Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

avatar
Messages : 302
Date d'inscription : 11/12/2016
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 17 ans
Alignement: ???
Inventaire:

It's raining men, hallelujah~♫ [solo]

MessageSujet: It's raining men, hallelujah~♫ [solo] Sam 3 Fév - 15:06
It's raining men,
hallelujah~♫




Objet/s:
Téléphone Portable



« L’obscurité ne chasse pas l’obscurité,
seule la lumière peut le faire.
»

Aaah...il avait fallut qu'il craque. Bon il se doutait que cela arriverait, Dipper était à bout mais tout de même...le laisser ainsi seul à l'école alors qu'il s'était tellement ennuyer pendant son absence... Ça fait combien de temps à présent que le blond jouait avec la mine de son compas au fameux jeu du couteau, bon c'est moins impressionnant, mais ça occupe. Pour avoir quoi? Un avertissement? Try again. Oui, ça ne ressemblait surement pas à Tristan de faire cela néanmoins il cherchait délibérément à se faire virer pendant plusieurs jours au moins de l'école pour avoir une bonne excuse pour rejoindre Dipper et surtout ne pas le laisser seul. Quelque chose cloche chez son pote, il l'a bien compris et il est le seul qui puisse lui tenir compagnie sans que cela finisse en boucherie. Quoi? Il est bien sûr de lui? Il a plutôt intérêt à ne pas douter en lui, cela lui serait fatale, car si le Pines ne croyait pas en lui alors si même Tristan s'y mettait également alors...il n'aurait aucune chance, il ne serait pas en mesure de l'aider car le brun ne se reposait-il pas sur cet air confiant qu'il affichait à ses côtés? Il ne voulait pas voir d'inquiétude, de crainte, de peur voir de dégoût dans les yeux, non il a besoin d'une présence rassurante, quelqu'un qui puisse le regarder dans les yeux sans trembler, qui puisse le sourire comme d'ordinaire, il a besoin de se laisser bercer par l'illusion ou l'espoir que tout ira pour le mieux, qu'il s'en sortira, que tout finira par prendre fin.

Des soupirs. Il stoppa ses agissements pour tourner son regard autour de lui et constata qu'il n'était pas le seul à s'ennuyer royalement...et encore d'histoire. Tsss si ce n'est pas la preuve que certains profs ne réussissaient pas à faire leur job correctement, hein? Même lui arriverait plus a captiver l'assistance qu'un enseignant...et surtout, il ne dirait pas de la merde. C'est lui qui a dit que l'Histoire est écrite par les vainqueurs à tout compris ou alors est un très mauvais perdant haha, les deux certainement~. Certains diraient qu'il n'y a ni perdant, ni gagnant, juste une conclusion inéluctable, ça devait se passer ainsi, point. Ce genre de fataliste proche du stoïcisme est à la fois difficile et facile d'accès, il trouve que c'est une piètre excuse pour ne rien faire et laisser le monde tourner sans eux; si on ne donne pas un minimum du sien alors les choses ne seront jamais faites, tout ne va pas se faire tout seul sans bouger le petit doigt. Et si c'était prévu qu'il dirait ça et qu'il se conforme malgré tout au destin est-ce que cela ne voudrait pas dire justement qu'il est une bonne chose que certains aillent à contre courant de ce chemin de fainéantise qui laisse faire plutôt que d'agir? Bon sang ça faisait la troisième fois que son voisin lui jetais un regard de fin du monde, cela l'aurait fait marrer s'il ne s'ennuyait lui-même pas autant et comprenait donc pleinement le pauvre homme. Tristan are a man or a mouse?! I'm n-not a good entertainer... Mais il allait quand même essayer de sauver la situation. Les gens sont des moutons, il suffit qu'une personne charismatique se lève pour lancer une révolte et beaucoup pourrait se laisser entrainer surtout si c'est dans leur intérêt.

