Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
avatar
Messages : 185
Dollars : 982
Date d'inscription : 07/07/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 26 ans
Alignement: Chaotique bon
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Dim 3 Sep - 23:44

No light, no lightAnoki & Dipper & Tristan & Jackalope & Gregory Il… ne comprenait pas. Les pourquoi ne cessaient de s’accroître dans son esprit, alors qu’un des compagnons de son adversaire venait de se transformer en bouclier vivant. Ces humains étaient différents, et l’animal n’arrivait pas à l’accepter. Piège ? Mise en scène pour mieux le prendre à revers ? Qui sait ce qu’ils avaient en tête.

Et pourtant. L’attitude du bipède lui prouvait des intentions contraires. Son odeur également, plus elle s’imposait, mieux il la reconnaissait. Ces souvenirs, qui pour lui apparaissaient flous, ne lui appartenaient pas mais il s’en rappelait, via son biais. C’était donc lui, cette présence salvatrice cette nuit-là... Celui qu’il avait choisi, un humain ? Sa moitié avait un drôle d’humour, parfois. Noir, pour le coup.

Face à son regard, ses oreilles retombèrent lentement et son grondement s’éteignit progressivement, s’abaissant pour reposer ses deux antérieures à terre. Il le fixait, l’expression indéchiffrable. Malgré que ces sentiments ne viennent pas de lui, ils furent assez violents pour s’exprimer à travers le loup un court instant.

Avant que la méfiance ne l’étreigne à nouveau et que ses traits se tirent en un rictus bestial, entrouvrant ses mâchoires en grognant de plus belle et répondant au cri de la blanche par un sifflement sinistre. Son regard tranchant se déplaça d’un individu à un autre, alerte mais plus serein. Ils courbaient l’encolure et reculaient, signe évident de leur soumission.

S’ils continuaient ainsi, alors ils n'auraient rien à craindre de lui. Peut-être qu’il pourrait même...

Non. Bien sûr que non.
Alors que le loup-garou commençait à se détourner d’eux, les laissant partir, un bruit fit tiquer son oreille. Plus que ça, il y eut une lumière dans son dos, l’éblouissant quand même il n’avait pas perdu de temps à se cacher le visage d’une patte, lâchant une faible plainte aiguë. Son pelage s'hérissa mauvaisement. Ses crocs se dévoilèrent à nouveau et son regard calme s'effaça.

Son instinct de prédateur se réveilla brutalement, amplifiant son grondement pour finir par hurler rageusement en direction du fautif lorsque la douloureuse lumière s’arrêta. Pas de seconde chance. Bavant de rage, le monstre chargea soudainement en direction de l’adolescent. Il ne lui fallut qu’une fraction de seconde pour le rejoindre, prêt à lui asséner un coup de patte qui lui serait sans doute mortel... mais sa bonne étoile veillait sur lui.

Ses griffes frôlèrent l'humain, fendant l'air dans un sifflement. Un choc inattendu lui arracha un râle, déviant son coup de sa trajectoire tandis que quelques gouttes écarlates volèrent. L'un des coups de la Jackalope l'avait atteint sous la mâchoire alors qu'elle fonçait sur cet énergumène, lui laissant comme cadeau une fente rougeâtre.

Le monstre secoua sa tête lourdement, se reprenant la seconde suivante pour se jeter à la suite de la blanche, crachant un aboiement rauque. La course-poursuite avait commencée. Son coeur s'accéléra et ses foulées s'allongèrent, son regard fixé sur sa cible.

Leur passage secouait la végétation autour d'eux, chaque mètre défilant les rapprochant un peu plus. Bientôt, le monstre fut aux flancs de la Jackalope, ses crocs bien trop proches des deux passagers sur son dos. Il y eut une seconde de vide, avant que sa tête ne plonge brutalement vers les pattes de la belle.

Ses mâchoires claquèrent dans le vide. Le loup n'avait pas essayer de la mordre mais de perturber ses foulées pour qu'elle ralentisse, ne serait-ce qu'un instant car dans la seconde suivante, il porta un coup de griffes à Dipper, source première de sa colère.

Ce n'était pas dans leur habitude de témoigner de la miséricorde, mais cette griffure douloureuse bien que non létal, peu importe où elle soit, servirait seulement d'avertissement pour le jeune garçon. Son but n'était pas de les tuer, quand même l'avait-il cherché, mais de les chasser de son territoire.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 392
Dollars : 4378
Date d'inscription : 16/12/2016
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Lun 4 Sep - 20:55
ft.
Gregory Dipper Jackalope Tristan
« No light, no light »
Le chasseur rencontre le gibier là où ils n'ont pas pris rendez-vous.

« - Niá:wen »  

Il remerciait par ce simple mot, cette simple prière, presque doux, murmure la bête de les épargner alors qu'ils avaient foulé son territoire. Elle les laissait partir sans le leur faire payer. C'était un geste d'une grande clémence à leur encontre. Ou peut-être l'avait-il touché à travers Greg ?

C'est beau de rêver. ~

Oui. C'était impossible. Les maudits ne ressentaient aucun remord pour ceux qui n'étaient pas des leurs. Cette créature devait être plus généreuse que les autres. Pourtant il ne put chasser cette idée de sa tête, folie peut-être due à son caractère humain, que le loup l'avait reconnu. Ses oreilles basses, ses pattes reposées sur le sol et ce regard. Cet étrange regard. Non. Il fallait qu'il chasse cette folie de sa tête. Il n'avait rien de spécial et il fallait qu'il arrête ses fabulations.

Mais au moins il réussi à calmer les deux mythiques créatures et à empêcher qu'elles ne s’entre-tuent. C'était un exploit qu'il pourrait conter à ses ancêtres. Un lièvre guerrier face à un lycan, deux êtres réputés pour leur férocité au combat, et il avait réussi à ce qu'il n'y ai pas de combat. Il n'avait plus à s'inquiéter pour la vie des trois enfants, il les ramènerait au Mystery Shack et tous pourraient oublier cette histoire. Tous sauf lui. Il avait quelques questions à poser à un vilain petit menteur. Enfin petit n'était pas vraiment le terme exacte à adopter compte tenu du fait qu'il le surplombait de plusieurs bons centimètres en ce moment. Mais il aurait deux mots à lui toucher et il serait peut-être judicieux que lui aussi lui dévoile quelques trucs.

Si l'un dévoile, l'autre en ferait de même.

Il osa un léger soupir tandis que Toblerone suivait ses indications muettes. C'était fini. Ils pouvaient respirer un peu, la bête faisait elle aussi demi-tour. Ou pas. Un flash l'obligea à plisser les yeux quelques instants, suivi par d'autres éclairs lumineux. Bordel mais qu'est-ce que c'était encore que cette merde ? Il chercha du regard la source de tout ce merdier et son sang se gela dans tout son être.

Oh putain le con !

Poésie, quand elle vous tenait. Complètement choqué, il découvrit le Pines prendre plusieurs photographies du loup-garou. Le faisait-il exprès ? Avait-il décidé de ruiner en l'espace d'un seul geste stupide tous ses efforts pour les sauver ? Était il suicidaire ? Si c'était le cas, alors qu'il se jette dans la gueule du loup au lieu de tous les envoyer avec lui. Anoki avait beau être l'habitant le plus pacifique et le plus nonchalant de Gravity Falls, en cet instant sa main lui titillait fortement. Déjà qu'il n'avait pas vraiment digérer son idée de faire de Toblerone un appât vivant, là ses craintes se confirmèrent : Dipper était vraiment con.

Heureusement que la jackalope était là pour remonter le niveau, la voilà qui lui donnait des indications auxquelles il se conforma. Il grimpa sur la blanche créature et fut porté au gré de ses envies. En bon cavalier, il accompagna les mouvements de sa monture sans la gêner et porta son regard bigarré vers le titan à leurs cotés. Une estafilade fut faite. En voulant occire le brun, le loup-garou avait rencontré les bois de son adversaire.

Bordel Dipper, qu'avait-il fait ?

Impuissant, il ne put qu'être le spectateur d'un bien pitoyable spectacle : le Pines accroché à l'un des bois par le caleçon. Rétribution karmique dans la gueule ? En tout cas il n'était pas le seul puni, pas avec cette vue.

