Vampires, gnomes, loup-garou et démons. Gravity Falls est une ville qui attire les évènements paranormaux. 3 ans après, les jumeaux Pines décident d'y retourner. Mais qui pouvait s'attendre à de telles conséquences...

avatar
Messages : 298
Dollars : 1845
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 20
Who am i !

Secret Files
Age du personnage: 21 ans (26 ans)
Alignement: Chaotique neutre
Inventaire:

Are you kidding me ? | Last Day | Solo

MessageSujet: Are you kidding me ? | Last Day | Solo Sam 1 Juil - 18:36
participant 1Apocryphaparticipant2Allparticipant2In the fête foraine

Are you kidding me ?

#660033

∑ Inventaire

‒ Lunettes teintées x2
‒ Téléphone

± 2337 mots

Part 1
Part 2
Part 3
Part 4
Part 5
Last
Ce rp se déroule pendant la partie 3, 4 & 5.

Même avec un miroir, je refuse de te partager.
— Chairil Anwar
Traduction : Rend moi mon corps, connasse, c'est le miens.
Jamais tu ne te senti aussi con sur le moment où tu colla ce putain de téléphone sur ton oreille. Le changement s'était opéré, pouf, comme ça. Tu aurais pourtant du t'en douter, vu la dernière phrase de Faith. Vous ne vous tutoyez pas. C'était donc très simple de voir qu'il n'était pas dans son état normal. Dommage pour toi, il était trop tard. Ça faisait donc la deuxième fois que tu te faisais avoir par cette putain de fête foraine. Ah bah bravo. Et t'étais sensée faire partie des méchant. Mais tu te faisais avoir comme un gentil. Bravo Apo, bravo. Tu n'avais pas succombé à ton envie orgueilleuse, en plus. Ce n'était clairement pas du jeu. D'où un téléphone pouvait t'avoir ? D'où, hein ?...

« YOU SON OF A BITCH ! »

Bien entendu, elle raccrocha. Enfin, allez savoir si tu pouvais parler à travers un téléphone, hein... Tu tapa contre la vitre avec colère. NAN MAIS OH. C’ÉTAIT TON CORPS BORDEL DE MERDE...

...

...

Nan. Sérieux. You gonna die hard for that. D'où elle avait laissé tombé ton téléphone ? Cette âme cherchait la merde, là... Tu découvris rapidement que tu pouvais te balader sur les autres surfaces réfléchissantes du palais des glaces et pas que sur ton portable. Bon. Tu fis des fuck tout le long du chemin. Ils voulaient partir de là ces gros fils de dobhosmdrebnpubh... Tu les regarda s'éloigner. Pfeh. C'est ça ! Allez-y ! De toute façon... Tu finira bien par trouver un moyen de sortir... Ce n'était qu'une question de... moyens et de volonté. On enferme pas un dhampire contre sa volonté bien longtemps... Surtout quand il a apprit la magie noire... M'enfin là... Pour la peine, vu que tu te faisais chier, tu lança un tétris sur ton téléphone, comme ça, pour le lol. Ça t'occupa cinq minutes. Avant de devenir emmerdant.

« Pffff. Poena nam ego loquor latine. Vestibulum consectetuer vive de exorcismis revocantur latine, woohoo. »
(Pffff. Pour la peine, je vais parler en latin. Vive les exorcismes en latin, wouhou.)

Bon, maintenant, qu'est-ce que tu pouvais bien faire ? Il était où, Faith, du coup ? Tu l'avais pas trouvé... Enfin bon, ce n'était pas si grave. Tu alla de miroirs en miroirs et de portables en portables. Y'avais pas mal de miroir dites moi, maintenant que tu faisais gaffe. Et de téléphones aussi. Oh, du pop corn. Tu pris du reflet de pop corn sans pression. Quitte à rester coincé, autant voir les conneries que ces deux âmes de malheurs comptaient faire avec vos corps...

