Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

" Herzlos "
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 05/10/2018
Localisation : † Darkness.
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: † 1540 ans
Alignement: † Chaotique Mauvais
Inventaire:

† Qui amat periculum in illo peribit † ft. Apocrypha Báthory

MessageSujet: † Qui amat periculum in illo peribit † ft. Apocrypha Báthory Mer 24 Oct - 14:34

Apocrypha
Báthory

Herzlos

「 Qui amat periculum in illo peribit.  」
Musique d'ambiance:
 

En ouvrant les yeux le matin, après un repos bien plus loin de la léthargie et de la torpeur que d’un simple clignement d’yeux, Herzlos avait compris qu’il avait fait une connerie la veille. Pourquoi avait-il fait ça ? Il observa autour de lui et posa sa main contre sa tempe et se massa le crâne… Il serra les poings et sentit encore une douleur aiguë se propager dans ses membres. Il sentait encore ce poison le parcourir. Soudain, il ferma les yeux et poussa un soupir proche d’une toux douloureuse. La douleur était tellement violente qu’il eut un vertige. Il se leva de son lit qu’il avait mit en pagaille. Un cauchemar ? Quelle bonne blague. Il ne cauchemardait jamais En revanche… Pourquoi s’était-il saoulé la veille ? L’ombre tendit une main dans son placard et saisit la cape en lin qu’il enfila avant de mettre ses gants en cuir gris. Il avança jusqu’à sa porte. Quelques pas parurent être… une telle torture. Une éternité. Il posa sa main sur la poignée de sa porte et l’ouvrit. Lumière. Qui avait… QUI AVAIT OUVERT LES PUTAINS DE VOLETS. Il passa à côté de la lumière et n’essaya même pas de s’énerver contre ses collègues… Il descendit les marches lentement… Chaque pas le tiraillait inlassablement. Il observa tour à tour incubes et succubes devant lui, qui osaient tenir son regard. Il grommela. Tous savaient à présent qu’il était dans un mauvais jour.

Pour ne pas dire un TRÈS mauvais jour. Il ne se souvenait de rien… Qu’est-ce qui avait bien pu lui faire péter un câble comme ça ? Avait-il été saoulé par quelqu’un d’autre ? Un incube s’approcha pour lui demander s’il allait mieux. Herzlos se renfrogna et marmonna quelque chose entre ses lèvres… Il tourna ses yeux vers l’incube qui, étrangement, recula d’un pas. Il ne répondit pas et alla dans le hall principal. Il observa les clients qui semblaient tous ravis d’être là. Tiens… Il n’avait même pas constaté l’état de sa chambre. C’était certainement ça qu’il avait réduit à néant la veille. Il sembla hocher la tête. Il fit signe à un larbin d’approcher pour lui dire d’aller ranger sa chambre, et de dégager toute possible goutte d’alcool de sa chambre. Herzlos passa la journée à donner des directives cohérentes, mais extrêmement sèches et carrées. Il voulait de l’ordre pour aujourd’hui. L’ombre contrôlait ce qui se passait en cuisine, il n’hésita pas à plaquer contre un mur un des larbins qui osait lever la voix contre lui. Herzlos était dans un mauvais jour. Et l’hôtel commençait à le comprendre. En revanche, pas les clients. Avec eux, il était d’une nature très polie… Même si son hypocrisie notoire commençait à l’agacer au plus haut point.

La journée passa. Une longue journée avec une douleur qui décroissait lentement mais qui, au fond, ne partait jamais totalement. C’est la nuit qu’il allait se défouler. Les âmes impures crièrent à n’en pas douter. Il se gava de leurs peurs. Peut-être avait-il trop mangé cette nuit-là… Il sortit dans la rue… Il leva les yeux doucement vers la lune et se souvint. M… Il serra les poings et frappa le mur de l’hôtel pour faire passer cette soudaine envie de boire. O… Non. Non. Change-toi les idées. Herzlos frémit en silence et s’éloigna de l’hôtel et de tout l’alcool qu’il contenait. Il observa l’astre lunaire… C’était beau. Oui. La beauté des cieux commençait à être voilée par de lourds nuages qui se rassemblaient… Il gronda en même temps que le ciel. Après avoir fait cauchemarder les uns, autant aller s’amuser. Il devait passer ses nerfs. N…. Non. Non. Non. Allez… N’y pense plus.

