Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

avatar
Messages : 582
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 23
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 16 ans
Alignement: Loyal Neutre → Neutre Absolu
Inventaire:

La vengeance 'dent' la peau • PV Apocrypha

MessageSujet: La vengeance 'dent' la peau • PV Apocrypha Lun 8 Jan - 20:05
La vengeance 'dent' la peau.
Cela faisait à peine quelques jours que Dipper Pines était revenu au lycée. Rien à signaler, si ce n’est qu’il était revenu il y a déjà deux jours pour aller chercher Tristan et… lui faire sécher les cours ! Ils s’étaient d’ailleurs prit un avertissement pour cela.

C’était de plus en plus fréquents que les deux compères n’aillent pas en cours sous prétexte qu’ils sont en aventures, mais eh, ils reviennent toujours donc tout a pour le mieux ! Et Dipper se portait particulièrement bien en ce jour. Il était encore dans l’euphorie de ‘Je suis devenu un X-men maintenant !’ même si quelques changements étaient bien sentis. Pour l’instant, ça restait de l’ordre du ‘tolérable’. Il était allé voir Chenoa hier, il espérait bien pouvoir lui parler encore. A l’écart de Tristan. Et oui, il fallait bien s’organiser pour réunir ces tourtereaux ! Héhé.

Mais, il avait également d’autres projets en tête. Ses capacités ne cessaient de croitre. Le Pines avait décidé d’en profiter avant de stopper tout cela. Histoire que ça ne dégénère pas m’voyez ? Enfin… il fallait déjà qu’il retrouve son chemin dans ce dédalle de couloir. Il était… perdu. Il entendait tellement de bruits ! Mais plus que les sons, c’était un millier d’odeurs qui se confondaient. C’est comme ça que les chiens voyaient le monde ?! C’est horrible !! Pour le coup, il est vraiment contant d’être ‘normal’ en général !!

Ouille ouille ouille…… la sonnerie lui fit boucher ses oreilles. Qu’est-ce que donc que ça ?!! Elle a toujours été aussi forte et stridente ?!!! BON DIEU ! Il a failli devenir sourd !! Il était juste à côté du haut-parleur ! MERDE. Ça se fait pas !!

Brr. Le voilà se secouer. Il voyait le monde d’une manière totalement différente maintenant et…… ça lui faisait peur autant que cela piquait sa curiosité. Il s’intéressait à la moindre petite chose maintenant. Y’a pas à dire, pour les aventures c’est le top. Y’a qu’à voir l’autre jour quand ils sont allés chercher de l’aconit tue-loup.

C’est alors qu’il s’arrêta. Le Pines aux aguets, le menton légèrement relevé. Il avait flairé quelque chose d’anormal. Une odeur de… meh, difficile à dire, difficile de mettre un mot sur ça ! Ca ressemblait à un mélange de cadavre, de cendre et de parfum pour fille. Parfum qui sentait très bon au passage. Il plissa les yeux un instant… puis son sourire s’élargie lorsqu’il comprit.
-Faudrait au passage qu’il fasse un test du genre la comparer avec l’odeur d’une chauve-souris, maybe y’aurait des ressemblances !!-

Bien !! Il commençait à les reconnaitre ! Pour l’instant ça ne s’était fait que sur ses proches. Aka sa famille, ses amis, Tristan biensûr. Ah et Gideon aussi parcequ’il n’y a que lui pour mettre de la crème pour bébé dans cette école. Il se frotta les mains.

N’était-ce pas un rictus mauvais qui s’affichait sur les lèvres du Pines ? Elle ne s’était pas gênée après tout pour venir peu après l’avoir édenté acheter des dents de biches -pour un prix indécent- au Mystery Shack dans l’unique but de le narguer…

Elle prenait son pied à le regarder galérer à la cantine à boire de la soupe totalement dégueulasse. Elle adorait faire exprès de le croiser dans les couloirs pour le voir baisser la tête et raser les murs tant il avait peur d’elle.

Well… it’s time to revenge.

Mais cette fois, ce serait différent. Cette fois, il avait confiance en lui. Plus que confiance, cette fois, il pourrait se défendre. Elle allait sentir ce que ça fait d’être sous pression. Foi de Pines. Oh, il ne comptait pas rentrer dans ce petit jeu à la tu me frappes je te frappe, non. Il ne s’abaissera pas à son niveau !

