Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
" Invité "
avatar
Who am i !

Surprise [Gregory] [/!\]

MessageSujet: Re: Surprise [Gregory] [/!\] Dim 22 Oct - 3:03
ft.
Gregory
« Surprise »
DECO à la mode amérindienne. ~
Un choc puis le rejet. Voilà ce que l'amérindien comprit alors que son loup s'éloignait de lui. Qu'avait-il fait de mal ? Il ne comprenait pas. Il ne comprenait d'ailleurs plus rien. Pourquoi ? Il voulait juste lui faire plaisir. Alors pourquoi ce dernier semblait autant choqué de ses agissements ? Pire, le voilà même qui se mettait à lui mordre le bras qui avait tenté de nouer un nouveau contact. Le détestait-il à ce point ? Face à cette crainte, son cœur arrêta un battement tandis que la peur peignait désormais son visage.

Il l'engueulait ouvertement là. Lui demandant Que pensait-il faire ? Se faire pardonner, par tous les moyens. Après tout, il avait excité puis maltraité son compagnon, il était normal qu'il répare ses bêtises, qu'importe si cela lui faisait mal. Le shoshone était le fautif dans l'histoire alors s'il souffrait ce n'était pas grave. Après tout, un gardien devait se sacrifier pour ses protégés, c'est ce qu'on lui avait répété. Protéger et servir au péril de sa vie, voilà ce qu'on lui avait inculqué dans son crâne depuis qu'ils avaient découvert ses pouvoirs de chaman. Et lui le répétait sans cesse, tel un mantra qui dirigeait sa « vie ».

Sauf qu'en appliquant à la lettre ce que les anciens lui avaient ancré dans le crâne, il avait perturbé son loup. Qu'avait-il foiré au point pour le mettre dans cet état ? Lui pardonnerait-il ? Est-ce qu'il avait vraiment foiré son rôle ? Une honte pour son statut. Son père avait-il raison ? Qu'il n'était destiné qu'à merder dans tout ce qu'il entreprenait et qu'il finirait par finir seul. Par réflexe, il s'éloigna à l'autre bout de la voiture, le visage baissé et rouge de honte et une main sur les marques rougies de la morsure faite par son compagnon.

Il ne pouvait plus voir ce regard empli de colère, d'angoisse, de tristesse et de douleur. Là, il avait carrément gagné le jackpot. Savoir qu'il avait déçu son petit loup le glaça au plus profond de son être tandis qu'il se faisait engueulé et même frappé à plusieurs reprises. Ces gestes, bien que faibles furent interprétés comme d'autant de violents coups de poings sur son être. Pourtant, il en avait reçu des coups mais ceux-là, de loin les plus légers jamais reçus, l'ébranlaient au plus haut point. Plus que son corps, c'était son cœur qui était meurtri. Il avait complètement foiré et aurait voulu disparaître pour toujours. Disparaître de la vie de Greg pour ne plus jamais le voir exprimer de tels sentiments. Il l'avait blessé et s'en voulait à s'en damner.

Il ne savait même pas si un jour, il arriverait à réparer les pots cassés. Voir ainsi le loup-garou, cette force de la nature, être si démuni et à cause de lui, lui creva le cœur. Tout ce dont il avait envie désormais était de l'étreindre pour tenter de l'apaiser, lui qui avait replié ses genoux contre son torse et était devenu pâle comme un linge. Jusqu'où ses actes l'avaient-ils affectés ? Il était le pire des abrutis et ne méritait pas son titre. Pire, le chaman l'avait souillé avec ses conneries. Non, mieux valait qu'il disparaisse avant de le détruire. Il avait raison : sa place n'était pas dans une famille...

Hinhinhin. Comme toujours.

Qu'il avait été fou d'y croire. Une erreur de plus à rajouter sur son ardoise déjà bien blanchie. Le loup se porterait mieux sans lui. Mieux valait qu'il disparaisse avant de ne faire plus de dégâts, qu'il ne le détruise définitivement. Mais avant, il devait au moins s'assurer que la créature allait bien. Qu'elle pourrait se relever de ce qu'il lui avait fait subir. C'était le mieux à faire, alors pourquoi ? Pourquoi est-ce que ça lui crevait autant le cœur ? Pourquoi est-ce qu'il avait envie de vomir rien qu'à cette idée tandis que son corps frissonnait contre son gré ? Était-il à ce point attaché à l'autre ? Au point de mettre à mal son rôle pour un désir si ardent et égoïste ? Ses prédécesseur devaient mourir de honte de là où ils étaient.

Craintivement, il avança une main tremblante vers l'autre homme, hésitant quelques instants à la poser sur le pantalon pour nouer un contact désespéré. Mais ses yeux ne pouvaient plus supporter ce qu'il avait fait, c'est pourquoi ils restèrent obstinément accroché à la banquette sous lui. Tout cela était de sa faute. À lui et à lui seul. Il était un destructeur plus qu'un gardien. Il fini par se mettre à genou devant lui, tentant d'implorer son pardon.

« - Greg. Je suis désolé. Je ne le referai plus. Pardonne moi. Je t'en prie... »

Pathétique...


Pitoyable même. Le front collé contre le siège arrière, il ne cessa de secouer la tête en approbation des ordres que lui donnait son aîné. Tout. Il ferait absolument tout pour que l'autre lui dictait pour qu'il puisse retrouver santé et bonne humeur.

« - Oui... tout ce que tu voudras... mais s'il te plaît... ne me quitte pas. »

Cette simple perspective l'effrayait au plus haut point, le faisant redevenir l'enfant qu'il fut naguère. Perdu et effrayé. Si petit dans ce monde qu'il ne comprenait pas. Avait-il seulement un jour compris quelque chose ? Son père avait raison encore une fois : il était bien trop bête. Et sa bêtise avait blessé Greg. À qui le tour désormais ? Était-il destiné à détruire tout ce que ses mains touchaient ?

