Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

avatar
Messages : 593
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 23
Who am i !

Feuille de personnage
Rang (Groupe) / Age du personnage: Chasseur de paranormal - 16 ans
Alignement: Loyal Neutre → Neutre Absolu
Inventaire:

FIRE, DANGER • PV TRISTAN

MessageSujet: FIRE, DANGER • PV TRISTAN Sam 3 Fév - 19:54
FIRE, DANGER

Plus ils s’enfonçaient dans la forêt, plus le Pines pouvait sentir la puanteur des carcasses d’animaux. Par deux fois son ventre avait grondé. Signe qu’il mourrait de faim. Oui. Il mourrait de faim. Il se sentait de plus en plus inconfortable. Il ne riait plus comme lorsqu’ils chassaient le griffon… Pour le moment, il pouvait le supporter. Il avait encore les nerfs pour tenir. It’s a lie.
Lui qui était toujours aussi découvert passa une main sous son t-shirt, sous le regard réprobateur de Tristan qui avait comprit ce qu’il allait faire. Le blond l’avait même momifié de bandage pour qu’il arrête ! En grommelant, il finit par la retirer, la laissant retomber le long de son corps.
Il avait plein de pansement sur les doigts. A force de se mordre. Ses bras aussi. Il se mutilait le corps sans même s’en rendre compte. La dernière fois, lors d’un de ces moments d’absence, il était allé tellement loin que ses dents avaient butés contre ses os. La douleur l’avait réveillé et il avait hurlé. Et son ventre… il n’arrêtait pas de se le griffer jusqu’au sang. Des bleus étaient apparus un peu partout. Pas étonnant, il vomissait régulièrement du sang et tout ce qu’il ingurgitait… pierres, stylos, bouts de verre… il se demandait comment il n’avait pas encore pu mourir… Sa peau pelait et était si fine par moment qu’elle menaçait de se rompre et déverser ses boyaux au sol.
Mais le pire… ce n’est qu’aucune de ses blessures ne cicatrisaient. Le sang séchait et formaient des caillots qui arrêtait l’écoulement, mais c’est tout. Elles prenaient par endroit des teintes sombres si le blond n’était pas là pour les désinfecter à chaque fois… il aurait la peau aussi pourrie qu’un zombie.
….mais n’était-ce pas ce qu’il en train de devenir, dans un sens ? Le corps froid, le corps qui pourrie, ce goût pour… il secoua la tête. Essayant de faire fit de la douleur.
Il avait faim ! SI FAIM ! Tellement faim qu’il avait du mal à se concentrer, à réfléchir correctement. A rire, à laisser les choses couler. Il était constamment sur les nerfs, cette douleur ne le lâchait pas. Il pétait des câbles pour rien. Il refusait qu’on l’approche même. Sans le blond, il serait tout seul. Il dormirait même chez lui ce soir. Comme tous les soirs. Depuis qu’il avait sauté sur Gideon. Depuis ses deux semaines d’exclusion.
C’était pas si mal au final…….. il restait loin des gens. Et Tristan avait fait en sorte de se faire virer aussi….. hmrphh… il est pas possible. Il voulait vraiment garder un œil sur lui, hein ? Ils pouvaient au moins se concentrer sur l’exploration et la recherche de créature !
Et c’était ce pour quoi ils étaient là ! Equipé comme toujours pour les longues marches en forêt. De grosses chaussures de randonnée à la semelle épaisse. Un long pantalon pour ne pas se faire érafler par les branches. Un manteau qui certes, tien chaud, mais qui a beaucoup de poches. Et une… putain d’écharpe que Tristan lui avait ordonné de porter. Sa casquette lui faisait office de bonnet.
D’ailleurs, le bougre n’arrêtait pas de se plaindre. Le long du trajet il n’avait cessé avec ses : Nya, nya, nya c’est dangereux. Nya, nya, nya on ferait mieux de rentrer. Auquel Dipper répondait avec un petit sourire narquois que ce n’était rien et que tout allait bien se passer parcequ’il était un X-men maintenant ! Il lui lançait même de faux sourires. Parceque non. Tout n’allait pas bien. Et que l’une des seules raisons pourquoi il poussait le blond à s’enfoncer toujours plus profondément est qu’il voulait se couper de toute odeur humaine. Qu’il voulait se perdre pour ne plus jamais revenir. Rien que les vêtements portaient le gênait. Il y avait l’odeur de Mabel, ses grunkles, son entourage. Que ceux de Tristan, Jun et Sam. Leur groupe.
Heureusement qu’il ne voulait pas se trimballer à poil, sinon il aurait déjà tout brûlé. Il espérait avoir.. un peu de répit. Il en avait lorsqu’il se sentait en danger. Stressé. Lorsqu’il savait que sa vie était en danger……….. il déteste ça. Ils sont allés trop loin… il aurait déjà dû se barrer pour semer le blond. Il ne peut pas le mêler à tout ça. Mais le connaissant, ce serait pire, il partirait à sa recherche et s’il n’avait pas sa protection… !
Il était pris entre deux feux, il ne savait plus quoi penser. Ne pouvait-il pas se jeter dans le Botomless Pit ? Que tout s’arrête ?! Sérieusement. Même faire peur aux créatures ne l’amusait plus. L’autre jour Jeff avait fait une croix avec ses doigts en criant de ne pas approcher !!
Ce sentiment de puissance…… il est maléfique. Toxique. Il fait faire des choses que l’on regrette. Il était allé trop loin sur certaines choses… avec Gideon. Avec Apocrypha. Avec sa sœur. Avec Tristan.
Ils ne méritaient pas de se recevoir dans la gueule toute la rage qu’il contenait au fond de lui !
Et cette odeur……elle était écœurante. Il s’en rapprochait, c’est sûr. De la chose ayant ravagée la forêt il y a peu. Il pouvait sentir du sang non humain… des animaux sans doute. De là à les reconnaitre… il y avait également un désagréable. Tristan continuer de l’en dissuader. Mais le brun ne voulait rien entendre. Ils allaient régler le problème ! C’est certain ! Aucuns monstres ne pourraient lui résister pas vrai ? Il avait fait un bras de fer gagnant avec Winnie ! Après l’avoir rassuré, bien-sûr. Parcequ’il avait eu peur de lui.
Et puis Tristan était protégé ! Il lui avait attaché un sac avec de l’aconit autours du cou. Il sentait bon la fleur.
C’est alors qu’au détour d’un buisson ils virent……… une partie de la forêt totalement calcinée, un ravin menant à un cimetière d’ossement……. Dont certain très gros. Les deux garçons écarquillèrent les yeux se penchant devant une souche d’arbre renversée.

