Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar
Messages : 185
Dollars : 982
Date d'inscription : 07/07/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 26 ans
Alignement: Chaotique bon
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Lun 28 Aoû - 22:30

No light, no lightAnoki & Dipper & Tristan & Jackalope & Gregory Le chemin était, malgré l’absence de filets de sang, facile à suivre pour la bête. Il humait l’air autour de lui, parfois les rares traces de sang qui reposaient sur quelques brins d’herbe avant de continuer dans la direction de sa source.

A grandes foulées, il s’enfonçait dans les sous-bois et leur obscurité quasi-totale, jusqu’à dénicher le butin que lui avait laissé sa moitié. Ironiquement, on aurait dit une chasse au trésor, et la trouvaille en valait la peine. S’arrêtant brutalement dans son élan, le loup se courba pour renifler la carcasse de la volaille brahma et la saisit sans attendre entre ses mâchoires, la tirant hors des fourrées.

Satisfait, il secoua lourdement la tête et déchira sa première part, envoyant son repas à quelques mètres de là. Son estomac ne grondait pas, mais il ne disait jamais non à de la viande. Goinfre.

En arrachant plusieurs morceaux, il répandit le sang frais qui s’était stoppé dans les veines de l’animal, faisant remonter son odeur ferreuse. C’était toujours une étrange sensation que de se nourrir sans attendre son tour... Qu’importe. Il se délectait de son repas, plongeant son museau dans les entrailles de la proie.

Sous la pression de ses mâchoires, les os se réduisaient en charpie. Ses oreilles étaient dressées sur son crâne, mais... Il y avait toujours ce silence de mort qu’il l’accompagnait. Rien d’étonnant à ça, qui souhaiterait se faire entendre en sa présence. Au moins, eux il les entendrait venir de loin.

Il eut bientôt terminé, laissant quelques parties du squelette brisé à même le sol. Le monstre passa un coup de langue sur ses babines ensanglantées, son faciès joliment repeint. Peut-être qu’il le sera davantage lorsqu’il aura mis les griffes sur ces intrus, s’ils venaient un jour. Pourvu qu'ils ne viennent jamais.

Sinon c'est lui qui viendrait à eux. En humant l’air, il retourna sur l’exact même chemin, prêtant attention à ne laisser son odeur que sur une seule et même piste. Lorsque le noir de la nuit l’enveloppa entièrement, il s’arrêta l'espace d'un instant, dérivant sur un côté discrètement. La bête fit profil bas, surveillant la piste et prit soin de se déplacer contre la brise, empêchant son odeur de le trahir cette fois-ci.

Les sens aux aguets, il se déplaçait à pas de loup, traquant silencieusement. Dès qu'ils seront dans sa ligne de mire... La chasse commencera.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 392
Dollars : 4378
Date d'inscription : 16/12/2016
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Mar 29 Aoû - 0:23
ft.
Gregory Dipper Jackalope Tristan
« No light, no light »
Le chasseur rencontre le gibier là où ils n'ont pas pris rendez-vous.

Good One ? HAHAHA

La lumière en pleine gueule, il dut porter sa main au visage et plisser ses yeux noisette et ambre pour se protéger de cette agression. Dipper le faisait-il exprès ? Qu'avait-il fait pour mériter autant d'animosité de sa part ? Avoir sauvé la petite Toblerone ? Mais s'il avait dut le faire, c'est bien parce qu'il n'avait pas été foutu d'être là quand elle en avait besoin. Avoir gagné contre eux au casino ? Il les avait prévenu qu'il était un expert au billard. Ils auraient tout simplement dut suivre ses conseils. Tout du long il avait voulu les protéger mais il n'avait fait que l'énerver. Toutefois, s'il avait des griefs à son encontre, il devrait les exposer plutôt que jouer la carte du fourbe.

Nouvelle pique de la part du jeune garçon avec une blague. Il la trouvait drôle ? En tout cas il semblerait que son petit copain, oui. Pourtant ce n'était aucunement le moment d'en faire une de ce genre, il leur avait pourtant dit qu'il s'agissait de son ami et eux parlaient de sa mort avec tant de légèreté. Il serra les poings tandis que ses joues se peignèrent de rouge, fort heureusement que les rayons de la lune n'éclairaient pas assez pour laisser paraître cela, un sentiment brûlant au fond de sa poitrine. Voulait-ils vraiment savoir ce que cela faisait de découvrir une personne à qui ils tenaient se faire dévorer ? Voir si cela était toujours sujet à rire. Ah ! Se serait sûrement tordant. Bidonnant même. Ainsi, ils seraient plusieurs à pleurer de rire.

Calme toi Ano.

Il respira un grand coup et soupira. Oui. Calme. Cela ne servait à rien de s'énerver. Surtout en ce moment alors qu'une bête rodait autour d'eux. Il avait été blessé par les paroles dures mais il pardonnerait. Comme il l'avait toujours fait.

Au moins la jackalope avait compris l'erreur de « Pue-le-fennec » et le gourmandait. Cette douce créature tentait même de le rassurer. C'était maladroit mais cela le toucha. Elle était véritablement un trésor. Une chose bien trop précieuse pour ce monde. Tout du long elle avait été celle qui ne le jugeait pas, lui remontant le moral comme elle le pouvait. Il sentait encore ce museau chaud de vie contre sa paume alors qu'elle c'était éloignée de lui depuis longtemps. Une promesse silencieuse fut faite : il la protégerait.

Mais cet instant de répit fut de courte durée, voilà que Dipper enfonçait le clou et d'une main de maître. Comme s'il n'était pas assez à terre déjà. Cette créature. Le Gremgoblin ? Était-ce cette chose qui l'avait agressé à la fête foraine ? Il se souvenait qu'elle lui avait laissé un belle estafilade au niveau du torse, fort heureusement cela avait fini par cicatrisé et plus rien ne barrait sa peau basanée désormais. Mais est-ce que cela avait été une tentative de l'éventrer pour se repaître de ses viscères ? Cette chose lui avait dit qu'elle voulait le dévorer après tout.

Mais voilà que le blondinet prit la parole et de sa description naquit une présomption d'innocence, autant que faire ce peut, pour la créature. Elle volait avec ses victimes après les avoir longuement fixer de son regard ? Hors son agresseur était parti en sautant, cela ne corroborait pas du tout. Encore un suspect qui s'envolait en fumée. Dommage, il aurait voulu soustraire cette existence à la sanction que lui réservait Apocrypha. Mais il finirait par trouver l'auteur de son agression et l'empêcherait de nuire. Toutefois cela l'apaisa quand au sort de son ami masqué. Ce ne pouvait pas être son sang éparpillé autour d'eux. Il y avait encore une chance pour qu'il soit en vie.

Il se concentra de nouveau sur le dialogue des deux adolescents et le blondinet releva quelques autres faits intéressants. Il était vrai que la piste de sang n'était pas vraiment naturelle. Trop visible. Trop prévisible même. Cela imitait le sentier d'un animal blessé mais c'était forcé. Non naturel. Sa première théorie s'en trouvait renforcée. Quelqu'un avait bien attiré cette chose avec du sang. C'était intentionnel sans aucun doute et si cela avait été fait dans le but de nuire à Greg alors il se pourrait que sa résolution de ne plus user de violence prenne fin cette nuit.

La hache de guerre serait déterrée.

Mais pour le moment rien n'était prouvé alors il verrait l'orientation de cette enquête avant de donner son jugement. Capturer la créature était devenu une priorité mais contrairement au Pines, il se refusait à la laisser derrière des barreaux pour être exposée  la vue de tous. C'était un être vivant. Doté d'une sensibilité. Même si cette créature chassait, c'était pour se nourrir et ne méritait donc pas un tel châtiment. Elle serait bien mieux cachée au fond des bois loin de la ville à vivre sa vie. Ils seraient alliés... pour le moment.