C'en était trop pour lui et les frissons qui parcouraient son corps se transformèrent en soubresauts. Le métis cachait ses pleurs du mieux qu'il pouvait, ravalant ses hoquets, ne voulant pas effrayer le loup plus qu'il ne l'était déjà. Ce serait alors le coup de grâce. À la place, il se permit une ultime requête égoïste, même s'il n'était lui-même pas sûr de la mériter.

« - Ne m'abandonne pas... »

Après tout, les vilains enfants ne méritaient pas de récompenses mais des punitions. La main restée accroché à la jambe de son amant commença alors à se mouvoir doucement, tentant par cette caresse douce de calmer ses craintes et garder un contact avec lui.

« - Je t'aime.

Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Surprise [Gregory] [/!\]

MessageSujet: Re: Surprise [Gregory] [/!\] Dim 22 Oct - 15:19

surprise Anoki & Gregory Les cheveux blancs, il allait les avoir avant la trentaine. Il en était sûr et certain maintenant. Adieu belle couleur brune naturelle, le poivre et sel était en route ! Un soupir désespéré s’échappa d’entre ses lèvres à cette idée.

Mais bien vite, son attention se détourna vers autre chose, de bien plus important. Ses paupières qui s’étaient closes, se rouvrirent de nouveau et son regard se posa sur cette main tremblante, agrippée à son pantalon. Hein ? Incrédule, ses yeux firent l’aller jusque l’amérindien, sentant son cœur repartir de plus belle lorsqu’il le découvrit là, complètement apeuré et honteux, loin de lui.

Un air inquiet tira rapidement ses traits, et il entrouvrit même ses lèvres pour parler, mais le geste de son amant le fit se stopper net.

Il s’excusait, le supplier même, le front collé à la banquette. Il acceptait ses ordres sans y opposer une quelconque objection... Parce qu’il avait peur qu’il le quitte ? Les sourcils du loup-garou se soulevèrent de surprise, ne comprenant pas sur l’instant. Pourquoi, parce qu’il avait gueulé un coup ? Mais... C’était normal, il avait eu peur. Bon il avait peut-être exagéré, c’est vrai, mais quand même.

Le pire fut sans doute lorsque son amant se mit à pleurer. Ses yeux s’écarquillèrent de nouveau, sentant son cœur affolé se fendre en deux. Malgré l’envie irrépressible de vouloir le rassurer, son corps demeurait tétanisé.

Cette vision le touchait bien plus qu’il ne l’avait imaginé, et pourtant question prédiction de désastre, il était assez fort dans son genre. Nature anxieuse, quand tu nous tiens. Ses nouvelles supplications crispèrent ses mâchoires, les pressant entre elles pour reporter la douleur trop intense dans sa poitrine autre part. Du moins, il essaya. Celle-ci ne fit qu’augmenter lorsque cette main fragile se mit à le caresser, et qu’il prononça trois petits mots, pourtant si importants.

Ce sont eux qui le sortirent de son mutisme et de son immobilité. L’une de ses mains se posa sur son homologue, se refermant sur elle avant de l’attirer vers lui, voulant briser la distance entre eux. ❝ Je t'aime aussi. Plus que tout au monde.

La créature le prit dans ses bras, glissant une main derrière sa tête et le serra doucement contre son torse, désespéré par ses pleurs. Il ne supporterait pas une seconde de plus de le voir ainsi. ❝ Tu es la personne la plus précieuse au monde que j'ai. Je ne t'abandonnerais pas. Jamais, je te le promets. Tu n'as rien à craindre... N'aie plus peur. ❞ Tendrement, il caressait ses cheveux et le couvrait de baisers, refusant de le lâcher.

J'ai... J'ai simplement brailler parce que j'ai eu peur, Anoki. Je ne veux pas te voir souffrir ou être blesser, surtout par ou pour moi. Personne ne le veut. Ta petite soeur, ton ami d'enfance, ton grand-père, ta grand-mère, ta meilleure amie... Ils tiennent tous à toi, autant que moi. Te voir te détruire pour le bien-être des autres... C'est insupportable. ❞ confia-t-il à voix basse, les yeux clos. ❝ Je m'en fiche si tu es gardien, chaman ou je ne sais quoi d'autre ! Tu es un être à part entière, avec des émotions, des envies et des limites, tu as le droit de vivre comme tu le souhaites et d'être heureux, merde !

C’était... marrant. Il se revoyait des années et des années plus tôt, hurler quelque chose de similaire à un visage méprisant. Pas plus haut que trop pommes, pourtant tellement hargneux. A chaque coup, pourtant violent, il s'était relevé.

... Alors s'il te plaît, prends soin de toi. Des chamans peuvent naître, mais toi tu es irremplaçable.
©️ Justayne
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Surprise [Gregory] [/!\]

MessageSujet: Re: Surprise [Gregory] [/!\] Dim 22 Oct - 20:00
ft.
Gregory
« Surprise »
DECO à la mode amérindienne. ~
Le froid. Les ténèbres. Voici ce qui l'entourait en cet instant. Adieu les courbes voluptueuses et colorées des ondes dessinant le monde, le chaman était noyé dans le noir. Aveugle et face au fait accompli. Jusqu'à ce qu'une douce chaleur n'enveloppe sa main avant de la tirer. Docilement, son corps suivi et cette main craintive se referma désespérément sur les doigts geôliers. Après la main, ce fut au tour de tout son corps d'être réchauffé, étreint dans la chaleur d'un corps familier et protecteur. Le loup avait souffert par sa faute et trouvait encore la force et le courage de le réconforter. Qui était gardien ici ?

