Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 02/01/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 13 Ans
Alignement: Neutre Mauvais
Inventaire:

[Event M] Don't make me explode... ft. Tad Strange

MessageSujet: [Event M] Don't make me explode... ft. Tad Strange Mer 15 Aoû - 17:00
Don't make me explode...


Tad Strange... i hope you have a damn good explanation for this, my friend...

La sentez-vous, cette tension pesante dans la chambre du jeune Gideon Gleeful, alors qu'il marmonne des menaces, la bouche et le costume teintés de sang. Oh oui, il était en colère. En colère et en manque de sommeil. Rancune, paranoïa, folie des grandeurs... ses plus grands défauts ne tardèrent pas à s'entre-choquer violemment. Il avait l'impression qu'on se payait sa tête, qu'on se moquait de lui en complotant dans son dos, et inutile de vous préciser que cela ne lui plaisait absolument pas. Cela lui donnait des envies de meurtre, pour tout vous dire. Eh oui, sa transformation en vampire n'avait pas arrangé la chaleur du sang de notre ami.

Bien entendu, l'enfant ne pouvait décemment se permettre de sortir ainsi, cela aurait été trop voyant, même à l'aube. Il prit donc le temps de prendre une bonne douche qui malheureusement ne le calma absolument pas et se changea rapidement. Une chemise bleue clair à manches courtes avec en dessous un maillot blanc et dans le dos son fameux symbole et en bas un short de sa couleur fétiche. Confortables, pratique pour poursuivre quelqu'un, et pas trop chauds. Les vêtements parfaits.

Gideon n'oublia bien sûr pas ses lentilles et son ombrelle, et s'en alla dans les rues de Gravity Falls, le pas rapide. Cachant à moitié son visage grâce à son accessoire, il ne voulait pas qu'on le reconnaisse. Signer des autographes lui ferait perdre du temps, il n'avait pas la tête à ça et en plus énervé comme il l'était il pourrait très bien les rater et entacher sa réputation. Où Tad pouvait bien travailler à cette heure-ci, à la banque non ? C'est là que l'enfant se rendit en premier, sans regarder personne autour de lui. Il ne fut pas interrompu par ses fans. Où le fut-il ? Difficile à dire, il n'écoutait absolument pas. Trop occupé à ruminer sa colère, il était devenu momentanément sourd.

La Banque... enfin. Il était arrivé pile pour l'ouverture. Refermant son ombrelle il plongea les yeux dans ceux de la secrétaire.

I absolutely have to see Tad Strange. Is he there ?

Pas de bonjour, pas de sourire mais une expression absolument neutre, c'était rare que l'enfant star ne prêtait plus d'attention à son image extérieure. La colère le rendait moins précautionneux, moins faux... plus dangereux ? Qu'allait-il se passer aujourd'hui ?

Tad Strange... come on, show yourself ! We have matters to discuss.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 09/07/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 44
Alignement: Normal
Inventaire:

[Event M] Don't make me explode... ft. Tad Strange

MessageSujet: Re: [Event M] Don't make me explode... ft. Tad Strange Ven 17 Aoû - 20:37
Don't make me explain.
#Gideon
▷ I absolutely have to see Tad Strange. Is he there ?

La secrétaire remonte ses lunettes vers vous. Lève le nez et ses multiples yeux..... et.... woh ! Elle est moche ! On dirait un monstre paresseux ! D'ailleurs, elle n'a toujours pas percuté à la question !! Elle ne s'est pas fait épargnée par le maléfice qui a contaminé toute la ville ! Elle ne semble pas surprise de voir Gideon Gleeful. En revanche, elle l'est bien plus de l'attitude que prend ce dernier. Un magicien qui ne se montre pas coutoie et ne sourit pas ? C'est que le problème doit être bien grave.

▷ ......Bonjour...... mister..... Gleeful.......... Quelques....... instants........ je..... vous......... prit.........

La voilà se saisir de son téléphone filaire d'une lenteur qu'elle seule à le secret et le colle à son oreille. Tut, tut, tut... Elle attend un long moment, trop longtemps. Il n'y a pas dire, elle n'est pas pressé elle. Elle retente une fois comme si un miracle de Dieu allait se produire. Puis se saisie d'un carnet où il y a le planning....... toujours sans se presser. Avant de confirmer à Gideon, bien 10 minutes plus tard si ce n'est plus que monsieur Strange est déjà partit. Et il faut insister pour qu'elle lâche l'endroit. Apparemment il travail aussi en.... magasin de bricolage ??
C'est tout Tad ça. Un type normal.

Et ce fut là que le cauchemars de Gideon commença. Il dû faire TOUS les magasins de la ville ! TOUS !!!!!!!!! MAIS TAD A COMBIEN D'EMPLOI ?! COMMENT ARRIVE-T'IL A FAIRE TOUT CELA ? EST-CE QU'IL A DES CLONES ?!!!!!! Et à chaque fois qu'il arrivait, il 'venait de partir' LA BONNE BLAGUE ! A CROIRE QUE C'EST DU FOUTAGE DE GUEULE ! Et même aller pester à la mairie n'y fait rien !
Et... oh non. Le suicide. Sa trotte le ramène à la banque. Devant... la mêeeeme secrétaaaaaire bieeeeeeen leeeeeente cooomme par hasaaaaard... elle lui annonce d'une lenteur certaine que blablabla horaire compliqué, blablabla mais elle peut prendre un rendez-vous pour la fin de soirée ! MIRACLE !! Oh.....OH NON !! Elle a fait tombée son stylo !!!! NOOoooOoOooOoON et c'est derrière son guichet qu'elle met..... MON DIEU LE TEMPS !!!! A ramasser son stylo. Sauf que lorsqu'elle y parvient ENFIN elle OSE lui déclarer que :

▷ ......Désolé .......monsieur .......Gleeful ..... le............guichet........ est.......... fermé.....

Et un store tombe net entre les deux. Ah ça pour fermer boutique, on est rapide !!!!!! Et il n'est même pas là ! DAMN YOU TAD STRANGE ! Il fuit c'est certain !!!!
Pourtant...... pourtant........ 😱 dans la soirée à 22h59 précise avant le début de la radio que tous les monstres écoutent, il reçoit un message.

Bonsoir.
J'ai bien enregistré votre demande.
Rendez-vous demain à 14h00 au bureau de notaire m'appartenant.
Je vous prie d’agréer, Monsieur Gleeful, l’expression de mon profond respect.
Tad Strange.


Miracle. Ou foutage de gueule. Tout en est-il qu'il n'a pas trouvé Strange, c'est Strange qui lui donne un rendez-vous.
Arrivé devant le prestigieux cabinet de notaire/avocat, il peut entendre plus haut des rires..... ces voix.... c'est les gens du conseil municipal ! Qui n'apparaissent pas sur les vidéos d'ailleurs !!!! Il entend des coups de champagne trinqué et bientôt ils descendent tous. Saluant le jeune magicien avant de partir. Mouai, tu parles d'un homme occupé... IL FAIT LA BRINGUE !
D'ailleurs, c'est Tad Strange en personne qui l’accueil. Par dessus sa chemise blanche, il a une veste costard noir et une cravate rouge. Les cheveux parfaitement plaqués. Et son sourire toujours aussi... impeccablement faux. Ou amusé. Le petit bâtard.

▷ Mister Gleeful ! Je vous attendez. Merci d'être venu. Venez, entrez.

Il sent l'humain, le champagne et l'ail... pffrt. Apéro plein le nez. Un type normal quoi. Il le fait donc monter dans son grand bureau luxueux. Il l'invite à s'asseoir dans une chaise confortable et en fait de même derrière son bureau, il y a des papiers en tout genre tout est classé selon l'art du parallélisme. Im-pe-cc-a-ble. Flippant.

Le voilà prendre un dossier sur lequel est inscrit le nom de son interlocuteur. Un dossier bleu clair. A son image.

▷ Mister Gleeful. J'ai l'honneur de vous faire part de nos avancée en matière de clientèle. Nous avons doté nos caméras de batterie de haut technologie. Elles sont désormais capable de filmer et envoyer en temps réel dans la forêt ! Nous avons déjà tout un réseau équipé pour un client d'une radio locale. Seriez vous intéressé ?