▷ Ouaaaaaw !!!!
▷ Hoooooow !!!

Les deux se lancèrent un regard de concert. Tristan le dévisageait avec un air terrifié tandis que Dipper……….. Dipper semblait admiratif devant leurs découvertes !
La créature n’était visiblement pas là. Il n’y avait que la mort et la désolation. De la fumée si et là. Il faisait chaud ce qui n’était pas pour lui plaire ! Mais….. bon Dieu, il n’avait jamais vu ça, il fallait qu’il y aille !

▷ C’est terrifiant !
Une pointe de peur se lisait dans la voix de son meilleur ami. Mais Dipper lui lança un sourire narquois semblant ignorer délibérément que si il y avait une telle dévastation, c’est que la créature était aussi grosse en conséquence !
▷ Ouai, c’est chouette hein ?
Oh…….. Tristan rentrait dans son jeu ? Ayant finalement abandonné le fait de le faire reculer ? Ou alors lui aussi ne pouvait résister à la curiosité de jeter un regard ? Après tout, ils sont des adolescents, ils aiment faire des bêtises et se dépasser !
Un sourire complice.
▷ On pourrait avoir des problèmes ~
▷ Je sais ~

Voilà que les deux malfrats descendaient désormais le ravin. Avec précaution. Se dirigeant vers un crâne géant. On aurait carrément dit celui d’un mammouth, mais en plus gros ! Il y avait vraiment de ces créatures à Gravity Falls…… il n’avait touché encore que la surface !
Les vapeurs de souffre et l’odeur des carcasses étaient vraiment forte. Son odorat allait décéder ! Ça commençait à devenir difficile de distinguer la moindre odeur !

▷ Je me demandes si la cervelle est encore dans la carcasse…
▷ Y’a pas trente-six moyen de le savoir ! Suis-moi, on va aller vérifier !
Le brun lui fit signe de venir alors qu’il approchait de l’immense carcasse. Il passa entre quelques rochers et souches d’arbres. Mais le blond restait pourtant derrière.
▷ Dipper, c’est une mauvaise idée !
▷ Bah alors Tristan, on est terrifié ?
Dipper s’était relevé un lui lançant un regard défiant et moqueur. Aller Tristan ! Il n’a pas peur maintenant ? Ils ont fait bien pire jusqu’à présent !!

▷ On va se mettre en danger !
▷ Quel danger ? Ha ! Moi j’aime le danger. Je me ris du danger ! HA-HA-HA-HA !

Son sourire était grand alors qu’il se plaçait juste en dessous du crâne. Et émit un rire parodique. Roh aller ! Il aurait été prudent si la créature avait été là ! Mais il y’a pas un rat ici ! Ils peuvent explorer et récolter des trucs tranquilles !
Un craquement derrière lui, Dipper faisait face à son meilleur ami qui était………….devenu blanc. Son sourire tomba lorsqu’il entendit un grondement sourd, semblable à celui d’un lion derrière lui.
Il n’y avait rien ici. N’est-ce-pas ?
Alors que son visage de décomposait, l’adolescent n’osait pas se retourner. Lui aussi avait prit un teint plus pâle que d’habitude, cadavérique. Une longue inspiration. Il déglutit.
La chaleur dans son dos grimpa à une vitesse fulgurante. Son cœur se serra alors qu’il se jeta par instinct par terre. Un jet de flamme frôla son corps, il hurla plus de peur que de mal. Mais surtout, il tapait de ses mains sa tête pour éteindre les flammes.

▷ Ma casquette !! AAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!!!!!!!


Il eut à peine le temps de jeter un regard vers l’arrière qu’il roula sur le côté pour esquiver un coup de patte munie de griffe acérée. D’une agilité remarquable, il se releva en sautant derrière Tristan, se cachant presque derrière le pauvre blond.

▷ T’AVAIS RAISON !!!!!! C’ETAIT PAS UNE BONNE IDEE !!


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 312
Date d'inscription : 11/12/2016
Who am i !

Feuille de personnage
Rang (Groupe) / Age du personnage: 17 ans
Alignement: Loyal bon
Inventaire:

FIRE, DANGER • PV TRISTAN

MessageSujet: Re: FIRE, DANGER • PV TRISTAN Dim 4 Fév - 15:57
We'll be
on fire!




