Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
avatar
Messages : 265
Date d'inscription : 07/07/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 26 ans
Alignement: Chaotique bon
Inventaire:

train your mind (anoki)

MessageSujet: Re: train your mind (anoki) Dim 15 Avr - 23:17

train your mind Anoki & Gregory Oh toi... ❞ avait-il murmuré avec amusement en réponse, un sourire conquis aux lèvres.

C’est que le vilain amérindien se plaisait bien à l’asticoter de la sorte... Si bien qu’il en mériterait une fessée. Mais celle-ci viendrait en temps voulu, car pour l’instant, la phase douceur venait à peine d’être entamée et le miamien n’allait pas quitter sa place douillette d’aussitôt. Surtout pas lorsque son homme, à son tour, se laissa tenter par une pause bien méritée.

En cet instant précis, plus de doute possible : Gregory était aux anges, et lui-même n'aurait pas résister bien longtemps à l'appel de Morphée... si la voix de son compagnon ne l’avait pas tiré de sa somnolence.

Is it teasing he's sensing ? Soulevant une paupière, puis deux, le loup tourna un regard curieux vers son chasseur à l'humeur taquine, qui avait glissé hors de son emprise et s'était improvisé maid. Ses mots également ne manquèrent pas d'attirer son attention, et même de faire naître un sourire malicieux à la commissure de ses lèvres.

Il le regardait et l'écoutait, parfait.

Mh... ❞ Lentement, il quitta à son tour le canapé pour se diriger vers Anoki, le regard plongé dans le sien tout au long de son cheminement... au déhanché plus que tentateur. Monsieur voulait des suggestions, il allait en avoir.Le comptoir de la cuisine ? Audacieux.

Dit-il en jetant un coup d'oeil pile là où il s'était accoudé. S'il avait réellement vu le choix du shoshone de se poser là comme une discrète suggestion ? Non, mais il profiterait de toutes les occasions possibles pour le titiller. Celle-ci la première. Et pour appuyer un peu plus ses dires, le brun avait laissé l’extrémité de ses doigts courir sur la surface plane, ce jusqu'à qu'ils soient face à face. Seul le meuble de la cuisine les séparait encore, mais plus pour bien longtemps.

Son sourire ne l'avait pas quitté, mais c'était désormais ses yeux qui étincelaient de malice.

Quitte à tester de nouvelles choses, je suis prêt à me laisser conduire là où tes envies te mèneront... ❞ murmura-t-il sur un ton bas, affriolant.

Et tout en ronronnant ces quelques paroles, sa main avait doucement serpenté jusque son compagnon qu'il caressait désormais de haut en bas, de ses cheveux jusque son aine, épousant de sa paume ces courbes apparues depuis peu en un doux contact provocateur. Amusé de constater qu'ils étaient dans le même état d'esprit.

Pour ça, il devait agir vite.

... Si le chasseur arrive à capturer le grand méchant loup. ❞ Non, il ne rêvait pas : Gregory prenait la poudre d'escampette, et avec le sourire. En choisissant l'option de la fuite, il lui avait même lancé un fort regard mutin... qu'il ravalera probablement bien vite.

Il ne rivalisait clairement pas, mais c'était plus fort que lui. Qui plus est, ce n'était pas l'attirail qu'avait revêtu son grand basané qui allait lui apprendre à se contenir.

A grown up child, isn't he ?
©️ Justayne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 492
Date d'inscription : 16/12/2016
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

train your mind (anoki)

MessageSujet: Re: train your mind (anoki) Lun 23 Avr - 23:53
Train your mindGregory Young
Tranquillement accoudé sur son comptoir, le grand basané ne se doutait aucunement de la réplique que lui avait réservé son aîné. Autant dire que si monsieur Young espérant des réactions, il allait être servi et pas qu'un peu. Manquant de s'étaler sous la surprise, voilà l'étudiant piquait désormais un fard qui aurait put rivaliser avec le carmin de ses perles.

Bredouillant quelques mots incompréhensibles, il essayait de se justifier. Peine perdue. Le pauvre ne savait plus où se mettre à tel point qu'il perdit quelques centimètres à rentrer sa tête entre ses épaules. Manque de chance, jamais un grand con tel que lui ne pourrait passer inaperçu. Surtout pas aux yeux du loup qui le dévorait du regard. Sale bête.

C'est qu'en plus l'autre s'amusait de la situation, bien installé de l'autre coté du compteur juste en face de lui. Le vilain loup c'était amusé à être plus que provocateur et s'il n'avait pas été mis à mal par les suggestions précédentes, le basané ce serait laissé tenter. Surtout que l'autre lui donnait carte blanche. « Là où ses envies le mèneraient » hein ? C'est que le vieux n'avait pas froid aux yeux – en plus d'autre part.

