereux, cela a de nombreuses propriétés sur les créatures?! Bon sang buddy, c'est censer être toi le professionnel, pas lui! Claquant sa langue contre son palais de mécontentement, il fronça ses sourcils, en plus il passait pour un rabat joie?! Bon, d'accord, fine, qu'il ne vienne pas lui dire qu'il ne l'avait pas prévenu! Croisant les bras comme le ferait un enfant qu'on aurait vexé, le voilà avancer en jetant un regard à la petite grande jackalope à ses côtés qui s'était agrandie grâce à sa gemme, il secoua la tête comme pour lui faire comprendre qu'il n'y avait rien a en tirer, que malheureusement le Pines ne l'écoutait pas. Est-ce qu'il abandonnait?  Oh pas vraiment, il attendait juste le meilleur moment pour contrattaquer, prouver par A+B qu'il avait raison et que le Pines avait tord.

Lorsqu'il le vu se stopper un bref instant pour inspecter ces traces de sang, il eu un leger mouvement de recul.
-Don't do this dude, you're gonna regret this afterwards! ...Please...don't force me to... You're a great guy, you can't do this.
Pendant un instant il cru voir une lueur provenir de ce même totem...est-ce que....qu'est-ce que c'était? Est-ce que ce sang était un avertissement? Est-ce que quelqu'un était en danger? Non, ils étaient probablement tous en danger. Il n'aimait pas cela et sentir que sa protégée était terrifiée ne le rassurait pas du tout. Le bruit dans les broussailles le fit retenir sa respiration, droit comme un i, figé littéralement sur place. Ça y est, c'est la fin, c'est ainsi que Tristan Smilovski va mourir, tuer par une bête assoiffée de sang, il n'aura même pas eu le temps de...ah...un gnome.....Il ne savait pas s'il devait être déçu ou soulagé mais pas le temps de se poser la question, son meilleur ami, lui, poursuivait sa folie nocturne quand un crissement de pneus se fit entendre. Proche, c'était très proche. Il frémirait si cela n'avait pas autant piqué à lui aussi sa curiosité, des multitudes de questions jaillirent à son esprit. Y avait-il un mort? La créature, de quelle taille était-elle? Etait-elle blessée ou...? D'ailleurs, justement, de qui ou quoi venait le sang?

▷ Let's go ! Il y a quelqu'un qui se balade en pleine nuit par là. C'est SUSPECT !

...Nous aussi on l'est. Cependant, le jeune homme restait des plus discrets et silencieux contrairement au brun qui était un peu trop excité à l'idée de photographier la créature. Bientôt la lune leur éclaira un autre individu....était-ce lui la "créature"? Hum...en tout cas, il se demandait bien ce qu'il pouvait faire ici au milieu de la nuit, c'était suspect mais il lui accorderait le bénéfice du doute puisqu'eux aussi étaient dans la même situation que lui. Par contre euh...que faisait-il au juste là? essayait-il de rentrer chez quelqu'un? Qu'il ne lui donne pas des arguments comme quoi c'est un sale type, déjà que Tristan l'apprécie de moins en moins alors si en plus il a des preuves...et l'ovation qu'il avait par la jackalope le rendait quelque peu jaloux, il se sentait...mal. Pourquoi tout le monde l'appréciait, hein? Pourquoi fallait-il que ce mec se rapproche autant de ses amis? Il ne manquait plus que Dipper et lui devienne meilleur pote et se serait le pompon! Haha! Allez, il ne t'as rien fait personnellement, toute cette animosité, elle vient de toi Tristan, pas de lui. Le voilà donc reprendre un air plus doux et chuchoter comme ayant peur de le déranger dans son délit...?

-Hum...Anoki que fais-tu ici au milieu de la nuit? Je sais que nous sommes placer pour parler mais nous suivions une piste ensanglantée. Tu sais à qui est cette maison?





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 185
Dollars : 982
Date d'inscription : 07/07/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 26 ans
Alignement: Chaotique bon
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Sam 26 Aoû - 20:17

No light, no lightAnoki & Dipper & Tristan & Jackalope & Gregory Il avait évité les phares du bolide, mais sans doute avait-il discerné son mouvement puisqu’il pila sur la route. Le crissement des pneus coucha les oreilles du prédateur sur son crâne, tandis qu’il observait, à une distance raisonnable, la lumière lointaine entre les arbres.

Étrange. A la place de fuir, la carcasse de ferraille s’arrêta quelques mètres plus loin en trombe, et un bipède en sortit. Il s'affaira un instant, puis se précipita vers la forêt. Son territoire.