Il écouta alors le plan de Dipper et manqua de s'étouffer. Il voulait carrément utiliser la jackalope pour attirer cette chose sans savoir ce que c'était réellement. Était-il tout bonnement con ou le faisait-il exprès ? Avait-il envie qu'il lui remette les idées en place ?

Proverbe nain : Huit ça suffit. ~


En tout cas il fut heureux d'apprendre qu'il n'était pas le seul à penser de la sorte. C'était bien trop risqué d'envoyer la diva vers un danger qu'ils n'avaient pas sus mesurer. Croisant les bras contre sa poitrine, il fit part de son avis conforme à celui du blond.

« - Je rejoins Tristan et Toblerone sur ce point. C'est beaucoup trop dangereux. Nous n'avons pas assez d'éléments pour jeter la jackalope dans la gueule du loup. »  

Ils n'avaient pas assez d'indices pour pouvoir oser affronter le monstre tapit dans les fourrés. Il aller comme ça sans être préparés ne pourrait que leur nuire. Non, il fallait d'abord trouver des éléments qui pourraient leur indiquer la nature de la créature. Il fallait la pister et c'est là que ses talents de chasseur allaient être utiles. Certes il ne pouvait pas pister sur le goudron comme un certain indien slovaque mais il savait se démerder en forêt.

Il se déplaça mais sa stature avait changé. Ses pas, plus légers, se faisaient méticuleux. Il n'avait plus l'attitude débonnaire que tous connaissait. À la place se tenait un véritable chasseur aguerrit. Mais peut-être que ses alliés ne remarqueraient pas ce changement, obnubilés dans leurs théories. Lui préférait la pratique. Il s'agenouilla et examina une seconde fois les traces et découvrit un nouvel élément qu'il tint entre ses doigts, une petite plume couverte de sang. Mais cela pouvait être qu'une coïncidence alors il fit quelques pas et trouva ses semblables. Mais sa pêche n'était pas terminée, il quitta le chemin sanguin vers les buissons ou plus tôt il avait entendu du bruit et sorti son téléphone pour fixer le sol et trouver autre chose tandis qu'il se mit dans une position accroupie. Alors, à voix basse il annonça tout en levant ses trouvailles.

« - Tristan, tu marques un point. Ce n'est pas Greg la victime. On a attiré cette chose avec la carcasse d'un ou plusieurs oiseaux. D'ailleurs les deux petits génies, venez ici, je crois que ceci va beaucoup vous intéresser... »  

Et il reporta son regard bigarré sur l'empreinte laissée au sol.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 456
Dollars : 282
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 22
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 16 ans
Alignement: Loyal Neutre → Neutre Absolu
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Mer 30 Aoû - 21:45
WE'RE GONNA DIE !!!!!
#WEREWOLF


You feel different this night...

▷ MAMAN !!

Et voilà. Une myriade de petits cris aiguës provenant du lapin jackalope. Roh... aller, un peu d'humour n'a jamais tué personne ! Oh, et la tête de l'indien était aussi drôle que son fameux trait d'humour ! HAHA.

▷ Hahaha! Good one!

Ah ! Enfin quelqu'un qui sait en rire ! Ce gars ne l'avait jamais déçu. Tristan always here. Il se serait presque cru entouré de gens moins attractif que sa propre personne. Presque.
C'est un regard accompagné d'un sourire complice que lui offrit le brun. Il leva un pouce bleu pour l’encouragé dans son action. Hey, il n'était pas le seul à en rire, ils étaient deux !

▷ C'est vrai que ça se tient mais il a plutôt tendance a emporter ses victimes en s'échappant dans les airs après les avoir fixer longuement, non? Or, nous n'avons pas entendu de battements d'ailes....non? Enfin, moi je n'en ai pas entendu.

Le brun hocha la tête. Avant de.................... froncer les sourcils et diriger son regard vers le blond. Il avait vu juste. Le gremgoblin chassait effectivement de cette manière, mais...... là n'est pas le problème.
Comment savait-il cela ?
Il lui avait en effet parlé de sa capture d'un gremgoblin, mais n'avait jamais mentionné ses ses aptitudes et ses caractéristiques. Tristan avait vachement bien lu son journal ! Wait. Il n'avait pas non plus écrit cela dans son bouquin.
Oh, il avait dû en parler à Ford. Ou chercher sur internet, geek comme il est.

▷ De plus, la victime aurait eu le temps de hurler. Ce sang...est-il si récent que ça? Tu as dû t'en rendre compte Dipper, la victime est peut-être déjà morte à l'heure qu'il est. D'ailleurs cette "victime" peut autant être de l'ordre de l'humain, de la créature ou même simplement de l'animal. Vous ne trouvez pas...que ces traces sont trop...nettes? Vous savez, comme le petit poucet, comme si elles avaient été faites délibérément? Dude, t'en penses quoi?

Dipper continua d'acquiescer. Oui. Il l'avait remarqué aussi. En plus de dater, la carcasse avait été plus à la manière d'un sac que d'une proie dans la gueule de son prédateur. Elle suivait pourtant quelque zizagge, mais restait étrangement traçable. Un prédateur sa cache pourtant. Évite qu'on puisse le suivre pour lui voler son butin, non ?
C'était comme si cette créature voulait les attirer jusqu'à eux... brrr, quelle genre de chose sadique pourrait user de technique comme cela ? Il en avait froid dans le dos. Rien qu'à l'imaginer.
Se pourrait-il que cela soit un piège ?!

Le blond relevait tout de même des faits pertinent.
Il exposa ainsi son idée.
La jackalope avait l'air au bout de sa vie. Lançant des appels à l'aide de ses petits yeux trognons. L'indien quand à lui était au bord du suicide, mêlant colère et désarroi face à son plan. Le regard Tristan quand à lui dévia au même moment vers la Jackalope.
Ils s'étaient comprit. Il savait que c'était une bonne idée. Évidemment. Dipper a toujours de bonnes idées.
Voilà ! Toblerone avait comprit le génie de son plan et se mettait en route ! Pas de quoi en faire tout un foin !

▷ What?! N-no! You can't do that! That's too risky! Dipper! Sh-she's family! What would your Grunkle stan say if she's hurt, huh?
▷ Je rejoins Tristan et Toblerone sur ce point. C'est beaucoup trop dangereux. Nous n'avons pas assez d'éléments pour jeter la jackalope dans la gueule du loup.

Quoi ?! MAIS POURQUOI ? ILS N'ALLAIENT PAS LUI DIRE QU'UN PEU DE DANGER LEUR FAISAIT PEUR ? Ils sont en aventure ! Évidemment qu'il y a du danger ! C'est la forêt de Gravity Falls !
Et puis, c'est la Jackalope, il avait confiance en elle. Petite grande comme elle est, elle pourrait vaincre une armée de démon ! Il ne fallait pas la sous-estimer.

Alors l'indien s'agita. Ou plutôt arrêta de s'agiter. Marchant comme le ferait un de ses ancêtres en pleine chasse. La discrétion. Il avait cru voir cela une fois en ville, un slave habillé de manière caricatural prétendant pouvoir pister sur le goudron.

Par curiosité, Dipper le suivit, faisant quelques pas et invitant la jackalope et son pote à faire de même.

▷ Tristan, tu marques un point. Ce n'est pas Greg la victime. On a attiré cette chose avec la carcasse d'un ou plusieurs oiseaux. D'ailleurs les deux petits génies, venez ici, je crois que ceci va beaucoup vous intéresser...

Le brun se pencha un peu plus dessus d'anoki. Des plumes, une carcasse de volaille en effet, mais ce n'est pas ce qui attira son attention première. Il écarquilla les yeux.
Une emprunte de pas gigantesque. Et ça, c'était pas un ours. 4 doigts.

▷ OH MON DIEU LAISSE MOI VOIR CA !