Le voilà avec son grand sourire d'homme d'affaire.
Il est au courant n'est-ce-pas ? Des problèmes de son système !! C'est normal non ?!
Il fait l'autruche ????????????????


©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 02/01/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 13 Ans
Alignement: Neutre Mauvais
Inventaire:

[Event M] Don't make me explode... ft. Tad Strange

MessageSujet: Re: [Event M] Don't make me explode... ft. Tad Strange Jeu 20 Sep - 15:22
Don’t make me explode


Urgh, la secrétaire, si on peut l’appeler comme ça, était vraiment un joli tas d’immondice. Difficile à qualifier, elle était juste horrible à voir, et sa lenteur semblait exacerber sa laideur, c’était assez incroyable comme situation. Car oui, elle était lente. Incroyablement lente. Encore plus qu’une vieille peau traversant la route en déambulateur alors que vous avez un rendez-vous urgent ou la tignasse d’une gamine de maternelle après avoir joué dans la poussière avec tous ses amis crasseux (lente, lentes… got it ?) et cela avait le don d’énerver le magicien. Comment gardait-il son calme, vous demandez-vous ? Eh bien c’était simplement la perspective de pouvoir déballer toute cette infâme rage au visage de Tad Strange au moment où il le verrait. Il n’avait qu’à prendre son mal en patience, se retenir d’éviscérer cette créature immonde et gluante et enfin il pourrait gueuler, hurler à la gueule de celui qui se moquait de lui depuis bien trop longtemps maintenant. Plus que quelques instants. Oh, quelle magnifique candeur. S’il avait su quelle merveilleuse journée l'attendait, il se serait contenté de dormir toute la journée durant.

Car au bout de ce qui lui sembla être une éternité, elle OSA lui annoncer qu’il était tout simplement absent. Oui, bien sûr. Il était absent et elle l’ignorait avant de consulter une vingtaine de fois son agenda. N’est-ce pas là le rôle premier d’une secrétaire que de savoir si les consultants sont ou non disponibles ?! Et en plus elle semblait réticente à lui dire où se trouvait Monsieur normal. Oh non, cela n’allait pas se passer comme ça.

… where. I just need to know that. Tell me where he actually is.

Ce n’était pas un conseil, ou même une demande, c’était un ordre. Un ordre annoncé avec un ton qui donnait froid dans le dos, il n’était pas sorcier de comprendre que désobéir était une mauvaise, une très mauvaise idée. Était-ce pour cela qu’elle accepta à contrecœur de cracher le morceau ? Peut-être, toujours est-il que c'est ce qui arriva.
Sans le moindre sourire ou signe de politesse que ce soit, le blond sortit de la banque et se rendit donc là où était censée se trouver sa cible, à savoir le magasin de bricolage. Au point où il en était, il n’était même plus étonné de constater le nombre de boulots cumulés par Strange ou sa capacité à tout concilier. Non, là il n’en avait clairement rien affaire. Il voulait moins de questions et plus de réponses.

Mais malheureusement, il ne risquait pas de les avoir de suite les réponses. Car absolument TOUS les gérants de magasins auxquels il se rendait lui tenaient le même discours, «blablabla vraiment désolé blablabla vient de partir blablabla il s’est rendu là-bas»… CONNARDS ! Tous autant qu’ils sont, tous de mèches avec lui ! Mais comment faisait-il pour partir à CHAQUE FOIS au moment où il arrivait ? Comment ?!
… Wait. Si des personnes pouvaient être invisibles à son système de sécurité, cela n’était certainement pas la seule coquille présente dans celles-ci. Oh non, utilisait-il ses propres caméras de sécurité pour surveiller ses déplacements et ainsi éviter de le croiser ?! Cette simple pensée le mettait hors de lui. Du moins, encore plus qu’il ne l’était de base bien sûr.

Et c’est après avoir littéralement écumé TOUTE la ville de FOND EN COMBLE, l’Odyssée de Gideon Charles Gleeful se termina… à la banque. Oui oui, la même qu’au départ et oui, avec la même secrétaire au visage aussi répugnant que celui de Freddy Krueger et à la lenteur désormais Légendaire. Inutile de vous préciser que le vampire déployait des efforts herculéens pour ne pas lui sauter dessus et l’éviscérer avec les dents. Il était de plus persuadé qu’il serait facile de se débarrasser d’elle. Il ne manquait pas de contacts. Qu’est-ce qu’un meurtre, dans une vie ? Pas quelque chose d’impossible à cacher en tous cas. Il avait des moyens. Beaucoup de moyens.
Mais au moment où il cru qu’il allait passer à l’acte, elle fini par lui annoncer qu’elle allait lui prendre un rendez-vous pour le soir-même. Il n’avait plus qu’à patienter le temps qu’elle ramasse son maudit stylo tombé sur le sol. Il avait vraiment l’impression que c’était une épreuve insurmontable pour cette chose mais il prenait son mal en patience.

Ah, alléluia, elle le ramassa finalement et…


Venait-elle de… lui fermer le store au nez… après lui avoir fait parcourir toute la ville et accepté un rendez-vous… ? On se moquait vraiment de lui, n’est-ce pas ?
Hahahahaha….
Gideon resta totalement coi pendant quelques instants, incapable de croire que ce qui venait de se passer était réel. Et pourtant, ça l’était bien.
Il prit une grande, très grande inspiration.

……… NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO !!!!!!!

Le cri qu’il venait de pousser était un hurlement de rage, méconnaissablement grave et guttural, portant et puissant. Puisant dans toute sa frustration de la journée, il était audible dans tout un pâté de maison et même plus pour les ouïes plus aiguisées. Il cria, hurla jusqu’à s'époumoner, épuisé.
L’avantage était que ce cri poussé lui avait légèrement remit les idées en place. Ainsi, il évita de saccager la banque comme il aurait pu le faire quelques instants plus tôt s'il n'avait pas gueulé. Mais il devait penser à sa réputation et au long terme. Garder son calme, son sang-froid… il avait vraiment besoin d’une poche de sang pour se remonter le moral, il l’avait amplement méritée.

Il se racla donc la gorge, prit quelques minutes pour se recoiffer et sortit tranquillement de la bâtisse, protégé par son ombrelle.
Et le miracle se produisit finalement car Tad lui adressa personnellement un message l’invitant à passer le voir. Il était alors plus qu’évident dans l’esprit du médium que le notaire l’avait volontairement évité durant toute la journée afin de se protéger de son courroux à chaud, attendant que la tension redescende pour le voir. C’était bien sûr sans compter sur sa légendaire rancœur. L’avait-il donc vraiment surveillé via ses caméras afin d'éviter de tomber sur son chemin ? Difficile à dire mais cette éventualité l’énervait réellement.
Toujours est-il que cette fois il daigna s’offrir une bonne nuit de sommeil avant de se rendre chez le notaire Strange.

***


Alors qu’il s’approcha de la porte, il put aisément entendre des rires. Il connaissait ces voix, le conseil municipal. Et… du champagne ? Qu’est-ce qui valait donc le coup d’être ainsi fêté ? Il se tramait sans aucun doute des choses dans cette ville, des choses dont il ne savait rien ! Et ça… ça, c’était vraiment intolérable pour celui qui se voyait déjà couronné Roi de la ville.
Ils partirent finalement tous, laissant Gideon seul avec notre homme non sans l'avoir salué au préalable. Il semblait évident qu’une petite fête avait été organisée ici. Et la secrétaire parlait d’horaires serrés et de difficultés à trouver un créneau ? Encore des mensonges et autres foutaises, on le menait par le bout du nez depuis le début ! Intolérable. Et son sourire… se moquait-il de lui ? Il allait lui faire avaler ses dents une par une. Oui, il était encore en colère.