Pour preuve, cette main taquine qui serpentait désormais jusqu'à lui. Et cette vilaine curieuse ne se contenta pas que de son bras. Descendant de ses cheveux jusque le long de son corps, rien ne lui était épargné et c'était à peine s'il arrivait désormais à bouger, trop envoûté par le traitement que l'autre homme lui faisait subir. Le métis frôla même l'arrêt cardiaque lorsque la main décida finalement de faire un arrêt du coté de son aine.

Autant dire qu'il ne pouvait plus cacher son état désormais, honteux et heureux à la fois. Il n'y avait bien que Greg pour le mettre dans un tel état. Un glapissement échappa d'entre ses lèvres bien vite transformé en un gargouillis d'incompréhension. Quelques secondes en vinrent même à passer avant que son cerveau ne comprenne enfin les intentions de l'autre. L'enfoiré. Il avait osé le chauffer pour mieux se barrer et le laisser dans un tel état. Une seule solution : la vengeance.

Alors comme ça le loup le taquinait pour qu'il le capture ? Le chasseur ne se le fera pas dire deux fois. Il espérait seulement que l'autre regretterait son idée, ses paroles et son regard mutin. La guerre était déclarée et le plus jeune n'allait avoir aucune pitié. Même s'il était fatigué d'avoir tant pioché dans son énergie spirituelle, l'amérindien trouverait toujours la force pour faire le con ; en l’occurrence rentrer dans le jeu de la créature.

« - Oh toi, ne viens pas pleurer après ça ... »

Ainsi donc à peine l'autre ayant créée un écart entre eux deux, que le sauvage sauta par dessus le meuble et finir accroupi sur le sol, le regard porté dans la direction de sa proie et un sourire carnassier placardé sur sa face. Cette fois les rôles étaient inversés et il n'allait très certainement se faire avoir par une porte en pleine gueule. Il se savait amoindri par ses précédents combats mais le loup-garou l'était tout autant, si ce n'est plus affaibli. Il lui restait donc une chance de pouvoir le rattraper.

C'est fixé dessus qu'il commença à courir, s'élançant pour prendre le plus de vitesse possible. Mais voilà, cet abruti avait sous-estimé son état de fatigue. Ainsi donc le voilà perdre l'équilibre face à un élan trop mal jaugé. Petit lot de consolation dans cette histoire : il avait réussi à rattraper sa proie et ne s'y tenait désormais plus que pour éviter de se vautrer lamentablement la gueule par terre. Manque de chance : lorsque son poteau est aussi ébranlé que soi, il ne fait pas correctement son office.

Voilà donc le chaman emporter dans sa chute son homme mais il eu tout de même le temps d'entourer le corps de l'autre afin d'amortir sa chute. Putain que ça faisait mal mais au moins la créature au dessus de lui n'avait rien. Allongé sur le sol, un timide sourire sur les lèvres, il s'enquit rapidement de l'état du pauvre loup. Il voulait certes jouer avec lui mais pas le casser.

« - Greg. Est-ce que ça va ? »

Finit-il par prononcer alors que l'une de ses mains commençait à caresser le dos du brun, descendant toujours plus bas jusqu'à s'attarder – un peu trop longtemps et souvent – sur son postérieur. Malgré l'inquiétude et la tendresse dont il faisait preuve, le jeune métis était bien trop allumé pour ne pas profiter de la situation.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 265
Date d'inscription : 07/07/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 26 ans
Alignement: Chaotique bon
Inventaire:

train your mind (anoki)

MessageSujet: Re: train your mind (anoki) Mer 25 Avr - 21:53

train your mind Anoki & Gregory Il allait le rendre fou.

Fou de lui, plus qu’il ne l’était déjà encore. Son cœur battait la chamade. Son esprit, son corps entier s'était embrasé et son regard ne parvenait plus à se détacher du sien, obnubilé par cet air intense et sauvage, qu’il adorait tant et honteusement. Tout chez lui le faisait frissonner d’excitation, rendant la proie aussi échauffé que son chasseur... Si bien qu’elle en avait oublié de fuir.

Dans un brusque sursaut, Gregory réussit à se sortir de sa transe et réalisa alors, laissant un inattendu glapissement franchir la barrière de ses lèvres ; Anoki s’élançait.