Discrétion quand tu nous tiens. Il déglutit. Quel genre de monstre pouvait laisser de telles marques... il frissonna de peur. Et passa sa main sur sa casquette semblant prendre confiance en lui sans reculer ni bafouer.
On pouvait voir des marque de griffes au bout, les quatre coussinets excluaient un ours qui en ont cinq même si a Gravity Falls, ce genre de choses peut être trompeur. Les coussinets latéraux étaient tournés en diagonale vers l'extérieur tandis que ceux de devant étaient assez avancer pour que l'on puisse dessiner un triangle. Leur forme ronde et moins ovale pouvait exclure un chien de très très grosse taille. Ça, c'est la signature du loup.
Ses années de scootisme et de traque de créatures surnaturelles ne l'aidaient pas pour autant. Il ne reconnaissait pas une créature aussi grande qui pourrait avoir les empruntes du loups à moins que.............

Son regard se leva vers le ciel. La pleine lune.
Sa voix trembla cette fois

▷ Guys................ je crois que c'est VRAIMENT le facteur...


Un regard vers la jackalope. Mieux valait tous monter sur son dos et............ s'éloigner pour un temps ?

Inventaire : Journal, Couteau suisse, Appareil photo x2, Kit de survie (Corde x1, Lampe torche, trousse de soin, bouteille d'eau x2), Totem du cerf, Talkie-walkie.
+ Un sandwich jambon-beurre.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
" Jackalope "
avatar
Messages : 200
Dollars : 1351
Date d'inscription : 21/11/2016
Localisation : Mystery Shack
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 13 ans
Alignement: chaotique neutre
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Jeu 31 Aoû - 20:15
No light, no light



Une patte après l'autre, Toblerone entamait sa très lente avancée sur le chemin de sang. Ça lui faisait bien peur tout ça. Mais pour papa et maman est serait très courageuse. Comme ça, ils pourraient être très très très fiers d'elle. Peut-être que grâce à elle, ils pourraient découvrir et approcher une nouvelle créature et s’en faire une amie. Okay il y avait du sang partout mais une fois qu'elle aurait bien mangé, peut-être qu'elle serait gentille. Qu'elle comprendrait qu'ils ne lui voulaient aucun mal. Bha quoi ? Elle n'avait pas le droit de rêver ? Non parce que c'était ça ou elle s'écroulait les quatre fers en l'air en imitant la posture de la chèvre morte. Il fallait choisir ! L'espoir fait vivre qu'ils disaient, et bha ça avait intérêt à être vrai parce que sinon cet espoir là allait la mener tout droit vers sa mort.

Son calvaire prit heureusement fin. Lorsque son papa assura sa défense, ainsi qu'Anoki. Alléluia ! Alléluia ! Elle redressa sa tête et ses longues oreilles dans leur directions tandis que des yeux frétillants de larmes les regardaient avec reconnaissance. Ils venaient de la sauver ! Ils venaient de la sauver ! Hourra pour Tristan et Anoki ! Hourra ! Puis elle arrêta son avancée, elle n'en avait plus besoin, et regarda les garçons discuter entre eux. Gremgoblin ? Pas Gremgoblin ? Elle n'en savait rien et compte tenu de la bête elle ne voulait pas le savoir. Ces monstres faisaient peur et quand papa Tristan réfuta cette thèse, elle en fut apaisée.

Voilà alors Noki se mettre dans une position qu'elle n'appréciait pas vraiment. Cette stature, ces gestes, c'étaient ceux des chasseurs « zhumains ». Est-ce que lui aussi était un chasseur ? Elle ne les aimait pas parce qu'ils traquaient ses amis de la forêt avec une redoutable efficacité. Sangliers. Lapins. Cerfs. Ils arrivaient toujours à abattre leur proie. C'étaient d'eux dont elle avait le plus peur. Les chasseurs silencieux. Mais Noki était gentil lui. Ils avaient dut lui apprendre, voilà tout ! Il faudrait... Il faudrait qu'elle lui demande.

En tout cas, il s'en trouva qu'il savait traquer. Il savait ce qu'il faisait mais au moins c'était pour les aider. Bientôt Dipdip le suivit et les invita à en faire de même. Elle n'allait pas se faire prier. Entre restée toute seule en évidence ou cachée dans les feuillages avec ses amis, elle préférait largement la seconde option. Il n'y avait pas photo ! Et puis le plus vieux appela ses parents pour regarder un truc. Curieuse comme pas deux, elle se joignit et sa tête au dessus du trio de « zhumains » pour voir ce qu'il avait à leur montrer. Des plumes tâchées de sang et une vilaine empreinte. Une vilaine grosse empreinte. Ses instincts de proie se réveillèrent, ils lui hurlaient de fuir mais un autre instinct, beaucoup plus fort lui somma de rester ici. Ses dents grincèrent une nouvelle fois.

Elle n'en avait jamais vu jusque là mais ces griffes, cette position des pattes dans la terre. C'était un prédateur. La calme jackalope devint vraiment nerveuse, levant sa tête et tournant ses oreilles dans tous les sens pour capter ne serait-ce que le moindre petit bruit suspect. Elle se permit aussi de humer l'air de son museau, faisant frétiller ses longues moustaches blanches et une nouvelle constatation lui glaça le sang. Cette odeur qu'elle avait repéré un peu plus tôt pendant qu'ils étaient devant la porte de l'ami à Anoki. Cette odeur si particulière qui l'avait inquiétée. Elle avait disparue. Ce qui était non loin les chassait dorénavant.

Ses craintes se confortèrent lorsque Dipper se mit à hurler. Là, si ils n'avaient pas toute l'attention de ce qui les épiait...

Le trouillomètre prêt à exploser, elle senti son corps se tendre. Son regard rubis balayait les environs, ne remarquant pas que son ami la fixait désormais. Alerte ! Ses sens étaient en alerte et voilà qu'elle tapa de la patte arrière une première fois. Un second. Elle jouait un tout nouveau rôle, celui de la sentinelle, celle qui surveille et prévient ses congénères d'un danger. Son instinct animal l'avait rattrapée mais...

Oui.

Il semblerait bien qu'autre chose guidait ses actions. Un sentiment plus humain. Sans s'en rendre compte, les Pines et le Smilovski avaient réussi un tour de force : celui de dépasser la nature. Au lieu de prévenir et s'enfuir, elle préféra prévenir et protéger. Courageuse jackalope, elle ne laisserait pas sa harde... non ! Sa famille ! En danger. Elle avait peur, tout son corps trahissait cela. Mais elle affronterait ses craintes rien que pour les deux garçons qui l'avaient sauvée.

Le lièvre guerrier s’éveillait malgré elle. Prête à les défendre au péril de sa vie. Telle Blanchette dans l'histoire toute triste que Grunkle Stan lui avait un jour compté, elle affronterait le loup jusqu'au levé du soleil. Si cela pouvait sauver ses amis...

Alors, viens loup-garou ! Sors de ta cachette et affronte-la ! Elle ne te craignait pas. La dernière des jackalopes vendrait sa peau très chèrement. Après tout, elle était aussi une créature sauvage elle aussi. Ses traits étaient certes ceux d'un mignon lièvre blanc quand elle était en forme rétrécie mais maintenant grandie, elle était un adversaire un peu plus redoutable. Elle baissa sa tête, s'ébrouant sous le clair de lune. D'un ton doux et résigné, elle donna un ordre à ses protégés.

« - Maman. Papa... Fuyez et emmener Noki loin d'ici. Je vous rejoins plus tard. Je vous le promets... Je vous aime. »

Une détente plus tard, la voilà sortie des fourrés alors que son pelage blanc la rendait bien visible. Mieux valait qu'elle soit seule, qu'elle attire toute l'attention sur elle. Elle était bien plus rapide que les bipèdes qui l'accompagnaient, elle pourrait le fuir dès que ça tournerait pas.