Un dossier bleu clair, une attitude professionnelle, une proposition professionnelle, un sourire d’enfoiré. Feignait-il l’ignorance ? Gideon tourna la tête vers la porte. Fermée. Il regarda ensuite Strange et son expression neutre s’affessa en une grimace qu’il n’avait que rarement arboré «en public». Pour la première fois, il laissait son masque du tout gentil Gleeful tomber devant d’autres personnes que les Pines. Pour la première fois, il jetait aux oubliettes sa promesse d’être incognito jusqu’au bout. Il se laisserait aller. Juste cette fois. Juste un petit écart. Au pire des cas, il n’aurait qu’à mettre ça sur le dos de la transformation afin de justifié, au besoin. Et en parlant de transformation…

Après quelques râles graves et une croissance toujours aussi impressionnante, un colosse sombre se dressait devant le notaire. Plein de crocs et de griffes, ses grandes ailes semblaient aussi le grandir. Une véritable beauté de de puissance. Magnifique et menaçant. Grand. Dangereux. Il le toisa un moment puis posa brutalement ses mains à plat sur les bureau. Il connaissait sa force désormais. Le bruit fut assourdissant, un petit crac se fit même entendre mais la table ne cédait pas. Car il avait décidé qu’elle ne céderait pas.

Enough of this, Tad. I’ve been following you the entire day, yesterday, looking for you. Admit it, you’ve been avoiding me !
There is some issues in the cameras system that weren’t in the contract ! I know it, I verified the recordings ! Some people are missing, nowhere to be found. I read the contract, I KNOW, that you did NOT mention that.

Il marqua une pause, plantant ses yeux dans ceux de son interlocuteur. Alors qu’il parlait il laissait voir toute sa dentition… clairement, elle ne donnait pas envie de le contrarier.

These guys who just left for exemple… i cannot see them in the software. What are you all hiding ? I know there’s something behind all that. TELL ME !!

Sa voix qui était restée -bien que terrifiante- posée jusqu’ici, s’était emportée aux derniers mots. Il ordonnait d’être mit dans la confidence, il ordonnait qu’on lui explique ce qu’il se passait, maintenant qu’il savait qu’il y avait une sorte de complot derrière son dos. Et il ne supporterait pas qu’on lui refuse ce droit qui était pour lui plus qu’élémentaire.

I want to be sure that I can trust you. Then, we’ll have some business again. Confess.

Bien sûr, il mentait. Il ne ferait absolument jamais confiance à Tad Strange, ce type était bien trop louche pour ça. Mais le mensonge était une deuxième nature chez lui, même dans ce genre de situations. Non… surtout, dans ce genre de situations.

You better talk, Tad…

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 09/07/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 44
Alignement: Normal
Inventaire:

[Event M] Don't make me explode... ft. Tad Strange

MessageSujet: Re: [Event M] Don't make me explode... ft. Tad Strange Dim 23 Sep - 22:16
Don't make me explain.
#Gideon
Tad Strange se tenait droit dans son dossier. Ses deux mains jointes sur le bureau affichant un sourire des plus professionnels. Plus que la chemise il avait sa veste de costard. Monsieur s'était bien habillé pour cette 'soirée mondaine'. Hmm. Oui. Il est toujours humain. Tien, maintenant que vous y pensez, toutes les personnes de la mairie, présentes à la faite le sont aussi. Comme à leur habitude. D'une normalité exemplaire.
Bien évidemment la porte est fermée, une entrevue est une entrevue, elle doit se faire à l’abri des regards indiscrets. Et lorsque le sourire du magicien tombe, Tad ne bouge pas d'un cil, a vrai dire, il ne cligne même pas des yeux... ou alors il cligne des yeux pendant que le vampire cligne des yeux ?? L'attitude radicalement différente du magicien ne le fait par réagir. Lui, il garde toujours son sourire. A se demander si l'homme porte un masque où s'il est réellement ainsi. Mais, dans l'hypothèse où il aurait accès aux caméras et l'épierait pour l'éviter.... sa non-réaction face à une telle attitude ne peut être que logique...? Il serait au courant du véritable visage de l'escroc machiavélique.

La menace passe un cran au dessus lorsque Gideon se changea en cette bête affreuse. Une transformation immonde qui paraissait tout aussi douloureuse qu'elle en avait l'air. Ce que remarqua surtout l'homme normal fut qu'il pouvait dire bye bye à ses vêtements. Ça allait être beau lorsqu'il reprendrait forme humaine. Car Tad Strange n'a pas de vêtement à la taille de l'enfant. Tad n'a pas d'enfant tout court.
Un poing monstrueux et griffu s'abattit sur cette table en bois d'acajou, faisant grincer la structure au plus grand dam de son propriétaire. Propriétaire qui.....soit dit en passant n'eut strictement aucune réaction. Oui. Apparemment c'était si normal de voir ce genre de chose à Gravity Falls que l'homme le plus normal de la ville n'en fut pas.... choqué. C'est d'un silence religieux qu'il écouta ce que le magicien avait à dire. Les yeux dans les yeux. Même pas sur les canines.

▷ Enough of this, Tad. I’ve been following you the entire day, yesterday, looking for you. Admit it, you’ve been avoiding me !
There is some issues in the cameras system that weren’t in the contract ! I know it, I verified the recordings ! Some people are missing, nowhere to be found. I read the contract, I KNOW, that you did NOT mention that.


Les accusations étaient claires et graves. Non mention d'un incident dans le contrat pour un homme aussi rigoureux que Tad, c'était beaucoup. Il lui avait pourtant fournis un document claire et détaillé. Le client ne semblait pas satisfait et son attitude en aurait fait peur à plus d'un... sauf Tad.

▷ These guys who just left for exemple… i cannot see them in the software. What are you all hiding ? I know there’s something behind all that. TELL ME !!

Un ordre. C'était un ordre qu'il venait de lui hurler. Non, pas une demande, ni même une supplication. Un ordre. Il s'était emporté sur le dernier mot. Et bien que l'employer de bureau n'avait point bougé, le magicien pu observer un phénomène très rare chez ce cher Strange. Oh, oui, il souriait toujours cependant.....était-il plus.... forcé ? Cela n'annonce rien de bon, ça fait froid dans le dos même.

▷ I want to be sure that I can trust you. Then, we’ll have some business again. Confess.

Un ordre. Again. Quelles calomnies. Ne pas faire confiance en Tad Strange alors que toute la ville le faisait. Même les Pines. Stanley tout du moins. Il fallait qu'il mette les choses au claire. Sinon, ça allait très mal se passer. EtMr.Strange déteste perdre des clients. Il déteste ça. Il allait répondre à toutes ses questions bien entendu, c'est un homme professionnel. Cependant, en le menaçant comme cela Gideon avait réussit l'exploit de visiblement l'agacer. Si bien que l'homme se permit une légère petite remarque.

Il passa sa langue brièvement sur sa lèvre inférieur, le regard abaissé vers le dossier de couleur cyan et se redressa sur son dossier.  Lui lançant un regard amusé. Il se murmura pour lui même, mais d'une voix assez force pour que le magicien l'entende, était-ce calculé ?

Ça boit de l'eau et ça se croit tout permis... oh. le regard qu'il lui lançait était désormais... glacial ? Non, dur ? Il faisait froid dans le dos. Il avait là clairement un PDG de grande entreprise. Ferme. Absolument pas impressionné par la créature puissante qu'il avait en fasse de lui. Que les choses soient claires monsieur Gleeful. Il n'y a aucune mention de personne non enregistrée dans le contrat parcequ'il n'y a pas de section abordant ce sujet, comme il n'y a pas d'alinéa vous permettant de porter plainte en cas de défaut effectif des appareils. Si les caméras n'ont pas filmées certaines personnes à certains endroits c'est qu'elles n'y étaient pas. Maintenant...

Il ouvrit les feuilles du dossier, il y avait là tout un tas de paperasse et de document administratif sur Gideon Gleeful et leur business, rien d'illégal en somme. Rappelons qu'il est collaborateur, avocat, notaire, etc.

