Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

avatar
Messages : 187
Dollars : 3412
Date d'inscription : 26/03/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage: 91 (looks like he's 30 tho)
Alignement: Neutre, bon.
Inventaire:

My. Name. Isn't. GIRLY. || Faith S. Søgrene

MessageSujet: My. Name. Isn't. GIRLY. || Faith S. Søgrene Dim 26 Mar - 12:26

identité

Surpris ? Yep, Faith Sune Søgrene, communément appelé Faith, est UN jeune changeur de forme (ou animal polymorphe, as you like sweetie) d’origine danoise récemment débarqué dans l’Oregon. "Jeune" pour son espèce, puisque malgré sa frimousse de trentenaire il a déjà presque un siècle derrière lui. Faith a pour horreur qu’on lui rappelle que son prénom est féminin et tient beaucoup à ses livres et à ses pullovers.

Capacités

— Métamorphose
— Télépathe débutant
— Vol, sous condition
— Tendance à caqueter involontairement

Objectif/s

— S’installer parmi les humains sans qu’ils ne découvrent sa véritable identité et s’intégrer à eux.
— Découvrir les environs et les entités inconnues peuplant la forêt.
— Agrandir sa collection massive de livres, de bibelots inutiles et de plantes en tout genre.
— Trouver un ou des petits boulots tranquilles.



FAITH S.
SØGRENE                


There is a hole at the center of everything, and it is always growing. Between the stars I am seeing it. It is coming, and you are not escaping, and the universe is forgetting you, and the universe is being forgotten, and there is nothing to remember it, not even the things beyond. And now there is only the hole. . .
You are atoms, and your atoms are not caring if you are existing. Your atoms are monstrous existence.  
The Sky Cat • NITW


Objets de départ

❧ Un guide touristique en danois sur l’Oregon écrit par des créatures magiques pour des créatures magiques, froissé et dont une multitude de tâches de cafés recouvre la majeure partie du papier, rendant son contenu approximatif. Faith songe à s’en procurer un nouveau quand ses maladresses régulières auront eu raison du pauvre dépliant.

❧ Un pendentif en verre coloré en forme de crâne d’oiseau offert par sa mommy à valeur sentimentale. Il le considère comme un porte bonheur et évite de le quitter en toutes circonstances.

❧ Une boîte d’allumettes Tordenskjold, pour faire de jolis feux de forêt  se réchauffer. Je vous ai dit que Faith ne supportait pas le froid …?

Sans compter les innombrables pullover qui débordent de ses armoires, ses pots de plantes vides et ses nombreux livres qui ont occupés une valise à eux seuls à l’aller Copenhague-Portland.

Capacités et Particularités en détails

Faith, étant un changeur de forme, a la capacité de se métamorphoser complètement en humain, ou bien en une sorte d’oiseau, proche d’une corneille, en un peu plus bleue. Ce don ne peut malheureusement pas être utilisé à volonté mais uniquement lorsque son essence magique le lui permet et que son état de santé n’est pas critique.
Il se peut que la transformation se fasse d’instinct et, dans ce cas-là, même une blessure grave ou un choc passera outre. Cela reste toutefois rare et quand bien même cela arriverait, Faith resterait dans le même état qu’auparavant, juste sous une autre forme. Son apparence « habituelle » pourrait se résumer à un mixe de l’oiseau et de l’humanoïde : il ressemble trait pour trait à un homme ordinaire –quoiqu’avec plus de charme, quand même !- mais auquel on aurait collé une paire de longues ailes noires aux reflets bleus dans le dos et de grosses serres à la place des pieds, ces membres-ci entourés d’une généreuse quantité de plumes et de duvet allant du bleu acier au noir. Il utilise si souvent cette forme qu’elle est restée son apparence « naturelle », si bien qu’il est parfois pris pour un homme-oiseau plutôt qu’un changeur.

Ce qui le différencie de ces « hommes-oiseaux » ? Le vol. Il est capable de parcourir une bonne distance lorsqu’il est un volatile mais il ressemblera plus à un dieu poulet énervé qu’à un oiseau majestueux s’il essaie en tant qu’humanoïde. Sous sa forme normale, il est incapable de voler, et je peux vous assurer qu’il a essayé, et ce depuis qu’il est gamin. Mais bon, qui sait, ça pourrait au moins lui servir d’amortisseur ?