Recourbé sur lui-même, parmi la végétation, le monstre passait inaperçu. L’apparition inattendue de cet homme, maintenant loin, avait attiré son attention, mais ce qui fut le plus intriguant fut les échos de voix le suivant. Figé, il attendit que leurs sources se montrent, se rapprochant de seconde en seconde.

A ce rythme, il allait définitivement s’écarter de la piste. C’était mauvais. Très mauvais. Pourtant, un élément leur sauva la mise... Plus ou moins. Quelle odeur infecte. Le loup en plissa ses yeux, expirant de façon rêche par le nez alors que celui-ci subissait une agression comme ce n’était pas permis. Qu'est-ce que c'était que ça ? Il pourrait presque le confondre avec un cadavre à ce stade.

Froissant les muscles de son museau par pur dégoût, il se calma vite en sentant la brise glaciale lui apportait d’autres effluves, dont une spéciale : une autre créature. Avec des... humains ? Intriguant. Mais surtout, pourquoi cette soudaine abondance de vie quand durant toutes ces autres fois, ça avait été le calme plat. Aurait-il fait une erreur ?

Pourtant, il avait toujours été minutieux. Il avait fermé à clé la maison, laissant le trousseau dans sa cachette, comme s’il était parti au travail. Il avait tracé tout un chemin, débutant loin dans la forêt et imitant le trajet d’une proie affolée pour que la bête s’enfonce à sa suite, sans réfléchir. Il avait été certain qu’à cette heure, il n’y aurait personne. Voilà son erreur.

Des brides de voix lointaines lui parvenaient. Par ailleurs, une des effluves lui semblait... familière ? ... Retroussant ses babines en passant un coup de langue sur ses crocs, le loup fit face à un bref dilemme : traquer cette proie agonisante, ou les chasser, eux.

Le vent tourna. Un grondement bas fit vrombir sa gorge, et l'instant d'après... Il était reparti, suivant les filets de sang qui, en s'enfonçant dans les bois, se transformèrent en multitudes de gouttes écarlates, se raréfiant de mètre en mètre. Les prédateurs ne se montraient qu'au moment propice, attendant patiemment les meilleures conditions pour tendre leur piège. Et il semblait que le leur n'était pas encore arrivé.

Mais la bête allait garder l'oeil ouvert désormais. C'était certain.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 392
Dollars : 4378
Date d'inscription : 16/12/2016
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Dim 27 Aoû - 1:22
ft.
Gregory Dipper Jackalope Tristan
« No light, no light »
Le chasseur rencontre le gibier là où ils n'ont pas pris rendez-vous.
Bordel mais qu'est-ce qu'il se passait ici ? Non seulement Greg n'ouvrait pas, et n'allez pas lui faire gober qu'à cette heure il était au taf, mais en plus voilà qu'une voix familière l'interpella de derrière lui. Il lâcha sa prise sur la porte pour se retourner et croiser la mini diva. Putain c'était quoi ça ? Qu'est-ce qu'ils avaient bien put lui donner au Mystery Shack pour qu'elle grandisse aussi rapidement ? Le choc passé, il l'invita à se taire ou du moins à baisser d'un ton en plaçant l'index d'une de ses mains devant ses lèvres basanées tandis que l'autre s'abaissait et remontait lentement dans les airs devant lui, lui sommant de baisser d'un ton. Son stress se lisait sur tout son corps : de ses muscles tendus à son visage vif et alerte.

La malheureuse ne comprenait-elle pas la situation dans laquelle elle était ? Il n’eut pas le courage de lui faire des remontrances, surtout avec son petit air de chiot et ses yeux pétillants de joie et sa queue brassant l'air. Il voulu lui demander ce qu'elle faisait quand une autre voix l'en empêcha. Il y en avait encore combien de caché dans les buissons ? Est-ce que Faith n'avait pas réussi à tenir sa langue et c'était empressé de raconter à qui voulait l'entendre ses révélations ? Impossible, il connaissait assez le blond pour savoir qu'il n'était pas du genre à cancaner. Des oreilles indiscrètes au « Crowned stag » ? Plus probable.

« - C'est la maison d'un de mes... amis.... Greg. C'est son nom. Et c'est justement parce que j'ai aperçu une piste de sang que j'ai foncé ici. Pour voir si tout allait bien. Mais... »

Il se tut quelques instants. Ce n'était pas bon. Il sorti son téléphone de sa poche, allant chercher le numéro pour tenter d'appeler son compagnon mais comme de bien entendu, l'appareil ne captait toujours pas dans le coin. Il soupira.