Bientôt une sonnerie se fait entendre, les regards se tournent vers le blond d'où provient la musique, certains sourires se forment déjà, il devient enfin une source de distraction, c'est exactement ce qu'il voulait, déjà le professeur lui demande d'éteindre son portable mais le blond ne semble pas d'humeur à coopérer. Ce n'est pas son téléphone qui a sonné, non, c'est lui qui a mis une musique en plein cours et le voilà se redresser, un sourire aux lèvres.

-C'est pas contre vous mais on se fait un peu chier ici, ça vous dit d'illustrer les propos de notre cher prof par rapport au conflit entre Cuba et notre belle Amérique?

Certains le regardaient comme s'il était soudainement devenu fou et cela lui arracha un rire, il suffit de les surprendre avec un comportement inattendu, les sortir de leur train train quotidien pour qu'ils soient totalement perdu. Aaaah leur taux d'adaptabilité par rapport aux évènements inhabituelles est plutôt bas, pourtant certains se prennent aux jeux et se relèvent alors qu'il danse en rythme sous la musique et sort sous le regard tétanisé du professeur qui ne réagit pas sous l'instant mais bientôt on l'entend proférer des menaces à l'encontre de ceux qui le suivent. Oh bien sûr tout le monde ne viendra pas, mais il s'en fiche. Bientôt d'autres classes les voit passer et regardent par les fenêtres de leur classe d'un air amusé et certains mauvais élève quittent même le cours pour se joindre à eux. C'est beau, un groupe d'adolescents en train de danser en se marrant pour aller jusqu'au réfectoire. Le blond arrivant en premier commence à empiler des chaises tout en dansant, effectuant des petits pas sur le côté, tournant sur lui-même, parfois même il prend la main d'une des filles pour le faire basculer en arrière puis la redresser après avoir fait quelques pas de danse avec elle. On lui demande pourquoi il fait ça? Il dit que c'est parce qu'ils sont l'Amerique et qu'ils sont for-cé-ment au-dessus des autres, ils vont donc pouvoir se hisser au-dessus de ces Cubains, ces traitres qui ont oser collaborer avec les Russes. Une fois qu'ils jugent que la pyramide de chaises est suffisamment haute, il se tourne vers un des mecs qu'il a assez observer avec son zippo en cours pour savoir que cela lui sera utile.

La suite? Voilà qu'il approche la flamme d'un extincteur automatique à eau, après l'avoir assez asticoter en agitant celle-ci sous son nez, l'alarme se déclenche ainsi que les jets d'eau, beaucoup ne comprennent pas, d'autres n'essayent pas de comprendre et applaudissant en se marrant. Voilà Tristan resté au sommet de la pyramide et levant les mains d'un air vainqueur avant d'en redescendre et se mettre à chanter et danser sous la pluie invitant d'autres personnes à le faire. Aaaah, dommage que ça ne dura pas bien longtemps. Enfin, pas l'eau qui s'écoulait sur tout le lycée, hein, plutôt son moment de liberté à se marrer, il avait tout gagner. Chez le directeur. On lui demandait pourquoi? Il répondait: pour se marrer, parce qu'il s'ennuyait. C'est un adolescent, ce genre de réponse est plutôt commune chez les bad boy, pas chez Tristan, alors que le garçon avait de si bonnes notes, avait un comportement irréprochable voilà qu'il venait de faire tout ceci pour quoi? Pour Dipper Pines en fait. Pour se faire virer délibérément pour avoir un oeil sur lui. Résultat: une semaine tranquille. Enfin, viré. Son père allait être fier de lui, lui qui avait eu l'habitude était plus jeune de se faire virer complètement des écoles qu'il fréquentait à force d'y faire des conneries. Sa soeur, elle, allait s'en donner à coeur joie pour casser du sucre sur lui pendant son absence mais cela lui était égale. Il avait plus important à faire. Le brun l'attendait à la sortie comme prévu et le blond lui souria en levant son pouce.