Le chapiteau ? C'était un drôle de choix. Tiens, Tristan... Mh... Nan. On ne martyrisais pas ton jouet. Il n'y avait que toi qui pouvait le faire... Tssssk. Dommage que tu soi coincée, tu aurais fais quelque chose pour ruiner ce spectacle ridicile. Nan mais un clown quoi ! C'est sensé ne plus faire rire personne.

« Nan tamen cognati mei? Hoc est non ridiculam! »
(Nan mais vous vous foutez de moi ? C'est même pas drôle !)

Vos doubles maléfiques aimaient visiblement foutre la merde dans le public. Mh. Bof, bof hein. Y'avais mieux. Puis Tristan trouva un moyen de prendre la poudre d'escampette en présentant DarkApo et DarkFaith à sa place. Eh bien. Espérons qu'ils se vautrent lamentablement... Enfin... Tu n'étais pas très sûre quand même, hein. C'était ton corps, même avec un masque, on pouvait savoir que c'était toi. Le fait que tu te loupe, toi, Apocrypha, dans quelque chose, ce n'était pas permis... Mh... Tu restais sur tes réserves, mais visiblement, ils savaient exactement quoi faire. Entre celui qui ennuie le plublic et celle qui va demander du matos... ...Et qui ridiculisent le clown. Ils essayaient de faire quoi au juste ?... Voyons, tu avais cédé à la colère dès que tu avais posé un pied ici. Tu avais touché la mascotte et tu avais fait de beau rêves. Fallait avouer que c'était déjà mieux que la réalité hein. Vive le chaos. Et maintenant ton reflet avait pris ta place. Enfin, un esprit avait pris ta place dans ton corps. Bon, ça ne t'avançais pas vraiment.

Un concours de... Mais what. Comment ils pouvaient sortir ça aussi rapidement de nulle part ? Ils avaient un stock caché ou bien ?... Bon, tu ne voulais pas savoir. Eh les voilà en train de proposer une récompense... Factice, nan ?... Peut-être bien. Ou peut-être que c'était vrai. Mais qui payais ?... Une fête foraine ne fait pas d'aussi gros lots... Wait. Endormir le public... L'énerver avec des réflexions... Le voir envier votre soit disant complémentarité... L’appâter avec la bouffe et l'argent... Ah, ils voulaient jouer à ça, vraiment ?... Entre la paresse, la colère (qui était ton péché... En même temps, quand on est pas gâté par la vie, on est forcément plein de colère, de haine et de rancœur hien, c'est pas nouveau, faudrait être con pour en redemander et tendre la deuxième joue... Oh wait. Tu l'avais fais. Humains et vampires. Eh bien au final... T'étais très bien en colère, hein. Ni pardons ni remords ne te ferons changer, maintenant.), l'envie, la gourmandise et l'avarice... Il manquait... Ah, non, il devait déjà y avoir l'orgueil quand le DarkFaith avait essayé de faire un discours... Donc... Oh no. Ils n'allaient pas tous les faire, si ? Et comment comptaient-ils le faire ?... Ohoh. Tu allais les tuer post mortem.

Tu ignora totalement le show de dix minutes, pour te concentrer ailleurs. Voyons... Oh mais... MAIS C'EST PAS VRAI. Y'EN A QUI ALLAIENT CHIER DES BULLES CARRÉES. ANOKI ! QU'EST-CE. QU'IL. FOUTAIT. ICI. PAR L'ENFER. Tu grinça des dents. Il avait de la chance que tu ne soit actuellement que de l'autre côté d'un miroir, telle Alice de l'autre côté du miroir... Parce qu'il aurait eu du mal à s'asseoir après que tu lui ai botté le cul à grand coup de pieds... Et il était accompagné d'une rousse que tu avais déjà vu avant. Tu les observa aller fouiller... Oh, tiens donc. Enfin... Du moment qu'il ne se fassent pas prendre. Anoki, si tu meurs, je te tue.