Le monstre marcha lentement et s’éloigna du quartier sombre pour s’approcher des résidences, avec un peu de chance il y aurait… Une âme perdue à tourmenter. Il arpenta les ruelles pendant une trentaine de minutes, il croisa seulement le regard d’une jeune femme et s’immobilisa quand elle fut passée. Il baissa les yeux. Un frisson parcourut son dos… Un sourire s’étira sur son visage. Il venait de voir la terreur d’une dame en un seul coup d’oeil tant cette horreur était… Présente. Il avait vu un visage… Il avait vu chaque détail… Il avait même eu une bribe de souvenir… Sans pour autant qu’il puisse décrire ledit souvenir. Il avait juste vu de la douleur… Il afficha un sourire de dément. Herzlos tourna lentement son visage vers la demoiselle qui s’éloignait de lui… Il lui fallait… Encore… Quelques détails… La pluie commençait à tomber… Il ne devait pas se faire voir… Plus maintenant. Il observa un mur devant lui… Comment faisait-il auparavant pour grimper aussi bien ? Il ne savait plus. Il sentit quelque chose se serrer… A… Il posa son front contre le mur et hésita à s’assommer avec ce dernier…

Herzlos plaça ses mains sur les murs et prit appui avec son pied pour atteindre un balcon. Il sentit les muscles de ses bras hurler, il ferma les yeux et commença à grimper. Cette dalle ferait bien l’affaire, cette gouttière également. Au final, par un coup de chance monumental, il avait réussi à grimper. Mais il avait perdu sa cible du regard. Il courut sur les toits sans un bruit et la retrouva plus loin… Il la regardait… Accroupit sur le toit. Ses griffes parcouraient les gouttières… Heureusement ses gants empêchaient leur crissement. Le monstre afficha un sourire mauvais… ça y est. Il savait. Il ferma les yeux et se concentra… Visualise… Visualise.

Ses habits changèrent… Il eut alors une apparence humaine, pourtant il ne l’était pas… Il se sentit remplit d’une puissance longtemps ignorée et inconnue… Le tortionnaire était un vampire. Il afficha un sourire amusé. Provocateur. Il n’eut pas l’occasion de se regarder dans un miroir ou une flaque d’eau. Non. Il avait un costard cravate très classe, des yeux rouges, des cheveux blonds, il avait grandi. OH OUI. Mais il n’était pas suffisamment grand à son goût… Seulement… Hm… Peut-être un mètre quatre-vingt, dans ces eaux là… Il observa ses mains pâles et afficha un sourire amusé. Herzlos sauta entre les toits pour dépasser la demoiselle et faire une première apparition… Comment l’avait-elle vu ? C’était très simple, il s’était placé à un croisement où elle se dirigeait et était passé au loin dans ce croisement avant de remonter sur le toit pour disparaître, avant même qu’elle ait eu le temps de courir pour l’interpeller. Herzlos sentit que quelque chose palpitait au fond de lui. L’ombre, au-dessus, observa la réaction de la demoiselle…

Un sourire s’élargit le long de son visage pâle. Cette sensation de chasse était… plaisante, n’est-ce pas ? Eh bien… Voilà qu’il commençait à penser comme un vampire… c’était … perturbant. Le monstre passa à nouveau devant elle, mais en marchant dans le même sens qu’elle cette fois.

Alors, ma chère… Quelle sera ta décision ? A-t-elle ne serait-ce qu’une once d’importance ?

Deux rues se suivaient, il avait décidé de marcher dans le même sens qu’elle, devant elle, pour lui laisser le temps de le remarquer… Il serra les poings… L’avantage, c’est qu’il avait obtenu toutes les capacités du vampire en question… Il sentait cette puissance… Il ne demandait qu’à l’utiliser… Le monstre bifurqua à un croisement, vers la droite et ralentit un peu l’allure… Il savait qu’elle voulait le tuer. Il le sentait. S’il était attaqué, Herzlos n’aurait aucun mal à se retourner et à saisir les poignets de sa victime… était-elle si prévisible que cela ?

Il sentit un sentiment depuis longtemps oublié… L’euphorie de la chasse.

 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Motricité sur NEIGE: Amat' a raison, une fois de plus !
» De la bonne cam pour notre amat
» amat au ravito...
» pour Amat : ski made in Drome
» Resto : piège à AMAT (attention Bibi!!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Gravity Falls :: Résidences-