Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

" Ava Rice "
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 21
Localisation : Dans un endroit sans flics...
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 24 balais
Alignement: Chaotique Neutre
Inventaire:

[EVENT] ¿Qué es el amor? | Dono ♥

MessageSujet: [EVENT] ¿Qué es el amor? | Dono ♥ Lun 26 Fév - 14:16


[EVENT] ¿Qué es el amor?

Feat Donovan ♡

Inventaire : Harley-Davidson, lunettes de soleil
1279 mots

La fête des amoureux. Un jour comme un autre pour une personne telle que toi, quoique, c'est une bonne journée pour chourer quelques portefeuille dans les poches des passants trop occupés à roucouler dans les bras de leur compagnon. Peut-être que tu devrais envoyer une carte ?... Mh... Un butin de braquage de banque en plus dans un colis ? Oh, non, ça serait chiant, t'avais la flemme de faire un plan pour si peu, surtout que t'étais quand même sensée faire profil bas, donc voler des bijouteries, c'était pas vraiment une bonne idée. Et puis une carte... "eh salut, je suis à Gravity Falls, venez m'arrêter !" merci du message. Bon, après, tu pouvais toujours poster celle-ci dans l'état d'à côté, il suffisait juste de faire plusieurs bornes en moto jusqu'à la limite de l'Oregon. M'enfin, c'était trop d'effort pour une relation pareille. P'tet que tu devrais aussi donner des nouvelles à J., histoire qu'il ai pas l'air d'être un pauvre abrutis le jour de la fête de amoureux, même a la bourre. T'étais quand même sensée faire croire au parfait petit couple. Mh, okay, t'allais devoir envoyer un truc convainquant à la boite postale... Pffft, c'est dur la vie d'artiste.

Bon, mis à part quelques déco sur la devanture, le fait était que les bikers du skull frature n'étaient pas spécialement très porté sur cette fête, quoique, tu avais bien vu les regards de certains. Eh, t'étais un peu la seule fille dans le coin, normal que certains aient l'air de vouloir tenter leur chance. Seulement... Les relations amoureuse et toi, ça faisait pas bon ménage. Tu préférais plus la liberté de pouvoir changer de mec tous les soirs, ou même de gonzesse, t'étais pas difficile à ce niveau, mais c'était plus rare de se taper des jolies minettes dans ce genre de coins paumé. A Las Vegas, par contre... Là, y'avait de quoi s'amuser. M'enfin, t'étais pas à Vegas, et encore moins dans le Nevada. Tu patienta jusqu'à la fin de ton service en refusant les demandes des messieurs ayant le blues de la saint valentin. Tu avais d'autres trucs à faire que de servir de "faire valoir" de la fête des amoureux. Autant éviter de foutre la merde sur ton lieu de travail avec la jalousie masculine. Si tu disais oui à l'un et non à l'autre, y'aurait eu des tensions.

Une fois dans ton appartement miteux, tu chercha un papier et un stylo pour écrire une lettre à J. Tu mis tout ton talent d'ex fille de bourge dans la grammaire pour faire croire à une lettre d'amour dégoulinante de guimauve avec une touche de tristesse de ne pas être là pour la fête des amoureux. Bark, écrire ça, c'était... iurk. Trop de... m'enfin bref, tu devais juste faire croire que tu étais amoureuse. Tiens, d'ailleurs... Tu farfouilla dans les tiroirs pour trouver un vieux parfums qui était dans l'appart quand tu y avait emménagé. Il sentait pas trop mauvais, tu en laissa quelques gouttes sur la feuille. Maintenant c'était la lettre d'amour parfaite, eh. Bon, tu les avais foutues où, ces enveloppes ?... Tu chercha dans les tiroirs avant de te souvenir que tu avais utilisé la dernière y'a un petit moment. Mierda. Tu soupira en te grattant la tête. Bon, tu allais devoir faire quelques courses. Tu pourrais en profiter pour acheter un peu de bouffe aussi, t'avais presque plus de conserves en réserve... Welp, let's go. Tu t'éclipsa de chez toi après avoir remis ton système de sécurité made in Ava Rice.

Tu chercha les clés de ta bécane après y avoir posé ton cul et démarra avec beaucoup de satisfaction l'engin. Aaaaah, quel doux ronronnement à tes oreilles, ce moteur. Tu sortis de la ruelle derrière le skull frature sur les chapeaux de roue et sur la roue arrière. Eh ouais, tu savais comment t'amuser, même pour un parcourt qui sera plutôt court. Les limitations de vitesse ? C'est quoi ça ? Ça se mange ? En tout cas, t'étais loin d'être à 50, ahahah. Tu te faufila entre les voitures avec un sourire effronté, te faisant incendier par certains conducteurs. Eh, c'est le jeu, faut se bouger dans la vie. C'est pas drôle de prendre aucun risques. Bon, après, c'et mieux de ne pas avoir les flics au cul, mais ils devaient certainement être occupés avec leur bromance... ou quoi que ce soit. Z'étaient spéciaux les flics ici. Oh tiens, une ligne droite... Comment résister à l'envie d’accélérer encore plus, hein ? Tu tourna la poignée de l'accélérateur avec une certaine délectation. Voir la rue défiler à toute vitesse, le pied... ... ... OH ! MÉMÉ DROIT DEVANT ! WHOOOOPS~