D'un simple geste et de quelques paroles, il avait réussi à écarter ses craintes. Après la main, c'était au tour de son corps d'être prisonnier du loup, mais loin de le peiner cette position l'apaisa. Il ne le rejetait pas. Bien au contraire. C'est en le comprenant que ses nerfs lâchèrent et que les pleurs jusque là contenus avec difficulté se déversèrent. Comme il avait fier allure, ce gérant du casino. Un vrai gamin qui chialait tandis que sa main prisonnière resserrait son étreinte sur son homologue. Il n'allait pas le lâcher de sitôt.

Couvert d'attentions, ses craintes s'envolèrent mais fit apparaître un dilemme: le cœur ou la raison ? Il avait failli à sa tâche et devait disparaître de la vie de la créature mais il ne le pouvait pas. C'était au dessus de ses forces. Ce doute s'en trouva renforcé avec les douces paroles du loup. Chacun avait autant besoin de l'autre. Qu'importe si le chaman avait merdé et blessé son loup-garou, celui-ci ne voulait pas s'en séparé. Si ses prédécesseurs l'apprenait, il perdrait définitivement sa place au sein du village et destitué de son rôle. Un chaman banni, voilà ce qui l'attendait si cela venait à éclater au grand jour. Il était perdu et entre deux gémissements, il fit part de ses craintes.

« - Je ne comprends pas. Les anciens m'ont toujours dit le contraire. C'est tout nouveau pour moi et ça m'en effraie davantage. »

C'était la première fois qu'on lui demandait de renier ses principes pour ses sentiments. Le coyote ne savait pas quoi faire. Effrayé et perdu au plus haut point. Le chemin lui était tout tracé sous ses pattes et pourtant le loup lui demandait de le suivre en dehors des sentiers battus. Lui qui rêvait de liberté se rendait compte qu'il était en réalité prisonnier de ses propres croyances. Le regard perdu, le sauvage ne devait pas en mener bien large, s'en trouvant rapetissé dans les bras de son amant.

C'était la première fois qu'on ne le voyait pas à travers son rôle mais à travers l'être qu'il était. On se préoccupait de ce qu'il ressentait aussi bien émotionnellement que physiquement. Une nouvelle tarte dans la gueule tandis qu'il lui rappelait ceux auxquels il tenait et qui risqueraient d'être touchés par sa disparition. Avec tous ses coups de pieds au cul de donné, le lycan allait finir par avoir mal à la jambe.

Peu à peu ses larmes se tarirent tandis qu'il écoutait, le visage ne décollant pas de la poitrine de son amant, les paroles de son aîné. Pauvre chemise qui n'en demandait pas tant, elle allait sûrement finir ruinée. Mais ce n'était pas grave, l'amérindien pourrait lui en acheter une nouvelle. Il pourrait lui en acheter des dizaines si le loup le lui demandait. Tant qu'il était heureux, le reste importait peu.

Vinrent alors les dernières paroles du plus vieux et ce que l'amérindien pouvait dire était qu'il reçu la plus grosse baffe de sa vie et putain qu'est-ce qu'elle pouvait piquer celle-là. Alors le coyote s'élança enfin, quittant la voie qu'on lui avait tracé. Enfin libre du joug de son éducation. Il ne savait pas ce que lui réservait cette toute nouvelle route mais il suivrait le loup sans crainte à travers cette forêt sauvage qu'était la vie.

C'est alors qu'un regard timide et rougit quitta la chaleur d'un torse pour croiser le regard de Gregory, mais plus que cela se lisait désormais de l'espoir et une confiance absolue.

« - Irrem...plaçable ? »

C'était comme s'il venait de découvrir un mot nouveau, le répétant pour tenter d'en saisir la signification. Ce simple amoncellement de lettres avait réussi à ébrouer des années de façonnage, les faisant s'écrouler tel un château de cartes sous le souffle d'un vent nouveau. Il y allait avoir un qui n'allait pas être content en apprenant cela. Non seulement il allait perdre un chaman bispirituel mais en plus parce qu'il avait choisi son cœur plutôt que sa raison. Mais au moins il pourrait compter sur le soutien de sa grand-mère pour calmer l'ire du chef du village.

Avec difficulté, le basané s'avança pour venir déposer un timide baiser sur les lèvres de son amant, puis se dirigea vers son oreille, frottant au passage le bout de son nez contre sa joue. Il ne vivrait plus pour les autres mais pour lui désormais. Ça allait être dur et peut-être qu'il ferait quelques rechutes mais il savait qu'il y aurait toujours quelqu'un pour lui foutre quelques coups de pied au cul désormais, que ce soient ses amis, sa famille ou encore son amant.

« - Je comprends. maintenant...

Puis il l'enlaça tendrement de son bras libre, passant et repassant une main apaisante sur les zones accessibles de son dos. Il fallait avouer que le voir dans cet état l'avait grandement perturbé et il espérait que plus jamais il ne soit la cause d'un tel trauma. Il allait lui laisser y aller seul, bien que l'idée de l'enchantait guère, pour lui prouver qu'il allait faire des efforts, qu'il pouvait changer.

« - Quand tu te sentiras mieux, pourras-tu m'aider à retourner au lit? »

Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Surprise [Gregory] [/!\]

MessageSujet: Re: Surprise [Gregory] [/!\] Dim 22 Oct - 23:01

surprise Anoki & Gregory Voilà que le grand méchant loup se révélait enfin. Briseur de traditions et de règles, il était né sauvage et mourrait tout aussi libre, qu’importe combien cela lui coûtait. N’avait-il pas déjà tout abandonné pour pouvoir demeurer qui il était ?

Les pleurs de son amant s’étaient apaisés, s’évanouissant bientôt en même temps que les battements de son cœur s’allégeaient. Sa main n’avait pas quitté ses cheveux et la seconde son homologue, conservant l’être au plus près de lui et ce autant de temps qu’il en aurait besoin. Patiemment, il attendait qu’il se calme, soufflant ces mots qui étaient restés que trop longtemps à peser sur son cœur.