Son nez était son meilleur atout, plus encore que son ouïe, il l’avait senti à trois couloirs de là. C’est pour dire à quel point il était bon pisteur. Il s’approcha à pas feutrer pour faire le moins de bruits possible. Il savait être discret quand il le fallait, mais… oh, elle le repéra sûrement. Maintenant il savait comment les monstres fonctionnaient. C’est vachement dur d’être sneeky avec eux !

La voyant qui fouillait dans son casier, il s’accouda contre le même mur, proche d’elle, assez loin pour ne pas qu’elle lui claque la porte au nez. C’est qu’il commence à la connaître maintenant ! Et attendit, s’il le faut d’une patiente presque divine -à vrai dire il se délectait de ce moment- qu’elle referme la porte.

▷ Hey Apocrypha ! Tu vas bien ? J’espère que oui. Parceque moi j’ai une pêche d’enfer.

Il avait dit cette douce phrase d’un ton pourtant lourd de menace. Un peu celui qu’elle avait lorsqu’elle avait… au hasard… menacé sa jumelle de mort ! Tout en est-il qu’il lui offrit un beau sourire. Made in sa nouvelle dentition colgate. Pas une dent qui dépasse, blanche flamboyantes comme neuves.

Pour rappel, toutes ses dents manquantes avaient repoussé comme si de rien n’était, en parfait état de santé. Et ses dents déjà abimées de base étaient tombées d’elle-même pour faire place aux nouvelles. En sommes, il ne lui restait plus aucune de ses anciennes dents. Elles étaient parfaites. Celle d’un humain lambda rien d’extravagant. Il n’avait pas osé en arracher une pour faire le test, mais… il sentait bien qu’elles reviendraient à l’infini, comme les requins.

Second nouveau changement majeur ! Son comportement envers la jeune fille était radicalement différent. Cette fois, il plantait son regard dans le sien, plus de tête basse, plus de regard fuyant. Il était droit et assuré. Son cœur parfaitement calme, il ne s’affolait plus en sa présence. Il n’avait plus peur de se faire frapper.
Et puis…. Ce sourire franchement ! Mabel et Tristan s’accordaient à dire qu’il était flippant lorsqu’il montrait ses gencives !

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 495
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 21
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 21 ans (26 ans)
Alignement: Neutre mauvais
Inventaire:

La vengeance 'dent' la peau • PV Apocrypha

MessageSujet: Re: La vengeance 'dent' la peau • PV Apocrypha Lun 8 Jan - 23:51
participant 1Apocryphaparticipant2Dipperparticipant2Highschool

La vengeance 'dent' la peau

Sacré dentiste.

#660033

Tenue

∑ Inventaire

‒ Collier
‒ Lunettes teintées x2
‒ Téléphone pourri

La beauté seule peut transformer en charité son propre mépris.
— Luc Benoist
Semaine d'exclusion finie depuis quelques temps déjà. Quel dommage, tu aurais bien aimé que cela dure plus longtemps. Beaucoup plus longtemps. Pourquoi ne pas demander la déscolarisation ? Mh, eh bien, tu avais peur de t'ennuyer, même si tu ne manquais pas de tâches à faire chez toi, allez à l'highschool te permettais de rester à jour au niveau des rumeurs. Quoi de mieux qu'un établissement scolaire pour avoir de véritables commères dans les couloirs ? Il faut dire qu'avec ton ouïe surnaturelle, il était facile d'entendre les messes-basses que chacun se faisaient, croyant que personne n'était capable d'entendre leurs chuchotements peut discrets. La mode était de dénigrer Dipper, visiblement. Eh. Et on chuchotait également des rumeurs sur toi. Bien entendu, tout le monde s'écartait devant toi, comme si tu allait leur casser le nez s'ils se trouvaient sur ton passage. Les rumeurs n'étaient pas nouvelles, elles dataient pas mal. Mais le fait que tout le monde ai pu voir l'étendue de tes talents... Eh bien, ça en a déterré certaines qui avaient presque étés oubliées. Après, certaines étaient fausses, mais eh, il faut toujours qu'une personne ou deux invente des trucs pour faire croire qu'il tient une info d'enfer. Ah, l'être humain. Toujours aussi... pitoyable.