« L’obscurité ne chasse pas l’obscurité,
seule la lumière peut le faire.
»

Encore une fois il partait dans la forêt. Encore une fois le blond suivait le plus jeune dans sa nouvelle aventure, à vrai dire, Dipper semblait se sentir plus à l'aise ici, loin de toute civilisation mais il vaux mieux que quelqu'un reste à ses côtés au cas où un malheur n'arrive, il n'aimerait pas que cela arrive que cela soit pour son ami ou pour l'individu qui serait concerné. Pourtant aujourd'hui, il avait un mauvais pressentiment. Malheureusement, il n'était sûr de rien, il ne connaissait pas le danger et ne savait même pas d'où il allait arriver, il savait juste qu'aujourd'hui cette sortie était une mauvaise idée, très mauvaise idée. Mais comme d'habitude, le Pines n'en faisait qu'à sa tête, parfois cela était vraiment agaçant, olala monsieur a des super pouvoirs de X-men alors il se croit invincible.....hum, enfin il peut comprendre que ça donne de la confiance mais tout de même, ce n'est pas le cas, il n'est pas invincible et il risque de se mettre un peu trop en danger. Tristan n'est pas invincible, lui, et dire que le brun le mettait en danger lui-aussi serait un euphémisme. L'ancien hipster faisant tant de choses pour son coéquipier et quel était le remerciement? Se faire totalement ignorer lorsqu'il lui demande de faire demi-tour parce qu'il ne le sent pas? Be that way! Ça ne l'étonne même plus, il soupire juste avec une certaine irritation mais reste là, encore et toujours à suivre le brun comme son ombre. Il est toujours là après tout.

Par ici, la forêt est calcinée. Les sourcils de l'adolescent se froncent, il n'aime pas ça mais il ne va pas une nouvelle fois se plaindre, c'est inutile, il l'a bien compris. Pourtant lorsqu'ils approchent des lieux, de ces ossements, le blond se mure dans le silence, est-il en pleine réflexion ou flippe-t-il face à tout ça? Après tout, il a aussi des ossements jonchant la caverne de Winnie, oui mais tout cela a trouvé une signification et ici, ceux-ci sont plutôt gros. Ils s'échangeaient un regard mais visiblement, les émotions qui les traversaient en cet instant n'étaient pas la même chose. La peur est-elle un signe de faiblesse ou de lucidité? La peur est-elle inutile ou nécessaire? Permet-elle la survie ou entrave-t-elle justement celle-ci? Y a-t-il réellement une bonne réponse à ses questions? Alors que cette situation semblait terrifié le Tristan, au contraire Dipper était plus détendu et prêt à foncer tête la première dans la gueule du loup. Encore. On pourrait se demander s'il apprenait réellement de ses erreurs, hein? Bien, qu'il en soit ainsi, qu'il ne vienne pas se plaindre qu'il ne l'aura pas prévenu. Bientôt un sourire naquit sur les lèvres du blond qui clama que, vraiment, ils pourraient avoir des problèmes avec un petit ton malicieux et il avançait droit vers le danger, pas prudent pour un sous, ils étaient là, à nue, marchant tranquillement comme s'ils étaient en ville, un comble alors qu'il venait de fouler le territoire d'une créature qui ne paraissait pas très friande des visiteurs....ou peut-être était-ce l'inverse? Pas plus réconfortant que ça, cette conclusion.

Ça empeste. Il aurait presque eu envie de sortir un déodorant et de les asperger avec. Tous ces cadavres, ces carcasses...une question malsaine ou/et saugrenue lui vient subitement en tête; est-ce qu'il reste encore quelque chose? De la chair? Du sang? De la cervelle? Comme parlant pour lui-même, il pose la question à voix haute d'un air pensif. Il n'aurait peut-être pas dût, oh non, il a commis une erreur, c'est surement pour cela que le brun va y jeter un oeil avec un certain empressement. Heureusement, il n'y a plus rien, juste des tas d'os qui seraient parfait pour un décor de scène d'horreur. Ah, attendez, on y est déjà. Et bientôt le monstre va sortir de sa tanière. Et lui? Il n'y tient pas vraiment!

▷ Dipper, c’est une mauvaise idée !

Premier appel. Il se moque de lui. Really? You shouldn't make fun of me when you're going to die idiot! Le totem n'est plus sur toi, tu n'as aucune excuse. Et non CE n'est pas une excuse. Alors il réitère son avertissement, pour une fois il insiste, il devrait juste se barrer sans lui, le laisser dans sa merde pour ce coup-là. Mais....nan, il ne peux pas. Comme c'est frustrant. Le Pines est plutôt chanceux de pouvoir l'avoir à ses côtés alors qu'à certain moment on pourrait se demander s'il le mérite vraiment vu le nombre de conneries qu'il enchaîne à la minute. Il a la réponse à sa question même s'il la connaissait déjà; le brun n'apprend pas de ses erreurs. Il le regarde ainsi faire le zouave alors que quelque chose derrière lui s'avance. Oh. Oooooooh. Une.....chimère....c'est...problématique. Merde il savait qu'il n'aurait pas dû venir ici!!! Le blond pâlis affreusement en déglutissant et ne bougeant plus d'un pouce. Mais le pire fut....sa gueule, il eu le temps de voir une lueur effroyable provenir de celle-ci et se jeter à terre en même temps que le brun pour esquiver les flammes en poussant un cri non contrôlé. TOUT CA C'EST TA FAUTE IMBÉCILE! VOIT DANS QUELLE MERDE TU M'AS MIS!! Le feu le feu le feu!! Il y a le feu!! Pas le feu! Voilà le garçon serrer les dents et forcer sur ses membres tremblotant pour se redresser et voir le lion tenter d'écrabouiller sous sa patte le vulgaire vermisseau qui tentait de lui échapper ou plutôt de le punir de son intrusion en sa demeure.