Leur sincérité allait-elle suffire ? On dirait bien, car le shoshone daigna enfin lever son regard vers le sien. Il brillait différemment désormais, d’une lumière qu’il avait eu peur de ternir et qui pourtant n’en était que plus vive désormais. Irremplaçable. C’était définitivement le mot.

Avec un sourire attendri, il l’observa, silencieux. Qu’est-ce qu’il se passait à l’intérieur de son esprit, il se le demandait bien à cet instant. Ce que le loup lui demandait été beaucoup, il en était conscient et cela sera difficile à appliquer mais... C’était pour le mieux. Il en était certain. Lorsque son compagnon s’approcha, il pencha instinctivement sa tête, se délectant avec plaisir de ce tendre baiser et de ces douces caresses.

S'il avait compris, alors c'était tout ce qui importait. ❝ ... Merci.Pour tout. Avec douceur, il embrassa le coin de ses yeux et déposa une lèche sur ses pommettes, cassant les sillons sombres et salés qu’avaient tracés ses larmes. Il ne voulait plus les voir. Plus jamais.

Quelle journée tout de même. Ils étaient à peine le matin et il se sentait déjà complètement vidé de son énergie. Alors voilà ce que c’était de s’occuper d’un amérindien ? C’est qu’il allait vite devoir se remettre aux cours pour parents... Et en parlant de ça. ❝ Pas de soucis, mais... Laisse à Papa... encore 15 minutes. ❞ articula-t-il difficilement alors qu'il se laissait couler contre la porte, baillant longuement à la suite.

Ou un siècle, c’est bien aussi. Sa tête se pressa une dernière fois contre celle de son partenaire avant de relâcher doucement ses muscles, fermant les yeux. Il était bien à nouveau. Son visage avait repris des couleurs et son cœur avait cessé de frapper contre sa poitrine, n’y laissant plus qu’une sensation de vide apaisante. Son souffle lui appartenait de nouveau et il ne fallut que quelques minutes de plus pour qu’il revienne à son état normal.

Mais toute bonne chose avait une fin. Son grand basané n’allait pas non plus attendre là trois heures, en petite tenue qui plus est, il ne manquerait plus qu’il attrape du mal. Trouvant donc la motivation pour se bouger les fesses, Gregory se redressa lentement et se rhabilla du mieux possible, sortant de sa torpeur tout en glissant vers la portière ouverte. Vu les exploits qu’avaient voulu accomplir son amant, hors de question qu’il marche et c’est pourquoi il le reprit dans ses bras à la sortie, le soulevant sans mal.

Et cette fois tu as intérêt à ne plus en sortir... Hormis pour aller aux chiottes. ❞ précisa-t-il après être revenu dans la maison, jusque dans la chambre. Doucement, il vint déposer son précieux fardeau dans le lit après lui avoir retirer ses jambières et le recouvrit, restant pencher vers lui. ❝ Oh et... plus de galipettes jusqu'à nouvel ordre, mon gourmand.

Un index taquin lui chatouilla le dessous du menton lorsqu’il prononça ses quelques mots, Greg ne faisant que sourire de plus belle. Il avait même écopé d’un nouveau surnom pour la peine. Mais assez de provocations pour aujourd’hui, il avait une voiture à terminer de nettoyer avant midi.

Sois sage ! ❞ lui fit-il en sortant de la pièce, non sans un dernier clin d'oeil.
©️ Justayne
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Surprise [Gregory] [/!\]

MessageSujet: Re: Surprise [Gregory] [/!\] Lun 23 Oct - 23:19
ft.
Gregory
« Surprise »
DECO à la mode amérindienne. ~

Ses paroles prononcées semblèrent grandement satisfaire son petit loup. Pour preuve, le voilà qui l'en remercia. Plus aucun doute possible, il s'inquiétait réellement pour lui. Ce qui expliquait parfaitement ses réactions plus qu'explosive. L'amérindien en vint même à plaindre les personnes qui oseraient lui faire du mal. Quoi que non, pas toutes. Si un jour Gideon devait d'en prendre plein la gueule, ce ne serait que justice. Ce petit con avait mal joué et ce ne serait pas sans conséquence. Après tout, face à un gérant de casino, la défaite était inéluctable.

Puis le loup déposa de tendres baisers au coin de ses yeux, les faisant se fermer pendant de longues minutes afin de profiter de ses attentions portées à son encontre. Au violent qu'il pouvait être, le loup-garou pouvait tout aussi bien se montrer d'une douceur et d'une prévenance à toute épreuve et même s'il était dans les bras d'un tueur, le chaman n'avait ni peur ni crainte. Cette force serait toujours là pour le protéger.

Il semblerait bien que l'atmosphère était complètement détendue car Greg se permit une légère boutade. Ce à quoi le grand basané leva les yeux au ciel, vaincu. Même sans les pires situations, il arrivait encore à sortir de telles bêtises. Vraiment irrécupérable mais oh combien irremplaçable. Sans aucun doute, il avait clairement gagné sa place dans le groupe des crétins avec Apocrypha et lui.

« - Tu n'en rates vraiment pas une... »

Le souffle de plus en plus lent, l'amérindien se faisait lentement mais sûrement bercé par la respiration de son matelas de fortune et ce n'était pas cette tête qui allait arranger les choses. Plus aucun doute là dessus, Gregory était de nouveau calme et serein. Il aurait put rester ainsi pendant encore quelques heures si son postérieur ne commençait à ressentir le froid d'une fin d'automne. Il aurait mieux fait de récupérer la couverture quand il en avait encore la possibilité car maintenant il avait le cul gelé. Un éternuement s'ensuivit.

Merde. Avec toutes ses conneries, il avait sûrement choppé la crève. C'est le lycan qui n'allait pas être content. D'ailleurs le voilà se dégager de leur étreinte pour se rhabiller au mieux. Face à cela, le shoshone se passa une main derrière la tête, la grattant nerveusement.