Tu revins au spectacle où il y avait visiblement un gagnant. Qui s'écoula comme une merde. Wow. En même temps, enfourner 50 donuts, c'était pas toi qui aurait tenté le coup. C'était le meilleur moyen d'imposer, nan ? Pffff... Les lumières s'éteignent pour ensuite faire diversion avec une pluie de billet. On copie une certaine émission télé ? Boooh. Ils revinrent bien assez tôt, avec d'autres vêtements. Ils voulaient faire quoi, cette fois ? Pitié, pas la luxure. Sinon t'allais vraiment, mais vraiment, les retrouver. Et les tuer. Tu as des standards bordel... Enfin bon, voyons voir ce qu'ils réservaient. Déjà que le public se tapais limite dessus, etc... C'était compliqué d'être dans un endroit capable de refléter quelque chose si tout été cassé. Un tour de type "je change de vêtement avec mon partenaire ?" Mais... Les vêtements étaient cachés dans les vêtements dans ce genre de tour, c'était ça le secret... Enfin, certains ne le savaient pas. Mais quand même quoi. Tu sentais le coup fourré...

Le premier échange se passa bien. Étrangement. Bien entendu, le retour à la normale...

« O mi... Ignis inferni. »
(Oh mon... Par le feu des enfers.)

Tu grimaça en voyant ton corps... Enfin, le haut de ton corps dénudé comme ça, au yeux de tous. Enfin, tu me dira, tu t'en foutais bien d'être à poil devant des gens, mais là... C'était une grande partie de la ville, putain. T'avais pas spécialement envie que la ville voie ça ! C'était privé quand même eh !... Bon, l'avantage avec la distance... Les gens ne feraient attention qu'à tes bleus... Ou tes arguments... Mais pas aux myriades de petites cicatrices présentes sur ta peau. Forcément ça laisse des traces quand on à servi de punching ball à des vampires, puis quand on a fait quelques conneries avant ou après, par la suite... Bon, tu plaidais non coupable pour les tentatives de suicides, tu ne t'étais pas abaissé à tenter de te... quoi ? Ouvrir le bide ? Pfeh. Manquerais plus que ça encore. C'était juste à cause des conneries que tu avais également faites avec la magie noire, hein. Ou quand t'avais pas réagi à un truc. Enfin, plein de raisons.Mais les plus grosses étaient dû à cette partie de ton passé qui te faisais toujours chier, presque chaque nuits. Enfin, tu en avais aussi sur les bras et les jambes, mais beaucoup moins... Même si tu t'étais coupée de nombreuse fois dans certains entrainement d'armes blanches avec ton père. En même temps, on va dire que la lance et le bâton, c'est difficile à manier au début... C'était ton tronc qui avait dégusté le plus en 26 ans d’existence.

Tu croisa les bras... Eh ce que tu redoutais arriva. Attiser la luxure en faisant un strip tease ?... Si une personne du public ose toucher ton corps, tu le butera aussi, après t'être chargée de celui ou celle qui t'avais volé ton corps. Tu soupira, fulminant intérieurement. Et ça, c'était pire que quand tu montrais ta colère au yeux de tous. Fin bon, en s'en foutais, personne te voyais et ne t'entendais. Tu pouvais même brailler des absurdités, ça n'aurait rien changé. T'étais dans ton coin. De l'autre côté du miroir.

« Meum tempus veniam: et tunc ... quod erit pro te sanguinem, paulo meam. Et haec est figurativa locutio. »
(Mon temps viendra... Et là, ça va saigner pour toi, petite âme. Et ce n'est pas une façon de parler.)