▷ Je ne suis pas sans savoir que vous souhaitez devenir maire. Or, petit sourire hautain et condescendant. Tad Strange se serait-il métamorphosé ?! Est-ce qu'il est contaminé lui aussi ?! j'ai le regret de vous informer que sans notre soutien. A moi et au conseil, votre rêve tiendra de l'impossible. Ne comptez pas sur votre popularité auprès des habitants. C'est quelque chose de malléable et j'ai les bras plus long que vous. Il marqua une pause. Restez à votre place...... ok. Là il vient de tomber sur quelqu'un qui a un égo bien plus élevé que lui visiblement. Votre notoriété de petite célébrité locale ne vaut rien. Je vous signal que, si par miracle et ceci n'arrivera jamais si nous sommes en mauvais termes, vous arrivez à la tête de la ville, sans le soutien du conseil vous ne pourrez faire passer aucune loi. Il y a trois ans, nous avons laissez faire parceque nous vous voulions à la tête de la ville. N'était-ce pas Bud ? Attend... il est au courant qu'il contrôlait son propre père ?! Tylor Cutebiker est une personne.... limitée intellectuellement. Alors pensez à ceci. Si jamais il venait à lui arriver un... fâcheux accident.... il vaut mieux que ce soit vous en temps que maire plutôt qu'un autre ?

Il se pencha d'avantage vers lui, non, il n'avait absolument pas peur de ce qu'il pourrait lui faire. Parceque de toute façons, si le vampire venait à le toucher... les choses se passeraient très mal pour lui. C'est clairement l'impression qu'il dégageait. L'impression que le jeune magicien est tombé sur quelque chose de bien plus grand que lui. Un obstacle, un mur d'acier.
Il reprit des mots qu'il avait tenu devant Dipper Pines il y a trois été de cela.

▷ Listen carefully, boy. This town has secrets you couldn't begin to comprehend. Vous n'êtes pas le Roi ici. Maintenant. Parlons RÉEL business. Asseyez-vous.

Le ton était sec. Cassant.
Gideon l'avait cherché, mais au final, c'est lui qui lui a donné rendez-vous. Gideon lui avait donné des ordres, c'est lui qui finit par en donner.
Ce n'est pas Gideon qui allait le maîtriser, c'est lui. Et au vu de ses dires et de son attitude, ce qu'il sous-entendait clairement, c'est que si le magicien refusait, tout ce qu'il avait construit, tout ce qu'il était tout ça, il pourrait le réduire en cendre.
En un claquement de doigt.
Le PDG alliait la richesse, l'image, les contacts et le pouvoir politique.
N'est-il pas normal de défendre habilement ses contrats ?
Now, be a good boy.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 02/01/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 13 Ans
Alignement: Neutre Mauvais
Inventaire:

[Event M] Don't make me explode... ft. Tad Strange

MessageSujet: Re: [Event M] Don't make me explode... ft. Tad Strange Ven 28 Sep - 16:37
Don’t make me explode

Aucune réaction. Absolument, aucune. Gideon avait craché ses accusations au visage de l’avocat/notaire et au départ, tout ce qu’il avait trouvé à faire c’est sourire. Une seconde, ce sourire… n’avait-il pas l’air forcé ? Le vampire fronça les sourcils. Avait-il réussi à fracturer ce masque que l’homme portait en permanence ? Ce masque qu’il arborait en toute circonstance, qui ne l’avait jamais quitté même quand il fut transformé en statue de pierre puis libéré. «This experience will forever scar Tad Strange.» toujours dit avec ce grand sourire qui ne bougeait pas, qui semblait crier à tout le monde qu’il était loin d’être normal mais, étrangement, personne ne le voyait.
Et voilà que, pour la première fois, il semblait se forcer à sourire, et non le faire naturellement. Une fissure dans son masque habituellement si parfaitement impeccable.

La suite… étonna bien plus Gideon. Cet homme n’était absolument pas le même. Son regard froid, ce sourire semblant se moquer de lui, et ces paroles ! Il ne le craignait pas le moins du monde Malgré ses deux mètres, malgré ses crocs, malgré ses griffes et sa magie dont il devait largement soupçonner l’existence. Pas un tremblement, pas un bégaiement, pas un cillement. Mais décidément, qui était ce type?! Il y avait donc encore des personnes dans cette ville capables de lui résister, capables de lui tenir tête sans aucune forme de crainte ou d’appréhension dans le regard ? Comment pouvait-il demeurer si calme, si serein ? Le vampire avait bien des débuts de réponses, mais aucune ne lui plaisaient.

Il commença par lui annoncer que les caméras n’avaient pas filmées ces personnes car elles n’y étaient pas. LIES. Il savait parfaitement qu’une caméra se trouvait près du domicile de Shermy et pourtant il ne l’avait jamais ne serait-ce qu’entraperçu. Et toutes ces personnes qu’il était tout aussi incapable de voir et qui siégeaient toutes au conseil municipal, qui faisaient donc toutes partie du petit cercle d’amis de Strange, cet étrange club de Scrabble, des coïncidences ? Il pensait vraiment qu’il avalerait ça ?
… non, il ne se justifiait pas en réalité. C’était simplement sa réponse officielle, et il se fichait pertinemment de savoir si cela plaisait au médium ou non, s’il le croirait ou pas. Car il était tout simplement évident que c’était un éhonté mensonge, il s’en cachait à peine avec son sourire insolent. Le vampire se mordit la lèvre inférieure en contemplant le notaire. Un peu de sang se mit à couler, mais il ne réagit point.

La suite… fut un coup dur à encaisser. Il savait pour son désir d’entrer à la mairie, soit, mais il soutenait en plus qu’il ne pourrait rien sans lui ? Et ce sourire, ce sourire qu’il avait envie d’arracher à l’aide de ses grandes mains griffues qui semblaient justement spécialement créées pour arracher les lèvres des petits avocats bien trop bavards et condescendants. Mais il n’en fit rien. Malgré son «J’ai les bras plus longs que vous» qui lui donna envie d’hurler. Avec sa place au conseil municipal, n’avait peut-être pas tort au fond…
Restez à votre place.

Le vampire baissa brutalement la tête, grognant d’une façon sourde, sa main droite sur son visage. Son sang… il commençait à chauffer. Il perdait ses esprits. Non, non, pas maintenant. Il était vampire depuis un moment maintenant IL avait le contrôle de ses émotions et de son corps ! Et il n’exploserait pas avant de l’avoir décidé !
Ainsi, l’enfant secoua la tête et regarda de nouveau son interlocuteur, sans intervenir. Il était parvenu avec brio à se maîtriser.

Il apprit donc qu'il était au courant pour Bud et sa tentative d’entrer à la mairie. Ce n’était, au fond, qu’à moitié étonnant. Gideon et Mabel avaient compris ce qu’il se tramait avant même qu’il ne s’annonce, il n’était donc pas impossible que d’autres personnes aussi vives d’esprit l’aient compris. Ce jour là, il se devait de l’avouer, le blond avait énormément manqué de prudence. La possession aux yeux de tous, le kidnapping en plein jour, la dynamite à retardement… tout ceci n’était pas très intelligent, il avait agi avec impulsivité. Mais il était encore jeune, à l’époque, et il n’y avait pas 36 000 façons d’agir tout en étant coincé en prison, malheureusement.
Donc Tad voulait se servir de son envie de diriger la ville et de contrôle pour le museler, l’utiliser, le faire faire ce qu’il voulait tout en restant bien calme. Quel enfoiré. Il avait raison sur son compte depuis le début, lorsqu’il était entré dans son bureau pour installer des caméras. Il avait senti que quelque chose clochait, surtout lorsque cette homme débarqua juste après leur rend-

… wait. Cet homme, c’était Shermy ! Cela lui était sorti de la tête jusqu’ici, mais la personne avec qui s’entretenait Tad lorsque Gideon décida, quelque mois auparavant, d’écouter à la porte, était bien Shermy Oak. Il se souviendrait de cela, cette fois. Même s'il se doutait de sa collaboration, le présentateur radio en savait sans doute beaucoup des choses, sur Tad.