« - Désolé. »

C'est vrai qu'avec toutes ses conneries, il avait bien salopé sa tenue. Pour une fois que son amant n'allait pas commettre un crime visuel... cette simple pensée fit naître un léger sourire sur ses lèvres, qu'il tenta bien malgré lui de faire disparaître. Chose difficile compte tenu du fait qu'il avait eu le droit à un florilège de ses tenues toutes plus colorées les unes que les autres. Le petit brun allait avoir du mal à se faire passer pour un adulte qui avait sa charge avec de telles habitudes vestimentaires, surtout s'il portait son masque en plus.

D'ailleurs, le métis espérait qu'un jour son aîné puisse s'accepter tel qu'il était pour ne plus devoir porter cet artifice en public. Il était très bien tel qu'il était et ses cicatrices ne faisaient pas de lui un monstre. Les véritables bêtes étaient ceux qui ne pouvaient l'accepter. Ceux à qui la différence leur était insupportable. Ces gens-là le dégoûtait au plus haut point et il n'allait pas se gêner pour tourner autour de l'autre homme sans honte et sans retenue. Son comportement allait choquer ? Il s'en foutait royalement.

Deux bras vinrent le tirer de ses pensées, c'était son homme qui l'attirait à lui pour le porter. Même s'il n'était pas vraiment heureux d'être trimballé une nouvelle fois, il n'en fit pas la remarque. Pour le restant de la journée, il allait resté sage et obéir au plus vieux. Il se cramponna donc à son cou tout en enterrant sa tête dans le creux.

« - Humph. »

Réponse très éloquente face aux nouveaux ordres. Ça aussi allait moyennement être apprécié même s'il s'y résigna. Dire qu'il venait à la base cette semaine pour faire des travaux, il allait devoir jouer aux convalescents à la place. Cette perspective ne l’enchantait aucunement. Mais il avait promis et tiendrait ses paroles. Même si cela lui cassait déjà les couilles.

C'est dans ce magnifique état d'esprit qu'il fut conduit dans la chambre puis le lit. Où avant de l’emmitoufler sous les couvertures, le loup prit soin de lui enlever ses bas. Ce regain de chaleur fut étrangement bien reçu par son corps. Avait-il fait une autre connerie sans le savoir ? En tout cas les nouvelles instructions furent accueillies avec une langue espiègle pour toute réponse. Ils verront bien qui craquerait le premier, l'amérindien allait s'amuser à le titiller désormais. Nouveau passe-temps alors qu'il était condamné à rester clouer au lit. Douce vengeance en perspective surtout après le surnom que monsieur Young avait osé lui collé. Celui-là...

Son petit acte de rébellion fut vite étouffé par des couvertures qui couvrirent son visage après que l'autre homme ne se soit amusé à lui chatouiller le dessous du menton. Il ne perdait rien pour attendre. Ainsi donc, il ne put voir le clin d’œil mais entendre la dernière réplique.

« - Moi ? Toujours... »

Fut sa réponse tandis qu'il fermait les yeux. Ne pouvant rien faire d'autre, et porté par la douce chaleur du lit, il allait se laisser tenter par un somme le temps que son compagnon ne s'occupe de sa mission. Il ne put toutefois pas se retenir de s’inquiéter pour sa voiture. Certes Greg lui avait dit qu'il savait conduire mais prêter son bijou sans qu'il ne puisse être présent le chagrinait quelque peu. Une fois rétabli, il irait voir si l'autre ne l'avait pas accidentellement rayée.

Ainsi s'endormit Anoki et lorsqu'il ouvrit de nouveau les yeux après son sommeil, un éternuement s'ensuivit. Bordel, avec toutes ses conneries il avait choppé un rhume.

C'est papa Greg qui va être content. ~

Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Surprise [Gregory] [/!\]

MessageSujet: Re: Surprise [Gregory] [/!\] Mar 24 Oct - 19:05

surprise Anoki & Gregory C’est vrai, l’amérindien était l’exemple même de la sagesse. Comment avait-il réussi à l’oublier ? Amusé, le loup avait levé les yeux au ciel tout en se dirigeant dehors, un sourire constant à la commissure des lèvres.

Le tri ayant été fait, il ne restait plus grand chose à faire si ce n’était que nettoyer la banquette et le coffre, pour... éliminer quelques traces odorantes quelque peu désagréables. Pour la créature tout du moins. C’est donc muni d’un aspirateur à main qu’il commença par enlever poussières, poils blancs et autres. Wait. Des poils blancs ? Après avoir récolté quelques informations bien utiles grâce au grimoire d’Anoki, voilà que sa voiture l’aidait à son tour. Avec tout ceci en tête, aucun doute, il allait la retrouver sans mal cette créature.

Plus qu’à laver et la Mustang était prête. A son tour maintenant : retour case salle de bain, en faisant attention à ne pas réveiller le beau aux bois dormants dans le lit. C’est qu’il ne l’avait pas loupé sa chemise... sans compter le pantalon.

Bref. Une fois arrangé, Gregory sortit de la maison après avoir vérifier une dernière fois qu’il n’avait rien oublié, fermant à clé derrière lui.

Autant dire qu’une fois derrière le volant du véhicule, il ne parvint pas à se retenir de glousser. Que voulez-vous, il n’était pas le fils d’un ancien pilote pour rien. La tentation de tester les capacités du bolide rouge sur la route était affreusement forte, mais pour éviter les problèmes, il allait se retenir. Pour la première fois de sa vie, il allait conduire normalement. Après tout, les moniteurs lui avaient bien enseignés ! Juste... que les vieilles habitudes reprenaient vite le dessus.

Il n’appréciait pas réellement de se mettre une muselière mais tant pis. C’est avec prudence qu’il sortit des bois, prenant la route vers l’école.