D'ailleurs le concerné le rejoignait pour se mettre derrière lui....la bonne blague. Et enfin il avouait qu'il avait raison. Naaaaan tu crois?! Il aimerait l'insulter mais il était une nouvelle fois tétanisé par la peur, la seule chose qu'il marmonnait, le regard planté de celui de la bête était: "le feu...non pas le feu...on...on va mourir! Je ne veux pas mourir comme elle...c'est ma faute. Si je l'avais écouté..." bientôt il se mordit les lèvres jusqu'aux sang en voyant la chimère s'élancer vers eux et le voilà hurler en prenant la main du brun pour courir mais la patte qui s'abattait sur eux le fit lâcher prise et se séparer de Dipper pour rouler à droite tandis que l'autre garçon partait dans la direction opposé. Attendez....wha...?! Pourquoi c'est lui que le lion poursuivait, hein?! C'EST PAS JUSTE CA! NAN NAN LAISSE MOI TRANQUILLE!! Il ne s'entend plus penser MERDE! Tristan est totalement tétanisé et il ne peut réfléchir à un plan pour se débarrasser de cette créature! Et puis merde qu'est-ce qu'elle fout là?! Elle...n'a rien à faire là! C'est en Grèce tout ça, non?! Quelque chose ne tourne pas rond ici!! C'est Gravity Falls mais quand même! Une autre lueur!! Il hurle encore et se place derrière un arbre par instinct dont l'état qui s'ensuit est plus que déplorable et qui....s'effondre sur lui?! OH MON DIEU! La chimère qui a donner un léger coup de tête à celui-ci quelle enfoirée! Il roule pour se dévier du chemin de la chute, le pauvre survis comme il peut. Où est Dipper? Est-il loin?! Ça, se serait au moins quelque chose de positif, là au moins il augmenterait ses chances de survie!




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 593
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 23
Who am i !

Feuille de personnage
Rang (Groupe) / Age du personnage: Chasseur de paranormal - 16 ans
Alignement: Loyal Neutre → Neutre Absolu
Inventaire:

FIRE, DANGER • PV TRISTAN

MessageSujet: Re: FIRE, DANGER • PV TRISTAN Lun 5 Fév - 14:01
FIRE, DANGER
Ses muscles étaient tendus, ses mains se refermaient sur les épaules du blond tandis que ses yeux étaient rivés vers la créature. Son cœur tambourinait dans sa poitrine, difficilement. Une tête de lion monté sur un corps de chèvre, la fourrure sombre et une queue à tête de serpent fouettant l'air. Celle-ci avait trois tête et était très hideuse, mais il pouvait aisément reconnaître une chimère grecque......... grecque ? Qu'est-ce qu'elle faisait là loin de chez elle perdue dans un conté d'Amérique ?! Ce n'était pas la première fois qu'il voyait des créatures d'autres pays ici. Avaient-ils fait tout ce chemin où alors le magnétisme de Gravity Falls les aspiraient dans des genres de portal potties ?!

Pas le temps de se faire une théorie là. Il pouvait sentir le corps de Tristan trembler. Il déglutit face à ses pensées. Il pouvait sentir la peur émaner de son meilleur ami. Des paroles marmonnée en boucle. Il n'avait jamais vu le blond dans cet état........ avait-il.... peur du feu ?
La gueule fumante de la créature s'ouvrit, faisant tressaillir les deux compères. Son grondement gutturale était terrifiant. Ils hurlèrent à l'unisson lorsqu'elle se jeta sur eux. Ni une, ni deux, ils se retournèrent pour fuir. Sa main se lia dans celle de son meilleur ami, mais ils n'eurent pas le plaisir de courir bien longtemps. Les bruits se rapprochant sonnaient le glas de leur mort.

I scream, you scream, we all scream 'Cause we're terrified of what's around the corner ♪

Des griffes s'abattirent sur eux. Ils se lâchèrent et Dipper bondit sur la gauche, se réceptionnant sur ses mains, tandis que Tristan roula sur la droite. Le chimère fut vite son choix. Elle fonça directement sur l'humain. Le Pines lâcha un cri tendant en main la vain vers son ami, trop loin.

NOON !!

PAS TRISTAN ! Tout sauf lui ! C'est de sa faute... c'est lui qui les a amené ici, il n'a rien à voir avec tout ça !! Il ne laissera rien ne lui arriver. Il ne se le permettrait pas. Il n'arrêtait pas de lui dire que depuis qu'il avait ses pouvoirs d'X-men, il serait son garde du corps. Rien ne pourrait lui arriver ! Et ils en avaient profiter pour faire des choses toujours plus dangereuses. Explorer des endroits qu'ils n'auraient pas pu. Se protéger contre des créatures plus balèzes qu'eux. Mais là, c'était comme le Griffon.......... au dessus de ses moyens. Le pire est qu'il ne l'avait pas sentit. Peut-être à cause de tout ce souffre ?....... s'il aurait eut la moindre suspicion que la créature était là........ il ne l'aurait jamais fait !! Il avait trop compté sur son odorat ?!

Une lumière, oh noon. Tristan cache toi !!
Un jet de flamme s'abattit sur l'arbre derrière lequel le blond s'était caché. Le grincement sourd du bois lui arracha un hoquet de terreur tandis que la créature appuya de sa patte pour le faire tomber... directement sur Tristan !!!!!
Il eut tellement peur pour lui qu'il se releva et se jeta sur l'arrière de la créature. Tristan devait fuir !! Si elle s'acharnait sur lui, il n'allait pas pouvoir s'en sortir !
Mais son aide fut inexistante, lorsque la queue écailleuse fouetta l'air et lui au passage pour l'envoyer quelques mètres plus loin. Le serpent l'avait vu approcher. Il hurla alors qu'il retomba sur du charbon ardent qui lui brûla le corps. Il y réagit très, très, très mal. Alors qu'il avait des visions d'une forêt de pin rongé par un brasier, il se mit à émettre des grognements tout en convulsant de douleur. Il rampa hors de bois ardent, se trainant au sol pour fuir la chaleur. Ses yeux étaient différents. Sa bave moussante laissa sa place à un vomit noirâtre.
Trop chaud, trop chaud, trop chaud, trop chaud, trop chaud, trop chaud, trop chaud, trop chaud, trop chaud, trop chaud, trop chaud, trop chaud, trop chaud, trop chaud, trop chaud, trop chaud, trop chaud !!