Strange se pencha en avant, absolument pas intimidé par son apparence. Pourquoi diable ? D’un coup de crocs ou de griffes, il était capable de lui arracher les entrailles alors pourquoi une telle attitude ? Était-il assez fou pour avoir tant confiance en son argent et ses relations ? Ou alors était-ce du bluff ? Faisait-il l’homme intouchable afin d’éviter de se faire assassiner ?
Non… s’il lui tenait tête ainsi, c'était sans doute qu’il avait les moyens de le faire, lui-même. Il ne craignait donc pas les vampires car se considérait au-dessus. Tad Strange ne pouvait pas être humain, il en était persuadé. Tout bonnement impossible avec cette attitude. N'importe quel homme se serait fait dessus devant pareille situation.

Mais les mots qui vinrent ensuite… avait-il fit exprès de citer ses paroles ? Comment les connaissait-il ?! L’avait-il espionné pendant tout ce temps ? Le visage du vampire se tordit en une grimace mauvaise. Son sang recommençait à chauffer, son esprit à s’embrouiller. Il sentait qu’il perdait pied… et qu'il n’arrivait, cette fois, pas à se contrôler, ne pouvant rien y faire. Il essayait, vraiment, de toute ses forces, de ce contenir, mais c'était vraiment difficile. Encore un eff…
"Asseyez-vous."

Gideon lui attrapa le col des deux mains à une vitesse folle et le souleva jusqu’à sa hauteur, lui rugissant au visage. Une bête sauvage, un monstre, c’est ce que Tad venait de créer avec cette seule dernière phrase.

WHAT ABOUT INSTEAD I BEHEAD YOU AND USE IT AS CHAMBER POT, UH ?

Ceci dit il ouvrit grand la gueule, sur le point de tenter de lui arracher la jugulaire avec ses crocs, avant de se raviser et de le relâcher. Il fit un, puis deux pas en arrière, tremblant légèrement. Sa conscience revenait au galop afin de l’empêcher de faire une bêtise. Il tituba jusqu’au mur à la gauche de Tad et s’y tint de la main droite, la gauche sur son visage alors qu'il y mettait toute sa volonté pour revenir à lui.
Le vampire se mit à rire. Un rire fort et guttural qui devenait, petit à petit, de plus en plus humain. Il commençait à reprendre ses esprits.

Normal’s my game, normal’s my game… hin hin hin. How could the people not see how abnormal you are… what the heck are you… I don’t have a clue… yet.

La créature se tourna vers lui. Elle souriait. Alors qu’il avançait, il perdit en taille, progressivement. Il était redevenu normal au moment où il s’installa sur la chaise, un léger sourire sur son visage. Il ne trahissait ni colère, ni frustration, juste un léger sourire qui pourtant en disait long. Un sourire figé de salopard, qui montrait qu'il ne se laisserait pas faire non plus, il se battrait comme il l'avait toujours fait, derrière les coulisses.
De plus, sa nudité ne semblait guère le gêner, bien trop occupé à tenir tête à la Créature devant lui. Et puis le bureau cachait les parties les plus sensibles de l'adolescent.

But someday, I’ll find out what you are, Strange. I’ll find out, and I’ll finally see the bigger picture, the secrets hidden by this town for far too long. This isn’t a threat of course, a little local star like me couldn’t threaten someone like you, am I right ?

Son sourire demeurait intact alors que ses yeux plein de malices étaient plantés dans ceux du PDG. Il n’était plus un vampire, mais bien Gideon Charles Gleeful, celui qui réfléchissait avant d’agir, qui magouillait et complotait afin de mettre à genoux ses adversaires. Il avait fait une erreur en voulant user de la force, il voulait bien l’admettre, mais ces derniers jours avaient été éprouvants et ses nerfs mis à rude épreuve. Il avait simplement craqué.
Mais il était désormais redevenu lui-même. Sa rage sourde et puissante qu’il avait craché au visage de son interlocuteur avaient disparus, remplacés par une colère bien plus froide, mesurée. Il se vengerait de lui. Il traquerait et trouverait chaque petit indice pouvant le mettre sur la voie et lui indiquer la véritable nature de cet homme. Et lorsqu’enfin les réponses seraient à portée de main, il se démènerait pour avoir la tête du notaire. Il le tuerait. Il le tuerait pour l’avoir tourné en ridicule et s’être moqué de lui, il le tuerait pour avoir tiré tant de ficelles depuis si longtemps dans son dos. Il aurait sa peau, il le jurait en son fort intérieur sur tout ce qu’il avait de plus cher, c’était désormais l’un de ses objectifs.

Well, I think we’re clear. Now that my trust is once again in you, we can talk business I guess ? I’m listening… hihi.

Et à l'instant où il laissa échapper son petit rire, son sourire de salaud tomba enfin pour laisser la place à cette adorable expression, ce sourire qu’il adressait aux fans, aux passants, à toute la ville lorsqu’il jouait la star locale appréciée de toute. Tad avait eu le loisir d'avoir le vampire, puis Gideon C. Gleeful en face de lui… il avait maintenant enfin retrouvé Lil Gideon, l'enfant inoffensif prêt à discuter.

Oh this isn't over. This isn't the last you'll see of widdle ol’ me…

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 09/07/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 44
Alignement: Normal
Inventaire:

[Event M] Don't make me explode... ft. Tad Strange

MessageSujet: Re: [Event M] Don't make me explode... ft. Tad Strange Sam 29 Sep - 11:40
Don't make me explain.
#Gideon
Gideon avait baissé la tête. Il se doutait bien que cela arriverait. Son état le rendait plus prévisible que d'habitude. Ou alors, il avait déjà tout prévu et c'était là où il voulait en venir ? Qui sait. C'est malheureux. Tad est un homme normal, il n'est pas grand amateur de violence. Il laisse cela pour les autres. Alors quand il se fait si violemment attrapé et trainer à sa hauteur, il ne prend pas part à l'affrontement. Dans votre colère, vous ne remarquez pas un élément important. Il reste là, figé presque à sa merci. Ses oreilles vrillent sans doute à se faire hurler dessus ainsi. Mais dame nature semblait clémente avec lui, Gideon décida de l'épargner. Il aurait pu le tuer en une fraction de seconde. Quel dommage qu'il ait raté sa chance.
De nouveau ses deux pied sur la terre ferme, il ne prêta pas grande attention au magicien en train de s'agiter et de se battre avec sa conscience intérieur. Non, en grand professionnel et perfectionniste qu'il est, il sortit juste un mouchoir, afin d'essuyer les postillons qu'il avait reçu sur son visage et sa veste. Comportement détonnant de la dernière fois, où il avait mangé dans un sandwich contenant le mollard d'un certain Eddy O'shane en toute connaissance de cause.
Il jeta également un coup d’œil sur sa montre de grande valeur. Vous manquez encore un point important.

▷ Normal’s my game, normal’s my game… hin hin hin. How could the people not see how abnormal you are… what the heck are you… I don’t have a clue… yet.

L'homme sans pression rajusta sa cravate, son sourire était tombé durant tout l'affrontement pour laisser place à un visage sérieux, un vrai business man. Pourtant, celui-ci réapparut et il se permis de corriger les dires de l'enfant. I am absolutely normal Mr.Gleeful. Bien plus normal que la personne qui vient de s'énerver et se transformer en hideuse créature en effet. Et il le pensait.
Au moins, il redevenait humain et c'est une bonne chose. Il ne se voyait pas converser fortes sommes d'argent en compagnie d'un grossier personnage. La nudité de l'enfant ne semblait pas gêner l'homme normal, à vrai dire, il fait comme d'habitude, il le fixe. Les yeux dans les yeux. Et puis maintenant qu'il venait de s'asseoir comme il le lui avait gentiment invité, tout était caché.

▷ But someday, I’ll find out what you are, Strange. I’ll find out, and I’ll finally see the bigger picture, the secrets hidden by this town for far too long. This isn’t a threat of course, a little local star like me couldn’t threaten someone like you, am I right ?

En effet. L'attitude que laissait transparaître Tad Strange est qu'il ne considérer pas le moins du monte l'enfant comme une potentielle menace. De là à savoir ce qu'il pense réellement, il n'y a qu'un pas. Mais, n'est-ce-pas normal de ne pas se méfier de ses clients ? Il ferait un piètre avocat dans ce cas. Et Tad est toujours quelqu'un de parfait dans son travail. Aussi parfait que la normalité.
Il rassembla ses papiers un peu dispersé par l'incident prêt à parler business.