Tu freina et les pneus virent leur vie se raccourcir drastiquement suite à la perte de caoutchouc sur la chaussée. Et ta godasse gauche également. Chier. Tu aimais beaucoup ces grolles, tu allais devoir changer la semelle... Pfffrt. Sans tes docs t'étais pas toi même. Te voilà en plein milieu de la chaussée, empiétant bien sur le passage clouté, avec la moto ayant fait un magnifique arc de cercle sur le bitume suite au freinage. Ah, tu regrettais pas d'avoir une bécane pareille. Chaque dollars dépensés pour la faire réviser en valaient la peine. Rouler avec une Harley mal entretenue ça valait pas le coup. Par contre, la mémé avait failli faire un infratus, au vue de la mine qu'elle tirait et comment elle agrippait à son sac. Oh, c'mon, tu n'avais jamais écrasé de vieille jusqu'à maintenant, même avec ta conduite de dingue. T'étais pas nulle à ce point.

« Non mais ça va pas ma parole ! »

« Oh, discúlpeme, señora, está tan marchita que casi no la vi. »
Oh, excusez moi madame, vous êtes tellement ratatinée que je vous ai presque pas vue.

Foutage de gueule ? Totalement. Tu roula les yeux quand elle grogna des insultes de grands mère à ton encontre, manquerais plus que tu prenne des coups de canne. Pfffrt, barbant. Bon, elle allait se décider à finir de le traverser ce passage clouté ? Tu te gratta le nez avant d'éternuer à cause d'un truc. P'tin, t'avais eu une poussière ou quoi ?... Bon... Tu regarda ailleurs, ignorant totalement la mémé. Oh, mais, cette tignasse rousse... Et cette mine de renfrogné. Tu la connaissais ! Par contre ce sentiment en le voyant il était curieux, eh. Ton cœur était comme... réchauffé par le simple fait de le voir ?... WTF, t'avais déjà... Oh, qu'importe. Tu délaissa la mémé en remettant les gaz pour te garer plus loin sur le trottoir, pas loin de Donovan. Tu coupa le moteur et rangea tes clés après avoir enclenché la petite sécurité que tu avais mis en place sur ton bébé. L'amour ne te rendra pas moins consciencieuse de ton magot.

« Holà señor~ Comment ça va, Donovan ? La forme ? T’aurais pas fait quelque chose à tes cheveux ? J'ai l'impression qu'ils sont encore plus... éclatant depuis la dernière fois. »

Pft, oula, c'était bancal comme compliment, ça. Eh oh, la drague ça te connait, mais quand y'a des sentiments derrière, t'es pas très inspirée. Quoi, quels sentiments ?... T'es un peu perdue, là...
awful pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 79
Date d'inscription : 12/06/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 39
Alignement: Loyal mauvais
Inventaire:

[EVENT] ¿Qué es el amor? | Dono ♥

MessageSujet: Re: [EVENT] ¿Qué es el amor? | Dono ♥ Mer 28 Fév - 12:47
Qué es el amor ?Ava & DonoDo you walk in the valley of kings?

Le cabriolet noir roulait doucement, sans personne pour barrer son chemin.  L’attention de Donovan était entièrement portée sur le conducteur de la voiture bleue devant la sienne. Sur le siège passager avant, une feuille pleine de gribouillis indiquait :

Hugh Kelly, type banal de 37 ans, pas de famille proche habitant dans les alentours.
Mère décédée du cancer, père placé dans une maison de retraite depuis X années, coulant des jours paisibles à Scottdale, Arizona. Employé de bureau lambda dans une entreprise à Madras, n’occupe pas un poste important. Célibataire, pas de conjointe ou de petite amie ni même d’intérêt amoureux, pas d’animaux de compagnie. Situation financière difficile. Une affection un peu trop forte pour les jeux à gratter. S’est frité avec des prêteurs à gage il y a moins d’un mois. Cause : retard du remboursement. S’arrête régulièrement à Gravity Falls pour faire ses courses ou manger à Hermanos Brothers, le mardi et le vendredi soir. Pas de problème de santé majeur, non-fumeur. Prend des cachets antistress.

Do you walk in the shadow of men
Who sold their lives to a dream?


En bref, un mec qui fréquente peu de monde, sans amis et sans famille. Il ne manquera à personne et en bonus, sa disparition si jamais elle était découverte serait mise sur le dos des malfrats qui lui avait permis « d’emprunter » un peu de thune. Une proie parfaite en somme. Donovan avait collecté de lui-même quelques informations à son sujet avant de commencer à le traquer pour épier ses moindres faits et gestes.