Son souffle laissait s'échapper de la buée, sa main s'agrippa à l'une des rares plantes non calcinée. Elle la couvrit de givre. Il ne réfléchissait plus. Non, ce n'est pas ça. Il n'était plus là. Il était ailleurs. Il n'était plus maître de lui même. Pourtant, Tristan pu voir Dipper partir en courant. L'abandonnant à son triste sort sans même se retourner.
Il avait fuit. Il n'avait pensé plus qu'à ça. Plus que sauver sa vie. Il avait cherché à se refroidir.

Pendant ce temps. Un nouvelle gerbe de flamme fonça droit vers le blond, trop tard. A peine celle-ci s'était dissipée que l'une des pattes de la créatures écrasa  le corps de Tristan. Le maintenant au sol. Sa bave coulant sur son visage, ses babines retroussées, on pouvait voir au fond de sa gorge qu'il se préparait à nouveau à cracher des flammes. A bout portant.
Il ne pouvait plus s'échapper.

Le hurlement perçant de Tristan déchira la forêt, faisant s'envoler tous les oiseaux. La chimère cracha alors son jet de flamme. Pourtant celui-ci se dirigea vers le haut, touchant au passage sa tête de chèvre qui s’agita, la fourrure en feu. Elle lâcha le blond et s’agita. Comme un taureau en plein rodéo. Il semblerait que quelque chose la gène.
Une casquette tomba au sol. Il s'agissait du Pines qui s'agrippait, qui à avoir les ongles en sang sur la fourrure sombre de la créature. D'une mais, il tirait maintenant de toutes ses forces sur sa crinière afin qu'elle recule. Son autre main était en train d'étrangler le serpent qui essayait de le mordre.

C'était le cri de son ami qui lui avait fait reprendre conscience. Il avait un regard déterminé. Il mordit d'ailleurs l'oreille de la pauvre créature. Celle-ci cracha un nouveau jet de flamme en poussant un cri, elle commença à courir autours du crâne géant. Sautant et se secouant pour le faire lâcher. Mais le Pines resta en place. Il avait connu pire la fois où il s'était accroché à un UFO en mouvement !! Il avait scotché sa main à son magnet gun en faisant fit des conséquences probablement mortelle. Tout ça pour sauver son grand-oncle. Et aujourd'hui...

Il donnait tout pour Tristan.

NO ONE TOUCHES MY BRO !!!!

Cela l'avait mit dans une rage folle de le voir autant traumatisé. Il avait tellement peur pour en cet instant qu'il ne comptait plus ses efforts. Il avait même fait fit de son aversion pour la chaleur.
Il tira plus fort sur la crinière, la forçant à foncer directement sur le crâne. Un grand bruit sourd alors que les os de plusieurs dizaine de kilos s'écroulèrent sur les deux, levant une chape de cendre dans un épais nuage qui empêchait de voir ce qu'il s'était réellement passé.
......et le brun finit par en ressortir. Écorché de tous les côtés tel un rescapé du front. Il respirait profondément, les sourcils en froncé et les traits tirés par la rage. La chimère n'était pas morte, juste assommée et bloqué sous les décombres... pour le moment.
Mais elle n'était plus sa priorité, non... Le Pines couru vers son ami, il faisait preuve d'une endurance surprenante pour pouvoir encore tenir debout. Et cette fois, ce n'était pas que dû à l'adrénaline.
Il releva le blond de force et le fit s'éloigner de là, regagnant la forêt.
En sécurité...

Un fin sourire finit par s'afficher sur son visage, rassuré de s'être sortit de là.

▷ Ça va ?...


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 312
Date d'inscription : 11/12/2016
Who am i !

Feuille de personnage
Rang (Groupe) / Age du personnage: 17 ans
Alignement: Loyal bon
Inventaire:

FIRE, DANGER • PV TRISTAN

MessageSujet: Re: FIRE, DANGER • PV TRISTAN Mar 6 Fév - 0:05
We'll be
on fire!




« L’obscurité ne chasse pas l’obscurité,
seule la lumière peut le faire.
»

Avait-il vu la tentative désespéré de Dipper pour contrôler la bête? Peut-être, peut-être pas, en tout cas il vu sa fuite. Peut-il lui en vouloir? Est-ce que Tristan n'aurait pas fait la même chose? Si, probablement surtout face à une créature aussi puissante. Alors quoi, il allait service de sacrifice pour permettre à son ami de s'en sortir? Est-ce que...l'on se souviendra de ce geste héroïque? Que dira-t-on de lui après? Qu'il l'avait bien cherché? Les paroles de Gregory lui revinrent en mémoire...il allait vraiment être heureux d'apprendre son décès, savoir qu'il avait raison, qu'à force de chercher la merde on la trouve. Que les créatures sont dangereuses et qu'ils pourraient vraiment en crever. Et que ce sera bien fait pour eux. Pour lui en l’occurrence. Est-ce que cette fois le brun en tirerait une leçon? Pleurerait-il pour lui? S'en voudrait-il? Oh non, pas le temps de penser à ça. Le blond continu à courir pour sa vie, voir même passer entre les pattes de la créature pour tenter de la rendre confuse sur où il se trouve, mais voilà, le serpent ne le lâche pas du regard lui, ainsi le lion n'a aucun mal à le retrouver malgré son ingéniosité. Bon, c'est le moment d'utilisé sa botte secr...ouoh! Une autre gerbe de flamme, encore une fois, le garçon esquive parfaitement mais la chimère semble plutôt maline et à prévu sa course et ainsi à peine a-t-il eu le temps de se relever qu'il est à nouveau plaquer à terre sur le ventre par la bête qui pousse un nouveau grognement.

