Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

avatar
Messages : 257
Date d'inscription : 11/12/2016
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 17 ans
Alignement: ???
Inventaire:

Bad day for a game [solo]

MessageSujet: Bad day for a game [solo] Mar 26 Sep - 21:04
Bad day
for a game.




« How dreadful...to be caught up in a game and have no idea of the rules. »

Depuis combien de temps jouait-il à ce jeu? Il ne savait plus vraiment, il avait perdu toute notion du temps, la question qui importait le plus à présent....était le nombre de fois où il se présentait face à lui. Ce jeu avait été particulièrement intéressant, il était sortie très récemment alors c'est tout naturellement que le blond s'était dit que ce serait l'occasion de le tester, les gens en disaient du bien, qu'il était différent des autres, à présent il voyait en quoi alors évidemment, il avait voulu tout explorer. Le meilleur comme le pire. Il est facile d'apprendre le pattern des attaques des boss face à soi. Il n'avait eu aucun mal à tous s'occuper d'eux même si leur morts en un coup l'avait quelque peu...frustré? Oui c'est le mot, mais il comprenait très bien pourquoi le concepteur du jeu avait fait cela et enfin, il y eu un peu de challenge, mais là, une fois encore, il triompha sans grande difficulté. Et puis le jugement de toutes ces actions arriva, il savait que ce serait lui le boss final, il l'avait assez prévenu durant le jeu qu'il devrait arrêter de s'embarquer sur ce chemin. Mais c'est aussi lui qui avait engendré indirectement la mort de son frère en menaçant le joueur, attisant de ce fait sa curiosité malsaine, certains, loin d'être effrayé par une menace peuvent aussi ressentir une sorte de défi. Néanmoins, avouons le, tuer un être aussi pur et innocent que ce Papyrus était réellement le point de non retour, il était à la fois le plus facile et le plus dur à annihiler.

*Heya. You've been busy, huh?

Yeah, pretty much. You know, killing your friends and brother, good stuff. Non sérieusement, il était juste curieux de voir ce que cela changerait dans l'histoire, les nouvelles lignes de dialogues, les secrets que cela révélerait. Il est un joueur, ce genre de chose est commune lorsqu'on joue à un jeu qui prend en compte nos décisions. That's a game, that's just a game. And he's playing it.

*... So, I've got a question for ya. Do you think even the worst person can change...? That everybody can be a good person, if they just try?

Alors, qu'en penses-tu Tristan? En voilà une bonne question. Pourquoi même y réfléchir, la réponse n'est-elle pas évidente? Tout le monde s'empresserait de répondre que non, on ne peut rien faire pour certaines personnes, qu'il y a juste des individus mauvais dans ce monde, qui ne pense qu'à leur plaisir personnel, à leurs propres intérêts. Mais Tristan, il est différent, même s'il est un paranoïaque, qu'il suspecte certaines personnes de vouloir le mal autour d'eux en particulier à lui, il ne peut s'empêcher de se dire que cela pourrait devenir des bonnes personnes; c'est vrai qu'il y avait bel et bien des personnes dont il se méfiait tel qu'Anoki mais il pensait sincèrement qu'il avait toujours la possibilité de faire le bien autour de lui, d'ailleurs celui-ci l'avait déjà fait, il serait toujours le genre d'individus à accorder une deuxième chance. Oui, il pensait cela mais...la réalité était tout autre, non?

*Heh heh heh heh... All right. Well here's a better question. Do you wanna have a bad time? 'Cause if you take another step forward...you are really not going to lika what happens next. Welp. Sorry, old lady. This is why I never make promises.

Et le combat commençait. Le début était violent. Bien sûr qu'il ne le battrait pas dès le début, bien sûr que cela était difficile et c'est en mourant qu'il apprenait les patterns et les sarcasmes du squelette l'amusait ou l'agaçait, mais il faut l'avouer que plus il mourrait face à lui plus cela commençait à lui taper sur les nerfs. Rira bien qui rira le dernier. Pourtant, même avec la connaissance des pattern, il fallait une certaine dextérité et même en l'ayant, on pouvait se faire avoir. Alors quand le choix apparu de l'épargner, l'hésitation se faisait sentir, après tout, tous les choix sont intéressant à prendre, que se passerait-il s'il choisissait de lui donner une fin différente des autres? Même en ayant un mauvais pressentiment, encore une fois la curiosité pris le pas et...
Ok, good one, voilà le blond taper dans ses mains comme félicitant le personnage qui l'avait bien eu alors que le Game Over s'affichait. Le bruit d'un léger grincement de porte se fit entendre ainsi que des pas trainant, il n'avait même pas besoin de se retourner pour savoir qui était rentrer dans le salon, il reconnaissait très bien cette démarche, pourtant, pour elle, il allait faire l'effort. Armé de son plus beau sourire, le voilà tourner sa tête dans sa direction, manette en main.

-Hey soeurette!

Celle-ci se figea sur place et le fixa un instant en plissant les yeux avant d'esquisser un maigre sourire en retour.

-Hey frérot.