« - Il ne répond pas... »

L'inquiétude se lisait très clairement sur son visage. Non seulement la personne qu'il était venu chercher ne signalait pas sa présence, mais en plus il devait désormais veiller sur autres existences. Inquiet, la suite de ses paroles furent une suite de plaintes.

« - Pensez-vous que tout ce sang... »

Non, il ne pouvait se résoudre à terminer cette phrase. Ce sang ne pouvait pas appartenir à son compagnon. Greg était plus résistant que cela et plus bruyant. S'il se serait fait attaqué par la chose qu'il avait croisé en voiture, il aurait braillé. Assurément. Il le connaissait bien pour ses éclats de voix et sa capacité affligeante à s'agiter pour un rien. Ce ne pouvait pas être à lui tout cela.

Se passant une main sur le visage tandis que l'autre s'appuyait désespérément sur cette porte qui refusait de s'ouvrir, il se focalisa sur un autre détail.

« - Tristan, tu as bien dit « nous » ? Tu parles bien de Toblerone et toi ou il y a-t-il d'autres gens avec vous ? »

Maintenant qu'il y pensait, il avait bien senti ces relents peu ragoutants mais il avait mis tout cela sur le compte de la charogne à qui devait appartenir tout ce sang. Cette odeur. Se pourrait-il que le Pines soit là lui aussi ? Il aurait dut s'en douter. Jamais l'un sans l'autre. C'était comme une règle immuable à Gravity Falls. Il croisa les bras tandis que son regard se fit plus dur.

Le retour du grand frère. ~

« - Je peux vous retourner la question : que font trois enfants, seuls dans les bois, à poursuivre des traces de sang ? N'avez-vous pas penser que cela serait risqué ? Que comptiez-vous faire une fois que la chose qui a fait ce carnage vous aurait trouvé ? Discuter avec elle ? Prendre le thé ? Réfléchissez un peu bon sang, vous auriez put vous faire tuer ! »

Il soupira une nouvelle fois. Ce n'était pas la peine de se déstresser sur eux, ils n'y étaient pour rien. Ce n'était pas leur faute cette situation, il devait se calmer. Jouer le grand frère et protéger ces trois petits de la choses qui évoluait autour d'eux.

« - Excusez-moi. J'ai été trop loin... je suis inquiet pour mon ami et je n'ai pas réfléchi à mes paroles. »

Mais ils devaient neutraliser ce prédateur, l'empêcher de nuire. Il était un danger aussi bien pour les enfants que pour Greg. Peut-être que lui tendre un piège et le libérer bien plus loin serait une bonne solution. Il n'allait pas ôter la vie d'une créature comme ça, ce n'était pas son rôle. Mais elle était bien trop dangereuse pour la laisser aussi prêt de Gravity Falls, surtout s'il s'avérait que cet être et celui qui l'avait attaqué étaient la même entité. À cette pensée, son corps tout entier fut pris d'un frisson. Mieux valait ne plus y penser et se focaliser sur un plan.

« - Vous qui en connaissez pas mal sur les créatures et les phénomènes surnaturels. Vous pensez que nous avons affaire à quoi ? Est-ce que nous pouvons lui tendre un piège ? J'ai une voiture et je peux l'emmener loin d'ici s'il le faut. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 456
Dollars : 282
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 22
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 16 ans
Alignement: Loyal Neutre → Neutre Absolu
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Dim 27 Aoû - 13:43
WE'RE GONNA DIE !!!!!
#WEREWOLF


You feel different this night...

Arrêtez de toujours vouloir revenir en arrière ! Oh et bien bravo ! Maintenant Tristan se mettait à bouder. Ca n'allait pas les empêcher d'avancer. Franchement. Il aurait cru le blond plus courageux qu'avant après tout ce qu'ils avaient vécu. Et la Jackalope. Elle connaissait ces bois par cœur. Avec cette taille, elle ne craignait rien.

Alors il suivait la tâche de sang. Bien plus confiant qu'à l'accoutumé. Il ne comprenait pas pourquoi les deux autres se faisaient dessus. Ca se voyait clairement que ça datait pas de l'instant cette trace. D'y a quelques heures voir plus. Le sang séché avait caillé au sol. Donc il ne risquaient pas de tomber né à né avec le prédateur. Il devait être plus loin.
Voilà. Par là.
Se détournant ainsi de a piste, il dévia jusqu'en provenance du bruit qu'ils avaient entendus tout à l'heure.

Oh ! Oh ! N'y avait-il pas une maison par là ? En retrait par rapport à la ville. SUSPECT. Une maison de tueur en série ? Maybe. Et il y avait quelqu’un....... là bas !

▷ Noki ! C'est Noki !