C'est vraiment la pleine lune ce soir. ~

Heureusement qu'il dut détourner le regard pour se concentrer sur sa cible car rester une seconde de plus à regarder ce truc lui aurait fait faire des cauchemars pour le restant de sa vie. Les voilà donc filer à vive allure en direction du dernier membre du groupe. Qu'importe le fait qu'ils le rejoignaient, le jeune homme ne bougeait pas de son état de transe. Tant pis, il n'avait le droit qu'à un seul essai. Il lui tendit alors la main et c'est à ce moment que le blond sorti de sa rêverie et accepta son aide. Il en profita pour l'amener à lui. Le serrer pour ne pas qu'il tombe. Choqué comme il était, il risquait de tomber, mieux valait le garder contre lui.

Et puis leur assaillant claqua ses mâchoires en direction des patte de la jackalope. L'obligeant à ralentir pour ne pas subir l'une des morsures, c'est ce que Greg sembla attendre car voilà qu'il en profita pour asséner un violent coup de griffe sur...

« - Tristan ! »  

Il ne put réprimer ce cri alors que le blond encaissait l'attaque destinée à son ami,  il c'était volontairement  échappé de son étreinte pour protéger son meilleur ami. L'amérindien se gela sur place. Ce Tristan, il devait vraiment aimer Dipper. Il n'avait pas bougé pour Toblerone mais n'hésitait pas à utiliser son propre corps pour protéger le jeune homme. Pourquoi ? Il n'apportait que des emmerdes et pétait plus haut que son cul... Il ne comprenait pas. Son regard se fit plus doux. Il tenait à ce garçon, à n'en pas douter. Mais le blond n'en avait pas terminé et voilà qu'il attrapa le sandwich au jambon du brun et le lança au dessus du loup-garou. Qu'espérait-il en faisant cela ? Un peu de respect pour Greg, ce n'était pas un toutou.

Il plaqua de nouveau le jeune homme contre lui et examina l'étendue des dégâts. La plaie n'était pas mortelle mais ce n'était pas beau à voir. Il devrait lui faire quelques soins, mais quand ils seraient hors de danger. Mais pour le moment, il ne pouvait que prier les esprits pour que Greg abandonne sa chasse.

[Actions précisées par Tristan]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 456
Dollars : 282
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 22
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 16 ans
Alignement: Loyal Neutre → Neutre Absolu
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Mar 5 Sep - 7:15
WE'RE GONNA DIE !!!!!
#WEREWOLF


You feel different this night...

Quel est le premier problème dans les chasses de monstres ? Souvenez-vous, l’oubli de l'appareil photo ! Mais lui était un expert, un maître incontesté ! Haha. Ses clichés étaient MA-GNI-FI-QUE. Il allait avoir un prix c'est sûr.
Quoi ? Dipper Pines n'avait plus envie de montrer au monde le surnaturel ? Oui. En effet. Comme il n'était plus dans son passage photo-crazy. Mais pourtant. Pourtant ce soir là il se sentait... capable de les convaincre. Les gens. Un rêve fou.

Il ne cherchait pas à savoir ce que faisait Anoki. Ce fou ! Quelle idée de s'interposer sérieusement !! Il devrait faire comme lui, rester en retrait ça vaut mieux. Au cas où les choses...... naaah. Pourquoi tournerait-elle mal ?

Une plainte aiguë -tien, il couine comme un chien !-, des regards accusateurs suivit d'un grognement.

At this moment, Dipper knew. He fucked up.

Pas le temps de se retourner et pas le temps de fuir non plus. La vête avait été trop rapide. En un bond bestiale, la voilà face à lui, ses muscles se mouvèrent à l'unisson, levant une patte et ses griffes qui lui serait mortel. Dipper recula légèrement, fermant les yeux et hurlant.
Mais le loup hurler -presque- aussi fort que lui. Non. Enfaite ça n'avait rien à voir. Il se risqua d'ouvrir un oeil.
Elle était là. La Jackalope. Sa Toblerone. Son lapin guerrier. Donnant quelques coups de bois afin de repousser la bête. Tobi !! Oh men ! C'est qu'on s'attache à ses petites bêtes. Quelle preuve de courage elle faisait. Mais elle ne ferait pas le poids, c'est certain.

Et une seconde plus tard, alors qu'il pensait que son animal de compagnie ne se retournerait pas contre lui -la traitre-......... zip !!

HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

Un son aigu et désagréable aux oreilles. Le son d'un homme n'en étant plus vraiment un. Son caleçon s'était prit dans les bois de la lapine, remontant le tissu, le tirant vers l'arrière qui à écraser tout ce qui s'y trouvait. Tout ce qui s'y trouvait. Et ça faisait mal. Plus que la honte de voir son caleçon blanc orné de petits cœurs roses et de soucoupes volantes vertes.

Et maintenant c'était Anoki suivit de Tristan qui montaient ! Normalement ! Tu parles ! Eux ils avaient droit aux places VIP hein ?! Regardez Anoki serrer contre lui son meilleur ami........ awkward pffffrt ! Et le brun avait beau se plaindre de 'par pitié faite moi descendre de là', il semblerait que ses plaintes soient ignorés au profit de la fuite. Et ils avaient de quoi. Le loup-garou se jeta à leur poursuite. En temps normal, la Jackalope aurait peut-être pu distancer cette force de la nature. Il s'agissait-là d'un animaux les plus rapides de la forêt. Mais avec une telle charge que représente trois hommes -deux et demi-...
Le loup les rattrapèrent.

Plus près. TROP PRES !! Un nouveau hurlement de Dipper visiblement se croyait être le seul doté d'yeux fonctionnel pour faire rappeler à tout le monde que LE MONSTRE EST JUSTE A COTE. A moins que ce ne soit dû au stress et à la peur qui, en effet, faisaient bien leurs effets. Il s'agitait nerveusement. Ses dents étaient proche d'eux, mais il était plus effrayant de le voir essayer d'attraper une patte. Claquant ses dents dans l'air.
S'il réussissait à en mordre un, la Jackalope tomberait à coup sûr et eux avec. Ils n'auraient plus aucun moyen de fuir.

Honnêtement ? Il ne vu pas le coup venir. Il aurait pensé que le loup-garou se concentrerait sur la Jackalope. Le loup et le lapin, toussa, le chasseur et le gibier. Mais une fois de plus, la bête l'attaqua de ses griffes acérés.

TRISTAN !!

Dipper hurla à plein poumon. Tandis sa main le plus loin qu'il pouvait vers son meilleur ami. Faisant tomber au passage l'appareil photo. Il avait donc prit des risques pour RIEN. Son expression se transforma en visage d'horreur lorsque le liquide carmin vola dans les airs. Quelques gouttes s'écrasèrent sur ses joues.

NOOOOOOOOOOOOON !!

Et alors. Et alors que le blond était sans doute gravement blessé et sujet à une mort soudaine, il continua dans ses élans héroïques. Fouillant dans le sac de Dipper pour en sortir son arme secrète :
Le sandwich jambon-beurre.

L'arme fut dégoupillée de son emballage aluminium et jeté bien loin derrière l'ennemi. Quelle arme redoutable.

Dipper s'en serait presque plein que l'on jette son déjeuné ainsi. Mais actuellement, il était dans un tout autre état. Il tremblait de rage. A la fois car Tristan s'était mit en danger pour lui, en colère face à la bête qu'il se promettrait d'abattre. Et face à lui-même, pour avoir messed up la situation. Qu'est-ce qu'il lui avait prit ?! Il ne réfléchissait pas correctement ce soir ! Il était censé être intelligent. Faire la part des choses et surtout MESURER LE DANGER.
Un stupide sandwich ne va pas améliorer la situation. Ils sont tous morts !!