▷ Well, I think we’re clear. Now that my trust is once again in you, we can talk business I guess ? I’m listening… hihi.

Et voilà un adorable sourire d'ange du magicien. Tout le monde reprenait son masque maintenant que les choses avaient été mises au clair. Quoi ? Non, ce n'est jamais assez pour Mr.Strange. Voyez-vous, cet homme aime avoir le dernier mot. Il a humilier Gideon une fois, en le faisant courir dans toute la ville. Il a humilier Gideon deux fois, en le faisant s'asseoir. Il humiliera Gideon une troisième fois. Jamais deux sans trois. Jusqu'à ce qu'il se tienne à carreau, que son esprit brisé prenne conscience de son entière défaite et se soumette.
C'est ainsi que le sourire de Tad s'élargit, alors qu'il semblait chercher quelque chose sous son bureau.

▷ Vous vous êtes calmé. Vous m'en voyez ravis Mr.Gleeful. Vous êtes enfin raisonnable. Je ne voudrais pas que vos griffes abîme un peu plus mon cher bureau en acajou. Il n'avait que faire de son bureau en acajou. Il sortit alors un paquet entouré de plastique. Des vêtements tout droit venant du pressing, parfaitement pliés et propre. Voyez-vous, il serait malvenu de ma part de faire signer un contrat à un enfant nu. Cela me dérange terriblement et me met mal à l'aise en tant que personne normale. Alors tenez. Mettez ceci.

Etait-ce.........oh non, ça devient carrément flippant. Tad Strange venait de sortir EXACTEMENT les mêmes vêtements que portait Gideon aujourd'hui, à l'exception prêt que sur ceci étaient brodé le signe... Jouet Club. Une façons de se rappeler l’Égypte ? Où qu'il sait que le jeune homme adore enfiler les costumes de cette marque ?
Il posa le précieux paquet devant lui et joint ses mains accompagné d'un grand sourire.

▷ Bien, comme j'ai tenté de vous l'expliquer plus tôt, nous avons l'honneur de vous faire part de l'amélioration de nos caméras. Des dispositifs de caméras sans fil permettant de sécuriser également la forêt... j'ai préparé pour l'occasion une mise à jour de notre contrat, mais laissez moi d'abords vous exposer les nouveautés.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 02/01/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 13 Ans
Alignement: Neutre Mauvais
Inventaire:

[Event M] Don't make me explode... ft. Tad Strange

MessageSujet: Re: [Event M] Don't make me explode... ft. Tad Strange Lun 8 Oct - 15:10
Don’t make me explode

Toujours serein, toujours entier, pas la moindre marque de peur ou au moins d'inquiétude ne faisait irruption sur son visage neutre. Aucun des mots jetés à la figure de Tad ne semblaient l'inquiéter et cela ne l'étonnait même plus, en fait. Il savait désormais que ce serpent de Strange était bien plus dangereux qu'il ne l'avait cru et il ne lâcherait pas l'affaire avant de savoir pourquoi, ainsi que comment se venger. Le notaire ne craignait pas son courroux vengeur ? Il sous-estimait la ténacité de sa rancune ? Cela ne pouvait qu'être profitable à l'enfant. Un jour, qu'importe quand, il aurait sa tête. Il se l'était promis... voir tout son petit empire secret si parfaitement géré s'écrouler serait un spectacle absolument merveilleux et il se devait d'être l'instigateur de tout ceci.

Enfin, l'heure n'était plus aux fantasmes et au complot car l'enfant venait de renfiler son masque de star locale adorée de tous. Après tout, il avait un contrat important à signer n'est-ce pas ? Ils devaient parler business et quoi de mieux pour cela que de redevenir Lil Gideon. Enfin, c'est ce qu'il croyait.
Le sourire du blond retomba en effet lorsque le notaire sortit une copie conforme des vêtements qu'il portait avant qu'ils ne soient réduits en lambeaux. Un autre indice pointant vers le fait qu'il l'espionnait, c'était vraiment rageant !
... une seconde. Un détail différait lorsqu'on y faisait plus attention. Un symbole... Gideon releva les yeux sur Strange. Il se moquait de lui, l'enfoiré. Pour tout vous dire, à cet instant le médium eu du mal à retrouver son sourire charmant habituel et rien de surprenant à cela au vu du malin plaisir que prenait monsieur parfait à se moquer de son client. Cet homme l'énervait au plus au point, il avait une sévère envie de l'étriper et de danser au milieu de ses boyaux dispersés. Mais il devait faire de son mieux pour se contrôler, pour son propre bien... il avait bien trop peu d'informations sur lui pour se risquer à l'attaquer ainsi sans réfléchir.

Ces vêtements, ce symbole, Joué Club. Il ignorait si l'homme tentait de lui rappeler l'Egypte ou s'il était juste au courant de certains de ses jeux, comme la destruction de modèles réduits de certains bâtiments de la ville par exemple. L'un comme l'autre, c'était très clairement une mauvaise chose qu'il devrait punir lorsqu'il en aurait l'occasion.
Cependant, et malgré tout le mal que cela pouvait lui faire, le blond se força à retrouver son sourire de star adulée de tous, reprenant la parole en regardant le notaire.

And i guess THAT is normal too, huh ? Well thanks Mr.Strange. Dad won't get angry with me thanks to you hihi !

Hahaha, Bud Gleeful. Comme s'il avait la moindre autorité sur le garçon. Le peu d'obéissance que Gideon s'efforçait d'avoir était pour conserver les apparences.
Le ton était doux, rieur, adorable, mais il était plus qu'évident que le vampire n'en pensait pas moins. Il maudissait son interlocuteur en son fort intérieur mais se saisit tout de même du costume tendu par celui-ci, s'habillant en fredonnant une chanson qu'il adorait depuis longtemps, à savoir "We'll meet again". Le choix n'était bien entendu pas anodin, et bien que la scène avait tout l'air d'un enfant normal s'habillant normalement en fredonnant, mignon qu'il est, devant un homme normal lors d'une entrevue normale... eh bien ça n'était
clairement pas le cas. Gideon savait qu'il avait perdu ce round, certes, mais il ne s'avouait pas vaincu, et ne se soumettrait ô grand jamais. Ce qu'il voulait, ce qu'il avait toujours voulu, c'était le pouvoir et le contrôle. La soumission était à l'opposée de ces deux grands objectifs pour lui.

Fin prêt et habillé, l'enfant se repositionna correctement sur sa chaise et se recoiffa rapidement sans l'aide de son fidèle miroir de poche, avant de finalement regarder l'homme d'affaire, et sourire de nouveau.

In the forest ? Interesting indeed Mr.Strange, I'm eager to hear about these news you're talking about !

Did you find it fun Tad ? Let's get back to business now.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 09/07/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 44
Alignement: Normal
Inventaire:

[Event M] Don't make me explode... ft. Tad Strange

MessageSujet: Re: [Event M] Don't make me explode... ft. Tad Strange Jeu 11 Oct - 20:02
Don't make me explain.
#Gideon
▷ And i guess THAT is normal too, huh ? Well thanks Mr.Strange. Dad won't get angry with me thanks to you hihi !

Et le magicien afficha un sourire radieux. Sourire que Tad avait noté avec délectation qu'il était tombé plus tôt. Juste au moment où il avait sortit ce magnifique apparat estampillé d'un logo 'Jouet Club'. Il osait même, imperceptiblement, le faire sauter devant lui pour ajouter une touche de drama, puis le déposa délicatement dans les mains de son client. Tel l'homme normal et respectueux des vêtements qu'il est.

Quel doux enfant chantonnant cette petite musique si bien choisie We'll meet again. Insinuant par là qu'il ne comptait pas le moins du monde se venger et le lui faire payer plus tard. Il pouvait donc en déduire qu'il avait réellement apprécié le cadeau et qu'il ne lui en voulait plus. Si charmant ce Gleeful.