Non. Ce n'était plus la peine de se mentir. Elle n'avait aucune chance. Mais si son sacrifice pouvait sauver ceux qu'elle aimait, alors elle n'avait aucun regret. Alors viens-là vilain prédateur, viens goûter aux bois acéré du lièvre guerrier. Car c'est tout ce que tu auras ce soir. Compris ? T'es privé de « zhumain » ! C'est la grande et magnifique Toblerone qui te prévient !

Feat Gregory, Anoki, Dipper et Tristan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 205
Dollars : 2283
Date d'inscription : 11/12/2016
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 17 ans
Alignement: ???
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Ven 1 Sep - 18:22
No light,
no light





Objet/s:
Cape de visibilité partielle
Téléphone Portable
Flashlight
Appareil photo
Tapeman (Magnétophone)
Couteau-suisse
Totem Faucon



« Il te montre la lune et tu regardes le doigt. »


Alors qu'il avait exposé sa théorie voilà que le regard du brun se posa sur lui croisant celui du blond. What? Did he said something wrong? Ce que le Pines semblait oublier c'est ce que le blond avait révélé sous l'effet de son vice, en plein milieu du chapiteau de la fête foraine. Si Tristan était apparu comme quelqu'un refusant le surnaturel c'est parce qu'on le lui avait forcé, sa propre mère n'avait cessé de lui faire comprendre que s'il continuait à parler de ce genre de chose, il serait considéré comme anormal, serait mis à l'écart de la société, se retrouverait seul et qu'elle ne voulait pas cela, qu'il devait absolument se fondre dans la masse. Mais c'était tant mieux qu'il ait oublié ce petit détail n'est-ce pas? Pour le blond lui-même, il lui semblait vraiment avoir lu ça, l'avoir appris par Dipper, pas que ces informations soient ancrés en lui. Parce qu'il est normal. Parce qu'il n'est pas comme son ami, pas qu'il y ait quelque chose de mal par rapport à ça, c'est juste...qu'il ne voulait pas pour une obscure raison penser au passé, d'ailleurs, le chemin lui était bloqué et si cela était bloqué....c'est qu'il y avait une raison, non? Alors, face à cette réaction du Pines, il ne peut s'empêcher de frémir très légèrement.

Ah, Anoki était d'accord avec lui! Ha-ah! See?! Le blond se contenta d'observer sans rien dire, attendant la réaction du Pines, si ça se trouve celui-ci se sentirait trahis que Tristan est osé prendre la défense de la jackalope. Oh bien sûr, même entre amis ils ne pouvaient pas toujours être d'accord l'un avec l'autre mais depuis le début, il n'avait pas été convaincu par cette sortie et vous savez quoi? Tout ce qui se déroulait en ce moment même lui donnait raison, parfois il vaux mieux rester sagement chez toi, dans son bon lit douillet. Et ce ne fut pas le brun qui se mit à agir le premier, non, voilà que l'indien vous faussait compagnie, enfin, plus ou moins. Il cherchait des indices? Oui, probablement, il en avait la posture et l'attitude, son regard se tourna bien vite vers la créature qui adoptait elle un comportement étrange. Oh. Oh il voit, elle sent un danger, mais c'est de l'ami des animaux dont on parle...à moins qu'il est déjà appris à chasser avec sa famille? Eh, ce n'est pas impossible, peut-on le lui reprocher? Cela a fait parti de son éducation et dans des temps comme celui-là, cela peut servir. Ah, en voilà la preuve, bientôt il leur fait signe de venir vers lui pour leur montrer quelque chose, non sans lui donner raison. Look at that, he doesn't hate you, someone who would hate you wouldn't do that. Meh. Peut-être était-il sympathique puisque d'autres individus étaient là.

Le blond qui était resté sur place se mit bientôt à rejoindre les deux autres pour voir l'étendu des découvertes. Il se contenta d'examiner, sans mot dire, après tout, Dipper avait des exclamations pour eux d'eux. Dude, franchement, moins fort, on va vraiment finir par se faire repérer et après ils n'auront aucun moyen de retraite. Non mais sérieusement, est-ce qu'il ne sentait pas cette odeur? Est-ce qu'il ne comprenait pas au vue de ces marques, de ce sang, de ces empreintes? Et de cette lune? Et pourquoi lui, avait-il tout de suite assimilé cela? Pourquoi se sentait-il aussi mal que la jackalope, ses poils s'hérissaient sur son corps alors qu'il porta sa main sur son totem. Ce totem...il y avait définitivement quelque chose d'étrange...était-ce pour cela qu'il se sentait aussi....surhumain? Comme si tous ses sens étaient décuplés. Calm down...nothing bad will happen...right? Il était avec un chasseur de surnaturel alors il s'y connaissait, il saurait qu'elle serait la meilleure décision à prendre. Son best bud. Lorsqu'il le vu lever son regard vers la lune il fut soulagé de constater qu'il avait enfin compris. Finally! Now, we can go home!

▷ Guys................ je crois que c'est VRAIMENT le facteur...

Oh non, le facteur il s'en souvenait et il paru amusé l'espace d'un instant de cette conclusion, imaginant les vêtements du facteur sur la bête, en train de faire son job habituel et lorsque les chiens oseraient lui aboyer dessus, l'homme pas si humain que ça le leur rendrait bien avec un hurlement/grognement de sa conception. Mais non, il ne pensaient pas malgré tout qu'il s'agissait de lui. Est-ce que Dipper avait déjà vu des films sur ce genre de sujet? Il faut dire qu'on ne pouvait pas vraiment échapper au sujet. Que la victime se révèle être en fait le coupable depuis le début, PLOT TWIST! Enfin...c'est devenu malheureusement récurrent dans les films cette idée, c'est dommage, c'est pourquoi il avait cette hypothèse en tête et la gardait. Il n'allait pas balancer à la tronche d'Anoki "Eh, je pense que ton ami est un loup-garou, comment tu as pu ne pas t'en rendre compte? Certains indice ne trompent pas." Ce regard vers Toblerone, cette fois il était complètement différent, oui, il ne voulait pas dire qu'ils allaient tout de même procéder au plan, non, là c'est on file d'ici en quatrième vitesse.


Ils n'étaient que des humains et une jackalope, s'ils y allaient ils se feraient certainement déchiquetés en petit morceaux et dévorés. Et puis qu'y pourraient-ils? Tuer la bête? On parle...d'un loup-garou...pas d'un loup, ou d'un gnome mais bien d'une créature avec une force phénoménale, capable de projeter ses victimes sur des centaines de mètres probablement, ayant des griffes et des crocs acérés et surement a peu près les même capacités qu'on pouvait voir dans les films. Et ça, c'était loin d'être rassurant. Attendez! Où est-il?! Il...il a perdu sa trace. Ok, là ça craint! Il n'aimait pas ce que la jackalope faisait...il avait un très mauvais pressentiment. Son corps tremblotait malgré lui, Tristan avait peur, Tristan était terrifié, Tristan se serait mis en PLS si ses amis n'étaient pas à ses côtés. S'il te plait jackalope...ne fait pas ça. S'il te plait, non, ils doivent juste fuir. C'est trop dangereux. S'il te plait...ne fait rien de stupide, il ne veux pas mourir! Et toi non plus tu ne dois pas! Il tient à toi, énormément, tu es sa petite protégée...mais il n'est pas Grunkle Stan, tu comprends? Il n'y a rien d’héroïque chez lui...il est le side character qui meurt au cours de l'aventure du véritable héros et dont la mort aura tout de même peut-être un grand impact sur la psychologie de celui-ci. ... ... OH BOY! Il aurait vraiment dû resté à l'écart de tous ces personnages bien plus important que lui et qui l'embarque peu à peu vers la mort. Please no, he don't want to die. Il est un très mauvais ami, un très mauvais "père", vous l'estimez bien plus qu'il ne devrait l'être. Il est juste un geek qui joue à un jeu bien trop dangereux pour lui.