AH-It was too late. Le loup s'était fait rattrapé, à peine avait-il eu le temps de se retourner et il aurait beau lutté pour garder son équilibre alors que le poids de son homme le faisait tangué, ses maigres forces auront vite raison de lui. Foutu nouvelle lune. C'est dans une exclamation de surprise qu'il s'écroula... non sur le sol, mais sur son compagnon. ❝ ...

Outch. La surprise passée, Greg avait rapidement redressé la tête, portant un regard inquiet vers son amérindien. S'il s'était fait mal, il ne se le pardonnerait pas, pas plus qu'il le pardonnerait pour l'avoir prioriser plutôt que d'essayer d'amorcer sa propre descente. Seriously, this man ! Il était affaibli, pas en sucre non plus.

Toutefois, il n'eut pas à se tracasser plus longtemps. Non seulement ce grand bêta souriait... mais il ne semblait pas non plus avoir perdu son objectif de vue. De quoi en faire revenir ses rougeurs.

Malgré ses attentions plus que plaisantes, il tâcha de répondre à sa question. ❝ Oui... Oui mais toi, tu t'e- ❞ essaya-t-il d'articuler, en vain. La fin de sa demande était morte dans sa gorge.

Pour cause, la main de son homme venait de s'aventurer sous ses vêtements, proche d'une zone plus que sensible. Resserrant instinctivement ses cuisses, il avait senti sa respiration s'accélérant subtilement au rythme des battements de son coeur, la chaleur de son visage s'intensifiait et son dos se courbait en un arc léger, facilitant ainsi l'accès à son compagnon tout en frottant délicatement son bassin au sien.

Dû à leur proximité, il avait tout le loisir de laisser ses doigts effleurer la surface de sa peau basanée, de noyer son regard dans le sien, ou bien de sentir ses courbes épouser les siennes. Leur souffle chaud se mêlait et se démêlait, et il lui fut incroyablement difficile de résister à l'envie de casser l'espace entre deux.

Il n'aurait pas de réponse à sa question, mais tant pis. Plus désireux de lui faire oublié la douleur de la chute que de revenir sur le sujet, le loup se laissa guider par ses instincts.

En frôlant ses lèvres des siennes, il vint lui susurrer quelques mots à l'oreille.

Je suis à toi.

C'était subtil et clair à la fois. De son regard fiévreux, le brun avait parcouru l'entier visage de son geôlier, de ses lèvres ô combien tentantes jusque ses yeux dont il ne se lasserait jamais, cherchant une quelconque réaction après lui avoir donner son ultime consentement.

Quelque part, dû à sa vulnérabilité, il avait peur que celui-ci ne se retienne. Qu'il ait peur qu'il se fasse mal- ou même de lui faire mal, quitte à tout prendre sur lui comme il avait fait un peu plus tôt. Hors, c'était bien là tout l'inverse de ce qu'il souhaitait ; son admiration devant son côté sauvage, ainsi que ses mots, en étaient la preuve ultime.

Ainsi, il attendait, impatient, qu'Anoki le mène là où il en aurait envie.
©️ Justayne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 492
Date d'inscription : 16/12/2016
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 21 ans
Alignement: neutre bon
Inventaire:

train your mind (anoki)

MessageSujet: Re: train your mind (anoki) Jeu 26 Avr - 23:52
Train your mindGregory Young
Servant de matelas de substitution pour un loup-garou affaibli, l'amérindien attendait taquinement sa réponse. Essayait-il de le rassurer ou bien au contraire, le plonger un peu plus dans un détresse dont il se délectait ? C'est un secret. Comment y parvenait-il ? Avec l'aide de sa main aventurière. Voilà que les caresses tendres étaient devenues peu à peu beaucoup moins sages, passant même sous les différentes couches de tissus pour aller titiller une chair trop souvent cachée mais délicieusement sensible.

Ce n'était clairement pas son sourire qui allait prouver qu'il ne profitait pas pleinement de cette séance ou des nombreuses réactions de la créature. Tous deux appréciaient les différents contacts de leurs deux corps. Les gestes étaient lents, emprunts d'une langueur plus que savoureuse. En cet instant, rien d'autre n'importait. Pas même la douleur qu'il ressentait de temps en temps derrière la tête.

Si l'autre apprenait qu'il c'était blessé, pour sûr qu'il le lui ferait payer. Et cher. Alors autant ne pas l'alerter sur cette future bosse qui apparaîtrait d'ici quelques temps. Heureusement que sa tignasse serait là pour cacher les dégâts et puis il pourrait supporter une légère migraine quand il savait – plus ou moins – ce qui allait arriver. Worth it.