Un éclair blanc. Elle avait filé bien plus vite que lui ! Ca aurait pu être mignon de la voir battre la queue comme une chien. Sic e n'était pas le mec qui l'avait arnaqué dans son casino... et qui approchait sa soeur. Tout les gens qu'il connaissait. Il manquerait plus que Tristan et il commencerait réellement à croire que ce type est pas normal et qu'il le fait exprès !
Tout en est-il que le brun plissa les yeux. Tristan lui arracha les mots de la bouche.

▷ Hum...Anoki que fais-tu ici au milieu de la nuit? Je sais que nous sommes placer pour parler mais nous suivions une piste ensanglantée. Tu sais à qui est cette maison?

En effet. Que fait-il ici au beau milieu de la nuit essayant de rentrer dans une maison dont il n'a pas l'accès ? Serait-ce un cambrioleur ?! Sommes nous tombé sur une mafia souterraine dirigé par le casino de la ville ?!... Non. Grunkle Stan les aurait déjà rejoint pour les extorqués, haha.

▷ C'est la maison d'un de mes... amis.... Greg. Pourquoi cette hésitation ? C'était... suspect. Il était certain désormais que ce type s'appelait tout sauf Greg. Il cachait son rél nom ! Why ? Y avait-il un mystère là dessous ? IL FALLAIT QU'IL LE DÉCOUVRE. C'est son nom. Et en plus il insiste ! Personne n'insiste sur un nom. Cela confirmait donc bien sa théorie. Enquêter sur... 'Greg'. Hmmmmmm. Et c'est justement parce que j'ai aperçu une piste de sang que j'ai foncé ici. Pour voir si tout allait bien. Mais...

Et le voilà qui prenait son téléphone. Pour appeler 'Greg'. C'est son nom. Pourquoi leur faisait-il cette démonstration ? Le téléphone sonnait... sonnait... sonnait... Il ne répond pas... En effet.
Anorki cachait quelque chose.
Il n'avait qu'à dire qu'il n'arrivait pas à le joindre. Pas le leur montrer. Il savait quelque chose......... OH MON DIEU. Et s'il avait renversé ce 'Greg' en voiture et qu'il avait trainé son corps ensanglanté de partout jusqu'ici pour l'enterrer ?! Non, non, non, paranoïa Dipper Pines. Les traces de sang remonte à avant le crissement des pneus.

▷ Pensez-vous que tout ce sang...

L'homme avait l'air bouleversé. C'étiat incompatible avec le fait qu'il cache quelque chose. Quoi que... il n'avait pas encore vu ce 'Greg'. S'il n'était pas normal... peut-être était-ce lui le tueur en série ? Ou une potentielle victime... Plus probable.
Dans ce cas. Ils devaient retrouver ce qui s'attaque à l'homme.

▷ Tristan, tu as bien dit « nous » ? Tu parles bien de Toblerone et toi ou il y a-t-il d'autres gens avec vous ?

Dipper qui était alors...... bah.... dans la pénombre ? Normal, il fait nuit. Fit coucou. Woaw. Il était à côté d'eux depuis tout ce temps et ils ne l'avaient pas remarqué ? Il avait des talents caché pour le camouflage, c'est certain, après de longues années d'expérience dans le stalking !! Enfin ses efforts furent récompensés !!

▷ Je peux vous retourner la question : que font trois enfants, seuls dans les bois, à poursuivre des traces de sang ? N'avez-vous pas penser que cela serait risqué ? Que comptiez-vous faire une fois que la chose qui a fait ce carnage vous aurait trouvé ? Discuter avec elle ? Prendre le thé ? Réfléchissez un peu bon sang, vous auriez put vous faire tuer !
... Excusez-moi. J'ai été trop loin... je suis inquiet pour mon ami et je n'ai pas réfléchi à mes paroles.


Wowowooooh ! Là se type essayait de changer de sujet de conversation pour avoir été prit sur le fait ! Il ne l'aura pas ainsi !
Et BIENSUR qu'il n'allait pas danser bras dessus bras dessous avec la créature ! Il avait un minimum de jugeote et d'expérience. Ce truc était dangereux, c'est clair. C'est pour ça qu'ils ne s'approcheront pas trop prêt. De quoi la prendre en photo. Se défendre dans le pire des cas et s’enfuir à dos de Jackalope.
petit elle courre super vite, alors grande qu'est-ce qui pourrait bien la rattraper ?
Pfft ! Il ne savait pas de quoi il parlait. C'était LUI l'expert. Pas Anoki.

▷ Vous qui en connaissez pas mal sur les créatures et les phénomènes surnaturels. Vous pensez que nous avons affaire à quoi ? Est-ce que nous pouvons lui tendre un piège ? J'ai une voiture et je peux l'emmener loin d'ici s'il le faut.