« - Maman. Papa... Fuyez et emmener Noki loin d'ici. Je vous rejoins plus tard. Je vous le promets... Je vous aime. »
- NON TOBLERONE!!!

I told you they wouldn't understand...please, tell your dad, I'm sorry and I loved him.

Trop tard. Elle avait détallée, avait-elle entendue son cri déchirant alors qu'il avait voulu l'arrêter par un geste désespéré de l'attraper? Il s'était arrêté sans la poursuivre alors que son expression traduisait une véritable horreur. Non...non, ses jambes ne soutenaient plus son poids, comme s'affaissant, il se sentait si...inutile, impuissant... Encore. Encore une fois on se sacrifiait pour lui. That's why she's mad about you. Non...non...pitié pas encore. Il n'a jamais demandé ça. Non...le voilà rester debout, parfaitement immobile, la plus grande partie de sa détresse se passait psychologiquement. Tristan allait mal. Bientôt le voilà presque faire une crise de panique, comme s'il hyperventilait, il inspirait et expirait profondément, un peu trop rapidement, il s'épuisait inutilement mais il n'arrivait pas à se calmer, la situation était bien trop critique. Non! Tout était de sa faute! S'il n'avait pas été là! S'ils ne les avaient pas rencontrés, rien de tout cela n'aurait eu lieu! Sa mère avait raison! Pourquoi ne l'a-t-il pas écoutée! POURQUOI EST-IL SI STUPIDE ET INUTILE?! Sa main agrippe sa veste au niveau de sa poitrine. Il étouffe...il étouffe, ça fait mal! Il ne devrait pas se mettre dans des états pareilles. Mais que peut-il faire? Il ne peut pas la sauver, oui il devrait juste rentrer à la maison avec Dipper. C'est pour ça qu'elle fait ça, non? Pour les sauver? Non?

Il...a envie de pleurer, il sent les larmes lui monter aux yeux. Il ne peux rien faire...rien...c'est sa faute si elle meurt. Il aura sa mort sur la conscience. Après ça, il retournera s'enfermer chez lui et il ne sortira plus. Il n'aurait jamais dû avoir de véritables amis, il n'apportait que le malheur autour de lui, il leur donnait la poisse. A force de le côtoyer, il finira par les faire souffrir. Et la jackalope en était un parfait exemple. A présent il serrait les dents d'irritation envers sa propre impuissance, c'était si pathétique, si misérable. Il n'arrivait même pas à faire demi-tour. What a pussy...Est-ce qu'Anoki allait partir à la poursuite de "sa princesse"? Certainement, il ne peut pas comprendre, lui il est courageux, il a les muscles et la cervelle, il saura la sauver après tout, lui il était tellement mieux, il a sa soeur, quant à ses parents? Ce n'est pas comme si....Non, tu n'en sais rien Tristan. En cet instant, le jugement des autres lui importe peu, tout son entourage à disparu, tout ce qu'il reste c'est l'impression d'être à côté du corps inanimé de la jackalope. If only...if only I hadn't know you....you would have lived. Non, peut-être que les deux autres pouvaient la sauver. Oui, certainement, l'un était un héro qui a sauvé Gravity Falls, l'autre était l'une des star montante de la ville. S'ils se retournaient vers le blond en courant pour aller sauver la petite créature, il pourrait se rendre compte que le garçon n'est plus que l'ombre de lui-même, le regard vide braqué sur le sol, visiblement, il faut croire que l'action de la jackalope l'avait plus affecté que prévu ou s'était-il souvenu de quelque chose d'enfouie plus profondément et qu'il aurait voulu oublier?





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 185
Dollars : 982
Date d'inscription : 07/07/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 26 ans
Alignement: Chaotique bon
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Ven 1 Sep - 22:25

No light, no lightAnoki & Dipper & Tristan & Jackalope & Gregory Son souffle chaud faisait trembler les brins d’herbe devant lui. A chaque pas, il se rapprochait un peu plus de ses cibles, sentant bientôt leurs odeurs emplir l’air qu’il inspirait. Ils ne semblaient pas avoir beaucoup bougés... de quelques mètres, tout au plus. Étrange. Qu’attendaient-ils pour déguerpir ? L'aurore ?

Les éclats de voix devinrent plus distincts également, interrompu par un cri soudain.

Le prédateur s’était stoppé. Ils étaient agités, il pouvait le sentir. De par sa présence ? De par autre chose ? Peut-être les deux, qui sait. Il n’était pas la seule créature à arpenter ces bois, et l’une d’elle se trouvait toujours en leur compagnie... sans qu’il n’en saisisse la raison, encore une fois. A ses yeux, les bipèdes demeuraient un danger et il en serait ainsi jusqu’à ce qu’on prouve à la bête sauvage le contraire.

Il n’avait pas oublié ce que lui avait infligé l’une d’eux. Il n’oubliera jamais. Il n'était pas comme sa moitié, qui bénissez-en son caractère inoffensif, était sans doute l'influence qui le différenciait de ses paires.

Mais alors que le monstre se préparait à bondir, sa détente fut annulée par une voix singulière. Ce ton... Son rictus colérique s’effaça peu à peu et sa tête se redressa de quelques centimètres, attentif à la scène. Pourquoi... une telle douceur ? Un tel comportement ? Le cri déchirant de l’un des humains, suite au départ de leur compagne blanche, ne fit qu’amener qu’un peu plus de confusion dans son esprit.

Sa détresse se sentait à des kilomètres, augmentant de seconde en seconde. Un humain, tenir à une créature ? Plus il essayait d’analyser leur attitude, plus la colère montait. Il ne comprenait pas et le temps presse, le lièvre s’éloignait et il ne fallait pas qu’ils se dispersent, ou il perdrait l’avantage.

Il allait les chasser une bonne fois pour toute d’ici. Un craquement s'éleva soudainement, brisant le silence de la forêt. Arrachant la végétation à son passage, il fonçait sans l'ombre d'une hésitation, ses foulées martelant le sol sauvagement. D’un bond final, le prédateur les avait rejoint, s'écrasant sur le chemin de la Jackalope de tout son poids.

Ses griffes arrachèrent la terre à sa réception. Son souffle était lourd et le clair de la lune dans son dos illuminait les contours de sa silhouette massive, surplombant même recourbé ce qui se trouvait devant lui. La fourrure hérissée de colère, la bête se redressa de toute sa hauteur, dardant son regard doré sur les intrus.

Toute sa musculature était tendue. Il s'avançait en grondant, la queue levée, tandis que ses babines recouvertes de bave se soulevèrent un peu plus. Il pourrait très bien lui sauter à la gorge immédiatement, mais il ne le fit pas. Son grognement sourd se transforma alors en un râle puissant, avançant ses mâchoires empoissonnées vers eux en guise d'avertissement. Dernière chance.

Le loup-garou fonça vers Toblerone, lançant des aboiements menaçants et graves pour la chasser elle et ses compagnons, mais si cela ne suffisait pas, alors tant pis. Il engagerait le combat.

informations débloquées dans les informations complémentaires
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 392
Dollars : 4378
Date d'inscription : 16/12/2016
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Sam 2 Sep - 13:30
ft.
Gregory Dipper Jackalope Tristan
« No light, no light »
Le chasseur rencontre le gibier là où ils n'ont pas pris rendez-vous.

Son appel rameuta Tristan et Toblerone, Dipper ayant décidé de le suivre dans sa traque. Mais cela incita l'adolescent à se rapprocher de lui et de lui faire partager une fois de plus son odeur. Oh putain de bordel de merde ! C'était pas possible de puer autant. Comment avait-il fait pour ne pas le sentir tout à l'heure ? Un de ces jours il le ligoterait et le jetterait dans une rivière, un bon bain ne lui ferait jamais de mal. Bordel ! C'était toute la planète qui était en danger avec cette puanteur. Malheureusement pour lui, son odorat ne fut pas le seul sens à être mis à mal par le plus jeune des Pines. Le voilà qui lui gueulait dans les oreilles.