La lueur...La lueur!! Un cri s'échappe de ses lèvres alors que ses yeux s'écarquillent d'horreur sans qu'il puisse contrôler son corps, tremblant comme une feuille. JE VAIS MOURIR!! NON NON PAS CA PITIÉ JE NE VEUX PAS MOURIR! Non, Tristan ne va pas mourir aujourd'hui, enfin...c'est ce qu'il aimerait parce que là, il est dans une situation fort fâcheuse et le fait de s'agiter désespérément ne changera rien bon sang! Raaaah il est bloqué!! IL NE PEUT RIEN FAIRE BON SANG!! COMME LA DERNIÈRE FOIS! CE CON VA RÉELLEMENT CREVER PARCE QU'IL N'EN FAIT QU'A SA TÊTE!! Merde!! Réfléchir! Que peut-il faire...ça ne peut pas se finir ainsi! Le jet arrive mais...au dernier moment il est dévié. Ses yeux s'agrandissent de surprise. Non....il n'a pas fait ça. Dipper...? Il serait..revenu? Il n'est tout de même pas...en train d'essayer de dompter au péril de sa vie cette chimère, n'est-ce pas? Le blond commença, choqué, à ne plus s'agiter. Il n'était pas rassuré pour autant mais pourtant son visage exprimait une profonde incompréhension. Pourquoi? Il restait là, en tant que spectateur du combat qui opposait le Pines et la créature, que pourrait-il faire d'autre de toute façon, hein?  Même quand il fut libre, il se contenta de fixer la scène...qu'est-ce que...? Le Pines tenait bon et l'expression qu'il affichait...il ne comprenait pas ou du moins, peut-être avait-il peur de comprendre? Comment pouvait-il se battre avec tant d'ardeur pour lui? Il n'est même pas un membre de sa famille. Il...un rire nerveux s'échappa d'entre ses lèvres. Non vraiment, il...il se questionnait réellement. Pour quelle raison ferait-il ça? Avait-il quelque chose à y gagner? Pour ne pas avoir sa mort sur la conscience? Parce qu'il se sent responsable de ce qui arrive? Il doit y avoir autre chose. Il y a toujours autre chose. Il ne peut juste pas...lui avoir sauvé la vie. Et puis il n'avait pas eu besoin de lui!! Il aurait pu s'en sortir tout seul!

Ça lui déplait. Il ne comprend pas pourquoi il est revenu pour lui et ça lui déplait! Pourquoi? Pourquoi?! Pourquoi!! Personne. Jamais personne n'avait... Il cherche une raison à ses agissements alors qu'il la connait parfaitement. Il cherche à lui donner un motif sous-jacent, une récompense à en tirer...mais il n'y en a pas. Le regard dans le vague, le garçon ne remarqua même pas l'arrivée du sapin qui le tira subitement pour le remettre sur pied. Son regard, cette respiration, son état...tout ça pour lui...? Ça doit être une mauvaise blague. C'est....c'est lui qui doit rêver. S'en serait presque drôle. C'est ridicule. Si ridicule. Alors pourquoi serre-t-il les dents? Pourquoi....qu'est-ce qu'il ressent en cet instant? De la colère? De la peur? Il n'avait pas le droit. Il est stupide. Pourquoi...? Ça lui prend la tête! C'est horrible. What have you done?! Un silence de mort s'installe alors qu'ils fuient les lieux, le blond la tête baissée ne semble piper mot, c'est seulement lorsqu'ils ralentissent et que Dipper ose prendre la parole, qu'un nouveau rire nerveux se fait entendre.

-Si je vais bien...?

Le voilà relever la tête, les sourcils froncés, le fusillant de son regard intense, lui qui avait l'habitude d'avoir un ton sarcastique ou carrément colérique lorsqu'il était énervé, sa voix semblait mitigée dans une confusion de son propre esprit.

-Are you just braindead?! WHY DID YOU DO THAT PIN..ES?! HUH?! I COULD HAVE ESCAPED ON MY OWN!! WHY DIDN'T YOU FLEE LIKE ALWAYS?! WHY DID YOU DO THAT?! YOU THINK YOU'RE SO STRONG WHEN YOU'RE NOT! YOU COULD HAVE DIED BACK THERE YOU KNOW?! WHAT'S THE PURPOSE?! WHAT WOULD YOU GAIN IN SAVING ME?! I DON'T UNDERSTAND!

Voilà le blond s'approcher du plus jeune, un air menaçant sur le visage, bientôt le voilà empoigner le haut de celui-ci comme s'il allait lui passer un tabac...il grince des dents, une expression inconnue s'affichant bientôt sur lui, comme s'il exprimait de l'incertitude, de l'amertume.

-No one. No one has ever done that...so why? You're such a funny guy...and that's not even funny.