Cet enfant était vraiment pourrit de l'intérieur. Ahah. S'il avait sut que les écris de Ford pouvaient autant changé de destin. S'il avait sût ce jour là qu'il se trouvait dans cette école maternelle. Jamais le Gleeful ne se serait tenu ainsi devant lui. Ou... peut-être que si. Il a de quoi tenir dans le business. Mais même son père à apprit à avoir du respect pour le conseil municipal. Il l'apprendra aussi.
Un coup d'oeil sur sa montre.

Très bientôt.

Baissant le regard pendant que l'enfant se rhabille, loin de là l'idée de le regarder faire cela. Puis, les voilà de nouveau autours de cette table. Business is Business. Let's talk indeed.

▷ In the forest ? Interesting indeed Mr.Strange, I'm eager to hear about these news you're talking about !
Un sourire formel. Il se remit correctement sur sa chaise, une main montrant les nouvelles lignes du contrat, une main sous la table. Le moulin à parole qu'était ce sacré commercial était lancé.
▷ Un système de batterie se rechargeant de manière autonome. Il n'y a pas besoin de changer des piles ni ne fonctionne à l'énergie solaire, c'est une de nos nouvelles inventions breveté chez Strex Corp. Nos agents viendront faire des contrôles régulièrement pour entretenir le réseau [...]............

Et blah et blah et blah. Tout plein de détail, Tad Strange le tenait sur la conversation, toujours au fil du rasoir pour entretenir son attention. Il savait s'y faire. Il était aussi très bon pour ne jamais en dire trop sur sa technologie ni ses mystères et secrets. Et sans s'en rendre comptes, les minutes passaient et passaient...... pas tant que ça en faite. Le contrat également, il le présentait. Si Gideon signait celui-ci, il serait encore plus pieds et poings liés juridiquement. Il n'était pas dans l'intérêt du magicien de le signer, même s'il lui apportait un net avantage et une énorme surveillance. Avec ça, il pourrait même mettre la forêt à genoux. Mais à quel prix ?... Force est de constaté que l'homme d'affaire comptait bien arriver à son but. Et puis de toute façon, les élections de maire, ça ne se passe pas sans lui ! Hahaha !
Une vraie impasse.

Et les minutes files. Alors le magicien ne se rendra compte que trop tard qu'il s'agissait là de ce que Tad voulait. Gagner du temps. Il gagnait du temps. Et son sourire se fit d'autant plus grand lorsque derrière l'enfant, une porte s'ouvrit. Trop tard. Si tôt cela fut fait, une voix. LA voix. Absolue retentit.

▷ Gideon Gleeful. Vous avez une envie indescriptible de rester assit. Vos jambes bouges toutes seule. Votre corps et votre esprit n'écoutent plus que le son de ma voix. Vous oubliez votre colère. Vous oubliez votre faim le temps de cette discussion. Vous vous sentez bien et détendu. Oh bonjour d'ailleurs comment ça va ?

Il s'agissait là d'un présentateur radio bien connu de tous. Un présentateur radio au style des plus atypiques. Coloré dans toute sorte de gamme de violet. Il n'était pas semblait légèrement essoufflé et surtout sa coiffure n'était pas aussi impeccable que d'habitude. Il était amicale envers le magicien qu'il appréciait.
A sa vue. Le sourire de Tad se fit......... carnassier. Il avait gagné. Définitivement.
Gagné.
Sur toute la ligne.

▷ Désolé ....! Ouf ! J'ai fait aussi vite que j'ai pu ! Dès que j'ai eut le message !
Tad fit alors signe de la tête vers Gideon. Il savait ce qu'il avait à dire. Puis il croisa les jambes et cessa de se tenir droit pour appuyer son dos contre le dossier tel un chef d'entreprise, un homme puissant, mégalomane. Shermy baissa un instant le regard pour le porter vers Gideon. Etait-il triste ? Sa voix ne tremblait pourtant pas. Grave. Envoutante, presque au creux de l'oreille de celui-ci. Plissant légèrement les yeux, son regard ésotérique reflétant là toute sa concentration.
▷ Gideon Gleeful. Tu as toujours trouvé Mr.Tad Strange et le conseil municipal tout à fait normal. Tu trouve Mr.Tad Strange et le conseil municipal tout à fait normal. Tu trouvera toujours Mr.Tad Strange et le conseil municipale tout à faire normal. Il le sont, cela ne fait aucun doute. D'ailleurs, tu ne te souviendras pas de ce que tu as découvert sur Mr.Tad Strange et le conseil municipal. Mr.Tad Strange est un homme de confiance. C'est un homme bien. Il ne te veut que du bien. Tu l'apprécies. Tu veux sans cesse donner le meilleur de toi pour gagner son estime et le rendre fier. Tu crois en tout ce qu'il dit. Jamais il ne te mentirait. Et tu vas signer tout les contrats qu'il te présentera. Il leva brièvement les yeux vers Tad qui moulinait de la main pour lui dire keep going, keep going.... Tu n'enquêteras jamais contre Tad Strange et le conseil municipal. Tu n'iras jamais à l'encontre de Tad Strange et du conseil municipal. Si jamais cette idée venait un jour à ton esprit, tu ne pourrais résister à l'envie de te tapper la tête à réplétion contre un mur dur. Jusqu'à ce que tu l'oublies ou que tu décède d'un traumatisme crânien. Tu ne penseras jamais à mal d'eux voyons keep going, Shermy semblait protester silencieusement, c'est horrible ce qu'il allait devoir faire là !! Mais. il n'avait pas le choix. Il déglutit, il était sincèrement désolé pour le magicien. Tu as toujours eut une obsession dans la vie. Celle de porter des vêtements Jouet Club. Lorsque tu ne portes pas de vêtements Jouet Club, tu te sens mal. Tu as des envies de suicide. Alors tout les jours tu porte des vêtements Jouet Club. Tout le temps. En toute circonstance. Toujours. Même sous la douche. Surtout sous la douche. Tu n'enlèverais tes vêtements Jouet Club pour rien au monde.
Jouet Club est ta vie.
Jouet Club est ta passion.
Ce que j'ai dit restera gravé dans ta mémoire. Mais tu ne te souviendras pas du fait que je suis passé ici.


Il s'inclina discrètement en respect devant le notaire et sortit de la pièce. Tad semblait plus que joyeux. Ou plutôt, sadique devant le pauvre enfant/vampire qui avait voulu l'étriper plus tôt. Le Gleeful n'était plus une menace à présent. Lui qui était si stoïque et sérieux se permettait de chantonner une petite chanson tenant de l'ironie alors qu'il lui présentait le contrat et un stylo.

▷ We'll meet again
Don't know where
Don't know when
But I know we'll meet again some sunny day… ♪


Quel gentilhomme d'accompagner le magicien dans sa chanson !
Ahhhh, vraiment un homme bien. Ce Tad Stange.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 02/01/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 13 Ans
Alignement: Neutre Mauvais
Inventaire:

[Event M] Don't make me explode... ft. Tad Strange

MessageSujet: Re: [Event M] Don't make me explode... ft. Tad Strange Ven 12 Oct - 10:41
I... I won't explode.

Tad exposait une à une les nouveautés de sa chère technologie, de manière très précise et concise, comme à son habitude. Une batterie se rechargeant de manière totalement autonome, sans aucune source d'énergie ? Comment cela était-ce possible au juste ? "Rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme", une loi fondamentale en ce Monde. Comment pouvaient-ils donc recharger des batteries de manière autonome ? En recyclant leur électricité ? Un rendement de 100% ?! Intriguant.
L'enfant fronça subrepticement les sourcils en regardant le contrat. Intéressant, très intéressant... mais beaucoup de closes. Ces papiers étaient en fait de véritables menottes juridiques, et son interlocuteur en aurait la seule clé. Il voulait le tenir, le museler, avec ce contrat mais aussi la promesse de lui faire accéder au poste de Maire. Cela ressemblait fort à ce que lui-même avait fait subir à un certain amérindien... le retour du bâton ? L'enfant avait-il mérité tout cela, à vouloir le beurre et l'argent du beurre ?