Ah. C'était son moment de parler.
Le Pines s'avança, bombant le torse et alluma sa lampe torche. Le faisceau directement dans la face et les yeux d'Anoki... why not. Il voulait faire grande impression. Y avait-il un petite vengeance derrière tout ça ?... Peut-être ?
Il commença sur un ton plaisantin.

▷ Il a dû se faire manger par le facteur !


Oui. Tout le monde sait que le facteur est un loup-garou. Et comme c'est la pleine lune... PAF le Greg... well... c'est pas marrant tout compte fait... C'est même atroce.
Le Pines avait déjà sa petite idée sur ce qui pourrait faire un carnage pareil. Il posa sa main sur son menton.

▷ C'est peut-être un Gremboglin. Éventrer avec violence sa victime et la trainer jusque dans sa grotte... j'en ait déjà attrapé un une fois et je sais le carnage que ça peu faire. On a dû réparer entièrement le Mystery Shack après ça !
Mais, si c'est ça, y'a pas trop de soucis à se faire. Ils sont assez simple à vaincre. Rien qu'un miroir suffit. Après... La forêt de Gravity Falls est vaste. Je n'ai pas encore répertorié toutes les créatures qui s'y trouvent. C'est pour ça que c'est intéressant d'y aller la nuit ! On y trouve des choses que l'on ne voit pas le jour !


Et il n'avait pas tord. La majorité des créatures étaient nocturne. Voilà pourquoi il avait tant insisté auprès de Jackalope et Tristan afin de sortir ce nuit de pleine lune. Ce n'était pas pour rien, pas par inconscience. Il avait un but précis : Étoffé son journal.

L'indien avait parlé de plan. Il ne faut jamais parler de plan à Dipper. Car ses étoiles sont toujours illuminés et cri fièrement : J'AI UN PLAN !
C'est ce qu'il fit.

▷ On a qu'à prendre la voiture. Se servir d'un appât pour l'attirer et... rouler dessus en voiture ! Une fois la chose assommée... bah, on peut la prendre en photo, la capturée, l'emmener au Mystery Shack et voir si ça plait au touriste !

Dit-il en s'avançant fièrement une fois de plus. Il replaça sa casquette et son totem du cerf par la même occasion.
Ses paroles étaient horribles. Mais... c'est un peu ce qu'il avait fait pour le Gremgoblin alors bon... on ne change pas les bonnes vieilles habitudes. Ca l'avait tellement fait marré. Il s'était éclaté. Et le fait de ramener sa créature soit même... la présenté aux touristes... ça c'était cool. Même s'ils n'aiment pas le surnaturel et que c'est un peu frustrant...
Enfin. Tout en est-il que son plan requière un appât. Et bien qu'il soit complètement à même de remplir ce rôle et en à le courage. Son regard glissa pas aussi discrètement que ça vers.... dans le mille. Toblerone.
Dieu, qu'est ce qu'à donc Dipper Pines ce soir?



Inventaire : Journal, Couteau suisse, Appareil photo x2, Kit de survie (Corde x1, Lampe torche, trousse de soin, bouteille d'eau x2), Totem du cerf, Talkie-walkie.
+ Un sandwich jambon-beurre.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
" Jackalope "
avatar
Messages : 200
Dollars : 1351
Date d'inscription : 21/11/2016
Localisation : Mystery Shack
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 13 ans
Alignement: chaotique neutre
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Dim 27 Aoû - 16:54
No light, no light


Pas bon ! Pas bon ! Pas bon ! Pas bon tout ça !

Les oreilles bien dressées, elle l'entendit. Ce grondement. Les gars. Il y a quelque chose. Voilà ce qu'elle aurait voulu dire mais les mots moururent dans sa gorge. À la place son instinct animal la poussa à grincer des dents tandis que ses pattes arrières menaçaient de frapper le sol. C'était plus fort qu'elle. Mais la tenace petite jackalope n'avait pas dit son dernier mot. Elle se ferait aussi discrète que possible. Comme le lui avait intimé Anoki. Et puis c'était dur aussi. Elle l'avait entendu. Le grosse bête qui c'était éloignée d'eux, c'était là son avantage d'être une proie.

Toute sage, elle reporta son attention vers ses trois amis et écouta l'indien répondre à papa Tristan. Elle inclina la tête sur le coté. Étrange. Il avait buté sur le mot « ami » non ? Pourquoi est-ce qu'il leur cachait quelque chose ? C'était pas normal ça. C'était pas Anoki du tout. Anoki était gentil. Il aidait tout le monde avec son sourire. Est-ce que c'était pour protéger ce qu'elle avait entendu ? Si ça se trouve il c'était arrêté car il avait reconnu la créature. Il la protégeait. Théorise intelligente jackalope. Théorise. Et découvre la vérité.