Enfin, Faith maîtrise l’art de la télépathie, néanmoins à un niveau assez médiocre.
Sous n’importe quel aspect, il peut communiquer par la pensée si, et seulement si il fait preuve d’une grande concentration et si l’individu visé focalise en partie ses pensées sur lui.

(Sans oublier de respecter une distance raisonnable, on n’a pas encore installé l’antenne parabolique, voyez-vous.)

Physique

Âgé d’un peu moins d’un siècle, il a pourtant une apparence humaine assez jeune, si bien qu’il est difficile de lui donner un âge précis juste en observant ses traits. 20 ou 30 ans, peut être un peu plus ? Comment savoir, lorsque l’on ne connaît pas sa vraie nature ? Faith a l’habitude de répondre un peu au pif et, avec un peu de chance, personne ne s’en souviendra la prochaine fois que quelqu’un lui demandera de nouveau. Il ne faudrait quand même pas les vexer !
1m65, il est de petite taille, un peu trapu mais pas au point de ressembler à un nain bodybuildé. Bien que plus jeune il conserva une bonne constitution qui aurait pu le faire passer pour un joueur de rugby, il a largement maigri depuis son départ du Danemark et a perdu un peu de muscle à force de ne plus s’exercer. Les cheveux courts et d’un blond lumineux, une paire d’yeux gris-bleu doux… C’est okay, il respecte parfaitement la norme des clichés sur les Européens du nord.
En plus de cela, le changeur est apparemment bel homme d’après ses amis, mais les goûts et les couleurs, vous savez…


○○○


Son visage est assez banal pourtant. Sa peau est blanche bien que le rose colore ses joues, son nez et ses oreilles dès qu’un rien l’agite. La mâchoire carrée, la bouche fine et souvent pincée ou souriante, les yeux doux dans lesquels on décèle une pointe de timidité et de curiosité naturelle, le nez un peu retroussé…
Non, vraiment, un homme banal, rien de plus banal. Tout du moins lorsque l’on ne voit pas sortir de son dos, à l’emplacement de ses omoplates, une paire d’ailes noir corbeau. De petites plumes sont comme piquées dans sa peau tout autour de la base de ces dernières et descendent jusqu’à la moitié de son dos en suivant la colonne vertébrale pour ensuite laisser place à la chair rose jusqu’aux genoux. Après cela elles reparaissent au-dessus de serres acérées qui remplacent ses pieds.
Lorsqu’il se transforme complètement en oiseau, ses ailes lui poussent à la place des bras et non du dos. S’il ne fait pas vraiment attention, il arrive qu’il se retrouve avec deux paires d’ailes pour le prix d’une, et il faut dire que niveau discrétion, c’est pas gagné-gagné… Surtout que, pour pouvoir voler, je vous laisse imaginer le bordel…
Parfois Faith préfère ne conserver que les ailes et utiliser une paire de pied humain, plus apte pour marcher. Premièrement, parce qu’il peut encore se permettre de camoufler ses ailes sous un binder lorsqu’il n’a pas le pouvoir de les dissimuler, ce qui fait déjà vachement mal si vous voulez mon avis, mais essentiellement car une question logique se pose : comment faire rentrer des serres d’oiseau dans ses vieilles baskets ? Hors de question de les abîmer ! Dude ! Just. Think.  


○○○


Sa démarche est détendue lorsqu’il n’a pas besoin de se dissimuler, mais « l’humain » Faith ressemble plus à un agneau paumé au milieu des bois qu’à un fier redneck armé d’un fusil, près à défoncer quiconque entrera dans son territoire. Attention à ne pas le brusquer.
Il tient beaucoup à ses pulls ternes et toujours peu colorés qui, d’après sa sœur aînée, je cite «Ne mets pas du tout ton corps en valeur, poussin ! Regarde moi ça, ça cache ton petit cul en plus !». Critique fortement approuvée par sa gentille maman qui ne veut que son bien. C’est depuis ce jour que le cadet Søgrene a toujours tenu à ne porter que ça et fait toujours en sorte que son armoire en soit pleine à craquer.
Pull-jeans-shirt. Un uniforme passe partout peu importe l’endroit, sauf peut être au beau milieu d’une île paradisiaque. Mais nous sommes à Gravity Falls, la température est horriblement froide, du moins d’après notre petit oiseau, alors armez-vous de pullover car il sera synonyme de Messie au moment voulu.