Enfin, la petite consolation, c'était que visiblement, ton pentacle au niveau de la nuque démangeais pas mal l'esprit qui se grattait. Si tu te gratte jusqu'à abîmer ma peau, je vais t'écorcher vif. Là ça fera mal. Pas comme maintenant. M'enfin, tu profita quand même du strip du pauvre Faith, fallait pas déconner non plus. Shame on you Apo... C'était pas cool. Pauvre Faith. S'il assistait lui aussi impuissant à ce spectacle... Eh... Le pauvre quoi. Ahem. Bon, heureusement... Ou pas ?... Il s'arrêtèrent aux sous-vêtements. S'il avaient été plus loin, tu les aurait tués post post mortem. Une pluie de paillettes, et encore le noir. Puis, pouf, disparus. Pas trop tôt. Enfin, bon, là, le public... Aaaaaah, les humains. Tous les mêmes. Tu observa un instant tout ce déchaînement de... folie, waow. Magnifique dites moi. Où étaient tes pop corn déjà ?... Meh. Cependant, il y avait quelqu'un qui se démarquait dans cette foule. Mh... Il semblait avoir apprécié le spectacle. Lui... A n'en pas douter... Oui, ça ne pouvait être que ça. Le directeur, pas vrai ? Tu en mettrais ta main à couper. Il ne pouvait y avoir qu'une seule personne ici pour apprécier un tel spectacle...

Enfin bon, c'était pas tout ça, mais tu devais continuer de surveiller ton corps, pas montrer à quel point ton regard pouvait être meurtrier. Tu chercha d'autre coin où te déplacer, cherchant... Alors, dans les vestiaires normalement ?... Tu observa un peu partout avant de. Ah ouais, quand même. Ça déconne pas quand la mascotte, encore elle, se... Euh. Quoi ?... Devenait encore plus flippante que la première fois que tu l'avais vue ?... Meh. Si Faith était en train de se faire pousser la dedans... Peut être qu'il pourrait récup son corps. Ou un truc du genre. M'enfin, le tiens était toujours en liberté quelque part. Tu farfouilla un peu partout avant de finalement te retrouver... ... Tu hais les carrousels, c'est bon, stop. Tu regarda la scène. Noooon Toblerone, ce n'est pas moi. Et Anoki... Nan mais tu crois que je ne t'aurais pas déjà botté le cul si je t'avais à peine aperçu ?... Oh mais. Mais nan toi. Va pas lui chercher des noises ! Tu sais pas ce qu'il cache derrière son air de carpette ambulante !... Ouf, Toblerone qui se ram... aïe. Ceci est un facepalm profond. Merci de t'ajouter des cicatrices en plus sur ton corps, c'était très gentil, dites donc. Qu'est ce que cette âme ou tu ne savais pas trop quoi branlait au juste ?... Lâche donc cette Jackalope, tu sais pas que ça peut te maudire ces créatures ?! Surtout quand ça t'aime pas !... Bon, tu aimais beaucoup Toblerone hein. Mais là, si elle te prenait pour une ennemie... ben tu pouvais dire byebye à ta chance. Et puis, elle allait se sentir mal, la pauvre... C'est pas croyable...

... Ok Dipper, sympa Dipper, merci Dipper. Va bien te faire foutre Dipper. Ahem. Ah, tiens, Tristan cette fois... Bon au moins, il a pas l'air de s'en foutre, lui. Merci Tristan. Bon par contre, pour le coup de main on repassera hein. Bref. Bon, de toute façon... Ben tu te serais toi même pas aidée. T'étais possédée quoi. Tu observa ce qui se faisait, donc. Eh beh, la clé de toute cette merde était dans le carrousel ? Chapeau bas. Mouais... Chapeau bas... Une main ?... M'okay, ne cherchons pas à comprendre ce qu'il se passe, de toute manière, cette ville attirait tout ce qui était étrange hein... Tu aurais bien aimé avoir les détails, pour mieux comprendre toute cette merde, d'ailleurs...

Et ce fut le claquement de doigt.
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» présentation Bob Solo [Validée]
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)
» Rompre la solitude (Solo acquisition Kuchiyose)
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» Entrainement et agrandisement avant le combat d'arêne {solo}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity Falls: D VXQQB GDB :: Ailleurs :: Archives :: Fête foraine :: Manèges-