Ainsi donc, le voilà profiter pleinement des attentions de son aîné tout en se laissant caresser du bout des doigts. Le sauvage pouvait se montrer bien docile des fois, surtout entre ces mains qu'il avait apprit à connaître par cœur. Il se laissait faire certes, mais il ne resterait pas immobile pour autant, le voilà donc rejoindre son compagnon dans sa sensuelle danse. Lentement. L'amérindien suivait les ordres muets du brun et fini par entrouvrir ses lèvres alors que celles de Greg les frôlèrent.

Non-dits et gestes manqués. Tout n'était que suggestif. Le métis apprenait à apprécier prendre son temps. Lui, la tête brûlée redoublait de patience et laissait le plus vieux imposer son rythme. Il semblerait bien que monsieur Young, bien que affamé, savait se faire fine bouche. Dommage pour le gourmand qu'il était. Autant dire que ce vilain souffle chaud titillant son oreille fut une exquise torture à cause de laquelle il laissa échapper un gémissement langoureux. Réalisant cela, voilà ses joues se colorer d'une légère honte.

Ces paroles étaient pleines de sous-entendus. Sans trop parler Gregory avait dit tout ce qu'il avait besoin. Mais ce n'était jamais suffisant. Après tout, Anoki était connu pour être un gourmand. Un très gros gourmand même. De sa langue, il humidifia ses lèvres avant qu'un sourire ne les étire tandis que son regard bigarré se noyait dans les deux lagons qui le fixaient. De légers frissons d'anticipation vinrent même parcourir tout son corps.

« - Tout comme je suis à toi. »

Un doux rire ronronnant vibra par la suite alors qu'il releva finalement le haut de son corps afin de capturer ces lèvres qui le narguaient depuis bien trop longtemps. D'abord léger, il les attaqua à plusieurs reprises avant de les capturer définitivement dans un long baiser. Menant la danse, il venait à mordre si le brun tentait la moindre rebuffade. Puis, à bout de souffle, il fini par s'en détacher et se laisser choir, un sourire fier placardé sur sa face. Quel vilain métis que voilà. Mais il n'allait pas être le seul dans sa chute et voilà qu'une de ses mains vint attraper la nuque du plus petit pour le conduire jusqu'à lui.

Est-ce qu'il allait s'arrêter en aussi bon chemin ? Hors de question. Le bassin dansant donc toujours au même rythme, il se mit à grattouiller la base de cheveux de son partenaire en tout état de cause alors que de son autre main, le basané continua ses anciennes administrations sur son postérieur. Mais, le visage de son loup désormais à sa portée, il utilisa le bout de son nez pour caresser pommettes, tempes, front ou encore nez.

Un peu de tendresse pour agrémenter ce moment de volupté et pour essayer de faire passer la pilule. Il avait beau savoir que son homme était plus robuste que ce qu'il pouvait paraître en ce moment, il n'arrivait clairement pas à ne pas vouloir le surprotéger. Une très mauvaise habitude dont il ne pouvait se défaire, qu'importe toutes ses tentatives et sa volonté. S'éloignant finalement du plus vieux, l'étudiant le fixa de nouveau, un tendre sourire malgré un regard quelque peu hésitant.

« - Ce soir est le tien Greg. Tu as réussi à affronter tes peurs et tu t'es ouvert à moi. Alors, pour te remercier, laisse-moi te faire plaisir... »

Ses mains devenues incertaines quittèrent leurs places respectives tandis qu'il se relevait doucement afin de ne pas faire tomber son précieux fardeau. Passant sur cette peau blanche aimée, elles serpentèrent en dessous du t-shirt, lentement pour savourer le relief de son corps tout en relevant toujours plus le vêtement un brin gênant, jusqu'à s'arrêter à sa poitrine et le premier obstacle représenté par ses bras.

Mais le métis n’abandonnerait pas aussi facilement et le voilà qui se mettait à dessiner des arabesques et divers motifs de ses doigts sur la peau de l'autre. Redessinant sa poitrine, il fini par remonter jusqu'à son cou où ses deux mains se perdirent dans le cuir chevelu qu'elles grattèrent taquinement. Cela lui permit de se redresser et se coller à l'autre toujours en ondulant des hanches. Alors les lèvres assez proches de l'oreille de son compagnon, il lui murmura quelques mots.

« - … Alors, s'il te plaît, apprend-moi... »
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 265
Date d'inscription : 07/07/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 26 ans
Alignement: Chaotique bon
Inventaire:

train your mind (anoki)

MessageSujet: Re: train your mind (anoki) Sam 28 Avr - 0:34

train your mind Anoki & Gregory À sa réponse, un tendre sourire était apparu sur ses lèvres, battant des cils pour retenir l’humidité au bord de ses yeux.