Mental

Faith Søgrene, c’est tout d’abord une grosse boule de plumes émotive, très curieuse et bavarde. Dès sa petite enfance le métamorphe s’est improvisé explorateur en herbe et a consigné toutes ses découvertes dans un coin de sa mémoire. Il a d’ailleurs une très bonne mémoire (contrairement à ses cousins moineaux) et est assez rancunier, alors ‘ttention à ne pas vexer Papi ! Un autre de ses points faibles serait la gourmandise, il raffole de nourriture en tout genre et est toujours prêt à découvrir de nouvelles saveurs.
Il est toujours très enthousiaste malgré qu’un rien puisse le distraire ou l’accabler, mais il se plaindra surtout pour histoire de, plus que par négativité. Il n’est pas né celui qui fera de lui un fataliste, oh que non ! Par contre, l'irrité sera plus que facile, même s'il ne se mettra que très rarement réellement en colère.
Tenez, rien qu'à penser tout haut que son prénom est féminin active le mode regard noir dans sa p'tite tête de volatile. Je vous l'dit, qu'il s'irrite pour un rien.
Vous feriez mieux de développer des capacités d'esquives de bouquins le plus vite possible, je dis ça je dis rien...

Il est aussi un homme juste et droit, toujours prudent peu importe les circonstances. Attentif envers le moindre détail ainsi qu’attentionné envers ses amis et ses proches. Certes, Faith est et restera craintif envers les humains pendant un moment, facilement intimidé et très timide avec les étrangers, mais sa bravoure surpassera son caractère  hésitant s’il doit protèger quelque chose ou quelqu’un qui en vaille la peine.

De plus, le blond se montrera toujours délicat, galant et doux envers n’importe qui. Non pas qu’il agira comme une pucelle effarouchée, détrompez-vous, –faut pas pousser mémé dans les orties ! Monsieur ne s’est pas tourné les pouces pendant 80 années, merci bien ! C’est qu’il en a de l’expérience ! Ou pas… ? – mais un peu de politesse et de tolérance ne font jamais de mal.
C’est qu’il est un peu vieux jeu aussi, le volatile. Il a grandi avec des parents stricts qui lui ont bien heureusement inculqué les bonnes manières !

Enfin, Mister Søgrene est aussi un bibliophile excessif de longue date qui aime collectionner –amasser serait un terme plus approprié – le plus d’ouvrages que possible pour tester les limites de ses bibliothèques ainsi que des tonnes de vieux objets, sculptures, montres, services en porcelaine... Son chez-lui est toujours bien rangé, consciencieux qu’il est, mais on ne peut y voir que des livres, partout, dans toutes les pièces, sans exception.
De l’entrée à la salle de bain en passant par la cuisine, la chambre, et j’en passe. De la littérature anglaise ici, des pièces françaises par là, des contes danois sous l’oreiller, sans parler des simples livres d’images posés en équilibre sur un radiateur, des carnets de photographies, des encyclopédies de plantes et d’oiseaux, etc. C’est un cercle vicieux sans fin qui n’attend que les plus courageux des lecteurs aguerris.

Ne vous en faites pas trop, Faith vous offrira volontiers une tasse de thé pour faire passer le suppositoire. Et pas du simple thé de supermarket américain ! Si notre oiseau aime autre chose que ses livres et ses vieux bibelots, c’est du thé un minimum correct. Et du thé un minimum correct, ce n’est pas du thé des States, excusez ma franchise. Pareil pour le café. Il y a des choses qui se tolèrent et d’autres pas. Mais PASSONS.


Histoire

Mia Søgrene, née Drake, donna naissance à son dernier enfant en mars 1924, quelques années après la WWI. Un sentiment de soulagement se répandit en elle ainsi que dans le cœur de toute sa petite famille lorsqu’elle entendit les pleurs du petit garçon qu’on s’empressait de remettre dans ses bras. Son mari Nicholas lui serrait encore la main, plus angoissé qu’elle lors de l’accouchement et ses deux autres enfants venaient de rentrer dans leur chambre à coucher, les yeux emplis de curiosité.
Là, tout de suite, les horreurs de la guerre s’affaissaient peu à peu dans sa mémoire pour laisser place à un émerveillement sans borne pour le nourrisson criard posé sur son sein. Un nouvel espoir, pour vivre et pardonner aux moments traversés et à toutes les difficultés surmontées jusque là.

Ainsi est né Faith Sune Søgrene.