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
" Jackalope "
avatar
Messages : 200
Dollars : 1351
Date d'inscription : 21/11/2016
Localisation : Mystery Shack
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 13 ans
Alignement: chaotique neutre
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Mar 5 Sep - 19:43
No light, no light



Il court. Il court, le furet. Le furet du bois joli. Sauf que là ce n'était pas un furet qui galopait en toute hâte mais bel et bien une jackalope. Elle est passée par ici. Et repassera par là. Qu'importe sa fatigue : elle n'était pas habituée à porter de « zhumains » après tout, elle irait jusqu'à mourir d'épuisement pour sauver ses précieux amis. Courageuse petite Toblerone, elle avait tenu tête à l'un des plus puissants prédateur du règne animal et maintenant elle se faisait courser par lui. Tout ça parce que maman Dipper avait fait une boulette. Une grosse boulette ! Si elle s'en sortait vivante, elle l'obligerait à se laver ! TOUS LES JOURS !!! Non parce que les bêtises, ça allait bien deux secondes ! Ce soir, sa maman c'était surpassée ! Grrrr ! Toby pas contente ! Mais alors pas contente du tout. Si elle n'était pas occupée à sauver leur vie, elle se serrait bien arrêtée pour taper de la patte, histoire de faire comprendre à tout le bois qu'elle n'était pas contente !

Mais pour le moment elle avait un prédateur qui se rapprochait dangereusement d'elle. Hop ! Hop ! Hop ! Cours ! Cours ! Cours ! Bondis ! Mais surtout ne t'arrête pas petite jackalope. Ne t'arrête pas ou s'en est fini de vous ! En temps normal tu étais très rapide et tu aurais sûrement perdu ton poursuivant. À 80 km/h contre 70km/h, le loup-garou n'avait pour ainsi dire aucune chance, seule sa persévérance et sa ruse auraient fait la différence. Bha voui, le soucis quand on est une proie, c'est qu'on a un tout petit peu tendance à oublier TOUT ce qui se passe autour de nous pour se concentrer sur la fuite. C'pas pour rien que les proies avaient la réputation d'avoir des cervelles de la taille d'une noix. En plus, c'est que DipDip, malgré son poids plume, commençait à peser sur ses bois, faisant flancher la demoiselle de temps en temps. Son cou était mis à rude épreuve, de même que tout son corps. Trois GROS morceaux de viande sur elle, plus jamais elle ne le ferait ! Par contre sa difficulté par le fait que son cavalier principal suivait parfaitement ses mouvements. Où... Où est-ce qu'il avait apprit à monter comme ça ? Les chevaux ne galopent pas du tout comme les jackalopes...

Elle devrait le lui demander plus tard mais pour le moment elle louait de tout son petit cœur ses capacités fort utiles. Il aurait été bête qu'elle perde l'équilibre lors de sa course poursuite et s'écrouler sur le sol. Ainsi, ils auraient ressemblé à un buffet campagnard pour la bête. Il n'aurait eu plus qu'à se servir car si pour le moment l'adrénaline qui parcourait son corps lui permettait de supporter l'épreuve, elle était sûre qu'une fois tout ceci terminé, elle ne serait pas dans un bel état. Elle forçait de trop sur son corps. Sur ses muscles, ses tendons, ligaments et surtout sur son cœur.

Mais malgré tous ses efforts, voilà que leur poursuivant les rattrapa et son œil terrorisé vit cette mâchoire se rapprocher de plus en plus d'elle. Elle eu très peur et se mit à pousser tout un tas de petits cris. Et voilà que la grosse bébête visa ses pattes. Par réflexe, elle voulu les en éloigné, se mélangeant les antérieurs dans la manœuvre et réussissant tant bien à se rattraper. Ouille ! Vilaine torsion du dos, elle allait le sentir plus tard celle-là ! Même ayant raté ses membres, le loup avait réussi sa manœuvre, lui faire baisser l'allure et il en profita alors pour abattre sa funeste patte en direction de la décoration de « nowel » accroché dans ses bois.

« - Non !

Elle voulu incliner sa tête mais sa position déjà bien précaire de l'attaque du lycan l'obligea à abrégé sa tentative. Non ! Non ! Non ! Non ! Pas maman ! Elle ferma les yeux pour le pas avoir l'horreur de la scène et ce qu'est que deux hurlements qui les lui firent rouvrir. Les cris de DipDip et Noki ! Ils criaient le nom de son papa en cœur. C'est là qu'elle comprit la triste réalité. Comme le bon père de famille qu'il était, Tristan c'était interposé entre l'agresseur et le membre de sa famille. C'était courageux de sa part mais c'était aussi suicidaire. Elle eut un pincement au cœur. Est-ce que papounet allait bien ? Est-ce qu'il allait survivre après cette attaque ? Du sang vint maculer sa fourrure blanche, parsemant sa robe d'une myriade de fleurs carmins. Le sang de son père. La peine noyait son petit cœur qui tambourinait la chamade. La tristesse et bientôt un autre sentiment. Bien plus retord et qui fait tout aussi mal : la colère.

Elle n'avait pour ainsi dire jamais goutté à ce tout nouveau sentiment. Cette soif de vengeance qui l'oblige à montrer ses parts noires. Jamais elle ne l'avait ressenti. C'était chaud et c'était fort. Tout comme le feu ! Oui ! Voilà ! Son être était un brasier qui ne réclamait plus que la vengeance contre cet acte. Elle voulait. Elle voulait virer ses cavaliers pour charger le loup. L'attaquer. Le mordre. Le griffer. L'embrocher de ses cornes acérées. Elle voulait le faire souffrir comme elle avait souffert. C'était pas juste ! Papa, il avait rien fait ! Ses instincts guerriers se réveillaient. Elle voulait le briser.  Et qu'importe s'il finirait par mener le combat, elle voulait lui montrer de quoi était capable un lièvre guerrier !

Ce regain de force lui permit de puiser dans ses dernières forces pour lui permettre une pointe. C'est ainsi qu'elle remarqua que son courageux papa, en équilibre entre son dos et ses bois, attrapa quelque chose du sac de maman et le balança en arrière. Pas le temps de se concentrer dessus ! Mais au moins Tristan était en vie. Il était blessé mais bien en vie. Elle avait envie de pleurer. De joie et de tristesse. Papa était en vie et c'était tout ce qui comptait. Peu à peu ce feu qui lui brûlait la poitrine s'éteignit et ses envies de meurtre avec.

« - Pa ! Pa ! Va ? »

Comme il était difficile de parler. Elle était trop fatiguée pour utiliser sa voix. Trop fatiguée pour quoi que ce soit d'autre. Son cœur lui faisait mal. Ses poumons la brûlaient. Elle avait l'impression que ses pattes étaient prises dans des étaux et qu'on l'écartelait.

Finalement, elle n'en put plus. a fatigue la gagna et, à bout de force, elle s'écroula sur le sol. Elle avait l'impression que ses coussinets étaient transpercés par de nombreuses échardes. Sa gorge était sèche, sa bouche aussi. Ses longues oreilles rabattues contre son flanc, se levaient et se rabaissaient au rythme infernal de sa respiration erratique. Et pourtant malgré ça, toutes ses pensées étaient pour ses précieux amis.

« - Va ? »

Est-ce qu'ils arriveraient à entendre sa plainte ? Mais c'était tout ce qu'elle pouvait faire en cet instant, mis à part leur porter un regard triste et inquiet. Est-ce qu'elle les avait déçu de ne pas les avoir mener plus loin ? La peur la tenailla de nouveau. Son corps ne voulait plus bouger, en cas d'attaque elle serait un poids mort. Inutile petite jackalope, elle avait présumé de ses forces et en payait maintenant le prix fort. Mais au moins, elle les avait mené non loin de la voiture de Noki, au pire ils pourraient terminer les quelques mètres et se mettre à l'abri.