Ils s’étaient donné l’un à l’autre, corps et âme et il avait beau l’avoir réalisé depuis leurs retrouvailles, le sentiment n’avait jamais cessé de l’émouvoir jusqu’aux larmes. Face à la douceur dont faisait preuve son compagnon, Gregory était redevenu docile, savourant chacun de ses baisers, chacune de ses attentions. Il le laissait mener sans crainte, et approfondir leur étreinte sans retenue. Il n’essaya même pas de retenir un gémissement lorsqu’il le sentit s’attarder sur sa nuque, frissonnant d’un mélange d’amour et de plaisir à la fois.

Mais la brume dans laquelle il était plongé se dissipait peu à peu, chassée par l’hésitation qu’il percevait dans le regard de son homme.

Il était confus. Le remercier ? Il l’aimait plus que tout ; qu’il s’ouvre ainsi et affronte ses peurs... C’était naturel pour lui. Plus que ça, il avait l’impression qu’Anoki omettait délibérément tout ce qu’il avait accompli, aujourd’hui comme auparavant. Et maintenant, cette incertitude dans ses gestes.

Était-ce dû à son état ? À de la gêne ? Autre chose ?

Malgré les caresses de son âme-sœur, l’esprit du loup ne parvenait pas à se détacher de ces questions et de ces doutes soudains. C’était... frustrant. Les yeux clos, il laissa son corps se coller au sien, désormais presque immobile mais attentif. Lui apprendre... à lui faire plaisir ?

... ❞ Avec un pincement au cœur, Gregory avait senti son visage rougir de gêne. Non seulement était-il inexpérimenté -chose qu’il montrait rarement, car il lui était difficile d’avouer que ses "connaissances" étaient beaucoup d’instinct, de fuck it, let's try it ainsi que d'autres choses à la fois, mais aussi était-il peiné du fait que son homme pense qu’il ne sache lui faire plaisir. ❝ ... M-Mh...

Et sans un mot de plus, le loup s'approcha de ses lèvres pour les dévorer de mordillements et de lèches, tout en commençant à guider lentement ses mains sur son corps.

Il le laissait le caresser de part et d'autre, ondulant des hanches et écartant lentement ses cuisses lors de son passage mais sans pour autant le laisser aller plus loin, ni par dessous ses vêtements encore présents. Toucher sans toucher. Ses attentions à ses lèvres s'étaient reportées entre temps à son oreille, jouant avec son lobe et ses boucles, puis sa gorge, sur laquelle il s'amusait à déposer également quelques baisers.

Anoki... ❞ en profita-t-il pour murmurer au creux de son oreille. ❝ ... Tu n'as rien à apprendre. Tu as seulement à oser.

Après tout, ne s’était-il pas dit prêt à tenter de nouvelles choses si tel était ses envies ? Et il comptait tenir sa parole. Se détachant de lui, Gregory porta l’une de ses mains à son visage, lui caressant la joue du bout des doigts.

Je...Fuck. Pourquoi était-ce si compliqué maintenant ? Quel con avait-il été aussi à se monter la tête avec toutes ces questions. Était-il seulement capable de les ignorer au final ? ❝ Je suis un terrible professeur...

Cessant ses caresses, il abaissa finalement la tête et fixa quelques instants ses mains, désormais repliées contre le ventre de son homme. A la fois mort de honte et perdu, il tordait et détordait ses doigts anxieusement et son visage ne cessait de s’empourprer, cherchant à rattraper la situation maintenant qu’il avait laissé voir son trouble. Parler d’un killer boner, sérieusement. Fucking idiot.

J'ai l'impression que tu es gêné, ou que tu as peur. Et... Ça m'inquiète. ❞ tenta-t-il d'expliquer en redressant les yeux vers son homme, puis sa tête, le regard vitreux. ❝ Je ne veux pas que ça soit mon soir. Je veux que ça soit notre soir. Que tu saches que je te remercie pour tout ce que tu as fait pour moi aussi. Que je t'aime plus que tout au monde et que... J'ai envie de toi.

Il eut une pause, son regard toujours plongé dans celui de son âme-sœur.

I just want to make you feel the way you make me feel.
©️ Justayne
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

train your mind (anoki)

MessageSujet: Re: train your mind (anoki)
Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Sujets similaires

-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» How train your dragon
» 01. Losing your mind
» Assise dans le train
» 1.04 Where is my mind ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Gravity Falls :: The forest-