-Une semaine. J'm'attendais à plus mais bon, ils ont été indulgent avec moi je suppose car ils n'ont pas l'habitude~




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 582
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 23
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 16 ans
Alignement: Loyal Neutre → Neutre Absolu
Inventaire:

It's raining men, hallelujah~♫ [solo]

MessageSujet: Re: It's raining men, hallelujah~♫ [solo] Sam 3 Fév - 19:43
Chik chikiboum chik chikiboum ! #Tristan
Fait-moi confiance. C'est ce que lui avait dit Tristan le lendemain de son exclusion. A ça Dipper avait plissé les yeux. Il lui avait dit de ne pas le faire. Il savait très bien ce qu'il avait en tête ce petit con ! Se faire virer à son tour pour rester avec lui et le surveiller.
...Il est vraiment pas possible... et pourtant. Il n'avait pas plus insisté que ça. Car au fond... il serait bien content que Tristan le rejoignent. Qu'ils trainent ensembles. Qu'ils profitent de ces vacances ! Ah-ah..... il avait tellement honte de lui. Il n'était pas fier de s'être fait viré. Qui le serait ? La veille de son pétage de câble il avait en plus promis au blond de se tenir à carreaux, mais..... il ne supportait plus les endroits bondés.
Cela faisait plusieurs jours qu'il vivait chez les Smilovski. Sam n'avait opposé aucune résistance. Il avait même rit lorsqu'il avait apprit que le Pines avait fugué de chez lui. Apparemment, ça 'forme la jeunesse'. June ? Elle s'était plein, comme d'habitude, mais elle ne peut rien dire. Le chef de famille est OK pour ça.
Quant à sa famille ?...... Mabel savait pourquoi il était là, Stan aussi, ils sont plus rassuré de le savoir en sécurité. Ford ?........... il fuit son grand-oncle comme la peste. Il ne veut pas qu'il pense quoi que ce soit de lui ! Même si... c'est pire ce qu'il fait.
Il ne veut pas de leur aide. Il n'en veut plus. Il ne veut plus l'aide de personne.

Alors voilà. La chambre de Tristan était sa nouvelle demeure. Il y restait enfermé le jour en attendant le retour du blond. Il avait mit une serviette sous la porte, fermé volets et fenêtres. Restait dans le noire pour jouer aux jeux vidéos (et battre les records de son meilleur ami accessoirement). Chez lui, il dormait incroyablement bien... Le fait d'enfin pouvoir se reposer l’apaisait. Ça ne l'empêchait pas de mâchouiller deux trois affaires qui trainaient, mais à force, il n'y avait plus rien !

Enfin, tout cela allait prendre fin. Attendre des heures enfermés dans un endroit à boucher toutes les entrées d'air possible. Espérer que quelqu'un ne se coupe pas un doigt dans la cuisine ou qu'on ne vienne pas lui parler, tout simplement. Enfin, lui parler, très peu. La chambre avait finit par empester le cadavre ! Surtout que le blond avait mit le chauffage à fond, alors c'est encore pire...
Tristan lui avait dit qu'il y arriverait enfin. A se faire virer. C'était tellement un ange qu'avec tout ce qu'il faisait il ne se prenait que des avertissements sans punition haha. Il avait beaucoup aimé l'entendre raconter ses péripéties avec une certaine frustration. Même quand il ne le voulait pas, sa gueule d'ange victime lui sauvait la mise !
Il devait donc se rendre à l'école vers 10H, à la fin du cours d'Histoire. Brr... sortir dans la rue. Mais il lui avait promit, alors il le ferait. Et puis il a un gage pour avoir perdu dans Mario Kart -Tristan est un vrai rageux au passage !-.

Il se demandait bien ce qu'il pourrait faire cette fois... franchement, s'il ne se prenait encore rien il allait se moquer de lui jusqu'à la fin de ses jours !
Hmm. Il fallait sortir. Au moins, il pourrait respirer un air frais, c'est ce qu'il se disait pas franchement rassuré. Il prit des vêtements amples pour qu'on ne voit pas à quel point il est devenu maigre. Et surtout une veste noire avec une capuche qu'il rabattu par dessus sa casquette. Ça faisait plus racaille que discret, mais bon... on peut pas tout avoir !