« - Par... don... »

Feat Gregory, Anoki, Dipper et Tristan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 205
Dollars : 2283
Date d'inscription : 11/12/2016
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 17 ans
Alignement: ???
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Ven 8 Sep - 20:13
No light,
no light





Objet/s:
Cape de visibilité partielle
Téléphone Portable
Flashlight
Appareil photo
Tapeman (Magnétophone)
Couteau-suisse
Totem Faucon



« Il te montre la lune et tu regardes le doigt. »

Plutôt du Debussy ou du Beethoven? Après tout, la lune est bien là, autant se mettre dans l'ambiance, vous ne croyez pas? Quoi qu'un bon vieux Chopin ne serait pas non plus dénué de sens. Cette soirée aurait pu être si paisible, la température n'était ni trop haute, ni trop basse, une légère brise faisait son apparition de temps à autre faisant secouer les branches d'arbres et le ciel qui semblait parfois sans étoiles laissait entrapercevoir à la clarté de la lune, quelques unes d'entre elles. Cela aurait été surement le moment parfait pour sortir son télescope ou sa caméra et filmer la scène qui se déroulait en ce moment même. Une comédie? Avec en héros principal Dipper Pines, on n'en doutait pas. Un drame? Avec leur mort à tous comme conclusion finale. Une romance amoureuse? Pour qui? Pour quoi? En tout cas cette romance ne toucherait-elle pas à sa fin? Un thriller? Oh non, ce serait dommage de devoir arrêter ce rp pour provoquer du suspens et mettre en haleine le spectateur. Un film d'horreur? Entre le drame et ça, il vaudrait mieux choisir le premier, ce serait certainement moins douloureux. Mais malheureusement, ce n'est pas lui le metteur en scène. C'est le loup-garou là-bas, qui décidera de leur sort, qui décidera de la fin de cette histoire. Et n'est-ce pas ça le plus terrifiant pour le groupe?

A qui la faute? L'indien imprudent amoureux du lycanthrope et qui ne comprend que trop tard que tout n'est que complot et qu'il va peut-être passé par la case casse-croûte, et pas dans le sens figuré cette fois, non. La faute de ce garçon qui fait passer le paranormal avant sa propre vie et celle de ses camarades, vous savez, le boulet dans le groupe d'amis qui meurt en premier ou meurt en dernier en voyant tout ses compagnons se faire décimer un à un. La faute de la mascotte qui veux participer à des aventures bien trop dangereuses pour elle, qui cherche à jouer les héroïnes en voulant se sacrifier pour sauver le groupe mais qui ne fait que précipiter au contraire leur chute, elle a dû oublier le fait que ceux-ci lui courrait après, hein? Ou alors est-ce la faute de celui qui n'a rien fait, qui ne fait jamais rien et reste inerte face à son environnement, attend juste qu'on agisse pour lui, qu'on choisisse pour lui, qu'on le sauve, vous savez celui qui n'arrivera plus à se regarder en fasse, courbé sous le poids de la culpabilité. Ah oui, on oublie le "metteur en scène", celui qui a dû ne pas envisager la possibilité que son film puisse prendre une telle tournure. Oh si, il l'a probablement envisagé, il a juste voulu mettre cela dans un coin de son cerveau pour ne pas avoir à assumer tous les aboutissants d'une erreur dans son scénario, peut-être même qu'une part de lui l'a voulu, cette fin; après tout, un jour, on fait tous des erreurs. Humain, créatures or both.

Tout cela a-t-il une importance de trouver un coupable alors qu'ils peuvent tous mourir? Oh non, leur heure n'est pas encore arrivée, ils ne vont pas gentiment rester les bras croisés à attendre que la sentence tombe, non ils vont se sortir de cette situation. Tous les évènements qui se passe ne présage que le pire à venir. Oui ça ne sent pas bon, le loup prépare quelque chose, c'est qu'ils peuvent être malin quand ils s'y mettent, il n'y a qu'a regarder un reportage animalier pour s'en rendre compte alors imaginez une créature tel que le loup-garou, il y avait de quoi se mettre en alerte. Alors ce coup, il le voit comme au ralenti. Son regard a juste le temps de passer du brun à la bête. Oh non, il ne laissera pas ça se passer à nouveau sous son nez une seconde fois, cette fois il ne va pas rester dans son état pitoyable à ne pas savoir quoi faire ou à se lamenter sur son sort mais il n'a pas franchement le temps de réfléchir à un plan...

-Not this time!

Le voilà donc se dégager de l'étreinte d'Anoki et se mettre dans la trajectoire de l'attaque et ce qui devait arriver se produisit. Bien sûr qu'il prenait les dégâts, bien sûr qu'il saignait et que la douleur lui arracha une grimace, well he just hope it was worth it. Regarde donc Dipper Pines, que tout cela te serve de leçon, peut-être que la prochaine fois tu les écouteras un peu plus avant de t'aventurer un jour de pleine lune pour suivre une trace ensanglanté plus ou moins fraiche. Il avait tellement envie de leur crier à tous qu'il n'était qu'une bande d'abrutis mais alors Tristan serait le premier d'entre eux, n'est-ce pas? Ce serait plutôt mal venu. Mais le temps pressait, une idée lui vint à l'esprit, c'était fou, probablement que cela ne marcherait pas mais franchement, cette chose avait plus faim qu'eux tous réunis alors autant la détourner d'eux pendant un bref instant, oui, pour que Toblerone gagne de l'avance sur lui. D'un geste presque désespéré, le blond fouilla le sac de son ami pour en tirer le sandwich dont il leur avait parlé précédemment. On pari combien que la "bonne idée" du brun aurait été de le balancer à la gueule de la créature?

Première hypothèse de résultat: le loup l'attrape et tout cela n'a servit à rien car cela ne l'a pas fait ralentir, au contraire, peut-être même accélère-t-il pour l'attraper plus vite? Deuxième hypothèse: il ne l'attrape pas et se le reçoit en pleine truffe, ce qui ne fait que l’énerver davantage. Franchement, le blond n'est pas aussi bête que ça, au moins s'il essaye, soit cela marche, soit il va juste ignorer son action et alors....meh, ils sont dans la merde. Le voilà donc tel un champion de baseball, jeter dans un arc parfait, haut et loin le sandwich derrière le loup-garou, on est en Amérique, ce serait une honte de ne pas s'être inscris à ce genre de club étant plus jeune. N'importe qui serait capable d'en faire autant, non? Non...? L'adrénaline surement, en tout cas son geste lui arrache une nouvelle grimace, avoir été touché à l'épaule et le haut du torse y est surement pour quelque chose. Mais eh, ça ira, ça se soigne, cela aura tôt fait de cicatriser, il n'a heureusement pas touché d'artère. Le pauvre garçon se laisse donc glisser jusque dans les bras de l'indien. Bon Tristan ne le portait pas dans son cœur mais en cet instant il était un allié, dur à dire, mais il lui avait sauvé la vie, non? Ne criait-il pas pour lui? Quoi il était inquiet? Il entendait même la voix de son meilleur pote et bientôt ce fut Toblerone. Le voilà laisser échapper un petit rire et leur faire un beau sourire comme pour les rassurer.

-Jeez guys, I'm not dead yet, stop screaming.

La jackalope court, court, toujours plus vite mais est-ce que cela suffira pour le semer? Cette fois, il est prêt à agir, il les défendra, tous, de toute façon, sa propre vie est en danger, il n'a rien à perdre, si le loup-garou croyait qu'il vous tuerait sans résistance il se faisait des idées! Vous n'êtes pas de simple proies qu'on peut vaincre d'un coup de patte. D'ailleurs, qu'était-ce ça? Peut-être a-t-il essayé de se venger? Un avertissement? Est-ce que le concerné avait compris? Rien n'était moins sûr avec lui en tout cas hors de question qu'il continue ses bêtises maintenant que la situation a atteint un point aussi critique! La voix de la créature qui faisait à présent parti de leur famille se faisait plus faible...c'était mauvais signe, cela lui pinçait le coeur. Accroche-toi. Il va bien. Pourquoi s’inquiéter autant pour lui alors qu'il n'a même pas réagit? Il ne le méritait pas. Vraiment pas. Mais cette fois, ce sera différent. Il n'est peut-être pas le héros mais il est son sidekick, n'est-ce pas? Il a tout de même un grand rôle à jouer surtout quand le héros a besoin de lui et n'est pas à son "full potential" et il faut croire que là, à cause de ce totem, c'était le cas. D'ailleurs, c'était l'inverse qui se produisait avec celui de Tristan alors cela lui donnait encore plus de raison d'avoir une chance de s'en sortir.

Elle souffrait, peu à peu, elle ralentissait jusqu'à....s’effondrer et le blond dû se cramponner comme il pu aux poils de l'animal pour ne pas tomber et s'empara même de la main de l'indien pour lui rendre la monnaie de sa pièce si celui-ci venait à ne pas s'attendre à ce résultat. Elle avait montrée des signes de fatigue et à présent elle était à terre. Elle avait donnée son maximum et même au delà...brave Toblerone. Le blond redescendit du corps de la créature et posa doucement sa main sur celle-ci, un mince sourire ornait ses lèvres.