Lorsqu’il fut de retour, c’est avec le sourire. Non seulement il avait réussi sa mission, mais en plus ce petit tour lui avait fait du bien. Depuis le temps qu’il n’avait pas touché une quelconque voiture, reprendre le coup de main n’était pas désagréable. Après avoir récupérer les cours de son amant, la créature sortit de la voiture et rentra à la maison à pas de loup. Il déposa son butin à côté de l’aquarium et alla jeter un coup d’œil dans la chambre, pour s’assurer que tout allait bien. Le shoshone dormait toujours, visiblement.

Vu qu’il approchait midi, pourquoi ne pas commencer à cuisiner le repas ? Avec cette idée en tête, il ôta son masque et son veston avant de se poster derrière les fourneaux, sortant livre de cuisine et tablier. Et nouilles sautées au poulet ça sera.

Alors qu’il en était venu à découper les blancs de poulet en lamelles, un bruit soudain arriva aux fines oreilles du loup, autre que celui de la cuisson. Qu’est-ce... Un éternuement ? Oh na. Greg s’était immobilisé, relevant lentement la tête avant de la détourner vers la chambre. Il déposa ce qu’il avait en main et son tablier pour rejoindre la pièce, y entrant doucement. ❝ Ano... ?

Il était bel et bien réveillé. Avec un air tendre mais vaguement inquiet, il s’approcha de lui, venant s’asseoir à son chevet. ❝ Je t'ai entendu éternué. Tu as attrapé froid ? ❞ Il ne manquait plus que ça tiens. Se penchant vers lui, il nicha quelques instants son nez dans son cou avant d'y déposer un baiser. ❝ Quelle idée aussi... Je t'avais autorisé à te balader à poil dans la maison, pas dehors.

En début d’hiver en plus. Welp.Bon... Et bien j'irais te chercher des médicaments cet après-midi. ❞ Cette semaine, il allait s’inventer aide soignant, c’était officiel maintenant.

Why not.
©️ Justayne
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Surprise [Gregory] [/!\]

MessageSujet: Re: Surprise [Gregory] [/!\] Mar 24 Oct - 23:06
ft.
Gregory
« Surprise »
DECO à la mode amérindienne. ~

Bordel de merde, son éternuement n'était pas passé inaperçu aux oreilles de son loup. C'est qu'il avait presque fini par oublier ses capacités spéciales. Pourvu qu'il ne s'inquiète pas. Wait. C'était de Greg dont il s'agissait. Bien sûr qu'il allait paniquer. Combien allait-il parier là-dessus ? Ça n'y coupa pas et voilà que son regard embrumé de sommeil rencontra celui, inquiet, de son compagnon. Déjà, le rassurer.

« - Ne t'en fais pas. Ce n'est rien. »

Son mensonge aurait put passer comme une lettre à la poste, si seulement un nouvel éternuement ne vint le ponctuer alors que l'autre homme venait caresser la peau de son cou de son souffle et de ses lèvres, en réponse il lui ébouriffa les cheveux. Étrangement, l'excuse d'une allergie à des poils de chien allait très certainement ne pas passer. Il était grillé. Toutefois, à son grand étonnement, le plus âgé se montra soudainement serein face à cette révélation et alla même jusqu'à se permettre une blague légère face à laquelle l'amérindien leva les yeux au ciel.

« - Très spirituel Greg... »

Malgré ses mots, son léger sourire trahissait son amusement. Il était vrai que se trimballer à poil dans la forêt pour chauffer son loup n'avait pas été la plus brillante de ses idées. Le temps était certes ensoleillé mais les températures restaient de saison, c'est à dire très basses et malheureusement la chaleur de son compagnon n'avait pas suffit à le protéger. Piètre bouilloire pour le coup.

Puis son sourire s'effaça alors que l'aîné annonçait vouloir lui acheter des médicaments. Aucune chance, il ne voulait pas de ces choses. Un remède naturel ou rien d'autre. C'est ainsi qu'il avait été éduqué et ça n'allait pas changer de sitôt. En vingt et un ans, les décoctions et cataplasmes de sa grand-mère avaient largement suffis c'est pourquoi il n'allait pas changer les bonnes habitudes, d'autant plus qu'il n'avait même pas de fièvre. Pas de quoi s'inquiéter.

« - Pas la peine : un bon repas, une tisane chaude et un remède de la vieille carne pour me requinquer. »

La détermination tempêtait dans son regard bicolore qui soutenait, infaillible, celui de son amant. Il n'avalerait pas les saloperies chimiques et modifiées des industries pharmaceutiques. Cette méfiance était d'autant plus grande que le fait que Chenoa en mange des tonnes n'aidait en rien à la soigner. Ajouter à cela les souvenirs d'un adolescents découvrant sa petite sœur branchée à tout un tas de câbles et de fils dans un lieu aseptisé et effrayant et vous obtiendrez un grand couillon méfiant sur ce sujet.

Autant dire que si le petit loup voulait vraiment lui prendre des médocs, il allait devoir batailler fermement avec lui et même les lui faire avaler de force. Mais Anoki refusait les médicaments, pas de se soigner. Il proposa alors un compromis.

« - Si tu veux, on peut aller voir ma grand-mère pour qu'elle puisse nous en fournir. Elle pourra même donner quelque chose pour... l'autre... problème. »

Est-ce que le métis venait de prendre une furieuse couleur pivoine ? Il semblerait bien oui. Malgré son trouble, il continua ses arguments.

« - En plus, cela te permettra de faire sa connaissance. »

Cela ne faisait pas quelques heures de passées que le shoshone essayait déjà d'amoindrir sa peine. Mais pour le coup ça allait être en faveur de sa santé, campé sur ses positions comme il l'était. Proche de son compagnon, il put sentir les odeurs de la préparation culinaire et ses yeux se firent plus doux.