Côtoyer des adolescent à longueur de temps n'arrangeait pas ta manière de les voir. Toujours en trains de chouiner pour des problèmes ridicules. Untel à fait si, untel à fait ça, une est une fille facile, l'autre une sainte ni-touche. Machin et machine on rompus et se sont remis ensemble... Bark. Franchement, tu ne regrettais pas d'avoir eu cours à domicile. Si tu avais dû subir ça pour ta scolarité, tu aurais vite abandonné et aurait été voir ailleurs que dans un établissement aussi pourri. Le public, qu'est-ce que c'était craignos. Oxford avait déjà un niveau plus élevé. L'intelligence ici était au ras des pâquerettes. A part les quelques exceptions logiques, personne n'avait un niveau suffisant pour être intéressant. Il y a t'il autre choses que des filles qui ne pensent qu'a leur régime et leur apparence de Barbie ? Au bout d'un moment il faut arrêter de se mettre un seau de peinture sur la tronche pour paraître jolie, hein. Bimbos en carton. Et forcément, c'était celles qui faisaient le plus de bruit et dont on parlait le plus, donc tu n'avais l'impression de ne voir que ça. Tu saturais déjà. Damn. Cette semaine de calme te manquais beaucoup. Même si voir Dipper se carapater dans les couloirs, manger sa nourriture immonde, et tout le reste, c'était particulièrement... jouissif. Il ne l'avait pas volée, celle-là. Manquer de tuer ton père avec de l'eau bénite... Impardonnable.

Tu avais l’habitude d'occulter les bruits, odeurs et autres conneries auxquelles tu ne voulais pas faire attention. Enfin, le gros. Tellement de choses qui font du bordel. Des fois, même toi, tu te demandais comment tu faisais pour ne pas finir sourde avec ces conneries. La sonnerie est bien une chose que tu déteste entendre. C'est pour ça qu'être la tête dans son casier à se moment là est plutôt intéressant. Parce qu'après la sonnerie... C'est les inévitables bousculades pour arriver à sa salle de classe avant que le prof n'arrive. Une plaie. Arriver en retard, c'est pas une mauvaise chose. Surtout pour le peu de culture que peut donner cette éducation. Certains élèves seraient incapable de dire si l'Union Européenne est un pays ou non. C'était certain. Sigh. Tu continuais à fouiller ton casier à la recherche d'un livre de cours, laissant la masse d'élèves s'affoler. Mh, où s'était-il glissé ?... Tu ne fis pas plus attention que ça aux bruits de pas. Par contre, l'odeur immonde qui les accompagnait était reconnaissable. Mais... Il y avait quelque chose qui te chiffonnais. Something's wrong. C'était très léger pour l'instant, mais, il y avait bien quelque chose de différent... Déjà, un Dipper qui ne prend pas la fuite en te voyant, c'était étrange. Alors, un Dipper qui attend à côté de toi, calme, et pas du tout affolé, c'était... hum. Improbable.

Tu trouvas enfin ton livre après avoir retourné le contenu de ton casier avec un grognement agacé et pris soin de le réordonner un peu histoire que tu ne t'emmerde plus à chercher un livre de cours à la con caché derrière d'autres. En plus, il n'y avait plus de papiers dedans. Eh. Ils ont enfin arrêté de prendre ton casier pour une poubelle ambulante, pas trop tôt. Pas que c'était chiant, mais un peu quand même, devoir tout mettre à la poubelle tous les jours. Tu rangea ton bien dans ton sac avant de refermer ton casier... Et de faire face à Dipper. Tout sourire. Avec des dents.

« Hey Apocrypha ! Tu vas bien ? J’espère que oui. Parceque moi j’ai une pêche d’enfer. »

C'était quoi ce ton ? Mh ? Il te cherchais, c'est ça ?... Tu n'exprima que du dédain en l'observant. Est-ce que c'était vraiment un sourire ? On dirait juste qu'il découvre ses dents. On n'avait pas besoin de voir autant de gencive !