En tout cas, il était vraiment inquiet pour ce « Greg ». Toblerone le comprenait un petit peu. Elle aurait agit pareil pour protéger maman et papa. Elle était une bonne fille après tout. Silencieuse, elle découvrirait le fin mot de cette histoire. Paranoïaque ? Peut-être. Après tout, elle avait vécu assez longtemps avec Dipdip pour le devenir.

Tout de même. De là à douter d'un ami. Il devait avoir ses raisons. C'était certain. Ou alors il jouait super bien la comédie. Et cette phrase. Oh pitié. Elle avait vraiment de la peine pour lui. Peu à peu ses oreilles s'abaissèrent et un gémissement plaintif lui échappa. Seule chose qu'elle trouva à faire : réduire l'espace entre le grand « zhumain » et elle et mettre son museau dans l'une de ses grandes mains. Petit geste de réconfort pour tenter de l'apaiser. Elle ne pouvait pas faire grand chose d'autre après tout. C'était triste tout ça. Il le retrouveraient et le sauveraient.

La tristesse de perdre un membre de sa famille. D'être tout seul dans ce grand monde. Elle ne connaissait que trop bien cela. Séparée des siens. Livrée à elle-même dans ce vaste monde. Non ! Non ! Non ! Toby ! Ressaisie toi ! T'es plus forte que ça !

Inspire.

Expire.

Elle releva sa tête immaculée tandis qu'elle écoutait sa nouvelle famille répondre aux accusations nouvellement formées. C'était très « zhumain » ça. Accuser les autres. Elle l'avait bien vite compris. Mais il n'avait pas tort d'un coté et elle n'avait cessé de gémir tout du long pour cela. Jouer à « promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas », sauf que là il y était. Sa nature de proie le lui hurlait. Au moins un avantage de sa condition de maillon bas de la chaîne alimentaire. Elle alla se cacher derrière papa. Rempart pour se protéger d'un autre papa. Mais pas le sien. Non. Mais elle le sentait, il était habitué à diriger sa harde alors par réflexe elle se cacha derrière sa figure paternelle à elle. Tristan, papa super puissant. Il la protégerait de tout et maman aussi.

En parlant de maman, c'est maintenant que Noki le capta. Le boulet. Il ne l'avait pas encore remarqué jusque là ? Et son odeur alors ? Il embaumait les environs tout de même ! Comment il avait pu louper ça ? Les « zhumains » avaient si peu d'odorat que ça ? Enfin voilà maman faire un petit coucou de la main. Elle se tourna vers lui en fit de même en abaissant le bout d'une de ses oreilles. Par contre elle manqua de s'étouffer à sa réponse.

« - MAMAN ! »

Courroucée, elle voulait lui apprendre la subtilité.

« - Maman fais une blague ! Je suis certaine que ton « nami » va très très bien. Il doit faire dodo et ne nous entend pas. En plus sa porte est fermée et il n'y a pas de sang dessus. N'est-ce pas Dipdip ? »

Elle lui lança un regard lourd de sous-entendus. La rébellion en marche et les joies de l'adolescence. Bonne chance à ses deux parents. Mais il y avait de quoi ce soir. Elle ne reconnaissait plus le garçon qui fut jadis son sauveur et la suite fut pour elle qu'une succession de coups de grâce. Il allait l'achever à cette allure. Dipper. Reprends-toi ! Mais qu'est-ce qu'il était en train de leur faire ? Utiliser un appât pour attirer le monstre et lui rouler dessus. C'était méchant ! C'était pas beau ! Mais ce n'était pas le pire de ce dont il était capable. Voilà que doucement mais sûrement, son regard se posa sur elle. Ses oreilles se baissèrent en même temps qu'elle comprenait ses intentions. Il voulait qu'elle joue l’appât.

Vite ! Vite ! Vite ! Un peu d'aide ! Papa ! Noki !

Silencieuse, elle les implorait du regard de réfuter cette proposition. Elle avait peur. Devoir attirer à ses trousses un truc qui avait réussi à repeindre le sol d'une forêt avec un ou plusieurs corps, c'était carrément du suicide. Oui elle était rapide. Avec ses quatre vint kilomètres par heure quand elle piquait un pointe ou ses bonds de plus de deux mètres, il y avait de quoi faire pâlir de jalousie des chauffeurs. Mais tout de même. Elle était bien plus grande et moins agile à cause de cela. Ça la freinerait à coup sûr !