La raison de son nom féminin demeurera un mystère, sans doute.
Sa famille était composée de ses deux parents un peu autoritaires mais aimants, de son frère aîné de presque 17 ans et de sa sœur aînée de 6 ans, Agathe avec laquelle il s’est toujours bien entendu. Il grandit dans une région du Danemark où le surnaturel était toujours très discret et où une petite communauté de changeurs de forme s’était rassemblée, pour le bien de l’espèce. Enfant, il se rappelle avoir joué avec bon nombre de gamins dans les grandes forêts enneigées, loin des populations humaines et du confort de leurs maisons. Il en garde de très bon souvenirs.

Il regrette de ne pas avoir connu son frère plus longtemps car ce dernier fugua alors qu’il n’était encore qu’un oisillon. Il ne sait rien de lui, et c’est bien ce qui le désole le plus. C’est en général un sujet qui fâche dans sa famille, alors personne n’a pu l’informer de quoique ce soit.

○○○

Le blondinet se tourna vers des études littéraires anglaises et parti étudier dans une grande ville danoise avant de revenir quelques années plus tard à la maison familiale, ne pouvant que difficilement supporter d’être au milieu des humains. Il vécut en aidant l’échoppe de sa mère à prospérer, puis en travaillant chez le fleuriste du coin avant de décider de vivre par lui-même de petits boulots en tout genre.
C’est grâce à ces quelques années que le bonhomme est devenu plus débrouillard et qu’il a apprit aussi bien à emballer des fleurs qu’à servir des clients sur des patins à roulettes –il en a mis du temps avant de comprendre que ces machins se mettaient aux pieds–, ou qu’à jouer à la nourrice pour une portée de bébés dragons cracheur de feu –une rude expérience, mais pas aussi périlleuse que les patins à roulettes.

Faith perdit ensuite son père au début des années 2000. Militaire de profession, ce dernier s’était engagé parmi la poignée de soldats danois en Irak et y avait perdu la vie. Un homme dont il se rappellerait toujours la droiture et la franchise, et qu’il conserverait dans son cœur.

○○○

Malgré les plaintes de sa mère et encouragé par Agathe, il décida –plus sur un coup de tête qu’autre chose– de quitter son pays natale afin de stopper sa routine devenue trop languissante et ennuyeuse, son envie d’explorer de nouveaux horizons se faisant de plus en plus forte.

C’est ainsi qu’en 2015, après quelques recherches approfondies sur le surnaturel aux États-Unis il a débarqué à Gravity Falls, quelques sous dans les poches, munis de ses valises fourrées de ses bouquins poussiéreux et de sa collection printemps-été-automne-hiver de pullovers.

Quelques lignes sur vous

►Votre pseudo? Fenrir ou Ruru, à votre guise.
►Ton âge?  16 ans
►Comment as-tu trouvé ce forum? Les top-sites et- THANKS LORD LES TOPSITES.
►Qu'en penses-tu? MARRY ME. (I have pyramids ?:howdy: )
►Des questions ou des remarques? Merci. Énormément.
►Un double compte? Si oui, lequel? Nope. Peut-être dans un futur proche ?
►Avatar : John H. Watson || Sherlock BBC

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 803
Dollars : 2185
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 26
Who am i !

Feuille de personnage
Age du personnage:
Alignement: Chaotique Mauvais
Inventaire:

My. Name. Isn't. GIRLY. || Faith S. Søgrene

MessageSujet: Re: My. Name. Isn't. GIRLY. || Faith S. Søgrene Dim 26 Mar - 21:03

Fiche validée

Hey bienvenuuue!! :yay: A nous aussi ça nous fait plaisir de te voir sur notre forum et on ne remerciera jamais assez les top-sites pour ça! And yeah I will marry you You don't really have pyramids kid, I know that! Don't lie to me, I see everything~. En plus tu nous prend Watson BBC, good taste mate, I like that! Que dire? Ta fiche est niquel! Tu t'es imposé de bonnes restrictions pour tes pouvoirs, le caractère de ton personnage est très intéressant, il me fait penser au genre de personnage que je joue sur certains forums, et ton histoire comporte certains détails amusant et mystères qui ne demandent qu'à être élucidés! Sur ce, je te valide et te souhaite une bonne aventure à nos côtés, n'hésites pas à nous poser des questions au moindre problème :wiggle: .



Pierre avec hiéroglyphe:
 
Grappin:
 
Réplique du chapeau de Stan:
 
Ou autres choses au Mystery Shack



Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» Shopping Trip [Faith]
» Factory of faith ♦ demande en attente
» Factory of faith ♦ demande en attente
» Enterrement de Koloko et Faith...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Préambule :: Présentations des personnages :: Validées :: Validées [OC]-