« Oh, je vois que tu t'es trouvé un très bon dentiste Dipper. »

Tu fis un sourire totalement faux, dévoilant légèrement tes canines. L'ironie de la situation n'échappait pas aux quelques élèves toujours présent dans le couloir, qui vous regardaient comme si vous alliez vous jeter l'un sur l'autre comme la dernière fois. Eh, tu avais offert un spectacle de ce genre une fois, mais tu ne le ferais pas une deuxième fois. Tu avais l'impression que là, il en serait plutôt satisfait. Monsieur avait la tête bien haute. Très serein. Trop serein pour que ce soit normal, d'après toi.

« Tout va pour le mieux. Pour l'instant. Mais tu es vraiment sûr d'aller bien ? Il y a à peine quelque jours tu me fuyais comme la peste... tu es malade ? Tu es devenu inconscient du danger ? Tu as utilisé de l'eau bénite comme eau de toilette ? Tu veux aller à l'infirmerie ? »

La moquerie est quelque chose de terriblement amusant à faire. Appuyer là où il faut pour faire mal. Pour bien faire chier. Qu'avait Dipper à répondre à ça ? Vraiment, Dipper n'était pas dans son état normal, ça, tu y mettrais ta main à couper. Son odeur avait changé subtilement. En pire, peut-être ? Il va falloir que tu te méfie. Un pressentiment. Enfin, c'était pas comme si tu avais envie de le croiser tout les jours non plus, ton nez avait ses limites.
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 582
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 23
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 16 ans
Alignement: Loyal Neutre → Neutre Absolu
Inventaire:

La vengeance 'dent' la peau • PV Apocrypha

MessageSujet: Re: La vengeance 'dent' la peau • PV Apocrypha Jeu 11 Jan - 0:42
La vengeance 'dent' la peau.
Qu'elle prenne son temps à fouiller dans son casier. Il avait tout son temps. Exactement. Il attendrait le temps qu'il faudra. Autant apprécier cette douce vengeance/moquerie. Car s'il voulait vraiment se venger, il lui aurait rendu l'appareil. Et elle l'avait édenté deux fois, donc... il avait de quoi faire !
Mais non. Il l'observa juste retourner ses bouquins. Elle n'était pas pressée didonc... elle avait raison d'une certaine façons. Ou alors c'était une façon de se foutre de sa gueule... ça n'arrangerait pas son cas cela dit.

Lorsqu'elle se tourna vers lui, il ne fut pas surprit de se recevoir tout son mépris en pleine tronche. Haha. Il s'y attendait... il ne pouvait même pas en tirer un sourcil levé ? Gravity Falls, as always. Mais quand bien même ! Bon, OK, c'était... normal ici. Des gens qui disparaissent, qui changent. Qui retrouvent leurs dents. Il en serait presque déçu...

▷ Oh, je vois que tu t'es trouvé un très bon dentiste Dipper.

Devant un publique fraichement formé, la vampire lui fit un sourire totalement faux. Ils se détestaient. Elle voulait juste garder les apparences, c'est tout. L'agacer peut-être. Lui montrer ses dents aussi ? Lui, il gardait son sourire en tout cas. Oui ! Il était fier de ses nouvelles quenottes !
Il tourna cependant son regard vers les gens. Bordel. Ils ont vraiment pas de figure. Certains sortent déjà leurs portables. Ils réclament du sang. De la baston.
Apocrypha avait de la chance qu'il ne soit pas de nature violente, il ne répondrait pas à leurs appels. Se battre ? Trop peu pour lui... il aboie, mais il mord d'une autre façons le Pines. Par derrière.
Même si des fois, il en a envie. Il pense !

▷ Tout va pour le mieux. Pour l'instant. Elle a bien fait de préciser. C'est un détail qui peut faire toute la différence ! Surtout dans un moment comme celui-là ! Mais tu es vraiment sûr d'aller bien ? Il y a à peine quelques jours tu me fuyais comme la peste... tu es malade ? Tu es devenu inconscient du danger ? Tu as utilisé de l'eau bénite comme eau de toilette ?-bonne idée au passage- Tu veux aller à l'infirmerie ?