-You don't have to worry, I'm handling what's coming next, you can rest now, you deserve it.

Se tournant vers les deux autres, le voilà prendre un air plus sérieux. Pouvait-il jouer les héros et leur dire de partir pendant qu'il retient la bête? Vu comment ils avaient réagis pour une simple blessure et la jackalope avait déjà fait l'erreur? Non, ça ne sert à rien.

-On ne doit plus être très loin de ton véhicule, non, Anoki? Du peu que j'en ai vu tu es particulièrement fort, tu penses que tu pourrais avec Dipper soulever la jackalope et l’amener là-bas? Comme ça on pourra enfin partir d'ici! Moi je m'occupe de "distraire" le loup-garou s'il revient à la charge, faites-moi confiance, j'ai de la ressource.

Il souriait, confiant dans ses plans. De toute façon, il ne le leur laissait pas le choix d'accepter. On aurait dit qu'il se fichait bien d'être blessé, tant qu'il n'était pas mort et qu'il pouvait les sauver, alors c'était le plus important. Le voilà déjà le regard dans le vague comme réfléchissant mais toujours aux aguets et proche du groupe, non, il ne fonçait pas, il ne se séparait pas d'eux, au contraire il restait près d'eux, face au danger.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 185
Dollars : 982
Date d'inscription : 07/07/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 26 ans
Alignement: Chaotique bon
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Sam 9 Sep - 1:05

No light, no lightAnoki & Dipper & Tristan & Jackalope & Gregory Quel beau geste. Se sacrifier pour éviter que son congénère ne se fasse mauvaisement blessé... Wait. Le sang s’étala sur ses griffes à l’impact, éclaboussant de quelques gouttes son museau alors que son regard se planta sur l'adolescent en travers de son chemin. L'éclat de ses iris dorés changea pour un millième de seconde, imperceptible.

Mais au fond, qu’est-ce qu’il lui valait ce traitement ? C’était lui qui l’avait provoqué, il le méritait amplement, ce coup. Est-ce qu’il était un membre de sa meute ? Sa progéniture ? Son compagnon ? Qu’importe, le mal était fait. Son attention fut attirée par le deuxième et probablement dernier geste du sauveur sur la route.

Qu’est-ce que ? Son ouïe captura également un second bruit de chute, plus curieux. Le loup fit un soudain écart pour esquiver l’objet volant, par réflexe de prévention, juste avant de piler. Cette odeur... De la charcuterie ? Sérieusement ? Il en serait presque offensé. Pourquoi se contenterait-il d’un vieux et minuscule morceau de jambon enduit dans une pâte jaunâtre peu ragoûtante... quand il avait de la viande tendre et fraîche gambadant dans ses bois s'il en avait envie.

Mais ce n’était pas que pour ça qu’il s’était stoppé. Le museau rasant le sol, il remonta la piste et trouva sans difficulté son autre convoitise. L’arme du bipède, celle avec qui il avait essayé de l’aveugler. Quel ridicule moyen d’offense. Sans plus tarder, le prédateur la saisit entre ses crocs et reprit sa course, tirant sur ses muscles pour accélérer la cadence.

Plus il réduisait la distance, plus il se rapprochait de la fin des bois. Quelle déception. On dirait que la chasse prend fin ici. En arrivant en bord de route, il remarqua sans mal la créature au sol, exténuée, aussi vulnérable qu'au jour de sa naissance et ô combien tentante, mais saine et sauve. Ils l’étaient tous, plus ou moins, quand même le monstre se tenait à quelques mètres d’eux et que sa simple présence assombrissait l'atmosphère.

Noyé dans l'ombre, sa silhouette devenait imperceptible. Seul son grondement grave conservait cette netteté auditive inquiétante, alors que son regard courroucé suivait chacun de leur mouvement. Plus principalement ceux de son opposant actuel... Le blessé. Le laissaient-ils derrière suite à son état ? Si c'était le cas, alors pourquoi tenait-il à les protéger encore ? Comme s'il se sacrifiait, de la même manière que la créature. Insensé.

Sous l'incompréhension et la colère, la bête lâcha un sifflement menaçant, labourant la terre de ses larges griffes. Il pensait pouvoir s'opposer à lui ? Dans l'étrange silence, une explosion retentit. D'une seule pression de mâchoires, l'appareil numérique coincé entre ses crocs fut réduit en miettes, laissant les quelques pièces rejoindre le sol alors qu'il s'avançait vers Tristan, avec une lenteur inquiétante.

Son regard était fixe, ses oreilles orientées vers l'avant, droites. Son pelage s'hérissait un peu plus à chaque seconde, retroussant ses babines et fronçant son museau. Sa queue levée ondulait derrière ses flancs. Il adoptait la même position que devant Anoki, mais le résultat fut... différent. Il reculait, mais ne se soumettait pas. Prêt à risquer le restant de sa vie pour les sauver. Et ce regard.

De la buée s'échappait de sa gueule entrouverte, laissant couler des filets de bave s'écrasant sur le béton. A tout moment, il pourrait lui sauter à la gorge. Finir ce qu'il avait commencé. Et pourtant... Il resta figé, à le jauger du regard. Lui et les autres, mais surtout lui. Il se passait quelque chose dans l'esprit de la créature, c'était net, mais impossible de savoir quoi, bien caché derrière son image barbare. Son jugement se faisait attendre. Gravant chaque trait du visage de Tristan dans sa mémoire, il émit plusieurs soupirs et raclements de gorge rauques. Ses yeux se plissèrent finalement...

Et avec un dernier grondement, il se détourna d'eux. Sans bruits, et sans les quitter des yeux tout d'abord, puis sans un dernier regard. Sa silhouette disparut dans l'obscurité de la forêt, ses lourds pas s'éteignant progressivement.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 392
Dollars : 4378
Date d'inscription : 16/12/2016
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Sam 9 Sep - 16:45
ft.
Gregory Dipper Jackalope Tristan
« No light, no light »
Le chasseur rencontre le gibier là où ils n'ont pas pris rendez-vous.

Est-ce que la manœuvre du blond avant fonctionné ? Même s'il avait trouvé cela dégradant pour la vision perçue du loup-garou à travers ce geste, il avait espéré secrètement que cela allait fonctionner. En tout cas, leur poursuivant s'arrêta quelques instants, pas la peine de chercher à savoir pourquoi, mieux valait se concentrer sur la fuite. Le blondinet de nouveau contre son corps, il lui imposa des positions pour accompagner les mouvements de la jackalope. Elle faisait tellement d'effort pour eux, qu'il était normal de l'aider un minimum.

Au loin les phares de sa voiture se dessinaient parmi l’obscurité. Ils allaient pouvoir fuir et laisser le maître des lieux tranquille. Une discussion allait s'imposer tout de même et il n'allait pas les lâcher avant d'avoir eu le fin mot de toute cette histoire. Ces trois enfants. Des inconscients. Se promener un soir de pleine lune, à Gravity Falls, c'était tout bonnement de la folie ou du suicide.

Mais leur monture s’essoufflait et fini par s'écrouler, les emportant dans sa chute. Trop obnubilé par la santé de Tristan, il n’eut pas le temps de s'accrocher à la fourrure de Toblerone. Il aurait pu ainsi être éjecté loin du groupe si une main salvatrice n'avait pas attrapé la sienne et le tirait de nouveau vers eux. Cela le surprit grandement même ce jeune homme avait bien plus de force qu'il ne le laissait voir et ce n'était pas du tout la première fois qu'il avait remarqué cela.

Je n'ai pas encore pardonné pour l'attrapa-rêve. ~


Le choc fut violent et l'amérindien dut prendre plusieurs minutes pour s'en remettre, secouant la tête sans un geste désespéré pour reprendre ses esprits et remarquer qu'il était littéralement couché sur le blond. Un moment de gêne passé, il s'éloigna de lui pour tomber du corps de la pauvre créature qui les gisait sous eux. Pauvre miss, elle avait donné son maximum pour les aider et s'excusa alors qu'elle n'en avait pas besoin. Il imita alors le geste du blond et à son tour caressa leur courageuse sauveuse.