Le voilà marmonner tout cela en lâchant un nouveau rire amer en posant son front contre sa nuque et s'agripper à lui comme s'il se retenait de le frapper. Pourquoi...? Il lui en voulait tellement de l'avoir sauver. Il était censer partir en hurlant, c'était ainsi que cela aurait dû se passer. Dipper...tu ne sais vraiment pas ce que tu viens de faire, n'est-ce pas? C'est probablement la pire erreur que tu as jamais faite, tu t'en mordras surement les doigts plus tard.






Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 593
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 23
Who am i !

Feuille de personnage
Rang (Groupe) / Age du personnage: Chasseur de paranormal - 16 ans
Alignement: Loyal Neutre → Neutre Absolu
Inventaire:

FIRE, DANGER • PV TRISTAN

MessageSujet: Re: FIRE, DANGER • PV TRISTAN Mar 6 Fév - 13:04
CALM.
Une main compatissante se posa doucement dans le dos du blond. Il l'enleva bien vite cependant. Tristan était particulièrement silencieux. Il devait être traumatisé, il a faillit mourir. Il... devait lui en vouloir aussi, c'est de sa faute s'ils s'étaient mit en danger. S'il l'avait mit en danger. Il ne lui en voudrait pas si c'était le cas. Il se sentait tellement coupable en cet instant. Mais le pire, c'est qu'il le savait que ça se finirait comme ça. Depuis le moment où ils étaient en chemin, que Tristan n'arrêtait pas d'essayer de lui faire changer d'avis, qu'ils virent tous ces os, monstrueux.
Alors il s'était dit quoi, que de toute façons, quoi qu'il fasse et quoi qu'il dise Tristan continuerait de le suivre ? Oui. Il avait beau lui dire de dégager, son meilleur ami était toujours là pour lui. Toujours. Et c'était pour cela qu'aujourd'hui, il était encore à ses côtés et qu'aujourd'hui, il lui rendait la pareille.

C'était égoïste. D'être à la recherche de quelques minutes de répit, de trop compter sur soit, sachant qu'il mettrait pertinemment Tristan en danger. Lui n'était qu'humain. Et pourtant. Sa vie comptait beaucoup plus que la sienne à ses yeux. Lui n'était pas un monstre. Il était un ange.
Le brun avait bien changé en quelques semaines. Son estime de lui-même, ses rêves. Ils avaient été brisés. Se faire torturer ainsi chaque heures, chaque minutes, chaque secondes... combien de temps tiendrait-il encore ? Il n'aurait jamais pensé que cela serait grave à ce point.
Il mettait en danger les autres. Il était devenu égoïste. Menteur. Il plaçait ses intérêts avant ceux des autres. Il voyait humains et créatures comme d'uniques moyens de l’apaiser.

Il ne voulait pas d'aide, il n'en voulait plus, il voulait être seul.

Seul pour faire quoi ? Mettre fin à ses jours ? Lui qui avait tant peur de la mort, cela lui était égal maintenant. Oh, non... il ne ferait pas ça. Il irait se perdre en forêt, loin. Là où il était allé. Il s'allongerait dans la neige et resterait là.... s'endormant couvert d'un épais manteau blanc.

Comme réalisant quelque chose, Dipper tapota le haut de son crâne. Elle n'était pas là. Il avait perdu sa casquette dans la bataille ! Merde... il allait devoir aller la récupérer ! Hors de question de la laisser là-bas, il serait triste de devoir en changer... c'est SA casquette ! Enfin, l'une des casquettes qu'il a porté durant tout l'été, -car il l'a perdu plusieurs fois- mais surtout, c'est la casquette dont Wendy à prit soin pendant trois ans ! Elle a une valeur sentimentale à ses yeux !
Un soupir. Il s'inquiétait plus pour Tristan en ce moment. Celui-ci lâcha un petit rire nerveux.

▷ Si je vais bien...?

Ce regard............ aille. Il... lui en voulait. C'est certain. Le blond était furieux. Ça allait chauffer pour son matricule. Et pourtant. Sa voix. Il ne l'avait jamais entendu sur son ton là. Tristan était perdu, incertain. Ses sentiments contaminèrent bien vite le Pines. Il écouta ce qu'il avait à dire, en déglutissant un coup.

▷ Are you just braindead?! WHY DID YOU DO THAT PIN..ES?! HUH?! I COULD HAVE ESCAPED ON MY OWN!! WHY DIDN'T YOU FLEE LIKE ALWAYS?! WHY DID YOU DO THAT?! YOU THINK YOU'RE SO STRONG WHEN YOU'RE NOT! YOU COULD HAVE DIED BACK THERE YOU KNOW?! WHAT'S THE PURPOSE?! WHAT WOULD YOU GAIN IN SAVING ME?! I DON'T UNDERSTAND!

La voix du blond vira dans les aigus. Dipper haussa les sourcils alors qu'il se faisait littéralement engueulé et insulté. OK. Tristan était en colère -il l'a appelé Pines!!-, mais pas de la manière dont il l'imaginait !!
Et lui qui était à fleur de peau en ce moment serra les dents lorsqu'il se faisait traiter de couard. D'idiot. Pourtant il ne fit rien, il lui laissa vider son sac. Tout d'eux avaient emmagasiné beaucoup d'émotion pendant la journée. Il fallait que sa sorte, n'est-ce-pas ? Lui aussi avait envie d'exploser. Mais sa bataille aura eut le mérite de le calmer. Lui qui était infatigable se sentait vidé. Comme lorsque on a finit de pleurer.