Dipper ne quittait pas son sourire. Le temps où il fuyait était révolu ! Enfin, jusqu'à ce qu'il règle ce 'problème' qui n'est pour le moment pas un. Espérons que ça dur longtemps.
Le coup de l'eau bénite, vraiment, il devrait y penser. Si ça ne lui fait rien en tout cas il essaiera. Voir même, il en prendra en spray pour asperger Tristan régulièrement afin de le tenir hors de danger. Sait-on jamais avec tout ce qui traine... comme par exemple elle. Mais... il vaudrait mieux un ingrédient plus efficace encore. Et il avait une petite idée sur le sujet.

Quand à si il allait bien, oui, il est vraiment sûr ! La situation lui faisait certes, un peu peur. Car il n'était pas assez con pour se dire que tout était normal. Mais pour le moment, ça allait. C'était juste... nouveau pour lui. Il allait devoir s'y faire. Et pas question de passer par l'infirmerie... brr. Mauvais souvenir de la dernière fois. Cette endroit était remplie de honte pour lui.

Enfin, rien n'allait entacher sa bonne humeur. Et d'ailleurs, il allait lui répondre.
En toute amitié, bien-sûr.

▷ C'est tellement gentil de ta part de t'inquiéter pour moi ! Mais rassure-toi je suis on ne peut plus en forme. Content que tu ais remarqué le changement ! J'ai un excellent dentiste en effet. Il plissa alors les yeux pour se pencher vers la jeune fille. D'ailleurs, je devrais t'y accompagner. Tu as besoin d'un bon détartrage.
...oh d'ailleurs, j'allais oublié, j'ai quelque chose pour toi !


Souriiiiire. Mais c'est que ça sens la joie ici. Il n'hésitait pas lui sous-entendre des choses pas très gentilles.
Le voilà maintenant fouiller dans son sac, cherche ce qu'il lui a promis plus tôt. Alors que tous les gens autours s’esclaffaient. D'une part de sa réplique d'autre part car ils sentaient le conflit arriver. Et ce publique arrangeait le brun. Plus il y aura de personnes. Mieux ce sera.
Soudain, le brun s'arrêta alors que son sourire s’élargit. Il sortit quelque chose de son sac qu'il tendit à Apo.

▷ Tien pour toi. Comme tu adores les dinosaures en plastiques... ma soeur en a tout un tas dont elle ne se serre plus ! De quoi alimenter ta collection, hm ?

L'enfoiré. Il l'avait bien remarqué son petit manège avec ça. Alors il avait parlé bien fort pour que touuuuus le monde entende. Mais il n'en avait pas finit avec elle... qu'elle accepte le cadeau ou non, cela ne changerait rien.
Il se mit à parler à voix basse. Assez pour qu'elle entende, mais pas les autres. Quoi que... si on tend l’oreille.

Dis moi... qu'est-ce que ça te ferait si ton secret était révélé à tous le monde ? Il faut dire que t'as eut chaud la dernière fois... et puis, ce serait le bon moment, avec la psychose qu'entretien Gideon sur les créatures... savoir que tu es morte-

Le brun s'arrêta alors. Réalisant quelque chose. Quelque chose de la plus haute importance. Capitale.
Alors qu'il avait voulu savoir si l'annonce l'avait fait stressée en écoutant particulièrement son coeur, quelque chose lui sauta aux yeux.
Les vampires......... c'est mort. Alors pourquoi son coeur bas à elle ? Son père pourtant en est bien un. Oh.... ohohoh. Voilà donc pourquoi il avait tant d'indices contradictoires. Il y a anguille sous roche, c'est certain !

▷ ........................................bah didonc. C'est qu'on en apprend des choses avec l'ouïe fine ! Qu'est-ce que tu es au juste, hein ? Mon grand-oncle va adorer ça. Je vais te laisser tranquille finalement....... pour le moment.

Un éclat malicieux apparut dans ses yeux. L'enquête allait reprendre et pour son plus grand plaisir !! Malheureusement, il ne pouvait pas courir jusqu'au Mystery Shack, il se contentera que la journée de cours passe. Alors voilà qu'il lui faisait un signe de la main amical, malgré qu'il ait une expression pas du tout rassurante au visage.