Puis son regard dévia là où aurait dut se trouver Dipper, entre les bois de la jackalope mais au lieu de le trouver, il ne perçu qu'un morceau arraché de son caleçon. C'est là qu'il le trouva un peu plus loin, blessé mais bien vivant. Il allait devoir maintenant jouer les soigneurs pour trois enfants. Mais bon il avait l'habitude, il saurait gérer tout cela.

Lentement, il se releva à son tour tandis que Tristan leur expliquait son plan de bataille. Il aurait bien voulu rétorquer qu'il pouvait lui aussi « distraire » le lycan, il avait réussi à l'apaiser une fois après tout, mais son ego masculin fut touché de plein fouet. Face au monstre, le blond avait plus de temps pour s'échapper, la miss ne pouvait plus faire le moindre geste. Elle devenait donc la priorité à évacuer.

« - Je vais voir ce que je peux faire. »  

Aucune conviction dans ses paroles ? Normal c'est que sous cette apparence la demoiselle pesait facilement entre 100 et 150 kilos et Dipper n'allait très certainement pas être une aide utile. Il n'y avait qu'à regarder ses bras pour comprendre que la chose la plus lourde qu'il ai pu porter jusque là durant toute sa vie devait être son livre. Il soupira mais se conforma aux exigences. Quelle grande surprise, il ne réussi à bouger la demoiselle que de quelques centimètres. Exténué, il fini par abandonné mais couvrit le corps de la blanche créature lorsque Greg les rattrapa.

C'est à ce moment que les paroles de Tristan lui revinrent en tête : il voulait à son tour se sacrifier pour eux. C'était devenu une mode dans ce groupe ou bien ? La tension était à son comble, leur destin s'avançait rageusement vers le groupe démuni. Mais malgré cela, il ne voulait pas utiliser sa hache contre la créature. Il s'agissait de Greg bordel ! Il ne pouvait pas le menacer ainsi. Ils étaient foutus.

Mais non. Il y a toujours une solution Ano. ~

Il déglutit. Acculé ainsi, il n'avait quasiment pas le choix. Ses mains tremblantes le levèrent tant bien que mal de son amie, il était prêt à faire une grosse connerie. Mais une fois de plus, la situation se calma d'elle-même. Il semblerait le Tristan ait le dessus sur le loup-garou. Sa tension s'évacua enfin mais il ne se reposait pas pour autant sur ses lauriers. Dipper pouvait à tout moment faire une nouvelle connerie et cette fois il serait prêt à l'en empêcher.

Quoi que, avec tout ceci, cela le ferait un peu réfléchir. Il fallait l'espérer. Son regard se porta une ultime fois sur la bête disparaissant parmi les ténèbres. Demain, il aurait une petite conversation avec monsieur le menteur...

« - Tristan, je suis désolé mais Toblerone est trop lourde, je n'arrive pas à la bouger. »  

Son appel ne fut pas sans réponse car voilà que le blessé venait à son aide et cette fois, ils arrivèrent à déplacer la créature jusqu'à sa voiture. Là, il les abandonna quelques instants pour ouvrir son coffre et rabattre sa banquette arrière pour l'y déposer. S'assurant une dernière fois qu'elle était confortablement installée, malgré les amoncellements de fringues et de déchets, il invita l'un des garçons à se caser à coté d'elle tandis que l'autre fut conduit au siège passager.

« - C'est quelque chose que j'ai relevé bien plus tôt à la fête foraine mais... t'es vraiment plus balaise que tu en as l'air. À coté mes muscles font pâle figure. »  

Et il démarra sa voiture en trombe. Plus ils étaient loin de Greg et mieux ça valait pour eux. Mais il n'allait pas les déposer gentiment au Mystery comme il l'avait dit, non il les emmenait directement chez lui. En plus des soins, ils allaient devoir parler ce soir... et pas que de l'appareil photo.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 456
Dollars : 282
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 22
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 16 ans
Alignement: Loyal Neutre → Neutre Absolu
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Sam 9 Sep - 18:34
WE'RE GONNA DIE !!!!!
#WEREWOLF


You feel different this night...

Décrivant une cloche parfaite, l’inattendu sandwich fit son premier baptême de l'aire. Sous l'expression horrifié de Dipper. Ok. L'idée lui avait traversé l'esprit une demi-seconde... mais il s'était ravisé !! Ou plutôt, il ne pouvait pas dans cette position actuelle. Outch.
Le loup fit un écart. Oh non, il allait s'énerver pour sûr ! Tristan ?! WHY ?!! Attendez. Quoi ? Il se stop ?! Allait-il.......... le chercher comme un bon chien ? Qu'est-ce-qu'il a dans sa gueule. Dipper plissa les yeux. Ce n'était pas son sandwich jambon-beurre........ c'était son....... APPAREIL PHOTO.

TOUTES SES PHOTOS ÉTAIENT A L’INTÉRIEUR ! CELLES DU LOUP-GAROU !! Il tendit les bras tant il était désespéré, pour rien. Leur monture accéléra d'un coup d'un seul. Dipper serra les deux sous la douleur des chocs. Le supplice fut de courte durée puisque cette soudaine accélération fit place à une tout aussi soudaine décélération.
Sa voix était faible. Si faible. Déchirante.

Enfin. Ça, c'était avant qu'elle s'écroule. Parce qu'autre chose se déchira ! Le brun accusa le coup en tombant un mètre plus loin dans un bruit de tissu désagréable. Son corps tout entier le faisait souffrir, en particulier ses reins. Outch. Alors lorsqu'il se releva, ce fut non sans complainte. Et il avait drôlement froid au cul.
Mais plutôt que de s'en soucier, il se jeta au chevet de la lapine dont un ruban de tissu volait au vent accroché à ses cornes.

▷ You don't have to worry, I'm handling what's coming next, you can rest now, you deserve it.

Le brun leva les yeux vers son meilleur ami. Que voulait dire ce petit sourire ? Oh non, il n'aimait pas ses paroles. Il parlait comme le mec qui allait se sacrifier à la fin pour laisser tout ses amis partir. Et si c'était le cas.......... il pouvait se brosser !
Passant ses mains dans la douce fourrure de son animal de compagnie, il lui murmurait quelques encouragements. Pour qu'elle se relève. Ils étaient juste à côté de la voiture. Elle pouvait le faire ! Un dernier petit effort et ils seront en sécurité !

▷ On ne doit plus être très loin de ton véhicule, non, Anoki? Du peu que j'en ai vu tu es particulièrement fort, tu penses que tu pourrais avec Dipper soulever la jackalope et l’amener là-bas? Comme ça on pourra enfin partir d'ici! Moi je m'occupe de "distraire" le loup-garou s'il revient à la charge, faites-moi confiance, j'ai de la ressource.

Mais il était fou ?! HORS DE QUESTION ! Ils devraient s'y mettre à trois pour soulever un truc qui à la taille d'un cerf !! Et puis merde, laisser Tristan au devant du danger, seriously, OK il se montrait courageux PARFOIS. Mais là, trop c'est trop ! Et il était déjà blessé !
Si le loup-garou allait le pister à l'odeur de son sang, mieux valait de porter la lapin, la mettre à l'arrière et démarrer en toute vitesse.

Et le loup ne tarda pas à arriver. Bien trop tôt, bien trop rapidement. Sans Toblerone, ils étaient à sa merci ! Ils ne faisaient pas le poids face à une putain de créature surnaturelle !! Dipper hurla à sa vue, il fallait se bouger et vite ! Le voilà attraper le ponpon de la lapine et le tirer de toute ses force, sans rien arriver à faire décoller... Anoki ne faisait guère mieux. Il se cassait le dos pour rien.

Des grognements. Ses yeux bruns se tournaient à la fois vers la bête et vers leur unique rempart.
Tristan se tenait droit. La tête haute. Les bras écartés. Il reculait légèrement pour asseoir sa protection sur eux. La peur il ne connaissait pas. Il mettait sa vie en danger pour eux.
Un craquement. Adieu son appareil photo. Dipper vu sa vie défiler devant ses yeux lorsque morceau par morceau, il s'écrasa au sol. Il aurait bien voulu écarter le blond de son passage, et lui crier de ne rien faire de stupide, mais lorsque Tristan était dans cet état là, il avait le sentiment que rien ni personne n'aurait pu le faire se déplacer.
Il faisait face à la bête. Et elle reculait.
Et finie par disparaitre.