C'est ça, Tête-de-Pine ! Vas-y ! Gueule un peu plus fort ! Je crois bien que les monstres à l'autre bout de la forêt ne t'ont pas encore entendu.

Par réflexe, il plaqua sa main libre contre la bouche de l'adolescent avant de la retirer bien vite pour lui laisser tout le loisir de regarder sa trouvaille. Ainsi, il allait éviter de devenir sourd à seulement 21 ans, pour la discrétion c'était mort. Lui arrivait-il de réfléchir de temps en temps. Se sentait-il si invulnérable que ça ? Il regrettait maintenant de lui avoir cédé le totem du cerf. Dorénavant, il ne lui en octroierait plus, qu'importe le nombre de jetons que le brun lui tendrait. Il avait compris son erreur. Un rapide regard vers les deux autres. Avaient-ils eux aussi ramenés leurs totems? Il se souvenait que Tristan avait gagné celui du faucon et Toblerone celui du serpent. Les sens accrus et le don de transformation. Ces deux-là seraient déjà bien plus utiles dans pareille situation.

La remarque du Pines le fit lever les eux au ciel. Cette rumeur qui disait que le facteur était un loup-garou. Il ne savait pas si elle était vraie ou non et n'avait pas le culot d'aller emmerder ce brave homme pour le vérifier. Mais ils étaient d'accord sur un point : ce qui rodait autour d'eux depuis un bon moment n'était ni plus ni moins qu'un loup-garou. Après le pishtacos et le gremgoblin, voici encore une créature à rayer dans la liste des suspects.

Il faudrait surveiller le Pines. En tout cas ses éclats eurent pour conséquence de mettre la diva sur ses gardes, elle était nerveuse. Après tout même douée de parole et d'une certaine réflexion propre à elle, elle n'en restait pas moins un animal sauvage. Avoir fait connaître à toute la forêt leur présence l'avait mise dans un état pas possible. La voilà qui tapait du pied. Elle avait senti quelque chose. Un danger. LE danger.

Qu'avaient-ils fait ? Leur insouciance les avait mener à leur perte. Sa suite des événements s’enchaîna à une vitesse bien trop rapide pour qu'il comprenne tout de suite ce qu'il se passait. Des paroles douces, emplies de résignation résonnèrent dans sa tête.



Encore accroupit dans les buissons, aux cotés des deux garçons, il regardait, un air con gravé sur le visage, la jackalope s'élancer au dessus d'eux pour se dévoiler à leur prédateur. Un cri déchirant vint lui vriller une nouvelle fois les tympans mais cette fois il n'en eu cure. L'heure était grave : Toblerone voulait se sacrifier pour eux. Spoiler miss : No way. Il ne la laisserait jamais faire pareille bêtise. Prenant appui sur ses deux jambes, il s'élança à son tour. Ne remarquant pas que le blond c'était gelé et ne le suivait pas. C'était après, l'attitude logique qu'il attendait de lui, lui qui se faisait appeler « papa » par la boule de poils ambulante. Mais pas le temps de s'attarder sur les deux garçons, il avait une créature à sauver de sa bêtise.

Est-ce qu'il arriverait à temps pour rattraper la miss avant que son cou ne finisse entre les crocs acérés du lupus ? Il l'espérait. Toblerone était l'étoile du Mystery Shack et son amie, elle ne devait absolument pas mourir. Il le lui interdisait.

Un bruit sourd résonna à ses oreilles. Sinistre. Suivi bientôt par d'autres. La bête chargeait dans leur direction. Tout droit sur le blanc lièvre cornu. Parmi les ombres de la forêt, une forme se dessina et atterrit face à son amie. Ce n'était pas bon : deux créatures allaient s'affronter. Il le refusait.

Tiens tiens tiens, ne venait-il pas de violer ses engagements ? Ceux de ne pas intervenir face à loi naturelle ?

Non ! Il devait protéger les créatures même si c'étaient d'elles-même. S'il arrivait à faire cesser ce début de combat alors il aurait réussi. Il pourrait regarder ses ancêtres fièrement. Profitant du choc de l'arrivé de leur traqueur, il se plaça entre la jackalope et le loup-garou. Seule protection, quasiment inutile, qu'offrait son corps. Un coup de patte et il ne serait plus de ce monde. Il tendit un bras tout contre le poitrail de son amie et de l'autre baissait une main devant l'énorme apparition en signe d'apaisement.  

C'est à ce moment-là qu'il porta son regard vers la gigantesque créature en face d'eux. Aussi envoûtante que mortelle. Avec ses yeux dorés qui les transperçaient. La force de la nature sauvage dans toute sa grandeur et seulement éclairé par les rayons argentés de la lune.  En cet instant plusieurs émotions le submergeaient : peur, crainte, respect et fascination. Elle le menaçait mais n'attaquait pas. Leur laissait une chance de se retirer.

Profitant de ce court moment de répit, il détailla un peu plus la créature. Cette tueuse née et se gela face aux cicatrices sur sa gueule. Il écarquilla les yeux.

Ironique n'est-ce-pas ?


Malgré les apparences, Anoki était plus intelligent qu'il ne le laissait croire. Cette cicatrice, elle était l'élément déclencheur. Pourquoi ne l'avait-il pas remarqué avant ? Tellement de raisons : fatigue, alcool, foi en son ami. Il avait voulu croire que lui ne lui cacherait rien alors il c'était volontairement mis des œillères. Il avait refusé de voir la vérité en face même si au fond de lui il le savait. Parce qu'il lui faisait confiance. Il avait refusé de voir la température anormalement élevée de son ami en mettant ça sur le compte de leurs ébats, il avait refusé de voir ses gants en jetant cela sur une fantaisie du petit brun, il avait refusé de voir les mises en gardes des trous sur le mur de sa chambre passant pour de la maladresse, il avait refusé de voir l'odeur naturelle du jeune homme quand il lui avait affirmé sa provenance. Son regard se fit tout à coup d'une douceur et d'une profonde tristesse. Finalement, il baissa la tête pour ne pas paraître pour un rival aux yeux de la bête, se mettant en position de soumission pour éviter le conflit. Le loup protégeait son territoire.

« - Excuse-nous... »  

Excuse-moi de ne pas avoir compris plus tôt.

Cette mascarade était un piège non par pour nuire mais pour protéger. Voilà pourquoi Greg ne pouvait avoir de la compagnie, voilà pourquoi il vivait seul dans les bois. Si seulement tout cela avait été dit plus tôt, ils n'en seraient pas là.

Il recula d'un pas, appuyant son bras sur l'encolure de son amie et y apportant des caresses apaisantes pour l'inciter à faire comme lui. Greg les laissait partir, les menaçants de ses crocs et ses aboiements, mais pour combien de temps ? Sa voix toujours basse, il s'adressa cette fois aux plus jeunes. C'est à ce moment qu'il remarqua l'absence de Tristan.

« - Reculez. Il n'y a plus de plan qui tienne. On s'en va. »  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 456
Dollars : 282
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 22
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 16 ans
Alignement: Loyal Neutre → Neutre Absolu
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Sam 2 Sep - 17:40
WE'RE GONNA DIE !!!!!
#WEREWOLF


You feel different this night...