Devait-il signer cela ? Il était à deux doigts de refuser. Il ne pouvait pas se permettre d'être autant à sa merci, il trouverait lui-même la façon d'accéder au poste de maire. Car après tout, ce qu'il voulait était le contrôle, et quel contrôle y'avait-il si toutes les ficelles étaient tirées par un certain Strange ? Oui, ce n'était pas le poste qui était important, mais le pouvoir. Et avec cet homme sur sa route, du pouvoir, il n'en aurait absolument aucun.
Il allait refuser, il le devait. Il ouvrit la bouche mais une porte s'ouvrit, et Tad se mit à sourire. L'enfant grimaça et se retourna. Lui.

Vous avez une envie indescriptible de rester assis. Vos jambes bougent toutes seules

L'enfant regarda l'homme. Vous connaissez ce moment où tout autour de vous semble s'arrêter, comme mis en pause ? C'était un de ces moments. Les yeux écarquillés, il fixait Shermy Oak, en pause, alors que Strange ne bougeait plus, figé dans son immonde sourire.
You felt your sins crawling on your back.
Cela allait mal se passer, il le savait. Il voulait rentrer chez lui, mais il avait aussi une envie irrésistible de rester assis. Comment retourner chez soi quand l'on refuse de se lever ?
Il comprit alors, certaines pièces du puzzle s'imbriquant. "Nightfalls est votre radio préférée !". Shermy, Tad... une demande de droits, refusée. Tad, il était vraiment celui qui tirait les ficelles et Shermy n'était qu'un toutou obéissant à ses ordres. Gideon ne savait pas encore jusqu'où allait les pouvoirs de cet homme aux yeux ésotériques, mais rien que la petite idée qu'il s'en faisait lui déplaisait atrocement. Il était trop tard. Il n'avait pas seulement perdu la bataille, les soldats ennemis allaient aussi brûler ses champs et ses villes. Qu'allait-il lui rester ? Avait-il perdu... la guerre ?

Ses yeux s'écarquillèrent d'avantage, le temps allait bientôt reprendre son cours. Son air de défi avait totalement disparu, il savait qu'en ces circonstances il ne pouvait effrayer personne. De la peur ? Peut-être, oui. Il ne craignait pas le moins du monde les deux hommes présents dans cette pièces, mais il ne voulait pas se faire toucher par le pouvoir du présentateur. Il ne voulait pas être leur larbin, être à leur merci... il ne voulait pas... il ne voulait pas être l'enfant mignon qui danse dans une cage dorée aux côtés du Démon pendant l'Apocalypse. Ses iris bleu ciel que tout le monde adorait, ces yeux bleus envoûtants, ils demandaient à Shermy d'arrêter, de désobéir, de ne pas exécuter l'ordre de Strange et de le laisser partir. Pointless. Et il le savait très bien. Le temps allait reprendre son cours.

We will meet again, in this life or the nex-

Il se tut. Il n'était plus en colère, il n'avait plus faim. Alors naturellement, il ne finit pas cette phrase dictée par son immense colère. Pourtant, il savait ce que Strange faisait, il découvrait de plus en plus de choses sur lui !! Mais... il ne pouvait tout simple pas être en colère. Il se sentait... apaisé. Non, il savait toujours ce que Shermy allait faire et cette appréhension était encore là. Pour l'heure en tous cas. Il coupa la parole au présentateur.

Don't... just don't, please.

Une telle politesse, pas une once de colère dans sa voix. Naturellement, il en était tout bonnement incapable. Il ne pouvait plus la ressentir actuellement. Mais il essayait encore de se battre contre ce qui lui arriverait, avec le peu de moyens qui lui restaient. Avec le peu de libre-arbitre qui lui restait... tant qu'il lui en restait.

Vous vous sentez bien et détendu.


Tristesse ? Appréhension ? Mais non ! Il se sentait bien en fait. Aucune crainte, tout se déroulerait bien. Aucun soucis à se faire venant de cet homme si charmant.

Howdy Shermy, nice to see you again ! Well I feel great and you ?

La suite acheva totalement l'enfant, et réduit à néant ses réflexions, ses pistes, ses théories. La voix si agréable de l'homme enfouit la volonté du blond sous une énorme couche d'ésotérisme. Il ne pouvait plus y accéder. Il était leur pantin, le petit enfant qui danse à côté de Bill Cipher. Il avait perdu. Il avait perdu et le pire c'est qu'il l'ignorait complètement.

Il l'ignorait parcequ'il appréciait Tad Strange. Lui qui se méfiait d'absolument tout le monde, grand paranoïaque, qui couvrait toujours ses arrières, il ne pensait rien de tout ceci au sujet du notaire, il en était incapable. Il l'appréciait et pouvait même se permettre de baisser sa garde face à lui. Il voulait donner le meilleur de lui-même pour le rendre fier. Dans son estime, Tad était désormais juste en dessous de Mabel. Risible n'est-il pas ? Mais non. C'est tout à fait normal, pour un homme bien tel que lui. Il ne pouvait que mériter ce qui lui arrivait, ce Tad Strange.

En lui tendant le contrat et un stylo, Tad se mit à chantonner. Signer ce contrat... cela rendrait le notaire fier, n'est-ce pas ? Certes, il y avait beaucoup de closes et juridiquement cela pouvait éventuellement se retourner contre lui... mais Tad ne ferait jamais cela voyons ! Eh bien soit, il le signerait ! Il ferait n'importe quoi pour lui. Il lui fit donc un grand sourire. Radieux, sincère. Le genre qu'il ne faisait à presque personne. Pas celui de la star, ni celui de Gideon Charles Gleeful le comploteur... mais ce beau sourire d'enfant, touchant jusqu'au fond de leur être ses interlocuteurs, qu'il avait récemment adressé à si peu de personnes. Uniquement à celles avec qui il se sentait une meilleure personne, celles qui, lorsqu'elles étaient près de lui, lui faisaient réfléchir sur ses actions et se demander s'il n'aurait pas mieux fait d'être quelqu'un de bien.

Ce sourire... qu'il adressait toujours à Mabel Pines, et parfois aussi à Tristan Smilovski. Cet homme devant lui avait-il mérité un tel sourire ? Toujours est-il qu'il le reçu. L'enfant chantonna même avec lui.

So won't you please say hello
To the folks that I know
Tell them I won't be long...
They'll be happy to know
That as you saw me go
I was singiiiing this song... ♪


Une voix magnifique, Gideon était un excellent chanteur, encore plus qu'à ses débuts puisque sa voix s'était mieux développée depuis. Et encore mieux, aucune trace d'ironie ou de sarcasme dans sa voix alors qu'il poussait la chansonnette, aucune menace sous-jacente, aucune fourberie. Juste un enfant heureux de chanter avec une personne qu'il estimait. Cela contrastait totalement avec celui qu'il avait été plus tôt.
Il se saisit du stylo, et apposa énergiquement sa belle signature. Il sourit ensuite de nouveau à son ami.

So, I guess we're done then Tad ? Thanks for the upgrades hihi !

Sa volonté avait été étouffée, mais elle ne disparaîtrait jamais totalement, même s'il l'ignorait à cet instant. A cet instant il l'ignorait, mais il haïssait au plus haut point cet homme, peut-être plus que Dipper Pines, sa Némésis de toujours. Il le haïssait mais à l'heure actuelle il l'aimait au plus haut point. Sa volonté était brisée, mais il finirait par la recoller. Il se le devait, pour sa liberté et son libre-arbitre, pour sa vengeance. Il l'ignorait, mais il n'aurait de répit tant que Strange vivrait. Pour sa fierté, pour cette humiliation, il se devait de se venger.

... mais plus tard. Car pour l'heure, il n'avait aucune idée de tout ceci. Pas la moindre révolte à l'esprit, il appréciait le notaire en face de lui. Il n'était pas un obstacle, mais une aide pour ses futurs plans, il devait donc tout faire pour rester en excellents termes avec lui, n'est-ce pas ? Oui, Tad avait raison. Il avait gagné. Et c'est Gideon, qui avait perdu.

GAME OVER.
You cannot give up just yet. Gideon ! Stay determined...


©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

[Event M] Don't make me explode... ft. Tad Strange

MessageSujet: Re: [Event M] Don't make me explode... ft. Tad Strange
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!
» L'event d'halloween sur FR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Gravity Falls :: Main Street-