Les yeux du brun s'illuminèrent.
La flamme de l'admiration devant le gars le plus cool qu'il ait jamais vu. Plus encore que Wendy !

▷ Tristan, je suis désolé mais Toblerone est trop lourde, je n'arrive pas à la bouger.

Ils se dépéchèrent tout de même au cas où la bête déciderait de revenir. Voilà trois grand gaillard soulever le corps affaiblit de la lapine. L'un devant, l'autre les pattes arrière et Dipper......... oui, Dipper portait fièrement les oreilles ! Avec difficulté... mais il se rendait utile !
Lorsque Anoki lâcha à moitié le lapin pour ouvrir le coffre, Tristan rattrapa le coup et heureusement que Dipper était là pour soulever les oreilles ! Qui d'autre à sa place ?

▷ C'est quelque chose que j'ai relevé bien plus tôt à la fête foraine mais... t'es vraiment plus balaise que tu en as l'air. À coté mes muscles font pâle figure.
:ohyeah:▷ Je sais je sais, on me l'a toujours dit.

Est-ce que Dipper venait de bomber le torse pour une phrase qui ne lui était pas destiné ? La scène était malaisante. Vraiment malaisante. D'ailleurs, ses yeux pleins d'étoiles n'avaient pas quitté le blond. Il l'arrêta avant qu'il prenne place sur le siège passager.

▷ Dude, dude tu le mérite plus que moi. Prend le pour ce soir.

De ses petites mimines, il décrocha son fier totem du cerf, aggraphant le pins sur le t-shirt du blond. le plaçant bien comme il le fallait. Et finissant par rejoindre le lapin derrière non son un pouce bleu à l'attention du héro de ce soir.

Now you feel coward...

Un frisson. Dipper Pines le parano de retour. Et si..... le loup-garou revenait ? Il fallait vite démarrer ! Le voilà se jeter un peu plus contre Toblerone. Pour se rassurer sans doute. Il passa ses bras autours de son animal de compagnie. La caressant doucement.

▷ Dit... tu penses pas qu'il va revenir ?


Tien, n'avait-il pas le cul à l'air depuis tout à l'heure ? OH CRAP.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
" Jackalope "
avatar
Messages : 200
Dollars : 1351
Date d'inscription : 21/11/2016
Localisation : Mystery Shack
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 13 ans
Alignement: chaotique neutre
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Dim 10 Sep - 0:21
No light, no light




Loin de lui en vouloir, tous essayaient de la réconforter. C'était trop pour elle et Toblerone manqua de pleurer. Non mais c'est vrai quoi ! Ils avaient pas honte de la faire se sentir aussi miséreuse ? Elle était là pour briller ! Mais leurs douces caresses lui firent du bien. Trois jeunes hommes (deux et demi ?) à ses petits soins. Que demander de plus ? Chanceuse petite Toblerone, elle avait vraiment de quoi se réjouir.

Du moins jusqu'à ce que DipDip ne décide de détruire ses oreilles par un cri fort peu viril!Non mais oh ! Pas la peine de crier comme ça ! Ne pouvant même pas tourner la tête, elle comprit tout de même ce qui leur arrivait pas derrière. Le grondement de la bête était bien trop révélateur. Tout compte fait, ça valait la peine de crier ! Sauf qu'elle n'y parvint pas. Sa gorge resta obstinément muette malgré ses efforts. Elle tenta de se relever mais ne réussi qu'à trembler. Elle était vraiment pathétique en cet instant. Oh ! Comme elle aurait bien voulu se relever et prêter patte forte à son papa mais son corps refusait de l'écouter. Elle était prisonnière de son propre corps.

C'est là que Noki et DipDip tentèrent de la bouger... sans grand succès ! Hé les garçons ! N'allez pas dire qu'elle est si lourde que ça ! En tant que fille, elle risquerait de fort mal le prendre ! En tout cas, voilà qu'Anoki tirait d'un sens tandis que Dipper de l'autre, manquant de lui arracher le pompon. Aie ! Aie ! Aie ! Non mais ça faisait vraiment mal ! Est-ce qu'il avait aussi envie qu'elle lui tire la queue pour lui montrer ce que ça faisait ?!? Franchement ! Il pouvait l'attraper par les pattes quoi ! Et puis cette phrase de l'indien... Elle allait vraiment lui montrer qui était lourd quand elle serait de nouveau sur pattes ! Foi de jackalope !

Le loup grogna une nouvelle fois dans son dos. Elle ne pouvait rien voir, mais elle senti tout de même une douce chaleur apaisante se poser sur son corps. Ça faisait du bien. Mais ça ne réglait pas tous ses soucis : elle ne pouvait toujours rien faire, juste espérer. Espérer un miracle ! Elle était une jackalope ! Elle portait chance ! Alors elle allait prier de tout son petit cœur pour que la chance soit avec eux. Un miracle ! Voilà tout ce qu'elle demandait. Un simple petit miracle.

Et cela marcha ! Les grognements qui n'avaient de cesse de se rapprocher finirent par se calmer et les bruits que faisaient la bête se firent plus lointain. Il partait ? Est-ce que c'était papa Tristan qui lui avait fait peur ? Mais bien sûr ! Papounet était trop fort ! Il était le papa le plus fort du monde et le loup-garou l'avait senti ! C'était pour cela qu'il avait fuit. Parce qu'il savait qu'il n'avait aucune chance face à lui ! Hé ! C'est ça vilaine bête ! Fuis ! Fuis pour ta vie et laisse-les tranquille ! Elle était vraiment heureuse en cet instant et si elle l'aurait put, elle aurait féliciter le courage de son papa.

C'est alors que ses trois coéquipiers décidèrent de la porter telle la princesse qu'elle était. Héhé ! Trois hommes rien que pour elle, c'est qu'elle avait vraiment de la chance ! Même si l'aide de maman restait quelque peu discutable. Porter ses oreilles ? Elle aurait bien pu le faire toute seule ça ! Mais bon, au moins il faisait des efforts pour elle. C'était déjà ça.

Lorsque Noki ouvrit le coffre de sa voiture, elle constata avec émerveillement que papa la portait sans aucune difficulté ! Wow ! Trop fort ! À trois, ils l'installèrent dans la voiture. C'était tout juste pour son corps mais elle ne rechignerait pas. Il fallait juste éviter de croiser la police. D'ailleurs, est-ce qu'ils considérerait cela comme du braconnage ? Bonne question... Mais non, pour cela il aurait fallu qu'elle soit morte ! Ils ne craignaient donc rien. Fatiguée, elle laissa les trois autres membres de la troupe graviter autour d'elle, préférant fermer les yeux et tenter de s'endormir le plus rapidement possible. C'est à ce moment qu'elle entendit Anoki complimenter Tristan... et Dipper y répondre. elle fut vraiment gênée quand ce dernier répondit au compliment qui ne lui était pas adressé. Dommage qu'elle ne puisse toujours pas parler...

Elle entendit aussi le brun offrir le totem du cerf au blond. Pourvu que cette chose ne leur attire pas plus d'ennuis...

Mais ce long moment de solitude fut chassé lorsque Maman Dipper s'installa avec elle. C'est avec une joie non dissimulée qu'elle accueilli sa démonstration de tendresse. Quelle chance elle avait d'avoir une maman aussi gentille et un papa aussi costaud ! Par contre... cette odeur. Il fallait vraiment qu'il prenne une douche.

C'est sûr une bien sinistre interrogation que la voiture de l'indien démarra et les emmenait loin de ce lieu maudit : est-ce que le loup-garou allait revenir ? Pour être honnête, elle n'en savait rien et n'allait pas risquer sa vie pour le savoir. Des sensations fortes, elle en avait assez eu pour le restant de la semaine. Promis, elle allait resté sage pour les jours à venir. C'est sur cette bonne résolution que Toblerone s'endormit dans les bras protecteurs de Dipper.