Le facteur, c'est vraiment le facteur !! Il aurait dû s'en douter... ne pas livrer le courrier les jours de pleine lune, c'est obvious. Que devrait-il faire ? Qu'aurait-il dû faire ?! S'ils s'en sortent vivant, c'est sûr qu'il le fou en taule celui là. Ou l'enferme dans une des cages du Mystery Shack... juste pour être sûr. Bon, OK, y'aura plus de courrier, mais eh... Soos fait toujours des boulot à côté ?
Wait....... confier le courrier de la ville à Soos n'est peut-être pas une si bonne idée... Tristan ? Ouai, Tristan est un type sérieux. Mais ça lui ferait moins de temps pour hang out with him.
Toblerone semblait elle aussi en proie au doute. Il est sûr qu'il s'agissait d'un choix cornélien. Et puis se retrouver en proie à un loup-garou...!

▷ Maman. Papa... Fuyez et emmener Noki loin d'ici. Je vous rejoins plus tard. Je vous le promets... Je vous aime.
▷ NON TOBLERONE!!!

Le cri strident de Tristan lui fit vriller les tympans. Mais le brun le rejoint aussi dans son exclamation. Avançant même d'un pas le bras tendu alors qu'il vu la petite lapine disparaître dans les fourrées... elle était partie, MERDE !!

Son cœur se serra. De peur pour sa fille son animal de compagnie. MAIS QU'EST-CE QU'IL LUI PASSAIT PAR LA TÊTE ?! Oh !! Soudainement son plan ne lui semblait plus aussi judicieux que ça. Il a fallu que ce soit un loup-garou ! BORDEL ! Tout sauf un loup-garou ! Ca se trouve ce machin courrait plus vite qu'elle ! Il allait la rattraper en deux-deux et............ Dieu. Lorsqu'un loup attrape un lapin ça........

Il fallait la sauver ! Il devait la sauver !
Son rythme cardiaque s’emballait, il était tétanisé par la peur. Courage, tu peux le faire Dipper. Il déglutit, passant sa main sur sa casquette. Oui. Il peut le faire. Il a affronté bien pire que ça. Il en est toujours ressortit vivant. Et cette nuit ne fera pas exception.

Mais alors qu'il s'élança dans un élan héroïque, un éclair indien lui coupa la route, fonçant bien plus vite que lui vers Toblerone et vers le danger.
Un regard vers Tristan, comme s'il chercher à lui dire on y va nous aussi dude !, mais le blond restait de marbre. Comme s'il était enchaîné à son endroit....... merde !! C'était pas le moment de rester planté ici !! Il ne voulait pas que son meilleur ami soit lui aussi en danger !

Merde !!

Et là il vu la scène. Cette bête féroce sauter hors des buissons. Si proche ?! Il ne l'avait remarqué ! Son sang ne fit qu'un tour. Ces crocs, ces griffes, sa fourrure étaient brune et son ventre blanc. Ils allaient tous mourir. Dévorés, probablement.
Un cri féminin et strident perça dans la forêt. Le genre de cri si aigu qu'il pourrait briser un verre. Oui. Dans le mille. Il n'y en a qu'un pour faire ça. Dipper Pines.
C'est alors que l'indien s'interposa. Anoki faisait front à la créature. L'un des actes les plus courageux qui soit. Puisqu'il permettait à eux et la Jackalope de fuir.
Et c'est ce que pensa à faire Dipper. Oui ! Laissons l'indien dans son triste sort et barrons nous d'ici ! C'est lui qui l'a décidé après tout ! Ils n'ont qu'à voler sa voiture et rentrer au Mystery Shack, s'enfermer les trois prochains jours histoire de digérer ce qu'ils ont vus.

▷ Reculez. Il n'y a plus de plan qui tienne. On s'en va.

Le plan parfait.
Mais...

[...]

La tension était palpable entre le prédateur et ses proies. L'air y était lourd et le moindre faux-pas signifiait leur arrêt de mort. Dans d'atroces souffrances. Que faire lorsque nous somme face à une bête enragée ?
Pas de mouvements brusques, reculer douuuuuuuuuuuucement tout douuuuuuuuuucement. Ne montrer aucuns signes d’agressivité et ne pas la défier du regard.

Et c'est ce qu'il fit. Plus ou moins..........?
Un flash. Plusieurs flash. Ils illuminèrent la scène éblouissant ceux qui étaient de face. Click, click, click, click !! Qui était-ce ? Qui est ce fou ?!
Mais n'était-ce pas Dipper Pines derrière son appareil photo, bombardant de clichés la créature ?! Oui. C'était lui.

Si Anoki faisait diversion, il devait absolument réussir à prendre quelques clichés. Ne serait-ce que pour son journal. Il serait le premier à photographier un vrai loup-garou !! Il allait devenir célèbre !
Et juste après, juste après ça, ils pourraient fuir......


You feel dumb this night ?

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
" Jackalope "
avatar
Messages : 200
Dollars : 1351
Date d'inscription : 21/11/2016
Localisation : Mystery Shack
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 13 ans
Alignement: chaotique neutre
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Sam 2 Sep - 21:01
No light, no light




Cours ! Cours et sauve les tous !

Galope aussi vite que tu le peux Toblerone ! Petite idiote. Ce sacrifice, c'est elle qui en avait fait le choix. Il ne fallait blâmer personne mis à part elle. Elle et sa petite tête de linotte. Elle avait beau avoir grandit grâce à la gemme de papa, il semblerait bien qu'elle n'ai pas réussi à apprendre à réfléchir. Ses gestes étaient guidés par son cœur plus que par sa raison. Elle avait peur mais pour ses amis, pas pour elle. Elle les protégerait jusqu'à la fin. Elle s'y était résignée. Pas de bonne fin pour la dernière des jackalopes. Mais elle avait une vie magnifique avec des gens remarquables. Désolée tout le monde. Elle était désolée de vous quitter aussi rapidement.

Ses pattes fines et légères étaient une brise légère sur le sol de la forêt. Son pelage, d'un blanc immaculé reflétait les rayons argentés de la lune. Où pouvait-elle bien se cacher dans la sombre forêt ? Étoile de lumière dans cette obscurité. Nul part. Elle était bien trop rayonnante pour cela. Trop visible. C'est pourquoi elle avait laissé une chance à ses amis de s'en tirer en devenant la cible. Grande comme elle était et avec sa couleur, elle serait plus proie bien plus intéressante à traquer que les trois autres... et plus facile aussi.

Est-ce qu'elle voulait mourir ? Bien sûr que non ! Elle voulait vivre ! De tout son pauvre cœur elle le voulait. Pouvoir de nouveau faire des blagues avec Grunkle Stan, prendre un bon bain plein de bulles avec tata Mabel, écouter les folles aventures de sa maman Dipper et partager un tendre câlin avec papa Tristan. Il y avait tant de choses qu'elle voulait faire. Pauvre petite fille à l'aurore de sa vie. Elle avait encore tant à découvrir mais elle ne le pourrait malheureusement pas.

Alors papa... maman. Vivez heureux. Vivez pour elle. Elle était résignée mais elle eut tout de même un choc quand une masse bien plus imposante qu'elle lui barra la route. Elle s'arrêta, glissant à moitié sur le sol dans son mouvement.

Cette chose. Elle était effrayante. Grande. Pleine de muscles. Avec des crocs. Et des griffes !!! Si elle engageait le combat, elle était fichue. Il n'y avait plus aucun doute là dessus. Elle tremblait mais ne lui céda pas de terrain.Hors de question! À la place, elle braquait obstinément ses bois dans sa direction, baissant la tête et s'obligeant à lever les yeux pour ne pas le perdre de vue. Sa petite queue touffue qui jadis battait l'air joyeusement était maintenant recroquevillée entre ses pattes arrières. Ses oreilles étaient elles aussi bien basses. Elle était tendue au possible. Tout son être transpirait la peur, elle avait même du mal à se retenir de pleurer. Mais malgré cela elle ne flancherait pas. Pour maman. Pour papa. Pour Noki. Parce qu'elle les aimait.