Mais bon c'était l'esprit de sa famille, de sa harde, avant tout. Elle s'y tiendrait. La mort dans l'âme elle fini par acquiescer à son rôle attitré. Elle attendait juste le signal pour suivre la trace sanglante.

Feat Gregory, Anoki, Dipper et Tristan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 205
Dollars : 2283
Date d'inscription : 11/12/2016
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 17 ans
Alignement: ???
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Lun 28 Aoû - 20:02
No light,
no light





Objet/s:
Cape de visibilité partielle
Téléphone Portable
Flashlight
Appareil photo
Tapeman (Magnétophone)
Couteau-suisse
Totem Faucon



« Il te montre la lune et tu regardes le doigt. »


« - C'est la maison d'un de mes... amis.... Greg. C'est son nom. Et c'est justement parce que j'ai aperçu une piste de sang que j'ai foncé ici. Pour voir si tout allait bien. Mais... »

Pourquoi cette hésitation? Le blond releva un sourcil d'incompréhension malgré le petit sourire qui se dessinait sur ses lèvres. Oh Anoki...finalement c'est un chic type, n'est-ce pas? Il s'inquiète pour ses amis, il n'hésite pas à abandonner tout ce qu'il fait pour leur venir à l'aide! Ce n'est pas tout le monde qui pouvait en faire autant....lui, pouvait-il se vanter d'en faire de même? Il essayait de devenir une personne meilleure mais il avait encore beaucoup de chemin avant d'y parvenir. S'il le croyait? S'il trouvait cela suspect cette petite pause dans ses mots? Voyons, il n'est pas paranoïaque comme Dipper, il croyait sur parole ce qu'on lui disait, on pourrait bien lui dire que Greg était son chien qu'il ne se serait pas poser non plus de questions s'il l'avait appelé au téléphone. Eh, il y a bien des créatures ici, alors pourquoi pas un chien qui décroche le téléphone, everything is possible here, right? But...nobody came answers. Et visiblement, l'inquiétude de l'indien augmentait en intensité. Et c'était parfaitement compréhensible. Et cette question...il se retenait de lui répondre, et puis pour quoi faire? Il n'avait pas les réponses à toutes les questions qu'il posait même s'il avait peut-être sa petite idée mais il ne va pas s'avancer et faire des conclusions hâtives.

« - Tristan, tu as bien dit « nous » ? Tu parles bien de Toblerone et toi ou il y a-t-il d'autres gens avec vous ? »

...
......
C'est une blague...? Comment pouvait-on ne pas SENTIR le Pines? Et surtout qu'il était devant eux depuis tout à l'heure mais c'est vrai que maintenant qu'il y pensait...ah non même pas, il est là, juste à côté. Le voir faire coucou au Lawrence lui arracha un sourire, regardez cet air sur son visage, il parierait qu'il s'imaginait ne faire plus qu'un avec la nature, être devenu maître dans l'art de l'infiltration type Assassins Creed....quant à l'autre homme il était devenu aussi stupide que les bot de ce jeu. Décevant. Enfin nan pas vraiment, un point pour Tristan pour l'intelligence, yeaaaah! Oh non, c'est méchant ça, mais il le gardait pour lui cette petite victoire, il pourrait peut-être gagner avec ça le coeur de la douce Chenoa ou la dure à cuire Apocrypha. C'est quoi ce regard, il n'aime pas ça, ceci mesdames et messieurs, est un regard accusateur, c'est un regard de "je m'apprête à te faire la morale parce que c'est pas bien de sortir en pleine nuit". Et quelle coïncidence, bingo, c'était exactement le cas. Oui, ouiiiii il est au courant, c'est exactement ce à quoi il pensait depuis le début qu'ils sont sortit, sous cette pleine lune, bien sûr que c'est risqué. Il le sait et il se doute que même Dipper en est conscience. Les prenait-il vraiment pour des amateurs?