[Dédicace à Dipper]

Feat Gregory, Anoki, Dipper et Tristan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 205
Dollars : 2283
Date d'inscription : 11/12/2016
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 17 ans
Alignement: ???
Inventaire:

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope) Dim 10 Sep - 13:03
No light,
no light





Objet/s:
Cape de visibilité partielle
Téléphone Portable
Flashlight
Appareil photo
Tapeman (Magnétophone)
Couteau-suisse
Totem Faucon



« Il te montre la lune et tu regardes le doigt. »


Woaw, le sandwich n'avait pas marché, mince alors! Welp, au moins il aura essayé, heureusement que l'appareil photo, lui au contraire, attira l'attention du loup-garou et leur permis de gagner un peu d'avance sur lui. Et à présent quoi? Tristan se retrouvait en bouclier humain, c'est ça? Était-ce une si bonne idée? Celui-ci en doutait fortement, ne se faisait-il pas dessus au fond? On parle d'une bête monstrueusement qui fait deux fois sa taille et qui a les capacités de le mettre en pièces. Dipper et Anoki sont plus succulents que moi! I'm...I'm just a nerd! A geek, I don't eat much! There's nothing to eat on me! Aaaah...Bien sûr que le loup lui montrerait les crocs. Le blond qui avait le regard ailleurs rebraqua celui-ci sur la chose qui lui faisait face. Devait-il lancer son plan? Hmm...peut-être pas. Mais il n'aimait vraiment pas ça, il l'avait blessé après tout et ça, ce n'était pas bon du tout. Pourtant il faut croire que le garçon n'est pas aussi suicidaire que ça bien qu'on lui trouve du courage en cet instant, oui, il ne se soumet pas, il ne s'oppose pas réellement non plus, il n'est pas là pour écraser l'autre, juste protéger. Il le défiait du regard, oui, s'il osait s'en prendre à l'un d'eux, il le lui ferait regretter en usant de son plan....génial? Pas vraiment, non, il se servirait simplement du peu d'équipement qu'il avait sur lui en fait, il ne voyait que ça, mais c'est déjà bien, non? La prochaine fois il prendra de l'argenterie sur lui.

Il aurait dû sursauter lorsque le monstre réduisit en miettes l'appareil photo, mais non, le blond ne flancha pas, il n'exprima rien, aucune provocation mais pas non plus de signe de soumission, il se contenta de placer ses bras vers l'arrière comme pour créer une barrière protectrice avec ceux-ci autour de ses amis. A aucun moment, il ne détourna son regard du loup, il ne baissait pas sa vigilance accrue par le totem, il serait prêt à agir, à tout moment. Ce "duel" il se passait entre lui et cette créature. Lorsqu'il s'avançait, l'étudiant reculait vers le groupe comme pour resserrer sa protection. On aurait dit qu'il se synchronisait à ces mouvements; la même lenteur. Par contre, le blond n'aimait pas ce qu'il se passait, il n'aimait pas qu'il le détaille autant. Quoi il le mémorisait pour pouvoir lui faire la peau la prochaine fois? I don't want to die!! Le voilà qui se détournait d'eux à présent, ils étaient vivant! Ils avaient survécus! Pourtant, le sauveur en question fit claquer sa langue de mécontentement et continua de fixer l'endroit où se tenait la bête pendant un instant.

« - Tristan, je suis désolé mais Toblerone est trop lourde, je n'arrive pas à la bouger. »  

Trop lourde pour lui? Et il espérait que c'est Tristan qui allait pouvoir y arriver mieux que lui? Eh, c'est lui le costaud du groupe, pas un geek trainant sur son ordinateur ou sur les consoles de jeux à longueur de journée, bon d'accord c'est vrai qu'avec toutes les aventures de Dipper, il avait dû se muscler un peu mais....bon peut-être qu'à trois, ils y arriveraient. Le blond se retourna donc vers eux, un sourire doux aux lèvres et acquiesça donc à cet appel à l'aide sous le regard...étrange de Dipper? Oh no. Il ne savait pas s'il devait se sentir fier, honteux ou craindre le pire. Si le brun prenait ça pour de l'acquis, il mettrait un peu trop de poids sur les épaules de Tristan en mission et il hurlait déjà intérieurement qu'il allait finir par mourir par sa faute s'ils continuaient ainsi. Il leva simplement le pouce à son adresse avant de soulever le corps de la jackalope. Allez! C'était lourd mais il devait le faire! Pour elle, pour son amie, pour sa protégée! Parce qu'elle fait partie de sa famille maintenant et qu'il l'apprécie beaucoup! Parce qu'il doit bien se rattraper après sa grossière erreur de tout à l'heure! Il ouvrait le coffre...Tristan n'aimait pas la savoir là-dedans mais bon, ils n'avaient pas tellement le choix, n'est-ce pas? Toblerone would be just fine. Even with clothes...and some...stuff. Jeez Anoki, do something with your car, that's a mess here buddy! Déposant ainsi la grande boule de poil sur la banquette arrière, voilà le garçon désapprouvé de la tête cette vision...d'horreur? N’exagérons pas mais quand même, cela n'aidait pas à remonter l'indien dans son estime.

« - C'est quelque chose que j'ai relevé bien plus tôt à la fête foraine mais... t'es vraiment plus balaise que tu en as l'air. À coté mes muscles font pâle figure. »  

Oh? Plus balaise qu'il en a l'air? Mais que racontait donc Anoki? Serait-il tombé sur la tête? En tout cas, c'était tout à fait flatteur!

:ohyeah: ▷ Je sais je sais, on me l'a toujours dit.
-Ouoh dude! Anoki qui reconnait en toi du potentiel dans ce domaine, ça c'est du compliment! Je serais presque jaloux!

Disait-il en riant. Qui? Lui? Se moquer? Mais naaan voyons, il aimait taquiner son pote mais il disait aussi cela pour rendre le moment moins malaisant autant pour le Pines que pour lui-même. Et puis, son ami aussi méritait des compliments, même s'il était celui qui avait lâché le loup-garou sur eux, c'était grâce à lui qu'ils avaient gagnés du temps. Ou alors....peut-être que lui aussi était aussi con que le brun. Pourtant lorsque le concerné l'arrêta, il se demanda s'il avait compris à qui Anoki s'adressait mais non, il ne s'agissait pas de cela. Que se passait-il? What are you doing? Le blond haussa un sourcil et eu même une expression plus surprise lorsqu'il vu le sapin décrocher son totem pour le lui mettre sur son haut. Qu'est-ce que...? Pour qu'il décroche son pins il faut vraiment qu'il soit impressionner......et c'est normal, non? Qui pourrait le blâmer? Certainement pas lui! Bah ouai, c'est le meilleur après tout! Il est exceptionnel, peut importe le domaine! HAHAHAHA SO HANDSOME SO SMART SO AWESOME!! Estimer vous déjà heureux d’être en sa présence, allez à genoux PAYSANS! .....Ok....hum...merci Dipper pour ce totem mais non, c'est dangereux sur les gens qui n'ont aucune confiance en eux, il en a eu un aperçu au vu des agissements du Pines mais aussi de ce qu'il vient de se passer là alors qu'il plaqua sa pauvre main sur son visage. Quel cadeau empoisonné...mais bon cela partait d'une bonne intention, n'est-ce pas. S'asseyant à côté de l'indien, il retira discrètement son pins. Son pote n'était pas là, il ne verrait donc rien, il ne voulait pas le vexer mais....non, juste non. Le blond se contenta de sourire à l'adresse d'Anoki lorsque leur regard se croisait....roh allez quoi, il ne pouvait pas penser sérieusement qu'il était plus fort que lui avec ses bras et ses jambes maigrichonnes, était-il vraiment en train de se sous-estimer? Ah non, s'il lui faisait une petite déprime, il ne saurait comment réagir, ça ne lancerait que davantage de malaise.





Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)

MessageSujet: Re: no light, no light (anoki - dipper - tristan - jackalope)
Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sujets similaires

-
» ALEZEA ⊱ no light, no light
» Emily nora jones » no light, no light ...
» Editeur light libre
» the light of aerendil
» Lucky Light

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Gravity Falls :: The forest-