Mais Tristan n'avait pas tord. Oui, il le savait qu'il avait l'énorme défaut de se surestimer. Surtout en ce moment. Il cherchait les emmerdes. Il n'était pas juste con à ne pas savoir dans quelle situation il se met. Non, à ce point là, il est suicidaire. Il le devenait de plus en plus. Il cherchait juste des sensations fortes.
Tristan ne ferait-il pas la même erreur ? Certes, il était débrouillard. Il râlait de temps en temps, mais il continuait de le suivre. Et s'il pensait qu'il aurait pu échapper à la chimère seul... il a juste dit ça pour garder les apparences !

Mais de là que son meilleur ami ne comprenne pas pourquoi il l'avait sauvé... là, il était vexé. Comme s'il voulait gagner quelque chose à le faire.
Tandis que le concerné se rapprochait de lui, Dipper ne bougeait pas. Il restait là, les pieds encré dans le sol à le regarder. Il sentit son sol se faire empoigner et le regard noir de Tristan sur lui.
Il serra les dents et les poings. Il allait lui décrocher une droite. Non. Pas Tristan, pas lui. Il fallait qu'il fasse le vide dans sa tête. Pourtant il ne pu s'empêcher de lui jeter un regard défiant. La moindre hostilité envers lui, lui prenait les tripes. Le Pines dégageait de la violence. Il ne demandait qu'à l'exprimer. Qu'importe la situation.
Pour son meilleur ami... il ferait un effort. Il ne voulait surtout pas... que son garde-fou lui tourne le dos. Il ne voulait surtout pas jeter un froid sur leur relation. Il veut et ne veut pas être seul.

▷ No one. No one has ever done that...so why? You're such a funny guy...and that's not even funny.

C'est alors qu'il sentit le front du blond sur lui, ses petite main lui serrer plus fort les vêtements. Son corps contre le sien. Tristan... Instinctivement, le Pines passa ses bras autours de lui. Protecteur. Comme il le fait lorsque Mabel va mal, qu'elle pleure et qu'il veut lui remonter le moral.
Il lui caressait doucement le dos, espérant que lui aussi ne fonde pas en larme. Aller, il est fort ! Il peut se remettre de ses émotions !.. Il l'espère. Il ne pensait pas que... certes... il savait que Tristan avait traversé des moments difficile dans sa vie. La mort de sa mère, la prison. Il n'y a qu'à voir à quel point il était traumatisé par le feu.
.......et de savoir que personne ne lui avait tendu la main, l'avait sauvé... l'emplit de tristesse. Il le serra un peu plus contre lui, enfouissant lui aussi son visage dans son cou.

▷ Why ? Cause you're my friend and friends help each others.

Il avait dit ça d'une voix douce et calme. Le brun inspira profondément alors qu'il le serra plus fort contre lui. Il raffermit sa prise sur les vêtements de son ami. Il commença doucement à le bercer au rythme de ses battements de sa respiration.
Le corps glacial du brun était particulièrement tendu. On pouvait l'entendre régulièrement avaler sa salive. La sensation de brûlure dans son dos le faisait souffrir. Pour compenser, il avait encore plus faim. En réalité, il était en train de lutter contre lui-même. Il avait... il mourrait d'envie de dévorer Tristan pour s'être trop approché de lui. Tandis que ses boyaux grondèrent, il cacha encore plus son visage contre le sien.

▷ Je ne laisserais personne te faire du mal. Personne.

Sa voix exprimait de la souffrance. Elle sonnait enrouée et au bord des larmes. Pourtant il ne pleurait pas. Il avait perdu cette capacité de pleurer. Bien qu'il était tétanisé par sa peur envers lui-même. Il était vraiment à deux doigts de faire du mal à son meilleur ami.
Il aurait voulu lui dire tant de choses. Que sa vie avait changée depuis qu'il l'avait connu. Qu'il le faisait rire chaque jour. Qu'il était le meilleur ami qu'il n'ait jamais eut. Il n'avait eut aucune arrière pensée en lui sauvant la vie. Il voulait seulement qu'ils continuent de s'amuser ensembles.
Il voulait lui dire à quel point il est reconnaissant pour son soutien et sa patience. Que sans lui, il n'aurait pas tenu autant. Qu'il aurait sans doute déjà pété un plomb et aurait agressé quelqu'un, qu'il serait en ce moment même en train d'errer dans la forêt sans but.
Il aurait voulu lui dire à quel point il compte pour lui. Qu'il est comme un frère pour lui. Qu'il ne doit pas se sous-estimer car sa vie est précieuse. Qu'il est apprécié d'un bon nombre de personnes. Lui, Chenoa, sa crew, son père et même si elle ne le montre pas sa sœur.
Qu'à partir de maintenant, il pouvait cesser de ne compter que sur lui-même. Parcequ'ils étaient là. Qu'à deux ils accompliraient ce que personne d'autres n'auraient pu faire dans cette ville. Qu'ils fond une super équipe.
La meilleure des équipes.

Doucement, il finit par le relâcher. Se forçant à étirer un petit sourire. Même s'il était triste. Il n'était plus le même. Et plus rien ne sera jamais pareil. Il se sentait... horriblement mal.

▷ Allez viens, il est temps de retourner à la maison. T'as toujours pas battu mon records sur Mario Kart !

Il le tira par le bras pour l'entrainer avec lui. Direction le chemin du retour. Des pensées pleins la tête.
Il ne laissera personne faire du mal à Tristan. Ni les créatures, ni les humains, ni même lui.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

FIRE, DANGER • PV TRISTAN

MessageSujet: Re: FIRE, DANGER • PV TRISTAN
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Grippe Porcine: Attention Danger!
» GANDHI caniche abricot 8 ans danger Lille (59) AVANT 31/10
» La démocratie est en danger
» Recherche open : Fire & Shadow
» Un article intéressant de Régine Chassagne du groupe Arcade fire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Gravity Falls :: The forest-