« - Tu étais en train de nous faire quoi de bon ? »

Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Surprise [Gregory] [/!\]

MessageSujet: Re: Surprise [Gregory] [/!\] Mer 25 Oct - 19:12

surprise Anoki & Gregory Qu’est-ce que ce soudain changement d’humeur voulait dire ? Monsieur faisait la moue face à la mention de médicaments. C’était nouveau ça. Le loup plissa ses yeux mais conserva le silence, attendant une explication face à ce refus.

Comment ça pas la peine ? Il fallait qu’il se soigne et même bénéfiques, un repas et une tisane ne suffiraient pas. Quand au remède de grand-mère, il ne serait pas contre l’idée si ça ne voulait pas dire que le shoshone devra quitter ce lit, encore une fois. Face au regard déterminé de celui-ci, la créature fronça ses sourcils et haussa la lèvre dans une expression grincheuse, finissant même par détourner les yeux afin de grommeler dans sa barbe.

Il n’était pas très heureux de ce compromis mais au moins son amant cherchait à se soigner. Reposant son attention sur lui, Gregory l’écouta, prenant un air à la fois malicieux et attendri en le voyant devenir soudainement aussi rouge.

Dire que c’est le même jeune garçon prude qui s’amuse à le chauffer sans aucune honte. ❝ On est à peine midi et tu te cherches déjà des excuses, c'est dingue ça.

But why not. Il voulait rencontrer Otsi’tsa après tout et si ça lui permettait de soigner son grand homme difficile en même temps, alors il n’allait pas refuser l’occasion. ❝ Des nouilles sautées, au poulet. J'espère que ça t'iras. ❞ répondit-il, passant une main dans ses cheveux tendrement. ❝ J'y retourne d'ailleurs.

Se redressant, le loup-garou quitta la pièce et retourna derrière les fourneaux, finissant de préparer ce qu’il avait commencé. Il fit la vaisselle en même temps que le reste de la cuisson, afin de pouvoir reprendre les deux plateaux pour y disposer les bols remplis, baguettes et couverts si besoin, verres et desserts. Une fois ceci fait, il emporta le tout jusque dans la chambre.

Attention, c'est chaud. ❞ Doucement, il déposa le plateau entre les mains de l’amérindien et alla s’installer à ses côtés, satisfait de son travail. En s’emparant des baguettes mises sur un coin du plateau, Greg détourna son regard vers son compagnon. ❝ J'accepte qu'on aille voir Otsi'tsa mais seulement si tu te couvres bien.

Quitte à lui prêter une écharpe, des gants et un bonnet, il entendait bien. Il avait voulu se soustraire à ses obligations, intelligemment certes, mais il n’allait pas le laisser s’en sortir comme ça. Muni de ses baguettes, la créature piocha une première bouchée dans son bol, soufflant dessus préalablement.

S’il savait se servir de baguettes ? Parfaitement. Ce n’était pas une surprise pour un ancien habitant de Miami, qui regorgeait de restaurant chinois et cuisine thaï. De plus c’était un excellent exercice pour apprendre à maîtriser sa force.
©️ Justayne
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Surprise [Gregory] [/!\]

MessageSujet: Re: Surprise [Gregory] [/!\] Jeu 26 Oct - 1:15
ft.
Gregory
« Surprise »
DECO à la mode amérindienne. ~

Et un loup-garou de ronchon, un. Il semblait autant heureux d'apprendre qu'Ano ne prendrait pas les médocs que le métis comprendre que son compagnon voulait lui en administrer. Est-ce que ce midi, ils auraient le droit à de la soupe à la grimace pour repas ? Fort heureusement non. Il pouvait donc louer sa gêne quand à leurs ébats pour calmer Gregory. Il semblerait bien que c'était lorsqu'il perdait ses moyens que l'autre homme se montrait plus laxiste vis à vis de lui.

Mais malgré cela, le plus âgé avait vu clair dans son jeu et le voilà donc le réprimander gentiment pour sa tentative de fuite du lit. Il fallait comprendre le pauvre amérindien après tout : habitué à vivre à cent à l'heure, cela le perturbait de devoir déléguer à quelqu'un d'autre et de devoir rester au lit. Greg devait déjà s'estimer heureux qu'il ai réussi à le faire se coucher toute une matinée. C'est donc tout naturellement qu'il lui offrit un sourire espiègle face à ce commentaire.

Le changement de sujet fut donc le plus joyeusement accueillit par l'amérindien. Ce midi au menu serait nouilles sautées au poulet. Ce serait une grande première pour lui et compte tenue des bonnes odeurs qu'il avait réussi à capter sur son compagnon, cela s'avérait prometteur.

« - J'ai hâte d'y goûter. »

L'encouragea-t-il tandis que l'autre homme le quittait pour continuer à préparer le plat. De nouveau seul dans la chambre, il se réinstalla confortablement dans le lit et d'attendre, ne pouvant pas vraiment faire grand chose de plus pour le moment. Impossible pour lui d'avoir accès à ses cours, laissés dans le salon, ni à son téléphone, toujours dans la poche de son manteau. Il n'avait donc plus qu'à se tourner les pouces en attendant le retour du loup et putain qu'est-ce qu'il pouvait se faire chier comme ça.

Ici, tout seul dans son lit, il s'emmerdait. Un emmerdement, ma foi, d'un fort beau gabarit. C'est pourquoi il manqua de peu de s'endormir de nouveau. Il ne fallait pas l'oublier mais l'asticot, quand il n'avait pas son attention focalisée sur quelque chose, avait tendant à piquer du nez. Fort heureusement, Greg arriva à temps avant qu'il n'ai le temps de s'endormir.

Une fois le plateau entre ses mains, il le tint afin que son amant puisse prendre place à ses cotés au lit. Ils allaient une nouvelle fois manger ici, que cela ne devienne pas une habitude ou ils allaient finir par être assaillis par des miettes et ce n'était pas très agréable pour trouver le sommeil.