▷ See ya !

Voilà le Pines partir. Elle ne le fera pas changer d'avis sur l'enquête... trop de faits ! Qu'importe les menaces et maintenant il n'en avait plus peur de toute façons !

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 495
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 21
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 21 ans (26 ans)
Alignement: Neutre mauvais
Inventaire:

La vengeance 'dent' la peau • PV Apocrypha

MessageSujet: Re: La vengeance 'dent' la peau • PV Apocrypha Sam 13 Jan - 3:16
participant 1Apocryphaparticipant2Dipperparticipant2Highschool

La vengeance 'dent' la peau

Sacré dentiste.

#660033

Tenue

∑ Inventaire

‒ Collier
‒ Lunettes teintées x2
‒ Téléphone pourri

La beauté seule peut transformer en charité son propre mépris.
— Luc Benoist
Ah vraiment sourire tout en montrant que le geste est totalement forcé et hypocrite, c'est amusant. Il faut savoir que tu sais parfaitement maîtriser tes expressions quand tu le souhaite. Il y a faire totalement semblant et montrer que l'on fait semblant. Une nuance dont tu savais parfaitement faire preuve. Porter un masque d'émotions factices devant sa famille pendant presque quatre ans aide beaucoup à l'exercice. Faire croire que l'on ressent des choses, alors qu'en fait, à l'intérieur... On est vide.

« C'est tellement gentil de ta part de t'inquiéter pour moi ! Mais rassure-toi je suis on ne peut plus en forme. Content que tu ais remarqué le changement ! J'ai un excellent dentiste en effet. [...] D'ailleurs, je devrais t'y accompagner. Tu as besoin d'un bon détartrage. ...oh d'ailleurs, j'allais oublié, j'ai quelque chose pour toi ! »

Vraiment ? Il venait de sous entendre que tu avais les dents... Petit con. Contrairement à lui, tu avais pris soin de tes dents. Il faisait le fier avec cette dentition, mais combien de temps restera-t-elle blanche, hein ? N'allait-il pas finir par les déglinguer comme les premières ? Tu lui avait rendu service en les lui enlevant, ça lui évitait des frais chez le dentiste pour soigner de bonnes grosses caries. En plus il s'était penché vers toi. Tu avais reculé légèrement, histoire de ne pas avoir son odeur encore plus dans les narines que tu l'avais déjà. Immonde. Allons bon, maintenant il te faisait des cadeaux ? Là, tu n'allais pas chercher loin et le jeter sans remord dans un coin, quoi que ce soit. C'est avec toujours autant de mépris que tu le regardais fouiller dans ton sac, après avoir regardé les autres élèves avec un regard, que s'il avait pu tuer, il y aurait eu un carnage.

« Tien pour toi. Comme tu adores les dinosaures en plastiques... ma soeur en a tout un tas dont elle ne se serre plus ! De quoi alimenter ta collection, hm ? »

...
...
...

He's dead. He's soooo dead to you. Tu récupéra le dinosaure en plastique en prenant soin de na surtout pas toucher la main de Dipper. Fallait pas déconner non plus. Tu pouvais encaisser un coup pareil, mais jamais tu ne retoucherais Dipper. Il te semblait avoir entendu qu'il suait sévèrement des mains. Berk. Tu ne touchais pas à ça.

« Oh, quelle charmante attention de ta part ! Surtout après ce qu'on a vécu. Merci de penser à ma collection. Mais ta sœur est d'accord pour que tu me donne ses dinosaures ?... Se serait dommage de devoir les lui rendre... »

Tu lui refis un sourire faux de reconnaissance en gardant le dinosaure dans ta main. Tu venais de subtilement lui rappeler que tes menaces n'étaient pas à prendre à la légère. S'il cherchait vraiment les emmerdes, tu allais évidemment aller voir Mabel pour lui parler, rester dans les parages, montrer que tu n'es jamais loin. Qu'il n'oublie pas qu'il avait la vie de sa sœur entre ses mains et qu'il ne devait pas merder avec toi. Tu n'étais plus à ça près. Eh, comme si tu allais jouer à la loyale alors que lui ne le faisait pas. Même si en soi, Mabel ne craignait rien. Mais tant que Dipper croyait que tu étais capable de la blesser pour l'atteindre lui, cela t'allais très bien. Tu n'avais pas besoin de plus.