Lorsqu'il ouvrit la fenêtre, happé par un courant d'air frais, il dû plisser les yeux face à la lumière du soleil. Outch ! Ses yeux s'étaient habitués à l'obscurité des volets fermés !
Il sauta de la fenêtre sans grande difficulté et se crispa face à toutes les odeurs qu'il se prit dans le nez. Alors le voilà qui marchait bien droit, la tête baissé refermant au maximums a capuche. Il déglutissait tous les deux mètres pour avaler sa salive abondante et se dirigeait vers le lycée.

Se retrouver devant l'édifice lui donnait une impression étrange. Se dire qu'il n'a pas le droit d'y remettre les pieds...... alors que d'habitude ça ne pose pas de problème... il eut un petit pincement au coeur. Mais pas pour les prisonniers esclaves de Gideon qui le regardaient de travers de loin. Il leur aurait presque grogné à la gueule, s'il ne voulait pas plus d'ennuis !

Il se hissa en haut du panneau devant le lycée puisqu'il n'y avait pas de grille. Histoire d'avoir... une vue en hauteur sur les gens... et sur la fenêtre du cours d'histoire. Il attendit alors patiemment. Ce fut peu après la sonnerie stridente malgré la distance qu'il entendit bientôt du bruit. Des bruits de pas.... en rythme....... un fond de musique qu'il n'arrivait pas à reconnaître avec tout ce brouhaha. Il pencha la tête sur le côté intrigué avant de s'approcher, direction les fenêtres du rez de chaussée alors que la farandole descendait vers le réfectoire.

OH non........ce petit air de rumba........ le sourire du Pines s’élargit en même temps qu'il comprit la référence. Pour finir par exploser de rire ! Et qu'est-ce que c'était difficile de le faire rire maintenant ! Pourtant, là, il se fendait la gueule en voyant Tristan se dandiner, faire voler des filles, empiler des chaises pour monter toujours plus haut dans un délire groovie et loufoque !
Le zippo.............. le zippo........... la l'alarme incendie suivie d'un torrent d'eau dans tous le réfectoire ! Le spectacle finale juste hilarant de voir les filles hurler pour leurs vêtements et maquillages tandis que les mecs se réjouir...... enfin il fait quand même froid en hiver !
Son souffle givrait la vitre.

Dipper explosa se rire en voyant les pions emmener un Tristan fier comme un paon tel un le pire des Serial Killer. Le voir se dandiner tel un roi..... était-ce vraiment le même Tristan ?!
Il l'attendit à la sortie, évidemment, toujours perché sur son panneau alors que des gens commençaient à le reconnaître malgré sa capuche. Ouah... la réputation de terreur qu'il s'était faite... les gens le pensaient vraiment ainsi ? Il avait mal tourné hein ? C'était bien triste.

Heureusement que son soleil de tous les jours apparut ! Trempé, mais néanmoins brillant !! Éblouissant ! Le Pines lui rendit un sourire radieux accourant vers lui les bras ouverts.

▷ Une semaine. J'm'attendais à plus mais bon, ils ont été indulgent avec moi je suppose car ils n'ont pas l'habitude~
▷ TRISTAN ! T'as été GÉNIALE ! Je m'étais pas autant marré depuis un bail !!!! Oh viens là champion !!

Sans plus de blabla, voilà qu'il sauta à ses côtés, lui abaissant sa tête pour frotter ses cheveux et détruire sa coiffure tout en rigolant. Il était..... fier de lui ? Fier qu'il ait fait une connerie ? Heureux d'avoir une semaine tous les deux ? Tristan avait sacrifié son dossier scolaire pour lui...! Un vrai ami.
Le lâchant enfin ils firent leurs checks habituels.
Vers de nouvelles aventures !!

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» présentation Bob Solo [Validée]
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)
» Rompre la solitude (Solo acquisition Kuchiyose)
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» La bourse ou la vie (Solo Rang B)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Gravity Falls :: Propriété Municipale :: Highschool-