S'il devait y avoir quelqu'un pour dire au sapin "Je t'avais prévenu" c'était à lui de le faire, il était le premier concerné puisqu'il était celui qui le suivait partout. Il devait se faire violence de ne pas lancer une remarque sarcastique. Pour quelqu'un qui ne croyait pas beaucoup aux surnaturelles comme l'avait été Tristan, on dirait qu'il avait vraiment peur qu'une chose leur saute dessus pour les tuer. Aurait-il changé d'avis? Et pour quelle occasion? Il se le demandait...certainement la fête foraine, après tout, ça avait été particulièrement impressionnant, tant de choses s'y étaient déroulées et il avait vu...l'indien rendre hommage aux poussières de quelqu'un, non? Enfin il n'avait pas tout compris, mais cela devait être ce petit garçon mort là-bas....par contre ils avaient été interrompus par....quelque chose? A savoir si cette "chose" était toujours dans les parages mais ça ne sentait pas bon. Et il ne parlait pas du sapin. Lorsqu'il retourna son regard sur son interlocuteur, celui-ci s'excusait de ses paroles et leur demandait leur avis sur ce qui pouvait bien être à l'origine de tout cela, proposant même son aide pour la coincer. Oh tient, donc comme il le pensait, il y croyait à présent. Le blond se réfugia à nouveau dans ses pensées tout en restant aux aguets de son environnement. Hmm...ce qui pourrait faire ça? Hmm...Voilà qu'il suivit des yeux le Pines qui eu l'audace de braquer la lumière sur ceux de l'indien qui devait probablement aveugle en ce moment-même de passer de l'obscurité presque totale à ce rayon lumineux en plein dans sa face.

▷ Il a dû se faire manger par le facteur !
-Hahaha! Good one!

Quoi? Il était le seul à rire? Il pourrait presque sentir le regard accusateur de Toblerone sur lui, rooooh. Le voilà presque se racler la gorge pour essayer de rattraper son erreur et faire comme si de rien n'était. il n'y avait bien que Dipper et lui pour avoir ce genre d'humour peut-être parce que justement il lui avait dit la plupart des secrets que regorgeaient cette ville. Le petit animal n'avait pas tord mais cette version...elle était un peu trop optimiste et lui, ne l'était pas. C'est sûr, c'était une hypothèse mais il avait des doutes que ça soit vraiment ça. Il aurait eu envie de dire: "Il n'y a qu'un seul moyen de le savoir, défonçons la porte!" tel que dans les films d'action mais eum...il n'avait pas envie de se blesser dans la manœuvre et encore une fois celui qui allait briller serait Anoki, parce qu'il avait une fois de plus, plus de force que les deux zigotos. Il écouta avec attention l'hypothèse de son meilleur ami et acquiesça à ses dires. Oui, c'est vrai, il lui en avait parlé et il avait également vu dans son journal quand il le lui avait preté lors de l'UFO mais il émit une petite objection, quelque chose qui ne collait pas.

-C'est vrai que ça se tient mais il a plutôt tendance a emporter ses victimes en s'échappant dans les airs après les avoir fixer longuement, non? Or, nous n'avons pas entendu de battements d'ailes....non? Enfin, moi je n'en ai pas entendu.

Il tourna son regard vers Toblerone et même le Pines pour avoir confirmation et poursuivre:

-De plus, la victime aurait eu le temps de hurler. Ce sang...est-il si récent que ça? Tu as dû t'en rendre compte Dipper, la victime est peut-être déjà morte à l'heure qu'il est. D'ailleurs cette "victime" peut autant être de l'ordre de l'humain, de la créature ou même simplement de l'animal. Vous ne trouvez pas...que ces traces sont trop...nettes? Vous savez, comme le petit poucet, comme si elles avaient été faites délibérément? Dude, t'en penses quoi?

C'est vrai que cela pouvait être une créature inconnu! Il avait hâte de voir ça! Lui-même commençait à être enthousiasmé, ces petits yeux brillants à cette perspective et lorsque le plan du brun arriva, il....eh bien il acquiesça encore, malheureux qu'il est. Bah oui, un appât, c'était d'une logique implacable! Mais....qui allait jouer ce rôle? Il aurait bien voulu désigner Anoki mais....nan, il était le conducteur et le plan prendrait fin avant d'avoir commencé. Dipper? Là, c'est le prédateur qui fuirait, pas la victime. Lui? Hahaha...non. Il tenait à sa vie, il serait un très mauvais apât. La jackalope? Elle...courait vite, en plus avec sa grande taille elle était très visible et pourrait sauter et courir encore plus loin, c'était une créature, c'était certainement encore plus délicieux....alors que celle-ci pensait avoir du soutien de son papounet, celui-ci tourna son regard qui ne traduisait aucune émotion sur son visage vers elle. Regardez-là, elle semblait lui crier à l'aide. Sorry, but I have to disagree with you even if I think that's a good idea. Le voilà entrouvrir la bouche en se retournant vers le sapin mais, Toblerone avait déjà céder. Probablement à contre coeur.

-What?! N-no! You can't do that! That's too risky! Dipper! Sh-she's family! What would your Grunkle stan say if she's hurt, huh?





Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» ALEZEA ⊱ no light, no light
» Emily nora jones » no light, no light ...
» Editeur light libre
» the light of aerendil
» Lucky Light

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Gravity Falls :: The forest-