« Dis moi... qu'est-ce que ça te ferait si ton secret était révélé à tous le monde ? Il faut dire que t'as eut chaud la dernière fois... et puis, ce serait le bon moment, avec la psychose qu'entretien Gideon sur les créatures... savoir que tu es morte- »

Il s'arrêta, semblant remarquer quelque chose. Tu n'eu qu'a accentuer ton sourire. Mais cette fois, c'était un sourire... Qu'il ne valait mieux pas définir. Ce sourire entendu. Eh, qu'il le dise ! Qu'il le crie au monde entier ! Qu'est-ce que ça changerais ? Est-ce que les gens seraient prêt à le croire ? A croire que les vampires, ces monstres, existent bel et bien ? La ville savait, certes, que les créatures étaient bien réelles. Mais est-ce que certain étaient prêt à croire un seul instant qu'il y avait des prédateurs tels que les vampires foulant la terre ? Beaucoup de gens préféreraient nier qu'un monstre aussi puissant puisse exister. Beaucoup ne dormiraient plus la nuit en sachant une telle vérité. Il est plus facile de tout réfuter, tout nier, ignorer, pour être plus serein, pas vrai ?

« ........................................bah didonc. C'est qu'on en apprend des choses avec l'ouïe fine ! Qu'est-ce que tu es au juste, hein ? Mon grand-oncle va adorer ça. Je vais te laisser tranquille finalement....... pour le moment. »

« ... »

Ton visage était indéchiffrable, bien qu'avec une certaine lueur dans le regard. Tu attendis qu'il soit bien loin pour... éclater de rire, t’adossant à ton casier, maintenant que le couloir était vide, l'orage étant passé, les cours ayant bien commencés. Eh bien ! C'est qu'il en avait mis du temps pour remarquer que quelque chose n'allait pas avec certains faits. Pas trop tôt, Dipper. C'est quand même toi le premier à avoir remarqué l'imposture la plus visible. Mais maintenant, tu devais t'attaquer à la face cachée de l'iceberg. Cherche bien. Peut-être que tu trouvera la réponse. Ou pas. Les dhampires n'existent pas, pas vrai ?... Eheh. Tu passa une main sur ton visage pour cacher ton sourire et ton regard. Voir ça en aurait certainement fait peur à plus d'un. De la folie pure. Mais quand bien même Dipper aurais la solution... Les faits ne changeaient pas... Un jour, tu allais le buter pour son erreur.

Par contre... Dipper n'était vraiment pas normal. Enfin, pour le peu qu'il était déjà normal avant. Un être humain normalement constitué ne peut pas entendre un battement de cœur sans avoir l'oreille sur la poitrine, normalement. Mh. Sans doute en lien avec son absence, pas vrai ?... Tu n'avais pas relevé ça sur le coup, tellement c'est... habituel, mais sans doute avait-il un rapport avec la situation actuelle. Pfeh. Cela ne te concernait pas. Tu allais suivre ça de loin et attendre patiemment ton heure. Elle allait forcément arriver. Espérons que Tristan ne subisse pas les conséquences de ce subtil changement... Tu n'aimerais pas perdre ton jouet, quand bien même vous étiez en froid... Tu rouvris ton casier pour y balancer le dinosaure en plastique. Tu ne voulais pas de ça chez toi, tu ne savais pas ce qu'il avait pu trafiquer avec un jouet en plastique. Et s'il y avait mis un micro, une mini caméra ou tu ne savais quoi d'autre ? Tu préférais le laisser moisir dans ton casier. Ce n'était pas le parano de service qui allait t'avoir avec ce genre de choses tordues.
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

La vengeance 'dent' la peau • PV Apocrypha

MessageSujet: Re: La vengeance 'dent' la peau • PV Apocrypha
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Li cacho-dent (casse-dents ou croquets aux amandes)
» La Peau et le Froid
» Les morts ont tous la même peau
» banissez le posteur précédent (autorisé)
» Katheline au dent d'acier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Gravity Falls :: Propriété Municipale :: Highschool-