Puis repris son chemin jusqu'au réfrigérateur pour se servir un grand verre d'eau avant de se retourner à nouveau vers le garçon qui s'était remis à jouer. Buvant une gorgée elle le vu presque insulter son écran d'ordinateur et se retint de pouffer de rire tant la scène lui semblait comique. Se reprenant, elle demanda d'un ton presque désintéressé à quoi il jouait et eu aussitôt une réponse du jeune homme qui râla aussitôt d'avoir raté son esquive. Est-ce qu'ils s'étaient réconciliés? Qui sait, peut-être avait-ils eu une petite discussion? Peut-être que tout ça était dû aux efforts de Tristan, de sa nouvelle réputation? Bon d'accord il jouait les fauteurs de troubles mais June n'était pas contre, enfin du moment que ça ne l'a concernait pas elle comme ces maudites prank qu'ils avaient faites avec ce garçon. Elle revoyait son jugement? Peut-être. Ce Dipper était peut-être une bonne chose dans la vie de Tristan. Elle ne savait pas trop quoi en penser mais elle ne pouvait s'empêcher de trouver cette nouvelle énergie de son frère de plus en plus captivante, elle comprenait pourquoi les élèves semblaient attirer par lui. Parfois elle-même avait l'impression de le découvrir sous un tout nouveau jour, elle regretterait presque d'avoir été aussi dur avec lui, bien sûr elle avait ses raisons mais finalement...elle ne pouvait pas éternellement lui en vouloir.


Pourtant non, la voilà qui repartait dans sa chambre, têtue la demoiselle mais le blond n'allait pas la retenir, il était momentanément indisponible, il rageait de plus en plus sur ce boss, il lui posait vraiment des soucis! Heureusement qu'aucune de ces connaissances ne l'avait vu lancer autant d'injures à la minute, oui, lorsqu'il jouait, il était une personne bien différente, on aurait cru qu'il allait démolir de manière radicale son ordinateur. Il passait d'une grande frustration, à de la colère, à un certain sarcasme voir même à feindre l'indifférence comme le ferait un môme qui se veut faire plus inébranlable qu'il ne l'est réellement. Mais toute bonne chose à une fin! Et la victoire, aaaah, la victoire enfin! Il l'avait! Peu importe à quel point vous appréciez un personnage, si celui-ci se montre particulièrement tenace, vous finirez quand même par être ravie de le voir mort, regardez donc toutes les réactions de ces youtubers lorsqu'ils réussissent enfin à vaincre ce si terrible Sans et vous comprendrez de quoi il est fait mention ici. En cet instant, il est fier de lui, he can pat his back, he deserved it. BEST PLAYER EVEEEEER! Il avait réussit au bout d'une quinzaine de fois. 15 fois! C'était trop, franchement, il se blâmerait presque dans la minute d'être fier de lui-même! Bon sang, ça lui avait pris bien trop de temps de venir à bout de lui!  

Relâchant sa manette sur le bureau, le voilà qui tourna un peu à gauche, puis à droite sur son fauteuil pivotant en fermant les yeux. Son personnage restait de manière statique dans ce grand hall bien centré au milieu de l'écran comme attendant des instructions pour continuer l'aventure, poursuivre ce génocide. Où avait-il merdé? Serait-ce...depuis le début? Il jouait à un jeu bien trop dangereux à présent, il s'en rendait compte. Il savait qu'il y avait des risques mais, est-ce que cela en vaux vraiment la chandelle? L'étau se resserre, il a déjà commis une erreur, il a déjà raté sa chance, doit-il poursuivre dans cette voie? Non, ce n'est même plus une question de si cela va fonctionné, c'est une question...plus vaste. Mais quoi? Il s'en sort très bien et pourtant il sent que tout cela lui échappe, pourquoi? Cela ne lui ressemble pas d'autant douter. Ou peut-être que si en fait? Tristan doute beaucoup et même s'il apprend à ne plus rien en montré, c'est toujours le cas. Reprenant sa manette il dirigea le bonhomme jusqu'à la lumière pour sauvegarder et entendit alors le bruit d'un trousseau de clé. Ah, son père était de retour.

-Hey dad!
-Hey son, oh you're playing a new game? Is it good?
-Yeah, I think I'm almost done with it.

Le voilà perdre pourtant le sourire, le regard pensif et bientôt il articula un: "Can I ask you a question?" auquel, évidemment, Sam répondit par l'affirmative. Un léger temps plus tard, les yeux du blond se reposèrent sur son paternel et d'une voix presque trop sérieuse, comme si ce jeu vidéo avait eu un impact sur lui ou l'avait au moins fait réfléchir sur ce sujet.

-Do you think even the worst person can change? That everybody can be a good person, if they just try?

L'ex-motard resta un moment silencieux puis s'adossa au papier peint, le regard perdu dans le vague comme ne sachant pas quoi répondre à son fils, il n'était pas une bonne personne lui-même, ou du moins, il avait été dans l'illégalité, il n'était pas comme sa femme qui voulait voir le bien en autrui et il avait eu à faire à de sacré cas dans sa jeunesse tout comme dans son boulot. Il préférerait le laisser dans son monde de bisounours, le préserver de ce monde plus sombre, le préserver de ces personnes qui pourraient lui vouloir du mal mais en voulant trop faire cela alors il le rendrait justement vulnérable. Il sentait le regard perçant du garçon sur lui, il avait presque l'impression que ses paroles auraient plus de poids qu'une simple réponse à un jeu vidéo.

-No, I don't think so. There is some people you just cant change and they don't even want to change, even if they try, that cant erase what they done. And maybe they know it.

Se redressant, le père observa son fils qui resta assis et attentif tout le long de sa réponse et bientôt le voilà retourner son siège dos à lui pour reprendre sa partie en clamant un solennel: "Yeah, you're absolutely right. Thanks dad." C'était surement une question bien stupide alors son paternel ne devrait pas se sentir mal d'avoir bien répondu à cela.





Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Eyeshield 21 saison 2 Sur Game One en mai
» Game of Thrones
» présentation Bob Solo [Validée]
» Segment Triple H , Undertaker , Dead Game !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Gravity Falls :: Résidences :: Maison des Smilovski-