Do you ponder the manner of things


Le véhicule de Kelly s’arrêta à quelques rues de celle principale. Donovan savait où il se dirigeait pourtant. L’homme préférait se garer dans une allée peu occupée, par peur de la foule. Pauvre inconscient. Un détail duquel il pourrait tirer avantage. Ce n’était pas comme si Gravity Falls était si… Fourmillante de vie ? Peut-être pour les fêtes… C’était la St-Valentin tout de même. Donovan avait arrêté son service après quinze heures, laissant le restaurant entre les mains de son second. Tous ses employés y avait vu un congé pris pour passer un moment romantique avec sa moitié.  La bonne blague. Sa moitié ? Hah, où est-ce qu’il allait chercher ça. Il avait d’abord pris sa soirée pour se détendre car travailler dans un restaurant le jour de la St-Valentin était tout sauf relaxant. Le roux n’avait pas besoin de cela pour mettre ses nerfs à vif, merci. Le midi avait déjà été mouvementé, le menu du jour spécial valentin siphonné –il avait bien fait d’augmenter les stocks la veille–.
Et puis il était tombé sur les notes qu’il avait de Hugh Kelly. On ne peut pas renier sa vraie nature de criminel comme ça, hm ? Il y a des moments où jouer au gentil gars sans problème a des limites et tabasser quelqu’un semble la chose la plus merveilleuse au monde. Donovan était plutôt de bonne humeur malgré son statut de célibataire le jour des amoureux, autant en profiter. Il se sentait généreux aujourd’hui : il ferait le sale boulot pour ces prêteurs sur gage.
Et qui sait, une fois le travail fini, il enverrait bien un morceau à Chrom rien que pour le faire chier. Ce bâtard sans couilles... Quoique. Donovan n’était pas assez bourré ou assez con pour faire ça. Mais plus il y pensait, plus l’idée lui plaisait.

La chasse avait commencée.

In the dark, the dark the dark the dark.

Donovan sortit de son Audi après l’avoir garée dans une rue adjacente à celle de la voiture de Kelly. Il attendrait qu’il revienne du Malls et ferait un tour dans la grande rue en attendant. Un bruit de crissement de pneus l’interpella soudain. Une moto venait de réaliser juste devant lui un 360 pour esquiver une petite vieille figée comme un lapin devant les phares d’une voiture. Hah, c’était du joli ça. Pour l’avoir déjà vu de près, Donovan sut qu’il ne s’agissait pas de celle d’Edward. Edward, Eddy, ou le type louche du passé, peu importe.
Et puis cette chevelure de feu et ce corps fin, ça ne lui collait pas vraiment. Une nana. Les dangers publics en moto se multipliaient dans cette ville, bordel.
Une nana qui savait bien causé en espagnol en plus… Oh fuck.
C'était Ava Rice, pas vrai ? Il s'en voulait presque de ne pas l'avoir reconnue plus tôt. Le bout de femme ne l’avait pas encore remarqué, trop occupé à se faire engueuler par la Mamie peau de vache.
Bien, bien, il valait mieux que personne ne le remarque. Ça ferait tâche si jamais ils rapportaient cela aux enquêteurs du coin.

Mains dans les poches de sa longue veste, clope au bec, le gérant du Crowned stag s’éloigna rapidement. Cependant, le destin en avait décidé autrement.

Holà señor~ Comment ça va, Donovan ? La forme ? T’aurais pas fait quelque chose à tes cheveux ? J'ai l'impression qu'ils sont encore plus... éclatant depuis la dernière fois.

Il haussa les sourcils en dévisageant son amie. Surpris. Ava avait réussi à le surprendre. C’était bien la première fois qu’elle l’abordait de cette façon et étrangement, les mots ne lui collaient pas du tout. Venaient-ils même de cette bouche-là ? Ce n'était quand même pas un enregistrement audio dont la voix ressemblait beaucoup à celle de la rouquine... Il allait un peu loin là. Une plaisanterie, dû aux fêtes ? Donovan ne la pensait pas friande de ce genre de niaiseries de façon sincère. Un sourire se dessina sur sa mine auparavant froide.

Ava. Qu’est-ce qui t’amènes ? Je ne t’ai pas vu au restaurant depuis la ‘dernière fois’ ~ Je n’ai rien changé, figure-toi, mais j’apprécie le compliment.


Hugh n’était pas encore sorti du Malls. Heureusement pour lui, ils n’étaient pas trop loin de la sortie de la grande surface. Ses yeux restèrent bloqués sur la devanture du magasin.

J’étais en train d’aller faire…Quelques courses, vois-tu.

Elle avait beau ne pas avoir un casier judiciaire impeccable, elle n’avait pas à connaître ses petites occupations. Il gérerait la voleuse et continuerai sa traque sans accrocs.

©️ Crimson Day
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Gravity Falls :: Main Street-