Et contre toute attente, un « zhumain » se mit devant elle. Elle releva la tête pour ne pas qu'il finisse embroché, mais gardait ses menaces dans la direction du loup-garou. Histoire de lui faire passer l'envie de les attaquer. Idiot ! Idiot ! Idiot ! Idiot ! Idiot ! Anoki t'es qu'un gros idiot ! Il n'avait pas le droit de faire ça ! S'il restait alors lui aussi mourrait.

« - Noki. Je vous ai dit de fuir... Retourne et protège papa et maman. »

Aucune réponse. Seulement le grognement du prédateur. Elle poussa à son tour un petit cri pour l'intimider. Mais quand on a un cri qui ressemble à celui d'un enfant, ça n'a pas vraiment l'effet escompté. Plutôt l'inverse. Et puis elle sentit quelque chose de chaud contre son poitrail, la main de son ami. Par ce geste, il l'intimait de faire demi-tour. Contact chaud et bienveillant sur son être gelé par la peur. Elle allait s'y conformer.

Click, click, click, click !!

Des flashs aveuglèrent son champs de vision tandis qu'elle tournait son regard vers la source des lumières. Et c'est là qu'elle le vit. Son appareil en main en train de matraquer le loup-garou. Non mais... sérieusement ? Avec cela, si le prédateur n'était pas énervé, il allait gagner le prix de la créature la plus pacifique au monde et le droit d'avoir une statut en cookies à son effigie.

Au train où ils allaient, elle allait devoir réellement se sacrifier. Pour qu'ils puissent partir. Plus aucune option n'était disponible dorénavant. Résignée, elle porta une ultime fois son regard sur sa maman et dériva sur son papa. Et ce qu'elle vu la terrifia. Il était resté pétrifié, là où elle l'avait laissé, le regard vers le bas et vide. Il était en état de choc. Papa ! Non ! Pourquoi ? Pourquoi était-il comme ça ? Non ! Papa ! Il faut que tu fuis ! Vite ! Vite ! Vite ! Mais il ne bougeait pas. Comprenant que leur laisser du temps ne suffirait pas, ses plans changèrent.

« - Noki ! Monte sur mon dos et attrape papa quand on sera à sa hauteur. »

Et elle fonça, donnant quelques coups de bois menaçants tandis qu'elle chargeait... Dipper ! Mais pour le prendre entre ses bois. Zip ! Oh oups ! C'était son caleçon qu'elle venait de coincer. Tant pis pour le confort et la fierté du garçon, il fallait détaler au plus vite... et puis il l'avait bien cherché ! Ils devaient bien avoir l'air ridicule en cet instant mais au moins si cela pouvait les sauver...

Après tout le ridicule ne tue pas non ? Et ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort. Alors s'ils survivaient à cela, ils seraient plus forts ! La voilà donc filant aussi vite qu'elle le pouvait, malgré sa charge à supporter, vers son papa. Pourvu que Noki arrive à l'attraper ! Pitié ! Faites que ça marche...

Feat Gregory, Anoki, Dipper et Tristan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 205
Dollars : 2283
Date d'inscription : 11/12/2016
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 17 ans
Alignement: ???
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Dim 3 Sep - 18:15
No light,
no light





Objet/s:
Cape de visibilité partielle
Téléphone Portable
Flashlight
Appareil photo
Tapeman (Magnétophone)
Couteau-suisse
Totem Faucon



« Il te montre la lune et tu regardes le doigt. »


Noir. Il fait complétement noir...Tristan n'entend rien. Tristan ne voit rien. Tristan est ailleurs. Et il ne devrait pas se laisser chambouler de cette manière, tout ce qu'il va faire c'est se faire tuer lamentablement rendant le sacrifice de la jackalope inutile. Mais il en avait marre d'être celui qu'on sauve. Il y avait tellement de meilleures personnes que lui à aider, il n'est même pas capable de sacrifier sa vie pour qui que ce soit, il n'en a jamais été capable, il n'a fait qu'être un égoïste premier du nom, à faire passer en premier son propre intérêt. Tristan? Le mec le plus altruiste qui soit? Ne le faites pas rire, au fond il était comme les autres, voir pire, il n'était pas une personne sur lequel on pouvait compter. Il était le pire fils, le pire frère, le pire père, le pire ami qu'on pouvait rêver d'avoir. Pourquoi? Pourquoi lui? Oh Quit it. Ce n'est pas le moment de pleurnicher sur ton sort, il y a des choses bien plus importantes en train de se dérouler en ce moment-même. La lumière...elle revient peu à peu. Et il y a cette main, oui cette main qui se tend vers lui. Le garçon hésite pendant l'espace d'un instant. Devait-il vraiment revenir à la surface? Devait-il vraiment poursuivre toute cette aventure? Et tous ses amis qu'il avait...s'ils savaient...oui s'ils savaient rien ne serait pareil. Que penserait Dipper Pines? Serait-il toujours son ami? ... Non, il n'était pas son ami. Il ne l'avait jamais été si ça se trouve. Il ne veut pas aller sur le devant de la scène. Il ne veux pas aller sous le feu des projecteurs. Cette lumière est si aveuglante...c'est trop pour lui. Please, stop this. Il ne veux plus tout cela. C'est en lui désobéissant qu'elle...et il n'avait pas pu encore une fois s'empêcher de se mêler aux surnaturels. What's next? Sont-ils sur la liste? Quand est-ce qu'une de ses bêtises les fera tuer? ...

Mais il ne pouvait pas abandonner aussi facilement, il n'avait jamais sentit sa mémoire se débloquer autant depuis tout ce temps et il ne pouvait pas rejeter le fait que cela était grâce à eux. Ce n'avait jamais été son but premier mais à présent il était curieux, il voulait en savoir plus, avoir des réponses et si à leur contact il les obtenait, alors, il prendrait le risque. Ahah...finalement il avait raison, il pensait bien principalement à sa propre personne. Alors, relevant son regard vers cette main, il la saisit et se senti comme tiré de ces ténèbres, de cette torpeur dans laquelle il était tombé. Cette lumière était si chaleureuse et douce, cela le rassurait sur le fait qu'il avait bel et bien fait de saisir cette chance qui s'offrait à lui. Avait-il été inconscient? Le voilà ouvrir les yeux difficilement et constater qu'il était...contre Anoki? Hein? Que se passait-il? Le blond observa bien vite autour de lui pour constater qu'il se trouvait sur la jackalope et que l'indien se chargeait de le retenir de tomber. Il s'enfuyait loin de la bête....Attendez où est Dipper?! Bientôt la voix du concerné lui parvint aux oreilles et il releva le regard pour constater qu'il était....hum....c'est gênant. Il préféra détourner le regard.   Il semblait tout aussi perdu qu'initialement pourtant bientôt l'incompréhension fit place à la colère. Cette irritation envers lui-même, de s'être mis dans des états pareils et n'avoir rien fait, être resté planter sans rien pouvoir faire, entravé par cette instabilité qui avait été la sienne. Plus jamais. Que Toblerone ne lui refasse plus une scène pareille. Il ne veut plus revivre cela. Il va devoir lui faire des remontrances quand ils rentreront! Si ça continue, ils refusera catégoriquement qu'elle parte avec eux. Quoique, c'était déjà le cas, il ne voulait plus! Il se contente de marmonner un léger "Merci" cette fois à Anoki non sans avoir cette expression sombre qui le rend toujours aussi amer envers sa dernière action...ou plutôt non action. Il a tout raté de ce qu'il s'est passé autour de lui, tout ce qu'il voit c'est que pour le moment, ils sont en vie, mais pour combien de temps?

[HRP: Je m'excuse pour ce rp pourri ;_; j'avais pas grand chose à dire, je me rattraperais la prochaine fois j'espère.]





Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» ALEZEA ⊱ no light, no light
» Emily nora jones » no light, no light ...
» Editeur light libre
» the light of aerendil
» Lucky Light

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Gravity Falls :: The forest-