« - Tu sais, normalement on ne mange pas au lit... mon cochon. »

Et toc, vengeance puérile mais oh combien méritée pour le gourmand de tout à l'heure. Anoki rancunier ? Mais bien sûr que non. Ou peut-être juste un petit peu. C'est donc dans une ambiance espiègle que le métis attrapa à son tour les baguettes de sa main gauche, tentant d'imiter les gestes de son aîné alors qu'une étincelle de malice brilla de nouveau dans son regard.

« - Je croyais qu'on en avait déjà du sujet de se couvrir : Pas de protections, il n'y a aucun risque que je te refile une saloperie. Je peux te faire les analyses pour te rassurer. Mes seules fois ont été avec toi. »

Puis son ton devint encore plus taquin alors qu'il approchait son sourire provocateur de son oreille.

« - Et il n'y a aucun risque pour que je tombe enceinte. »

Vengeance ultime d'un chaman revanchard. En espérant que Greg ne s'étouffe pas trop avec son plat. Fier de sa pique, il reporta son attention sur les deux baguettes avec lesquelles il galérait et bataillait avec depuis tout à l'heure.

Ce qu'on pouvait noter était que si le plus vieux était à l'aise avec, ce n'était pas la même chose pour l'étudiant. L'envie de le jeter rageusement le prit mais le fait que son compagnon abdique et accepte de l'emmener à la réserve avait réussi à l'apaiser. À la place, il se permit juste de râler.  

« - Putain, mais vous faites comment pour manger avec ces merdes ? Et après c'est mon peuple qui est traité de sauvage... »

Le retour de la mauvaise foi. Anoki était décidément un bien mauvais joueur, mieux valait ne pas le voir perdre au Monopoly. Encore heureux qu'il détestait ce jeu et que généralement il avait le cul bordé de nouilles. Délaissant son attention de son bol, il le reporta vers le lycan tout en espérant que celui-ci ne soit pas mort de sa précédente réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Surprise [Gregory] [/!\]

MessageSujet: Re: Surprise [Gregory] [/!\] Ven 27 Oct - 23:30

surprise Anoki & Gregory Wait, what. Tout l’amusement qu’avait amené le gentil surnom que l’amérindien lui avait collé disparut soudainement pour être remplacé par de la surprise, mêlé à quelques rougissements et un regard figé dans le vide. Est-ce qu’il avait bien compris ?

Il avait parfaitement compris. Son homme avait osé retourner le sens de ses paroles contre lui, et avait ramené à table pas n’importe quel sujet par ce biais : les préservatifs. All right, it’s war motherfuckers. Personne ne le charriait sans conséquences. Personne. Et surtout pas sur ce terrain là. Avec un air calme, Gregory avait redressé le menton et n’avait répondu qu’un ❝ Mhmh- ❞ à ces paroles, engouffrant un morceau de poulet...

Et manqua de s’étrangler avec. Pile au moment où il s’apprêta à l’avaler, le vilain shoshone avait décidé de lui dédier une ultime provocation, faisant rosir son visage de stupéfaction et bloquer sa nourriture à mi-chemin dans sa gorge. Oh no he didn’t. Heureusement que le loup-garou avait l’habitude d’enfourner de larges bouchées, cela lui permit de ravaler sans trop de difficulté mais ça n’empêcha pas ses yeux de s’humidifier.

C’était passé. Un soupir silencieux de soulagement sortit d’entre ses lèvres, puis il reprit lentement la dégustation de son plat, observant du coin de l’œil son compagnon faire la guerre à ses baguettes. Il abdiquait peut-être, mais ce n’était que pour mieux le prendre de revers plus tard.

La créature eut un gloussement amusé. ❝ C'est sûr que je t'ai vu plus habile de tes mains...La subtilité, c’est pour les tapettes ! Plus sérieusement, après avoir prit une autre bouchée de son bol il posa ses baguettes afin de venir l’aider, les plaçant correctement entre ses doigts. ❝ Comme ça. Si tu as trop de mal, prend les couverts à côté, c'pas grave.

Il avait prévu la possibilité qu’Anoki ne sache les utiliser, aussi avait-il pensé à déposer des couverts sur son plateau. Revenu devant le sien, Gregory lui jeta un dernier regard avant de retourner son attention sur son plat, sagement... Ou pas. Ce qu’il lui avait glissé, n’avait été qu’un avertissement pour la suite. Il avait voulu l’enchaîner, il allait le payer.

Sinon, il ne nous reste plus qu'à adopter. ❞ Le loup avait prononcé ces quelques mots d’une manière très naturelle, comme s’il discutait du temps à midi. Avec un léger sourire cependant, il posa son regard sur son partenaire, cette fois ne le lâchant plus des yeux. ❝ Et je te fais confiance, ne t'inquiètes pas. De toute façon, il aurait été dommage que je ne puisse pas goûter l'ingrédient secret de mon cher cuistot.

Et vlan. Qu’est-ce qu’il en dit de ça, le coquin ? Et pour bien appuyer les dires, il avait eu le réflexe de se lécher les lèvres, recueillant le peu de sauce qu’il y avait. Il pourrait très bien continuer les sous entendus, mais c’était assez de dirty talk pour le moment. Cela serait bête qu’il ne profite pas un peu de la nourriture, n’est-ce pas ?

Son sourire taquin se faisant plus doux, il échappa un léger rire. ❝ Autrement, les nouilles te vont ?
©️ Justayne
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Surprise [Gregory] [/!\]

MessageSujet: Re: Surprise [Gregory] [/!\]
Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Sujets similaires

-
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Il l'a surprise nue...
» Baptême surprise de Petite Plume.
» 06. One less margarita, one more trip to the shrink - PV Gregory

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Gravity Falls :: The forest-